GSF-6032 Automne 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GSF-6032 Automne 2009"

Transcription

1 THÉORIE DE LA NÉGOCIATION ET TRANSACTIONS APPLIQUÉES (FRONT OFFICE) GSF-6032 Automne 2009 Enseignant: Philippe Bélanger Courriel: Bureau: PAP-3224 Horaire: Lundi 12h30 à 15h30, PAP-3219 ou PAP-4221 DESCRIPTION DU COURS : Ce cours étudie la microstructure des marchés boursiers et les principales théories entourant les transactions boursières. Les questions auxquelles ce cours répondra: De quelles façons sont organisés les marchés boursiers? Quels sont leurs fonctionnements? Qui sont les participants? L étude des fondements de l hypothèse de l efficience des marchés et son application dans un monde imparfait sera abordée d un point de vue pratique. La liquidité, la qualité des marchés, la dynamique des bulles spéculatives, l impact des investisseurs institutionnels et la réglementation sont les principaux sujets qui seront abordés. Les raisons et les effets de l écart «bid-ask» seront également étudiés. Une approche pratique par le biais de simulations boursières, faites en salle des marchés, amènera l étudiant à faire des liens étroits entre la théorie et la pratique. L étudiant sera appelé à effectuer un suivi de la conjoncture économique et en faire la présentation. OBJECTIFS DU COURS : Au terme du cours, l étudiant sera en mesure : De connaître le fonctionnement des marchés boursiers; D identifier les rôles des participants des marchés boursiers; De comprendre les relations qui existent entre les prix, l information et les différentes structures des marchés boursiers; De comprendre les effets de l écart «bid-ask» sur les prix; D exécuter les fonctions de base d un arbitragiste.

2 SIMULATION BOURSIÈRE : 1. Une simulation par enchère d ouverture (enchère scéllée) 2. Une simulation par enchère à la criée 3. Autres simulations sur le logiciel Rotman interactive trader pour approfondir des concepts de transaction. TRAVAUX D ÉQUIPES Un travail en équipe sur le suivi des nouvelles économiques. Les équipes de travail doivent suivre un secteur (marché obligataire, marché des changes, marchés des actions, politiques, etc) de l économie et rendre un résumé analytique hebdomadaire des grands titres de la semaine. Le contenu de ces rapports hebdomadaires est sujet à être questionné aux examens. MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE Manuel de cours : Equity Markets in Action : The Fondamentals of Market Structure & Trading, Robert Schwartz and Reto Francioni, John Wiley & Sons, Présentations Power Point Recueil de note: Plusieurs ouvrages de la littérature financière (voir bibliographie). ÉVALUATION : Simulations boursières 10% Suivi de l économie 20% Examen intra 35% Examen final 35% SUJETS À L ÉTUDE : Sujets Lecture 1. Introduction, historique Chapitre 1 + textes 2. Structure des marchés Chapitre 1 + textes 3. L information et les prix Chapitre 2, annexe C + textes 4. Liquidité Chapitre 3 + textes 5. Qualité des marchés Chapitre 4 + textes 6. Les intermédiaires, marchés dirigé par Chapitre 7 + textes les cotes 7. Les investisseurs institutionnels Chapitre 5 + textes 8. Les enchères et les ordres Chapitre 6 + textes 9. Les stress et irrégularités textes 10. L écart bid-ask textes 11. La réglementation Chapitre 11 + textes

3 ÉQUIPES Équipe A Équipe B

4 DÉROULEMENT DE LA SESSION: Semaine 1 31 août 2009 Introduction, présentation du syllabus et présentation des travaux Structure et historique des marchés Simulation enchère scellé Semaine 2 14 septembre 2009 Simulation RIT L information Simulation enchère scellé Présentation du suivi économique (équipe A) Semaine 3 21 septembre 2009 L information et les prix Simulation enchère scellé Semaine 4 28 septembre 2009 La liquidité Présentation du suivi économique (équipe B) Semaine 5 5 octobre 2009 Qualité des marchés Semaine 6 19 octobre 2009 Examen Intra

5 Semaine 7 2 novembre 2009 Les intermédiaires, marchés dirigés par les cotes Présentation du suivi économique (équipe A) Semaine 8 9 novembre 2009 Les investisseurs institutionnels Semaine 9 16 novembre 2009 Présentation du suivi économique (équipe B) Les enchères et les ordres Semaine novembre 2009 Les stress et irrégularités Semaine novembre 2009 Simulation boursière à la criée Semaine 12 7 décembre 2009 Examen Final

6 Barème d attribution des cotes pour les étudiants de Maîtrise La note finale sera transformée en une cote en fonction du barème suivant : Intervalle Cote Intervalle Cote [ ] A + ] ] B - ] ] A ] ] C+ ] 86 82] A- ] ] C ] ] B + ] 64 0 ] E (Échec) ] ] B

7 BIBLIOGRAPHIE : AMIHUD, Y. et MENDELSON, H., «Asset Pricing and the Bid-Ask Spread» Journal of Financial Economics. Vol. 17, BARBER, M. et ODEAN, T., «The Internet and the investor», Journal of Economic Perspectives. Vol. 15, 2001, p DANIEL, K., HIRSHLEIFER, D. et SUBRAHMANYAM, A., «Investor Psychology and Security Market Under- and Overreactions», Journal of Finance. Vol DANN, L.Y., MAYERS, D. et RAAB, R.J., «Trading Rules, Large Blocks and the Speed of Price Adjustment», Journal of Financial Economics. Vol. 4, 1977, p FAMA, E.F., LAWRENCE, F., JENSEN, M.C. et ROLL, R., «The Adjustment of Stock Prices to New Information», International Economic Review. Vol. 10, GIDDY, I., SAUNDERS, A. et WALTER, I., «Alternative Models for Clearence and Settlement: The Case of the Single European Capital Market», Journal of Money, Credit and Banking. Vol. 28, GROSSMAN, S.J. et STIGLITZ, J.E., «On the Impossibility of Informationally Efficient Markets», The American Economic Review. Vol. 70, 1980, p ODEAN, T. «Volume, Volatility, Price and Profit When All Traders Are Above Average», Journal of Finance. Vol. 53, ROLL, R. «A Simple Implicit Mesure of the Effective Bid-Ask Spread in an Efficient Market», Journal of Finance. Vol. 39, No. 4, STIGLITZ, J.E., «Symposium on Bubbles», Journal of Economic Perspective. Vol , p STIGLITZ, J.E., «The inefficiency of the Stock Market Equilibrium», Review of Economic Studies. Vol. 49, 1982, p SUMMERS, L.H., «Does the Stock Market Rationally Reflect Fundamental Values?», Journal of Finance. Vol. 41, 1986 p

The capital asset pricing model and the liquidity effect: A theoretical approach G. Jacoby, D.J. Fowler, A.A. Gottesman

The capital asset pricing model and the liquidity effect: A theoretical approach G. Jacoby, D.J. Fowler, A.A. Gottesman The capital asset pricing model and the liquidity effect: A theoretical approach G. Jacoby, D.J. Fowler, A.A. Gottesman Présenté par : Laurette IVAIN Ouafae BACHIRI Simon PAYAN Médéric de VINCELLES Groupe

Plus en détail

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers?

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? Fabrice Riva House of Finance Université d été de l Asset Management Université Paris-Dauphine 27 août 2015 Fabrice Riva Liquidité et Asset

Plus en détail

Plan de cours Gestion financière internationale GSF- 2104 Sections A Hiver 2010. Bureau : PAP 3633 Courriel : martin.matte-thibault.1@ulaval.

Plan de cours Gestion financière internationale GSF- 2104 Sections A Hiver 2010. Bureau : PAP 3633 Courriel : martin.matte-thibault.1@ulaval. Plan de cours Gestion financière internationale GSF- 2104 Sections A Hiver 2010 Chargée de Cours : Martin Matte Thibault Bureau : PAP 3633 Courriel : martin.matte-thibault.1@ulaval.ca Cours Magistraux:

Plus en détail

Les marchés financiers : efficients ou délirants?

Les marchés financiers : efficients ou délirants? Les marchés financiers : efficients ou délirants? Présentation SFEV 12 avril 2012 François Meunier 1 Un débat à fort enjeu Smith, Marchal, Walras, Friedman : «équilibre» et «stabilité» Le prix reflète

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading

Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading Prise en compte de la liquidité dans les algorithmes de trading clehalle@cheuvreux.com Resp. de la Recherche Quant., Atelier Trading & Micro Structure 10 décembre 2008 Contenu La liquidité en Europe Les

Plus en détail

Problématiques dans trading à haute fréquence

Problématiques dans trading à haute fréquence Extrait de la présentation de Charles-Albert Lehalle, Atelier Trading & Micro-structure, Collège de France, 10 Décembre 2008. mdang@cheuvreux.com Recherche Quantitative, Séminaire de la finance, VNFinance

Plus en détail

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Objectifs Contacts praticiens - chercheurs Recherche d excellence sur la banque d investissement et

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990)

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Les métiers du trading Présentation et illustration par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Présentation PEP 35 ans - 12 décembre 2013 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

2- Microstructure des marchés financiers

2- Microstructure des marchés financiers 2- Microstructure des marchés financiers Principes d'organisation des marchés modes de cotation modes de transmission et d'exécution des ordres rôle des intermédiaires informations disponibles aux agents

Plus en détail

Gérard Marie Henry. Les hedge funds. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5

Gérard Marie Henry. Les hedge funds. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5 Gérard Marie Henry Les hedge funds, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5 Sommaire Introduction... 9 Chapitre 1 Qu est-ce qu un hedge fund?... 15 Les multiples définitions... 16 La définition de l Autorité des

Plus en détail

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques» (Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

Formation 2 Semaines

Formation 2 Semaines Formation 2 Semaines Trader les Futures par les carnets d ordres : Marché obligataire du Bund, Eurostoxx, Dax, Russel, S&P, Spread Dax-Stoxx, EUR/USD. Animé par: Team Traders Pro. Pour Qui? Destiné à ceux

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA SESSION Automne 2009 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Coût de revient No du cours: 410-502-BA Préalable: 410-301-BA Comptabilité intermédiaire Pondération:

Plus en détail

Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis?

Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis? Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis? Résumé : - Le prix des actions sur le marché américain fluctue autour des $30 depuis les années 1930, ceci grâce à la pratique régulière

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014

SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014 SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014 SimTrade Qu est-ce que SimTrade? Quels sont les objectifs de SimTrade? Quelle est l originalité de SimTrade? SimTrade en 3 points SimTrade : outil

Plus en détail

MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ. Les Métiers des Banques d'affaires. C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris

MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ. Les Métiers des Banques d'affaires. C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ Les Métiers des Banques d'affaires C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris Table des matières Remerciements 5 Introduction 7 Chapitre 1 - D'où

Plus en détail

Efficience des marchés et finance comportementale

Efficience des marchés et finance comportementale Efficience des marchés et finance comportementale Martin Vlcek, Quantitative Investment Manager (BCV) 06.12.2013 Contenu 1. Introduction 2. Théorie de l efficience du marché 3. Finance comportementale

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

Formation 1 semaine.

Formation 1 semaine. Formation 1 semaine. Trader les Futures par les carnets d ordres : Devises et obligations. Animé par: Team Traders Pro. Pour Qui? Destiné à ceux qui désirent devenir Traders et désireuses d apprendre les

Plus en détail

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr Le Fol Gaëlle Full professor gaelle.le_fol@dauphine.fr Current Position - Status Head of an education program : Master 203 - Financial Markets Department of attachment : MSO Centre of Research : Dauphine

Plus en détail

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier?

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier? Indices boursiers Factsheet Introduction Trading sur indice boursier Les indices boursiers proposés sur les plateformes eforex de Swissquote sont des contrats sur dérivés de gré à gré (OTC) dont le sous-jacent

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests»

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» RÉFÉRENCE : 405 1. Objectif général Avoir une vision d ensemble du pilier 2 de Bâle II et de ses impacts. Acquérir un niveau d expertise permettant de

Plus en détail

Les marchés de titres devraient-ils être transparents? Ananth Madhavan, David Porter et Daniel Weaver

Les marchés de titres devraient-ils être transparents? Ananth Madhavan, David Porter et Daniel Weaver Les marchés de titres devraient-ils être transparents? Ananth Madhavan, David Porter et Daniel Weaver La fonction traditionnelle des marchés financiers est de déterminer les prix qui équilibrent l offre

Plus en détail

Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion

Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion Adresse Professionnelle : LaRGE, EM Pôle Européen de Gestion et d Economie 61, avenue de la forêt noire 67085 - Cedex E-mail : merli@unistra.fr

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

Une nouvelle approche des marchés

Une nouvelle approche des marchés SimTrade Une nouvelle approche des marchés Présentation SimTrade Club des Jeunes Financiers - Mardi 6 mai 2014 SimTrade Qu est-ce que SimTrade? Quels sont les objectifs de SimTrade? Quelle est l originalité

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Automne 2005

Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Département de finance et assurance Programmes de 1er cycle Université Laval ASR-15742 GESTION DES RISQUES ET ASSURANCE Professeur: M. Gilles Bernier,

Plus en détail

Impacts opérationnels de la loi bancaire française

Impacts opérationnels de la loi bancaire française Impacts opérationnels de la loi bancaire française Analyse comparée des propositions Volcker, Vickers, Liikanen et de la Réforme française Présenté par Mays Lloyd MOUISSI Introduction Questionnement initial

Plus en détail

Does it pay to improve Corporate Governance? An empirical analysis of European Equities

Does it pay to improve Corporate Governance? An empirical analysis of European Equities Does it pay to improve Corporate Governance? An empirical analysis of European Equities Joseph GAWER NATIXIS Asset Management Université Paris Dauphine joseph.gawer@am.natixis.com Association Française

Plus en détail

Economie et ingénierie financière Dauphine Master 2015-2016

Economie et ingénierie financière Dauphine Master 2015-2016 Economie et ingénierie financière Dauphine Master Type de diplôme : Diplôme de grand établissement conférant le grade de master Niveau : Bac +5 Crédits ECTS : 120 Durée des études : 4 semestres (hors année

Plus en détail

Plan de cours MKG5321

Plan de cours MKG5321 École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Département de marketing Plan de cours MKG5321 Marketing international Automne 2008 Groupe 20 : Mardi 9h30-12h30, Salle DS-M540 Groupe 40

Plus en détail

Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse)

Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse) Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse) Chaire Finance Durable et Investissement Responsable AFG, Paris, vendredi 9 novembre

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (II)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (II) Chapitre 4 : construction de portefeuille (II) 08.11.2013 Plan du cours Espérance de rentabilité d un portefeuille Volatilité d un portefeuille Choix du portefeuille efficient Prise en compte de l actif

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises»

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Matinale Recherche «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Intervenant : Sébastien POUGET, Professeur de Finance à Toulouse School of Economics, Université

Plus en détail

Présentation de Jean de Maillard. Transparence : est-ce la solution pour rétablir la confiance dans la finance? 15 novembre 2013 - Lyon

Présentation de Jean de Maillard. Transparence : est-ce la solution pour rétablir la confiance dans la finance? 15 novembre 2013 - Lyon Présentation de Jean de Maillard Transparence : est-ce la solution pour rétablir la confiance dans la finance? 15 novembre 2013 - Lyon 1 La transparence financière : entre mythe et imposture 2 «Quand l

Plus en détail

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes MODULES FINAL D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières

Plus en détail

Introduction aux Produits Structurés

Introduction aux Produits Structurés QUATRIEME PARTIE Introduction aux Produits Structurés Mai 2012 Sommaire Sect 1 Le concept de Produit Structuré Définition Historique Les clients et leur problématique d investissement Sect 2 Introduction

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Master Marchés financiers

Master Marchés financiers Faculté des Sciences Economiques et de Gestion - IAE 2/2 Master Marchés financiers Effectifs Nombre de femmes Origine géographique Auvergne Autres régions Diplôme obtenu avant le Etranger Licence Master

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

Arbitrage et théorie factorielle Une introduction. Philippe Bernard Ingénierie Economique et Financière Université Paris-Dauphine

Arbitrage et théorie factorielle Une introduction. Philippe Bernard Ingénierie Economique et Financière Université Paris-Dauphine Arbitrage et théorie factorielle Une introduction Philippe Bernard Ingénierie Economique et Financière Université Paris-Dauphine Septembre 2013 Table des matières 1 Du CAPM à la théorie factorielle 2 2

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

BARX pour Entreprises

BARX pour Entreprises BARX pour Entreprises Un savoir-faire inégalé et global dans l exécution des opérations de change Barclays Capital est la division de banque d investissement de Barclays Bank PLC. Son modèle d activité

Plus en détail

Le fonctionnement des marchés

Le fonctionnement des marchés Le fonctionnement des marchés Gunther CAPELLE-BLANCARD PLAN 1. Typologie des marchés 2. Euronext 3. Les ordres de bourse 4. La cotation en continu et les seuils de réservation 1 Lectures Manuels : Minguet

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE FOREX?

QU EST-CE QUE LE FOREX? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LE FOREX? 1. INTRODUCTION Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie «marché des changes». C est le plus grand marché du monde. Le volume journalier moyen des transactions

Plus en détail

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers (mardis soirs) Hiver 2015 Paul Bourget 514-376-1620, poste 7349; pbourget@crosemont.qc.ca Thématique générale

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE 5 EXTRAITS, POUR RAPPEL, DE L AVANT- PROPOS DU TOME 1 7 SIGLES ET ABRÉVIATIONS 9 LISTE DES TABLEAUX 11 TOME 2 MARCHÉS, TRANSACTIONS, PLACEMENTS PREMIÈRE PARTIE MARCHÉS ET TRANSACTIONS

Plus en détail

Surfer sur la bulle : théorie et pratique. Par Prof. François Longin ESSEC Business School

Surfer sur la bulle : théorie et pratique. Par Prof. François Longin ESSEC Business School Surfer sur la bulle : théorie et pratique Par Prof. François Longin ESSEC Business School Présentation Salon Actionaria - Novembre 2015 Surfer sur la bulle Qu est qu une bulle? Que sait-on des bulles spéculatives?

Plus en détail

Projet C++ :Salle de marchés

Projet C++ :Salle de marchés Université Paris Diderot Langages à Objets Avancés Master 1 II Année 2010-2011 Projet C++ :Salle de marchés November 24, 2010 1 Salle de marchés C est un lieu qui regroupe différents services spécialisés

Plus en détail

Journe e des chaires ILB 2014

Journe e des chaires ILB 2014 la chaire de finance quantitative Centrale-BNP Paribas Les marche s sont-ils efficients? Quelques exemples d imperfections de marche Re fe rences Journe e des chaires ILB 2014 Chaire de finance quantitative

Plus en détail

Règles de matching pour la partie du système de bourse régie par les cours (quotes)

Règles de matching pour la partie du système de bourse régie par les cours (quotes) pour la partie du système de bourse régie par les cours (quotes) Objectifs de la formation Le chapitre «Les règles de matching pour la partie du système de bourse régie par les cours» traite les sujets

Plus en détail

Découverte des prix sur le marché des changes et lieu d origine des transactions

Découverte des prix sur le marché des changes et lieu d origine des transactions Découverte des prix sur le marché des changes et lieu d origine des transactions Chris D Souza, département des Marchés financiers* Une nouvelle catégorie de modèles de taux de change prend en compte le

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier Les produits dérivd rivés s : des instruments incontournables du paysage financier Léon Bitton Vice-président, R&D Bourse de Montréal Inc. CONGRÈS DE L'ASDEQ 19 mai 2005 1 Produits dérivd rivés s : Outils

Plus en détail

Point de Vue - la validation des inputs, le cas du marché obligataire et des spreads de crédit. 2012-05. Auteur: Simon Rosenblatt, Valnext

Point de Vue - la validation des inputs, le cas du marché obligataire et des spreads de crédit. 2012-05. Auteur: Simon Rosenblatt, Valnext Groupe de Travail Valorisation des Instruments Complexes Point de Vue - la validation des inputs, le cas du marché obligataire et des spreads de crédit. 2012-05 Auteur: Simon Rosenblatt, Valnext Avec le

Plus en détail

ALEXANDRE Hervé. Poste actuel et responsabilités à Dauphine. Formation et qualification. Professeur des universités

ALEXANDRE Hervé. Poste actuel et responsabilités à Dauphine. Formation et qualification. Professeur des universités ALEXANDRE Hervé Professeur des universités Herve.ALEXANDRE@dauphine.fr Tél : 01 41 16 75 91 Bureau : E 653 Poste actuel et responsabilités à Dauphine Responsable d'un programme de formation : M2 GESTION/FINA/BANQUE

Plus en détail

Campus. Les formations Finance active

Campus. Les formations Finance active Campus Les formations Finance active Gestion du risque de change 1. Négocier et traiter au mieux spots et termes S approprier les fondamentaux du risque de change - Déterminer sa position et son risque

Plus en détail

Complexité sur les marchés financiers

Complexité sur les marchés financiers Complexité sur les marchés financiers Par Professeur François Longin - ESSEC Business School Chaire ESSEC Edgar Morin de la complexité Mardi 9 décembre 2014 - ESSEC Complextité sur les marchés financiers

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés*

Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés* Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés* Chris D Souza et Alexandra Lai Jusqu à récemment, la réglementation en vigueur au

Plus en détail

[Aucun étudiant ne. sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.].

[Aucun étudiant ne. sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.]. [Aucun étudiant ne sera autorisé à passer les examens sans la présentation de sa carte d'étudiant.]. 1 ère Année 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion Mercredi 11/06/2014 Jeudi 12/06/2014

Plus en détail

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 E MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 Professeure :Elissar Toufaily Plage horaire du cours : Cours en salle Jeudi 15h 30-18h30 Local 4221 PAP Du 2 septembre. 2010 au 9

Plus en détail

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 Automne 2015 Département des mathématiques et statistiques Université de Montréal Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 1. Renseignements généraux: Horaire: Mardi 18h30-19h30 et Vendredi 11h30-13h30

Plus en détail

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE PROGRAMME DE CERTIFICATION EN JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROGRAMME La micro finance ayant atteint une certaine maturité, il apparaît clairement que seules les institutions efficaces, compétentes et

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival La conception de rapports d attribution de performance Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival Agenda Drivers, Attentes des clients et Pratiques de marché

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants :

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants : Exane en bref Chiffres clés 2010 408,6 M de PNB 66,4 M de résultat net 880 collaborateurs L année 2010 a été marquée par deux faits importants : L Asset Management a atteint une taille critique en termes

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE FINANCE

DÉPARTEMENT DE FINANCE DÉPARTEMENT DE FINANCE Microprogramme de deuxième cycle en finance de marché FACULTÉ D ADMINISTRATION UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Plan de la présentation Définition de la finance de marché Objectifs généraux

Plus en détail

Exercice 2 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché»

Exercice 2 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché» Exercice du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché» La réglementation bancaire impose aux banques de maintenir un niveau de capital minimum pour absorber les pertes dues

Plus en détail

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Rappels : annexe 1. Objectif : un organisateur de formations accrédité CPD souhaite obtenir de l IA BE, l accréditation

Plus en détail

PLAN DE COURS. GPA750 Ordonnancement des systèmes de production aéronautique

PLAN DE COURS. GPA750 Ordonnancement des systèmes de production aéronautique Département de génie de la production automatisée Programme de baccalauréat Professeur Pontien Mbaraga, Ph.D. Session/année Automne 2004 Groupe(s) 01 PLAN DE COURS GPA750 Ordonnancement des systèmes de

Plus en détail

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux Charles-Albert Lehalle 2010-2014 Crédit Agricole Cheuvreux Kepler Cheuvreux L objectif de cette IdR «trading et microstructure des marchés» est de stimuler la

Plus en détail

Tronc commun (15 crédits) BUS 500 Méthode quantitative de recherche 3. BUS 689 Méthodologie de l'étude de cas 3

Tronc commun (15 crédits) BUS 500 Méthode quantitative de recherche 3. BUS 689 Méthodologie de l'étude de cas 3 Programme d études Master Professionnel en Gestion des Entreprises Master en Gestion des Entreprises Audit MGT 520 Théories de la gouvernance 3 AUD 610 Réglementation (CPA) 3 AUD 620 Audit et attestation

Plus en détail

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stéphane Caudron Energy Europe Ltd Congrès du Gaz - Paris 2007 2 L offre de flexibilité: multiples outils et multiples objectifs Objectifs: équilibrer

Plus en détail

Trading haute fréquence: un mal nécessaire?

Trading haute fréquence: un mal nécessaire? Trading haute fréquence: un mal nécessaire? Chaire de finance quantitative École Centrale Paris 26 Mars 2012 Une activité de repli pour les institutions financières depuis la crise Le market making se

Plus en détail

Formation 2 mois. Trader les Futures par les carnets d ordres :

Formation 2 mois. Trader les Futures par les carnets d ordres : Formation 2 mois Trader les Futures par les carnets d ordres : Marché des Matières premières avec Gold, Pétrole, Argent, Marché obligataire du Bund, Eurostoxx, Dax, Russel, S&P, Spread Dax-Stoxx, EUR/USD.

Plus en détail

Finance pour Manager non financier. Formation

Finance pour Manager non financier. Formation Page 1/5 Formation Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 02 au 13 Novembre 2015 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le

Plus en détail

SESSION 2013 UE2 FINANCE

SESSION 2013 UE2 FINANCE DSCG SESSION 2013 UE2 FINANCE Éléments indicatifs de corrigé Réseau CRCF - Ministère de l'éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 1/6 1 DOSSIER 1 : ÉTUDE DE CAS LE CAS PRIC Sous-dossier 1 1. Après

Plus en détail

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE Matinale Recherche «Diversification à un Prix Raisonnable» Comment intégrer les stratégies alternatives de façon optimale dans une gestion actif/passif? avec Mathieu VAISSIE La dernière crise systémique

Plus en détail

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Professeur Olivier BRANDOUY Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Master Recherche (séance 5) 2009-2010 Olivier Brandouy - 2009/10-1 Plan de la séance 1. Mécanisme

Plus en détail

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 Plan de cours Cataldo Zuccaro, MBA, Ph.D. Département

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

Marché financier et Processus d introduction en Bourse

Marché financier et Processus d introduction en Bourse Marché financier et Processus d introduction en Bourse Centre des Jeunes Dirigeants d entreprises de Sfax 04 juin 2013 Fadhel ABDELKEFI Tunisie Valeurs Plan Présentation du marché financier tunisien Bourse

Plus en détail

Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples

Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples Les intérêts simples et les intérêts composés THÈME 1 Exercice 1 Valeur acquise, taux d intérêt et capital placé à intérêts simples 1. Un capital (C) de 10 000 est placé du 13/03/N au 15/05/N au taux d

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2014-2015

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2014-2015 1 Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2014-2015 Organisation pratique L enseignant et l équipe pédagogique Prérequis utiles pour le cours Supports pédagogiques

Plus en détail

École des Hautes Études Commerciales de Montréal

École des Hautes Études Commerciales de Montréal 1 sur 9 2010-03-16 13:26 École des Hautes Études Commerciales de Montréal Professeurs: Martin Boyer et Moez Bennouri A Objectifs B Approche pédagogique C Documents obligatoires D Évaluation Horaire des

Plus en détail

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs Cours de gestion financière (M1) Séance (8) du 20 novembre 2015 Valeurs économiques et comptables des actifs et des passifs Plan de la séance du 20 novembre Comptabilité économique et financière Flux d

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail