Rencontres. Propos d accueil. Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro. Didier LEGRAND Directeur général MutRé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontres. Propos d accueil. Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro. Didier LEGRAND Directeur général MutRé"

Transcription

1 Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Propos d accueil Didier LEGRAND Directeur général MutRé 2013 Biarritz les 7 et 8 novembre

2 MutRé RAPPEL DU PROGRAMME

3 MutRé 2013 Jeudi 7 novembre après-midi Les enjeux économiques et stratégiques 14h50 15h20 SFEREN : UN OUTIL DE DIVERSIFICATION Daniel HAVIS Président, MutRé SA 15h20 15h50 15h50 16h15 LA MUTUELLE EUROPEENNE, UN MOYEN DE DIVERSIFICATION GEOGRAPHIQUE Pedro BLECK DA SILVA Président du groupe de travail «Mutualité», AIM RETOUR D EXPERIENCE : Patrick HUGON Directeur Europe et International, Harmonie Mutuelle Diane IANNUCCI Chargée aux Affaires européennes, Groupe MACIF 16h15 16h35 PAUSE 16h35 16h55 16h55 17h40 POURQUOI L ANI VA CONTRAINDRE LES MUTUELLES A SE DIVERSIFIER? Michel COLLOMBET Associé, Eurogroup Consulting TABLE RONDE : Nathalie DANIZAN Directrice générale, Mutuelle MCD Marc GARNIER Directeur du développement & technique, UMC Mutuelle Christian MAREY Directeur exécutif, Mutex SA Christophe RATEAU Directeur du développement et de l'offre mutualiste, Mutuelle Unéo 17h40 18h00 LES ENJEUX DE LA DIVERSIFICATION EN MUTUALITE Emmanuel ROUX Directeur général, Mutualité Française

4 9h30 MutRé 2013 Vendredi 8 novembre matin Stratégies de diversification Distribution et produits 9h40 10h10 INTERNET, UN VECTEUR DE DIVERSIFICATION Olivier MADELENAT Directeur commercial, Google France 10h10 11H00 LA DIVERSIFICATION PAR L INNOVATION DANS LES SERVICES SERVICES FINANCIERS, REALITES ECONOMIQUES, ENGAGEMENT RESPONSABLE : DES PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT REELLES POUR LES MUTUELLES SANTE Martine CARLU Directeur Développement Groupe, Inter Mutuelles Assistance LA TELEMEDECINE AU SERVICE DES MUTUELLES Jean-Michel SOUCLIER Directeur général, H2AD et médecin 11H00 11h20 PAUSE 11h20 12h00 TABLE RONDE : RETOUR D EXPERIENCE SUR LA DIVERSIFICATION PRODUITS (IARD, PREVOYANCE, DEPENDANCE, ASSISTANCE ) Gérard ALIX Directeur général adjoint en charge des assurances de personnes, groupe Matmut Philippe BRUNET Président, Mutlog Eric CHARBONNIER Directeur général adjoint, Mutuelle Bleue Christian GERMAIN Directeur général, CCMO Mutuelle 12h00 12h30 UN MODELE DE DIVERSIFICATION REUSSIE Jean-Claude SEYS Vice-président, Covéa

5 14h30 MutRé 2013 Vendredi 8 novembre après-midi Implications techniques et financières de la diversification 14h40 15h10 DIVERSIFICATION EN ASSURANCE DE PERSONNES : PANORAMA DU MARCHE ET RESULTATS OBTENUS Caroline ALBANET-SAROCCHI Associée Directeur général, R & B Partners 15h10 15h30 PRISE EN COMPTE DE LA DIVERSIFICATION SOUS SOLVABILITE 2 Pauline PLANCKE Responsable actuariat central, MutRé 15h30 16h00 LES BENEFICES DE DIVERSIFICATION VIA LA REASSURANCE Eva SCHLÄPFER DE MONTMOLLIN Senior Risk Consultant, modélisation financière groupe, SCOR SE 16h00 16h40 TABLE RONDE : DIVERSIFIER SES ACTIFS FINANCIERS POUR AMELIORER SON PROFIL DE RISQUES Jérôme DELMAS Directeur de gestions Private Equity Multimanager, Groupe OFI Hervé GOIGOUX-BECKER Directeur adjoint des gestions, Groupe OFI Philippe REY Directeur des Investissements,UMR 16h40 17h00 PROPOS CONCLUSIFS Jacques HORNEZ Président, MutRé Union

6 Actualité de MutRé 1. ACTUALISATION DE LA VISION DU MARCHÉ 2. POINT SUR LA RÉALISATION DU PLAN STRATÉGIQUE

7 Section 1 - Actualisation de la vision du marché La santé, un marché toujours en croissance : vision avant ANI Taille et structure du marché de l assurance complémentaire santé en France (Mds ) 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 28,4 4,9 7,5 29,7 5,0 +3% 30,6 5,1 +5% 32,1 5,7 8,0 8,2 8,8 Projection de la taille et de la structure de marché de l assurance complémentaire santé (Mds ) TCAM % 39 37,1 35,4 33,7 6,9 IP 5% 6,6 IP 5,2% 6,3 6,0 Assureurs 7% TCAM ,2% Assureurs 5,4% 9,4 10,1 10,8 11,5 15,0 10,0 5,0 16,0 16,7 17,2 17,6 Mutuelles 3,2% 18,3 19,0 19,7 20,5 Mutuelles 4% 0, Mutuelles 45 Assureurs Privés Institutions de prévoyance e2013 e2014 e2015 e2016 NB : Les assiettes ont été retraitées afin d être conformes au nouveau mode d évaluation du CMU : hors taxes et contributions. Les assureurs privés incluent les SAM (Société d Assurance Mutuelle) Source : Rapport d activité Fonds CMU 2011 et 2012

8 Section 1 - Actualisation de la vision du marché L ANI, vision prospective : un chamboulement pour les acteurs de la santé? En 2016, la part de marché des mutuelles reste significative à 46% Parts de marché après ANI en 2016 Dans le marché global de 39 Mds Sur le marché individuel (17,5 Mds ) Sur le marché collectif (21 Mds ) 100% 80% 30% 28% 26% 29% 29% 60% 18% 26% 6% 68% 40% 20% 53% -7% 46% Assureurs IP Mutuelles 42% 0% Avant ANI Après ANI Source: fonds CMU, CTIP, hypothèses MutRé

9 Section 1 - Actualisation de la vision du marché Les mutuelles poursuivent un mouvement de concentration rapide Evolution de la concentration des mutuelles selon leur nombre (en nb de mutuelles) TCAM:-8% -7% -12% % -8% -15% % Evolution de la concentration des mutuelles selon leur CA ( e, Mds ) 80% du marché 80% 60% 40% 20% 13,1 14,2 16,7 17,6 2,7 2,9 2,8 3,0 7,7 8,3 6,4 7,4 6,1 6,1 4, % * * 2016 <100 M CA M CA >300 M CA <100 M CA M CA >300 M CA 4,2 4,1 20,5 10,5 5,5 Estimation MutRé NB : assiettes reconstituées pour 2010 et 2011 hors taxes et contributions Source: Fonds CMU, prévisions MutRé A l horizon 2016, le nombre total de mutuelles s'établirait à 250. Les 55 mutuelles affichant un CA de plus de 100 m représentent 80% du marché.

10 Section 1 - Actualisation de la vision du marché L assurance prévoyance est un marché dynamique dominé par les assureurs Structure et évolution du marché de l assurance prévoyance en France, Mds ) 35,0 30,0 25,0 20,0 +2,8% 24,2 24,8 25,5 2,0 2,1 2,3 5,1 5,1 5,3 +3,5% 26,4 2,4 5,4 * * TCAM % Mutuelles 45 5,7% IP 1,9% 27,8 2,5 5,7 29,1 2,6 6,0 30,6 2,8 6,3 32,1 2,9 6,6 TCAM % Mutuelles 45 5% IP 5% 15,0 10,0 17,0 17,6 17,9 18,6 Assureurs 3% 19,5 20,5 21,5 22,6 Assureurs 5% 5,0 0, e2013 e2014 e2015 e2016 Assureurs IP Mutuelles 45 * Estimation MutRé Source : CTIP, FFSA, Mutex, Mutualité française

11 Section 1 - Actualisation de la vision du marché La dépendance est un marché à fort potentiel mais dont le volume est encore limité par les incertitudes législatives des dernières années Structure et évolution du marché de la dépendance en France (Millions ) * TCAM ,5% IP 13,8% Mutuelles 5,7% Répartition des parts de marché en dépendance (2012) 21% * Assureurs privés 6,5% 4% 75% Assureurs Mutuelles IP * Estimations MutRé Source : Argus de l assurance, Mutualité Française, FFSA, CTIP

12 Section 1 - Actualisation de la vision du marché Un potentiel de réassurance encore fort pour MutRé Des perspectives de croissance confirmées La croissance du marché de la réassurance de personnes est forte (14% sur 5 ans) Le taux de recours à la réassurance pour les mutuelles est encore faible (estimé autour de 12%) mais a augmenté de 9,6% en 2011 Les sous-jacents sont en croissance Les atouts de MutRé Ce marché concerne principalement la prévoyance sur lequel MutRé a les compétences et l expérience pour se développer Son excellent positionnement en santé MutRé est solidement implantée sur son marché, avec une part de marché de 66% en chiffre d affaires et 50% en nombre de mutuelles La réassurance de personnes par type de garanties (m ) TCAM ,9% Parts de marché de MutRé Prévoyance 17,7% Total Assurance de personne Santé 17,8% 65,7% Dépendance 0,9% Santé 10,8% 0% 15% 30% 45% 60% Santé Dépendance Prévoyance Source : APREF, Mutualité Française, rapport de l ACP 2011, estimations MutRé

13 Actualité de MutRé 1. ACTUALISATION DE LA VISION DU MARCHÉ 2. POINT SUR LA RÉALISATION DU PLAN STRATÉGIQUE

14 Section 2 Point sur la réalisation du plan Développement et solidité financière en ligne avec le plan d affaire L activité est en avance par rapport au plan stratégique défini en 2011, la solidité financière se renforce. Chiffre d'affaires (en M ) Marge de solvabilité (Solvabilité 2) % 150% 121% 144% 180% % 50% BP Median 2013 BP Haut 2013 Estimé 0% BP 2013 Après dividende 14

15 Section 2 Point sur la réalisation du plan De nouveaux axes de développement peuvent compenser l érosion en santé individuelle suite à l ANI Priorités Atouts Santé Prévoyance Dépendance > Aider au développement d offres TPE, Seniors, TNS, Territoriaux > Proposer des outils d aide à la tarification en collective PME > Développer une offre Non Proportionnelle > Soutenir la diversification et l innovation en Prévoyance individuelle (hospitalisation, accident, temporaire décès, frais d obsèques, maladies redoutées, garanties fractures, GAV, ) > Financer des actions de marketing direct sur portefeuilles d adhérents > Mettre au point des offres alternatives : en inclusion, en capital, en rente temporaire, en marketing direct, sans sélection médicale > Qualité et exhaustivité des normes tarifaires > Compétences en assurance collective > Capacité de financement 15

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES Mission : la des mutuelles MutRé a pour mission de conforter le développement des mutuelles et des acteurs de l économie sociale en leur proposant : des couvertures de réassurance

Plus en détail

MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie. 20 février 2012

MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie. 20 février 2012 MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie 20 février 2012 Le mot du Président Comment évolue le marché de l assurance et de la réassurance de personnes? Quelle place pour les mutuelles? Le modèle

Plus en détail

MUTUELLES. Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes

MUTUELLES. Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes Jeudi 20 NOVEMBRE 2014 Paris MUTUELLES Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes 4 e édition La gouvernance sous Solvabilité II : quelle intégration des spécificités mutualistes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel

MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel Mardi 9 DÉCEMBRE 2014 Paris 2 e édition MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel Un an après la Silver Valley : enjeux et perspectives de la filière Silver

Plus en détail

MUTUELLES. Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché

MUTUELLES. Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché Jeudi 28 NOVEMBRE 2013 Paris 3 e édition MUTUELLES Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché Quels enjeux pour le statut de mutuelle européenne Comment se préparer à l après ANI du 11

Plus en détail

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR L Assurance : un secteur clé de la vie économique Le secteur de l assurance est un acteur majeur de la vie économique

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé

TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé Plan de l intervention 1 2 3 Généralités sur le fonctionnement de l assurance

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

rapport2014 La situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé

rapport2014 La situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé rapport2014 La situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle

SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle Mardi 22 MAI 2012 Paris SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle 7 e édition Quelles avancées sur la directive Omnibus II et les mesures de niveau 2 et 3 Comment organiser la gouvernance

Plus en détail

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Mutualité Française / SFG Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Présentation Institut des Actuaires Fabien RAVIARD Responsable Actuariat Service Fédéral de Garantie 1 Solvabilité 2

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Jeudi 30 MAI 2013 Paris MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Comment s imposer sur un marché très disputé 3 e édition Qui sont les TNS et les dirigeants des TPE et PME Quel est l impact de la généralisation de la

Plus en détail

ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ

ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Quelle place des assureurs dans les réponses? Des conséquences probables sur les réseaux de distribution et les organisations internes dans ce secteur. Juin 2014

Plus en détail

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7 DOSSIER DE PRESSE finanzen.fr, la plate-forme de référence de mise en relation des internautes avec les professionnels de l assurance et de la finance. 2015 Sommaire Sommaire Présentation du groupe 3 fffinanzen.fr

Plus en détail

LA GESTION INSTITUTIONNELLE SOUS MANDAT

LA GESTION INSTITUTIONNELLE SOUS MANDAT LA GESTION INSTITUTIONNELLE LA GESTION INSTITUTIONNELLE Face à la complexité de l environnement des marchés et aux exigences réglementaires sans cesse plus contraignantes, la gestion sous mandat offre

Plus en détail

Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs

Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs Conférence ActuariaCnam Présentation 3 1 / 0 5 / 2 0 1 2 Julien Chartier, Actuaire Manager AGENDA Introduction Partie 1 - L arrêt «Test-Achats»

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Colloque du CNAM 6 octobre 2011 Intervenants OPTIMIND Gildas Robert actuaire ERM, senior manager AGENDA Introduction Partie 1 Mesures de

Plus en détail

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Programme 2014 1 Formations UNME Programme 2014 Parce que la formation des délégués et administrateurs mutualistes reste plus que jamais une obligation

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

ASSURANCE DÉPENDANCE Avec quelles innovations conquérir le marché

ASSURANCE DÉPENDANCE Avec quelles innovations conquérir le marché Jeudi 7 JUIN 2012 Paris Avec quelles innovations conquérir le marché 8 e édition Comment lever les freins au développement du marché Avec quels garanties et services conquérir de nouveaux assurés Quelle

Plus en détail

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale Paris, le 5 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE COMMUN Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs?

PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs? Mercredi 23 MAI 2012 Paris PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs? 5 e édition Quelles réformes politiques au cours du nouveau mandat Comment maîtriser

Plus en détail

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE FRAIS DE GESTION des mutuelles PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Les Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent 3 milliards

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Juillet 2014 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Mercredi 19 MARS 2014 Paris MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Un an après l ANI, comment se positionner efficacement sur ces marchés 4 e édition État des lieux d une population hétérogène en constante évolution

Plus en détail

PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ

PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ prévoyance PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ L OFFRE AG2R LA MONDIALE POUR LES PROFESSIONNELS AG2R LA MONDIALE offre une gamme étendue de solutions de santé, prévoyance, épargne, retraite. professionnels santé Complémentaire

Plus en détail

L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique

L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique Application à l assurance vie Février 2014, version 1.1 Aymric Kamega, Actuaire Directeur associé, PRIM ACT aymric.kamega@primact.fr www.primact.fr

