Master MEEF. Droit d auteur et exception pédagogique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master MEEF. Droit d auteur et exception pédagogique"

Transcription

1 Compétences numériques Master MEEF Droit d auteur et exception pédagogique Introduction L étude du droit d auteur et son application sont délicates à plus d un titre : tout d abord parce qu elles demandent des compétences juridiques de base que les étudiants ne possèdent pas en général car le droit n est guère étudié dans les filières préparant aux concours de l enseignement. Enfin, parce les étudiants vont devoir apprendre des règles et ensuite les inculquer à leurs futurs élèves, alors que dans certains cas ils ne les respectent pas eux mêmes. C est notamment le cas du domaine de la propriété intellectuelle puisque toutes les études montrent que le téléchargement illégal d œuvres protégées par le droit d auteur est une pratique courante chez les jeunes adultes. Face à toutes ces difficultés, nous prendrons le parti de nous concentrer sur les grands principes du droit qui s appliquent au domaine professionnel qui nous intéresse, l enseignement. Il faut cependant insister sur la nécessité pour le futur enseignant de se forger une culture juridique professionnelle, non pas tant pour minimiser les risques de mises en cause qui sont pourtant bien réels étant donné la judiciarisation de notre société, mais plutôt parce que la loi pose des questions fondamentales que tout pédagogue se doit d analyser. Propriété intellectuelle Le droit est une discipline exigeante à laquelle le grand public ne comprend en général pas grand chose. Cela n a rien d étonnant car les juristes emploient une langue complexe et les notions de droit dispensées au collège et au lycée sont minimalistes. Il s ensuit une méconnaissance générale du droit alors que nul n est censé ignorer la loi. Le droit d auteur, qui appartient à la branche générale du droit de la propriété intellectuelle, est encore plus difficile à appréhender car il fait appel à des concepts abstraits. Nous allons cependant tenter de décrire brièvement quelques principes du droit d auteur et d expliciter la notion d exception pédagogique. En France, la législation sur le droit d auteur se trouve dans le code de la propriété intellectuelle (en abrégé CPI, disponible sur qui se décompose en deux parties distinctes : la propriété littéraire et artistique (le droit d auteur) et la propriété industrielle (notamment le droit des brevets). Quand on parle d auteur et de droit d auteur, il faut prendre ce terme dans sens un sens très large et considérer l auteur comme un créateur. Au sens de la propriété intellectuelle, un auteur est celui qui crée des œuvres de l esprit. Œuvres de l esprit Le code de la propriété intellectuelle ne définit pas ce qu est une œuvre de l esprit, mais il préfère en donner une liste : livres, brochures et autres écrits littéraires, artistiques et scientifiques ; conférences, allocutions, sermons, plaidoiries et autres œuvres de même nature ; œuvres dramatiques ou dramatico musicales ; œuvres chorégraphiques, numéros et tours de cirque, pantomimes, dont la mise en œuvre est fixée par écrit ou autrement ; compositions musicales avec ou sans paroles ; œuvres cinématographiques et autres œuvres consistant dans des séquences animées d images, sonorisées ou non, dénommées ensemble œuvres audiovisuelles ; œuvres de dessin, de peinture, d architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie ; œuvres graphiques et typographiques ; œuvres photographiques et celles réalisées à l aide de techniques analogues à la photographie ; œuvres des arts appliqués ; illustrations, cartes géographiques ; plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l architecture et aux sciences ; logiciels, y compris le matériel de conception préparatoire ; créations des industries saisonnières de l habillement et de la parure. 1

2 Dès qu un auteur crée une œuvre, celle ci est protégée par le droit de la propriété intellectuelle, qu elle ait été publiée ou non. Droit moral et droit patrimonial En matière de droit d auteur, on distingue deux types de droits : le droit moral et le droit patrimonial. Le droit moral permet notamment à l auteur d une œuvre d en revendiquer la paternité et aussi d en faire respecter l intégrité. Les droits patrimoniaux sont les droits qui permettent à un auteur de retirer un bénéfice de son œuvre. Ils portent donc principalement sur l exploitation et la diffusion des œuvres. Les droits patrimoniaux protègent donc les intérêts de l auteur et du diffuseur de ses œuvres. Comment exploiter une œuvre de l esprit Si l on prend la peine de lire les articles L122 1 à L du CPI qui définissent les droits patrimoniaux de l auteur dans le code de la propriété intellectuelle, on s aperçoit que l exploitation d une œuvre est extrêmement encadrée. En fait, toute utilisation d une œuvre qui n est pas prévue par l auteur doit faire l objet d un accord direct avec l auteur ou bien avec la personne qui est chargée par l auteur d exploiter ses œuvres (le diffuseur de l œuvre). Par exemple, si vous souhaitez afficher sur un blog un poème d un auteur que vous appréciez particulièrement, vous devez demander l autorisation à l auteur ou bien à son éditeur à qui l auteur a accordé les droits de diffusion de cette œuvre. Cette démarche peut sembler contraignante, mais c est la seule qui soit juridiquement valable. Bien évidemment, ce raisonnement vaut pour tous les types d œuvres, qu il s agisse d un texte, d une image, d une chanson ou bien encore d un film. En cas de non respect de ces dispositions légales, vous risquez de vous faire condamner. Ainsi, la mise à disposition sur un site Web de paroles de chansons, sans le consentement de l auteur ou de son éditeur, a été plusieurs fois condamnée par les tribunaux. Ce principe peut paraître réducteur et accorder trop d importance au pouvoir de l auteur sur son œuvre, mais c est la loi! D autre part, vous imaginez bien que si le fait de recopier des paroles constitue une infraction, il en va de même pour la musique ellemême... Il existe cependant des exceptions prévues par la loi qui limitent le droit d auteur (article L122 5 du CPI), notamment le droit à la copie privée et le droit de citation, mais vous devez retenir que l on n a pas le droit d utiliser une œuvre sans l autorisation de l auteur en dehors des cas prévus par l auteur. Quand un chanteur écrit des chansons et fait un disque, il accorde aux acheteurs de son disque uniquement le droit d écouter la musique qu il a créée dans le cadre qu il a prévu, c est à dire en écoutant son disque. Le simple fait d acheter un disque n accorde aucun autre droit. La matérialité du disque (un morceau de plastique de douze centimètres de diamètre) est notre propriété, mais cela ne confère absolument aucun droit sur l œuvre, si ce n est le droit de l écouter sur l appareil de son choix. Droit à la copie privée La loi autorise la réalisation de copies privées des œuvres que l on a acquises et la jurisprudence encadre encore plus sévèrement cette exception au droit d auteur. Beaucoup d internautes ignorants ou de mauvaise foi justifient le piratage de la musique au nom de l exception de copie privée. Les choses sont pourtant extrêmement claires : on a le droit de faire une copie d un disque que l on a acheté, uniquement pour son usage personnel. Cela signifie que lorsque vous achetez un disque, vous pouvez sans problème graver un CD ROM pour l écouter dans votre voiture. En revanche, cela ne vous autorise pas à en faire une copie pour une autre personne. Piratage et copier-coller On peut se poser la question de savoir si la généralisation du piratage des œuvres audiovisuelles n est pas à mettre en relation avec l inflation des pratiques de copier coller chez les élèves. En effet, dans les deux cas, on a affaire à la violation du droit d auteur, même si c est plus le droit moral que le droit patrimonial qui est bafoué par les élèves qui plagient servilement. Quoi qu il en soit, une réflexion sur le droit d auteur reste à mener avec les élèves, même si le travail semble immense en la matière. L enseignant aura au moins à cœur d apprendre à ses élèves à utiliser les sources documentaires qu ils trouvent sur Internet afin qu ils puissent les citer correctement. 2

3 Droit de citation De la citation au plagiat, il n y a parfois qu un pas, et il est absolument nécessaire de bien intérioriser les règles du droit de la citation car l enseignant aura souvent à juger de la légalité des citations dans les travaux de ses élèves. Les articles L et L du code de la propriété intellectuelle décrivent le droit de la citation : «Lorsque l œuvre a été divulguée, l auteur ne peut interdire, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l auteur et la source : les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d information de l œuvre à laquelle elles sont incorporées.» Malheureusement, le CPI ne définit pas exactement ce qu est une courte citation et c est donc à la justice d apprécier, au cas par cas, la licéité d une citation. On peut néanmoins préciser le droit de la citation par quelques conditions tirées de la loi elle même, ainsi que de la jurisprudence. La loi exige tout d abord que l œuvre ait été divulguée au public et que le droit de paternité de l auteur soit respecté. Il est donc impératif que le nom de l auteur et la référence du document soient clairement identifiés. Pour que la citation apparaisse très clairement au sein de l œuvre qui cite, il est nécessaire d utiliser des signes distinctifs, par exemple des guillemets ou l italique dans le cas d un texte. La citation ne doit pas porter atteinte au droit moral de l auteur en ce sens où elle doit être exactement reproduite et ne pas être présentée d une manière qui ne correspondrait pas à la visée originale de l auteur ; ainsi, une citation tronquée ou bien sortie de son contexte afin de lui faire dire autre chose que ce que l auteur visait, serait contraire aux règles du droit d auteur et par conséquent condamnable. Une autre exigence en matière de citation concerne la brièveté ; la loi n impose aucune limite précise et c est donc au juge d interpréter la loi en cas de conflit. Il se dégage de la jurisprudence que la citation doit être proportionnellement courte par rapport à l œuvre citée, mais également par rapport à l œuvre citante. Ainsi, le fait de citer la moitié d une œuvre, même si elle est extrêmement courte (un poème, une chanson, etc.) n est pas convenable. De la même manière, si le poids des citations à l intérieur d une œuvre est trop important, le juge pourra également condamner. En fait, il faut retenir de tout cela qu une citation ne sert qu à illustrer un propos, une thèse et elle ne doit pas sortir de cette finalité. Plagiat et droit d auteur On entend parfois qu un auteur a été condamné pour plagiat, mais c est une impropriété car ce terme n est pas une notion juridique ; en effet, vous ne trouverez nulle part dans le code de la propriété intellectuelle le mot «plagiat» et si un auteur doit être condamné parce qu il a copié un de ses confrères, ce sera parce qu il a commis ce que les juristes appellent un acte de contrefaçon. C est d ailleurs aussi sous ce terme que l on désigne l activité qui consiste à télécharger illégalement de la musique ou de la vidéo sur Internet. Reconnaissons qu il y a une certaine logique à cela dans la mesure où dans tous ces cas on utilise une œuvre sans y être autorisé. Il y a cependant dans le plagiat une dimension supplémentaire qui relève plus de la faute morale qu autre chose, étant donné que l on s approprie le génie de quelqu un sans le citer. Exception pédagogique Comme nous l avons vu, l exploitation d une œuvre protégée par le droit d auteur est extrêmement encadrée si bien que son utilisation dans le cadre pédagogique s avère contraignante si l on souhaite respecter la loi. La loi n du 1 er août 2006 relative au droit d auteur et aux droits voisins dans la société de l information (DADVSI) a cependant créé une exception (qualifiée de pédagogique) en modifiant le code de la propriété intellectuelle (e du 3 de l article L ) : Lorsque l œuvre a été divulguée, l auteur ne peut interdire, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l auteur et la source, la représentation ou la reproduction d extraits d œuvres, sous réserve des œuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l écrit, à des fins exclusives d illustration dans le cadre de l enseignement et de la recherche, à l exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d élèves, d étudiants, d enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l article L Quand un enseignant utilise dans sa classe une œuvre protégée par le droit d auteur, il peut, grâce à l exception pédagogique, déroger aux règles communes du droit d auteur en toute légalité. Cette exception pédagogique, qui était prévue pour s appliquer à partir du 1 er janvier 2009, a donné lieu à la signature d accords entre le Ministère de l Éducation nationale (MEN), le Ministère de l Enseignement supérieur et de la recherche (MESR) et différentes 3

4 sociétés de gestion des droits d auteur. On trouvera une chronologie précise de ces différents accords dont certains sont échus et d autres ont été renouvelés à l adresse suivante : Il existe actuellement trois accords en vigueur qui réglementent l utilisation des ressources pédagogiques : Accord sur l utilisation des œuvres cinématographiques et audiovisuelles à des fins d illustration des activités d enseignement et de recherche ; Accord sur l interprétation vivante d œuvres musicales, l utilisation d enregistrements sonores d œuvres musicales et l utilisation de vidéo musiques à des fins d illustration des activités d enseignement et de recherche ; Accord sur l utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d illustration des activités d enseignement et de recherche. Ces accords sont censés, en contrepartie d une rémunération versée aux sociétés de gestion faciliter l utilisation par les enseignants dans leurs cours de ressources soumises au droit d auteur. Nous vous conseillons de lire intégralement ces textes, même s ils vous paraissent techniques et difficilement applicables dans la pratique. Voici les grands principes du dernier accord sur l utilisation des livres : L accord vise les œuvres éditées sur support papier ou sur support numérique. Par exception, les œuvres des arts visuels, issues ou non d une publication, peuvent être utilisées, qu elles soient éditées sur support papier ou numérique. Il convient néanmoins de signaler une restriction supplémentaire, les œuvres couvertes sont uniquement celles pour lesquelles les titulaires de droits d auteur ont apporté leurs droits aux sociétés de gestion collective signataires de l accord (centre français d exploitation du droit de copie, société des éditeurs et auteurs de musique et société des arts visuels associés). Par conséquent, les enseignants doivent s assurer que l œuvre protégée à laquelle ils souhaitent recourir entre bien dans le champ de l accord. Un moteur de recherche est disponible à cet effet sur le site internet du centre français d exploitation du droit de copie (CFC) à l adresse : À la lecture de ce texte, il faut bien comprendre que l enseignant qui souhaite utiliser une ressource dans son cours devra : vérifier que l éditeur de la ressource sélectionnée fait bien partie de l accord en interrogeant une base de données ; numériser la ressource papier ; l intégrer dans son cours. Pour les œuvres des arts visuels (arts graphiques, plastiques, photographiques, architecturaux, etc.), il est possible de récupérer la ressource en ligne, ce qui supprime la phase de numérisation, mais il faudra néanmoins rechercher si l auteur de l image figure dans la base de données. En pratique, cette opération se révélera souvent problématique. Les autres accords ne sont malheureusement pas beaucoup plus faciles à appliquer et si le but de ces accords est bien de fixer des règles et des limites, il faut avouer que les conditions définies dans ces textes ne sont pas vraiment de nature à favoriser l utilisation de ressources numériques en classe. Vous trouverez une bonne synthèse de ces accords, sous la forme d une série de questions réponses, sur le site du CNDP : 4

5 Questions Quelle est la dernière version en vigueur de l accord sur l utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d illustration des activités d enseignement et de recherche? Dans quel BO (Bulletin officiel) peut on trouver ce texte? Quand prend fin cet accord? Quel est le coût annuel de cet accord? Quelle loi a modifié récemment la définition de l exception pédagogique (article L e du CPI)? Donnez trois exemples d utilisation licite d œuvres protégées par le droit d auteur en classe. Donnez trois exemples d utilisation illicite d œuvres protégées par le droit d auteur en classe. Donnez deux exemples d utilisation licite d œuvres protégées par le droit d auteur sur un intranet scolaire. Donnez deux exemples d utilisation illicite d œuvres protégées par le droit d auteur sur un intranet scolaire. Quelles sont les alternatives au droit d auteur? 5

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat :

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat : QU EST-CE QUE LE PLAGIAT? Le plagiat est l action de «Piller les œuvres d autrui en donnant pour siennes les parties copiées» Le Petit Larousse 2013. C est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale

Plus en détail

La gestion des droits d auteur par l entreprise. 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication

La gestion des droits d auteur par l entreprise. 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication La gestion des droits d auteur par l entreprise 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication Principe du DA Auteur, créateur, graphiste Contenu Collectif d auteurs, créateurs, graphistes Article

Plus en détail

Questions des intervenants Bibliest-Urfist Strasbourg 2 février 2010 Besançon. Eric Heilmann - Véronique Parisot

Questions des intervenants Bibliest-Urfist Strasbourg 2 février 2010 Besançon. Eric Heilmann - Véronique Parisot Questions des intervenants Bibliest-Urfist Strasbourg 2 février 2010 Besançon Eric Heilmann - Véronique Parisot Droit d auteur et thèses électroniques L auteur d une thèse est titulaire de l intégralité

Plus en détail

des établissements sous tutelle du ministère de l Éducation nationale et de l Enseignement supérieur

des établissements sous tutelle du ministère de l Éducation nationale et de l Enseignement supérieur Enseignants des établissements sous tutelle du ministère de l Éducation nationale et de l Enseignement supérieur Ce qu il faut savoir pour utiliser des œuvres protégées par le droit d auteur CFC - Centre

Plus en détail

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs Images fixes et vidéo sur internet Droits et devoir des utilisateurs Les photos et images Utilisation personnelle des images dans le cadre familiale = Copie privée (autorisée) Attention : la diffusion

Plus en détail

INTRODUCTION : NOTIONS PRÉALABLES

INTRODUCTION : NOTIONS PRÉALABLES INTRODUCTION : NOTIONS PRÉALABLES Avant de pouvoir clairement distinguer les différents types de création dont vos salariés peuvent être les auteurs, et leurs régimes juridiques distincts, il convient

Plus en détail

Direction de l Administration Générale Service Juridique SOMMAIRE - LE DROIT DE COPIE -

Direction de l Administration Générale Service Juridique SOMMAIRE - LE DROIT DE COPIE - Direction de l Administration Générale Service Juridique BULLETIN D INFORMATIONS JURIDIQUES SOMMAIRE - LE DROIT DE COPIE - N 2 - Février 2006 DROIT DE COPIE DROIT D AUTEUR ET DROIT DE COPIE Tout auteur

Plus en détail

Protection des droits d auteur

Protection des droits d auteur Protection des droits d auteur Mars 2012 A. Règles en matière d'utilisation d'œuvres dans le cadre de la rédaction de mémoires ou d autres travaux d étudiants L étudiant est titulaire des droits d auteurs

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE

CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE - De nouvelles obligations pour l éditeur - La création de dispositions spécifiques pour les droits numériques - De nouvelles possibilités pour l auteur de résiliation

Plus en détail

Infirmier de santé au travail du savoir faire au faire savoir. par l'utilisation d'internet

Infirmier de santé au travail du savoir faire au faire savoir. par l'utilisation d'internet Infirmier de santé au travail du savoir faire au faire savoir par l'utilisation d'internet Journées d'études et de formation du GIT 2014 Saint malo 1 Internet Rechercher des informations Echanger avec

Plus en détail

De la légalité de l analyse d un logiciel à des fins de compatibilité et de la publication des informations obtenues

De la légalité de l analyse d un logiciel à des fins de compatibilité et de la publication des informations obtenues De la légalité de l analyse d un logiciel à des fins de compatibilité et de la publication des informations obtenues Sébastien Fourestier (fouresti@enseirb.fr) 9 février 2007 Table des matières 1 En deux

Plus en détail

Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes. Aix Les Bains - le 17 novembre 2015

Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes. Aix Les Bains - le 17 novembre 2015 Numérique et droit de propriété intellectuelle Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes Aix Les Bains - le 17 novembre 2015 Notre environnement! Fotolia oct. 2015 Fotolia oct. 2015 Fotolia oct. 2015 Fotolia

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 24 La propriété intellectuelle Me Micheline Montreuil 1 La propriété intellectuelle Contenu Le brevet d invention La marque de commerce Le droit d auteur Le dessin industriel

Plus en détail

L achat d art. Bonnes pratiques et outils groupe BNP Paribas

L achat d art. Bonnes pratiques et outils groupe BNP Paribas L achat d art Bonnes pratiques et outils groupe BNP Paribas 1 Définition de l achat d art Qu est-ce que c est? Qui pratique? Qu est-ce qu on achète? Cadre juridique de l œuvre d art Rappel sur la propriété

Plus en détail

CHARTE D EDITION ÉLECTRONIQUE

CHARTE D EDITION ÉLECTRONIQUE CHARTE D EDITION ÉLECTRONIQUE Les engagements L éditeur L édition d informations en ligne obéit aux mêmes règles légales que l édition traditionnelle. Le contenu du site est donc régi par la Loi qui confère

Plus en détail

Droit et bibliothèque. ABF 2015-2016 Élisabeth FABART

Droit et bibliothèque. ABF 2015-2016 Élisabeth FABART Droit et bibliothèque ABF 2015-2016 Élisabeth FABART 1 Sommaire 1. Le droit d auteur : généralités 2. Droits et collections des bibliothèques 3. Droit et documents de communication Droit et animations

Plus en détail

Usage responsable du Numérique

Usage responsable du Numérique Usage responsable du Numérique Utiliser, Créer, Publier des ressources Comment publier en respectant le cadre législatif Usage responsable du Numérique Comment protéger ses ressources publiées? Qu est-ce

Plus en détail

Propriété intellectuelle en informatique

Propriété intellectuelle en informatique 47 Chapitre 4 Propriété intellectuelle en informatique 1. Introduction Propriété intellectuelle en informatique Nous avons été amenés précédemment à examiner les principes relatifs à la propriété intellectuelle.

Plus en détail

Le droit de prêt en bibliothèque

Le droit de prêt en bibliothèque Les droits collectifs Le droit de prêt en bibliothèque p. 45 Le principe La loi du 18 juin 2003 relative à la «rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs»

Plus en détail

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Droits Syndicat français des artistes interprètes Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Les droits des artistes interprètes sont des droits de propriété littéraire et artistique,

Plus en détail

Maroc. Droits d auteur et droits voisins

Maroc. Droits d auteur et droits voisins Droits d auteur et droits voisins Loi n 02-2000 Partie 1- Le droit d auteur Chapitre 1 - Dispositions introductives Art.1.- Les termes utilisés dans cette loi et leurs diverses variantes ont les significations

Plus en détail

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à :

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à : Article 1 : Principes de cession La reproduction et la réédition des créations du prestataire sont soumises à la perception de droits d auteur selon la loi du 11 mars 1957. La cession de ces droits ne

Plus en détail

GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR LE DROIT À L IMAGE PARCOURS TRANS

GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR LE DROIT À L IMAGE PARCOURS TRANS GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR ET LE DROIT À L IMAGE DANS LE CADRE DES PARCOURS TRANS QUELQUES NOTIONS DE BASE Le droit Civil - droit à l image Le droit à l'image est le droit de toute personne physique à

Plus en détail

Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques*

Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques* ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques* du 9 septembre 1886, complétée à Paris le 4 mai 1896, révisée à

Plus en détail

Conditions générales de location et d exploitation d images

Conditions générales de location et d exploitation d images Conditions générales de location et d exploitation d images PREAMBULE 1. Aux termes des présentes conditions, la notion de photographie est définie comme "Tout document reproduisant une image sur support

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW Adoptée le 18 mai 2006 par le Conseil d administration ATTENDU que les archives sont la propriété du Conseil de la Nation Atikamekw

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

L essentiel à connaitre en matière de Droit d auteur et Droit de reproduction dans le cadre de l Enseignement et la Recherche

L essentiel à connaitre en matière de Droit d auteur et Droit de reproduction dans le cadre de l Enseignement et la Recherche L essentiel à connaitre en matière de Droit d auteur et Droit de reproduction dans le cadre de l Enseignement et la Recherche 1 CHAMPS D APPLICATION DE L EXCEPTION PEDAGOGIQUE : L exception pédagogique

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur février 2013 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION...1 II. DROITS ET LIBERTÉS GÉNÉRAUX...1 A. Documents pour lesquels

Plus en détail

Utiliser des images sur Internet en toute légalité

Utiliser des images sur Internet en toute légalité Utiliser des images sur Internet en toute légalité Lorraine La facilité avec laquelle on trouve des images sur Internet peut vite faire oublier les règles élémentaires en matière de propriété intellectuelle.

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2)

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) - Les Bases De Données - Le multimédia - Les puces et topographies - La création générée par ordinateur 1 LES BASES DE DONNEES Depuis 1998, les Bases De

Plus en détail

Code des usages pour la traduction d une œuvre théâtrale

Code des usages pour la traduction d une œuvre théâtrale Code des usages pour la traduction d une œuvre théâtrale Proposé par la Préambule La traduction se révèle être une activité essentielle pour la découverte et la diffusion d œuvres théâtrales étrangères,

Plus en détail

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques DROIT > Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques Décembre 2014 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Le droit d auteur et les. thèses électroniques

Le droit d auteur et les. thèses électroniques Le droit d auteur et les Projet soutenu par l ANR thèses électroniques 26 mars 2009 Sommaire 1.Droit d auteur a. Définition b. Types d œuvres c. Titularité des droits d. Cession des droits d auteur e.

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur avril 2011 Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur I PRÉAMBULE

Plus en détail

L exploitation. Lutter contre le plagiat

L exploitation. Lutter contre le plagiat L exploitation L exploitation Lutter contre le plagiat Internet a bouleversé les usages en matière de recherche d information, mais a aussi accru et facilité les possibilités de copier-coller dans la production

Plus en détail

LE DROIT MORAL DE L ARCHITECTE SUR SON ŒUVRE

LE DROIT MORAL DE L ARCHITECTE SUR SON ŒUVRE LE DROIT MORAL DE L ARCHITECTE SUR SON ŒUVRE Comme tout artiste sur son œuvre, l architecte dispose d un droit d auteur sur l œuvre architecturale qu il conçoit, tout comme sur les plans, maquettes et

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

Qui en sont les contributeurs?

Qui en sont les contributeurs? fiche pratique DE LA CAPTATION D UN SPECTACLE À SON EXPLOITATION Difficile d improviser une captation, plus difficile encore de (pouvoir) l exploiter sans avoir fait un point sur la législation applicable

Plus en détail

«L AFFAIRE GOOGLE NEWS»

«L AFFAIRE GOOGLE NEWS» «L AFFAIRE GOOGLE NEWS» Les décisions 1 dans l affaire introduite par Copiepresse 2 contre Google ont déjà fait couler beaucoup d encre et ont été le sujet de très nombreux commentaires et d analyses,

Plus en détail

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels.

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. SEMINAIRE ECONOMIE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ECOLE DES MINES DE PARIS Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. Emmanuel Gougé Avocat (Cour d Appel de Paris) Solicitor (England

Plus en détail

Creative Commons Attribution Pas d'utilisation Commerciale* Partage à l'identique 3.0 France

Creative Commons Attribution Pas d'utilisation Commerciale* Partage à l'identique 3.0 France Creative Commons Attribution Pas d'utilisation Commerciale* Partage à l'identique 3.0 France *Note de Synaps Collectif audiovisuel : Nous considérons comme commerciale toute utilisation lucrative Licence

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

Droit et Internet : comment allier numérique et dispositions juridiques? Intervenant Maître BAUDOUIN: Avocat Associé TEN France

Droit et Internet : comment allier numérique et dispositions juridiques? Intervenant Maître BAUDOUIN: Avocat Associé TEN France Droit et Internet : comment allier numérique et dispositions juridiques? Intervenant Maître BAUDOUIN: Avocat Associé TEN France CCI des Deux-Sèvres 1 er et 3 décembre 2015 I- Le droit de propriété intellectuelle

Plus en détail

Le contrat d édition à l ère du numérique

Le contrat d édition à l ère du numérique Le contrat d édition à l ère du numérique Présentation de l accord-cadre entre le Syndicat national de l édition et le Conseil permanent des écrivains Assises du livre numérique SNE 2013 Liliane de Carvalho

Plus en détail

1. Rappel des faits (résumé succinct ou synthétique des faits) 4. Résolution du cas à l aide du principe juridique énoncé plus haut

1. Rappel des faits (résumé succinct ou synthétique des faits) 4. Résolution du cas à l aide du principe juridique énoncé plus haut Cours du 05.12.13 PARTIEL 1 QCM + 1 ou plusieurs Cas pratique = en 4 étapes 1. Rappel des faits (résumé succinct ou synthétique des faits) 2. Question de droit abordé (thème abordé) 3. Principe juridique

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DE DROITS Acquisition des droits sur des contributions créées pour un site Internet

CONTRAT DE CESSION DE DROITS Acquisition des droits sur des contributions créées pour un site Internet 1 CONTRAT DE CESSION DE DROITS Acquisition des droits sur des contributions créées pour un site Internet ENTRE : Le ministère de la Culture et de la Communication situé 182, rue Saint-Honoré - 75033 Paris

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE CHAPITRE 1 CADRE GÉNÉRAL

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE CHAPITRE 1 CADRE GÉNÉRAL TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 5 PARTIE 1 L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE CHAPITRE 1 CADRE GÉNÉRAL Le logiciel... 9 1. Quelle est la législation applicable?... 9 2. Le droit des brevets s applique-t-il aux

Plus en détail

Droits et devoirs des enseignants. SPES 22 août 2001

Droits et devoirs des enseignants. SPES 22 août 2001 Droits et devoirs des enseignants SPES 22 août 2001 Atelier n o 4! Les textes légaux et réglementaires! Obligations des fonctionnaires! Obligations des enseignants! Droit des enseignants! Rapport SPES

Plus en détail

SITE INTERNET 14/11/2008

SITE INTERNET 14/11/2008 SITE INTERNET 14/11/2008 Internet est un espace soumis aux règles de droit commun et, depuis le 21 juin 2004, aux dispositions de la loi pour la confiance dans l économie numérique (LCEN). Si des questions

Plus en détail

MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE

MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE Emmanuel Gougé Avocat au Barreau de Paris Solicitor in England and Wales emmanuel.gouge@eg-avocats.com Cabinet EGAvocats 174, Boulevard Malesherbes 75017 Paris Tél: 01

Plus en détail

Article 1. Objet. Pour toutes les autres utilisations, le Producteur est tenu de s adresser directement à l ayant droit des enregistrements concernés.

Article 1. Objet. Pour toutes les autres utilisations, le Producteur est tenu de s adresser directement à l ayant droit des enregistrements concernés. CONDITIONS GENERALES Article 1. Objet. 1.1. En remplissant le formulaire de déclaration, le producteur audiovisuel, dont les coordonnées sont reprises sur le formulaire de déclaration (ci-après: le Producteur

Plus en détail

Les artistes-auteurs indépendants bénéficient d un régime de protection sociale spécifique.

Les artistes-auteurs indépendants bénéficient d un régime de protection sociale spécifique. Rémunérer un artiste-auteur indépendant (graphiste, plasticien, photographe...) Les obligations de l entreprise ou de la collectivité publique qui achète ou utilise l oeuvre (diffuseur) Les artistes-auteurs

Plus en détail

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte La Grande Bibliothèque du Droit Charte Préambule La Grande Bibliothèque du Droit (ci-après «GBD») édite un site internet, accessible à l adresse : www.lagbd.fr permettant l accès, la consultation et la

Plus en détail

Guide de la Propriété Intellectuelle

Guide de la Propriété Intellectuelle Guide de la Propriété Intellectuelle 19/11/2015 Souad BOUSSAID Responsable de Transfert de Technologie Agence Nationale de Promotion de la Recherche Scientifique Guide de la Propriété Intellectuelle Projet

Plus en détail

Photos et Droit à l image

Photos et Droit à l image Photos et Droit à l image 1) Le droit à l image (photos-vidéos) L atteinte au droit à l image n est pas caractérisée dès lors que la personne photographiée n est pas identifiable et que sa vie privée n

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges 1. Qu est ce que le répertoire d Access Copyright? Le répertoire d Access Copyright se compose d œuvres publiées qui ont un équivalent sous forme papier

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 7

guide du créateur d entreprise 7 01 Protéger les idées guide du créateur d entreprise 7 Si votre projet se base sur une nouvelle invention, sur un concept original ou sur une création novatrice, pensez à protéger votre idée. Vous n aimeriez

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

USEED Conditions d utilisation

USEED Conditions d utilisation USEED Conditions d utilisation USEED Inc. (USEED) assure l entretien de son site Web en guise de service aux personnes qui le visitent, aux clients avec lesquels USEED conclut une entente de service distincte

Plus en détail

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Villeurbanne, 11 janvier 2011 LOGICIELS : aspects juridiques et valorisation au CNRS Pascaline Toutois, Service

Plus en détail

1.1. L Auteur a proposé à la Revue un article de sa création dont le titre est...

1.1. L Auteur a proposé à la Revue un article de sa création dont le titre est... Contrat d édition Entre les soussignés : M Demeurant : ci-après dénommé «l Auteur», d une part ET la revue «Cahiers de la sécurité» Dont le siège est : École Militaire - 1 place Joffre - 75007 Paris représentée

Plus en détail

La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle

La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle «[Les imprimantes 3D] ont le potentiel de révolutionner la manière dont nous produisons à peu près tout» 1

Plus en détail

Le contrat de licence

Le contrat de licence Le contrat de licence Check-list pour la négociation d un contrat de licence AVERTISSEMENT : Nos check-lists ont pour but de vous aider à formuler certaines questions à se poser lorsque vous négociez des

Plus en détail

Le droit d auteur. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Le droit d auteur. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Le droit d auteur Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Le droit d auteur fait partie du code de la propriété intellectuelle créé par la loi n 92-597 du 1 er juillet 1992 La loi

Plus en détail

Bonnes pratiques et respect du droit d auteur

Bonnes pratiques et respect du droit d auteur Bonnes pratiques et respect du droit d auteur Présenté par Hélène Lauzon, MBibl. 2011 2 Propriété intellectuelle ou droit d auteur? La propriété intellectuelle inclut : Le droit d auteur, Les droits voisins

Plus en détail

Le cinéma, le juriste, la médiathèque 2 Propriété intellectuelle

Le cinéma, le juriste, la médiathèque 2 Propriété intellectuelle 2- Propriété intellectuelle La propriété intellectuelle est, en France, régie par un code du 1 er juillet 1992, qui rassemble un ensemble de lois préexistantes, notamment celle du 11 mars 1957 et celle

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

COMMUN TC 8 II ARIF T

COMMUN TC 8 II ARIF T T A R I F C O M M U N TC 8 II 1 TARIF COMMUN TC 8 II Reprographie dans les bibliothèques 1 Objet du tarif 1.1 Le tarif commun 8 II définit le champ d application, fixe les conditions et les redevances

Plus en détail

Droits d auteur Jean-Daniel Bouhénic

Droits d auteur Jean-Daniel Bouhénic Droits d auteur Jean-Daniel Bouhénic Images de presse Les droits dont bénéficient les auteurs d œuvres de l esprit résultent de diverses lois et textes réglementaires, qui ont été codifiés dans le premier

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE

INTRODUCTION A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE TITRE DE LA PRÉSENTATION 1 INTRODUCTION A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE Soizic LEFEUVRE/Karim TADRIST NOVEMBRE 2015 LE DROIT D AUTEUR UNE IDEE QUI VIENT DE LOIN 2 LES ORIGINES DU DROIT D AUTEUR Genèse Historique

Plus en détail

CONTRAT DE DIFFUSION ELECTRONIQUE D UNE THESE UNIVERSITAIRE

CONTRAT DE DIFFUSION ELECTRONIQUE D UNE THESE UNIVERSITAIRE CONTRAT DE DIFFUSION ELECTRONIQUE D UNE THESE UNIVERSITAIRE Entre : L UNIVERSITE DE LAUSANNE, (ci-après l Université), Unicentre, 1015 Lausanne, représentée par son Recteur, soit d une part Et M (ci-après

Plus en détail

L APERÇU DES NOTIONS GENERALES DE DROIT D AUTEUR ET DE DROITS CONNEXES. Document établi par le Bureau international de l OMPI

L APERÇU DES NOTIONS GENERALES DE DROIT D AUTEUR ET DE DROITS CONNEXES. Document établi par le Bureau international de l OMPI L APERÇU DES NOTIONS GENERALES DE DROIT D AUTEUR ET DE DROITS CONNEXES Document établi par le Bureau international de l OMPI TABLE DES MATIERES Page I. NOTIONS GÉNÉRALES DE DROIT D AUTEUR... 2 A. Introduction...

Plus en détail

Entre : Ci-après dénommé (e) "l Auteur" D une part, Et : Ci-après dénommé (e) "l Editeur" D autre part, En présence du :

Entre : Ci-après dénommé (e) l Auteur D une part, Et : Ci-après dénommé (e) l Editeur D autre part, En présence du : CONTRAT DE CESSION DES DROITS D EDITION MUSICALE Entre : Ci-après dénommé (e) "l Auteur" D une part, Et : Ci-après dénommé (e) "l Editeur" En présence du : D autre part, Bureau Burkinabé du Droit d Auteur,

Plus en détail

sommaire L enveloppe Soleau Votre enveloppe Soleau : quelle vie après le dépôt? Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une enveloppe Soleau

sommaire L enveloppe Soleau Votre enveloppe Soleau : quelle vie après le dépôt? Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une enveloppe Soleau L enveloppe Soleau REPèREs Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une enveloppe Soleau titre chapitre L enveloppe Soleau Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une enveloppe Soleau sommaire Pourquoi

Plus en détail

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Préambule Ce document est réalisé dans le cadre du PRAI (Programme régional d actions innovatrices)

Plus en détail

LES CONSEILS DE NOTRE AVOCAT EN DROIT D AUTEUR : CE QU IL FAUT SAVOIR!

LES CONSEILS DE NOTRE AVOCAT EN DROIT D AUTEUR : CE QU IL FAUT SAVOIR! Fiche juridique : droit d auteur. NOTRE AVOCAT : Maître Tamara BOOTHERSTONE est avocat au Barreau de Paris depuis plus de 10 ans. Elle a fondé le cabinet BOOTHERSTONE AVOCAT, un cabinet à taille humaine,

Plus en détail

ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE

ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE PREAMBULE Radio France est une société nationale de programme qui conçoit,

Plus en détail

Les droits de propriété industrielle

Les droits de propriété industrielle Les droits de propriété industrielle Nathalie Wuylens Directrice des affaires juridiques SATT idfinnov nws@idfinnov.com 2015 - idfinnov Rappel : Propriété intellectuelle Propriété industrielle Droit des

Plus en détail

HD-WEBJEUX LICENCE DE SCRIPT. A - Conditions d'utilisation pour une entente de licence d'utilisation commerciale

HD-WEBJEUX LICENCE DE SCRIPT. A - Conditions d'utilisation pour une entente de licence d'utilisation commerciale HD-WEBJEUX LICENCE DE SCRIPT A - Conditions d'utilisation pour une entente de licence d'utilisation commerciale La présente licence exprime l'intégralité des obligations des parties. En ce sens, le titulaire

Plus en détail

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER Les moyens modernes de diffusion et de traitement de l informatique étant devenus des supports essentiels de la pédagogie moderne,

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Projet «savoir gérer son droit d auteur» Edition 2016/2017 Catalogue des formations CRCPI (Centre de Renforcement des Capacités pour l Exploitation de la Propriété Intellectuelle I P S A i p s a o r g

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

CHAPITRE 11 : LA PROPRIETE INTELLECTUELLE

CHAPITRE 11 : LA PROPRIETE INTELLECTUELLE CHAPITRE 11 : LA PROPRIETE INTELLECTUELLE La propriété intellectuelle est une application particulière de la propriété. Elle consiste à reconnaître au créateur des prérogatives sur sa chose. Elle protège

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015

DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015 7, rue du Sentier - 75002 Paris - www.stand-art.fr Eugène N SONDÉ - Président : standart1@me.com - 01 83 92 15 70 DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015 Les dates des accrochages, vernissages,

Plus en détail

Le contrat de production/d artiste

Le contrat de production/d artiste Le contrat de production/d artiste Check-list pour la négociation d un contrat de production/d artiste AVERTISSEMENT : Nos check-lists ont pour but de vous aider à formuler certaines questions à se poser

Plus en détail

Dossier de candidature au Concours Prix de thèse

Dossier de candidature au Concours Prix de thèse Dossier de candidature au Concours Prix de thèse Pour constituer votre dossier de candidature, vous devez adresser à l URPS Médecins Libéraux du Languedoc-Roussillon Maison des Professions Libérales 285

Plus en détail

WIPO Training of trainers Program on Effective Intellectual Property Asset Management by Small and Medium-Sized Enterprises (SMEs)

WIPO Training of trainers Program on Effective Intellectual Property Asset Management by Small and Medium-Sized Enterprises (SMEs) Creative Expression Benefiting From Your Copyright and Using the Copyright Works of Others in Your Business Edouard Treppoz, Professeur à l Université Jean Moulin Lyon 3 WIPO Training of trainers Program

Plus en détail

Notions de base relatives aux brevets. Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009

Notions de base relatives aux brevets. Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009 Notions de base relatives aux brevets Abidjan, Côte d Ivoire 16 17 juin 2009 Propriété intellectuelle Propriété industrielle Convention de Paris (1883) Droit d auteur et droits voisins Convention de Berne

Plus en détail

2/ Protection des œuvres et droit d auteur

2/ Protection des œuvres et droit d auteur 2/ Protection des œuvres et droit d auteur Comprendre le droit d auteur (1) 1. Pourquoi le droit d auteur a-t-il été créé? A quoi sert-il? Protéger l art et la création Protéger les artistes Permettre

Plus en détail

ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE

ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE Nom : Prénom :. Société :. Objet social :.. Adresse :... Code Postal : Ville :.. Profession :... L image empruntée sera utilisée

Plus en détail

1. Rappel de législation

1. Rappel de législation Mis à jour le 17/04/2012 1/6 SYNTHÈSE SUR LES DROITS AUDIOVISUELS EN MÉDIATHÈQUE 1. Rappel de législation Code de la propriété intellectuelle (loi n 92-597 du 1/7/1992) regroupant la Loi du 11/3/1957 sur

Plus en détail

Reddition des comptes Écrit

Reddition des comptes Écrit Mais aussi Reddition des comptes Écrit p. 77 Dans le domaine de l Écrit k LE PRINCIPE Au niveau des dispositions générales du code de la propriété intellectuelle concernant le contrat d édition, le principe

Plus en détail

La propriété intellectuelle Droits et obligations des étudiants et des stagiaires postdoctoraux. Atelier de formation, printemps 2015 ADARUQ

La propriété intellectuelle Droits et obligations des étudiants et des stagiaires postdoctoraux. Atelier de formation, printemps 2015 ADARUQ La propriété intellectuelle Droits et obligations des étudiants et des stagiaires postdoctoraux Atelier de formation, printemps 2015 ADARUQ Présenté par Louise Savard Plan de la présentation 1. La propriété

Plus en détail