Actualité de la protection complémentaire santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actualité de la protection complémentaire santé"

Transcription

1 Actualité de la protection complémentaire santé Jeudi 11 avril 2013 Formation STMS Jean-Marie GRUNERT

2 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 2

3 Introduction Un point de vue personnel distancié qui n engage aucune institution : Après une construction volontariste au lendemain de la guerre : 70 ans d évolution sociale Avec des pouvoirs publics en réaction plus qu en anticipation Des partenaires sociaux qui manquent de recul Des changements sociétaux de fait Et ce indépendamment des valeurs que chacun peut défendre de son point de vue ou de celui de son institution Ces valeurs semblent parfois mises en cause, mais ce n est pas sûr quand on prend du recul : les jeunes générations peuvent se les approprier de manière différente de celle de leurs aînés Au final : Un système très coûteux certes mais Un système malgré tout toujours très protecteur Un système créateur d activité, d emploi, de richesse Un système qui néanmoins se libéralise progressivement Un compromis peut-être unique au monde entre Etat-providence et liberté de choix pour le patient et pour le professionnel de santé 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 3

4 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 4

5 Contexte général : Une évolution sociale particulière Après la 2e GM, une période unique de l Histoire : Plus de 65 ans de paix et de stabilité sociale Un développement économique sans précédent Des solutions d amortissement de crise efficaces Une expérience sociale d une durée de plus d une génération sans rupture guerrière d ampleur En particulier : Le constat de l émergence et de la structuration d un marché de la santé Et ce indépendamment de la volonté de départ du CNR 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 5

6 Contexte particulier : La protection santé Développement sanitaire : Volonté du Conseil National de la Résistance : La santé n est pas un marché La santé relève du service public non marchand Création de la Sécurité sociale Réponse à des besoins économiques, sociaux et citoyens Solvabilisation du besoin de santé 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 6

7 Contexte particulier : La protection santé Équilibre possible car croissance économique : Les dépenses s accroissent encore peu La richesse globale s accroît beaucoup La prééminence des jeunes générations Limite les besoins Accroît les recettes sans augmentation des cotisations Stabilité des situations sociales 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 7

8 Contexte particulier : La protection santé Équilibre entre besoin et moyens, «toutes choses étant égales par ailleurs» La santé reste dans le champ social Régulation par les partenaires sociaux Arbitrage bienveillant de l État MAIS : «Les choses ne restent pas égales à la situation initiale.» La santé va passer du champ social à l économique La régulation va passer des partenaires sociaux à l État 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 8

9 Contexte particulier : Évolution technique : La protection santé Des générations atteignent des temps de cotisations longs Amélioration des connaissances médicales et du système de soins La santé de la population s améliore Passage du risque court au risque long Évolution sociologique : Émergence de la conscience du droit à la santé «je peux» «j ai le droit» Passage du besoin à la demande 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 9

10 Contexte particulier : La protection santé Rupture de l équilibre par une crise sociale et économique : La fin de la période de croissance Le chômage L inflation Le progrès sanitaire et médical Les caractéristiques de population 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 10

11 Contexte particulier : La protection santé Rupture de l équilibre de la sécurité sociale : Une double contrainte pour la sécurité sociale : Fragilisation de ses recettes Hausse des besoins de financement du progrès sanitaire Sollicitation par les professionnels de santé pour augmenter ses tarifs de remboursement Sollicitation par les assurés pour diversifier les prestations remboursées Une crise pour la sécurité sociale : Refus d accompagner la hausse des dépenses et l inflation Rupture avec demande des professionnels et des particuliers 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 11

12 Contexte particulier : La protection santé Conséquence : l intervention de l État Le système atteint la limite du modèle de gestion des partenaires sociaux : Critères d équilibre financier immédiat Pas de choix de priorités sanitaires Mésentente des partenaires et blocage Cette limite justifie l intervention de l État Cependant, méthode identique : financière et non sanitaire Mais puissance supplémentaire : pouvoir réglementaire 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 12

13 Contexte particulier : La protection santé Conséquence pratique immédiate : 1980 : modification de la convention médicale par la création du secteur 2 Adaptation évolutive à long terme : La privatisation d une partie croissante des dépenses de santé L organisation d une couverture en santé pour toute la population en 2 puis 3 niveaux L émergence d un «marché» de la santé 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 13

14 Vers un nouveau modèle de protection santé Légitimité de l État par la couverture de toute la population (et non des seuls salariés) Passage progressif de la démocratie de gestion (partenaires sociaux) à la démocratie sanitaire (usagers) MEDEF quitte la gestion paritaire en octobre 2001 Organisation progressive en 2 voire 3 niveaux de couverture : 1er : couverture de base obligatoire (pouvoirs publics) 2e : couverture complémentaire (partenaires sociaux) 3e : couverture surcomplémentaire (individus) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 14

15 Vers un nouveau modèle de protection santé avant 2004 L État accompagne des évolutions parallèles et antinomiques : Des corrections plus que des anticipations Des tentatives de régulation surtout financière Quelques repères (liste non exhaustive) : 1989 : loi Evin : contrats collectifs, OCAM 1991 : loi de finance : création de la CSG 1994 : loi du 25 juillet 1994 : exonérations compensées 1996 : réforme Juppé : LFSS, ONDAM, CRDS 1999 : loi du 27 juillet 1999 : CMU, CMU-C 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 15

16 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 16

17 2004 : Une étape structurante Constat initial : vers un nouveau modèle Le régime obligatoire ne suffit plus à garantir un accès satisfaisant aux soins Une part croissante des dépenses de santé quitte le domaine social et glisse vers le marché privé Un «marché de l assurance complémentaire» existe et il faut l organiser 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 17

18 2004 : Une étape structurante vers un nouveau modèle La loi du 13 août 2004 entérine le passé et, par là, oriente l avenir : L impuissance publique à prendre en charge toutes les dépenses La part croissante laissée à la dépense privée Elle structure le marché en l état sur des bases clarifiées : La maîtrise médicalisée des dépenses publiques L articulation du niveau complémentaire avec le niveau obligatoire L égalité de droit des acteurs de la complémentaire privé Le binôme des lois des 9 et 13 août prépare l étape suivante : La gouvernance régionalisée du système de santé La complémentaire obligatoire et collective La surcomplémentaire facultative et individuelle 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 18

19 La loi du 13 août parties : 1. La réorganisation de l Assurance maladie pour une maîtrise médicalisée des dépenses (non traitée ici) 2. L articulation entre AMO et AMC 3. La réorganisation régionale du système de santé (non traitée ici) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 19

20 La loi du 13 août e partie : L articulation entre AMO et AMC Objectif : Renforcer la coordination entre le régime obligatoire et les régimes complémentaires : Moyens: Pour le respect du parcours de soins responsable Pour l accès aux soins des plus défavorisés 1. Associer les régimes complémentaires à la politique GDR 2. Adapter le régime fiscal des contrats complémentaires 3. Aider les ménages défavorisés à acquérir une complémentaire 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 20

21 1. Associer les complémentaires à la gestion du risque Institution de l UNOCAM par la loi (art. 55) : Union nationale des organismes d assurance maladie complémentaire Représentation de 1500 opérateurs Cotisations perçues en 2004 : 20 Mds Nouvelle gouvernance de l assurance maladie : UNCAM UNOCAM UNPS 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 21

22 1. Associer les complémentaires à la gestion du risque Qu est-ce que l UNOCAM? Forme: association loi de 1901 Conseil de 33 membres : FNMF : 17 membres FFSA : 8 membres CTIP : 7 membres RL A-M : 1 membre Cf. site : 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 22

23 1. Associer les complémentaires à la gestion du risque L UNOCAM Représentation des petites structures : Non prévue par la loi Mais depuis, ces structures ont adhéré : Le GEMA (groupement des assurances mutuelles) depuis 2005 La FNIM (fédération nationale interprofessionnelle des mutuelles) depuis /04/2013 jmg actualité complémentaire santé 23

24 Compétences de l UNOCAM : Objectif : Optimisation du système de soins 3 axes : (Notamment : éviter les effets déresponsabilisants d une absence de coordination (exemple: ticket modérateur) Dialogue régulier avec l AM Négociations avec les PS Détermination du périmètre des biens et services remboursables 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 24

25 Compétences de l UNOCAM Optimisation du système de soins : Consultation sur les projets de lois sur l assurance maladie (art. L182-3 CSS) Consultation sur les projets de lois sur le système de santé (notamment les PLFSS) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 25

26 Compétences de l UNOCAM Négociations avec les PS : Examen conjoint des programmes annuels de négociations avec les PS de l UNCAM et de l UNOCAM Participation obligatoire avec l UNCAM aux négociations conventionnelles avec les PS (depuis LFSS 2009, art. L CSS) Si refus de signature par l UNOCAM, arbitrage du ministre de la santé 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 26

27 Compétences de l UNOCAM Détermination du périmètre des biens et services remboursables : L UNOCAM donne des avis à l UNCAM : Sur les variations des taux de remboursements Sur l inscription des nouveaux actes Mais non sur la revalorisation des anciens actes L UNOCAM est membre du Comité économique des produits de santé : Fixation des prix, voix délibérative 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 27

28 Autres compétences de l UNOCAM Membre de l'institut des données de santé (création de la loi du 13 août 2004) Représentée dans les Agences régionales de santé (loi HPST du 21 juillet 2009) Présente à la Conférence nationale de santé (Décret du 8 décembre 2005 modifiant la composition de cet organisme créé par la réforme Juppé de 1996) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 28

29 Productions de l UNOCAM Pour le grand public : Guide et dépliant pour bien comprendre et bien choisir sa complémentaire 0pour%20comprendre%20et%20choisir.pdf iant%203%20volets%20sans%20cache.pdf 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 29

30 Rappel 2002 : 2. Adapter le régime fiscal : Le contrat responsable Création des contrats «solidaires» Pas de sélection du risque à l entrée (pas de questionnaire médical) Pas de fixation des cotisations en fonction de l état de santé Contrepartie : exonération de la Taxe spéciale sur les conventions d assurances (TSCA) de 7% 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 30

31 2. Adapter le régime fiscal : Le contrat responsable Les contrats responsables : Exclusion de la prise en charge de la participation forfaitaire de 1 Exclusion totale ou partielle de la prise en charge de la majoration de participation imposée aux assurés hors parcours de soins (ou qui n ont pas accepté l inscription du soin dans leur dossier médical personnel, mesure non appliquée pour l instant) Exclusion totale ou partielle de la prise en charge des dépassements d honoraires sur le tarif des actes et consultations des patients qui consultent un spécialiste sans passer par leur médecin traitant Prise en charge totale ou partielle de prestations liées à la prévention (liste fixée par arrêté ministériel du 8 juin 2006) Prise en charge totale ou partielle des consultations et prescriptions du médecin traitant 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 31

32 2. Adapter le régime fiscal : Le contrat responsable Les contrats responsables : La valeur dissuasive et responsabilisante du contrat responsable : La limitation de la prise en charge des DH hors parcours de soins Le risque de contournement : Des formules de base qui respectent le cahier des charges Des possibilités d avenants qui couvriraient les prestations exclues de la formule de base 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 32

33 2. Adapter le régime fiscal : Le contrat responsable Les contrats responsables : 3 Contreparties fiscales incitatives : Exonération de la TSCA de 7% Participation employeur aux contrats collectifs obligatoires : Exclusion de l assiette des cotisations d assurances sociales Cotisations aux régimes complémentaires obligatoires des salariés ou des professions libérales : Déductibilité du revenu imposable 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 33

34 Objectif : 3. Aide à l acquisition d une complémentaire santé (ACS) Aide pour les ménages dont les revenus excèdent de peu le plafond de la CMU-C Dispositif : Aide financière sous conditions de ressources Aide variable selon l âge Aide variable selon la composition du foyer 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 34

35 3. Aide à l acquisition d une complémentaire santé (ACS) Financement : Redéploiement des crédits d action sociale des régimes obligatoires Conditions : Résidence en France depuis 3 mois ininterrompus Revenus entre le plafond CMU-C et 35% au-dessus, soit pour une personne seule (15% à l origine de la loi en 2004) Examen du dossier par la caisse dont relève le demandeur Décision : le préfet (ou par délégation, le directeur de la caisse) La décision doit être prise dans un délai de 2 mois. Absence de réponse = refus (pour la CMU-C, c est le contraire) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 35

36 3. Aide à l acquisition d une complémentaire santé (ACS) Les contrats éligibles : Contrat individuel responsable Contrat collectif à adhésion individuelle facultative Exclus : les contrats collectifs obligatoires et ceux qui bénéficient d une déduction de certaines cotisations sociales 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 36

37 3. Aide à l acquisition d une complémentaire santé (ACS) Montant actuels (et prévus en 2004): Moins de 16 ans : 100 (moins de 25 ans : 75 ) De 16 à 49 ans : 200 (de 25 à 59 ans : 150 ) De 50 à 59 ans : 350 Plus de 60 ans : 500 (plus de 60 ans : 250 ) Mécanisme : Le bénéficiaire présente l attestation à la complémentaire de son choix L OCAM pratique une réduction de sa cotisation L ACS est attribuée pour un an Dossier à refaire chaque année 2 à 4 avant l échéance 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 37

38 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 38

39 Le champ d intervention de l AMC Les métiers de l assurance Assurances de BIENS et de Responsabilité (ou ASSURANCES DOMMAGES) Assurances de PERSONNES Assurances de Biens Assurances de responsabilité (RC) Dommages causés aux tiers Assurances auto et deux-roues Assurance multirisque habitation Biens professionnels et agricoles Responsabilité civile générale Transport Construction Assistance Assurance crédit et caution Protection juridique Assurances NON VIE Assurances Dommages corporels Garanties des risques d atteinte à l intégrité corporelle (dont SANTE et/ou accident, Incapacité, Invalidité) Santé complémentaire (au RO) Accidents corporels : vie privée (dont GAV, vie scolaire, activités spécifiques, accidents du travail) Assurances sur la VIE Garanties en cas de vie, en cas de décès Assurances VIE Assurance en cas de vie Bons de capitalisation Complément de retraite Assurance en cas de décès 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 39

40 Les grandes familles d acteurs de l AMC Données 2010 Mutuelles «santé» Sociétés d'assurance IP Organismes présents sur le marché de la complémentaire santé 482 (-103 en 2 ans) Evolution % - 11% - 30% Code de la Mutualité Une atomisation encore trop importante des mutuelles santé regroupements en cours But non lucratif Code des Assurances Compagnies d assurance ou Assureurs traditionnels Bancassureurs Mutuelles d assurance But lucratif Code de la SS Les IP ont été créés par les caisses de retraite par répartition le regroupement des caisses impacte les IP But non lucratif Il reste en réalité entre 350 et 400 acteurs (toutes familles confondues) Rapport Fonds CMU 2010 et Argus de l assurance juin /04/2013 jmg actualité complémentaire santé 40

41 Analyse du marché La santé est devenue un marché : Quelles que soient les valeurs qu il promeut, Un organisme complémentaire de l assurance maladie (OCAM) doit d abord exister et vivre Top 20 des assureurs de personnes en France : 1 seule mutuelle (20e) 2 IP( 14e et 17e) 17 assurances Top 20 des assureurs de personnes européens : 20 assurances (FFSA données clés 2010 et Argus de l assurance 2011 ) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 41

42 Analyse du marché Top 30 de l activité complémentaires santé : 80% du marché de la complémentaire santé Contrats collectifs et individuels 11 assurances 12 mutuelles 7 IP Top 25 en contrats individuels : 11 mutuelles 11 assurances 3 IP (Argus de l assurance juin 2012 ) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 42

43 Analyse du marché Les parts de marché en assurance santé complémentaire Rapports annuels Fonds CMU Assureurs 27,0% Les Mutuelles 1945 restent largement dominantes sur le marché 18,7% 21,0% Mutuelles mais font face à l agressivité des assureurs qui ont gagné près de 30% de CA en 10 ans IP 16,7% ,3% 56,3% Part en % des primes 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 43

44 Analyse du marché Le poids des grandes familles d acteurs Segmentation traditionnelle Segmentation par «centre de commandement» IP Mutuelles 17,7% IP + Mutuelles adossées 23,4% Mutuelles santé 56,7% 48,0% 25,6% Assureurs Assureurs + Mutuelles adossées 26,5% Sources : Fonds de financement de la CMU, FFSA, CTIP, Mutualité française, l Argus de l assurance, données 2008 La gouvernance mutualiste est opérante dans moins de la moitié du marché 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 44

45 Le modèle économique des OCAM Taille du marché de la santé : 44 Mds (1) (20 Mds en 2004) Croissance annuelle des cotisations : +800 M (2) CA en hausse (2005 à 2010) : Mutuelles : + 23% IP : +27% Assurances : +47% Hausse des cotisations en 2013 : + 3 à 5 % (3) (inflation : + 1,8%) (4) (1) FFSA - Cotisations 2010 en santé et prévoyance (incapacité, invalidité, dépendance) (2) MutRé 2012 (3) Argus de l Assurance (4) Prévision BCE 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 45

46 Les contraintes des OCAM Recherche d une taille critique pour être visible : Répondre aux obligations imposées l UE : Solvabilité II Méthode : Fidéliser et attirer de nouveaux adhérents Regroupements massifs Adossements par delà les frontières traditionnelles Moyen d action (hors regroupements) : La diversification au travers de la complétude du conseil De la couverture santé à l assurance du quotidien dans la période d activité et à la protection pour demain 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 46

47 Les services des entreprises en assurances Santé en complément de l AMO : Santé classique ALD : 9 M en 2010, 12 M en 2015 (1 Français sur 5) (CNAMTS) Prestations supplémentaires : Prévoyance Arrêt de travail et invalidité : maintien de revenus 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 47

48 Les services des entreprises en assurances Prestations supplémentaires : Prévoyance Retraite : Anticiper les besoins futurs Se garantir le plus tôt possible un niveau de revenu complémentaire Hausse de la durée de vie (INED) 2012 : centenaires 2060 : centenaires Déséquilibre des régimes de retraite par répartition Anticiper par une épargne individuelle : Assurance-vie ou «produits tunnel» (sortie en rente viagère) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 48

49 Les services des entreprises en assurances Prestations supplémentaires : Prévoyance Dépendance : complément financier, soutien humain 5,5 millions de personnes couvertes en 2011 soit + 10% par rapport à 2010 (1) Près des 2/3 de la population retraitée pas encore couverte Décès : capital décès (1) FFSA /04/2013 jmg actualité complémentaire santé 49

50 Les services des entreprises en assurances Le conseil pour éclairer l assuré Pratique réglementée : formation requise Rejoint l intérêt commun de l organisme et de l individu : Organisme : fidélisation, développement Individu : De la satisfaction d une demande à la couverture des besoins 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 50

51 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 51

52 Contexte réglementaire AMC Fonction publique d État (article 39 de la loi n du 2 février 2007) Décret n du 19 septembre 2007 Décret n du 5 juillet 2010 (militaires) Référencement Participation employeur : de 6 à 100 /an par agent Sources : Fonction publique territoriale (article 39 de la loi n du 2 février 2007) Décret n du 8 novembre 2011 Labellisation Convention de participation Secteur privé : Loi Evin de 1989 Loi CMU de 1999 ANI /04/2013 jmg actualité complémentaire santé 52

53 ANI : de quoi est-il question? Accord National Interprofessionnel : Négociation sur le travail par les partenaires sociaux Fixation par la loi de l accord trouvé Plusieurs ANI : ANI du 9 juillet 1970 Loi du 16 juillet 1971 ANI du 20 septembre 2003 Loi du 4 mai 2004 ANI du 11 janvier 2013 Loi en discussion 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 53

54 Avant l ANI du 11 janvier 2013 : Évolution du droit du travail : Article L CSS (instauré par la loi CMU de 1999) : pour les entreprises non couvertes en santé par un accord de branche, obligation d une négociation annuelle Dynamisation des négociations depuis 2004 Croissance des accords depuis /04/2013 jmg actualité complémentaire santé 54

55 Avant l ANI du 11 janvier 2013 : Etat des lieux couverture santé : 12 millions de salariés avec couverture collective 4 millions de salariés sans couverture collective salariés sans couverture complémentaire 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 55

56 Avant l ANI du 11 janvier 2013 : État des lieux des négociations paritaires : 64 conventions de branche sur la santé Sinon : conventions d entreprise Participation employeur : plus de 50% en moyenne (8% donnent 100%) Cotisations Sur le salaire ou sur la composition familiale Entre 20 et 50 (individu) et jusqu à 55 (famille) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 56

57 Avant l ANI du 11 janvier 2013 État des lieux : les branches interprofessionnelles environ 700 branches professionnelles (source Direction Générale du Travail) 280 branches de plus de salariés représentant 12 millions de salariés sur 16 millions dans le secteur privé 162 relevant du secteur dit «général» de plus de salariés chacune (source DARES) 69 branches relevant de la métallurgie (source UIMM) 49 relevant du BTP (source FNB/FNTP) près de 400 autres branches de moins de salariés représentant des secteurs d activité spécialisés et localisés (ex : branche des producteurs de pins de Gascogne, ). Ces branches ne sont pas suivies par la DGT 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 57

58 ANI du 11 janvier 2013 Sécurisation des parcours professionnels Nombreuses clauses dont Flexisécurité, compétitivité Et: Généralisation de la complémentaire santé Qui est concerné? Tous les salariés du secteur privé : 16 millions de personnes environ 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 58

59 ANI du 11 janvier 2013 Généralisation de la complémentaire santé obligatoire : Forme : contrat collectif d entreprise Portabilité: étendue à 12 mois Financement de la portabilité: mutualisé 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 59

60 ANI du 11 janvier 2013 Modalités en discussion : Clause de désignation (environ 280 branches) Négociation par branche sur 3 possibilités : Désignation d un opérateur obligatoire Recommandation d un ou plusieurs organismes Liberté de choix pour les entreprises Décret pour transparence de procédure et intégration des contrats existants Panier de soins minimum si pas d accord 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 60

61 ANI du 11 janvier 2013 Conséquences pour les personnes : Bénéficiaires : environ 16 M de personnes minimum Tous les salariés du secteur privé Certaines familles de ces salariés si accord le prévoit Exclus : Les familles du salarié si panier minimum Les salariés fonctionnaires Les non salariés, les chômeurs Les retraités, les étudiants Problèmes des changements de situation 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 61

62 ANI du 11 janvier 2013 Conséquences pour le marché de la complémentaire santé Bénéficiaires : IP et Mutuelles interpro Difficultés : Assureurs et Mutuelles de fonctionnaires Régime local d Alsace-Moselle (RL) (illustration sur tableau suivant) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 62

63 ANI 2013 RL CMU-C Panier de soins (exemples) CMU-C AMO + RL ANI 2013 Consultations médicaments 100% 90% 100% Dentaire : couronne ajustée 154,75 133,75 Optique (forfait lunettes) Jusqu à 160,07 90% du TSS 100 Participations forfaitaires et franchises Pas de retenues Retenues Sauf FH 18 Retenues Sauf FH 18 Participation employeur Non Non Oui, 50% 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 63

64 Plan 1. Contexte et état des lieux avant Loi du 13 août L AMC depuis la loi de Contexte réglementaire et ANI Les mutuelles 6. Les services des mutuelles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 64

65 Les mutuelles : régime juridique Droit européen : Activités des mutuelles = assurances Séparation obligatoire des activités D assurances À caractère sanitaire et sociale Code de la mutualité (à préciser) Livre 1 : généralités, statuts Livre 2 : mutuelles assurances de personnes Livre 3 : mutuelles action sociale, prévention, gestionnaires d établissements et de services 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 65

66 Les mutuelles : régime juridique ACP : ordonnance du 21 janvier 2010 organe de supervision français de la banque et de l assurance, indépendant et adossée à la BdF : agrément et contrôle stabilité financière et protection des clients Mutuelles substituées (art. L211-5 CM) Adossées par convention (décret en Conseil d Etat) à des mutuelles agréées et contrôlées par l ACP Dispensées d agrément et de contrôle Pour l ACP, les activités de la mutuelle qui substitue sont réputées être celles de la mutuelle qui se substitue. 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 66

67 Les mutuelles : régime fiscal Taxe CMU-C : de 1,75% (2000) à 6,29% TSCA ou TCA : de 0% (2004) à 7% Impôt sur les sociétés : (2012) à 33,33% Contribution économique territoriale (ex Taxe professionnelle) : bientôt Exemple MGEN : 2004 : 14 M payés 2012 : 200M payés ( x 1400%) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 67

68 Les mutuelles : réserves Marge de solvabilité : Provisions (sécurisation obligatoire des prestations statutaires tout au long de la vie d un adhérent) Obligation légale Fonds propres réglementaires (couverture des risques sur les provisions) Exigence européenne : solvabilité 1 puis 2 Fonds propres libres (ACP recommande autant que les fonds réglementaires) Politique sécuritaire de l entreprise, anticipation du durcissement des règles 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 68

69 Les spécificités mutualistes (art. L112-1 et suivants CM) Adhésion Cotisation : Selon le revenu, la durée d appartenance, l âge, le nombre d ayants droit Garantie viagère Pas de questionnaire médical Pas de sélection du risque à l entrée Pas de modulation de la cotisation en fonction de l état de santé Différences du niveau de prestations : selon les cotisations payées ou de la composition de la famille Gouvernance démocratique par les adhérents Mention obligatoire sur les documents : «Mutuelle relevant du Code de la Mutualité, livre 2 ou 3» 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 69

70 Des mutuelles gestionnaires de l AMO Loi MORICE du 9 avril 1947 : Gestion du régime obligatoire des fonctionnaires de l État : Confiée obligatoirement aux mutuelles Mandat de gestion de la CNAM Organismes concernés : Les grandes mutuelles (MG, MGEN, MGET, : SLM MFP Services : anciennes SLI (quand les mutuelles sont trop petites) Certaines mutuelles interprofessionnelles qui gèrent le régime obligatoire des fonctionnaires territoriaux ou hospitaliers : Mut est 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 70

71 La représentation des mutuelles FNMF : Fédération nationale de la Mutualité Française FNMI : fédération nationale des Mutuelles Interprofessionnelles MFP :Mutualité Fonction Publique FMF : Fédération des Mutuelles de France Créée en 1977 sur les base de l ancienne Fédération Nationale des Mutuelles des Travailleurs Rejoint la FNMF en 2002 Refus de certaines UD de la FMF : scission UNGMS UNGMS :Union Nationale des Groupements Mutualistes Solidaires FNIM : fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (1989) 11/04/2013 jmg actualité complémentaire santé 71

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros 2009 2010 Prévisions 2011-0,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous!

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Une complémentaire santé plus avantageuse pour les salariés Une image sociale positive de l entreprise Septembre 2015 Plan de la

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

12 décembre 2013 UIMM 26-07

12 décembre 2013 UIMM 26-07 12 décembre 2013 UIMM 26-07 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014 PROJET DE LOI DE FINANCE 2014 Le contexte Article 1 er loi sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : Principe de généralisation

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Partie 1 Les évolutions réglementaires Introduction LF pour 2014 Loi Fillon du 21 août 2003 Décret 9 janvier 2012 Couverture de l ensemble du personnel

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Complémentaire santé : actualité économique. Point d actualité : évolutions règlementaires

Complémentaire santé : actualité économique. Point d actualité : évolutions règlementaires 20 novembre 2014 Complémentaire santé : actualité économique Point d actualité : évolutions règlementaires Frais de soins de santé : réforme des contrats responsables Prévoyance : portabilité des droits

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! LIVRe BLANC www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! MUTUELLE LMP LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE, UN ENJEU MAJEUR DÈS MAINTENANT. CONTRAT COLLECTIF ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11

Plus en détail

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité. DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité. DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement SANTÉ Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et Sécurité DécouvreZ Votre régime Surcomplémentaire De Remboursement Frais de santé VOTRE RÉGIME SURCOMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ Un

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents Jeudi 10 mai 2012 Mardi 15 mai 2012 Mercredi 23 mai 2012 Introction Les enjeux de

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés

Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés Questions- Réponses sur la généralisation de la complémentaire santé aux salariés Où en est- on de la généralisation de la complémentaire santé dans les entreprises? D après une étude Audirep réalisée

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

Table ronde «Prévoyance»

Table ronde «Prévoyance» Table ronde «Prévoyance» La couverture santé minimale obligatoire pour tous, c est demain : quel impact pour mon entreprise? Laurent BUCHHOLTZER Responsable animation commerciale, région sud-est, Harmonie

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE > LES CAS DE DISPENSES > LE PANIER DE SOIN > L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

CONTEXTE LEGISLATIF 1

CONTEXTE LEGISLATIF 1 CONTEXTE LEGISLATIF 1 L envol des taxes en assurance santé depuis 2006 2 LA PORTABILITE Mécanisme de maintien temporaire des garanties santé et prévoyance pour les chômeurs qui bénéficiaient de ces couvertures

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Par accord en date du 24 Mai 2011, les partenaires sociaux sont convenus de créer une obligation conventionnelle

Plus en détail

LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE

LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE SOMMAIRE 1 - CONTEXTE P.03 2 - LEXIQUE ET QUESTIONS / RÉPONSES P.14 2 1 - CONTEXTE 3 UNE DYNAMIQUE QUI S INSCRIT DANS LE TEMPS Loi du 4 mars 2002 La

Plus en détail

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION OBJET : Participation à la protection sociale des agents municipaux Rapporteur : Philippe Laurent Suite à la loi du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, le décret

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! Le guide juridique www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! sommaire Contexte de l évolution de la «Loi Fillon»... 3 Comment bénéficier des avantages de la «Loi Fillon»?... La participation de

Plus en détail

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM 1 Partie Système d Assurance Maladie Avant la réforme «Performances & Insuffisances» La

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

le régime frais de santé collectif obligatoire de vos salariés

le régime frais de santé collectif obligatoire de vos salariés le régime frais de santé collectif obligatoire de vos salariés NÉGOCIÉ PAR LES REPRÉSENTANTS EMPLOYEURS ET SALARIÉS DE VOTRE BRANCHE Convention Collective Nationale des Cabinets Dentaires RÉGIME FRAIS

Plus en détail

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise 2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise La généralisation de la complémentaire santé d entreprise prévue par l accord national interprofessionnel (ANI) à compter du 1 er

Plus en détail

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations 2 Présentation S.A. à DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE. DIRIGEANTS : THIERRY NEFF PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE LAURENT

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Présentation par Michel Boixader Service Juridique et Conformité Actualité de la protection sociale Sommaire 1. Textes 2013 2. La mise en conformité (régimes

Plus en détail

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents Rencontres du 2 et 3 mai 2012 1 CDG 42 Mai 2012 Plan I. Protection sociale complémentaire

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 INVENTONS ENSEMBLE LA SANTÉ DE DEMAIN Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Quels impacts anticiper sur le marché de l assurance de personnes? 21 février 2013 ANI 2013 Quels impacts prévisibles

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Centre de Gestion du Finistère

Centre de Gestion du Finistère Centre de Gestion du Finistère PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE 9 et 10 octobre 2012 SOMMAIRE 1 - Introduction 2 Présentation du groupement conjoint 3 Qu est ce que la prévoyance 4 Garanties proposées

Plus en détail

N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 novembre 2012. PROPOSITION DE LOI relative à la création d un

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS PROTECTION SOCIALE LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

LE PROCESSUS DE GÉNÉRALISATION DE L ASSURANCE SANTÉ COMPLÉMENTAIRE EN FRANCE ET LE CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN

LE PROCESSUS DE GÉNÉRALISATION DE L ASSURANCE SANTÉ COMPLÉMENTAIRE EN FRANCE ET LE CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe LE PROCESSUS DE GÉNÉRALISATION DE L ASSURANCE SANTÉ COMPLÉMENTAIRE EN FRANCE ET LE CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN Marion DEL SOL, Professeur de droit

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises Par Patricia PENGOV GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises I. Mise en place d une obligation en matière de prévoyance

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise

Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise SYNTHESE Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise Degré élevé de solidarité mentionné à l article L912-1 du code de la sécurité

Plus en détail

La santé en chiffres

La santé en chiffres La santé en chiffres Edition 2008-2009 La dépense de soins et de biens médicaux Financement Répartition 2007 par financeur Complémentaires : 13,6 % des dépenses soit 22,3 milliards d euros Assurances 3,2

Plus en détail

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale La Mutuelle Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016 Olivier SIMON Conseil en protection sociale Sommaire 2 1. Contexte 2. L ANI et la LSE 3. Les obligations pour les Entreprises 4. Fonctionnement

Plus en détail

La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise

La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise La protection Sociale : avenir ou souvenir? Les solidarités en temps de crise ALBI - 10 janvier 2014 Fabrice Henry Petit état des lieux au travers de la loi de financement de la Sécurité Sociale La loi

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

Convention Collective Nationale des Cabinets Dentaires VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ

Convention Collective Nationale des Cabinets Dentaires VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ Convention Collective Nationale des Cabinets Dentaires VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS RÉGIMES FACULTATIFS Dès le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé

Plus en détail

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Notre offre Vos formules Notre accompagnement Notre accompagnement dans votre nouvel univers santé L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ SANTÉ Convention Collective Nationale des Entreprises relevant de la Navigation de Plaisance VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ UNE OFFRE SANTÉ COMPLÈTE Les partenaires sociaux représentant votre secteur d activité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-467 du 27 avril 2011 relatif aux états statistiques des entreprises d assurances, des mutuelles

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015 Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations Réunion d information COREPS 15 juin 2015 LE GROUPE AUDIENS Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

CABINET GM ASSURANCES

CABINET GM ASSURANCES CABINET GM ASSURANCES Mieux vous accompagner dans vos projets Assurer votre santé et votre prévoyance et celle de vos salariés! Constituer votre retraite et celle de vos salariés! Valoriser votre patrimoine

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-181 du 27 décembre 2012 relative à l affiliation de la Mutuelle Générale de l Économie, des Finances et de l Industrie (MGEFI) à l union mutualiste de groupe Istya

Plus en détail

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 Le Conseil Social du Mouvement Sportif qui représente les employeurs du sport a lancé un appel d offre s agissant de la couverture complémentaire santé

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE Le paysage de la protection sociale a connu des évolutions profondes depuis 2012, créant pour l employeur un ensemble d obligations difficiles à appréhender,

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

- 73 - TABLEAU COMPARATIF

- 73 - TABLEAU COMPARATIF - 73 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de visant à permettre aux mutuelles de mettre en place des réseaux de soins Proposition de relative au fonctionnement des réseaux de soins créés par les mutuelles

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

Plus qu un un expert, un partenaire.

Plus qu un un expert, un partenaire. Plus qu un un expert, un partenaire. 1 Formation du 4 avril 2013 à NANCY. Plus qu un un expert, un partenaire. 2 Formation CEZAM Lorraine du 4 Avril 2013 à NANCY LA COMPLEMENTAIRE SANTE UN ENJEU DE TAILLE

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là!

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE FlexéoSanté Pro et Perso Notre expertise dans votre nouvel univers santé VOUS METTEZ EN PLACE UN CONTRAT

Plus en détail