Plus en détail

ÉPARGNE - PRÉvoyANcE - REtRAitE Mutex RAPPORT ANNUEL 2014

ÉPARGNE - PRÉvoyANcE - REtRAitE Mutex RAPPORT ANNUEL 2014 ÉPARGNE - prévoyance - retraite Mutex RAPPORT ANNUEL 2014 Sommaire Message du Président du Directoire... 4 Message du Président du Conseil de surveillance.... 5 Carte d identité de Mutex... 6 Mutex :

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ. Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé

ASSURANCE SANTÉ. Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé Jeudi 13 NOVEMBRE 2014 Paris 12 e édition ASSURANCE SANTÉ Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé Contrats responsables, panier de soins

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Jeudi 19 MARS 2015 Paris MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME 5 e édition À l aube de l entrée en vigueur de l ANI, quelles stratégies de conquête sur un marché en profonde mutation Les chefs d entreprise face à

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-20 du 17 février 2014 relative à l affiliation de la Mutuelle Nationale des Personnels Air France à la Société de Groupe d Assurance Mutuelle Macif L Autorité de

Plus en détail

«Les fortes évolutions de notre environnement constituent un réel défi pour Covéa.»

«Les fortes évolutions de notre environnement constituent un réel défi pour Covéa.» L essentiel 2013 «Les fortes évolutions de notre environnement constituent un réel défi pour Covéa.» Comment caractérisez-vous l année 2013 pour Covéa? Commercialement, 2013 a été plutôt satisfaisante

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS

EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS Jeudi 4 JUILLET 2013 Paris EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS Quels relais de croissance pour l assurance Pourquoi investir dans les pays émergents? Avec quelle stratégie Asie, Amérique Latine, Afrique, Europe

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

RAPPORT. Sur la situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé

RAPPORT. Sur la situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL RAPPORT Sur la situation

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ----- DÉCISION DU COLLÈGE DE L AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ----- Décision 2011-C-12 du 23 mars 2011 Institution d une commission consultative LE COLLÈGE EN FORMATION

Plus en détail

Réforme Prudentielle Solvency II

Réforme Prudentielle Solvency II 5 ème Réunion Annuelle Réforme Prudentielle Solvency II Après QIS4 et la Directive Cadre, sélectionner les meilleures organisations pour maîtriser le calendrier 2009 En partenariat avec : 5 ème Réunion

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ. Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché

ASSURANCE SANTÉ. Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché Jeudi 14 NOVEMBRE 2013 Paris 11 e édition ASSURANCE SANTÉ Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché Quelles nouvelles stratégies pour conquérir le marché des entreprises Le nouveau

Plus en détail

L activité des institutions de prévoyance en 2007

L activité des institutions de prévoyance en 2007 L activité des institutions de prévoyance en 2007 Progression de l activité des institutions de prévoyance Une croissance régulière des cotisations sur 9 ans (en millions d euros) Var. 2007/06 + 3,7 %

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence.

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. Assurance Santé et Prévoyance PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. CIPRÉS vie Pack Pro Entreprise TNS Les solutions Prévoyance et Santé à la hauteur de vos ambitions. Ne choisissez plus entre performance

Plus en détail

En 2013, 605 organismes pratiquent

En 2013, 605 organismes pratiquent j u i n Le marché de l assurance complémentaire santé : des excédents dégagés en 2013 En 2013, 33 milliards d euros de cotisations ont été collectés sur le marché de l assurance complémentaire santé en

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A.

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. Conférence Sup de Ré 2014 Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. SUP DE RE septembre 2014 «Le rôle du courtier de réassurance» - le point de vue de la cédante

Plus en détail

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Congrès Institut des Actuaires 2013 Jean-Pierre DIAZ, BNP Paribas Cardif Emmanuelle LAFERRERE, BNP Paribas Cardif Gildas ROBERT, Optimind Winter

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! LIVRe BLANC www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! MUTUELLE LMP LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE, UN ENJEU MAJEUR DÈS MAINTENANT. CONTRAT COLLECTIF ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE Paris, le 4 novembre 2011 - Poursuivant sa montée en

Plus en détail

Module 1 : mercredi 1 er octobre 2014 Jour 1

Module 1 : mercredi 1 er octobre 2014 Jour 1 CALENDRIER 2014/2015 Module 1 3 jours Module 2 & 3 4,5 jours Module 4 3 jours Module 5 3 jours Module 6 2,5 jours Du 01 au 03/10/2014 Du 17 au 21/11/2014 Du 21 au 23/01/2015 Du 18 au 20/02/2015 Du 18 au

Plus en détail

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO.

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. 1 GAMME DE SOLUTIONS PREVOYANCE IMPERIO PRECISO HOSPITALIS EDUCALIA SERENITE Plus ASSURANCE

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-84 du 4 juillet 2013 relative à l affiliation de la mutuelle interprofessionnelle SMI à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

DES SERVICES EN LIGNE POUR VOUS ACCOMPAGNER AU QUOTIDIEN

DES SERVICES EN LIGNE POUR VOUS ACCOMPAGNER AU QUOTIDIEN DES SERVICES EN LIGNE POUR VOUS ACCOMPAGNER AU QUOTIDIEN Commencer la découverte En créant votre compte en ligne, vous pouvez accédez librement à de nombreux services en quelques clics. Votre compte en

Plus en détail

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13 Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 La banque de Financement et d Investissement est au cœur du modèle de banque

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

Placements en vue de la dépendance

Placements en vue de la dépendance ATELIER n 5 Placements en vue de la dépendance Dominique CALVAR, CNP Assurances Le marché Eléments FFSA Convention Annuelle CGPC 2 ème marché privé au monde La France est au 1 er rang des pays de l OCDE

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-93 du 29 juin 2012 relative à la fusion du Groupe Mornay, du Groupe D&O et de la Fédération Mutualiste Interdépartementale de la Région Parisienne L Autorité de la

Plus en détail

L organisation professionnelle

L organisation professionnelle 90 L organisation professionnelle La FFSA Les instances de décision En 2009, 248 entreprises pratiquant l assurance, la capitalisation et la réassurance sont membres de la FFSA. Ces entreprises sont, en

Plus en détail

SOMMAIRE. Enquête Gender Directive 31/05/2012 2

SOMMAIRE. Enquête Gender Directive 31/05/2012 2 1 SOMMAIRE Introduction Les points clés Présentation des participants à l enquête Les hypothèses de tarification en assurance vie Les hypothèses de tarification en assurance non-vie Les impacts sur le

Plus en détail

Mutex RAPPORT ANNUEL 2013

Mutex RAPPORT ANNUEL 2013 ÉPARGNE - prévoyance - retraite Mutex RAPPORT ANNUEL 2013 Mutex : un pôle de ressources au service des mutuelles Mutex a été créée en 2011 par cinq Mutuelles Interprofessionnelles : Adréa, Apréva, Eovi-MCD,

Plus en détail

Livre Blanc Assurance 2014

Livre Blanc Assurance 2014 Livre Blanc Assurance 2014 Gestion des risques «Le Nouveau Visage de l Assurance» ERM Solvency 2 AssetLiability Management OFFRE DE PARRAINAGE FINANCE INNOVATION Fondateurs Membres du Comité Exécutif JeanHervé

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances

Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances Société Eurocaribéenne de Conseils et d Organisation BP 382 97288 Lamentin Cédex (Martinique) Sommaire

Plus en détail

«Les enjeux de Big Data dans le domaine de la santé publique - Regards partagés entre politique, médecine, droit et éthique»

«Les enjeux de Big Data dans le domaine de la santé publique - Regards partagés entre politique, médecine, droit et éthique» «Les enjeux de Big Data dans le domaine de la santé publique - Regards partagés entre politique, médecine, droit et éthique» Sous le parrainage de Daniel RAOUL, Président de la Commission des affaires

Plus en détail

Provisions pour risques croissants en santé SACEI 13 mars 2008

Provisions pour risques croissants en santé SACEI 13 mars 2008 Provisions pour risques croissants en santé SACEI 13 mars 2008 Anne MARION A C T U A R I E L L E S actuarielles@actuarielles.com L aléa en santé Assurance vie : (décès) Survenance certaine à date aléatoire

Plus en détail

La dépendance. 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900)

La dépendance. 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900) La dépendance 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900) 2 DÉFINITION ENJEUX ET IMPACTS EVOLUTIONS POINT DE VUE POLITIQUE POURQUOI 1 ASSUREUR? LA SILVER

Plus en détail

Al issue d une étude. Vendredi 25 avril 2014 N 4576

Al issue d une étude. Vendredi 25 avril 2014 N 4576 Vendredi 25 avril 2014 N 4576 agence fédérale d information mutualiste Frais de gestion : pas d opacité, mais de la diversité Al issue d une étude réalisée à partir des réponses de seulement 70 internautes

Plus en détail

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne 19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne Organisées et présidées par Philippe MARINI Sénateur de l Oise Rapporteur général de la Commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques

Plus en détail

Des garanties qui assurent l avenir

Des garanties qui assurent l avenir Des garanties qui assurent l avenir DéCèS ET PERTE D AUTONOMIE : protéger la famille face aux risques de la vie. Assureur, notre métier L OCIRP couvre les risques du décès et de la perte d autonomie, des

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ 18 NOVEMBRE 2011 QUELS PARTENARIATS INITIER POUR MAÎTRISER LES DÉPENSES DE SANTÉ 15-16 NOVEMBRE 2011 PARIS ÉDITO.

ASSURANCE SANTÉ 18 NOVEMBRE 2011 QUELS PARTENARIATS INITIER POUR MAÎTRISER LES DÉPENSES DE SANTÉ 15-16 NOVEMBRE 2011 PARIS ÉDITO. 17 NOVEMBRE 2011 ÉDITO FORMATION COMPLÉMENTAIRE Comment mettre en place et gérer un réseau de prestataires en santé ANIMÉE PAR : Xavier LEDUCQ, Avocat à la Cour, CRTD & ASSOCIES EN PARTENARIAT AVEC ASSURANCE

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE Projet de stratégie 2015-2020 Mai 2015 1 SOMMAIRE Introduction Place internationale assurance/réassurance Diagnostic de place Plan de développement

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE UN VRAI REGIME DE CADRES APPLIQUE AUX NON SALARIES! 1- SECURISATION ET FIDELISATION DE VOS CLIENTS RODUIT Un partenariat qui protège vos clients Vous conservez si vous le souhaitez votre courtier. Pas

Plus en détail

TERRE D AVENIR 2 MARS 2013

TERRE D AVENIR 2 MARS 2013 TERRE D AVENIR 2 MARS 2013 LA SÉCURITÉ EN TOUTE LIBERTÉ Terre d avenir 2, un contrat d assurance vie souple qui s adapte à vos besoins Une nouvelle génération de contrat d assurance vie qui vous aide À

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF)

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) JOURNEES D ETUDES IARD 20 et 21 mars 2014 «Les nouveaux défis de la tarification» INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) Quelques réflexions sur le contexte, le

Plus en détail

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 En partenariat avec la Caisse des Dépôts, 3 quai Anatole France, Amphi Gérard Bureau, Paris 7e PROGRAMME DE LA JOURNÉE, transitions économiques 1 MATIN 8H00-8H30

Plus en détail

Baromètre 2013 des Assurances Dommages

Baromètre 2013 des Assurances Dommages Baromètre 2013 des Assurances Dommages (3 ème édition) 2 Analyse stratégique du marché et Mise en perspective V1.01 au 31 juillet 2013 Facts & Figures 69 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt

Plus en détail

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de ÉDITION 2014 En cas de décès, incapacité de travail, invalidité, protegez l avenir de votre famille Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Aujourd hui, êtes-vous sûr(e) d être bien protégé(e) en

Plus en détail

Présentation de l association 2014 PRÉSENTATION

Présentation de l association 2014 PRÉSENTATION ROAM Réunion des Organismes d Assurance Mutuelle Présentation de l association 2014 Olivier de Bretagne Membre de la Commission Exécutive de la ROAM Directeur Général de la CMMA PRÉSENTATION 1. QU EST-CE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-467 du 27 avril 2011 relatif aux états statistiques des entreprises d assurances, des mutuelles

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail