MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES"

Transcription

1 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES «Installation d un système de contrôle d accès (tranche ferme) et de vidéo surveillance (tranche conditionnelle)» PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 77 du Code des Marchés Publics) N Numéro de marché : N PA Date de notification du marché: Date de début d exécution du marché : DATE DE REMISE DES OFFRES : Lundi 16 juin 2014 à 16 H /05/2014- Page 1 sur 39»

2 SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE 4 ARTICLE 2 PROCEDURE 7 ARTICLE 3 PLANNING 8 ARTICLE 4 CONNAISSANCE DU CCTP 8 ARTICLE 5 ORGANISATION DU CHANTIER 8 ARTICLE 6 CONTENU DES PRESTATIONS DE LA TRANCHE FERME : INSTALLATION D UN SYSTEME DE CONTROLE D ACCES SITE DE RENNES NORMES GENERALITES PRESENTATION ÉTAT DES LIEUX VISITE DU SITE PLANS DE PREVENTION ENVIRONNEMENT MENUISERIES BADGES LECTEURS CONTROLE / LIAISONS INTERACTIONS APPLICATION GENERALITES PARAMETRAGE DES BADGES AGENDA ALARMES ERGONOMIE CONDITIONS D UTILISATION EN MODE DEGRADE ARCHIVAGE DES DONNEES INTEGRATION AU SYSTEME D INFORMATION EXISTANT MISE EN ŒUVRE EXCLUSIONS ADAPTATIONS DES MENUISERIES EXISTANTES CABLAGE ALIMENTATIONS NOMENCLATURE DES ACCES 21 ARTICLE 7 CONTENU DES PRESTATIONS DE LA TRANCHE CONDITIONNELLE : INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION SITE DE RENNES OBJET-DISPOSITIONS GENERALES DESCRIPTION SOMMAIRE DU PROJET LOCALISATION DES EQUIPEMENTS DETAIL TECHNIQUE DU MARCHE 24 14/05/2014- Page 2 sur 39

3 DESCRIPTIF TECHNIQUE DETAIL DES PRESTATIONS CAPACITES D EVOLUTION : ASSISTANCE TECHNIQUE : PARAMETRAGE DU DISPOSITIF : PIECES DE RECHANGES : CONTRAT DE MAINTENANCE : PRESCRIPTIONS TECHNIQUES: INTEGRATION AU SYSTEME D INFORMATION EXISTANT: DISPOSITIONS FINALES 34 ARTICLE 8 CONTROLES D ACCES AUX PORTAILS : EN OPTION 35 ARTICLE 9 CONTRAT DE MAINTENANCE OBJET-DISPOSITIONS GENERALES DESCRIPTIF DE L ETAT INITIAL DE L INSTALLATION PLAN D ENTRETIEN CARNET D ENTRETIEN RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE 37 ARTICLE 10 FOURNITURES 39 14/05/2014- Page 3 sur 39

4 ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE AGROCAMPUS OUEST, site de Rennes, est un établissement d enseignement supérieur du Ministère de l Agriculture. Il se situe à l ouest de Rennes sur un campus de 17 ha et une vingtaine de bâtiments pour une SHON de près de m2. L établissement abrite dans sa partie Ouest l activité d enseignement et de recherche et dans sa partie Est l hébergement et la restauration de 300 étudiants. AGROCAMPUS OUEST partage l activité de formation-recherche avec l INRA pour la partie recherche. Aussi, l INRA occupe une partie du campus dans des bâtiments distincts mais aussi partagés. Le plan ci-dessous reprend l exhaustivité des bâtiments mais la consultation ne concerne que les occupations d AGROCAMPUS OUEST détaillées dans l annexe n 1 du présent document. Ces bâtiments sont aujourd hui accessibles par digicode numérique programmé périodiquement par les agents de maintenance du site. Considérant un nombre croissant d intrusion dans ces bâtiments, il apparaît nécessaire de mettre en œuvre un système plus performant, interdisant la déperdition d informations confidentielles (codes d accès) et permettant, en cas de nécessité, une identification des entrées sorties en s appuyant sur le contrôle d accès mais aussi la vidéo protection. 14/05/2014- Page 4 sur 39

5 Objet du marché pour la partie travaux : L objet de la présente consultation est, pour la tranche ferme, l installation d un système de contrôle d accès par badge pour les étudiants d une part et pour les personnels d autre part, mais aussi des visiteurs occasionnels, avec différents niveaux de droits d accès ou de service (enseignement-recherche, imprimerie, logement des étudiants, restauration des étudiants, locaux associatifs, ) pour 45 portes de bâtiments en proposition de base et 7 portails automatiques en option. La tranche conditionnelle concerne l installation d un système de vidéo protection pour les principales voies de communication du site (piétons, véhicules). Une option concerne le contrôle d accès pour les 7 portails pour le centre de Rennes. L entreprise retenue aura donc l obligation de répondre à toutes les sujétions du chantier soit par ses propres moyens, soit par cotraitance ou sous-traitance en répondant aux exigences du Code des Marchés Publics. - Les candidats devront répondre sur les 2 tranches et l option pour que leur proposition soit prise en compte. Le devis détaillé sera accompagné d un mémoire technique répondant aux points listés dans le présent CCTP. - Les candidats fourniront au moins 5 références concernant des projets réalisés par eux dans des établissements similaires à AGROCAMPUS OUEST (établissements publiques, sites éclatés, établissements d enseignement, ). - Des réunions de mise au point ou d explication technique entre la remise des offres et la décision finale d AGROCAMPUS OUEST sont à envisager. - Il sera remis un DOE complet au Maître d Ouvrage au moment de la réception des équipements, en 3 exemplaires papiers et 1 exemplaire informatique sur CD ou DVD. Objet du marché pour la partie services: - Les réponses à cette consultation devront obligatoirement proposer un contrat de maintenance détaillé avec bordereau de prix pour pièces et taux horaire de maind œuvre pour les 3 premières années après la fin de période de garantie. 14/05/2014- Page 5 sur 39

6 Objet du marché pour la partie fournitures: - La proposition commerciale prévoira la fourniture de badges et devra comporter un prix unitaire mais aussi un prix pour un lot de 1000 badges puis par lots de 500 unités complémentaires avec garantie de fourniture et remplacement pour les 10 prochaines années. Chacune des tranches doit inclure la partie travaux, services et fournitures. Visite sur site obligatoire en prenant RDV avec le responsable «Travaux» : Thierry LE VERGE ou Autre contact : Jean-Charles BERTRAND DSI ou LIEU DES TRAVAUX 65 rue de St Brieuc RENNES MAITRE D OUVRAGE AGROCAMPUS OUEST 65 rue de St Brieuc CS RENNES Cédex MAÎTRE D ŒUVRE AGROCAMPUS OUEST Service Travaux 65 rue de St Brieuc CS RENNES Cédex 14/05/2014- Page 6 sur 39

7 BUREAU DE CONTRÔLE Sans objet. GÉOMÈTRE DE L OPÉRATION Sans objet. PRESCRIPTIONS SÉCURITÉ-SANTÉ En l absence d interventions simultanées d entreprises, l opération s effectuera sous le régime de plans de prévention établis entre le Maître d Ouvrage et l entreprise, en application du Décret du 20 février BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES Sans objet. ARTICLE 2 PROCEDURE Le présent marché est passé en marché à procédure adaptée en application des articles 28 et 77 du code des marchés publics (CMP) n du 1 er août 2006 modifié. Après réception des offres, AGROCAMPUS OUEST, s il le juge nécessaire pourra entamer une phase de négociation avec un ou plusieurs candidats ayant déposé une offre. Cette négociation pourra être écrite (fax et /ou courrier électronique) et respecter l égalité de traitement des candidats. Les candidats pourront également être convoqués pour présenter leur offre au pouvoir adjudicateur. Il ne sera pas donné suite à ce marché si les offres restent irrégulières, inacceptables ou inappropriées. Une fois la négociation terminée, le pouvoir adjudicateur doit, pour choisir l offre économiquement la plus avantageuse, classer les offres finales en appliquant les critères de choix définis dans les documents de la consultation. 14/05/2014- Page 7 sur 39

8 ARTICLE 3 PLANNING Délai global de 18 semaines y compris 4 semaines de préparation et hors congés légaux. Pour la tranche ferme, l installation et la mise en service sont prévues pour janvier 2015, c'est-à-dire pour la prochaine rentrée intermédiaire de l année universitaire ARTICLE 4 CONNAISSANCE DU CCTP L objet du présent C.C.T.P. est de décrire d une manière générale les travaux à exécuter et de préciser les fournitures nécessaires à la réalisation du projet. Il est un complément des plans établis ( annexe n 1) et l entrepreneur ne pourra arguer soit d un manque de concordance entre ceux-ci et le C.C.T.P, soit d une omission ou d une imprécision dans la description afin de réclamer un supplément quelconque pour l exécution de l ouvrage. En conséquence, l entrepreneur doit poser par écrit au Maître d ouvrage toutes les questions qu il juge nécessaires à la compréhension parfaite des plans et des termes du C.C.T.P. Faute par lui d avoir ainsi procédé, il sera censé avoir prévu dans son prix tous les travaux nécessaires à l achèvement complet des ouvrages. ARTICLE 5 ORGANISATION DU CHANTIER RÉPARTITION DES CHARGES L entreprise est responsable de l enlèvement de ses déchets et de la bonne tenue du chantier en général. Le tableau suivant précise l affectation des dépenses, réputées rémunérées par les prix du marché conclu par l entrepreneur retenu. Nature des dépenses Balisage du chantier, mise en place de la signalétique des déviations Sanitaires Vestiaires Évacuation des déchets Corps d état L entreprise retenue Mis à disposition par AGROCAMPUS OUEST Mis à disposition par AGROCAMPUS OUEST L entreprise retenue 14/05/2014- Page 8 sur 39

9 GESTION DES DÉCHETS L entreprise est responsable de l évacuation de ses déchets vers les centres de valorisation ou d élimination. Il est rappelé qu il est interdit de brûler ou abandonner des déchets sur le chantier et hors des décharges classées. PANNEAU DE CHANTIER Sans objet. PROPRETÉ DU CHANTIER L entrepreneur est tenu de garder les différents locaux et lieux où il sera intervenu dans un état de parfaite propreté, en évacuant tous les déchets de quelque nature que ce soit. De plus, les locaux seront libérés de tous les matériaux et outillages après le passage des ouvriers et balayés. STOCKAGE Les matériaux ne devront en aucun cas être stockés en plein air. A défaut, ils pourront être stockés sous cale et sous bâche. Dans tous les cas, la bonne conservation des matériaux relève de la responsabilité de l entrepreneur. COORDINATION La coordination est assurée par le Service Travaux d AGROCAMPUS OUEST. Une réunion hebdomadaire se déroulera sur site. L entrepreneur pourra se faire représenter par une personne préalablement agréée par le Maître d ouvrage. Celle-ci devra être capable de prendre en son nom toutes décisions utiles. PRESCRIPTIONS SANTÉ-SÉCURITÉ Plans de prévention établis par le Maître d Ouvrage. L attention des entrepreneurs est attirée sur le fait que les équipes seront amenées à intervenir dans plusieurs bâtiments de spécificités différentes (enseignement, recherche, administration, services techniques, laboratoires, hébergement.). 14/05/2014- Page 9 sur 39

10 ÉCHANTILLONS, MODÈLES ET MARQUES DES MATÉRIAUX OU APPAREILS L entrepreneur est tenu de présenter les modèles et échantillons de matériaux et fournitures utilisées au Maître d ouvrage et de n effectuer les approvisionnements et travaux qu après accord sur ceux-ci. Il est précisé que l expression «ou équivalent» donne la possibilité à l entrepreneur de proposer des matériaux ou fournitures permettant des performances techniques et des qualités d aspect qui devront être reconnues comme étant au moins équivalentes à celles des produits prescrits. Toutefois dans certains cas, le produit indiqué au C.C.T.P. pourra toujours être imposé. PERCEMENTS, SCELLEMENTS Les percements dans tous les murs et cloisons en maçonnerie de toutes les natures seront exécutés par l entreprise retenue. Les rebouchages sont également à sa charge, ils seront de la même nature que le matériau traversé. CLASSEMENT DES BÂTIMENTS LISTE DES BATIMENTS N Fonction Effectif Classement Type théorique 1 restauration + locaux à sommeil 200 ERP 4 / F L R N 3 locaux sport < 150 ERP 4 X 3 bis locaux à sommeil 104 F L 4 locaux administratifs, salles de cours, laboratoires 846 ERP 2 R L 4 bis locaux à sommeil 25 F L 5 salle de conférence, cinéclub étudiant 220 ERP 4 L 8 locaux administratifs, salles de cours 120 ERP 5 L 10 locaux à sommeil 80 F L 11 locaux administratifs, salles de cours 650 ERP 2 R L S 12 laboratoire 64 ERP 5 R L 14 laboratoire 80 ERP 5 R L 15 locaux administratifs, salles de cours, laboratoires 202 ERP 5 R 16 locaux administratifs, salles de cours, ateliers techniques 160 ERP 5 R 18 locaux administratifs, laboratoire 17 ERP 5 R 23 laboratoire 109 ERP 5 T R L 24 locaux administratifs, salles de cours, laboratoires 367 ERP 3 R 25 locaux administratifs 220 ERP 4 R 14/05/2014- Page 10 sur 39

11 DÉLAIS Mois de préparation : Aout 2014 Début des travaux : 1 er septembre Fin des travaux : 15 décembre Les entreprises restent libres d utiliser ou non le mois de préparation qui leur est accordé. ARTICLE 6 CONTENU DES PRESTATIONS DE LA TRANCHE FERME : INSTALLATION D UN SYSTEME DE CONTROLE D ACCES SITE DE RENNES 6.1 Normes L entrepreneur titulaire du lot se doit de respecter les normes : - NFC et NFC NFC , NFC , NFC NFC NFC et Les Diagnostics Techniques Amiante Ainsi que tous les D.T.U. relatifs au lot émanant du C.S.T.B. 6.2 Généralités Présentation Dans le cadre de la sécurité d accès, le centre AGROCAMPUS OUEST de Rennes souhaite équiper les 45 accès aux bâtiments comme indiqués en annexe n 1. Les 7 entrées du site seront à chiffrer en option État des lieux Actuellement, la plupart des accès, lorsqu ils sont contrôlés, le sont à l aide de digicodes pilotant des gâches électriques. La restauration étudiant utilise l autorisation d accès électronique sur la carte «étudiant». Celle-ci permet également l accès à l imprimerie centrale avec 3 lecteurs Cartadis qui seront à remplacer. 14/05/2014- Page 11 sur 39

12 Visite du site L entrepreneur souhaitant soumissionner devra impérativement se rendre sur place afin d évaluer techniquement et financièrement la prestation. Il lui sera remis à l issue de sa visite un certificat qu il joindra à son offre, faute de quoi sa proposition ne sera pas considérée Plans de prévention L entrepreneur devra inclure dans son offre, au préalable de son intervention la réalisation d un plan de prévention. 6.3 Environnement Menuiseries Les menuiseries, supportant le contrôle d accès et donc les lecteurs de badges à venir, seront modifiées avec des doubles ventouses en remplacement des gâches existantes. Les cylindres seront conservés pour permettre une condamnation en cas de panne prolongée ou d évènement particulier Badges Le système à mettre en œuvre devra supporter des cartes sans contact. Le centre AGROCAMPUS OUEST de Rennes souhaite installer un applicatif de gestion centralisée des contrôles d accès, associé à des badges multi-services de type «carte étudiant» ou «carte professionnelle» avec photo et données d identité, utilisés par la totalité des usagers du site. Ces badges seront de type Mifare et devront être compatibles avec le système d autorisation en place au restaurant des étudiants sur site, sans changement des lecteurs de cartes existants, exploitée par un fournisseur tiers. Le contrat du fournisseur actuel arrive à expiration en Les services de l imprimerie devront être accessibles aux étudiants également sous d autorisation d accès. 3 imprimantes sont en libre service contrôlé par des lecteurs Cartadis. Ceux-ci seront à réutiliser ou à remplacer en fonction des possibilités offertes par le système Mifair. Il convient de prévoir la possibilité d extension de services comme ceux déjà évoqués Lecteurs Le lecteur recevra les configurations et les ordres d un système central et prendra les décisions en fonction du contexte (horaire, badge, mode de fonctionnement ). 14/05/2014- Page 12 sur 39

13 La liste des lecteurs et des locaux à sécuriser est fournie dans les plans en annexe. Ils devront permettre seulement l accès intérieur, c est-à-dire qu un seul lecteur sera mis en œuvre à l extérieur des portes de bâtiment identifiées en annexe. Le système devra être assez souple pour augmenter le nombre de lecteurs, les conditions de l accroissement du nombre de lecteurs devront être précisées (compétence interne, qualification du personnel, formation, capacité du logiciel en terme de nombre de lecteurs à gérer..). Les lecteurs de badge doivent disposer des modes de fonctionnement suivants : Accès badge Accès libre Accès prolongé avec badge Dans ce cas, un mode détenteur de clé sera attribué à certains possesseurs de badge, ce mode permettra de modifier le fonctionnement d un lecteur. Les lecteurs situés à l entrée des bâtiments seront raccordés à une alimentation électrique dédiée. Le lecteur de badge sera muni d un témoin lumineux qui indiquera lors de la tentative de passage d un usager le succès ou le refus du service, auquel pourra être associé un signal sonore contextuel. L horloge interne du lecteur sera corrélée périodiquement avec l horloge du serveur d application. Le lecteur pourra supporter des commandes en fonction d un agenda, qui même en cas de coupure de liaison avec le système central pourront être exécutées. D un point de vue technologique, le prestataire devra préciser : - le type de batterie utilisé et son autonomie, - la fréquence et la norme utilisées, - les conditions environnementales de pose des lecteurs (distance vis a vis de pièces métalliques), - les différents modes de fonctionnement et les systèmes d alerte utilisés (SMS, mail, ) au cas par cas. Les fréquences et puissance d émission devront être conformes à la législation en vigueur. 14/05/2014- Page 13 sur 39

14 Les conditions d utilisation et les éventuels risques d incohérence avec d autres systèmes du même type seront précisés. La fourniture de 3000 badges sera à la charge de l entreprise au moment de la mise en service Contrôle / Liaisons L ensemble des bâtiments est câblé et partiellement couvert en wifi, les fourreaux entre les différents bâtiments sont identifiés et accessibles. Le système sera architecturé autour d une application de gestion centralisée. Un serveur virtuel dédié et paramétré conjointement par l entreprise retenue et la DSI, sera hébergé sur l infrastructure VMWare existante d AGROCAMPUS OUEST. Les liaisons inter-équipements seront réalisées via le réseau informatique (TCP/IP) sur un VLAN dédié à cet usage. Une solution sans fil devra être proposée pour les portails. Celle-ci devra être de type Wifi avec codage WPA2 entreprise avec un cryptage de type AES. Le système proposé devra supporter d éventuelles extensions comme, par exemple, dans le cadre de l installation ultérieure de barrières à l intérieur du site donnant accès aux parkings. Les requêtes des utilisateurs seront transmises via ces liaisons à des organes de gestion qui autoriseront ou non l accès et renverront des informations sur les mouvements. Le contrôle de chacun des accès sera effectué dans un seul sens. Tout mouvement dans l autre sens sera libre et non répertorié. L autorisation d accès sera contrôlée en conjuguant l identifiant de la personne et les paramètres de configuration (droits, horaire, lieu...) définis en fonction de la stratégie de gestion des mouvements. Chaque candidat décrira, précisément dans sa proposition, le type de câblage utilisé entre le réseau existant et les futurs équipements. 14/05/2014- Page 14 sur 39

15 Interactions Le système en place sera totalement indépendant de la gestion des alarmes incendie. Ainsi chaque accès faisant également office d issue de secours devra-t-il être équipé d un déclencheur manuel vert permettant le déverrouillage permanent. Certains reports d information, comme l état de la porte seront à remonter au niveau du système central. 6.4 Application Généralités En fonction du profil de l usager, des autorisations d accès seront affectées. Ainsi, il est souhaité que l application soit suffisamment paramétrable pour créer des profils ou des groupes ayant des autorisations préconfigurées et dont les membres héritent des droits. L outil devra pouvoir présenter des interfaces de gestion par famille, en incluant tous les éléments de commande et d interaction (lecteurs, alarmes, codes d accès, autorisations, commentaires). Les dossiers relatifs aux porteurs de badges pourront être affectés d une famille à l autre. Le système d alerte évoqué au paragraphe 3.2., devra fonctionner également en cas de serveur dégradé. La sauvegarde de l ensemble des données, en plus de l automaticité aura une fréquence programmable. En cas d incident majeur, les données devront pouvoir être réinjectées à tout moment si nécessaire et ainsi relancer le contrôle d accès et l ensemble des ces composants physiques. Le candidat devra s exprimer sur la durée de validité de la licence du logiciel d exploitation et chiffrer le cas échéant toute évolution logicielle (patch, version,.) Paramétrage des badges Plusieurs types de population peuvent accéder à AGROCAMPUS OUEST, site de Rennes, comme par exemple : - étudiants hébergés ou non - enseignants - AITOS (personnels administratifs et techniques) - Visiteurs 14/05/2014- Page 15 sur 39

16 Les locaux sont de 2 types principaux : logement et enseignement-recherche. La restauration et les locaux associatifs sont 2 sous-ensembles des précédents. A ce jour, on distingue 5 familles d accès ou de service : Nature Type Qui enseignement-recherche accès toutes les populations logement accès étudiants hébergés + quelques personnels locaux associatifs accès étudiants identifiés + quelques personnels restauration accès - service étudiants hébergés imprimerie accès - service étudiants Le système devra offrir toute évolutivité pour déterminer des familles supplémentaires en fonction des besoins ultérieurs. Un badge, correspondra à une typologie de population, à l accessibilité tout ou partie des locaux et un ensemble ou pas de services. Il sera autorisé ou non de passage dans un lieu donné sur une période donnée. En plus de paramètres minimaux nécessaires à la corrélation entre le badge et la famille d accès (nom, prénom, groupe, profil, unité...), certains badges doivent pouvoir disposer de droits d accès spécifiques : - Sésame : ce badge permet au porteur de bénéficier du droit d accès à tout moment et en tout lieu, y compris si le lecteur est configuré en accès code. - Technique : ce badge permet aux handicapés ou au personnel technique de prolonger le maintien de la porte en accès ouvert. Durée paramétrable au sein du logiciel. - Visite : les agents AGROCAMPUS OUEST de l accueil devront disposer d un ensemble de badges Visite pré-numérotés. Ils pourront y associer, via une interface de type web ou autre, les coordonnées du visiteur et des autorisations d accès. Ceci dans l objectif d un suivi des déplacements. La création d un badge nécessitera des dates de début et de fin de validation, l expiration de la date conduira automatiquement à la désactivation du badge. La mise à jour automatique de ces dates doit pouvoir être réalisée depuis le système d information existant. 14/05/2014- Page 16 sur 39

17 Il faut prévoir un mécanisme de désactivation des badges complémentaire à la période de validité, par exemple un statut du badge, qui sera pris en compte immédiatement, indépendamment des mécanismes de synchronisation entre le système d information existant et l application de gestion d accès. D un point de vue technologique, le prestataire précisera le standard utilisé dans la communication entre le badge et le lecteur. Les gestionnaires de l application se verront attribuer un login et un mot de passe, l utilisation de la carte doit aussi permettre de s authentifier via un lecteur local. Les gestionnaires seront classifiés en plusieurs niveaux d autorisation en lien avec les fonctionnalités désirées. Toute désactivation de carte pourra faire l objet d un commentaire. A des fins de dépannage, le suivi des mouvements par badge doit être possible. A l aide de filtres divers (badges désactivés, badges expirés, badges non utilisés...) et en fonction d une limite de temps (depuis 1 mois) une sélection des badges pourra être opérée. Celle-ci pourra éventuellement faire l objet de façon individuelle ou par groupe sélectionné d opérations de gestion telles que : la modification de la date de fin de validité, l invalidation des badges, la modification des droits d accès, l effacement, l ajout d informations. De même à l aide de filtres, l état des badgeuses et des portes associées pourront être visualisées en temps réel (portes ouvertes, fermées, verrouillées) Agenda L application doit permettre de typer automatiquement ou de façon manuelle une journée, un jour de la semaine, une plage de dates, etc (ouvrée, samedi, dimanche, jour férié, fermeture, manifestation,..) et d y associer des horaires d accès par groupe/profil/famille d utilisateurs. La date et heure des lecteurs seront assujetties périodiquement à l horloge du serveur d application, en particulier les passages à l heure d hiver et d été seront automatiques. 14/05/2014- Page 17 sur 39

18 Alarmes Les alarmes remontées par le système devront pouvoir être typées (Techniques, organisationnelles, fonctionnelles..), un niveau de priorité pourra y être associé. Les attentes en matière de traitement des alarmes sont : un code couleur pour les alarmes non acquittées ou non prises en compte. pour un type d alarme donné, la possibilité de créer un menu contextuel afin d y affecter des instructions ou une procédure associée sous réserve de disposer des droits. pour chaque alarme la possibilité de saisir des commentaires possibilité d envoi de rapport d alarme par et ou SMS en fonction de seuil de déclenchement. L adresse de destination pouvant être paramétrable en fonction du type d alarme ou, si celle-ci n est définie pour la catégorie donnée, envoyée à une adresse par défaut. possibilité d affichage en temps réel des alarmes pour les postes connectés à l application Ergonomie L interface utilisateur devra répondre aux standards ergonomiques du marché : système de gestion multifenêtrage, en fonction des droits de l utilisateur courant, les fonctions seront accessibles ou non avec un code graphique associé (grisé par exemple pour les fonctions non accessibles), aide en ligne contextuelle pour chaque interface de gestion, avec lien hypertexte si besoin, et recherche par mot clé. la page courante devra toujours être imprimable. Il est souhaité que les informations suivantes soient en permanence à la portée des utilisateurs du logiciel : statut alarme, nom d utilisateur, entité. Il est souhaité la possibilité de visualiser au format 2D la carte du site et l emplacement des lecteurs, par l import de fichiers créés à partir d applications de dessin standards ou vue satellite ou aérienne du type Google Earth. Les différents éléments du système pourront y être visualisés à l aide d icônes qui pourront être manipulées par de simples glisser-déposer. 14/05/2014- Page 18 sur 39

19 Une gestion multi-utilisateurs doit être possible. Un accès principal depuis l accueil du site en HO, celui-ci devra pouvoir être suppléé par un ou plusieurs autres accès depuis sur le réseau interne AGROCAMPUS OUEST mais aussi éventuellement via Internet en HNO. Tous les échanges client-serveur devront être sécurisés (TLS, ) notamment lors de l authentification de l utilisateur sur la plate-forme de gestion Conditions d utilisation en mode dégradé Le prestataire précisera dans sa réponse comment le système réagit en cas de dysfonctionnement. En particulier, les comportements des lecteurs de badge et du serveur seront traités dans les scénarios suivants : coupure du réseau informatique, coupure du réseau WiFi coupure du réseau électrique, arrêt du serveur. Le prestataire décrira précisément les prérequis techniques matériels et logiciels nécessaires au fonctionnement de la solution proposée ainsi que les éléments constitutifs de l architecture et leurs caractéristiques Archivage des données L outil pourra disposer d une procédure d archivage des données en fonction d une date d expiration. De même, un processus automatique pourra être amené à purger des données obsolètes Intégration au système d information existant Le serveur devra utiliser un OS de type «serveur» et devra être supporté par la solution de virtualisation VMWare 4.1, 5.1 et 5.5. La solution proposée ne devra pas utiliser de clé matérielle au niveau du serveur. L application devra être interopérable avec le système d information d AGROCAMPUS OUEST (SSO, LDAP). L objectif est d obtenir un fonctionnement optimal de la solution avec un minimum de ressaisie ou de mise à jour manuelle. Notamment voir comment il sera possible d associer des badges à un individu sans ressaisir les informations concernant les 14/05/2014- Page 19 sur 39

20 personnes déjà connues et gérées dans le système existant (nom, prénom, date d arrivée, date de départ, typologie, ). Avant la remise des offres, le candidat devra prendre contact avec la Direction du Système d Information pour étudier l intégration de la solution proposée dans le système existant. 6.5 Mise en œuvre Exclusions Les ventouses dues par l entreprise seront livrées prêtes à être raccordées. Une coordination sera à mettre en place avec la maîtrise d ouvrage, afin de faire en sorte que les accès ne soient jamais déverrouillés en dehors des périodes de travail Adaptations des menuiseries existantes Le mécanisme de fermeture des menuiseries sera adapté. L entreprise adjudicatrice devra toutes les sujétions de dépose de la quincaillerie existante, son remplacement par les accessoires préconisés ci-dessous, compris tous accessoires d adaptation. Il devra respecter dans tous les cas les normes et DTU relatifs aux menuiseries extérieures. Tous les accès extérieurs de bâtiments seront verrouillés par des ventouses électromagnétiques de résistance supérieure ou égale à 300 kg. Chaque porte concernée sera fermée par une double ventouse haute et basse avec installation d un bandeau métallique toute hauteur pour les portes en bois. Chaque ventouse, de résistance > ou = à 300kg, fonctionnera sur batterie avec une autonomie minimale de 2 heures en cas de coupure électrique. Pour mémoire, les cylindres seront conservés pour permettre une condamnation en cas de panne prolongée ou d évènement particulier. Le verrouillage de l accès au bâtiment «soute» sera proposé avec un dispositif autonome Câblage alimentations L alimentation de tous les composants liés à la gestion du contrôle des verrouillages des portes est à la charge de l entreprise. Elle pourra si elle le peut et le souhaite réutiliser dans la mesure du possible les alimentations existantes. Dans les autres cas, toutes les sujétions d alimentations, câblage et raccordement sont à ses frais et notamment l ouverture et la fermeture des faux plafonds. 14/05/2014- Page 20 sur 39

Modèle de C.C.T.P concernant la fourniture et l'installation d'un système de videoprotection.

Modèle de C.C.T.P concernant la fourniture et l'installation d'un système de videoprotection. Plusieurs collectivités territoriales de taille moyenne ayant exprimé le souhait d un exemple de CCTP, un référent sureté a préparé un projet qui, après quelques modifications, parait pouvoir constituer

Plus en détail

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Dossier 0955 W ENSSAT 17 juin 2009 Page 1/8 Table des matières I. Présentation de l environnement...

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès «Contrôle d accès» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Date et heure limites de remise des offres : Observatoire

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN EXPLOITATION D'UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION

FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN EXPLOITATION D'UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION COMMUNE DE SAINT LAURENT DES ARBRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN EXPLOITATION D'UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION Cahier des Clauses Techniques Particulières 2, Place de la

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS

Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Chapitre 1 Description

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MAPA 2011-01 Ferrières-en- Gâtinais --- Département du Loiret CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Ville de FERRIERES en GATINAIS Représentant

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Institut Régional d Administration de Bastia Quai des Martyrs de la Libération BP 317

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION

REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION La règle s applique à tous types de sites ou bâtiments quels qu en soit la surface totale et l usage. L avantage d un unique document est d harmoniser les méthodes

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

LYCEE ADAM DE CRAPONNE BP 55 13651 SALON DE PROVENCE CEDEX

LYCEE ADAM DE CRAPONNE BP 55 13651 SALON DE PROVENCE CEDEX LYCEE ADAM DE CRAPONNE BP 55 13651 SALON DE PROVENCE CEDEX MARCHE N 04 / 2010 Marché Public relatif à la fourniture et la pose d un système de vidéosurveillance CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES C.C.P.

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre 2013 1 1- Objectifs

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPEPME Assurer la sécurité physique de l entreprise Vols, vandalisme, dégradations, atteinte à l intégrité des employés, sinistres

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

www.vedis-videosurveillance.fr

www.vedis-videosurveillance.fr LA VIDEOSURVEILLANCE EVOLUTIVE www.vedis-videosurveillance.fr Dossier suivi par Chargé d affaires Coordonnées E-Mail : Agence du PECQ : Antoine ABI FARAH : 01 71 51 70 16 : contact@vedis-videosurveillance.fr

Plus en détail

Solution Vidéo Surveillance

Solution Vidéo Surveillance Solution Vidéo Surveillance Objectifs de la solution : Mettre sous surveillance électronique un lieu sensible de votre établissement : o L entrée du bureau d études o L entrée du stock de matière première

Plus en détail

Vidéo Protection La R82

Vidéo Protection La R82 Vidéo Protection La R82 Nos métiers R 81 R 82 i7/f7 Nos clients 50%. de nos clients sont des «risques lourds»! Nos certifications La Déclaration de Conformité: Un engagement de résultat sur nos installations

Plus en détail

Fiable et évolutif, il s adapte à tout moment àla croissance et aux nouveaux besoins des entreprises.

Fiable et évolutif, il s adapte à tout moment àla croissance et aux nouveaux besoins des entreprises. DESCRIPTION est un système de contrôle d accès multifonctions souple et économique, répondant à lʹensemble des besoins en matière de sécurité pour garantir une protection optimale des accès piétons et

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE VILLE DE FROUARD PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE (Fourniture, Installation, formation et maintenance) R.C (Règlement de la Consultation)

Plus en détail

MAPA. Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly.

MAPA. Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly. MAPA Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly. Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Page 1 sur 42 SOMMAIRE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature

Plus en détail

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CHARGES MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION N 103-2011 Place de Verdun, 81000 ALBI 1/12 SOMMAIRE 1-OBJET DU MARCHE.. 2-LIEU

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES. (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES. (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI Ce guide donne les bonnes pratiques, définit les règles

Plus en détail

SYSTEME D ALARME CONNECTE. Guide d installation et d utilisation

SYSTEME D ALARME CONNECTE. Guide d installation et d utilisation SYSTEME D ALARME CONNECTE Guide d installation et d utilisation Bienvenue sommaire Vous venez de faire l acquisition de Home by SFR, système assurant la sécurité de votre domicile. Afin que la prise en

Plus en détail

Yourcegid Fiscalité On Demand

Yourcegid Fiscalité On Demand Yourcegid Fiscalité On Demand LS -YC Fiscalité - OD - 06/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID FISCALITE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce conformément

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE)

ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE) ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE) DETAIL AIVIA PROTECTION H : 423 mm L AIVIA est une solution conçue et réalisée en France par PYRESCOM* (Société

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique.

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Cette consultation a pour objectif de recruter un prestataire informatique

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRE

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRE dule GPI, carte 2 relais, Lecteurs muraux Badge logiciel de gestion de contrôle d'accès & Formation Acquisition d'une nouvelle application Extension du logiciel "Protecsys" VILLE DE CHAMBLY Place de l'hôtel

Plus en détail

CONFERENCE EXPO-PROTECTION

CONFERENCE EXPO-PROTECTION CONFERENCE EXPO-PROTECTION Agenda Conférence Se conformer à l arrêté du 3 août 2007 : opportunités et menaces Points clés de l arrêté du 3 août 2007 et de la loi 95-73 Bénéfices de la mise en conformité

Plus en détail

C.C.T.P. Maître de l'ouvrage : VILLE DE SAINT-GALMIER

C.C.T.P. Maître de l'ouvrage : VILLE DE SAINT-GALMIER C.C.T.P. Maître de l'ouvrage : VILLE DE SAINT-GALMIER Place de la Devise 42330 SAINT-GALMIER Tél. : 0477527400 Fax : 0477525046 @-courriel : contact@mairie-saint-galmier.fr OBJET : "Etude, fourniture,

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des onduleurs ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. Details des prestations

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 Base de données Utilisateur Principe général

Plus en détail

Yourcegid Consolidation On Demand

Yourcegid Consolidation On Demand Yourcegid Consolidation On Demand LS -YC Consolidation - OD - 04/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID CONSOLIDATION ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1.1 Soumettre les dessins de chaque installation. 1.1.2 Les plans détaillés avec localisation de l équipement, des boîtes de jonctions, etc. devront être fournis après installation

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI TERMES DE REFERENCE POUR L INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE ET DE CONTROLE D ACCES AU SIEGE DE L OAPI Novembre 2014 1 1- Contexte L Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INFORMATIQUES

MARCHE DE PRESTATIONS INFORMATIQUES MARCHE DE PRESTATIONS INFORMATIQUES Marché n 2011-003 Midi-Pyrénées Innovation Agence régionale de l innovation 9-11 rue Matabiau BP 78534 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Renouvellement

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

DOSSIER D'UTILISATION

DOSSIER D'UTILISATION DOSSIER D'UTILISATION SYSTEME MONITORING REDACTION VERIFICATION APPROBATION Stéphane CLERICI Marc LAFLUTTE André CHEMINADE ARCLAN'System Page 1 /17 Tel.04.42.97.70.75 Siège Social Fax.04.42.97.71.99 Actimart

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - URBANISME - FOURNITURE ET DEPLOIEMENT D UN LOGICIEL D INSTRUCTION DES DOCUMENTS D URBANISME CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012

Plus en détail

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 SYSTÈMES D IDENTIFICATION CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 CONTRÔLE D ACCÈS SANS FIL RFID Contrôle des portes en temps réel. Fonctionnalités Aperio : le chaînon manquant grâce

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RESTRUCTURATION PARTIELLE DU RESEAU CVC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS DECRET N 2006-975 DU 1ER AOUT

Plus en détail

BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES MAÎTRE DAVOUX URMET IS IN YOUR LIFE

BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES MAÎTRE DAVOUX URMET IS IN YOUR LIFE BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES URMET IS IN YOUR LIFE DE IDÉAL POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES ET TECHNIQUES Quelle que

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Curage hydrodynamique du réseau intérieur ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU MARCHE 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 2 3.1. Consistance des

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

CAHIER. DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES N 07 08 du 16 avril 2007 ORDINATEURS. C.I.E.P 1, Avenue Léon JOURNAULT 92 310 SEVRES

CAHIER. DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES N 07 08 du 16 avril 2007 ORDINATEURS. C.I.E.P 1, Avenue Léon JOURNAULT 92 310 SEVRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES N 07 08 du 16 avril 2007 ORDINATEURS C.I.E.P 1, Avenue Léon JOURNAULT 92 310 SEVRES MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 40 du Code

Plus en détail

CONSULTATION : Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_04

CONSULTATION : Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_04 Ministère de l enseignement Supérieur et de la recherche SUPMÉCA INSTITUT SUPÉRIEUR DE MÉCANIQUE DE PARIS 3 Rue Fernand Hainaut 93406 Saint-Ouen cedex CONSULTATION : Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_04

Plus en détail

Marché public de fournitures et service. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Lot n 2

Marché public de fournitures et service. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Lot n 2 Marché public de fournitures et service Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Lot n 2 Objet du marché Acquisition et maintenance de matériels informatiques et bureautiques Procédure Marché

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Télésurveillance des alarmes anti-intrusion et incendie, avec gardiennage pour les bâtiments de la Communauté d agglomération Caen la mer MARCHES PUBLICS

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002 Ecole Nationale Supérieure d Informatique pour l Industrie et l Entreprise 1, Square de la Résistance 91025 EVRY CEDEX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE n 15.002 Prestation de gardiennage du bâtiment

Plus en détail

du contrôle LOGICIEL de gestion pour système d accès

du contrôle LOGICIEL de gestion pour système d accès Guide de logiciel LOGICIEL de gestion pour système du contrôle d accès Conçu pour répondre aux demandes d aujourd hui et faire face aux défis à de demain, le logiciel System VII de Keyscan offre des caractéristiques

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Règlement de la consultation Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents divers. Procédure : Procédure

Plus en détail

Quadra Entreprise On Demand

Quadra Entreprise On Demand Quadra Entreprise On Demand LS -Quadra Entrepriset OD- 11/2013 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier

Plus en détail

Descriptif de Kelio Protect

Descriptif de Kelio Protect Descriptif de Kelio Protect Réf : 654070A Bodet France - Tél. : 08.25.81.44.00 - Fax : 08.25.81.44.01 - http : www.bodet.fr mail : commercial.gtp@bodet.com Bodet Export - Tel: +33(0)2.41.71.44.82 - Fax

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

QUICK START RF Monitor 4.3-1

QUICK START RF Monitor 4.3-1 QUICK START RF Monitor 4.3-1 Propos: Guide d installation et d utilisation du logiciel RF-Monitor Gold de NEWSTEO, pour LOGGERS (LOG, LGS, LGR) en mode Surveillance (Monitoring) ou Live/Enregistrement

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL RELATIF A L ACHAT D UN LOGICIEL DE GESTION DU TEMPS POUR L AGENCE REGIONALE DE SANTE DU NORD PAS DE CALAIS Emetteur : Agence Régionale de Santé du Nord Pas-de-Calais (ARS)

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles 2 Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA 1 Table des matières

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION Le présent additif au CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - C.C.T.P. - concerne l équipement anti-intrusion à prévoir pour la Médiathèque, la mise à jour de la légende des luminaires et de 2 types

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Marché : CONTRAT DE MAINTENANCE DES ASCENSEURS, MONTE CHARGES ET APPAREILS ELEVATEURS DU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX MARCHE DE SERVICE MARCHE PASSE SUIVANT LA PROCEDURE «D APPEL D OFFRES OUVERT» (Articles

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 ARCLAN' System Réf : DC2012/12-01 Date : décembre 2012 Page 1/11 Tel.04.42.97.70.75 Siège Social Fax.04.42.97.71.99 ZI Les Milles Actimart II Lot 9 1140 Rue Ampère

Plus en détail

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique ZD313357 Ve B MAJ le 21.03.13 Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique Notice d installation Verrouillage motorisé 1 / 2 point (s). Système à sécurité positive (rupture de courant) Conforme à la norme

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail