-commerce et logistique en Haute-Saône

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "-commerce et logistique en Haute-Saône"

Transcription

1 -commerce et logistique en Haute-Saône Août 2012 Rapport Annabelle Parent David Sarrazin

2 DIAGNOSTIC - Sommaire Introduction 3 Méthodologie 4 PARTIE 1 : La vente en ligne en France et en Haute-Saône commerce 6 2. Les cybermarchands en France 9 3. Les cybermarchands en Haute-Saône 14 Constats 17 -commerce Perspectives de croissance du e-commerce Du multi-canal au cross canal 54 Constats 55 PARTIE 6 : La stratégie des grandes surfaces alimentaires Le Drive, une spécificité française Les utilisateurs de Drives et les Drives de Haute-Saône 58 Constats 59 PARTIE 2 : La présence des entreprises sur Internet Présence sur Internet des TPE et PME Présence sur Internet des entreprises de Haute-Saône 22 Constats 23 -commerce dans la consommation des ménages par famille de produits Dépenses et emprises par famille de produits Emprise alimentaire Emprise non alimentaire Projection des dépenses France Projection des dépenses Haute-Saône Méthodologie de la projection 34 Constats/enjeux 37 et tendances Des internautes de plus en plus nombreux et plus acheteurs Des internautes de plus en plus équipés Les nouveaux comportements liés aux Smartphones et tablettes 43 mobinautes Profils des cyber acheteurs Attitudes des consommateurs 50 Constats Commerce et Logistique en Haute-Saône PARTIE 7 : La e-logistique La e-logistique en France Logistique et e-logistique en Haute-Saône Le potentiel de développement de la e-logistique en Haute-Saône La e-logistique comme vecteur potentiel 72 Constats 73 PARTIE 8 : Les initiatives e-commerce mutualisées en Haute-Saône La mutualisation E-commerce Artisans Hébergement touristique Agriculteurs 78 Constats 80 PARTIE 9 : Emploi et formations 81 1.Ets et salariés des secteurs commerce et logistique en Haute-Saône 82 transport et logistique en Haute-Saône Logistique et e-logistique en Haute-Saône 84 commerce en Haute-Saône 86 -Saône Les formations en logistique et e-commerce en Haute-Saône 88 -logistique et E-commerce 89 Constats 90 PARTIE 10 : Synthèse des tables rondes 91 Conclusion

3 Introduction Partant du constat que la généralisation du E-commerce modifie les habitudes des consommateurs qui sont amenés à acheter de moins en moins dans les points de vente, tant en milieu rural la CCIT de Haute-Saône souhaite disposer étude portant sur le e-commerce et la logistique induite. La présente étude identifie les enjeux du développement du E-Commerce et la logistique en Haute-Saône et propose des pistes. Plus précisément, le présent rapport à dresser un état des lieux du e-commerce en France et en Haute-Saône et à présenter : Comment le consommateur modifie ses comportements? Quelles difficultés les commerces des centres urbains rencontrent à cause de ces modifications de comportement? Quelles sont les capacités des entreprises à à ces nouveaux enjeux? Quelle adaptation pour les commerces existants, quelles possibilités pour le développement filière logistique? Commerce et Logistique en Haute-Saône 3

4 Méthodologie Une veille permanente a été réalisée afin de disposer des données les plus récentes pour alimenter ce rapport. Les éléments publiés dans la presse et sur Internet ont été particulièrement nombreux sur toute la période de réalisation de cette étude (avril-juillet 2012). Cela confirme à quel point le e-commerce représente un enjeu majeur pour et pour les modèles classiques de distribution, qui font face à cette concurrence qui se renforce sans cesse depuis plusieurs années. menée attachée dans un premier temps à présenter un état des lieux du secteur du e-commerce et de la e-logistique en France et en Haute-Saône. Lors de cette phase de diagnostic AID Observatoire a conjointement réalisé, avec la CCIT Haute-Saône, des tables rondes avec les acteurs locaux (commerçants industriels concernés par la problématique e-commerce pour leur activité). En complément, des entretiens individuels ont été réalisés auprès de plusieurs personnes ressources identifiées par les partenaires pour cerner au mieux les incidences du développement du e- commerce sur les activités de Haute-Saône, tant commerciales que logistiques et aussi son impact sur et la formation proposée dans le département. Il en résulte ce rapport qui présente en différentes thématiques la synthèse des éléments collectés selon les différentes approches décrites ci-dessus. En complément, des éléments de prospective sont aussi inclus. Enfin, une dernière partie présente les préconisations qui pourraient être mises en sur le territoire afin de développer les filières liées au e-commerce et à la e-logistique. Afin des exemples concrets sur différentes initiatives menées sur des territoires, un benchmark a été réalisé. Un rapport annexe présente en synthèse les éléments de benchmark collectés qui ont pu conduire à de certaines préconisations inspirées par ces exemples concrets Commerce et Logistique en Haute-Saône 4

5 2012 -Commerce et Logistique en Haute-Saône 5

6 commerce ,6 11,6 15,6 20 CA e-commerce source fevad ,7 45, , CA e-commerce source fevad CA source Xerfi CA Source Kelkoo Les ventes en ligne représentent en France un chiffre de 37,7 Mds en 2011 dont 21,4 Mds de produits physiques (b-to-b et b-to-c) En 2011, on comptabilise plus de 30 millions (+11% entre 2010 et 2011). Au premier trimestre 2012, on compte 31 millions en ligne pour 40,2 millions (source Fevad). Les biens de consommation représentent moins tiers du chiffre Internet (10 Mds environ). Des estimations de chiffre du e- commerce qui divergent selon les sources. Notons que le Xerfi fait une estimation plus pessimiste que la fevad à 44,5 Mds pour 2012 (soit un taux de croissance à 18 % contre 20 % pour la fevad) et à 66,7 Mds pour Le Centre for retail research pour Kelkoo est plus optimiste avec un CA estimé en 2011 à 38,66 Mds Commerce et Logistique en Haute-Saône 6

7 -commerce 1.2 Les produits et services achetés en ligne Tous types de produits ou services sont concernés par la vente en ligne. * On voit que plus internaute sur deux a acheté sur Internet au cours des 6 derniers mois un produit ou services de : voyage/tourisme, services, produits culturels. 12 % ont acheté au cours des 6 derniers mois une pièce ou équipement auto. Le panier moyen est 90. Source : Fevad, bilan e-commerce, janvier Commerce et Logistique en Haute-Saône 7

8 -commerce 1.3 Positionnement de la France en Europe Royaume-Uni CA 2011 en Mds d' 59,42 La France est le 3 ème marché européen derrière le Royaume-Uni et. Ce classement reste inchangé depuis Ces trois principaux marchés représentent 70 % du marché européen. Allemagne France 38,66 45, habitants en France habitants en Grande-Bretagne Allemagne Comparativement, les ventes sur Internet sont beaucoup plus importantes sur le marché britannique. Source des données : Centre for retail research pour Kelkoo publication janvier Commerce et Logistique en Haute-Saône 8

9 2. Les cybermarchands en France 2.1 Nombre de sites marchands 2.2 Activité marchande des sites sites marchands actifs en France en 2011 (source : Fevad 2012). Source : étude Fevad-Club des DRH du Net / Astérès, nov nombre de sites marchands actifs en France La Fevad dénombre 7 fois plus d'e-boutiques en 2011 qu'en 2005, pendant que le chiffre d'affaires du secteur a été multiplié par 4,5. Fin 2011, le marché français compte sites d'e-commerce actifs. Cette croissance rapide du nombre de sites (+23% en un an), très stimulante pour la demande, s'accompagne d'une hausse du nombre d'achats par cyberacheteur. En moyenne, les cyberacheteurs français ont réalisé 13,7 achats en ligne chacun en 2011, contre 12,3 en 2010 et 11,4 en La Fevad constate que les e-commerçants enregistrant plus de 100 commandes par mois sont de plus en plus nombreux. Ils représentent 27% des e-marchands en "Le nombre de sites dépassant les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel est aussi en progression : ils sont cette année une centaine", affirme Marc Lolivier. Plus précisément, les sites moyens (100 à 1000 transactions par mois) et les très gros sites (plus de transactions par mois) sont ceux qui enregistrent les plus fortes progression depuis quatre ans. Journal du Net Publié le 30/01/ nombre de sites marchands actifs en France Source : étude Fevad-Club des DRH du Net / Astérès, nov 2010 et FEVAD 2011 Un dynamisme à relativiser : Seuls sites auraient plus de 2500 commandes annuelles (soit un environ). Même si le nombre de sites marchands ne cesse de croitre, nombreux Typologie des sites par nombre de transactions mensuelles en 2011 Fevad Commerce et Logistique en Haute-Saône 9

10 2. Les cybermarchands en France 2.3 Les principaux acteurs en France rang Enseigne Visiteurs uniques moyens par mois * Couverture moyenne par mois Visiteurs uniques moyens par jour * Part des internautes ayant réalisé au moins 1 achat au cours des 6 derniers mois sur ces sites 1 Amazon ,0 % Priceminister ,5 % ebay ,4 % Cdiscount ,3 % Fnac ,6 % Groupon ,0 % La Redoute ,7 % Voyages-Sncf ,9 % Carrefour ,9 % Vente Privée ,8 % Rue du Commerce ,9 % Suisses ,5 % Pixmania ,4 % Darty ,4 % Sarenza ,1 % Source : Mediametrie//Netratings / 1 er trimestre 2012 classement par audience 1 Voyagesncf.com 40% 2 Amazon.fr 37% 3 Fnac.com 33% 4 Cdiscount.com 30% 5 LaRedoute.fr 25% 6 3Suissses.fr 22% 7 Vente-privée.com 18% 8 Ebay.fr 16% 9 PriceMinister.com 14% 10 YvesRocher.fr 12% 11 Airfrance.fr 11% 12 Rueducommerce.fr 10% 13 Auchan.fr 9% 14 Orange.fr 9% 15 Kiabi.com 9% consulter le site plusieurs fois dans le mois. Le nombre ule journée. La couverture moyenne correspond à la part ayant fréquenté le site. Ainsi, en moyenne sur le trimestre, 30 % des internautes ont visité le site Amazon chaque mois. Notons que le taux de conversion est faible sur Internet (taux de conversion = part des visites transformées en achat) ; en général, il oscille entre 1 et 4 % mais peut varier selon les sites et la typologie de produits vendus Commerce et Logistique en Haute-Saône 10 10

11 2. Les cybermarchands en France 2.4 Les principaux acteurs en France Top 20 des plus fortes croissances 2011 du chiffre d'affaires, en euros Rang Entreprise Rang dans le Top 400 CA Web 2011 (millions d'euros) CA Web 2010 (millions d'euros) Croissance 2011 (millions d'euros) 1 Amazon Otto Group PPR Tesco Stores Home Retail Group Apple Metro Group Next Privalia Sainsburys Vente Privée John Lewis Baur Versand Cdiscount ebuyer UK Shop Direct Group Ocado Suisses Comet Group Medion Source : Internet Retailer Notons la présence site Haut-Saônois en 58ème position dans le classement national «top 100 du e-commerce français» publié en 2012 : Pass Tek avec un chiffre 2011 à près de 2.6 M et une progression de 17 % entre 2010 et source : Ecommercemag.fr Commerce et Logistique en Haute-Saône 11 11

12 2. Les cybermarchands en France -commerce emplois dans le e-commerce en 2010 (en équivalent temps plein) pour sites marchands. Le secteur compte près de emplois directs, auxquels environ emplois indirects (activités logistiques, acheminement, services externalisés ). La hausse des effectifs chez les entreprises pure players est élevée en 2010 (de de 12% sur de. 76 % des entreprises prévoient une augmentation de leurs effectifs en Deux compétences métiers principales du e-commerce : informatique et marketing Plus de la moitié des effectifs du secteur sont titulaires diplôme de supérieur. Le secteur emploie également beaucoup de non diplômés (34% des effectifs) pour des métiers nécessitant une moindre qualification (logistique, manutention ). Les jeunes sont surreprésentés dans ce secteur : En 2010, la part des moins de 25 ans dans les effectifs du e-commerce à 11%. En outre, 84% des effectifs sont âgés de 25 à 39 ans. Source : étude Fevad-Club des DRH du Net / Astérès, nov Commerce et Logistique en Haute-Saône 12 12

13 2. Les cybermarchands en France 2.6 Rentabilité des sites e-commerce La rentabilité des sites marchands dégradée en 2011 Selon une étude CCM Benchmark pour Webloyalty, portant sur la rentabilité des sites -commerce, seulement 8 sites sur 10 ont franchi le seuil de la rentabilité. Parmi les grands sites, 83% sont rentables, mais seulement la moitié des plus petits sites le sont. Seuls 14% des sites ont constaté une forte hausse de la rentabilité. La situation des leaders est contrastée : 25% ont accru leur rentabilité et 25% ont enregistré une baisse. Parmi les facteurs ayant contribué à améliorer la rentabilité : du chiffre (76%), du mix produit (56%), la fidélité des clients (50%). En revanche, la rentabilité a été pénalisée par la dégradation de la marge commerciale (50%), les coûts (30%) et les coûts de recrutements des clients (30%). Source : LSA, 12 juin 2012 De nombreuses sources de données mettent en lumière que la rentabilité des sites marchands pas automatique, loin de là. La question de la rentabilité est un enjeu majeur pour les entreprises du secteur. En effet, cette difficulté à atteindre des seuils de rentabilité satisfaisants repose sur plusieurs éléments spécifiques au secteur du e-commerce, notamment : - Croissance forte qui peut générer des difficultés organisationnelles et des investissements lourds pour assurer la demande croissante, - Frais de logistique et reverse logistique typiques de la vente à distance qui engendrent des coûts importants. Pour pallier ces difficultés, ci-après les actions mises en par les sites interrogés dans le cadre de CCM Benchmark : - Augmenter le volume de ventes - Faire progresser dans le chiffre d'affaires les produits à plus forte marge - Travailler sur la fidélisation des clients et sur la marge commerciale - Augmenter le taux de transformation - Développer des revenus de diversification : commercialisation d'espaces publicitaires, les partenariats, monétisation de bases clients, vente de service, marques blanches, market place Commerce et Logistique en Haute-Saône 13 13

14 3. Les cybermarchands en Haute-Saône 3.1 Les acteurs en Haute-Saône en comparaison avec les données France Les entreprises de VAD comptages par département et 2010 (pure players) DEP stocks 2010 APE VAD 2010 APE VAD 2010% stocks % stocks 2005 APE VAD % ,78% ,44% ,21% ,65% ,33% ,12% ,63% ,42% ,21% ,63% ,29% ,16% ,62% ,30% ,15% ,61% ,30% ,13% ,59% ,24% ,13% ,59% ,31% ,15% ,56% ,35% ,22% ,51% ,27% ,14% ,50% ,29% ,12% ,49% ,19% ,10% ,49% ,29% ,15% ,48% ,20% ,07% ,48% ,24% ,09% ,47% ,27% ,16% ,46% ,23% ,10% ,46% ,22% ,09% ,45% ,27% ,11% ,45% ,26% ,10% ,45% ,25% ,11% ,43% ,27% ,11% ,40% ,26% ,16% ,40% ,19% ,07% ,39% ,22% ,06% ,39% ,27% ,18% ,39% ,20% ,10% ,39% ,23% ,12% ,39% ,21% ,10% ,39% ,22% ,07% ,38% ,21% ,06% ,38% ,21% ,07% ,37% ,25% ,06% ,37% ,22% ,08% ,37% ,16% ,06% ,36% ,22% ,05% ,35% ,18% ,08% ,35% ,16% ,10% ,35% ,23% ,02% ,34% ,16% ,08% ,34% ,16% ,10% ,34% ,17% ,09% ,34% ,21% ,10% ,33% ,29% ,09% Notons que les activités de e-commerce sont particulièrement implantées en région parisienne et en Nord-Pas-De-Calais. Si de nombreux sites marchands se créent partout en France, les entreprises les plus importantes sont basées dans ces deux régions. En Haute-Saône, en 2010, le stock entreprises (source Insee) comptabilise 56 établissements dont le code APE est 4791A ou 4791B (vente à distance dont vente sur Internet) pour établissements dans le département. A titre de comparaison, le Doubs compte 125 établissements qui ont de ces APE pour près de établissements au total. Les proportions sont donc équivalente. La Haute-Saône pas en reste comparativement à son département voisin. En France, le nombre qui portent ces APE est de pour établissements au total. majeur Pure Player en Haute-Saône est la société Passtek qui détient 3 sites marchands : Grigno-Tek, Kite-Tek et purkdo. Son chiffre est de M et la structure emploie 14 équivalent temps plein. Source : Insee. APE : 4791A et 4791B Commerce et Logistique en Haute-Saône 14 14

15 3. Les cybermarchands en Haute-Saône 3.2 Implantation géographique des acteurs VAD en Haute-Saône (pure players) Source : Fichier CCI 2012 code APE 4791A et 4791B Commerce et Logistique en Haute-Saône 15 15

16 Pure players en Haute-Saône (VAD) Codes APE 4791A et 4791B base fichier CCIT Age Raison sociale Libellé commune Activité établissement édition Nom Dirigeant dirigeant B.B.M. LURE VENTE A DISTANCE SUR CATALOGUE SPECIALISE Mr Guy BOUDIER 53 EQUISANTE DISTRIBUTION LURE VENTE A DISTANCE DE PARAPHARMACIE ANIMALE ET DE COMPLEMENTS ALIMENTAIRES VETERINAIRES Mr Ludovic MEUNIER 35 EURL NICOLAS DEFRAIN AVRIGNEY VIREY PRODUITS AGROALIMENTAIRES LOCAUX ET BIOLOGIQUES PAR LE BIAIS D'INTERNET ET EN DIRECT Mr Nicolas DEFRAIN 34 FRANCE CADEAU DESIGN SARL VESOUL VENTE PAR CORRESPONDANCE Mr Frederic ANCEL 41 GRIGNOTEK SARL RIOZ VENTE DE PRODUITS REGIONAUX Mr Gerald VILLEMIN 41 HURAT ATHESANS ETROITEFONTAINE ALIMENTATION GENERALE Mme Emilie HUMBERT 29 JMB2 BRUSSEY VENTE A DISTANCE SUR CATALOGUE GENERAL Mr Benoit ROUSSET 30 KITE-TEK SARL RIOZ VENTE D'ARTICLES DE SPORT Mr Didier MAUBERT 47 MME DERIOT ANGELIQUE CHOYE VENTE D'ARTICLES ET ACCESSOIRES US SUR INTERNET ET EN AMBULANT Mme Angelique DERIOT 30 MME REMERY IRENE VESOUL PIECES DETACHEES AUDIOVISUEL, INFORMATIQUE, ELECTROMENAGER Mme Irene REMERY 65 MON PETIT POLO FRANCAIS LA VOIVRE VENTE D'ARTICLES TEXTILES Mr Pierre GRANDJEAN 21 MR AUBRY CYRIL LUXEUIL LES BAINS VENTE DE MATERIEL INFORMATIQUE VENTE DE MATERIEL JEUX VIDEO Mr Cyril AUBRY 31 MR CAUTRU GREGOIRE RONCHAMP COMMERCE ET SERVICE EN PRODUITS DE BIEN-ETRE SUR INTERNET (BOUTIQUE EN LIGNE) Mr Gregoire CAUTRU 42 MR DAHMANI M'FEDDAL HERICOURT VENTE PAR CORRESPONDANCE DE ROBES, EQUIPEMENT DE LA PERSONNE ET DE LA MAISON Mr M'Feddal DAHMANI 24 MR DRIOUECH ZOUHAIR FROIDECONCHE ARTISANAT MAROCAIN, MENAGER ET ELECTRO-MENAGER, TELE, HIFI, sur Internet Mr Zouhair DRIOUECH 37 MR FALZON CHRISTOPHE LURE VENTE D'OBJETS NON ALIMENTAIRES DE COLLECTION OU AUTRES Mr Christophe FALZON 34 MR GUERRIN ALEX NOIDANS LE FERROUX VENTE SUR INTERNET DE VETEMENTS Mr Alex GUERRIN 41 MR HENTGEN THOMAS ETUZ VENTE DE BIJOUX FANTAISIE SUR INTERNET Mr Thomas HENTGEN 39 MR LECOEUR ERIC PASSAVANT LA ROCHERE VENTE D'ARTICLES DE BROCANTE Mr Eric LECOEUR 45 MR LECOINTE OLIVIER THIENANS BROCANTEUR Mr Olivier LECOINTE 44 MR PERRET ANTHONY SAINT GERMAIN SONORISATION, ECLAIRAGE, PYROTECHNIE Mr Anthony PERRET 27 MR STEPHAN THIERRY VEZET VENTE AU PARTICULIER ET PAR CORRESPONDANCE DE PITBIKES, PIECES DETACHEE Mr Thierry STEPHAN 47 MR THUDOR OLIVIER MALANS VENTE DE MATERIEL DE SPORT Mr Olivier THUDOR 36 MR VITON DIDIER VESOUL VENTE DE COUTELLERIE Mr Didier VITON 52 SOURCE DE VELLEMINFROY VELLEMINFROY VENTE DE LIVRES RELATIFS A LA SOURCE DE VELLEMINFROY Mr Paul POULAILLON 60 SWEET TEMPTATION CIREY VENTE DE LINGERIE Mr Sebastien BOUJON Commerce et Logistique en Haute-Saône 16 16

17 La vente en ligne en France et en Haute-Saône CONSTATS QUESTIONNEMENTS INDUITS -commerce a une croissance très forte comparativement au commerce de détail qui reste stable ou régresse selon en ligne est en forte croissance pour atteindre achats en ligne Des achats sur Internet qui concernent tous types de produits (du voyage au meuble) dans des mesures différentes Le nombre de sites Internet Pour les commerces traditionnels, comment faire face au développement de la vente en ligne? Pour les opérateurs du commerce électronique comment capter cette internautes? Peut-on vraiment tout vendre sur Internet? La vente sur Internet est-elle Comment rester visible parmi cette forte concurrence sur le net pour les cyber marchands? Les Le taux de conversion sur Internet est très faible (1 à 3 % selon les sites) Le marché français des ventes sur Internet est moins important et moins développé que celui de la Grande Bretagne Le premier acteur Haut-Saônois du e-commerce est 58ème dans un classement national des 100 meilleurs sites marchands Le secteur du e-commerce génère des emplois en marketing, informatique (diplômés) et logistique (faibles qualifications) Les sites marchands connaissent des difficultés quant à leur rentabilité. Une solutions reposent sur un très fort savoir faire en e-marketing (augmenter la fidélité des acheteurs, la visibilité sur Internet, gérer sa présence sur les moteurs de recherche,..) et e-logistique. Dans quelles mesures et à quelles conditions les petits sites peuvent-ils Comment renforcer de ce marché? de Haute-Saône peuvent-elles aussi devenir un acteur majeur du e- structures du dynamisme et de sa connaissance du secteur que connaît cette entreprise? Comment le e-commerce -Saône? Dans quelles mesures des actions de mutualisation sont-elles possibles en Haute-Saône pour développer la rentabilité des sites e-commerce du territoire? Comment renforcer le web marketing des acteurs du e-commerce de Haute-Saône? Des acteurs de la VAD bien présents en Haute-Saône Comment accompagner ces acteurs et comment les fédérer entre eux pour leur permettre de développer leur activité e-commerce. 17 CCI de Bordeaux Etude des flux de consommation sur le département de la Gironde 17

18 Enjeux Faire profiter le territoire du potentiel de développement économique lié à -commerce Faciliter la création liées à de la vente en ligne Permettre à ces petites structures de passer le cap difficile des premières années : clubs, mutualisation de la logistique, pépinières Faire en sorte les structures qui le souhaitent dans un développement activité de vente en ligne (structurer une offre de formation, ) Aider à renforcer la présence sur Internet des entreprises déjà investies dans une démarche e-commerce Commerce et Logistique en Haute-Saône 18 18

19 2012 -Commerce et Logistique en Haute-Saône 19 19

20 1. La présence sur Internet des TPE et PME 1.1 Les projets des entreprises Attentes des entreprises vis-à-vis de leur futur site : 11 % des entreprises ont un projet de création de site Internet projets site vitrine projets site e- commerce répartition des types de projet pour les 11 % des entreprises avec projet gagner de nouveaux clients 75% 73% augmenter la notoriété 51% 18% site vitrine site e-commerce augmenter le chiffre d'affaires 44% 78% 62% 38% se renforcer face à la concurrence fidéliser les clients actuels 21% 17% 14% 17% Les difficultés pour monter le projet projets site vitrine projets site e- commerce manque de temps 40% 39% Source : ADEN, commission vente et marketing consultation nationale «les entreprises et Internet» - publiée en janvier 2012 manque de compétences informatiques 32% 37% budget insuffisant 29% 37% difficulté à comparer les offres/propositions 17% 28% difficulté à trouver un interlocuteur 17% 17% Commerce et Logistique en Haute-Saône 20 20

21 1. La présence sur Internet des TPE et PME 1.2 Freins identifiés 31 % des entreprises pas projet de création de site Internet Freins pas site Internet pas de temps à y consacrer 68% trop cher 68% pas d'utilité vue pour l'entreprise 67% trop compliqué 51% trop de sites concurrents déjà sur Internet 41% ont déjà essayé mais n'ont pas réussi 13% Source : ADEN, commission vente et marketing consultation nationale «les entreprises et Internet» - publiée en janvier Commerce et Logistique en Haute-Saône 21 21

22 2. La présence sur Internet des entreprises de Haute-Saône - estimation estimation du nombre de structures en Haute-Saône Soit en %* équipés site Internet % dont vente en ligne 335 5% décidés en cours / projet 536 8% sceptiques pas de projet % Total structures Haute-Saône % Source : estimation réalisée à partir des résultats issus enquête réalisée en 2010 auprès échantillon représentatif de 500 entreprises du périmètre suivant : Communauté de Communes de la Haute-Vallée Azergues / CC du Pays Amplepluis Thizy / CC du Pays de Tarare / CC du Pays / CC Chamousset en Lyonnais / CC des Hauts du Lyonnais. Diagnostic DUNE réalisé en 2010 par Numérique Entreprises et la CCI de Lyon. *Ces données ont été appliquées au département de la Haute-Saône en raison de la structure similaire de la population des entreprises sur ce territoire rural du Rhône. Les hôtels de Haute-Saône : une étude réalisée par la CCIT en janvier 2012, près de 30 % des établissements hôteliers de Haute-Saône ne disposent pas de site Internet propre à leur activité. Et moins de 38 % des établissements disposant site Internet offrent la possibilité réservation en ligne Commerce et Logistique en Haute-Saône 22 22

23 Présence des entreprises sur Internet CONSTATS QUESTIONNEMENTS INDUITS -Saône présent sur Internet (a minima par un site vitrine)? On estime -Saône à réaliser de la vente en ligne (soit 5 % des entreprises) Comment développer le CA des entreprises inscrites dans une démarche e-commerce? Comment accompagner les entreprises qui ont pour projet de se lancer dans une démarche e-commerce? 30 % des hôtels de Haute-Saône ne disposent pas de site Internet et parmi deux propose une réservation en ligne Comment renforcer la présence sur Internet des professionnels du tourisme de Haute-Saône? Des freins nombreux qui Internet et de vente en ligne : manque de temps et manque de compétences informatiques et dans une moindre mesure des difficultés liées au budget à consacrer au projet et la difficulté à trouver les bon interlocuteurs Quel rôle peuvent jouer la CCI et les autres partenaires pour accompagner les structures et les aider à trouver le financement (subventions), rencontrer des interlocuteurs compétences TIC (mettre en place des modules de CCI de Bordeaux Etude des flux de consommation sur le département de la Gironde 23 23

24 2012 -Commerce et Logistique en Haute-Saône 24 24

25 1. Dépenses et emprises par familles de produits Emprise du e-commerce dans la consommation en 2011 : 2,65 % (alimentaire et non alimentaire) emprise moyenne 2011 France Haute-Saône Alimentaire 0,20% 328 M 1,2 M Equipement de la personne 4,10% M 10 M Equipement de la maison 5,45% M 18 M Culture Loisirs 5,20% M 5,5 M Total 2,65% M 34 M Source : AID Observatoire Commerce et Logistique en Haute-Saône 25 25

26 2. Emprise en alimentaire 10,4 % : part des ménages qui ont fait au moins une fois leurs courses alimentaires sur Internet en 2011 contre 6,6 % un an plus tôt. Le développement du Drive explique cette évolution. Cela correspond à une progression de 11% sur un an, soit 3 millions de nouveaux cyberacheteurs. 2,2 % : poids de dans les achats réalisés sur Internet 16 % : emprise en alimentaire pour les ménages qui utilisent ce canal pour leurs achats alimentaires. Source : Kantar Worldpanel, LSA n avril Commerce et Logistique en Haute-Saône 26 26

27 3. Emprise en non alimentaire Les produits les plus achetés sur Internet (Montant de dépenses et emprise) en % 19% 18% 17% 16% 15% 14% 13% 12% 11% % 10% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% Source : AID Observatoire cd dvd consommables linge de maison tissu livre papeterie jeux jouets chaussures horlogerie bijouterie beauté sport mobilier telephonie, informatique, bureautique, consoles appareils tv radio hifi photo video musique electroménager prêt à porter Volume des dépenses en M - France Commerce et Logistique en Haute-Saône 27 27

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty 1 Avant-propos Avant-propos La rentabilité des sites e-commerce depuis 2011: 70% des

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

Les usages associés aux tablettes tactiles. 29 mars 2012

Les usages associés aux tablettes tactiles. 29 mars 2012 Les usages associés aux tablettes tactiles 29 mars 2012 Des internautes, des mobinautes et désormais des «tablonautes» 39,9 millions 19 millions 1,7 millions d internautes de mobinautes + 23% en 1 an Sources

Plus en détail

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Quelques données chiffrées sur le E-commerce en France (Source - Fevad Médiamétrie 2012)

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France // 6 ème édition // Juin 2014 Données à fin mars 2014 En collaboration avec Introduction & Crédits Cette présentation a été conçue et réalisée par

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE?

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? Application web vs. native Application mobile web Application mobile native Créer une application Pourquoi développer une appli? Quelles questions se poser? Concevoir

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel Baromètre e-commerce de l ACSEL Bilan annuel et 4ème trimestre 2007 15 janvier 2008 Baromètre du e-commerce Programme de la conférence du 15 janvier 2008 Les données du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Juin 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 Préambule méthodologique... 4 CHAPITRE I : PANORAMA ACTUEL DU SECTEUR PROFESSIONNEL DU COMMERCE ELECTRONIQUE 5

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire 1 Sommaire L innovation technologique au service du crédit à la consommation 1 ère partie

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com }

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com } N # 002 / Décembre 2012 tendance(s) * web marketing 70% des internautes ont l intention d acheter leurs cadeaux de Noël en ligne pourquoi? combien? quoi? quand? p. 6 * 10 e-news séléctionnées par audit

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof.

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. UCL et UNamur Plan de la présentation Qu'est-ce que l'e-commerce?

Plus en détail

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel - le lieu unique qui fédère l ensemble de la communauté des acteurs de l économie numérique - une réflexion sur les sujets

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

CREER UNE APPLICATION MOBILE

CREER UNE APPLICATION MOBILE Le cap des 1 million d applications pour Smartphones et tablettes numériques a été franchi en décembre 2011. La boutique en ligne d applications d Apple a quant à elle enregistré 25 milliards de téléchargements

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay Paris, le 14 novembre 2013 8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay En 2013, face à la crise, le CtoC, précurseur de "l économie collaborative" ou «sharing

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce

CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce (Never 04/07/2011) Introduction Etude de cas : BienManger.com Site de E-Commerce de produits du terroir BienManger.com est une épicerie fine en ligne créée en 2000 en

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin.

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Les principaux points à retenir La fracture numérique de

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 Textile - Mode - Habillement un marché propice au E-COMMERCE! LE GROUPE MENINVEST

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Country factsheet - Mai 2015. Pologne

Country factsheet - Mai 2015. Pologne Country factsheet - Mai 2015 Pologne Située au cœur de l Europe centrale, la Pologne semble commencer à connaître une certaine prospérité économique qui a déjà commencé à bénéficier au développement de

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail COMMISSION SUPPLY CHAIN AGILE L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail Présentation Commission Supply Chain Agile = adaptation permanente de la Supply Chain

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail

LIVRE BLANC. L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité.

LIVRE BLANC. L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité. LIVRE BLANC L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité. SOMMAIRE Introduction Apparition du mobile dans l environnement e-commerce Historique du e-commerce Parallèle du e-commerce avec le m-commerce

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

L audience de l internet en France en juillet 2015

L audience de l internet en France en juillet 2015 Levallois, le 1 er septembre 2015 1 Français sur 5 sur les sites d Informations et Petites Annonces Automobiles En juillet 2015, 12,6 millions d internautes, soit plus d 1 Français sur 5 (20,4%) ont consulté

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes. 5 avril 2012

Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes. 5 avril 2012 Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes 5 avril 2012 Des internautes, des mobinautes et désormais des «tablonautes» 39,9 millions 19 millions 1,7 millions d internautes + 5% en 1 an de mobinautes

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail