Média lent JUIN 2013 HEC. La nouvelle usine à élites. Zygmunt. Bauman. «Les pires dictatures n auraient pas osé rêver de Facebook»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Média lent JUIN 2013 HEC. La nouvelle usine à élites. Zygmunt. Bauman. «Les pires dictatures n auraient pas osé rêver de Facebook»"

Transcription

1 Média lent 002 JUIN 2013 HEC La nouvelle usine à élites Zygmunt Bauman «Les pires dictatures n auraient pas osé rêver de Facebook»

2 Média lent Les apparentements terribles Ils n ont pas tout à fait le même âge, mais tous les deux ont traversé une bonne partie du XX e siècle pour aborder le XXI e avec des analyses pour le moins différentes. Ce n est pas le moindre des charmes du rapprochement que propose cette deuxième livraison de Au Fait. Une école et un homme. HEC est sans doute l école grande qui occupe le plus intensément les rêves des parents français. Sur ce terrain de l avenir rêvé de la progéniture, la France de Nicolas Sarkozy et celle de François Hollande sont raccords. Il fut un temps révolu où c était Normale sup. Aujourd hui les enjeux sont autres, les envies différentes, disons plus matérielles. Zygmunt Bauman, l homme qui a inventé le concept de société liquide, pose un regard très aigu sur cette transformation du monde qu incarne au plan académique la grande école française. «La modernité liquide a inventé de nouvelles manières de nous ôter notre liberté de décision dans des proportions que les régimes totalitaires n avaient même pas rêvées» juge Bauman. Et l on pourrait ajouter à l intention des étudiants de Jouy-en-Josas : «Vous avez deux heures». Duo improbable mais miroir délicatement grossissant de ce qu est notre société ou de ce qu elle voudrait être. Deux voyages, deux regards qui traduisent l ambition de Au fait de dire l époque. Ses différences. Ses divergences. Ce que Montaigne appelait l Homme mixte. Du PSG à Dostoïevski. De HEC à Bauman. Xavier Delacroix Directeur de la publication JUIN 2013 AU FAIT

3

4 Voyage au cœur de la nouvelle nomenklatura HEC FOURNISSEUR OFFICIEL D ÉLITES DES champions tout terrain JOUY-SSEZ SANS ENTRAVE LA CRISE? QUELLE CRISE? ADMIS POUR LA VIE UNE SI RICHE IDÉE ENQUÊTE VINCENT NOUZILLE ILLUSTRATION AMÉLIE FONTAINE

5 8 Voyage au cœur de la nouvelle nomenklatura Qui conteste la suprématie de HEC, première école de commerce française, classée dans le top des business-schools mondiales? Pas grand monde, tant l ascension de cette grande école paraît synonyme d une forme d excellence française, celle que vantent nos dirigeants politiques à la recherche de solutions pour nous sortir de la crise. Les centaines de diplômés qui sortent L ASCENSION DES HEC SOULIGNE LA PERTE DE POUVOIR DU POLITIQUE Les HEC se reconnaissent entre eux. Ils savent s entraider. En commun, ils ont un complexe léger mais certain de supériorité, et le sentiment de faire partie d une caste promise au meilleur sort. En un mot, ils forment désormais la nouvelle nomenklatura française. Protégée et sûre d elle. Comment fonctionne cette nouvelle élite qui tient désormais les rênes? Qui sont ses membres, infiltrés partout? D où formés dans une poignée de lycées parisiens. Il continue de mettre en avant des enseignements financiers qui ont conduit le système économique à des catastrophes. Le campus HEC, à l instar de la plupart des autres grandes écoles, s est aussi lancé dans une course folle au «ranking», ces classements internationaux devenus l alpha et l omega des grandes universités, au risque de confondre les moyens avec chaque année du campus de Jouy-en- viennent-ils? Que leur a-t-on appris sur le la fin. Toutes les techniques sont utilisées, Josas (Yvelines) ne sont-ils pas les nou- campus? Quelles valeurs défendent ces y compris des plus artificielles, pour pré- veaux héros de la mondialisation, ces «managers»? Se sont-ils remis en cause server un «ranking» qui permet de faire conquérants à la tête bien faite, poly- après l effondrement financier de 2008 et rayonner la marque. glottes, efficaces, formatés pour piloter les crises successives qui secouent nos HEC, une réussite française? Oui. Mais sans état d âme les plus grandes entre- partage sans partage des postes d in- économies? Voilà autant de questions qui avec, aussi, sa face cachée, révélatrice des prises multinationales? fluence. Les HEC se sont installés progres- fâchent. inégalités et de l aveuglement d un certain La vénération excessive qui leur est sivement dans les sièges des Pdg, à la tête Car à y regarder de plus près, le réseau élitisme hexagonal. désormais portée mérite d être décortiquée. des journaux, au cœur de la haute fonction HEC fonctionne efficacement comme une Car sans que l on s en rende compte, une publique comme si ces places leur reve- communauté soudée, privilégiée et sans génération HEC a pris le pouvoir depuis naient naturellement, au fur et à mesure souci, au profit de ses membres, sans trop une décennie à la tête des entreprises, des que la mondialisation économique bou- se poser de questions sur ceux qui n en médias et même au sein de l État où, il y leversait nos habitudes. Par capillarité, ils font pas partie. Le système HEC s est a peu, les énarques régnaient sans partage. se sont répandus dans les comités de construit sur une sélection sociale très Il n y a pas eu de complot d arrière-salles, direction, dans les hiérarchies, dans les marquée qui perdure, favorisant toujours aucune mafia n était à l œuvre dans ce conseils d administration. autant les enfants de milieux privilégiés AU FAIT JUIN 2013

6 ENTRAVE [ etudes ] académiques. Son corps professoral s est diversifié. En moins de vingt ans, la part des ensei- comme celle de New York et la London Business School, et avec près de 120 autres institutions de la formation continue. Elle a noué des partenariats avec des universités prestigieuses, spécialisés, des MBA (master of business administration) très internationaux, des doctorats, mondialisation économique a eu des effets sur l école. Voyant poindre une concurrence croissante venue de tous horizons, la direction a élargi sa palette de formation avec des mastères Naturellement, le «moule» HEC a évolué ces dernières années. L inexorable mouvement de vie sur le site de Jouy-en-Josas s avère plutôt douce pour les heureux élus. de l entreprise? Toujours est-il qu après la frénésie des classes préparatoires, la d initiative dont il s agira de faire preuve lors de leur atterrissage dans le monde par des enseignants plus que tolérants : laxisme? Ou bande-annonce de l esprit Consanguinité des admis. Absentéisme des élèves, largement encouragé 22 [ etudes ] JOUY-SSEZ SANS JOUY-SSEZ SANS ENTRAVE Consanguinité des admis. Absentéisme des élèves, largement encouragé par des enseignants plus que tolérants : laxisme? Ou bande-annonce de l esprit d initiative dont il s agira de faire preuve lors de leur atterrissage dans le monde de l entreprise? Toujours est-il qu après la frénésie des classes préparatoires, la vie sur le site de Jouy-en-Josas s avère plutôt douce pour les heureux élus. Naturellement, le «moule» HEC a évolué ces dernières années. L inexorable mouvement de mondialisation économique a eu des effets sur l école. Voyant poindre une concurrence croissante venue de tous horizons, la direction a élargi sa palette de formation avec des mastères spécialisés, des MBA (master of business administration) très internationaux, des doctorats, de la formation continue. Elle a noué des partenariats avec des universités prestigieuses, comme celle de New York et la London Business School, et avec près de 120 autres institutions académiques. Son corps professoral s est diversifié. En moins de vingt ans, la part des ensei- AU FAIT JUIN 2013 JUIN 2013 AU FAIT

7 diplômés par an Chaque automne, la «grande école» recrute sur concours 380 jeunes élèves issus des classes préparatoires (bac + 2). S y ajoutent, en deuxième année, 200 étudiants issus d établissements étrangers. Si l on fait le total de toutes les filières, ce sont étudiants et cadres dirigeants qui peuplent le campus de Jouy-en Josas. Au final, HEC décerne diplômes par an. 94 professeurs affiliés, 40 professeurs visitants ainsi que 700 chargés d enseignement constituent le corps professoral. HEC a des liens pédagogiques avec plus de 120 institutions académiques et Business schools dans le monde. (1) «HEC, l excellence européenne, un rayonnement mondial», Patricia Defever, Tristan Gaston-Breton, Le cherche midi, gnants étrangers est passée de 10 % à 62 %. Celle des étudiants étrangers atteint 35 % dans le cycle «grande école» et 85 % pour les formations au MBA. Et Bernard Ramanantsoa n entend pas s arrêter là. «Nous sommes aujourd hui en compétition avec les meilleurs campus, que ce soit en Europe, aux États-Unis, en Chine. Il est impossible de relâcher l effort», explique-t-il. La première place conservée pendant six ans par HEC dans le classement des businessschools européennes établi par le Financial Times témoigne de cet acharnement sur le thème de «l excellence» tous azimuts. Et du suivisme des fameux classements. «La prise en compte systématique des rankings anglosaxons et de leurs critères a en effet été l une des grandes mutations survenues sur le campus d HEC au cours de ces dernières années», pouvait-on lire dès 2007 dans un ouvrage au titre tout en nuances écrit à la gloire de l école (1). Signe des temps, le campus a même fini par adopter les rituels des universités anglosaxonnes pour les cérémonies de remise de diplôme chaque mois de juin : grands-messes avec enseignants en rang d oignon et étudiants habillés de capes and growns, robes et chapeaux L ANTI-SCIENCES PO EN TERMES D ÉGALITÉ DES CHANCES Mais toute médaille a son revers. L excellence revendiquée urbi et orbi par HEC masque bien des faiblesses. La première d entre elles porte sur la pérennité des inégalités sociales de son recrutement. La direction d HEC le confirme : la proportion d élèves issus des milieux favorisés, des enfants de cadres supérieurs ou d enseignants, est restée la même ces dernières années, autour des deux tiers. «Il y a une grande inertie sociale, c est très difficile à changer», concède Bernard Ramanantsoa, conscient que HEC n est pas très en avance sur le terrain de la diversité sociale. «Je pense même que l élitisme s est un peu renforcé, du fait de la sélectivité croissante du concours et de la localisation des meilleures prépas à Paris. Il y a eu une forme d embourgeoisement depuis les années 70, époque où l on voyait encore quelques fils d ouvriers dans les promos», précise Éric de Rugy, issu de la promotion Le concours d entrée favorise en effet les élèves issus des classes scientifiques et les portes d entrée à HEC demeurent très parisiennes, comme en témoigne notre classement. La prise de conscience de cette carence est récente. Pour tenter de corriger la tendance, l école met en avant la montée en puissance de son programme de bourses qui permet, depuis 2009, aux étudiants relevant des critères sociaux des bourses universitaires de bénéficier de la gratuité de la scolarité à HEC. Une économie de plus de «Nul ne doit pouvoir être empêché de faire HEC pour des raisons d argent», clame souvent Daniel Bernard, le président de la Fondation HEC. Celle-ci cofinance l essentiel de ces bourses, y compris à destination de 84 élèves de classes préparatoires issus de milieux modestes, ainsi que des actions de parrainage de boursiers par des jeunes diplômés. Selon les calculs de l école, un étudiant actuel sur cinq du cycle de première année de la grande école serait ainsi soutenu financièrement par des bourses, partielles ou totales. Mais la Cour des comptes, qui s est penchée récemment sur la gestion des grandes écoles de commerce, avance un autre chiffre. Elle estime que la part des boursiers dans l ensemble des étudiants n est que de 7 % à HEC. Dans ses classements, le magazine Challenges l évalue pour sa part à 5 % seulement, le plus faible des grandes écoles de commerce, malgré un montant record des bourses distribuées de 3,7 millions d euros. En réalité, il a fallu ces dernières années des pressions continues de la Fondation HEC pour convaincre la direction de l école, et en premier lieu Bernard Ramanantsoa, de s engager davantage en faveur des boursiers et de l égalité des chances. Les initiatives lancées depuis longtemps à Sciences-Po, sous la direction de Richard Descoings, et à l Essec, plus avantgardiste sur ce terrain, ont fini par inciter HEC à bouger un peu. Mais l effort demeure timide. Pour la grande majorité des étudiants, l élitisme social demeure la norme. La deuxième faille touche au déroulement des études sur le campus. La plupart des étudiants, habitués au bachotage des matières des classes préparatoires (mathématiques, économie, histoiregéographie), tombent de haut lorsqu ils arrivent à Jouy-en-Josas. Une fois passées les épreuves sélectives, le relâchement est général. La pression disparaît, tant l avenir, désormais, semble balisé. De plus, les enseignements prodigués en gestion, comptabilité ou marketing les déçoivent bien souvent. «Passer de Heidegger au débit/crédit ne se fait pas sans un temps d adaptation», résume Christie Vanbremeersch, diplômée HEC 1998, dans son livre de témoignages «Nos années HEC» (Publibook, 2004). «Mon père, qui était HEC, m avait dit que je devais faire aussi HEC, précise-telle. En fait, lorsque je suis arrivée, j étais un peu perdue, tout le monde se fichait un peu des cours et en majorité, les profs n étaient ni très bons, ni très impliqués». Le phénomène perdure aujourd hui. L assiduité s en ressent, d autant que les élèves ne sont pas sanctionnés pour leur absence, ni motivés par un classement de sortie qui n existe pas. L ABSENTÉISME A ÉTÉ L OBJET DE L ÉTUDE D UN CHERCHEUR Le désintérêt des étudiants pour des cours jugés souvent inutiles voire totalement hermétiques est un secret de polichinelle sur le campus. «Mais officiellement, nous sommes priés de ne pas critiquer ces enseignements. Il suffit juste de dormir durant les cours, une pratique courante, ou de s en dispenser discrètement», confesse un diplômé de 2010 qui préfère garder l anonymat. Mince consolation : le phénomène serait le même dans nombre d autres écoles de commerce, où les frais de scolarité dépassent également les dix mille euros par an. L école affirme prêter davantage attention aux critères d assiduité et de travail personnel des élèves. «Le contrôle des connaissances demeure important, ils ont des examens individuels sur table et ils n ont le droit qu à douze absences par cours», explique Bernard Ramanantsoa. Douze absences par cours. Le système n est tout de même pas très contraignant. L absentéisme est d ailleurs si prégnant qu il a fait l objet de «officiellement, nous sommes pries de ne pas critiquer L enseignement. Il suffit juste de dormir durant les cours» un diplômé récent travaux de recherche. Enseignant à HEC Montréal, le professeur Yves-Marie Abraham s est, en effet, étonné de ce comportement des étudiants de Jouy-en-Josas. «Peu nombreux sont ceux qui revendiquent une attitude sérieuse à l égard des activités scolaires du cursus HEC», constate-t-il (2). Pour ce chercheur, cela ne s explique pas par une soudaine paresse ou un dédain pour les études. «Ce qui finit par déconcerter l observateur, note-t-il, c est bien plutôt (2) «Du souci scolaire au sérieux managérial, ou comment devenir un HEC, enquête auprès des étudiants de HEC-Paris», Yves-Marie Abraham, cahier de recherche HEC Montréal, février AU FAIT JUIN 2013 JUIN 2013 AU FAIT

8 54 Jusqu à 2004, elle vivotait, collectant une moyenne d un à deux millions d euros par an auprès d une dizaine d entreprises. De quoi compléter le financement de projets pédagogiques, offrir un peu de matériel informatique aux chercheurs ou encore payer quelques pages de publicité en faveur des MBA ou des mastères. Sous l impulsion de Jean-Luc Allavena, en 2005, la Fondation décide de voir plus grand en fédérant les anciens et renforçant la logique de Un compteur style TElEthon affiche les fonds leves et le chemin restant A parcourir pour atteindre l OBJECTIF : 100 millions! réseau. Objectif de ce financier quadragénaire : passer de huit à cinquante entreprises partenaires et lancer une campagne de levée de fonds auprès des particuliers. Le premier cap (fixé à 2 millions d euros) est rapidement franchi. De quoi aider plus amplement HEC à accroître sa notoriété, subventionner des élèves méritants, recruter quelques professeurs et, surtout, soutenir la recherche devenue, selon les mots de Jean-Luc Allavena, le «nerf de la guerre pour faire évoluer l enseignement et progresser dans les classements mondiaux». Lorsqu il reprend les rênes de la Fondation, en 2008, l ancien PDG de Carrefour Daniel Bernard poursuit les mêmes objectifs. Mais le défi qu il se lance est d un tout autre calibre : il entend collecter 100 millions d euros en cinq ans! Baptisé «The Campaign », le plan de levée de fonds est organisé à l américaine. La Fondation recrute Barbara de Colombe et Sandra Bouscal, deux expertes formées à l Insead, l école de formation permanente des managers internationaux basée à Fontainebleau. Des plaquettes sont imprimées, des dîners de gala planifiés, les diplômés et les entreprises mobilisés en toute occasion. Chaque année, une convention fait le point sur l avancement du projet. Un compteur style Téléthon affiche les fonds levés et le chemin restant à parcourir pour atteindre les fameux 100 millions. Les donateurs sont remerciés et classés selon leur générosité, avec des titres ronflants. Le cercle des 127 «Grands Donateurs» ceux qui ont versé plus de comprend notamment le «Grand HEC» Philippe Foriel Destezet, ancien fondateur d Adecco, qui a versé plus de 5 millions et le «Grand Bienfaiteur» François-Henri Pinault (plus de 2 millions). Les «Bienfaiteurs», Daniel Bernard, Henri de Castries, Didier Pineau- Valencienne, René-Pierre Azria et Marie-Cécile Colloredo-Taittinger ont signé des chèques de plus d un million. Puis viennent les «Membres d honneur», à plus de , les «Membres Partenaires», à plus de et les «Membres» à plus de On y retrouve les noms de grands patrons, comme Henri Proglio (EDF) ou Baudouin Prot (BNP Paribas). Les autres donateurs, avec des chèques compris entre et 5 000, sont labellisés par ordre décroissant «Diamant», «Platine», «Or», «Argent», «Bronze». Résultat : malgré le contexte de crise, «The Campaign» réussit son pari. Fin 2012, le total des chèques émis par ses donateurs et ses 54 entreprises partenaires dépassent 94 millions d euros, dont la moitié en provenance de particuliers. «Nous allons atteindre notre objectif des 100 millions», se félicite Daniel Bernard lors de la dernière convention. La Fondation HEC a mis une partie de ses recettes en réserve, afin d en tirer des revenus financiers, à l image des fondations des grandes universités américaines, assises sur de véritables trésors de guerre. «Nos modèles, ce sont Harvard et Stanford», s enorgueillissent d ailleurs les responsables de la Fondation HEC devenue, en cinq ans, la plus riche liée à une grande école française. Par comparaison, celle de l École Centrale a levé 52 millions d euros et la Fondation X, liée à l école Polytechnique, s est «contentée» de 35 millions sur la même période avec des parrains pourtant aussi prestigieux que Claude Bébéar (ex-axa) et Thierry Desmarest (ex-total). La Fondation contribue désormais à hauteur de 9 % au budget de l école. «Il faut continuer de lever des fonds pour permettre à HEC de faire la soudure», martèle Daniel Bernard. Encourageant ces initiatives depuis le début, Bernard Ramanantsoa est bien sûr ravi de ces ressources supplémentaires. Elles permettent à son école de continuer à jouer, selon son expression, en «première division internationale» et pour cela, il convient de continuer à investir «massivement». LES ÉTUDIANTS QUI PAYENT IRONISENT SUR LES «BOURSIERS EN PORSCHE» Les fonds collectés servent logiquement à des œuvres utiles, telles que les bourses «sociales» pour un montant de 4,2 millions en 2011 ou les outils pédagogiques et de recherche sur le campus, dont le montant excède 1,2 million d euros. Mais une partie de l argent glané est destinée à faire venir, à prix d or, «les meilleurs étudiants étrangers». Et cette course à AU FAIT JUIN 2013 JUIN 2013 AU FAIT

9 60 Zygmunt Bauman «La précarité est le seul élément qui rassemble» ENTRETIEN Bernard Poulet PHOTO ALAIN MANDEL

10 74... Mais les États-nations ont été constitués par des communautés qui estimaient avoir une histoire, une culture, des intérêts communs. Comment imaginer un pouvoir global entre des gens qui partagent peu de choses? «Cela prendra évidemment beaucoup de temps. Les États-nations ne se sont pas non plus constitués du jour au lendemain. Ils ont été le résultat de durs combats. Ernest Gellner (1) a bien montré que, dans le processus d émergence de chaque État-nation, plus d une dizaine de candidats potentiels existaient des communautés locales bien constituées avec leur langue et leurs traditions qui n ont pas pu parvenir à ce statut. Pour les autres qui ont réussi, cela a demandé beaucoup d efforts et de sacrifices. Aujourd hui, ce sont les Étatsnations qui tiennent encore lieu de communautés locales et ce que nous essayons désormais de construire, ce n est pas une supernation mais l humanité, une communauté fondée sur les droits de l homme parce que, que cela plaise ou non, nous sommes condamnés à être dépendants les uns des autres. Si on pollue l air à Toulouse, ce n est pas seulement le sud-ouest, ni même la France qui sont affectés mais l ensemble du globe. Les glaces de l Antarctique fondent à la suite de ce qu on fait en Chine, en Patagonie ou en Amérique. Il faut entrer dans le processus où les gens prendront conscience de la nécessité de former une communauté mondiale.» Qu appelez-vous «mondialisation négative»? «Je veux dire que les forces qui sont déjà mondialisées sont essentiellement des forces anti-politiques. Le point commun entre la finance et le terrorisme internationaux, c est que tous les deux détestent les restrictions et les contrôles locaux. Cela, c est le versant négatif de la globalisation. Le versant positif consiste à bâtir de nouvelles institutions correspondant à la mondialisation, ce qui n a pas encore commencé.» Comment expliquer l image et la démarche, apparemment paradoxale, des nouveaux gourous des nouvelles technologies, notamment en Californie, qui prônent la libération de tous les individus et amassent de colossales fortunes pour eux-mêmes? «Il n y a pas de contradiction. La tendance à substituer la notion de réseau à celle de structure traduit parfaitement ce nouvel air du temps. La raison d être des structures était d attacher par des nœuds solides. Les réseaux servent autant à déconnecter qu à connecter. Par ailleurs, le succès de ces personnages est utilisé par les avocats du marché dérégulé. Beaucoup n hésitent pas à mettre en avant le fait que des Steve Jobs ou des Mark Zuckerberg n ont pas fini leurs études pour consoler les étudiants d aujourd hui qui ne peuvent plus payer les droits d inscription exorbitants dans les universités. On peut devenir milliardaire si on a été refusé à l université! Ils sont présentés et ils se considèrent eux-mêmes comme la pointe avancée du progrès. Un progrès que l immense majorité ne verra jamais...» Vous êtes un émigré polonais d origine juive, naturalisé britannique. Comment vous définissezvous aujourd hui? Un citoyen du monde? «La philosophe Agnès Heller (2) se posait la même question. Elle se disait : je suis hongroise, juive, américaine, une femme : qui suisje en réalité? Et elle ne parvenait pas à répondre. Moi-même, je ne crois pas que l identité des individus soit facile à définir. Dans ma jeunesse, l identité n était pas un problème, c était un fait, une donnée à laquelle on ne réfléchissait pas vraiment. Aujourd hui, on se construit son identité, elle n est plus donnée. Mieux : non seulement vous devez contrôler votre identité mais vous pouvez, vous devez aussi la changer, la faire évoluer. C est une des principales raisons de la popularité de Facebook, car ce réseau social vous donne la possibilité de faire évoluer votre identité en permanence, et à l infini. Les gens ont l impression qu ils en gardent le contrôle. Qu ils peuvent toujours y échapper, changer, s adapter à ce qui est à la mode ou se distinguer. Cela leur donne le sentiment qu ils peuvent être n importe qui, qu il n y a plus de limite. Bien sûr, c est largement une illusion. Et puis, quel que soit le temps que vous passiez on line, vous devez toujours, à un moment, entrer en contact avec de vrais gens qui, le plus souvent, ne connaissent rien de votre identité en ligne!» On imagine sans mal que votre expérience du totalitarisme a profondément modifié votre vision du monde et votre philosophie? «Bien sûr, cela a eu un impact considérable sur moi. J ai été à la fois une victime et, dans une certaine mesure, un acteur du totalitarisme (ndlr : Zygmunt Bauman a été professeur de philosophie et de sociologie à l université de Varsovie, dans la Pologne communiste jusqu en 1968). Toute ma réflexion a tourné autour de la question de ce qui peut restreindre ou supprimer la liberté et l autonomie des individus.»... «les forces qui sont déjà mondialisées sont des forces anti-politiques. Le point commun entre la finance et le terrorisme internationaux, c est que tous les deux détestent les restrictions et les contrôles locaux» (1) Les travaux du philosophe et sociologue Ernest Gellner ( ) ont porté sur la modernité de la société. Comme Bauman, Gellner, de nationalité tchèque, a longuement vécu et enseigné en Angleterre. (2) La philosophe hongroise Agnes Heller (née en 1929) a entretenu une tumultueuse relation avec le PC hongrois dans les années 50 et 60. Ses écrits sur le marxisme lui valent actuellement une violente campagne de dénigrement de la part du régime de Victor Orban. JUIN 2013 AU FAIT

11 Au fait Directeur de la publication Xavier Delacroix Rédacteur en chef Patrick Blain Directeur artistique Laurent Villemont Comité éditorial Lucas Delattre Bernard Poulet Bernard Raudin-Dupac Ont collaboré à ce numéro : Vincent Nouzille (dossier), Bernard Poulet (entretien), Amélie Fontaine (illustration), Alain Mandel (photo) Mise en page Iségoria Communication, Diffusion et abonnements À Juste Titres / Abonn escient 20, traverse de la Buzine La Roseraie B Marseille Tél. : , Photogravure Le Sphinx 24, rue Colmet-Lepinay Montreuil-sous-Bois Impression Les Presses de Bretagne Rue des Charmilles ZI Sud-Est BP Cesson-Sévigné Tél. : Au Fait 28, rue du Faubourg-Poissonnière Paris Contact Au Fait est édité par BWC 38, rue des Mathurins Paris SAS au capital de euros SIREN RCS Paris Vous avez aimé Au fait? Vous appréciez notre choix d absence totale de publicité? 100 % de nos ressources dépendent de vous. ABONNEZ-VOUS PROFITEZ de l offre de lancement encartée dans votre magazine LES AUTRES OFFRES D ABONNEMENT (1) 2 ANS 22 NUMÉROS 119 E 6 MOIS 6 NUMÉROS 39 E Retrouvez l ensemble des offres sur notre site ou contactez-nous au AU LIEU DE AU LIEU DE 1 AN 173,80 E (2) 47,40 E 59 soit E 11 NUMÉROS 7 MOIS 3 MOIS soit 7 MOIS soit (2) 1 MOIS 3 de MOIS lecture de lecture soit 1 MOIS soit 7 MOIS AU LIEU DE 86,90 E (2) 3 MOIS soit 1 MOIS Dépôt légal à parution. N ISSN en cours. Commission paritaire en cours (1) Offre valable en France métropolitaine exclusivement. Pour les DOM TOM et l étranger, voir les tarifs avec frais de port sur le site (2) Calculé sur le prix de vente en kiosque d un numéro.

12 Au Fait est imprimé sur des papiers de création certifiés FSC fabriqués par Arjowiggins Creative Papers et distribués par Antalis. Couverture : Conqueror Bamboo Natural White 350 g Pages intérieures : Rives Dot Blanc Naturel 120 g

13 VOYAGE EN HEC Ce récit est celui d une double mutation réussie : l essaimage des commerciaux brevetés HEC vers toutes les sphères de pouvoirs, haute administration, médias, politique, jusqu à l Elysée et l ascension d une école de commerce française jusqu au sommet de la hiérarchie des Business schools internationales. Mais ce voyage au cœur de la fabrique des nouvelles élites fait ressortir des zones d ombre. Comme la consanguinité des diplômés, leurs certitudes, le rôle de leur réseau, la courte-échelle à laquelle ils se livrent une fois dans la place. Comme le culte des maths, les profs recrutés à prix d or pour ne pas enseigner et les étudiants «draftés» pour ne pas assister à des cours trop souvent quelconques. Le coût, sans doute, d une certaine excellence à la française. ZYGMUNT BAUMAN Dans sa «société liquide», la finance et le terrorisme sont à comparer pour leur rejet de toute notion de régulation et les réseaux sociaux, nourris par des internautes enthousiastes, sont les dépositaires d informations que toutes les polices politiques auraient rêvé de posséder! Né Polonais et marxiste, Zygmunt Bauman a fui le totalitarisme à la fin des années 60 pour se poser en Angleterre et enseigner la sociologie à l Université de Leeds. Un des regards les plus acérés sur l évolution de nos sociétés contemporaines. L F: 7,90

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS!

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS! Campagne de Développement 2010-2012 Ensemble, développons RMS! RMS : une stratégie de développement dans laquelle s inscrit la Fondation Les valeurs de RMS Innovation et esprit d entreprise Excellence

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER

ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER École d été CAP Prépa Du lundi 22 au vendredi 28 août 2015 ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER 3 CAMPUS : CERGY, PARIS-LA DÉFENSE ET SINGAPOUR 4558 ÉTUDIANTS EN FORMATION INITIALE, ORIGINAIRES DE

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPA ANNUELLE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIF 2016 3450 TARIF 2 nde

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPARATOIRE PRESENTIELLE ESTIVALE 2015 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATIONS TARIFS

Plus en détail

L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne

L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne Mesdames, Messieurs, En 1995, nous étions dix-neuf jeunes Polonais à fonder l Association France-Pologne,

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

Microsoft Office Specialist

Microsoft Office Specialist Microsoft Office Specialist http://www.microsoft.com/france/formation/cert/office Contactez-nous par e-mail : infomos@microsoft.com 2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft, le logo

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR 1) Qu est ce qu un IEP? Institut d Etudes Politiques appelé Sces-Po Formation pluridisciplinaire d excellence et reconnue internationalement Un cycle de

Plus en détail

CPGE Littéraire (hypokhâgne et khâgne) LSH (Lettres et Sciences Humaines ENS Lyon)

CPGE Littéraire (hypokhâgne et khâgne) LSH (Lettres et Sciences Humaines ENS Lyon) CPGE Littéraire (hypokhâgne et khâgne) LSH (Lettres et Sciences Humaines ENS Lyon) Pourquoi s inscrire en prépa littéraire? L objectif de ces classes est d offrir aux étudiants un environnement à la fois

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPA ANNUELLE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIF 2016 3450 TARIF 2 nde

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr ÉGALITÉ DES CHANCES ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ QUELQUES CHIFFRES 120 067 Montant de la cagnotte «égalité des chances» pour l année 2015-2016. La cagnotte «égalité des chances» est exclusivement

Plus en détail

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage M2 / MBA PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION NOUS SOUTENIR La Taxe d Apprentissage ÉDITO Chers donateurs et partenaires, Chers amis, Les Professeurs Jérôme Duval Hamel et Antoine Gaudemet, Co-Directeurs

Plus en détail

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre * You have the answer * Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles L institut Léonard de Vinci en quelques mots Autorisé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur, l Institut Léonard de Vinci

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne CAMPUS FANCE h votre interlocuteur unique Le programme d excellence Eiffel http://www.campusfrance.org/fr/formulaire/listes-de-diffusion Une inscription à la liste de diffusion est proposée sur le site

Plus en détail

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage M2 / MBA PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION NOUS SOUTENIR La Taxe d Apprentissage ÉDITO Chers donateurs et partenaires, Chers amis, Les Professeurs Jérôme Duval Hamel et Antoine Gaudemet, Co-Directeurs

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Dossier de presse. Réseau social professionnel. www.amplement.fr

Dossier de presse. Réseau social professionnel. www.amplement.fr Dossier de presse Réseau social professionnel www.amplement.fr Sommaire 1 2 3 4 Le réseau social professionnel Made in France Tout ce qu il faut pour booster son réseau Quelques chiffres et citations pour

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION PRÉPARATION ESTIVALE À DISTANCE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIFS 2016 1 595

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Les Français et le développement durable

Les Français et le développement durable Les Français et le développement durable Baromètre Louis-Harris Club RmD2 CLUB R m D 2 Luc BALLEROY DGA 01 55 33 20 54 luc.balleroy@lharris.fr NOTE TECHNIQUE Étude réalisée par l Institut Louis-Harris

Plus en détail

LA VOIE DE L EXCELLENCE AVEC NOUS PREPAREZ-VOUS A RELEVER LES DEFIS DE DEMAIN

LA VOIE DE L EXCELLENCE AVEC NOUS PREPAREZ-VOUS A RELEVER LES DEFIS DE DEMAIN Ll LA VOIE DE L EXCELLENCE AVEC NOUS PREPAREZ-VOUS A RELEVER LES DEFIS DE DEMAIN EDITO L ouverture du Maroc au monde extérieur est une nécessité qui amène dans son sillage l impératif de la préparation

Plus en détail

JEUX DE LA PHYSIQUE Plan de partenariat Université de Montréal, 2016

JEUX DE LA PHYSIQUE Plan de partenariat Université de Montréal, 2016 JEUX DE LA PHYSIQUE Plan de partenariat Université de Montréal, 2016 PRÉSENTATION Pour sa sixième édition, les jeux de la physique reviennent cette année à l'université de Montréal du 15 au 17 janvier

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil CONSTRUIRE UN PITCH Max Le pitch Introduction Deux minutes pour faire bonne impression Comment le préparer? Exemples Introduction Pourquoi un pitch? Buzz de l ascenseur, Soirée, Pour vendre Recrutement

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ;

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ; Projet de fusion des associations fondatrices de fbs Alumni I - Objectif du projet de fusion Le Conseil d administration a validé lors du CA du 12 juin 2013 la décision de procéder à la fusion/absorption

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP ADMISSIONS PARALLÈLES ESSEC SCIENCES PO PARIS EM LYON HEC ESCP EDHEC AUDENCIA SKEMA AST2 TREMPLIN 2 PASSERELLE 2 TOULOUSE BS AST2 MASTERS SPÉCIALISÉS BAC + 3 et plus Préparer les concours d admissions

Plus en détail

ÉLÈVES DE TERMINALE S ÉCOLES D INGÉNIEURS POSTBAC. Préparer les concours d entrée en école d ingénieurs postbac PUISSANCE 11 AVENIR ADVANCE

ÉLÈVES DE TERMINALE S ÉCOLES D INGÉNIEURS POSTBAC. Préparer les concours d entrée en école d ingénieurs postbac PUISSANCE 11 AVENIR ADVANCE ÉCOLES D INGÉNIEURS POSTBAC PUISSANCE 11 AVENIR ADVANCE GEIPI-POLYTECH ALPHA ÉLÈVES DE TERMINALE S Préparer les concours d entrée en école d ingénieurs postbac www.lescoursduparnasse.com 01 46 33 49 34

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !"$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE MAGAZINE RÉUSSIR SA VIE DE PARENT MAGAZINE N 13 FÉVRIER-MARS 2009-3,90 ` SPÉCIAL ORIENTATION Filières sélectives Comment contourner l obstacle des notes Bilan d orientation Découvrez ses atouts et les

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées.

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Foire aux questions R E S E A R C H UNIVERSITY pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Ce document est, avant tout, fait pour vous aider à présenter l université dans votre

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) Cheminement Vers une Carrière à l International

Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) Cheminement Vers une Carrière à l International SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2) Cheminement Vers une Carrière à l International Mot du Président

Plus en détail

école d été du 21 au 26 août 2012

école d été du 21 au 26 août 2012 CAP Prépa école d été du 21 au 26 août 2012 You have the answer * Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation, l ouverture,

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Intervention de M. l Ambassadeur. Congrès fédéral de l Association des enseignants de français Iena, 26 mars 2009. Proposition de discours

Intervention de M. l Ambassadeur. Congrès fédéral de l Association des enseignants de français Iena, 26 mars 2009. Proposition de discours Intervention de M. l Ambassadeur Congrès fédéral de l Association des enseignants de français Iena, 26 mars 2009 Proposition de discours - Monsieur le Secrétaire d Etat, - Monsieur le Recteur, - Monsieur

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

les Jeux Olympiques!

les Jeux Olympiques! Tous les efforts déployés par le Comité International Olympique (CIO) au travers de la Solidarité Olympique dans la promotion et le développement du sport ont pour objectif le succès du plus grand festival

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI

OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI école d ingénieurs Mathématiques - Informatique Cergy-Pau www.eisti.fr OBTENIR UN DOUBLE DIPLÔME À L EISTI Mathématiques - Nouvelles Technologies Systèmes d Information - Finance Innovation - Management

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES conférence de presse lundi 23 avril 2007 I. La revalorisation de l enseignement

Plus en détail

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL]

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1 RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] Le Conseil des Ministres des Transports de la CEMT, réuni à Varsovie,

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016 Stages TERMINALES Le «3 en 1» 2015-2016 Prépa Commercia, désormais dans le top 5 des prépas françaises, est heureuse de vous proposer des sessions de stages dont de le seul but est : VOUS FAIRE RÉUSSIR.

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Le système français des classes préparatoires aux grandes

Le système français des classes préparatoires aux grandes U N S Y S T È M E U N I Q U E Le système français des classes préparatoires aux grandes écoles (dites CPGE) est unique au monde. Comme leur nom l indique, ces classes sont destinées à préparer les élèves

Plus en détail

Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof?

Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof? Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof? Un mini-guide d Aurélien RIEU PLP Maths/sciences Lycée Jean Macé Vitry-sur-Seine Le problème de 99% des profs : Vous ne gagnez probablement

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC)

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Questions abordées 1) Définition du Class Gift 2) Quelles conditions réunir pour lancer et structurer un Class

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014. La Compagnie des Femmes ouvre ses. solutions santé aux courtiers

DOSSIER DE PRESSE 2014. La Compagnie des Femmes ouvre ses. solutions santé aux courtiers DOSSIER DE PRESSE 2014 La Compagnie des Femmes ouvre ses solutions santé aux courtiers 1 Sommaire La Compagnie des Femmes engagée depuis 18 ans auprès des femmes... 3 Agathe Chergui engagement et innovation

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION. Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école

DROIT ECONOMIE GESTION. Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école DROIT ECONOMIE GESTION Etudiants à petit budget, bons plans pour intégrer une grande école Différentes préparations et formations gratuites et/ou rémunérées SCUIO JM Septembre 2012 2 PENSEZ AUX FORMATIONS

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

au profit de la Bourse d Excellence

au profit de la Bourse d Excellence du Club Efficience au profit de la Bourse d Excellence 19H30 23H30 - Paris Bercy 17 rue de L Aubrac, 75012 Paris La Bourse d Excellence Le samedi, le Club Efficience présentera officiellement la Bourse

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail