PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015"

Transcription

1 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015

2 CINTECH en bref Centre Collégial de Transfert de Technologie - Collège de Saint-Hyacinthe NOS PARTENAIRES

3 CINTECH en bref Mission Contribuer à l innovation et à la compétitivité des entreprises de transformation alimentaire par le soutien à la R & D et la recherche consommateurs Vision Être la référence des entreprises agroalimentaires en termes d innovation-produit et technologie, de recherche consommateurs et de valorisation des résidus

4 CINTECH en bref R & D Recherche consommateurs Développement de produits Assurance qualité Sécurité alimentaire Valorisation des résidus Recherche appliquée Évaluation sensorielle Panel d experts Étiquetage et règlementation Recettes et fiches promotionnelles

5 L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation

6 Sur 10 nouveaux produits, 1 seul connaîtra le succès 6

7 La théorie L évaluation sensorielle Experts Juges entraînés Par les sens L évaluation sensorielle par les consommateurs Qualitative Quantitative Par les sens La recherche consommateurs Fait partie de la recherche marketing Sans lien avec les sens 7

8 La théorie L évaluation sensorielle «L évaluation sensorielle est une discipline scientifique utilisée pour susciter, mesurer, analyser et interpréter les sensations perçues par nos sens» American Society for Testing and Materials (2000) L évaluation sensorielle par les consommateurs La recherche consommateurs «Une part de la recherche marketing dans laquelle les préférences, motivations et comportements d'achat de la clientèle ciblée sont identifiés soit par l'observation directe, sondages, téléphone ou interviews, et à partir de différentes sources d informations» businessdictionary.com 8

9 La théorie Fait partie intégrante du processus d innovation. Idéation Pré-développement Développement Lancement Optimisation Génération idées Évaluation faisabilité technique Élaboration «business case» Élaboration prototypes Mise à l échelle Lancement commercial + Production Optimisation et extension de gamme Étapes où l évaluation sensorielle par les consommateurs peut aider à la prise de décision 9

10 L évaluation sensorielle L évaluation sensorielle Experts Juges entraînés Par les sens L évaluation sensorielle par les consommateurs Qualitative Quantitative Par les sens La recherche consommateurs Fait partie de la recherche marketing Sans lien avec les sens 10

11 L évaluation sensorielle Participants Experts Juges entraînés Consommateurs Approches Descriptive Hédonique IMPORTANT : Les buts sont différents Les méthodes utilisées sont spécifiques 11

12 L évaluation sensorielle Experts Juges entraînés Descriptive - caractérisation - Analyse descriptive qualitative - Test de différence Hédonique - acceptabilité et appréciation Consommateurs - Test de préférence - Test consommateurs - Test de différence 12

13 L évaluation sensorielle Profil sensoriel des produits - Possèdent un langage relié aux propriétés organoleptiques Experts et Juges entraînés - Utilisent les techniques de mesure sensorielle - Sont entraînés à tester des produits - Peuvent faire partie d un panel interne ou externe Juges entraînés ou experts? 13

14 L évaluation sensorielle «Aime / n aime pas» - Consommateurs naïfs (sans entraînement) - Représentatifs du profil de l acheteur et/ou du consommateur Consommateurs - Actuellement consommateurs de ce type de produit - Nombre de participants déterminé selon l objectif et l importance de la décision 14

15 L évaluation sensorielle - exemple Nouvelle soupe aux tomates 25 % moins de sel que l originale Experts Juges entraînés Quantifier l intensité de sel dans la soupe actuelle, prototypes et produits compétiteurs. Test de différence entre la formule actuelle et le prototype. Faire un test de différence auprès des consommateurs ciblés. Consommateurs Évaluer si ce changement est favorable ou défavorable (allégation et perception). 15

16 L évaluation sensorielle par les consommateurs L évaluation sensorielle Experts Juges entraînés Par les sens L évaluation sensorielle par les consommateurs Qualitative Quantitative Par les sens La recherche consommateurs Fait partie de la recherche marketing Sans lien avec les sens 16

17 L évaluation sensorielle par les consommateurs L évaluation sensorielle par les consommateurs sert à guider les décisions afin de maximiser les chances de succès. Elle permet de : 1. Définir les attentes 2. Explorer les facteurs de motivation 3. Valider l appréciation des consommateurs 4. Orienter les entreprises 17

18 L évaluation sensorielle par les consommateurs La recherche qualitative Groupes de discussion Entrevues individuelles Observation Forum de discussion internet 18

19 La recherche qualitative Évaluation du concept Identifier les caractéristiques à améliorer Tester des allégations marketing ou santé Facteurs de motivation d achat Établir les éléments distinctifs Créer un climat de confiance Favoriser les échanges entre participants, multiplier les opinions Avoir un bon animateur qui connaît les objectifs de la recherche Être réceptif au non verbal 19

20 La recherche qualitative Les résultats : Sommaire des observations, discussions Diversifiés et précis Font ressortir des pistes de développement/optimisation Forces : Limites : Grande quantité d information Explore de nouvelles possibilités Flexibilité Risque de partialité Risque d introduire des biais Résultats sans portée statistique Contact direct avec le consommateur 20

21 L évaluation sensorielle par les consommateurs La recherche quantitative Évaluation auprès des consommateurs : En laboratoire (Central Location Test) En placement maison (Home Use Test) En magasin Sondages : Téléphonique Internet Poste 21

22 La recherche quantitative Valider la préférence Identifier les saveurs les plus prometteuses «Benchmarking» Évaluer l intérêt envers un concept, produit, emballage Méthodologie adaptée Standardisation de la préparation/service Éviter l introduction de biais Consommateurs bien ciblés Nombre suffisant de consommateurs 22

23 La recherche quantitative Les résultats : Analyses statistiques (graphiques et tableaux) Conclusions statistiquement valides Forces : Limites : Prédiction de la performance Compréhension du vocabulaire Portée statistique Peu flexible en cours de test Caractéristiques les + et - appréciées Questions fermées Explore des pistes d amélioration 23

24 Mener des recherches à l interne Selon l objectif et son importance pour l entreprise, certains tests préliminaires peuvent être menés à l interne. Mais attention : des résultats erronés pourraient conduire à de mauvaises conclusions et avoir un impact négatif sur les ventes et la notoriété de la marque. Panel de juges : Bien sélectionné et entraîné Sans influence du lien d appartenance Sans lien avec l objectif ou les produits Évaluation par les consommateurs : Nombre suffisant de consommateurs Représentatif de la clientèle cible Juges et lieux de réalisation impartiaux 24

25 Mener des recherches à l interne Pour obtenir des résultats représentatifs, l évaluation sensorielle ne doit pas s improviser. La structure et la rigueur sont essentielles. Une réalisation à l interne impliquera : Temps Coûts Ressources Cintech peut vous soutenir par le biais de formation et coaching en entreprise ou une réalisation externe. 25

26 Pour réussir sa recherche 1) Définir son objectif principal Qu est-ce qu on veut principalement savoir? LE plus important à connaître Perception de différence Positionnement face à compétition Préférence entre deux formulations Acceptabilité nouveau produit Voir la possibilité d identifier 1-2 objectifs secondaires 26

27 Pour réussir sa recherche 2) Définir la clientèle cible Qui est notre futur acheteur? LA cible principale : acheteur et/ou consommateur La participation de COMBIEN de consommateurs? Selon l importance de la décision Nécessité de faire des comparaisons entre des sous-groupes Généralement, minimum de 100 consommateurs 27

28 Pour réussir sa recherche 3) Choisir la méthodologie de réalisation Quelle méthodologie choisir? En laboratoire ou test à la maison Test de différence ou de préférence Nombre d échantillons Présentation simultanée ou un à la fois Avec un support ou seul Méthode de cuisson 28

29 Pour réussir sa recherche Couvrir les différents contextes en combinant les approches Test de goût en laboratoire : Valider l appréciation de la nouvelle formulation Évaluer divers aspects organoleptiques, perception de gras, de sel, la texture, etc. Groupes de discussion : Explorer les moments de consommation, les formats souhaités, les bénéfices perceptibles, les facteurs de motivations d achats Évaluer l attrait du nouvel emballage, la perception par rapport aux produits de la compétition Placement maison : Mesurer l appréciation du participant et de sa famille Valider l intention d achat futur suite à un essai dans un contexte réel de consommation Voir l impact de la modification sur la consommation éventuelle 29

30 Pour réussir sa recherche 4) Questionnaire impartial et professionnel Comment monter le questionnaire? Nombre de questions = fatigue sensorielle Ordre des questions Questions ouvertes ou fermées Choix des échelles de mesure Compréhension des questions par les consommateurs Vraiment pas assez salé Pas assez salé Juste correct Trop salé Vraiment trop salé

31 L investissement Il s agit davantage d un investissement permettant de faire des choix éclairés avant de débourser pour la mise en marché et la publicité. Accessible à tous Adapté aux contraintes Programmes de subventions à la recherche Admissible aux crédits d impôt 31

32 Conclusion Ne laissez pas le hasard décider des chances de succès de votre produit. 32

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

WP2 Meeting de lancement

WP2 Meeting de lancement WP2 Meeting de lancement Paris 3 février 2011 3 Février 2011 110203WP2.ppt 1 Les 2 objectifs majeurs du WP2 Développer des produits qui vont satisfaire les attentes sensorielles des personnes âgées Développer

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001)

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Gérer votre programme - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Améliorer les compétences et le niveau de confiance des personnes responsables pour la gestion du programme Une journée

Plus en détail

Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi

Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi Segmentation et sélection des publics cibles Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi La segmentation du marché et les ressources limitées mènent à la sélection du public cible...

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Anne-Blandine Hélias 28 juin 2007 BBV Nos objectifs Performance des variétés végétales Qualité : traçabilité génétique

Plus en détail

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion 2015 www.datacrunching.co.ma 1 Agenda Présentation du cabinet Pourquoi nous? Métiers du cabinet Méthodologie & Outils Références significatives

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Le système d information marketing

Le système d information marketing Le système d information marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Gilbert Rock 2001 Chapitre 4 Adapté par Guy Grégoire - Automne 2002l Sommaire Les composantes du SIM (système d information d marketing)

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

A o û t 2 0 0 5. Article Vedette: Marche à suivre pour réussir le développement d un produit. www.ingredientslaitiers.ca

A o û t 2 0 0 5. Article Vedette: Marche à suivre pour réussir le développement d un produit. www.ingredientslaitiers.ca A o û t 2 0 0 5 Article Vedette: Marche à suivre pour réussir le développement d un produit www.ingredientslaitiers.ca 2. Évaluation technique préliminaire L'évaluation technique fait suite à l étude de

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 TOOL 2 Pourquoi réaliser une étude de marché? Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Morbihan Intervenante : Florence MOUNIER Conseillère en Développement Économique

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

ecrutement es bénévoles

ecrutement es bénévoles ecrutement es bénévoles Objectifs de l atelier Échanger sur les principaux constats de l étude en lien principalement avec les difficultés reliées au recrutement et la rétention des bénévoles. Réagir aux

Plus en détail

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction Présenter une demande de financement crédible Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction La démarche La préparation Le contenu et la présentation Le suivi La préparation Avoir une vue d

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Isabelle Meilleur, M.O.A., orthophoniste Agente de planification, programmation et recherche Membre clinicienne du CRIR

Isabelle Meilleur, M.O.A., orthophoniste Agente de planification, programmation et recherche Membre clinicienne du CRIR Mesure de la satisfaction et des effets suscités par les ateliers d information adressés aux parents d enfants dysphasiques débutant un processus de réadaptation Isabelle Meilleur, M.O.A., orthophoniste

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite Janvier 2015 4, Rte de Lavaux CH1095 Lutry wave@piman.ch +41 21 791 61 77 www.piman.ch www.savilleconsulting.com Offre de formation continue Wave PIMAN D. Held,

Plus en détail

Entreprises touristiques (12/10/11)

Entreprises touristiques (12/10/11) Entreprises touristiques (12/10/11) 7 et 14 décembres 18, 19, 24 janvier 09, 15 février 14 mars 3h, 27 mars 3h, 28 mars soutenance 4h Les acteurs clés Identifications et mécanismes OFFRE DEMANDE Fournisseurs

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE Devenez exposant et démontrez votre leadership et votre avant-gardisme en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque :

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque : Outil Pour une structure de communication efficace L outil Pour une structure de communication efficace vous aidera à mettre en place une structure de communication et de résolution de problèmes essentielle

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE.

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE. SONDAGE LA RFID ET VOUS Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID octobre 2005 > Depuis quelques temps, certains acteurs de la grande distribution

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Formations au centre ou sur site : . Travailler avec les produits de la mer La Méthode HACCP et le guide des bonnes pratiques

Formations au centre ou sur site : . Travailler avec les produits de la mer La Méthode HACCP et le guide des bonnes pratiques «Centre de formation des métiers de bouche» «Atelier conseils» Professionnels de la restauration - Amateurs & Passionnés Un nouveau concept de formation aux métiers de bouche Recevoir deviendra pour vous,

Plus en détail

L E N T R E P R I S E P R O A C T I V E

L E N T R E P R I S E P R O A C T I V E L E N T R E P R I S E P R O A C T I V E Développer de nouvelles compétences Améliorer vos habilités de gestionnaire 6 formations interactives de groupe chacune + 2 heures en coaching en groupe Objectif

Plus en détail

Méthodologie du mémoire

Méthodologie du mémoire Méthodologiedumémoire UFRCultureetcommunication LicenceInformationetcommunication Lesenjeuxdumémoire Un enjeu pédagogique: la préprofessionnalisation suppose de la part de l étudiant des facultésd adaptationenmilieuprofessionnel,etuncertainreculquidoitluipermettre,audelà

Plus en détail

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial ARIA Languedoc-Roussillon Atelier Fidélisation clients «Savoir conduire Les une nouvelles enquête de satisfaction technologies» UP2, au Patricia service PINGLOT de votre développement commercial - Le 15

Plus en détail

Notre. GÉNIE Location de personnel

Notre. GÉNIE Location de personnel Notre GÉNIE Location de personnel VOLCANIK, EN BREF Volcanik Marketing, un département marketing complet pour les PME du Québec. Volcanik propose une toute nouvelle approche marketing : le Génie Marketing.

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015 Etudes de marché Marc Vandercammen, 2015 1. Les fondamentaux Principe 1 Toute étude repose sur la méthode scientifique Objectivité Réfutabilité Caractère structuré Caractère méthodique Attitude critique

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances 1 2 Constats en bénévolat Le milieu appelle des solutions Les organisations de la Montérégie placent le recrutement de la relève en priorité des défis à relever Le recrutement et le soutien des bénévoles

Plus en détail

CONTEXTE CONSTATS/D MISE EN ÉFIS. 1. Marketing et établissements Mise en

CONTEXTE CONSTATS/D MISE EN ÉFIS. 1. Marketing et établissements Mise en Marketing et formation continue UN MARKETING RELATIONNEL SUZANNE PELLETIER, JOURNÉES D ÉTUDE DE L ACDEAULF, RIMOUSKI (5 JUIN 2014) MISE EN CONTEXTE CONSTATS/D ÉFIS 1. Marketing et établissements Mise en

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

L agence conseil experte des marques de cosmétiques et parfums.

L agence conseil experte des marques de cosmétiques et parfums. L agence conseil experte des marques de cosmétiques et parfums. Présentation Cosmeticinfopaca, l agence conseil experte des marques de cosmétiques, parfums. Nous conseillons les entreprises de la cosmétique

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

Sommaire Module téléphone

Sommaire Module téléphone Sommaire Module téléphone I. Programme 1 page 3 II. Programme 2 page5 III. Programme 3 page 7 IV. Programme 4 page 9 1 Exemple de programme de formation Toutes nos informations sont réalisées sur-mesure.

Plus en détail

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 PLAN de la journée Comment passer de l idée au projet Comment réaliser une étude de marché Ateliers pratiques: techniques d entretien

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Table des matières Introduction 1 Chapitre 1 PARTIE 1 ÉMERGENCE D UNE VÉRITABLE DISCIPLINE

Plus en détail

Leader en formation et conseil en performance. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch

Leader en formation et conseil en performance. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch Leader en formation et conseil en performance Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION 1991 Un bref historique 2009 2011 Implantation à Genève 2003 Swiss Association for Quality (SAQ) devient majoritaire 1998

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Rentabilisez vos actions de communication

Rentabilisez vos actions de communication Michel Hugues Rentabilisez vos actions de communication Préface de Gérard Noël Vice-président-directeur général de l UDA, 2002 ISBN : 2-7081-2797-7 Sommaire Préface... IX Introduction... 1 Chapitre I Que

Plus en détail

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Jacques RENARD THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Préface de Louis GALLOIS Président de la SNCF Prix IFACI 1995 du meilleur ouvrage sur l audit interne Cinquième édition Éditions d Organisation, 1994,

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Design sensoriel : Faites parler vos produits

Design sensoriel : Faites parler vos produits Design sensoriel : Faites parler vos produits Transport, espace public et énergie Champs du design RCP Culture, luxe et patrimoine Enfance et pédagogie Notre savoir faire Le design sensoriel Processus

Plus en détail

CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING

CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING Introdution L' étude mkg: «c'est le fonction qui relie le consommateur, client, public aux spécialistes en mkg via l'information» (AMA) L'information: Identifier et définir

Plus en détail

L Agence Marketing de vos Projets

L Agence Marketing de vos Projets L Agence Marketing de vos Projets Présentation 2011 Etudes Marketing & Marketing Direct Pierre Souillard Marketing Manager + 33 (0)6 11 73 06 57 Sommaire Etudes Marketing Marketing Direct L'Agence Marketing

Plus en détail

Master Sales Analysis. Analyse et développement des compétences de vente

Master Sales Analysis. Analyse et développement des compétences de vente Master Sales Analysis Analyse et développement des compétences de vente L'essentiel L essentiel à propos du système MSA 360 Description résumée du système MSA 360 Le système Master Sales Analysis (MSA)

Plus en détail

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010 Projet Tempus Présentation de la psychologie économique 28-30 juin 2010 Introduction Qu est est-ce que la psychologie économique? Etude du comportement du consommateur recouvre l ensemble des décisions

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

OBJECTIF VISIBILITE. Bonnes pratiques pour la promotion de votre colloque. Volet 1 Création et diffusion d un appel à communications

OBJECTIF VISIBILITE. Bonnes pratiques pour la promotion de votre colloque. Volet 1 Création et diffusion d un appel à communications Date : 7 décembre 2012 OBJECTIF VISIBILITE Bonnes pratiques pour la promotion de votre colloque Volet 1 Création et diffusion d un appel à communications SOMMAIRE 1. Introduction.. 3 2. Création de appel.

Plus en détail

AVRIL 2015 LS D OFFRES LA VENTE EST DYNAMIQUE NOS FORMATIONS LE SONT AUSSI! Votre contact Mireille GUIBOUT 02 35 59 44 17 mireille.guibout@ceppic.

AVRIL 2015 LS D OFFRES LA VENTE EST DYNAMIQUE NOS FORMATIONS LE SONT AUSSI! Votre contact Mireille GUIBOUT 02 35 59 44 17 mireille.guibout@ceppic. AVRIL 2015 LS D OFFRES LA VENTE EST DYNAMIQUE NOS FORMATIONS LE SONT AUSSI! Une pédagogie innovante Nos certifications Votre contact Mireille GUIBOUT 02 35 59 44 17 mireille.guibout@ceppic.fr www.ceppic.fr

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management Supply chain management Une gestion coordonnée des activités de la supply chain (chaîne logistique), dans une logique d optimisation globale, constitue un atout décisif pour les entreprises. Impact Cooremans

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 2 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Projet/firme. Adresse de contact. Auteur. Date. UBS et IFJ Institut für Jungunternehmen, Saint-Gall. Copyright

Projet/firme. Adresse de contact. Auteur. Date. UBS et IFJ Institut für Jungunternehmen, Saint-Gall. Copyright Projet/firme Adresse de contact Auteur Date Copyright UBS et IFJ Institut für Jungunternehmen, Saint-Gall UBS & IFJ Institut für Jungunternehmen, St-Gall Le business plan Introduction Le business plan

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin.

Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin. Multi-canal Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin. Régine Vanheems Maître de Conférences, Habilitée à diriger des recherches Université de Paris I -

Plus en détail

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 +5% en Europe ( 43% du marché total) +6,6% aux USA (36%) Hausse importante dans les pays émergents( presque +10% dans les pays du BRIC,

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

différent de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services Solving for Strategy in ICT

différent de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services Solving for Strategy in ICT Pourquoi Lingua Franca est différent de votre fournisseur habituel de solution BI et CRM de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services professionnels Effacer les frontières

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie Guide Guide pratique pratique des pour aides à la les propriété études de intellectuelle faisabilité en Wallonie SOMMAIRE 1. L innovation technologique... 2 2. Le cadre légal des aides... 2 2.1. Recherche

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise

Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Innover sans disparaître Mieux gérer la créativité au sein de l entreprise Par Nicole Cournoyer Consultante et formatrice en créativité 2573 rue de Port-Royal, Sainte-Foy (Québec), G1V 1A5 Tél.: (418)

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail