BIEN CHOISIR SON ÉTABLISSEMENT LE MÉDIATEUR DE L ÉDUCATION NATIONALE DES ÉTABLISSEMENTS SANS SCRUPULES SÉCU ET MUTUELLES ÉTUDIANTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIEN CHOISIR SON ÉTABLISSEMENT LE MÉDIATEUR DE L ÉDUCATION NATIONALE DES ÉTABLISSEMENTS SANS SCRUPULES SÉCU ET MUTUELLES ÉTUDIANTES"

Transcription

1 ÉDITION NATIONALE NUMÉRO 28 SEPTEMBRE 2013 ÉTUDES LE MÉDIATEUR DE L ÉDUCATION NATIONALE FORMATION DES ÉTABLISSEMENTS SANS SCRUPULES DOSSIER SÉCU ET MUTUELLES ÉTUDIANTES SORTIES NO PAIN NO GAIN, GTA V, FIFA BIEN CHOISIR SON ÉTABLISSEMENT ISSN : France métropolitaine - Septembre ,50

2 SOMMAIRE Numéro 28 - septembre 2013 BIEN CHOISIR SON ÉTABLISSEMENT 04 EN LIGNE Cours, exercices, sujets et corrigés de tous niveaux à consulter et à télécharger gratuitement en ligne. Flashez! 05 ÉTUDES Mes cours sont mauvais. Que faire? 06 FORMATION Des établissements sans scrupules. 10 DOSSIER Tout connaître sur la sécurité sociale et les mutuelles étudiantes. 13 SORTIES CINÉ Riddick ; No Pain No Gain ; Runner, runner 14 JEUX VIDEO GTA V ; FIFA DIVERTISSEMENTS Retrouvez vos divertissements préférés, Énigmes, Sudokus et brèves le et de l enseig médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m teur médiateur médiateur médiateur médiateur méd médiateur médiateur médiateur médiateur médiateur m Rapport du médiateur de l éducation nationale et de l enseignement supérieur FORMATION : DES ÉTABLISSEMENTS SANS SCRUPULES P.12 P.10 DOSSIER : SÉCURITÉ SOCIALE, MUTUELLES ÉTUDIANTES EN LIGNE ÉTUDES CINÉMA JEUX P.4 P.10 P.17 P.18 COMPTAZINE : n 28 - Septembre France métropolitaine 3,50 - Comptazine est édité par l Association Accountancy Simply 24 r. de la Paix Chelles - Siret N ISSN Dépôt Légal : septembre Directeur de publication : Sébastien Demay Rédacteur en Chef : Jean-François Muller - Rédacteurs : Anne-Laure de Voissières, Christel Janod, Guillaume Demay, Jean-François Muller, Johanna Crespin, Marion Grapaud, Samia Nassour, Stéphane Panier, Viven Coudrais - Responsable Publicité et Développement : Olivier Moreau : Maquette : L Oliv Communication - lolivcom.com - Crédit Photo Couv : Fotolia ; Impression : MegaTop : Colisage : GIS Logistique : gis-logistique.fr ; La Poste ; Association Accountancy Simply.

3 ÉDITO La chasse aux formations utiles Sébastien Demay Rentrez les shorts et faites place aux pantalons et aux jeans. II n est plus l heure de se faire dorer la pilulle mais plutôt de recommencer à préparer les examens, les partiels ou les concours. Fini le temps des siestes au soleil, des parties de raquettes sur la plage et des treks en montagne. Cette année, on attaquera très fort avec une multitude de nouveaux cours mis en ligne sur toujours gratuit et sans ordonnance. L intérêt de la rentrée, c est la découverte et l aventure. Nouveaux professeurs, nouveaux camarades et pour certains, nouvel établissement. Vous êtes sûrement ravis d être ici et votre école est forcément la meilleure. Condition sine qua non pour que l on envoie Comptazine dans votre établissement. Plus sérieusement, choisir son école, c est du luxe. La procédure APB ne refl ète d ailleurs pas la complexité des choix que vous avez faits. Comme vous le savez sûrement, le système est prévu pour favoriser les choix dans l académie de sa résidence. Certaines écoles recrutent le plus possible, tant qu elles font le plein, et seules quelques-unes peuvent se permettre d être réellement sélectives. Mais alors, comment être sûr d être dans la bonne école? Celle qui va pendant de nombreuses années vous accompagner vers la réussite ; celle qui va vous permettre de décrocher le précieux sésame qui va vous éviter de pointer au Pôle Emploi très longtemps? Via Internet, comme outil de recherche des informations sur l école, me direz-vous. A mon sens, une fois n est pas coutume, les forums et avis des élèves ne sont pas toujours fi dèles à la réalité. D ailleurs, les plus bavards sont nécessairement ceux qui ont loupé, pour les meilleures raisons du monde, leurs examens. D autres moyens sont effi caces. Tout d abord, vérifi ez à votre arrivée que tous les professeurs sont présents et qu ils n ont pas de retards répétés à leurs cours. Cela peut paraître évident, mais c est un fait très révélateur. Ensuite, n hésitez pas à fouiner sur la toile pour dénicher les comptes et les budgets de votre école. La comptabilité est souvent le meilleur refl et de l entreprise. D ailleurs, j emploie le terme entreprise pour rappeler que mêmes les organismes de formation sont là pour réaliser des bénéfi ces. Il n est pas rare de constater que certaines dépenses peuvent être amoindries dans une stratégie de recherche de profi ts. Méfi ez-vous alors d une école qui ne remplace pas ses professeurs absents ou d une panne de chauffage qui dure... D autres part, les résultats des écoles qui préparent aux diplômes d état tels que les BTS ou le DCG sont publics et sont dévoilés un peu partout sur la toile. Voilà encore un bon moyen de vérifi er si les résultats de l établissement sont supérieurs ou inférieurs à la moyenne nationale. Enfi n, la meilleure méthode pour s assurer que l école est un espace de formation et non un lieu de débauche, est de pister les anciens élèves sur les réseaux sociaux. Prenez contact avec eux et demandez leur leur avis. Faites ensuite une moyenne pour avoir une statistique fi able et le tour est joué. Attention tout de même, une école où le BDE organise des soirées toutes les semaines n est pas forcément une super école. N 28 Septembre Il faut savoir également que bon nombre d établissements et d universités font une seconde rentrée en janvier. Si vous vous sentez mal formé, il n est jamais trop tard pour changer d avis. Bonne Lecture! Comptazine - Septembre

4 En ligne COURS, SUJETS, CORRIGÉS BTS ASSURANCE Cours, sujets, exercices et corrigés Téléchargement gratuit DCG Cours, sujets, exercices et corrigés Téléchargement gratuit BTS BANQUE Cours, sujets, exercices et corrigés Téléchargement gratuit DSCG Cours, sujets, exercices et corrigés Téléchargement gratuit BTS CGO Cours, sujets, exercices et corrigés Informations LICENCE ECO-GESTION Cours, sujets, exercices et corrigés Téléchargement gratuit JE M ABONNE À POUR 1 AN, 10 Numéros : 28 en remplissant ce bulletin ou en m abonnant en ligne sur (Chèque, CB, Paypal) MENSUEL D ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE - COMPTABILITÉ POUR LES ÉTUDIANTS ET LES PROFESSIONNELS Mme Mle M. Prénom : Nom : Date de naissance : Formation : Établissement : Adresse : Code Postal : Ville : Étudiant Professeur Autre ASSOCIATION ACCOUNTANCY SIMPLY Service Abonnements 24 rue de la Paix CHELLES Tél. fixe : Mobile : Courriel : Date et signature : J envoie mon chèque à l ordre d Accountancy Simply dans une enveloppe à l adresse ci-contre. Offre réservée à la France métropolitaine et valable jusqu au 30/06/2013. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d un droit d accès, de rectifi cation et de suppression de vos coordonnées auprès de notre Service Abonnements.

5 Études MES COURS SONT MAUVAIS QUE FAIRE? Vous avez été admis en master, vous l avez financé mais il ne remplit pas la moitié de son programme, les cours de votre école de commerce sont affligeants d ennui, vous ne trouvez pas le débouché professionnel attendu... Il est vital de bien choisir au départ mais, une fois la formation commencée, que pouvez-vous faire? A l université Du côté des universités, choisissez bien vos cursus car il n y pas de recours si vous jugez les cours mauvais ou que l université ne remplit pas correctement ses missions. Vérifi ez par exemple que les diplômes ont été contrôlés par l Agence d Evaluation de la Recherche et de l Enseignement Supérieur, l AERES, qui est l agence chargée des contrôles de l enseignement supérieur : mais elle n a pas de pouvoir de sanction. Je ne paierai pas une année de cours dans cette école! Pour les établissements privés, vous êtes lié au contrat que vous signez en rentrant dans l établissement. Vous êtes contraint de respecter les clauses de ce contrat. Malheureusement, si vous souhaitez quitter l établissement au bout de quelques semaines de cours par exemple, vous devrez souvent régler la première année entière car les contrats des écoles prévoient cette situation. Même si vous n avez assisté à aucun cours, il sera diffi cile de vous faire rembourser. Attention aux contrats signés sur plusieurs années, ils peuvent vous lier pendant 3 ou 5 ans. Si vous souhaitez quitter, il faudra payer! Les établissements ayant signé un contrat avec l état sont soumis à des contrôles et notamment les diplômes qu ils délivrent peuvent être agréés par l état pour conférer le grade de licence ou de master. Si les cours ne sont pas au niveau ou que certains enseignements ne sont pas assurés, il est possible que leur agrément leur soit retiré après une inspection, mais rien de plus. En revanche, il n y a pas de contrôle sur les établissements dits «horscontrat» qui n ont pas signé de convention avec l état. Ils peuvent éventuellement vous le faire croire par des mentions trompeuses dans leurs publicités mais ils ne peuvent vous délivrer de diplômes Licence ou Master. La DGCCRF Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes se chargera de faire retirer les mentions trompeuses. Une solution : le médiateur de l éducation nationale. Le médiateur de l éducation nationale est là pour vous renseigner et éventuellement vous aider en cas de litige avec un établissement. Son assistance est complètement gratuite. Si l affaire est recevable, il se rapproche de l autorité responsable de la décision contestée pour rechercher, par le dialogue, une solution au litige. Le médiateur ne peut pas non plus être sollicité pour obtenir des renseignements ou des conseils, par exemple sur la qualité de l enseignement dispensé par un lycée ou sur l intérêt d une formation. Répondre à ce type de demandes ne relève pas de sa compétence. Marion Grapaud RESTEZ CONNECTÉ + POUR ALLEZ LOIN Vous trouverez le formulaire pour faire appel à un médiateur à remplir à cette adresse : Retrouvez tous les commentaires de cet article sur facebook Pour accéder à du contenu multimédia sur MENSUEL D ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE - COMPTABILITÉ POUR LES ÉTUDIANTS ET LES PROFESSIONNELS ➊ Téléchargez une application Flashcode gratuitement depuis votre mobile ➋ Lancez l application et visez le fl ashcode ➌ Le fl ashcode est décodé. Accèdez directement à du contenu supplémentaire : page web, vidéo, etc. Comptazine - Septembre

6 Formation DES ÉTABLISSEMENTS SANS SCRUPULES La formation est un organe vital de la société. Il faut sans cesse professionnaliser la nouvelle génération pour ne pas avoir de carences en compétences dans certains domaines ou régions. Les besoins économiques du pays Du point de vue de l étudiant, la formation doit convenir à ses ambitions, ses capacités et son envie. Du point de vue de l État, il ne suffi t pas de former des jeunes en masse pour répondre aux besoins des entreprises. Les besoins sont multiples et varient en fonction des technologies, de la démographie et de l immigration. Ils sont donc diffi cilement prévisibles. En effet, pour éviter les déserts médicaux ou une pénurie de plombiers, il faut pouvoir déterminer quels seront les besoins de demain. L État est en partie responsable de ces recherches et de ces analyses. Schématiquement, le Ministère du Travail, de l Emploi, de la formation professionnelle et du Dialogue Social est chargé d analyser les données statistiques de l emploi pour prévoir la conjoncture, de former les salariés au cours de leur vie active et le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche est chargé d encourager les établissements et les universités à créer de nouvelles formations préparant aux métiers de demain. Une étudiante doit payer des frais de scolarité dans un établissement privé alors qu elle n y suivra aucun cours. Mle C. a étudié pendant quatre ans dans un établissement privé délivrant un diplôme bac +4, en partenariat avec une université publique. La plupart des enseignements sont dispensés par l établissement privé ; les cours de droit, qui font partie du cursus, sont eux dispensés par l université (les examens correspondants sont également organisés par l université). Mle C. n a pas obtenu le diplôme de l institut : elle doit en effet repasser les examens de droit après avoir échoué aux épreuves de la quatrième année. Pour préparer les unités manquantes, Mle C. s est inscrite pour l année universitaire suivante à l université. Mle C. en ayant informé l établissement privé, celui-ci lui a réclamé le paiement des frais d inscription et de scolarité correspondant à cette nouvelle année. L établissement considère en effet que Mle C. ayant pour objectif de se voir délivrer le diplôme de l établissement en fi n d année, elle reste nécessairement inscrite dans l établissement. Mle C. conteste cette interprétation et fait valoir qu elle n aura à suivre aucun cours dans l établissement puisque les unités manquantes dépendent de l université. Le médiateur a demandé à Mle C. de lui communiquer le contrat signé. Il a constaté que les dispositions du contrat ne permettaient pas de trancher la question posée par le différend. Il est intervenu auprès de l établissement en faisant valoir que le contrat était trop imprécis pour fonder la position de l établissement. Il a proposé que Mle C. n ait à régler que des frais d inscription administrative et attend désormais la réponse de la direction de l établissement. RESTEZ CONNECTÉ + POUR EN SAVOIR Il existe une agence d évaluation de la recherche et de l enseignement supérieur Retrouvez tous les commentaires de cet article sur facebook 6 Comptazine - Septembre embre 2013

7 L L administration générale des entreprises Idées-force D ailleurs, concernant les besoins en administration des entreprises, l évolution de l emploi est prometteuse. L idée directrice des études du Ministère du Travail porte sur le fait que les métiers administratifs de la secrétaire à l expert-comptable s exercent aujourd hui dans tous les secteurs d activités et continueront encore longtemps. L emploi progressera ainsi au rythme de la croissance économique et demandera toujours plus de techniciens et de cadres L Administration des entreprises : l évolution de l emploi de 1985 à 2015 L5L6 - Cadres et dirigeants d'entreprises L2 - Employés administratifs d'entreprises L0 - Secrétaires L1 - Comptables L4 - Techniciens des services administratifs, comptables et financiers L3 - Secrétaires de direction Les mesures gouvernementales Côté enseignement, les besoins en formation et les enjeux sont énormes. Les bouleversements à apporter doivent conduire au redressement économique de notre pays. La solution gouvernementale consiste à réunir dans un seul et même texte, par une loi d orientation, l enseignement supérieur et la recherche. Les priorités sont axées sur la réussite étudiante, avec l objectif de 50 % d étudiants diplômés de l enseignement supérieur d ici 2020 et une stratégie de recherche qui concilie l ambition pour la recherche fondamentale et les réponses aux enjeux sociétaux. Des mesures ont été adoptées, notamment en faveur de la réussite étudiante : l orientation prioritaire des titulaires de bacs professionnels et technologiques, respectivement en S.T.S. et en I.U.T., l accès des meilleurs bacheliers aux fi lières sélectives ; un dispositif « », pour assurer un continuum entre le lycée et le post-bac ; le décloisonnement des fi lières pour fl uidifi er et construire les parcours de réussite : rapprochement entre classes préparatoires aux grandes écoles, S.T.S. et universités, spécialisation progressive en licence, expérimentation pour diversifi er l accès aux professions de santé ; la simplifi cation des formations et le passage de l habilitation des formations à l accréditation des établissements ; le numérique comme outil pédagogique ; le doublement de l alternance, l encadrement des stages étudiants et leur intégration dans des cursus de formation ; le renforcement de l attractivité internationale par des formations en langue étrangère, sous conditions ; la reconnaissance du doctorat pour la haute fonction publique. Elle ne parvient plus à payer les sommes prévues par le contrat de deux ans qu elle a signé. Mme S. s est inscrite aux cours par correspondance de l institut X. Sept mois après le début de la formation, Mme S. a demandé à résilier son contrat pour pouvoir interrompre le versement des sommes dues à l organisme de formation. Elle explique au médiateur qu au chômage depuis plusieurs mois et ne parvenant pas à retrouver un emploi, ses ressources sont insuffi santes pour qu elle puisse continuer à payer le prix de la formation (pour fi nancer cette formation Mme S. avait pris un crédit, dont elle ne parvenait plus à assurer les échéances). Elles ne se sont vu délivrer qu un «titre d école de commerce» au lieu du diplôme visé par l État auquel son contrat faisait référence. Mles B. et T. ont suivi un cursus de deux ans au sein d une école de commerce privée, délivrant un diplôme de «responsable du développement commercial» visé par l État. Ayant validé au terme de leurs deux années d étude, la totalité des unités d études nécessaires, elles pensaient se voir remettre le diplôme. Or, l école ne leur a remis qu un «titre» de «responsable du développement commercial» ne comportant pas le visa de l État. Leur réclamation auprès de l école n a pas abouti, la direction de l école affi rmant que les étudiantes s étaient inscrites pour obtenir le titre et non le diplôme. Mles B. et T. contestent l argumentation de l école. Elles affi rment que le contrat qu elles ont signé faisait référence au diplôme visé et non à un simple «titre». L établissement privé a refusé de résilier le contrat et a exigé le paiement des sommes restant à devoir. La formation qu avait entreprise Mme S. était en effet de deux ans, et le contrat qu elle avait signé portait sur cette durée. Malgré l intervention du médiateur, l établissement n a pas modifi é sa position et continue à exiger le paiement des sommes dues. Comptazine - Septembre

8 Formation Toutes ces bonnes intentions gouvernementales doivent être suivies par les établissements pour avoir les effets escomptés. Aujourd hui, les universités, les CFA, les établissements privés ou les formations à distance n ont aucune obligation vis à vis de l État quant à la gestion de leurs budgets. Pour rappel, la quasitotalité des universités françaises sont autonomes fi nancièrement. Les avantages sont indéniables dans une logique où les établissements dépassent les intérêts d une entreprise classique. En effet, si l établissement recherche l amélioration de la formation des étudiants avant le profi t, le pari est gagné. La dérive de certains établissements Pourtant, tous les établissements ne gèrent pas leurs budgets de la même manière. Certains établissements se considèrent plus comme des entreprises devant générer des profi ts sans se soucier de l impact économique global. Les formations ainsi dispensées peuvent ne pas correspondre aux besoins des entreprises et se révéler inutiles pour l étudiant comme pour l État. Nous avons relevé quelques cas du rapport de la médiatrice de l Éducation Nationale et de l Enseignement Supérieur, Madame Monique Sassier. Ces cas concrets sont très révélateurs de toutes les pratiques de certaines écoles border-line. Un établissement privé hors contrat indique sur son site «avoir été rapidement accepté par l Éducation nationale au regard de ses qualités pédagogiques». Mle D. est inscrite dans un établissement privé d enseignement artistique supérieur, qui accueille une cinquantaine d élèves. Elle se plaint de la qualité des enseignements reçus. Selon elle, les enseignants de l établissement ne maîtrisent pas les domaines qu ils sont censés enseigner. S ils possèdent sans doute des connaissances livresques, ils se révèlent incapables, explique-t-elle au médiateur, d assurer l enseignement pratique et technique. Le médiateur a expliqué à Mle D. que le Ministère de l Enseignement supérieur n exerçait pas de contrôle sur les enseignements dispensés par cet établissement On y retrouve par exemple, un étudiant qui s était inscrit après son bac dans une école supérieure privée. Après avoir réglé les frais d inscription de 6 000, il décida qu il n irait fi nalement pas à cette école, il en informa cette dernière. Le désistement de l étudiant étant intervenu dans les délais prévus au contrat, l école X a accepté de privé hors contrat. Il a cependant constaté que l établissement faisait fi gurer sur son site Internet des mentions manifestement abusives de nature à tromper les personnes s inscrivant dans l établissement. Le site indiquait en effet que l Atelier X «a été rapidement accepté par l Éducation Nationale et déclaré au rectorat de Paris au regard de ses qualités pédagogiques différentes d un simple programme scolaire». Le médiateur a saisi le rectorat de Paris qui a demandé à l établissement de retirer cette mention de son site, ce qui a été fait quelques semaines plus tard. rembourser la somme versée. Mais elle a décidé de retenir 500 au lieu des 250 de frais de dossier prévus dans le contrat. L école justifi e la retenue supplémentaire de 250 euros en expliquant qu elle correspond au fi nancement d un stage de mise à niveau au début de l année, auquel l étudiant n a pourtant pas participé. Il étudie aux États-Unis sur le campus d une école française de commerce privée reconnu par le ministère de l enseignement supérieur français : les locaux sont en construction et les enseignants en cours de recrutement. M. G. adresse une réclamation au médiateur. Élève d une école de commerce privée, il est étudiant depuis plusieurs mois sur le campus d une antenne de cette école aux États-Unis. Il explique au médiateur que les locaux étant en cours de construction, les cours ont lieu dans des hôtels situés à proximité : les étudiants sont conduits à se déplacer en permanence et les salles mises à disposition sont trop petites et inadaptées. Surtout, plusieurs cours ne sont pas assurés, les enseignants étant encore en cours de recrutement, selon ce qui a été expliqué aux étudiants. Les cours manquants sont remplacés par des conférences préenregistrées. Tout montre que les conditions n étaient pas encore réunies pour que la formation puisse commencer dès cette année dans des conditions normales. Pourtant les étudiants ont dû payer un prix, de plusieurs milliers d euros. Le médiateur a constaté que l école privée indiquait sur son site internet qu elle était «reconnue par l État français» qu elle «acceptait en France les étudiants boursiers» et que son «titre International Master of Science était certifi é par l État» et enregistré au niveau I dans le RNCP (Répertoire National des Certifi cations Professionnelles). Il a transmis la réclamation de l étudiant au Ministère de l Enseignement Supérieur. 8 Comptazine - Septembre 2013

9 La corrélation entre budget et réussite Il me paraissait très intéressant de comparer les budgets de certains établissements entre eux. Pour ces établissements témoin, les budgets des universités de Nantes et de Rennes 2 se découpent comme suit : Poste de dépenses Université de Nantes Montant En % Enseignement ,17 37,23 % Recherche ,24 39,02 % Documentation ,82 0,94 % Diffusion des savoirs ,41 0,40 % Immobilier ,08 8,52 % Aides directes & indirectes ,70 0,27 % Vie étudiante et santé des étudiants ,70 0,34 % Pilotage ,69 10,96 % Dépenses non décaissables ,47 2,33 % Total , % Poste de dépenses Université de Rennes 2 Montant En % Enseignement ,00 39,79 % Recherche ,00 24,83 % Documentation ,00 5,43 % Diffusion des savoirs ,00 2,52 % Immobilier ,00 6,99 % Aides directes & indirectes ,00 0,21 % Vie étudiante et santé des étudiants ,00 1,03 % Pilotage ,00 13,78 % Dépenses non décaissables ,00 5,41 % Total , % Elle découvre que son diplôme n offre pas le débouché professionnel attendu. Mle M. a fait appel à la médiation. Elle a suivi une scolarité de trois années dans un établissement privé délivrant un diplôme d aide-soignant de santé vétérinaire. Alors que l établissement avait affi rmé aux élèves que les débouchés professionnels étaient assurés, Mle M. ne parvient pas à trouver un emploi dans sa région. Les employeurs lui indiquent que le diplôme qu elle possède a une valeur bien moindre que le diplôme d État correspondant. La scolarité de Mle M. a coûté à ses parents la somme de euros (3 000 euros la première année et euros les deux années suivantes). Une étudiante pensait recevoir une licence de sciences économiques : elle n a obtenu qu un «Bachelor» délivré par un établissement privé. Mle G. a suivi, avec trente autres étudiants, le cursus de trois années proposé par un établissement d enseignement supérieur privé. Ce cursus devait déboucher sur un «Bachelor européen en management de l entreprise». D autre part, l établissement ayant passé une convention avec une université publique, les étudiants devaient se voir délivrer par cette université, une licence de sciences économiques, venant s ajouter au Bachelor de l école. Au terme du cursus de trois ans, Mle G. et les autres étudiants ayant passé avec succès les examens, ont bien reçu le Bachelor. En revanche, l établissement affirme qu il n a jamais été question de leur délivrer une licence. On peut constater après calcul que le budget enseignement est de 4 976,92 par étudiant à Nantes et de 3 349,15 à Rennes. Nous avons considéré que la recherche et les coûts s y rapportant n étaient pas à prendre en compte dans le calcul de la dépense par étudiant. Pour avoir une échelle de comparaison, l école des Mines à Paris a un budget pondéré par an et par élève de , pour HEC, le budget est de et de pour Panthéon-Assas. La mise fi nancière sur chaque étudiant est donc variable du tout au tout selon l établissement. Pour autant, nous sommes en droit de nous demander si l argent peut créer des petits génies? On rappellera qu en France, la dépense moyenne d éducation par élève ou étudiant est estimée à euros en 2011 selon le Ministère de l Éducation Nationale. Même si l on peut mettre en doute la proportionnalité entre budget et réussite des étudiants, il est évident que des classes en sureffectifs, des professeurs nonremplacés, des formateurs peu qualifi és ou low-cost et de faibles moyens, conduisent tout droit à l échec des étudiants. Nous connaissons maintenant le budget moyen mis en œuvre pour la formation ; intéressons-nous à une statistique. Toujours dans la moyenne, seul un étudiant sur trois réussit le cursus de licence en trois ans. De toute évidence, soit le cycle est trop court pour la majorité des étudiants, soit les capacités d enseignement mises en œuvre sont trop faibles. Partant de cette réalité statistique, chaque établissement se doit de fournir aux étudiants une préparation aux examens de qualité et non de chercher à tout prix à augmenter ses bénéfi ces. Les établissements devraient avoir l obligation de détailler leurs charges auprès du grand public. Les étudiants seraient alors conscients de l effort fi nancier mis à leur disposition et certaines écoles ne pourraient plus se permettre des formations de qualité hasardeuse. Anne-Laure de Voissières Comptazine - Septembre

10 Sécurité sociale, mutuelles étudiantes Dossier SÉCURITÉ SOCIALE, MUTUELLES ÉTUDIANTES Comme chaque année à l inscription pour les études supérieures, vous allez voir ou revoir les stands des mutuelles étudiantes avec leurs vendeurs qui vous supplient d adhérer, et vous poursuivent sur tout le parcours d inscription pour que vous cochiez la «bonne case». Alors, combien ça coûte et est-ce obligatoire? A quoi servent-elles? LMDE ou une de ses concurrentes? Quelle est la meilleure? Qui est concerné? En théorie, si vous vous inscrivez dans un établissement d enseignement supérieur, et si vous avez entre 16 ans et 28 ans, vous êtes concerné. Mais, bien entendu, la bureaucratie française est ainsi faite que sur les 2,3 millions d étudiants, environ n ont pas à s inscrire auprès d une sécu étudiante. Ces cas d exclusions vous concernent si : vous avez entre 16 et 19 ans et vos parents relèvent d un régime spécifi que : travailleurs non salariés, militaires, fonctionnaires internationaux, membres de l Assemblée Nationale, EDF, Opéra, etc. et là quel que soit votre âge : un de vos parents est agent de la SNCF, vous êtes assuré à titre personnel en qualité de salarié : les salariés sont affi liés au régime dit «général» où la cotisation est prélevée directement sur le salaire : faites bien attention! Dans ce cas, il faut à tout prix éviter les périodes pour lesquelles vous n êtes dans aucun régime de sécurité sociale : 60 heures par mois de travail ou 120 heures par trimestre, ou vous êtes marié à un salarié et dépendez de lui ou d elle. Vous dépendez donc de la profession de vos parents, ou de votre conjoint, merci pour l autonomisation et l égalité entre tous. Sécurité sociale ou mutuelle : quelle est la différence? Pour la plupart d entre vous, vous devez donc sortir de l ombre protectrice de vos parents et vous confronter au soleil brûlant de la compréhension du système social et de la paperasse. Donc, les premiers pas indépendants dans le système se font face à ces organismes de Sécurité Sociale étudiants, et ils sont rudes car la confusion règne. Ce qu on appelle «mutuelle étudiante» recouvre deux entités tout à fait distinctes qu il ne faut absolument pas confondre : La sécurité sociale, qui est obligatoire, La mutuelle, ou complémentaire santé, qui est facultative. Le centre de sécurité sociale On va vous demander de choisir entre deux centres, et seulement deux : soit la LMDE, présente partout sur le territoire, soit sa concurrente régionale : SMEREP, SMEBA, VITTAVI, SMECO, MEP, MGEL, SMEREB, SMERRA, SMENO, SMERAG. Le centre de Sécurité Sociale que vous choisirez LMDE ou votre mutuelle régionale ne fait que remplacer la sécurité sociale de vos parents : rien de plus. La sécurité sociale est un système d assurance collectif obligatoire : contre une cotisation que vous payez à l État, vous avez le droit au remboursement d une partie de vos frais médicaux (consultations médecins, médicaments, hospitalisation par exemple). Le droit à la sécurité sociale est le même pour toute la population, étudiants compris : quel que soit le centre de sécurité sociale que vous allez choisir (LMDE ou concurrent régional), les remboursements seront équivalents. Ce sont les remboursements de la sécurité sociale dont on trouve les détails sur le site ameli.fr, onglet «ce que vous serez remboursé». Donc pour cette partie obligatoire, vous ne faites que choisir un centre de traitement de vos remboursements! En réalité, pour cette partie, les «mutuelles étudiantes» ne sont que des intermédiaires qui refacturent entièrement à la Caisse Nationale d Assurance Maladie les frais qu elles vous remboursent. Par exemple, pour une consultation chez le médecin généraliste à 23 euros, la sécurité sociale vous rembourse 70 %, soit 16,10 euros, moins 1 euro pour votre aimable participation : ainsi, 15,1 euros vous seront effectivement versés sur votre compte bancaire. La Sécurité Sociale ne vous remboursera rien de plus. Si votre médecin pratique en plus des dépassements d honoraires, par exemple si la consultation 10 Comptazine - Septembre 2013

11 Sécurité sociale, mutuelles étudiantes vous coûte 30 euros : c est à vous de payer les 30 15,1 = 14,90 euros de différence. Sauf si vous avez éventuellement une mutuelle qui prend en charge les différences. La mutuelle, et bien d autres choses encore. Ce que cherche à vous vendre la LMDE ou les mutuelles étudiantes régionales c est un ensemble de prestations facultatives, en plus des 211 euros que vous avez payés pour votre sécurité sociale. C est là que la confusion survient. Ces organismes étudiants ont à la fois une mission de service public (le traitement de vos dossiers de sécurité sociale) et des objectifs commerciaux lucratifs notamment en vendant des complémentaires santé. Vous n êtes en aucun cas obligé de payer pour quelque prestation supplémentaire que ce soit! Bien que la population étudiante soit dans son ensemble en bonne santé, il faut bien reconnaître que parfois les remboursements de la Sécurité Sociale sont faibles, ou inadaptés à votre situation : les lunettes, les soins dentaires ou les séjours à l hôpital sont particulièrement mal remboursés. Par exemple, pour les lunettes : le remboursement de la monture de la sécurité sociale est de 60 % sur la base d un tarif de 2,84 euros! La Sécu vous rembourse donc effectivement 60 % x 2,84 euros = 1,70 euros pour votre monture ; les verres ne sont pas bien mieux lotis : 60 % x 24,54 = 14,72 euros de remboursement. Soit un remboursement total maximum de : 14,72 + 2,84 = 17,56 euros pour vos lunettes! Il est donc parfois utile d avoir une mutuelle qui peut venir compléter certaines prestations, mais rien ne vous oblige à choisir une mutuelle «étudiante». Alors vous n avez que deux options pour votre sécurité sociale, pour des prestations complémentaires vous n avez qu à faire votre choix : MMA, Allianz, Direct Assurance, Groupama, MNH ou n importe quel autre prestataire, à vous de comparer! Et combien ça coûte? La sécurité sociale obligatoire. Pour adhérer à la sécurité sociale étudiante obligatoire : ce sont les fameux 211 euros qu on vous demande de régler à l inscription, et ce, pour l année entière. Auparavant, vous étiez couvert par le biais de vos parents, maintenant vous devez payer votre droit de bénéfi cier des prestations de la sécurité sociale, mais comme vous n avez pas encore de revenus (en dehors des étudiants salariés qui ne sont pas concernés par la sécurité sociale étudiante), on vous fait payer un prix forfaitaire pour que vous puissiez bénéfi cier d un an de sécurité sociale. Là encore, le fait que vous choisissiez LMDE ou l autre, n aura aucune conséquence : vous paierez toujours 211 euros. D ailleurs ces 211 euros ne vont pas dans la poche de la mutuelle étudiante, mais bien dans celle de l État, puisque c est l URSSAF qui les perçoit Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d Allocations Familiales : l organisme chargé de collecter l ensemble des charges sociales. La mutuelle, ou assurance complémentaire santé, facultative. Entre 5 et 35 euros par mois, tout dépend des prestations que vous souhaitez, et du prix que vous pouvez y mettre. Les formules sont très nombreuses, il faut aller regarder chez les mutuelles et assureurs, car les différences sont très importantes. Sur le segment des mutuelles à tarif très bas (entre 5 et 10 euros), les mutuelles étudiantes sont compétitives car les assureurs et complémentaires traditionnels ont du mal à descendre sous les 12 euros par mois. En revanche, pour les prestations un peu plus complètes (25 euros par mois), les prestations fournies par les assureurs et complémentaires traditionnels (Direct assurance, MMA, GROU- PAMA, ALLIANZ, SWISSLIFE, MNH ) sont bien meilleures. Pour 5 euros par mois, vous allez avoir la prise en charge à 100 % de la consultation chez le médecin et le remboursement des médicaments courants en totalité (c est à dire que votre mutuelle va prendre en charge la différence entre ce Le Lexique Affilié : personne qui cotise à une Sécu. Adhérent : personne qui cotise à une mutuelle. Cotisation Sécurité sociale : somme payée par l assuré pour avoir droit aux remboursements de la Sécurité Sociale. Dépassement d honoraires : prix d un acte médical supérieur au tarif conventionné pris en charge par la Sécurité Sociale. Taux conventionnel : taux de remboursement fi xé par la Sécurité Sociale pour chaque acte médical. Ticket modérateur ou part complémentaire : part non remboursée qui reste à votre charge ou à celle de votre mutuelle. que rembourse la Sécurité Sociale et le prix), mais rien sur l optique ou le dentaire. Pour 30 euros par mois, vous pouvez avoir en plus jusqu à 250 euros de monture et verres, 300 euros de prothèse dentaire, et un remboursement total de tous les médicaments par exemple. Nous vous conseillons vivement de consulter les tableaux comparatifs que l UFC QUE CHOISIR a réalisés en septembre Aujourd hui les «mutuelles étudiantes» vous proposent de nombreux autres produits à but lucratif : assurances, prestations bancaires : celles-ci peuvent être intéressantes, mais ne sont en aucun cas obligatoires. Comptazine - Septembre

12 Sécurité sociale, mutuelles étudiantes Dossier Les sites à consulter service-public.fr : Sécurité sociale étudiante Un étudiant inscrit dans un établissement de l enseignement supérieur doit obligatoirement s affilier au régime étudiant de la Sécurité sociale, sauf exceptions. Les conditions d affiliation varient selon la situation personnelle de l étudiant (âge, activité salariée, profession des parents,...). ameli.fr : Combien serez-vous remboursé? Médicaments, lunettes, hospitalisation ou consultations chez un professionnel de santé? Ces prestations ont un prix. À quel taux serez-vous remboursé? A quoi servent les mutuelles étudiantes et sont-elles efficaces? Et bien, la «sécu étudiante» est une spécifi cité française qui n a aucun équivalent dans le monde, et qui pourrait bien disparaître. Du Sénat à la Cour des Comptes, en passant par l UFC QUE CHOISIR, plusieurs institutions dénoncent l inutilité de ces organismes de gestion étudiants qui ont des frais de fonctionnement exorbitants et sont des organes fi nanceurs des syndicats étudiants. Il semblerait que ces mutuelles étudiantes soient devenues bien moins effi caces que les Caisses Primaires d Assurance Maladie qui gèrent la sécurité sociale pour pratiquement tout le reste de la population. Le rapport de la Cour des Comptes pointe que la LMDE est loin de pouvoir répondre à tous les appels (1 sur 14 selon la Cour des comptes, mais la LMDE estime qu après une situation exceptionnelle, elle est en mesure de répondre à un appel sur deux désormais) et qu en février 2013, plus de courriers restaient en attente de traitement. En ce qui concerne leur mission de service public, la partie «sécurité sociale», les mutuelles étudiantes sont défi cientes : neufs mois après l inscription, 10 % des étudiants n avaient toujours pas reçu leur carte vitale (qui permet l envoi par le médecin ou l organisme médical de la feuille de soins et de la demande de remboursement électronique instantanément). Le rapport de la Cour des Comptes indique que «les mutuelles étudiantes paraissent signifi cativement moins productives que les caisses primaires». Les frais de gestion sont trois fois plus importants dans les mutuelles étudiantes qu au sein de l assurance maladie : 13,7 % de frais (93 millions d euros de frais de gestion en 2011 pour les mutuelles étudiantes pour 681 millions de prestations versées) contre 4,5 % de frais de gestion pour l assurance maladie. La suppression de ce régime particulier et de ces mutuelles étudiantes, et le rattachement des étudiants au régime général, permettrait d économiser 69 millions d euros tout en améliorant le service rendu aux étudiants estime la Cour des Comptes. Jean-François Muller EN SAVOIR PLUS L HISTOIRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ÉTUDIANTE. Jusqu en 1948, les enfants étaient couverts par leur parents jusqu à 16 ans, et par dérogations jusqu à 20 ans s ils poursuivaient leurs études. La création de ces organismes de sécurité sociale étudiants a permis dès 1948, d étendre la sécurité sociale aux étudiants jusqu à 26 ans. Les régimes de protection sociale se sont d ailleurs progressivement étendus à toute la population et seule la France compte désormais un statut social étudiant particulier. 12 Comptazine - Septembre e e 2013

13 Sorties ciné Cinéma : Riddick Sortie le 18 septembre 2013, Genre : Science fiction, Action Synopsis : Riddick a été laissé pour mort sur une planète brûlée qui semble exempte de toute vie. Pourtant, il se retrouve rapidement obligé Bande Annonce : Riddick de lutter pour sa survie contre des prédateurs aliens plus mortels que tous les humains qu il a affrontés au cours de sa vie. Il trouve un refuge précaire dans une ancienne gare de transit interstellaire désaffectée. La seule façon pour lui de s en tirer, est d activer une balise d urgence 0:00 / 2:27 et d alerter les mercenaires et autres chasseurs de primes qui se ruent vers la planète à la recherche de leur proie. Cinéma : No Pain No Gain Bande Annonce : No Pain No Gain Sortie le 11 septembre 2013, Genre : Comédie, Action, Drame Synopsis : A Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n importe quoi pour vivre le «rêve américain» et s offrir maisons de luxe, voitures de course et fi lles de rêve Avec deux complices, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et lui voler sa vie. No Pain No Gain s inspire de l histoire incroyable mais vraie de ces trois kidnappeurs amateurs embarqués dans une série d actes criminels qui dégénèrent rapidement Rien ne se déroule jamais comme prévu. 0:00 / 2:32 Cinéma : Runner, Runner Sortie le 25 septembre 2013, Genre : Thriller, Drame Synopsis : Richie, étudiant à Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. Lorsqu il se retrouve ruiné, et persuadé d avoir été arnaqué, il décide de retrouver la trace d Ivan Block, le créateur du site. Ivan prend Richie sous son aile et l amène à intégrer son business. Sentant grandir le danger et réalisant les ambitions démesurées de son boss, Richie va tenter de renverser la donne en sa faveur. Comptazine - Septembre embr

14 Jeux Vidéo GTA V Sortie le 17 septembre 2013 GTA 5 est le nouvel épisode de la célèbre Trailer : GTA 5 série de Rockstar Games. L histoire du jeu se déroulera à Los Santos, une ville inspirée de Los Angeles et l on pourra visiblement incarner plusieurs personnages. La particularité de GTA V, c est de proposer 3 personnages avec lesquels il sera possible de jouer. Michael, Franklin et Trevor sont donc les héros du jeu et le joueur pourra switcher d une personne à 0:00 / 4:52 une autre sans le moindre souci. Trailer : FIFA 14 0:00 / 1:57 FIFA 14 Sortie le 27 septembre 2013 Ce nouvel opus marque un tournant puisqu il sera proposé sur les consoles Next-Gen. Vous pourrez revivre toute l authenticité d un match de football dans FIFA 14 d EA SPORTS et marquer des buts extraordinaires. Grâce à l une des nouveautés de FIFA 14 - les Frappes pures - et à la nouvelle physique du ballon, chaque tir devient criant de vérité et chaque frappe imparable, apporte une satisfaction sans égal. «FIFA 14 sera à l image des plus grands matchs de football où tout part du milieu de terrain. Les rencontres gagneront en intensité au fur et à mesure de l enchaînement des occasions de but et la fi nition garantira des exploits incroyables», déclare David Rutter, producteur exécutif de FIFA 14. «Avec FIFA 14, vous serez récompensé de vos efforts et vos plus belles réalisations seront époustoufl antes.» 14 Comptazine - Septembre 2013

15 Divertissements Les Journées du Patrimoine Sudoku Facile grille n et 15 septembre Ces journées témoignent de l intérêt des Français pour l histoire des lieux et de l art. Associant de multiples initiatives, les Journées Européennes du Patrimoine sont l occasion de découvrir des édifi ces publics (Palais de l Élysée, Sénat, ministères, ambassades, préfectures, mairies, mais aussi théâtres, hôpitaux, écoles ou gymnases) et privés (villas, châteaux, usines) qui ouvrent exceptionnellement leurs portes. L ensemble de ces monuments, auxquels s ajoutent les monuments régulièrement ouverts au public, proposent pour l événement, des manifestations : visites guidées, démonstrations de savoir-faire, concerts, représentations théâtrales, circuits à thème. Solution grille n 56 sur comptazine.fr Toutes les solutions sont sur Enigme Chan passait chaque jour 3 fois la frontière avec son âne, chargé de deux sacoches pleines de cailloux ordinaires. Le douanier le fouillait systématiquement et ne comprenait pas pourquoi Chan s enrichissait chaque jour un peu plus. Il était certain qu il faisait du trafi c... Mais de quoi? Sudoku Moyen grille n 57 Festival de Marionnettes Fondé en 1961, le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes est la référence internationale et le rendez-vous incontournable du monde des Arts de la Marionnette. Durant 10 jours, le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes organise près de 200 spectacles in et off, des spectacles de rue, des rencontres, des expositions, et d autres festivités. Les techniques présentées vont du traditionnel avec les marionnettes à gaines et à fil, aux innovations plus contemporaines en passant par les marionnettes portées et le théâtre d ombre. Solution grille n 57 sur comptazine.fr Comptazine - Septembre

16

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2013-2014 La et moi Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour.

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. Votre séjour Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. 1 2 3 4 VOTRE 5 VOTRE 6 DÈS VOTRE ARRIVÉE ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL QUELQUES POINTS

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 R.N.M.432 683 787 JUILLET 2010 2 ARTICLE 1 OBJET DE LA GARANTIE Garantie

Plus en détail

GUIDE DE PRE-RENTREE. unef.sciencespo@gmail.com PREPARER SON ARRIVEE A SCIENCES PO ADMINISTRATIVE

GUIDE DE PRE-RENTREE. unef.sciencespo@gmail.com PREPARER SON ARRIVEE A SCIENCES PO ADMINISTRATIVE GUIDE DE PRE-RENTREE 2015 INFORMATIONS UTILES POUR PREPARER SA RENTREE A SCIENCES PO Ce guide a pour objectif de te donner les informations nécessaires pour préparer au mieux ton arrivée à Sciences Po

Plus en détail

Guide de l inscription en ligne des étudiants

Guide de l inscription en ligne des étudiants Bienvenue sur le site de l EDHEC. Cette inscription en ligne va vous permettre de renseigner votre dossier scolaire en indiquant les données utiles, telles que civilité et adresses, et le mode de règlement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR VOTRE INSCRIPTION EN LIGNE

GUIDE PRATIQUE POUR VOTRE INSCRIPTION EN LIGNE GUIDE PRATIQUE POUR VOTRE INSCRIPTION EN LIGNE Année universitaire 2015/2016 La Prépa des INP site de Toulouse 6 allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse Tel : 05 34 32 31 40/49 fax : 05 34 32 31 41 laprepa@inp-toulouse.fr

Plus en détail

LA PRÉPA DES INP. Site Toulouse. Guide pratique Rentrée 2014. Guide pratique pour votre inscription en ligne. www.la-prepa-des-inp.

LA PRÉPA DES INP. Site Toulouse. Guide pratique Rentrée 2014. Guide pratique pour votre inscription en ligne. www.la-prepa-des-inp. ée Ann 015 2 / 4 201 LA PRÉPA DES INP Site Toulouse Guide pratique Rentrée 2014 Guide pratique pour votre inscription en ligne Nous situer : La Prépa des INP Toulouse 6 allée Émile Monso - BP34038 31029

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle

document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle m u t u e l l e g é n é r a l e d e l é c o n o m i e, d e s f i n a n c e s e t d e l i n d u s t r i e document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu & Mutuelle 2014 Livret

Plus en détail

VAE. Validation des Acquis de l Expérience. Mon expérience professionnelle transformée en diplôme? C est fait pour moi! pratiques d Actalians SALARIÉ

VAE. Validation des Acquis de l Expérience. Mon expérience professionnelle transformée en diplôme? C est fait pour moi! pratiques d Actalians SALARIÉ Les guides pratiques d Actalians VAE Validation des Acquis de l Expérience SALARIÉ Mon expérience professionnelle transformée en diplôme? C est fait pour moi! Actalians est l Organisme Paritaire Collecteur

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER

LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER ETUDES INFOS LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER 2014 LA FOIRE AUX QUESTIONS VOUS SOUHAITEZ FAIRE DES ÉTUDES EN MÉTROPOLE? L ADMISSION POST BAC QU EST-CE QUE L ADMISSION POST

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN

BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN Parc Tecnosud 283, rue James Watt 66100 Perpignan tél. 04 68 35 76 76 fax 04 68 35 76 77 contact@neosup.fr www.facebook.com/neosup.perpignan Parc Tecnosud

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle m u t u e l l e g é n é r a l e d e l é c o n o m i e, d e s f i n a n c e s e t d e l i n d u s t r i e document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu & Mutuelle 2013 Livret

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 SIREN 432 683 787 Assemblée Générale du 12 MAI 2015 2 ARTICLE 1 OBJET DE

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

Volet destiné à l'organisme gestionnaire L ETUDIANT(E)

Volet destiné à l'organisme gestionnaire L ETUDIANT(E) cerfa SECURITE SOCIALE POUR LES ETUDIANTS DECLARATION EN VUE DE L OUVERTURE DES DROITS MALADIE - MATERNITE (articles L. 381-3 à L. 381-11, R. 381-5 à R. 381-33 du code de la sécurité sociale) N 10547*02

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

De la seconde à la terminale. Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant

De la seconde à la terminale. Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant De la seconde à la terminale Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant Lycéen de seconde à terminale, la vous accompagne pour réussir vos années lycée! La, acteur majeur de

Plus en détail

Sécurité sociale 2015-2016

Sécurité sociale 2015-2016 2015-2016 La profession exercée par vos parents, votre âge, votre nationalité, déterminent votre inscription à la sécurité sociale : vous serez «ayant droit» ou «couvert par la sécurité sociale de vos

Plus en détail

Guide Assurance Santé

Guide Assurance Santé Guide Assurance Santé Etudes, permis de conduire, logement, assurance la vie étudiante comporte bien des questionnements. L assurance santé ne doit ainsi pas être prise à la légère car les frais de santé

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La réforme des bourses a consacré de nouveaux droits pour tous les étudiants handicapés, boursiers ou non.

La réforme des bourses a consacré de nouveaux droits pour tous les étudiants handicapés, boursiers ou non. NUMERO D ETUDIANT Lors de votre inscription administrative, l université vous attribuera un numéro d étudiant, qui vous suivra pendant toute votre scolarité dans l établissement. Vous n avez donc pas à

Plus en détail

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) Sommaire : Admission des étudiants français avec un diplôme étranger (page 2) Admission des étudiants de nationalité étrangère et titulaires

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Guide DOSSIER D INSCRIPTION ACADEMIQUE 2015/2016

Guide DOSSIER D INSCRIPTION ACADEMIQUE 2015/2016 Guide DOSSIER D INSCRIPTION ACADEMIQUE 2015/2016 Où puis-je trouver mon numéro INE/BEA? QUESTIONS POSEES REGULIEREMENT PROCEDURE D INSCRIPTION Ce numéro (10 chiffres + 1 lettre) figure sur le relevé de

Plus en détail

La Convention AERAS. www.lesclesdelabanque.com. Janvier 2007. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES

La Convention AERAS. www.lesclesdelabanque.com. Janvier 2007. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES 025 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE 8 Chapitre 1 L engouement pour les formations en management, au sein des écoles

Plus en détail

Lycéen. de commerce, de management et de gestion. Faire des études. en Nord-Pas de Calais. Septembre 2014

Lycéen. de commerce, de management et de gestion. Faire des études. en Nord-Pas de Calais. Septembre 2014 Faire des études Lycéen de commerce, de management et de gestion en Nord-Pas de Calais Septembre 2014 Centre ressources Après-Bac (CIO de Lille) - 11, rue de Thionville - 59000 Lille 03.28.53.29.80 mail

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UFR ESTHUA, Tourisme et Culture DOSSIER DE CANDIDATURE année universitaire 201 2015 2016 Licence Parcours SPORTS et LOISIRS (Saumur) EQUITATION - OPTION 1 IFCE (Brevet Professionnel / Diplôme d Etat Jeunesse,

Plus en détail

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016 Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports Session de formation 2015-2016 Dossier d inscription BAPAAT FORMATION BREVET D APTITUDE PROFESSIONNELLE D

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Dossier d inscription - étudiant de l IFMERM Année universitaire 2015-2016 IFMERM. Données personnelles de l étudiant

Dossier d inscription - étudiant de l IFMERM Année universitaire 2015-2016 IFMERM. Données personnelles de l étudiant Dossier d inscription - étudiant de l universitaire 2015-2016 1 Composante :... d études :... Réservé à l administration : Code étape... Libéllé... 2 4 N étudiant si précédemment inscrit à l URCA état

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Questions des employeurs

Questions des employeurs Lentilles La MSA vous rembourse à hauteur de 65 %, sur la base d un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 39,48 e, soit 25,70 e (que les lentilles soient réutilisables ou non, journalières ou

Plus en détail

MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat. - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation

MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat. - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation DOSSIER D INSCRIPTION 2015-2016 MASTER MEEF (METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION) Diplôme d Etat MENTIONS : - 1 er degré - 2 nd degré - Pratiques et ingénierie de formation Université

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

Comment bien comprendre ma complémentaire santé?

Comment bien comprendre ma complémentaire santé? Santé Comment bien comprendre ma complémentaire santé? Guide Pratique Salariés Le guide pratique de votre complémentaire santé Retrouvez toutes les informations que vous devez connaître afin de profiter

Plus en détail

DOSSIER DE REINSCRIPTION

DOSSIER DE REINSCRIPTION DOSSIER DE REINSCRIPTION Cachet Pôle AVENIR / DRI / RECHERCHE SEFCO / CFAIURC UNIVERSITE D'ORLEANS ANNEE UNIVERSITAIRE 201-201 Si vous effectuez votre réinscription par INTERNET : www.univ-orleans.fr/scolarite

Plus en détail

Guide d inscription Campus France Maroc

Guide d inscription Campus France Maroc Guide d inscription Campus France Maroc Edité le 29 Novembre 2012 Sommaire I. Présentation du site Campus France : www.maroc.campusfrance.org... 3 II. Créer votre dossier Campus France en ligne... 6 III.

Plus en détail

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU LA COMPLÉMENTAIRE CMU La complémentaire CMU (Couverture maladie universelle) est une protection maladie complémentaire de service public, gratuite, sous condition de ressources, dont le contenu est défini

Plus en détail

Ateliers Santé Ville de Marseille

Ateliers Santé Ville de Marseille Ateliers Santé Ville de Marseille QUESTIONS-REPONSES SUR LES DROITS A LA COUVERTURE MALADIE Dernière mise à jour : 30 janvier 2008 Ce document est destiné aux professionnels concernés par les questions

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

Guide pratique frais de santé

Guide pratique frais de santé www.mutuelle-saint-martin.fr Guide pratique frais de santé Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire santé Mutuelle Saint-Martin Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire

Plus en détail

Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié

Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié L Assurance Maladie a alerté la Région Ile-de-France sur l importance de la première affiliation

Plus en détail

CFP & Associés 11, rue de Solférino, 92100 Boulogne Billancourt Tél : 09 81 81 17 22 contact@cfp-associes.fr

CFP & Associés 11, rue de Solférino, 92100 Boulogne Billancourt Tél : 09 81 81 17 22 contact@cfp-associes.fr CFP & Associés 11, rue de Solférino, 92100 Boulogne Billancourt Tél : 09 81 81 17 22 contact@cfp-associes.fr!" Pour qui? L'ensemble du personnel cadre, ETAM, employé et ouvrier de la branche est concerné

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement

Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement Le Chesnay, le mardi 25 septembre 2012 Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

FORMATION AIDE-SOIGNANTE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014

FORMATION AIDE-SOIGNANTE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS www.ch-carcassonne.fr FORMATION DES AIDES-SOIGNANTS ifas@ch-carcassonne.fr 04.68.24.27.30 04.68.24.27.99 NOTICE D'INFORMATION AU CONCOURS D ENTREE EN FORMATION

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? Pour suivre le versement de ma pension d invalidité, j ouvre mon compte sur JE SUIS ACCOMPAGNÉ EN CAS D INVALIDITÉ L'ASSURANCE MALADIE EN LIGNE Pour en savoir plus sur l information

Plus en détail

À tout moment. une mutuelle sur qui compter

À tout moment. une mutuelle sur qui compter À tout moment une mutuelle sur qui compter Harmonie Mutualité, votre partenaire santé Votre entreprise vous permet de bénéficier d une complémentaire santé collective Harmonie Mutualité. En nous rejoignant,

Plus en détail

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 La Maison des Artistes www.secuartsgraphiquesetplastiques.org Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 2013 IMPORTANT : Même si vous

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

Partir loin Réussir Vivre libre

Partir loin Réussir Vivre libre 100 C /45J 100 C/40M 70 N LIVRET D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS Partir loin Réussir Vivre libre Bienvenue à la Smeba, le centre de Sécurité sociale étudiant! Vous êtes étudiant étranger arrivé en France

Plus en détail

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS!

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS! V O T R E C A T A L O G U E F O R M A T I O N S B A C + 2 À B A C + 5 U&me SCIENCES 6 FILIÈRES I INITIAL I ALTERNANCE I APPRENTISSAGE I DIPLÔMES & TITRES CERTIFIÉS RECONNUS PAR L ÉTAT * C EST TOUT POUR

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE N

DOSSIER DE CANDIDATURE N DOSSIER DE CANDIDATURE N Année scolaire EN FORMATION CONTINUE BAC+3 EN INITIAL CIF/ DIF. Cadre réservé à l administration Entretien le à Responsable en Conception et Développement de Solutions Mobiles

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 2èMe année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS Source : ameli.fr Dossier mis à jour le 6 février 2009 1.1 Vous êtes étudiant Vous poursuivez des études dans l enseignement supérieur. Vous relevez du régime étudiant de.

Plus en détail

d adhésion Dossier Vous trouverez dans ce dossier à imprimer : 3 étapes pour adhérer :

d adhésion Dossier Vous trouverez dans ce dossier à imprimer : 3 étapes pour adhérer : Dossier Vous trouverez dans ce dossier à imprimer : Notre devis vous a convaincu? Pour adhérer à la MGC, rien de plus simple! > Suivez le guide! Un bulletin MGC sur 2 pages en 2 exemplaires (exemplaire

Plus en détail

Inscription Prépa Concours

Inscription Prépa Concours Inscription Prépa Concours Le dossier d inscription comporte 3 pages. Vous devez les compléter, et joindre les pièces demandées. Le justificatif de responsabilité civile est nécessaire pour effectuer le

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

Tél. : 05 56 36 72 23 Fax : 05 57 26 94 51 FICHE D INSCRIPTION : SELECTION POUR L ENTREE A LA FORMATION CONDUISANT AU DIPLÔME D ETAT D AMBULANCIER

Tél. : 05 56 36 72 23 Fax : 05 57 26 94 51 FICHE D INSCRIPTION : SELECTION POUR L ENTREE A LA FORMATION CONDUISANT AU DIPLÔME D ETAT D AMBULANCIER Tél. : 05 56 36 72 23 Fax : 05 57 26 94 51 FICHE D INSCRIPTION : SELECTION POUR L ENTREE A LA FORMATION CONDUISANT AU DIPLÔME D ETAT D AMBULANCIER PRE-RENTREE : 05/02/2016 DATE DE SESSION : 08 février

Plus en détail

N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015. Nom... Prénoms...

N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015. Nom... Prénoms... PHOTO N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015 Nom... Prénoms... Je souhaiterai intégrer votre établissement à la rentrée 2015. Je vous demande donc d étudier mon dossier en vue d

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS Le règlement mutualiste établi en conformité avec l article 4 des statuts de la M.F.C., fixe les rapports entre la mutuelle et ses

Plus en détail

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Institut de Formation Aides-Soignant(e)s 50200 COUTANCES Rentrée 2013 Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Calendrier des épreuves Inscriptions

Plus en détail

d adhésion Un mandat de prélèvement SEPA

d adhésion Un mandat de prélèvement SEPA Dossier Vous trouverez dans ce PDF : Un bulletin sur 2 pages en 2 exemplaires (exemplaire 2 à conserver) Un mandat de prélèvement SEPA permettant la mise en place du prélèvement automatique de votre cotisation

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu

Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu Guide de la mutuelle d entreprise 2014 : Loi ANI, nouvelles règles du jeu Ce guide est destiné à tous les responsables d entreprise désireux de comprendre les principes et les modalités de mise en place

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE ORIGINE ADHÉSION AGENCE CONSEILLER INFORMATION ADHÉSION INTERNET ZONE TARIFAIRE Nouvelle adhésion Modification adhésion GARANTIES RETENUES EN SANTE ADHÉRENT

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION L Institut des Techniques Informatiques et Commerciales Établissement d Enseignement Supérieur Privé depuis 1986 DOSSIER D INSCRIPTION Statut choisi : Année 20.. / 20.. INITIALE ALTERNANCE INITIALE OPTION

Plus en détail

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise?

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? L accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? Le 1er janvier 2016 au

Plus en détail

Etudier à l étranger FRANCE

Etudier à l étranger FRANCE Etudier à l étranger FRANCE Bienvenue en FRANCE 1 Si vous êtes étudiant belge venant en France dans le cadre d un programme d échange (type Erasmus) Quand suis-je considéré comme étudiant? Dès lors que

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions

Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions Externe : changement de régime de sécurité sociale et autres dispositions 18/08/2013 Rodolphe LEDIEU 0 Sommaire Introduction 1. Du DFSGM au DFASM : du Régime de Sécurité Sociale Etudiante au Régime Général

Plus en détail

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES Envoyer www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent de l argent à l étranger LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Avril 2007

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Préparation aux concours

Préparation aux concours Préparation aux concours Infirmier Aide-soignant Auxiliaire de puériculture É c o l e p r i v é e d é c l a r é e a u p r è s d u R e c t o r a t Établissement ouvert en 1996 à Clermont-Ferrand Oui, si

Plus en détail

Renseignement des zones de saisie

Renseignement des zones de saisie NOTICE EXPLICATIVE POUR REMPLIR LA DEMANDE D'INSCRIPTION ADMINISTRATIVE EN LIGNE Année universitaire 2014-2015 Renseignement des zones de saisie Lors de votre connexion sur le site Internet, vous devez

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI MAI 2013 LA COOPÉRATIVE - William Daniels - Mai 2013 - Réf. 500 LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE POLE-EMPLOI.FR POLE-EMPLOI.FR PÔLE EMPLOI VOUS ACCOMPAGNE DURANT TOUTE VOTRE RECHERCHE Le chômage est une période

Plus en détail

OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE

OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE OCTOBRE 2014 REGLEMENT MUTUALISTE 1 REGLEMENT MUTUALISTE SOMMAIRE Pages : Chapitre I : protections proposées 3 groupes et catégories de bénéficiaires Article 1 : protections 3 Article 2 : groupes et catégories

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT

DECLARATION D ACCIDENT CONTRAT D ASSURANCE AIG N 4.091.165 FEDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DECLARATION D ACCIDENT En cas d accident, cette déclaration accompagnée des documents détaillés ci-après est à envoyer à : AIG EUROPE

Plus en détail