Sommaire. p Historique... p. 7. Structure & Organisation... p Missions & Fonctions... p. 10. Quelques chiffres... p. 10. Perspectives...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. p. 5-6. Historique... p. 7. Structure & Organisation... p. 8-9. Missions & Fonctions... p. 10. Quelques chiffres... p. 10. Perspectives..."

Transcription

1

2

3 Sommaire Historique... Structure & Organisation... Missions & Fonctions... Quelques chiffres... Perspectives... Partenaires... p. 5-6 p. 7 p. 8-9 p. 10 p. 10 p. 11

4 Historique En novembre 1993, l instance d information est inaugurée officiellement dans les locaux de la Villa Rehfus. Le nom INFOBEST est un acronyme allemand signifiant instance d information et de conseil : «INFOrmations- und BEratungsSTelle für grenzüberschreitende Fragen». L ouverture des frontières, le marché intérieur ainsi que l accord de Schengen ont conduit à une mobilité accrue en Europe et en particulier entre pays voisins. Les frontières nationales sont traversées quotidiennement, que ce soit pour se rendre sur son lieu de travail, pour affaires, pour faire ses courses, pour retourner à son domicile ou bien pour les loisirs. Par conséquent, le nombre de questions sur le pays voisin a rapidement augmenté et un besoin croissant d information et de conseil s est fait sentir : il fallait donc créer une structure capable de répondre aux questions transfrontalières qui se posaient et d informer sur la possibilité de monter des projets de coopération entre la France et l Allemagne. L offre devait s adresser aussi bien aux citoyens qu aux associations, aux entreprises et aux administrations. 4

5 À ses débuts, l INFOBEST a été financée par les programmes communautaires INTERREG I puis II ainsi que par les partenaires français et allemands. Depuis 1999, avec l arrivée à terme du cofinancement européen, les partenaires ont renouvelé leur engagement auprès de l instance en prenant le budget entièrement en charge. Ainsi, l INFOBEST Kehl/Strasbourg est aujourd hui uniquement financée par ses partenaires. En 2007, les cinq Große Kreisstädte du Ortenaukreis sont devenues partenaires de l INFOBEST Kehl/Strasbourg. Les onze partenaires sont désormais : l Etat Français le Land du Bade-Wurtemberg la Région Alsace le Département du Bas-Rhin l Ortenaukreis la Communauté Urbaine de Strasbourg la ville d Achern la ville de Kehl la ville de Lahr la ville d Oberkirch la ville d Offenburg En 2003, les structures transfrontalières : INFOBEST Kehl/Strasbourg Euro-Info-Consommateurs (Centre européen des consommateurs France/Allemagne, centre d échanges extrajudiciaires France/Allemagne) l Euro-Institut (Institut pour la coopération transfrontalière en ingénierie de formation, expertise conseil) la Conférence franco-germano-suisse du Rhin Supérieur (Instance de concertation et de coopération institutionnelle) se sont regroupées sur un même site pour former le «Pôle de compétences pour les questions transfrontalières et européennes» à Kehl. Le Pôle de compétences vise à mettre en place une coordination dans l exercice des missions imparties aux différentes structures transfrontalières présentes à Kehl. L objectif principal est d instaurer une coopération efficace entre les organisations et une meilleure visibilité. Près de 40 collaborateurs bilingues mettent ainsi en commun leur savoirfaire et développent des effets de synergies permettant de créer des impulsions nouvelles en matière de coopération transfrontalière dans l espace du Rhin Supérieur et au-delà. En outre une mise en œuvre efficace des politiques transfrontalières est ainsi assurée. 5

6 Structure & Organisation L INFOBEST Kehl/ Strasbourg fait partie d un réseau de quatre instances dans l espace du Rhin Supérieur. L équipe franco-allemande bilingue de l INFOBEST Kehl/Strasbourg est un miroir de l espace transfrontalier. Ses trois permanents un chargé de mission de chaque pays ainsi qu une assistante sont détachés par leur administration respective. L INFOBEST est dirigée par un comité directeur composé de représentants politiques de chaque partenaire. Ce comité approuve et supervise le programme de travail, définit les principales missions ainsi que le budget pour l année à venir et prend acte du rapport d activités annuel. Ses décisions sont préparées par le groupe technique et prises par consensus. Molsheim BAS-RHIN Strasbourg Erstein Selestat Achern Kehl: Oberkirch INFOBEST Kehl/Strasbourg Offenburg Lahr SÜDLICHER OBERRHEIN Le périmètre attribué à l exercice des missions d INFOBEST Kehl/Strasbourg est l espace Rhin Supérieur Centre. 6

7 Missions & Fonctions L INFOBEST est une instance franco-allemande d information et de conseil sur les questions transfrontalières qui s adresse en première ligne aux citoyens mais également aux associations, aux administrations et aux entreprises. L INFOBEST Kehl/Strasbourg exerce les fonctions suivantes : 1. Espace d accueil pour les questions transfrontalières L INFOBEST informe et conseille le public sur toutes les questions transfrontalières, principalement en matière de : Conditions de travail dans le pays voisin Systèmes administratifs et politiques, compétences Systèmes fiscaux Statut de travailleur frontalier et mobilité transfrontalière Prestations familiales Assurances sociales Travail (contrat, litige) et couverture chômage Déménagement dans le pays voisin Education et formation Véhicules et transports Cependant l INFOBEST ne se limite pas à certaines problématiques mais s adapte aux besoins individuels. Au fil des années, l institution est devenue un espace central d accueil auquel chacun peut s adresser pour obtenir une réponse à ses questions transfrontalières. 7

8 2. Intermédiaire entre les institutions et les citoyens Grâce à l étroite collaboration avec les administrations des deux pays, l INFOBEST est en mesure de mettre en relation les citoyens et l administration compétente. En raison de connaissances linguistiques réduites voire inexistantes, les citoyens ne sont souvent pas en mesure de communiquer avec les institutions compétentes pour leur cas particulier. Aussi, l INFOBEST joue un rôle d intermédiaire entre les deux parties afin de satisfaire le besoin d information et de conseil. Par ailleurs, INFOBEST met en relation les citoyens et les administrations en organisant chaque année plusieurs journées d information. Les représentants des administrations sont spécialisés dans les problématiques transfrontalières et sont ainsi en mesure de fournir des réponses adaptées aux demandes. Actuellement, l INFOBEST organise les journées d information suivantes : Journées d information interdisciplinaires : ces journées s adressent à toute personne se posant des questions en matière de prestations familiales, de couverture sociale, d emploi et d imposition. Journée d information fiscale : en réponse à la demande croissante des usagers en matière de fiscalité, l INFOBEST organise une journée d information consacrée à ce thème. Journées internationales d information retraite : ces journées ont lieu six fois par an pour toutes les questions concernant la retraite. Journées d information pour les artisans : elles sont destinées à des artisans qui souhaitent exercer leur métier dans le pays voisin. Journée d information transfrontalière aux entreprises : elle offre la possibilité, à des entreprises qui souhaitent s installer dans le pays voisin ou y agir en tant qu entrepreneur de s informer sur les démarches à effectuer. 3. Trait d union entre les institutions elles-mêmes En outre, l INFOBEST occupe une position charnière. Elle est d une grande utilité non seulement pour ses partenaires mais également pour les représentants politiques ainsi que pour les administrations en France et en Allemagne du fait de sa fonction de trait d union. L équipe dispose de connaissances approfondies des systèmes politiques et administratifs des deux pays ainsi que de ceux de l Union Européenne. En outre, elle connaît la législation et ses effets concrets sur les conditions de vie et de travail des citoyens. L INFOBEST contribue ainsi à une amélioration de la communication transfrontalière et de la coopération entre les administrations allemandes et françaises, aide à surmonter les barrières linguistiques, signale les déficits et incompatibilités de réglementation au niveau législatif et facilite le contact et l échange entre les représentants des administrations avec leurs homologues du pays voisin. 8

9 4. Coopération avec d autres institutions transfrontalières Afin de réaliser cette multitude de missions et de fonctions, l INFOBEST coopère étroitement avec différentes institutions. Les structures impliquées peuvent de ce fait profiter mutuellement de leurs expériences et développer des effets de synergies. Le réseau INFOBEST : Les rencontres et les échanges réguliers avec les équipes des autres INFOBESTs offrent une plate - forme de partage d informations et d expériences sur des problèmes similaires permettant ainsi de mener ensemble des projets d envergure. Le Pôle de compétences pour les questions transfrontalières & européennes : La création du Pôle de compétences a généré des échanges intenses et une coopération étroite avec les autres institutions transfrontalières. Le groupe d experts «Travailleurs frontaliers» de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur : L INFOBEST participe activement aux travaux de ce groupe d experts, qui traite des thèmes suivants : impôts, maladie, maternité, indemnisation chômage, prestations familiales, invalidité. En transmettant et thématisant les cas problématiques transfrontaliers recensés au contact avec les usagers, l INFOBEST remplit une fonction de veille et de détection. Au-delà, l INFOBEST Kehl/Strasbourg est également en mesure d analyser ces situations problématiques et de proposer des solutions concrètes. Le réseau EURES-T ( EURopean Employment Services Transfrontalier ) : Ce réseau a pour objectif de promouvoir et de simplifier la mobilité professionnelle transfrontalière. Des projets communs sous forme d ateliers de travail et de la publication de fiches d information sont régulièrement menés. 5. Conseil et soutien aux programmes européens, en particulier INTERREG L INFOBEST fournit des informations de base et oriente les personnes et institutions intéressées par le programme INTERREG dans l espace du Rhin Supérieur vers la structure compétente. 6. Le soutien à d autre initiatives transfrontalières Au fil des années, un grand nombre de porteurs de projets français et allemands se sont adressés à l INFOBEST pour rechercher des possibilités de contacts personnels dans le pays voisin, des adresses particulières ou des expériences similaires. INFOBEST occupe ainsi une fonction de forum pour développer les idées, initiatives et projets transfrontaliers et joue un rôle de multiplicateur pour les projets transfrontaliers. 9

10 Quelques chiffres Au cours des cinq dernières années, l INFOBEST Kehl/Strabourg a traité en moyenne environ 5000 demandes par an. Ce chiffre prouve que l instance bénéficie de la confiance des citoyens et qu elle est devenue une institution solidement ancrée dans l espace du Rhin supérieur. Près de 90% des demandes proviennent de citoyens. Les administrations, associations ou entreprises sollicitant les services de l INFOBEST Kehl/Strasbourg représentent environ 10% des demandeurs. Près de la moitié des demandes relèvent du domaine des impôts et de la sécurité sociale. Perspectives L INFOBEST Kehl/Strasbourg s est établie en tant que structure dont la compétence est largement reconnue dans l espace du Rhin supérieur. Elle est devenue indispensable à l approfondissement et au développement de la coopération transfrontalière dans cet espace de vie. En tant qu interface entre les besoins des citoyens et les obligations législatives des administrations, l INFOBEST donne de nouvelles impulsions à une Europe unie au sein de laquelle circulent librement les biens, les services, les personnes et les capitaux. 10

11 Préfecture de la région Alsace Préfecture du Bas-Rhin Partenaires

12 conception graphique et impression :

se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach

se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach se présente A la Ruche de Fessenheim Carine Léon, INFOBEST Vogelgrun/Breisach INFOBEST qu est ce? INFOBEST was ist das? «INFOrmations- und BEratungsSTellen für grenzüberschreitende Fragen» = Quatre instances

Plus en détail

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Plus facile ensemble : Education, formation et transports dans l espace du Rhin supérieur Le Regierungspräsidium de Karlsruhe assurera la présidence

Plus en détail

SÉMINAIRE PUBLIC DE LA COMMISSION DES LIBERTÉS CIVILES, DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES INTÉRIEURES

SÉMINAIRE PUBLIC DE LA COMMISSION DES LIBERTÉS CIVILES, DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES INTÉRIEURES SÉMINAIRE PUBLIC DE LA COMMISSION DES LIBERTÉS CIVILES, DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES INTÉRIEURES LES VOIES MENANT À UNE COOPÉRATION POLICIÈRE EFFICACE ET FIABLE DANS L UE PARLEMENT EUROPÉEN Bruxelles,

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Exemples d'organismes de coopération transfrontalière à la frontière franco-allemande

Exemples d'organismes de coopération transfrontalière à la frontière franco-allemande Exemples d'organismes de coopération transfrontalière à la frontière franco-allemande Structures sans personnalité juridique, associations et GEIE Vis-à-Vis Eurodistrict trinational de Bâle (CH, DE, F)

Plus en détail

Avenant à la Charte de Coopération signée le 12 octobre 1995

Avenant à la Charte de Coopération signée le 12 octobre 1995 Avenant à la Charte de Coopération signée le 12 octobre 1995 entre l Académie de Dijon Représentée par Madame le Recteur Josiane A T T U E L et le Ministerium für Bildung, Frauen und Jugend Rheinland-Pfalz

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Barbara Wurster Chef du service Politique européenne de la jeunesse Ministère fédéral

Plus en détail

Conférence de presse du 1er avril 2015

Conférence de presse du 1er avril 2015 Conférence de presse du 1er avril 2015 Fort du succès de la première édition, la manifestation organisée le mercredi 8 avril 2015 est une des actions mises en place par la Maison de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede. MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation Ce Master en Management des Ressources Humaines

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE SERVICE JURIDIQUE JURISINFO FRANCO-ALLEMAND Octobre 2014 Avertissement : Cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Déclaration d intention

Déclaration d intention Déclaration d intention pour promouvoir l information réciproque et la coopération transfrontalière dans le domaine de l aménagement du territoire du Rhin supérieur Préambule La présente déclaration d

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne.

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne. Appel à candidature d experts individuels pour des travaux d assistance technique court terme dans le cadre de la mise en œuvre du programme INTERREG IV «Caraïbes» 1. DISPOSITIONS GENERALES a) Nature des

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales LE POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN (PCN) En 2009: Adhésion du Royaume du Maroc

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS PLUS DE TRENTE COMITÉS NATIONAUX EXISTENT DÉJÀ. SEREZ-VOUS LE PROCHAIN PAYS? SOMMAIRE Guide de création d un comité national - 2 1. ÉTAPE 1 : MIEUX CONNAÎTRE

Plus en détail

Chapitre V. Les missions internationales

Chapitre V. Les missions internationales Chapitre V Les missions internationales L activité internationale des juridictions financières prend deux formes : la réalisation de missions d audit externe d organisations internationales (rôle de commissaire

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

Constitutions d'europe centrale, orientale et balte

Constitutions d'europe centrale, orientale et balte Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1995), «Constitutions d'europe centrale, orientale et balte», Documents SIGMA, No. 2, Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/5kml6gc7k4jj-fr

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Coopération policière et judiciaire Cycle de formations franco-allemand à l Euro-Institut

Coopération policière et judiciaire Cycle de formations franco-allemand à l Euro-Institut Coopération policière et judiciaire Cycle de formations franco-allemand à l Euro-Institut Margot Bonnafous, Euro-Institut 1 1. Contexte Le marché unique et les quatre libertés ont constitué un pas décisif

Plus en détail

Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET

Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET Coopération transfrontalière Conférence débat Vendredi 29 octobre 2010 de 9h à 12h INET Claire Barthélémy Daniel Schaefer Directeurs de l IGT.ITG Institut de la gouvernance territoriale Institut für territoriale

Plus en détail

AIMAF Business Charte et règlement intérieur 2012/2013.

AIMAF Business Charte et règlement intérieur 2012/2013. AIMAF Business Charte et règlement intérieur 2012/2013. 1 / 5 Article 1 : Les objectifs Le «AIMAF Business» est une initiative de l AIMAF qui a pour objet : - Rassembler les chefs d entreprise, les indépendants,

Plus en détail

L accès aux soins dans l Union européenne. Information sur les droits des patients en Europe. Finances. Achats. e-commerce. Santé. Tourisme.

L accès aux soins dans l Union européenne. Information sur les droits des patients en Europe. Finances. Achats. e-commerce. Santé. Tourisme. Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Immobilier énergie Justice L accès aux soins dans l Union européenne Information sur les droits des patients en Europe Sommaire L accès aux soins La

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

le 16/17 novembre 2011

le 16/17 novembre 2011 Stratégie de la COHEP 2012-2016 2016 adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 16/17 novembre 2011 Formation initiale et continue des enseignantes et enseignants en tant que mandat principal des HEP

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE

SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE Dans le cadre de la dynamique du Grenelle de l Environnement à l échelle nationale, la Région Alsace et le Ministère du Développement Durable, des Transports et

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Présentation du groupe Archimed

Présentation du groupe Archimed Présentation du groupe Archimed Archimed 1993-2011 Groupe Archimed - Capital : 1.000.000 - RCS Lille 93B1157 - Siret 39308811700071 - TVA Intra-communautaire : FR553930881117 Siège social : 49 boulevard

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Histoire et fonctionnement de l IASB

Histoire et fonctionnement de l IASB CHAPITRE 1 Histoire et fonctionnement de l IASB Ce qu il faut retenir L IASB, créé il y a plus de 30 ans, est reconnu à ce jour comme un organisme normalisateur au niveau mondial, représenté par les parties

Plus en détail

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership»

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Juin 2006 Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Présentation de l entreprise Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration le 25 février 2014. 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 3 2. LES ÉNONCÉS DE LA POLITIQUE DES COMMUNICATIONS... 3 3. CHAMPS D APPLICATION...

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion

Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES (CRPM) Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion Description du poste Fonction : Salaire : Durée du contrat : Sous l autorité de : Responsabilité

Plus en détail

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière Direction Finances EXPERT FINANCIER J CHARGE DU CONTRÔLE INTERNE DU FONDS SOCIAL EUROPEEN (FSE) ET DE CONSEIL EN GESTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Finances Poste de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

ATELIER FRANCO-ALLEMAND

ATELIER FRANCO-ALLEMAND ATELIER FRANCO-ALLEMAND Droits de l enfant / Droits des parents en protection de l enfance : deux approches contrastées d un même dilemme Perspectives comparatives France / Allemagne Mardi 18 juin 2013

Plus en détail

Cycle Mastère Européen de la FEDE 1 EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH

Cycle Mastère Européen de la FEDE 1 EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH Cycle Mastère Européen de la FEDE 1 EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MRH Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 2 ; www.fede.org - NIVEAU BAC+5-300 crédits ECTS

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

CONFERENCE: L Engagement

CONFERENCE: L Engagement CONFERENCE: L Engagement de l Europe en faveur des petites et moyennes entreprises Mot de bienvenue M. Pierre Gramegna, Directeur de la Chambre de Commerce Les PME en Europe 25 millions de PME dans l UE

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement

Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Administration électronique : quelle gouvernance? M. Abdellatif MOUATADID Instance Centrale de Prévention de la Corruption «Simplification & Dématérialisation :

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb.

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb. Définition de fonction SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER PRES Université européenne de Bretagne 5, bd Laënnec 35 000 RENNES www.ueb.eu 1 I Le PRES Université européenne de Bretagne

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO?

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? La Direction Générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) assiste la Commission européenne (CE) dans la mise en œuvre de politiques communautaires afin

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE 78 Diplomatie Le domaine fonctionnel Diplomatie regroupe les emplois concourant à la définition et à la mise en œuvre de l action extérieure de la France, ainsi que ceux relatifs aux affaires consulaires

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

DÉCISION A2. du 12 juin 2009

DÉCISION A2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION A2 du 12 juin 2009 concernant l interprétation de l article 12 du règlement (CE) n o 883/2004, relatif à la législation

Plus en détail

Affaires franco-allemandes. Expertise. Cross-border. transfrontalière. and insolvency. Français

Affaires franco-allemandes. Expertise. Cross-border. transfrontalière. and insolvency. Français Affaires franco-allemandes Cross-border Expertise transversale restructuring et transfrontalière and insolvency Français Un savoir-faire transfrontalier au service des entreprises Affaires franco-allemandes

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...»

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...» ASSOCIATION LES FOGIERES LIEUX D ACCUEILS SPECIALISES POUR ENFANTS LA COMBE 42660 ST GENEST-MALIFAUX Tél. : 04/77/51/43/15 Fax : 04/77/51/44/68 association.les.fogieres@wanadoo.fr Contrat de bénévolat

Plus en détail

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 -

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - 40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - A. DEFINIR DES PRIORITES PARTAGEES «L EXPERIENCE DE LA PROXIMITE AU SERVICE D

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Communiqué de presse. www.epim-mis.com. Une longueur d avance

Communiqué de presse. www.epim-mis.com. Une longueur d avance 13/02/2009 Communiqué de presse Vivre et pratiquer l international à Marseille, c est possible L Ecole Privée Internationale de Marseille organise le 1 er Salon des Acteurs de la Vie Internationale à Marseille

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 L activité des organismes de formation de La Réunion Service Régional de Contrôle de la Direction des Entreprises, de la Concurrence,

Plus en détail

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12 SOMMAIRE 1 Qui peut effectuer un stage?... 4 2 Les démarches préalables... 4 3 différents types de stage... 5 4 La durée du stage... 8 5 Les droits du stagiaire... 8 6 Rupture de la Convention de stage...

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail