2. Matériel et méthode

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. Matériel et méthode"

Transcription

1 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI MEDICINĂ, no. I, 2011 ORIGINAL STUDY CAS DE COMPLICATION PER-OPERATOIRE AVEC LE PROTOCOLE NOBEL GUIDE ORIGINEL Cristina Vaida 1,2, Paul Mattout 1, Christian Richelme 1, Liana Lascu 2, Sinziana Lovin 3 1 Groupe d étude en prodontologie et implantologie, Marsilia, France 2 Faculté de Médicine Dentaire, Cluj, Romania 3 Centre Hospitalier de Salon de Provence, France ABSTRACT Grâce au protocole d ostéointégration de Branemark, les taux de succès en implantologie atteignaient 90% (Adell et al.1990) et même 99% après 15 années. Ces succès ont incité la grande majorité des praticiens à suivre fidèlement le protocole chirurgical décrit par Branemark. Cependant, ce protocole a été, progressivement, remis en cause ou modifié. La planification en 3D préconisée avec le concept NobelGuide TM (NG) en est une illustration. Le concept Nobel GuideTM n adhère plus au principe émis par Brånemark des deux temps chirurgicaux. Avec NobelGuide TM, la pose des implants se fait en un seul temps chirurgical, sans lambeau et avec une mise en charge immédiate.nous avons, toutefois, mis en lumière que le concept NG est perfectible. Les imperfections ont été observées, en particulier, dans l élaboration du guide chirurgical et dans la précision de la transposition en bouche de la pose d implants planifiés virtuellement. A travers ce cas clinique nous avons été confronté avec une complication per-opératoire: fracture du guide intervenue au moment du vissage de l implant. Malgré cette complication, le cas a pu être finalisé avec succès. En attendant les changements de fabrication du guide chirurgical, actuellement nous utilisons le «protocole modifié» NobelGuide TM et nous étendons ses indications. MOTS CLE : protocole Branemark, protocole NobelGuide TM, guide chirurgical, complication per-opératoire 1. Introduction En 1985, Branemark [1] donna une définition à l ostéointégration : contact direct entre l os et la surface d un implant soumis à des forces. Ce contact direct n est obtenu, selon Branemark, que grâce à la mise en nourrice, pendant plusieurs mois, de l implant comme il l avait observé pour les chambres optiques. Les taux de succès atteignaient, grâce au protocole de Branemark, 90% selon Adell [2] et même 99%, après 15 années, selon Lindquist [3]. Ces succès ont incité la grande majorité des praticiens à suivre fidèlement le protocole chirurgical décrit par Branemark. Cependant, ce protocole a été, progressivement, remis en cause ou modifié. La planification en 3D préconisée avec le concept NobelGuide TM (NG) en est une illustration. 19

2 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI Le concept NobelGuide TM n adhère plus au principe émis par Brånemark des deux temps chirurgicaux. Avec NobelGuide TM, la pose des implants se fait en un seul temps chirurgical, sans lambeau et avec une mise en charge immédiate [4-7]. Nous avons, toutefois, mis en lumière que le concept NG est perfectible. Les imperfections ont été observées, en particulier, dans l élaboration du guide chirurgical et dans la précision de la transposition en bouche de la pose d implants planifiés virtuellement. A travers ce cas clinique nous avons été confronté avec une complication per-opératoire: fracture du guide intervenue au moment du vissage de l implant. 2. Matériel et méthode Monsieur Sa. J-P., 48 ans consulte pour réhabilitation de la mandibule. Il présente : -Au maxillaire une prothèse implanto-portée réalisée selon le protocole standard de Branemark, par nos soins deux ans auparavant. -A la mandibule une parodontite chronique généralisée à un stade avancé. (figure 1). Le patient souhaite des implants comme au maxillaire mais avec un protocole plus léger. Nous lui proposons pour la mandibule le protocole Nobelguide avec mise en charge immédiate d une prothèse définitive. Les extractions multiples mandibulaires sont réalisées et une prothèse complète provisoire est mise en bouche. Six mois et demi après les extractions nous prévoyons la réalisation de l examen scanographique. Auparavant, la prothèse provisoire est vérifiée et validée avant de la transformer en guide radiographique. Pour mesurer le degré de recouvrement osseux par les versants vestibulaires de la prothèse, quelques repères radio-opaques de guttapercha sont réalisés au niveau des bords inférieurs vestibulaires. Le status radiographique rétroalvéolaire montre que le bord inférieur de la prothèse mandibulaire se situe au sommet de la crête osseuse. Suite à ces observations des prolongations apicales de la fausse gencive en résine sont prévues au niveau du guide radiographique qui doit bien recouvrir le rebord osseux vestibulaire en vue d insertion des pins d ancrage d ancrage (Guide Anchor Pin) du guide chirurgical (figures 2 et 3). Figure 1. Maxillaire: prothèse implanto-portée réalisée selon le protocole standard de Branemark deux ans auparavant. Mandibule: parodontite chronique généralisée à un stade avancé. 20

3 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI Figure 4. Carte Hounsfield de la densité osseuse mandibulaire Figure 2. Prolongations apicales de la fausse gencive vestibulaire du guide radiographique pour bien recouvrir le rebord osseux en vue de l insertion des pins d ancrage du guide chirurgical La planification prévoit la pose de 4 pins d ancrage et de 8 implants permettant une reconstruction prothétique de 12 dents, de 36 à 46. Une vérification détaillée est réalisée pour les rapports tridimensionnels entre les implants, les pins d ancrage et les structures nerveuses à préserver (figures 5 et 6). Figure 3. Pose des pins d ancrage. La gaine de forage du pin est bien entourée par la résine du bord vestibulaire de la prothèse. Le pin doit être bien ancré dans l os tout en évitant les implants voisins et les structures anatomique à risque (flèche-nerf mentonnier) Figure 5. Vérification des rapports en 3D de l ensemble des implants planifiés et des 4 pins d ancrage La densité osseuse notée révèle : 700 HU pour les secteurs latéraux et 1600 HU pour le secteur antérieur (figure 4). 21

4 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI Figure 8. Trois implants sont posés pour une stabilisation verticale en tripode du guide chirurgical : implants 41 et 46Mésial avec les piliers stabilisateurs de guide et implant 36Mésial avec le porte-implant Figure 6. Vue en transparence de l os mandibulaire pour vérifier les proximités des implants avec :le nerf alvéolaire inférieur, le foramen et le nerf mentonnier, le nerf incisif Protocole chirurgical mandibulaire : Le Les 4 pins d ancrage sont placés au niveau protocole chirurgical originel NobelGuideTM est réalisé avec quelques difficultés des sites : 35Distal, 32/33, 42/43, 45Distal fixent le dues au guide chirurgical qui s est fracturé (figure 9). guide chirurgical (figure 7). Figure 9. Le guide chirurgical s est fracturé au moment du forage site 34; l implant prévu n est pas posé Figure 7. Les 4 pins d ancrage fixent le guide chirurgical au niveau des sites : 35Distal, 32/33, 42/43, 45Distal. Sur les 8 implants planifiés, seulement 6 ont pu être posés au niveau des sites : Tout d abord, trois implants sont posés pour -sites 36Mésial, 46Distal : 2 implants de 10 x une stabilisation verticale en tripode du guide 3,75 chirurgical : implants 41 et 46Mésial avec les piliers -sites 41, 43 : 3 implants de 13 x 3,75 expansifs de stabilisation du guide (Guided Template) -site 46Mésial : 1 implant 11.5 x 3,75 et implant 36Mésial avec le porte-implant (Guided -site 36Distal : 1 implant 8.5 x 3,75 Implant Mount) (figure 8). 22

5 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI Complications per-opératoires : 3. Résultats Le guide chirurgical s est fracturé au moment du forage pour le site de l implant site 34; l implant Pose de la prothèse : site 34 de 13 mm x 3.75 n est pas posé (figure 9). Au total, il reste 5 implants pour visser la Au niveau du site 32, l implant de 13mm x prothèse définitive Procera. 3.75, est en mauvaise position car mal guidée lors du Les piliers expansifs sont vissés manuellement vissage avec le guide fracturé; l implant est recouvert puis au moteur à 20Ncm. Le contrôle radiographique par un cover screw et reste enfoui, sans être intégré avant et après vissage montre une bonne adaptation dans la prothèse. de la prothèse suite au blocage des piliers au moteur. Nous avons analysé les proximités des gaines Les radiographies annuelles et les contrôles cliniques métalliques de forage implantaire au niveau des sites tous les 2 mois montrent une situation stable. 34, 32, 41 (figure 10). Le dernier bilan radiographique de septembre 2010 (3 ans de recul) montre une ligne radiotransparente peri-implantaire au niveau de plusieurs sites sans sondage pathologique ni inflammation. Aucun symptôme n est signalé par le patient (figure 12). Figure 10. Analyse des proximités des gaines métalliques de forage implantaire. Nous observons que les gaines des sites 34, 32, 41 sont très proches, donc la résine qui les entoure a une faible épaisseur Les gaines sont très proches, donc la résine qui les entoure a une faible épaisseur. Sur la coupe coronale site 34 nous observons que la partie linguale de la gaine métallique n est pas suffisamment enfouie Figure 12. Bilan radiographique à 3 ans : Pas de hiatus au niveau des piliers : Ligne radiotransparente peri-implantaire au niveau de plusieurs sites sans sondage pathologique ni inflammation, aucun symptôme n est signalé par le patient ; Noter l implant site 34 non posé et l implant site 32 non inclus dans la prothèse dans la résine du guide (figure 11). Peut-être que tous ces détails de conception du guide chirurgical ont contribué à sa fracture. 4. Discussion Malgré cette complication per-opératoire, le cas a pu être finalisé avec succès. La prothèse a été vissée sur 5 implants par rapport à 7 implants planifiés : un implant n est pas posé et un autre est resté en survie. Figure 11. Coupe coronale au niveau de la gaine 34. La partie linguale n est pas suffisamment enfouie dans la résine du guide (flèche). Les complications que nous avons observées lors du protocole NobelGuideTM ont mis en lumière 23

6 ANALELE UNIVERSITĂŢII DUNĂREA DE JOS GALAŢI les causes d erreurs possibles. Parmi ces causes, celle qui semblait la plus probable était la faible résistance mécanique et donc la possible déformation du guide chirurgical. Cette cause n a pas été étudiée par le fabriquant qui recommande toutefois une épaisseur minimale de résine et des précautions de conservations pour éviter les éventuelles déformations. 5. Conclusion En attendant les changements de fabrication du guide chirurgical, actuellement nous utilisons le «protocole modifié» NobelGuide TM et nous étendons ses indications. Le guide chirurgical est utilisé seulement pour un forage orientatif transmuqueux : forage de 2mm de diamètre et de 13 mm de longueur pour les implants de 13 et 18 mm ou forage de 7 mm pour les implants de 7 à 11,5 mm. Le guide chirurgical est ensuite déposé et les lambeaux sont réalisés. La pose d implants reste donc conventionnelle en 2 stades chirurgicaux, ce qui nous a semblé être plus indiqué pour un contexte osseux défavorable. Ce protocole modifié simplifie considérablement la séance chirurgicale, vu la précision de la planification en 3D préalable et nous permet d associer des reconstructions osseuses à la séance de pose d implants. C est un protocole qui nous permet de rester fidèle au concept «gold standard» de Branemark et de faciliter et sécuriser la planification et la pose des implants. References 1. Brånemark P-I. Introduction of Osseointegration. In: Tissue-Integrated Prostheses. Osseointegration in Clinical Dentistry. Brånemark P-I, Zarb GA, Albrektsson T (Eds). Quintessence Publishing Co., Inc., Chicago, Illinois, USA ; Adell R, Eriksson B, Lekholm U, Brånemark PI, Jemt T. Long-term follow-up study of osseointegrated implants in the treatment of totally edentulous jaws. Int J Oral Maxillofac Implants ; 5 : Lindquist LW, Carlsson GE, Jemt T. A prospective 15-year follow-up study of mandibular fixed prostheses supported by osseointegrated implants. Clinical results and marginal bone loss. Clin Oral Implants Res. 1996; 7: Erratum in: Clin Oral Implants Res 1997 ; 8 : van Steenberghe D, Naert I, Andersson M, Brajnovic I, van Cleynenbreugel J, Suetens P. A custom template and definitive prosthesis allowing immediate implant loading in the maxilla: a clinical report. Int J Oral Maxillofac Implants ; 17 : van Steenberghe D, Molly L, Jacobs R, Vandekerckhove B, Quirynen M, Naert I. The immediate rehabilitation by means of a ready-made final fixed prosthesis in the edentulous mandible: a 1- year follow-up study on 50 consecutive patients. Clin Oral Implants Res ; 15 : van Steenberghe D, Glauser R, Blomback U, Andersson M, Schutyser F, Pettersson A, Wendelhag I. A computed tomographic scan-derived customized surgical template and fixed prosthesis for flapless surgery and immediate loading of implants in fully edentulous maxillae: a prospective multicenter study. Clin Implant Dent Relat Res ; 7 : van Steenberghe D, Abarca M, Malevez C, Mattout C, Mattout P, Molly L, Quirynen M, Sanna A M, van Assche N. Réhabilitation orale immédiate ou rapide à l aide d implants. Editions CdP, 2006 ;

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres.

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. Cas clinique : Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. P. CherfanE Présentation et indication : Une patiente de 70

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Gestion simplifiée d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Zircone-Titane Régis NEGRE* Introduction La pose d implant nécessite parfois, pour répondre aux critères de pérennité

Plus en détail

Intérêt des implants ptérygoïdiens. des sinus maxillaires

Intérêt des implants ptérygoïdiens. des sinus maxillaires Plaquette 42_Mise en page 1 17/03/14 10:29 Page1 Intérêt des implants ptérygoïdiens dans la stratégie d évitement des sinus maxillaires *Dr Richard MARCELAT Introduction D ans le secteur postérieur maxillaire,

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

Plus qu un implant court.

Plus qu un implant court. Implant court Straumann Standard Plus Plus qu un implant court. Un nouveau monde de possibilités. * En faire plus tout simplement Au-delà d'une solution moins invasive. Un facteur de différenciation clinique.

Plus en détail

implantologie Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg

implantologie Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg Barre fraisée sur implants au maxillaire : l option adaptée au bruxisme Dr Michel Metz, Dr Anne Claire Metz Activité exclusive en implantologie Strasbourg La réhabilitation implanto-prothétique de la mâchoire

Plus en détail

Mandibule ou maxillaire édenté. Lambeau ouvert ; avec NobelGuide : sans lambeau, mini-lambeau, avec lambeau

Mandibule ou maxillaire édenté. Lambeau ouvert ; avec NobelGuide : sans lambeau, mini-lambeau, avec lambeau All-on-4 TM CONCEPT DE TRAITEMENT DE L ARCADE ÉDENTÉE 2 All-on-4 Aperçu. Principe Quatre implants, deux implants antérieurs droits et deux implants postérieurs inclinés, soutenant une prothèse complète

Plus en détail

Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires

Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires Mise en fonction immédiate d'implants Brånemark pour la restauration d édentements unitaires et de faible étendue maxillaires et mandibulaires Étude clinique rétrospective de 6 mois à 8 ans P. MALÓ B.

Plus en détail

Innovant Efficace Résistant Précis Unique

Innovant Efficace Résistant Précis Unique DENTAL Innovant Efficace Résistant Précis Unique Stabilisation immédiate et définitive des prothèses fixes ou amovibles Pour être acceptée, une prothèse doit être stable. Praticiens et patients souhaitent

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet 2 Solutions pour l édentement complet «Je voulais simplement retrouver mon sourire et j ai vraiment l impression de l avoir

Plus en détail

mini implant Ø 2,7 Manuel d utilisation

mini implant Ø 2,7 Manuel d utilisation mini implant Ø 2,7 Manuel d utilisation 2 Édito euroteknika groupe représente le bilan de 20 années d applications cliniques, et de 24 années de recherche et développement confirmées par l aide précieuse

Plus en détail

Depuis l introduction des implants

Depuis l introduction des implants Images c l i n i q u e s Mise en place le même jour d implants et d une prothèse hybride sur barre : une étude de cas Michael J. Racich, DMD, Dipl ABOP La rubrique «Images cliniques» est une série d essais

Plus en détail

Le flux numérique en implantologie

Le flux numérique en implantologie T. ROUACH D. LAMAISON Le flux numérique en implantologie Au cabinet dentaire comme au laboratoire, le flux numérique est aujourd hui présent à chaque étape de nos traitements implantaires (scanner, logiciel

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN Stabilité osseuse avec les implants Axiom DONNÉES INTERNES 2 anthogyr SUIVIS CL INTRODUCTION Depuis la découverte des principes de l ostéointégration par

Plus en détail

Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs.

Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs. Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs. NobelReplace Conical Connection NOUVEAU Option avec col usiné de 0,75 mm nobelbiocare.com/nobelreplacecc Corps d implant conique éprouvé avec une connexion

Plus en détail

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire G. Lecloux (1), M. Lamy (2), RéSUMé : La mise en charge immédiate (MCI) des implants dentaires est depuis longtemps un sujet d intérêt par

Plus en détail

Choix d un concept occlusal en implantologie

Choix d un concept occlusal en implantologie Choix d un concept occlusal en implantologie 1 re partie : données fondamentales P. Mariani Chirurgien-dentiste P. Margossian Chirurgien-dentiste G. Laborde Chirurgien-dentiste Quelles sont les connaissances

Plus en détail

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Antoine Popelut Guillaume Anduze Ancien interne Jonathan Coyssi Thomas Clément Prothésiste iclinique Lab Sylvain Le van (implantologie

Plus en détail

implantologie Dr HERVE BIRBES Chirurgien dentiste Diplômé faculté de médecine Paris VII DU dermatologie buccale faculté de médecine Paris V

implantologie Dr HERVE BIRBES Chirurgien dentiste Diplômé faculté de médecine Paris VII DU dermatologie buccale faculté de médecine Paris V EXTRACTION IMPLANTATION IMMEDIATE LE CAS D UNE 46 Dr HERVE BIRBES Chirurgien dentiste Diplômé faculté de médecine Paris VII DU dermatologie buccale faculté de médecine Paris V Une patiente de 36 ans se

Plus en détail

Apport des implants trans-zygomatiques dans le traitement du maxillaire supérieur partiellement ou totalement édenté

Apport des implants trans-zygomatiques dans le traitement du maxillaire supérieur partiellement ou totalement édenté Apport des implants trans-zygomatiques dans le traitement du maxillaire supérieur partiellement ou totalement édenté Introduction C est au milieu des années 90 que le Pr Brånemark a développé les implants

Plus en détail

P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire

P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire Cabinet Laboratoire P rotocole de mise en charg e précoce de prothèses implantaires chez l édenté total mandibulaire T. DEGORCE, chirurgien-dentiste Quelles sont les données scientifiques qui permettent

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

Chirurgie guidée avec NobelParallel Conical Connection Manuel de protocoles NobelGuide

Chirurgie guidée avec NobelParallel Conical Connection Manuel de protocoles NobelGuide Chirurgie guidée avec NobelParallel Conical Connection Manuel de protocoles NobelGuide Remarque : par souci de lisibilité, Nobel Biocare n utilise pas les symboles ou dans le texte courant. Ce faisant,

Plus en détail

L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques

L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques conférence L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques + Précises + prévisibles + sécuritaires Solutions et applications cliniques Le D r Tremblay s investit à fond dans l avancement

Plus en détail

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie 2 Concepts de restauration pour les patients édentés // Concepts de restauration

Plus en détail

INFORMATION DE BASE SUR Straumann Guided Surgery. Straumann Dental Implant System

INFORMATION DE BASE SUR Straumann Guided Surgery. Straumann Dental Implant System INFORMATION DE BASE SUR Straumann Guided Surgery Straumann Dental Implant System L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut Straumann AG dans les secteurs de

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32 Méthode ET PRATIQUE Echos techniques 32 La CFAO au service de la chirurgie prothétiquement guidée Cas réalisé par le laboratoire Dental Concept Méditerranée, M. Bernard Zarb et le Dr Sébastien Melloul

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

IMPLANTOLOGIE EN OMNIPRATIQUE

IMPLANTOLOGIE EN OMNIPRATIQUE IMPLANTOLOGIE EN OMNIPRATIQUE Jean-Pierre BERNARD 1 Professeur Urs BELSER 1 Professeur 1 Section de Médecine Dentaire, Université de Genève MOTS CLES Implants Omnipratique KEY WORDS Implants General practice

Plus en détail

Y,Yi.çI.çry OSTEOTENSEUR@ PROTOCOL EXTRACTION - DENT ETIOU RACINE DIFFICILE. Dent ankylosée, racine difficile à extraire

Y,Yi.çI.çry OSTEOTENSEUR@ PROTOCOL EXTRACTION - DENT ETIOU RACINE DIFFICILE. Dent ankylosée, racine difficile à extraire rf Y,Yi.çI.çry PROTOCOL EXTRACTION - DENT ETIOU RACINE DIFFICILE Dent ankylosée, racine difficile à extraire But : assouplir la matrice osseuse avec I'Ostéotenseur rotatif pour faciliter lélévation atraumatique

Plus en détail

Institution nationale des Invalides

Institution nationale des Invalides Institution nationale des Invalides Traitement et appareillage des mutilés de la face : contribution de la mise en charge immédiate sur implants de prothèse complète amovible mandibulaire chez l édenté

Plus en détail

L implantologie guidée par gabarit avec le logiciel open access smop

L implantologie guidée par gabarit avec le logiciel open access smop BIBLIOGRAPHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, PAGE 314 PRATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMPLÉMENTAIRE 315 Beat R. Kurt Médecin-dentiste libéral spécialisé en chirurgie orale SSO, Lucerne CORRESPONDANCE D r Beat

Plus en détail

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE PAS À PAS Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique Le numéro 73,5 - ISSN 1254-2431 - Trimestriel 1 CHIRURGIE

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

PROCERA IMPLANT BRIDGE. Dr Robert Noelken. Un nouveau concept de traitement pour une restauration fixe du maxillaire édenté.

PROCERA IMPLANT BRIDGE. Dr Robert Noelken. Un nouveau concept de traitement pour une restauration fixe du maxillaire édenté. PROCERA IMPLANT BRIDGE Un nouveau concept de traitement pour une restauration fixe du maxillaire édenté présenté par le Dr Robert Noelken Introduction du concept Procera Implant Bridge Il est difficile

Plus en détail

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane M. Lambrich 1, G. Iglhaut 2 ISO 9001 et 13485 Certification SWISS MADE La présente étude rétrospective se propose de déterminer, puis de confronter les taux de survie d implants en titane pur à ceux d

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

THESE. Université Paul Verlaine Metz. Marwan DAAS. Docteur de l Université Paul Verlaine Metz

THESE. Université Paul Verlaine Metz. Marwan DAAS. Docteur de l Université Paul Verlaine Metz THESE Présentée à Université Paul Verlaine Metz Par Marwan DAAS Pour l obtention du grade de : Docteur de l Université Paul Verlaine Metz Discipline : Mécanique Spécialité : Biomécanique CONTRIBUTION A

Plus en détail

Concepts de restauration pour les patients édentés Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie

Concepts de restauration pour les patients édentés Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie Concepts de restauration pour les patients édentés Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie 2 Concepts de restauration pour les patients édentés // Date de publication

Plus en détail

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse CAS

Plus en détail

Aujourd hui, la prothèse implantaire. Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée. quelles différe n c e s

Aujourd hui, la prothèse implantaire. Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée. quelles différe n c e s SP-Degorce 5/06/06 10:47 Page 41 Empreinte implantaire et empreinte de prothèse fixée quelles différe n c e s T. DEGORCE, chirurgien-dentiste Aujourd hui, la prothèse implantaire fait partie de notre arsenal

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Perspectives cliniques

Perspectives cliniques Perspectives cliniques Dans ce numéro : Voici le système Navigator pour la chirurgie mini-invasive sous guidage TDM Cas présentés par : Alan L. Rosenfeld, DDS, FACD Richard A. Mecall, DDS, MS Pär-Olov

Plus en détail

N attendez pas pour retrouver votre sourire...

N attendez pas pour retrouver votre sourire... N attendez pas pour retrouver votre sourire... Renseignez-vous sur les solutions implantaires BIOMET 3i auprès de votre dentiste Scannez ce code avec votre smartphone! Pour scanner les codes QR un lecteur

Plus en détail

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Le Concept RPG : Régénération Prothétique Guidée Introduction L implantologie moderne ne peut dissocier le geste chirurgical de la réflexion prothétique.

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES Straumann Dental Implant System Straumann Dental Implant System L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut

Plus en détail

Apport des mini-implants dans le traitement de l édentement total mandibulaire

Apport des mini-implants dans le traitement de l édentement total mandibulaire SPÉCIAL CLERMONT-ERRAND Apport des mini-implants dans le traitement de l édentement total mandibulaire RÉSUMÉ Cédric HUARD CHU de Clermont-errand, Service d Odontologie. Université d Auvergne Clermond-errand

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Guide radiologique, guide chirurgical

Guide radiologique, guide chirurgical CHAPITRE 7 Guide radiologique, guide chirurgical J.-P. Lacoste Guide pratique d'implantologie 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés 74 Guide radiologique, guide chirurgical GÉNÉRALITÉS L'acte

Plus en détail

TRIPODE Un nouveau protocole pour la mise en charge immédiate de prothèses complètes sur implants

TRIPODE Un nouveau protocole pour la mise en charge immédiate de prothèses complètes sur implants I technique clinique _ TRIPOD TRIPODE Un nouveau protocole pour la mise en charge immédiate de prothèses complètes sur implants Auteurs_ Dr Jean-Nicolas Hasson, Dr Jacques Hassid & Dominique Fricker, France

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

Il faudra choisir entre les techniques permettant

Il faudra choisir entre les techniques permettant implantation immédiate Extraction implantation temporisation immédiate unitaire Franck Bonnet DU d implantologie, CES de parodontologie, CES de prothèse, DU d expertise buccodentaire, membre de l Académie

Plus en détail

Manuel chirurgical. Système d implants Tapered Screw-Vent

Manuel chirurgical. Système d implants Tapered Screw-Vent Manuel chirurgical Système d implants Tapered Screw-Vent MANUEL CHIRURGICAL ZIMMER PERSONNE NE CONNAIT L OS AUSSI BIEN QUE ZIMMER C e manuel chirurgical décrit les procédures pré-chirurgicales et chirurgicales

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle,

Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle, Mise en charge implantaire immédiate et post-extractionnelle, Dr Yves TOLILA Chirurgien Dentiste - Le Cannet ( France ) Dr Alexandre-Amir AALAM, Assistant au service de parodontologie, University of Southern

Plus en détail

Le remplacement des dents de petit diamètre dans les zones esthétiques. Une nouvelle alternative : l implant Axiom de diamètre 2,8 mm

Le remplacement des dents de petit diamètre dans les zones esthétiques. Une nouvelle alternative : l implant Axiom de diamètre 2,8 mm IMP0111_P000_000_DOS:IMPLANT 27/01/11 13:55 Page 1 Photo Quadri B. ROUSSELET Le remplacement des dents de petit diamètre dans les zones esthétiques Une nouvelle alternative : l implant Axiom de diamètre

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR IMPORTANT : Ce document contient les instructions d utilisation du produit. Merci de bien vouloir lire les instructions avant de l employer. Les diverses parties à commander

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière PAROdOnTOLOgiE de 2 jours Modules 1 et 2 [Paris], Modules 3 et 4 [Marselle]

Plus en détail

PROTHESE TOTALE SUPRA-IMPLANTAIRE

PROTHESE TOTALE SUPRA-IMPLANTAIRE PROTHESE TOTALE SUPRA-IMPLANTAIRE N DINDIN A.C. 1, LESCHER J. 2, BITTY M. 3, MORENAS M. 4 INTRODUCTION Les édentements totaux trop tardivement ou mal compensés sont à l origine de problèmes prothétiques

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail

Mise en place d implants au travers de tissu dentaire

Mise en place d implants au travers de tissu dentaire 25 cas complexes en implantologie 17 Mise en place d implants au travers de tissu dentaire Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, K???? Davarpanah, Philippe Rajzbaum 130 1a. Situation clinique

Plus en détail

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire prothèse implantaire Dans le cadre d une réhabilitation orale implantaire, la finalité de notre traitement est la prothèse qui est placée sur les implants. Pour que cette prothèse soit fonctionnelle et

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients

IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients 1 La Fondation Implants Suisse La Fondation Implants Suisse a pour but d informer la population de manière neutre et objective sur les possibilités

Plus en détail

RevitaliZe Patient Solutions : résultats préliminaires d une étude prospective sur une seule cohorte ayant reçu des implants Tapered Screw-Vent TSVT

RevitaliZe Patient Solutions : résultats préliminaires d une étude prospective sur une seule cohorte ayant reçu des implants Tapered Screw-Vent TSVT RevitaliZe Patient Solutions : résultats préliminaires d une étude prospective sur une seule cohorte ayant reçu des implants Tapered Screw-Vent TSVT Alessandro Agnini*, Maurice A Salama**, Andrea Mastrorosa

Plus en détail

données tomographiques permettent

données tomographiques permettent IMP0313_P191_202_DOS:IMPLANT 5/09/13 14:17 Page 191 DOSSIER CLINIQUE pratique F. BOUSQUET M. SANCHEZ Intégrer le forage guidé dans son protocole habituel de pose d implants dentaires La navigation D a

Plus en détail

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Le système d imagerie pour implants en temps réel (IRIS-100) utilise l imagerie

Plus en détail

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse Cas clinique Utilisation de MATRI BONE : RECONSTRUCTION DES MAXILLAIRES PAR GREFFES OSSEUSES, ELEVATION DE SINUS, POSE DES IMPLANTS, POSE DE PROTHESE SCELLEES SUR IMPLANTS Use of MATRI BONE : MAXILLARY

Plus en détail

INFORMATIONS DE BASE SUR LA PROCÉDURE CHIRURGICALE. Système d implant Straumann Narrow Neck CrossFit

INFORMATIONS DE BASE SUR LA PROCÉDURE CHIRURGICALE. Système d implant Straumann Narrow Neck CrossFit INFORMATIONS DE BASE SUR LA PROCÉDURE CHIRURGICALE Système d implant Straumann Narrow Neck CrossFit Sommaire À propos de cette brochure 2 1. Système d implant Straumann Narrow Neck CrossFit 3 1.1 Présentation

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Perspectives cliniques

Perspectives cliniques Perspectives cliniques Dans ce numéro : Voici OsseoGuard, la membrane collagène résorbable pour la régénération osseuse guidée Cas présentés par : Xavier Vela, MD, DDS, ESPAGNE Robert A. del Castillo,

Plus en détail

Extractions, implantations totales, mise en charge immédiate

Extractions, implantations totales, mise en charge immédiate Plaquette n 14 6/11/08 11:00 Page 1 Mandibule et maxillaire à forte résorption osseuse. Extractions, implantations totales, mise en charge immédiate technique Diskimplant Philippe COTTEN Daniel CARMONA

Plus en détail

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 1 ère Partie

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 1 ère Partie FOTOLIA 14 - DENTOSCOPE N 92-06/02/2012 Fig.1a Fig.1b Une dent provisoire esthétique est ainsi immédiatement connectée à un implant posé dans une alvéole venant d être dénudée, sans attendre sa cicatrisation

Plus en détail

Manuel du système d implantologie assistée par ordinateur Navigator

Manuel du système d implantologie assistée par ordinateur Navigator Manuel du système d implantologie assistée par ordinateur Navigator Mode d emploi OSSEOTITE, OSSEOTITE XP, OSSEOTITE Certain, Certain PREVAIL, OSSEOTITE NT, Encode, IOL, Miniplant, Microminiplant, GingiHue,

Plus en détail

Implant Dentistry / Dentisterie implantaire

Implant Dentistry / Dentisterie implantaire Canadian Journal of Restorative Dentistry & Prosthodontics The official publication of the Canadian Academy of Restorative Dentistry and Prosthodontics Journal canadien de dentisterie restauratrice et

Plus en détail

Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE

Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE 2 Édito euroteknika représente le bilan de plus de 20 années d applications cliniques et 24 années de recherche et développement confi rmées par l aide précieuse de

Plus en détail

Les implants zygomatiques

Les implants zygomatiques Bibliographie voir texte allemand, page 41 Pratique quotidienne et formation complémentaire Les implants zygomatiques Une alternative thérapeutique en cas d atrophie sévère du maxillaire? Présentation

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

teknika FORMATIONS 2015 // 2016

teknika FORMATIONS 2015 // 2016 teknika FORMATIONS 2015 // 2016 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET D'IMPLANTOLOGIE OBJECTIFS Délivrer l ensemble des bases et clés de réussite du traitement implantaire au travers d une formation très complète,

Plus en détail

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la Du bon usage de la divergence de la dent unitaire à la prothèse implanto-portée à l aide d implant à connectique cône morse sans vissage Jean-Claude MONIN* Antoine MONIN** Introduction IL objectif principal

Plus en détail

CFAO dentaire Des piliers sur mesure pour les patients et une nouvelle conception d implant

CFAO dentaire Des piliers sur mesure pour les patients et une nouvelle conception d implant CFAO dentaire Des piliers sur mesure pour les patients et une nouvelle conception d implant Auteurs_Prof. Frank Liebaug & Dr Ning Wu, Allemagne Fig. 1_Édentement des positions 11, 12, 21 et 22 (classe

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale.

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 Nom : CONCLUSIONS GEN-OS, substitut osseux d origine animale Modèles et références

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

INTRODUCTION AU SYSTEME BICON

INTRODUCTION AU SYSTEME BICON INTRODUCTION AU SYSTEME BICON FR FR Le Design d un Implant Dicte ses Capacités Cliniques 5,0 x 6,0mm 5,0 x 5,0mm 4,0 x 6,0mm 4,0 x 5,0mm 3,0 x 6,0mm 6,0 x 5,0mm 4,5 x 6,0mm Implants Courts Brevetés Bicon

Plus en détail

implantologie Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque

implantologie Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque Concept thérapeutique du Docteur Jean-Louis Zadikian AFOPI CAMPUS, Sarcelles-Village, France Dr. Jean-Louis Zadikian

Plus en détail