L Antibio-prophylaxie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Antibio-prophylaxie"

Transcription

1 Version : F 1/10 L Antibio-prophylaxie NE S APPLIQUE QU AUX INTERVENTIONS CITEES DANS LES TABLEAUX TOUTE TRANSGRESSION DE CE PROTOCOLE ENGAGE LA RESPONSABILITE DU PRATICIEN L administration de l antibiotique doit se faire dès l arrivée du patient en salle d opération (environ 30 minutes avant l incision) SONT EXCLUS (et devront donc bénéficier d une antibiothérapie curatrice) : - Les patients hospitalisés et alités depuis plus de 48 heures ou ayant un Comburtest Positif - Les patients ayant reçu une antibiothérapie dans les 8 jours précédents - Les patients soumis à une ré-intervention précoce

2 Version : F 2/10 CHIRURGIE VASCULAIRE et THORACIQUE Intervention Molécule Posologie Perop. Durée Alternative si allergie Chirurgie artérielle Pace Maker En 60 minutes Préop. Chirurgie carotidienne RIEN Exérèse pulmonaire (même / vidéo) Dalacine (clindamycine) 600 mg dose unique préop. (si durée > à 4 h réinjecter 600 mg) et Genta 5 mg/kg dose unique préop Varices RIEN Amputation Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV 1 g/6 heures pour une durée de 48 heures. Dalacine (clindamycine) 600 mg préop. Puis toutes 6h pendant 48 h et Genta 5 mg/kg/j en une seule injection a renouveler à la 24 ème heure

3 Version : F 3/10 CHIRURGIE ORTHOPEDIE Intervention Molécule Posologie Perop. Durée Alternative si allergie Prothèse articulaire Arthroscopie simple sans implant (avec ou sans méniscectomie) Chirurgie extra-articulaire des parties molles sans implants Mise en place de matériel quel qu il soit (résorbable ou non, ciment, greffe osseuse ) et quelle que soit la technique (percutanée, vidéoscopie ) Chirurgie du rachis Fracture fermée, facture ouverte stade I de Cauchoix, plaie articulaire Fracture ouverte stade II et III de Cauchoix, large plaie souillée des parties molles Pas d ABP Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV 1g toutes les 2 h 1g à H8, H16, H24 1 g/8 heures pour une durée de 48 heures. En 60 minutes Préop. En 60 minutes Préop. En 60 minutes Préop. Dalacine (clindamycine) 600 mg préop. puis toutes 6h pendant 48 h et Genta 5 mg/kg en une seule injection

4 Version : F 4/10 CHIRURGIE DIGESTIVE Intervention Molécule Posologie Perop. Durée Alternative si allergie Chirurgie : Gastroduodénale Biliaire Pancréatique Hépatique Oesophagienne Mastectomie Sphinctéro Endo Eventration Chirurgie colo-rectale et du grêle Appendicectomie S A A N N A S S T O M O S Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV préop 1 g si durée > 2 h Dalacine (clindamycine) 600 mg dose unique préop. (si durée > à 4 h réinjecter 600 mg) et Genta 5 mg/kg dose unique Flagyl (métronidazole) 1g préop + injection Plaie de l abdomen Appendicectomie (Perforée, gangrènée ) Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV préop. 1 g si durée > 2 h CURATIVE Flagyl (métronidazole) 1g préop + injection Procto Flagyl (métronidazole) 1g IV Hernie avec ou sans plaque Vésicule coelio simple Tumorectomie sein simple Pas d ABP

5 Version : F 5/10 CHIRURGIE UROLOGIQUE (Urine stérile) Intervention Molécule Posologie Perop. Durée Alternative si allergie Cystoscopie, fibro V. Urétrotomie Prostate radicale Néphrectomie TOT, TVT Chirurgie scrotale RTV, RTUP Uréthéroscopie Prothèse testicule Prothèse pénien Sphincter artifi. Cystectomie Cefoxitine 2g IVL préop. Biopsie de Prostate Ofloxacine 200 mg per os 1 heure avant Prolapsus Hysterectomie Pas d Antibioprophylaxie 1 g si durée > 2 h Genta 5 mg/kg en Préop. Préop. sur 1 h dose unique Flagyl (métronidazole) 1g préop + injection Ceftriaxone 1g IVL Dalacine (clindamycine) 600 mg dose unique préop. (si durée > à 4 h réinjecter 600 mg) + Genta 5 mg/kg préop Critères d inclusion : BU (comburtest) négatif, hospitalisation pré-op < à 48 H, pas d antibiothérapie dans les 8 jours précédents.

6 Version : F 6/10 CHIRURGIE ORL Intervention Molécule Posologie Perop Durée Alternative si allergie Chirurgie carcino Chirurgie Nasosinusienne Avec mechage ou Rhinologique avec greffon Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV préop. 1g si durée > 2 h 1 g/6 heures pour une durée de 24 heures. Dalacine (clindamycine) 600 mg pré op. puis toutes 6h pendant 24 h et Genta 5 mg/kg en une seule injection pré op CHIRURGIE OPHTALMO Intervention Molécule Quand Posologie Durée Alternative si allergie Cataracte Sauf :- reprise -diabétique - monophtalme - ATCD d endophtalmie Rien Levofloxacine 1 cp 12 h avant + 1 cp 2 à 4 h avavnt Plaies oculaires Levofloxacine Induction 500 mg IV 500 mg PO Rien après 500 mg Per os 24 h après.

7 Version : F 7/10 MECB DDS Chirurgie dentaire PREVENTION ENDOCARDITE Seulement pour les interventions suivantes A faire 30 à 60 minutes avant l intervention Prothèses valvulaires ATCD d endocardites infectieuses Cardiopathies congénitales cyanogène opérées ou non Amoxicilline 2 gr Per Os Si allergie : Dalacine (clindamycine) 600 mg Per Os IA, IM, RA Prolapsus mitral avec IM Bicuspidie aortique CMH obstructive avec souffle à l auscultation Colonoscopie Lithotritie Extracorporelle Amygdalectomie Endoscopie voies urinaires RTUP (urines stériles) Biopsie de Prostate Dilatation urétrale CPRE Dilatation Œsophagienne Excision des lésions cutanées (furoncles, abcès )

8 Version : F 8/10 CHIRURGIE PLASTIQUE Intervention Molécule Posologie Perop Durée Alternative si allergie Reconstruction et/ou plastie mammaire Implant Lifting, rhinoplastie, blépharoplastie, chirurgie de réduction mammaire Pas d antioprophylaxie Dalacine (clindamycine) 600 mg préop. injection ENDOSCOPIE Intervention Molécule Posologie Perop Durée Alternative si allergie Gastrostomie percutanée Augmentin (Amoxicilline + ac. Clavulanique) 2g IV. Dalacine (clindamycine) 600 mg préop. injection

9 Version : F 9/10 CHIRURGIE BARIATRIQUE (IMC> 35 kg/m²) Intervention Molécule Posologie Perop Durée Alternative si allergie Mise en place d un anneau gastrique Réalisation d un court circuit gastrique Sleeve Cefazoline Cefoxitine 4 g préop. (perfusion 30 min) 4 g préop. (perfusion 30 min) Tablier abdominal Cefazoline 4 g préop. (perfusion 30 min) 2g 2 g si durée > 2 h 2g Préop. sur 1 h dose unique Dalacine (clindamycine) 900 mg préop. injection (max 500 mg) Dalacine (clindamycine) 900 mg préop. injection (max 500 mg) CHIRURGIE STOMATO Pas d antibioprophylaxie sauf prévention de l endocardite

10 10/1 Version : F 0 Objet : Définir l ensemble des étapes à mener avant les interventions dans le cadre de l antibioprophylaxie Champ d application : Tout l établissement Documents en référence : Recommandations des sociétés savantes Modifications Date Version Nature des modifications 12/04/2000 A Création 09/03/2004 B Modification en vue de la fusion (ancien Code REA ANES 02) 05/04/2007 C Modification suite aux actions correctives issues de l Evaluation des pratiques professionnelles 07/02/2008 D Mise à jour avec l endocardite 26/03/2009 E Ajout de la chirurgie plastique et de l endoscopie 21/04/2011 F Mise à jour suite à la mise à jour du protocole de la SFAR Diffusion par Intranet Diffusion

L Antibio-prophylaxie

L Antibio-prophylaxie Version : D 1/8 L Antibio-prophylaxie NE S APPLIQUE QU AUX INTERVENTIONS CITEES DANS LES TABLEAUX TOUTE TRANSGRESSION DE CE PROTOCOLE ENGAGE LA RESPONSABILITE DU PRATICIEN L administration de l antibiotique

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte De Sambre Avesnois Centre Hospitalier Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle chez l adulte SFAR. Actualisation 2010 www.sfar.org/antibioprophylaxie-en-chirurgie-et-en -médecine-interventionnelle-cc-2010

Plus en détail

REC - BOP: Antibioprophylaxie

REC - BOP: Antibioprophylaxie 1. OBJET L infection est un risque lors de toute opération et la prophylaxie antibiotique permet de limiter ce risque. L objectif de cette recommandation est: de réduire l incidence des infections du site

Plus en détail

MODE OPERATOIRE : Identification PROTOCOLES D ANTIBIOPROPHYLAXIE MO SPI - ATB 002 V4 CHIRURGICALE

MODE OPERATOIRE : Identification PROTOCOLES D ANTIBIOPROPHYLAXIE MO SPI - ATB 002 V4 CHIRURGICALE MODE OPERATOIRE : Identification PROTOCOLES D ANTIBIOPROPHYLAXIE MO SPI - ATB 002 V4 CHIRURGICALE Date 07 / 2011 n page 1/19 OBJET Cette procédure décrit les modalités de prescription d antibiotiques pour

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE 1/5 ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET EN OBSTETRIQUE Acte chirurgical Produit Dose initiale Ré-injection et durée Hystérectomie (voie basse ou haute) (si durée 4 heures, réinjecter 1g) Cœlioscopie

Plus en détail

Antibiothérapie en chirurgie dentaire. Principes généraux. Profil des malades

Antibiothérapie en chirurgie dentaire. Principes généraux. Profil des malades Antibiothérapie en chirurgie dentaire Principes généraux Profil des malades Sujets considérés comme sains Cardiopathies sans risque d endocardite infectieuse Risque A (sujets à risque d infection locale

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie orthopédique et traumatologique. Actualisation 2010 de la SFAR Version courte

Antibioprophylaxie en chirurgie orthopédique et traumatologique. Actualisation 2010 de la SFAR Version courte 1 Antibioprophylaxie en chirurgie orthopédique et traumatologique. Actualisation 2010 de la SFAR Version courte Sommaire Principes généraux...1 Antibioprophylaxie en chirurgie orthopédique...4 Antibioprophylaxie

Plus en détail

PREVENTION DE L'ENDOCARDITE BACTERIENNE

PREVENTION DE L'ENDOCARDITE BACTERIENNE 1/8 1 ) OBJECTIF(S) : permettre aux équipes de savoir quand et quels sont les traitements à mettre en route chez les patients risquant une endocardite bactérienne. 2 ) DOMAINE D APPLICATION : Fédération

Plus en détail

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Rappel Burke, 1961 Démonstration sur modèle animal de l efficacité de l ABP si débutée

Plus en détail

5 ANTIBIOGUIDE Antibioprophylaxie

5 ANTIBIOGUIDE Antibioprophylaxie ANTIBIOGUIDE Antibioprophylaxie 5 Orthopédie - Traumatologie... p 129 Chirurgie vasculaire... p 133 Chirurgie cardiaque... p 135 Chirurgie thoracique... p 137 Chirurgie digestive... p 139 Neurochirurgie...

Plus en détail

Consultation Multidisciplinaire Maladie de Rendu-Osler

Consultation Multidisciplinaire Maladie de Rendu-Osler Consultation Multidisciplinaire Maladie de Rendu-Osler RECOMMANDATATIONS SUR L ANTIBIOPROPHYLAXIE CHEZ LES PERSONNES ATTEINTES D UNE MALADIE DE RENDU OSLER AVEC MALFORMATIONS ARTERIO-VEINEUSES PULMONAIRES

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE PRINCIPES GENERAUX ET ACTUALISATION 2010 M.KITZIS SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE HOPITAL AMBROISE PARE-APHP

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE PRINCIPES GENERAUX ET ACTUALISATION 2010 M.KITZIS SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE HOPITAL AMBROISE PARE-APHP ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE PRINCIPES GENERAUX ET ACTUALISATION 2010 M.KITZIS SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE HOPITAL AMBROISE PARE-APHP INFECTION CHIRURGICALE INFECTION 1ère cause de morbidité 1ère

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle. (patients adultes) Actualisation 2010

Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle. (patients adultes) Actualisation 2010 1 Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle. (patients adultes) Actualisation 2010 Comité de pilotage Société française d anesthésie et de réanimation C. Martin (coordonnateur) C. Auboyer

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE NB : En rouge ; ce que le groupe a rajouté. En mauve? : Questions

ANTIBIOPROPHYLAXIE NB : En rouge ; ce que le groupe a rajouté. En mauve? : Questions ANTIBIOPROPHYLAXIE NB : En rouge ; ce que le groupe a rajouté En bleu?: A supprimer En mauve? : Questions Projet de consensus sur l antibioprophylaxie au Sénégal. MSPM/Pronalin version du 12-05-2009 1

Plus en détail

Protocoles d'antibioprophylaxie chirurgicale du Centre Hospitalier de Tourcoing

Protocoles d'antibioprophylaxie chirurgicale du Centre Hospitalier de Tourcoing Protocoles d'antibioprophylaxie chirurgicale du Centre Hospitalier de Tourcoing Avant d'aller plus loin, lisez les précautions d'utilisation de ce texte Rédaction Date Vérification - Dr S.ALFANDARI Revus

Plus en détail

Prévention de l endocardite infectieuse : une évolution majeure des recommandations

Prévention de l endocardite infectieuse : une évolution majeure des recommandations Prévention de l endocardite infectieuse : une évolution majeure des recommandations RÉSUMÉ : Les recommandations sur la prophylaxie de l endocardite infectieuse (EI) ont beaucoup changé depuis 2002. Les

Plus en détail

Extraits de la liste des médicaments de la PIC

Extraits de la liste des médicaments de la PIC 1 Extraits de la liste des médicaments de la PIC Édition octobre 2016 15. Prophylaxie anti-infectieuse en chirurgie (adapté de HPCI Vaud) Antibioprophylaxie - recommandation pour les hôpitaux vaudois A)

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

C. Martin (coordonnateur) C. Auboyer H. Dupont R. Gauzit M. Kitzis A. Lepape O. Mimoz P. Montravers J.L. Pourriat

C. Martin (coordonnateur) C. Auboyer H. Dupont R. Gauzit M. Kitzis A. Lepape O. Mimoz P. Montravers J.L. Pourriat 1 Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle. (patients adultes) Actualisation 2010 Voir le document originel sur le site de la SFAR Comité de pilotage Société française d anesthésie

Plus en détail

CHIRURGIENS-DENTISTES NOUVELLE-CALÉDONIE OUTILS D AIDE À LA PRESCRIPTION ANTIBIOTHÉRAPIE

CHIRURGIENS-DENTISTES NOUVELLE-CALÉDONIE OUTILS D AIDE À LA PRESCRIPTION ANTIBIOTHÉRAPIE CHIRURGIENS-DENTISTES NOUVELLE-CALÉDONIE OUTILS D AIDE À LA PRESCRIPTION ANTIBIOTHÉRAPIE 1 RECOMMANDATIONS AFSSAPS - juillet 2001 RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHÉRAPIE CURATIVE SYSTÉMIQUE RECOMMANDATIONS ANTIBIOTHÉRAPIE

Plus en détail

Le ministre de la santé ;

Le ministre de la santé ; Arrêté du ministre de la santé n.. du. fixant la liste des appareils de prothèse et d orthèse médicales, des dispositifs médicaux et implants admis au remboursement ou à la prise en charge au titre de

Plus en détail

This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and

This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and education use, including for instruction at the authors institution

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 28 mars 2007 relatif à la part complémentaire variable de rémunération prévue au 5 o des articles D. 6152-23-1

Plus en détail

Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire. DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar

Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire. DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar Présentation du cas clinique Mr S, 73 ans Hospitalisé en août 2014 pour une récidive d endocardite

Plus en détail

Prophylaxie endocardite

Prophylaxie endocardite Prophylaxie endocardite Pourquoi les recommandations actuelles paraissent si compliquées? T Doco-Lecompte Maladies infectieuses et tropicales CHU Nancy 24 mars 2009 FMC Metz Prophylaxie de l endocardite

Plus en détail

Pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie

Pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Principes généraux du choix d'un antibiotique pour l'antibioprophylaxie en chirurgie...1 1. 1 Introduction...

Plus en détail

Nouvelles recommandations suisses pour la prophylaxie des endocardites

Nouvelles recommandations suisses pour la prophylaxie des endocardites Communications des sociétés de discipline médicale Kardiovaskuläre Medizin 2000;3:258 65 C. Vuille a, M. Zuber a, F. Stocker b a délégués de la Société Suisse de Cardiologie b délégué de la Société Suisse

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : UNITE AMBULATOIRE MEDICO-CHIRURGICALE Pôle : 1- CHIRURGIES ET COOPERATION Etablissement : L Hôpital

Plus en détail

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation septembre 1998 Actualisation des recommandations issues de la conférence de consensus de décembre 1992 Avertissement

Plus en détail

Prophylaxie de l endocardite infectieuse

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Prophylaxie de l endocardite infectieuse Sous l égide de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF)* Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Texte court (*) Avec la collaboration

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE Un peu d'histoire Infections du site opératoire = première complication de la chirurgie. 1961 : L'antibioprophylaxie permet la réduction des ISO Contribue à la réduction

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE, ET DE LA PREVENTION. VERSION 2010 1 ère EDITION

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE, ET DE LA PREVENTION. VERSION 2010 1 ère EDITION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE, ET DE LA PREVENTION VERSION 2010 1 ère EDITION 2 3 MOT DU PRESIDENT Les antibiotiques constituent en pathologie infectieuse

Plus en détail

Article 3 : Le présent arrêté est publié au Bulletin officiel. Rabat, le 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005). Mohamed Cheikh Biadillah.

Article 3 : Le présent arrêté est publié au Bulletin officiel. Rabat, le 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005). Mohamed Cheikh Biadillah. Arrêté du ministre de la santé n 2516-05 du 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005) fixant la liste des appareils de prothèse et d'orthèse médicales, des dispositifs médicaux et implants admis au remboursement

Plus en détail

Gestion péri-opératoire des anticoagulants. Dr Fiant Anne-Lise 15 Octobre 2011

Gestion péri-opératoire des anticoagulants. Dr Fiant Anne-Lise 15 Octobre 2011 Gestion péri-opératoire des anticoagulants Dr Fiant Anne-Lise 15 Octobre 2011 Introduction Anticoagulants nécessaires en postopératoire ou déjà présents comment les gérer?? Gestion des patients sous AVK

Plus en détail

Formulaire de demande de permis de centre médical spécialisé

Formulaire de demande de permis de centre médical spécialisé Formulaire de demande de permis de centre médical spécialisé Nouvelle demande de permis Renouvellement du permis Modification du permis Permis n : SECTION 1 : IDENTIFICATION ET COORDONNÉES GÉNÉRALES 1.1

Plus en détail

Janvier 2004 ANTIBIO- PROPHYLAXIE ET ENDOSCOPIE DIGESTIVE RECOMMANDATIONS DE LA

Janvier 2004 ANTIBIO- PROPHYLAXIE ET ENDOSCOPIE DIGESTIVE RECOMMANDATIONS DE LA Janvier 2004 RECOMMANDATIONS DE LA ANTIBIO- PROPHYLAXIE ET ENDOSCOPIE DIGESTIVE Marc BARTHET, Bertrand NAPOLEON, Gérard GAY, Thierry PONCHON, Denis SAUTEREAU, Jean-Pierre ARPURT, Christian BOUSTIERE, Jean

Plus en détail

ENDOCARDITE INFECTIEUSE

ENDOCARDITE INFECTIEUSE ENDOCARDITE INFECTIEUSE VEYRIER Magali Cours de DES pédiatrie 7 et 8 décembre 2007 Magali Veyrier Saint Etienne 1 DEFINITION Infection microbienne de l endothélium valvulaire ou non valvulaire, des prothèses

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Un chat à vous couper le souffle.

Un chat à vous couper le souffle. Un chat à vous couper le souffle. Quizz en Infectiologie Hentzien M, Robbins A, Bani-Sadr F 1 M.O 66 ans ATCD : Anévrysme Aorte Abdominale, prothèse aorto-bi-iliaque en 2010 Tabagisme AIT en 2009 UGD hémorragique

Plus en détail

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002 Médecine et maladies infectieuses 32 (2002) 542 552 wwwelseviercom/locate/medmal Texte long* Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations

Plus en détail

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002 Médecine et maladies infectieuses 32 (2002) 533 541 wwwelseviercom/locate/medmal Texte court* Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations

Plus en détail

Antibioprophylaxie en 2016: Y a-t-il un sujet?

Antibioprophylaxie en 2016: Y a-t-il un sujet? Antibioprophylaxie en 2016: Y a-t-il un sujet? Jérôme LORIAU- Axèle CHAMPAULT Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris-St Joseph MESH 2016 Situation du problème MESH 2016 MESH 2016 ACTE

Plus en détail

Catalogue des besoins

Catalogue des besoins 09/2/204 Consultation DMIAO Campagne 205 Agrafage linéaire coupant et articulé chirurgie laparoscopique et coelioscopique Classe 8.30 Fermeture des plaies chirurgicales pour anastomose linéaire. Agrafeuses

Plus en détail

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Dr Frédéric Luzerne chirurgien orthopédiste Dr Patrick Morin anesthésiste Emmanuelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 6 octobre 2008 relatif à la part complémentaire variable de rémunération

Plus en détail

Endocardites La prévention. Olivier Caubet CHU de Bordeaux CAPC 20 Mai 2010

Endocardites La prévention. Olivier Caubet CHU de Bordeaux CAPC 20 Mai 2010 Endocardites La prévention Olivier Caubet CHU de Bordeaux CAPC 20 Mai 2010 Mieux vaut prévenir que subir. La responsabilité des professionnels de santé en matière de prévention du risque infectieux répond

Plus en détail

Enquête régionale sur les pratiques d antibioprophylaxie en milieu chirurgical

Enquête régionale sur les pratiques d antibioprophylaxie en milieu chirurgical Antenne régionale du CClin Est Enquête régionale sur les pratiques d antibioprophylaxie en milieu chirurgical Analyse des données Période d étude : du 1 er au 31 mars 2007 Dr M. Carlier Dr M. Gerdeaux

Plus en détail

GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES

GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-GAUDENS COMMISION DES ANTIBIOTIQUES GUIDE DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES Agranulocytose fébrile Pneumopathies communautaires bactériennes score de Fine sans critère de gravité

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS INTRA-ABDOMINALES

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS INTRA-ABDOMINALES PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS INTRA-ABDOMINALES Diapositives réalisées par le comité des référentiels de la SPILF à partir des Recommandations Formalisées d Experts (RFE) organisées par la SFAR 17 décembre

Plus en détail

ANESTHESIE EN CHIRURGIE REPARATRICE-ESTHETIQUE ET PLASTIQUE INTERVENTIONS ET ATTITUDES DEFINITIONS CHIRURGIE DES TEGUMENTS ET DES FORMES Chirurgie Réparatrice et Plastique Chirurgie de correction de défauts

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 25 août 2006 modifiant l arrêté du 5 mars 2006 relatif à la classification et à la prise en charge de prestations

Plus en détail

Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête cas-témoins

Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête cas-témoins Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête castémoi Ludovic Lassel, Marion Olivier, Gilles Antoniotti, Anne Carbonne, Pascal Astagneau. CCLIN Paris Nord Qu est ce qu une médiastinite?

Plus en détail

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999 Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en Actualisation 1999 Actualisation des recommandations issues de la conférence de consensus de Décembre 1992 Groupe d'experts Coordonnateur : C.

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte

ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte Actualisation avril 2012 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

Méningites infectieuses

Méningites infectieuses Méningites infectieuses Etiologies et conduites à tenir Stéphane Erouart MISP Cécile Lecocq IDESP Sommaire Agents causaux Précautions standard Infections invasives à méningocoque Définition Validation

Plus en détail

Antibioprophylaxie en Chirurgie Pédiatrique. Dr I. Gaudet-Ferrand CHU Montpellier

Antibioprophylaxie en Chirurgie Pédiatrique. Dr I. Gaudet-Ferrand CHU Montpellier Antibioprophylaxie en Chirurgie Pédiatrique Dr I. Gaudet-Ferrand CHU Montpellier Développement immunitaire Système immunitaire immature à la naissance Colonisation de l intestin par les bactéries est un

Plus en détail

Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire

Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire Endoscopie et traitement anticoagulant ou anti-aggrégant plaquettaire Recommandations en 2007 Yann le baleur DES Introduction 1 million de patients sous aspirine 300.000 patients sous anti-vitamine K (AVK)

Plus en détail

A. ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE»

A. ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE» "A.R. 8.11.1999" "Art. 35bis "A.R. 20.02.2004 M.B. 27.02.2004 en vigueur : 01.03.2004" «1 er. Sont considérés comme relevant de la compétence des fournisseurs d'implants (U): A. ORTHOPEDIE ET TRAUMATOLOGIE»

Plus en détail

L endocardite infectieuse

L endocardite infectieuse L endocardite infectieuse IFSI Nantes 2011-2012 Dr D. Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Nantes 1 A- Définition Greffe et multiplication, au niveau de l endocarde valvulaire, d un agent

Plus en détail

Orthorisq journée de formation 2013. «Défaillance de la prise en charge d un patient sous anticoagulants ou sous antiagrégant plaquettaire»

Orthorisq journée de formation 2013. «Défaillance de la prise en charge d un patient sous anticoagulants ou sous antiagrégant plaquettaire» Orthorisq journée de formation 2013 «Défaillance de la prise en charge d un patient sous ou sous antiagrégant plaquettaire» Christel Conso Chirurgien orthopédiste Institut Mutualiste Montsouris Olivier

Plus en détail

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies.

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. A.GUILLAUD, L.REBIBO,D. MOSZKOWICZ, M. NEDELCU, O.FACY, F.RECHE,C.ARVIEUX. DESC Poitiers juin 2013. 2-3% fistule après

Plus en détail

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI)

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) AIDE A LA CONSULTATION Aide à VMNCI (Mise à jour au 12/02/2014 ) (annule et remplace «Présentation au 08/11/2012») Examen clinique

Plus en détail

UNITE 93 BIENVENUE. Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s

UNITE 93 BIENVENUE. Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s UNITE 93 Informations destinées aux étudiant(e)s infirmièr(e)s BIENVENUE Urologie Unité 93 Route 93 Cliniques Universitaires St-Luc Avenue Hippocrate, 1200Bruxelles Tél/Fax : 02/764 93 03 Notre service

Plus en détail

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999 Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en Actualisation 1999 Actualisation des recommandations issues de la conférence de consensus de Décembre 1992 Groupe d'experts Coordonnateur : C.

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002

Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations 2002 Médecine et maladies infectieuses 32 (2002) 533 541 wwwelseviercom/locate/medmal Texte court Prophylaxie de l endocardite infectieuse Révision de la conférence de consensus de mars 1992 Recommandations

Plus en détail

العيادات الخارجية *****

العيادات الخارجية ***** Consultations de consultation médecin généraliste médecin spécialiste psychiatre ou neurologue médecin dentiste médecin dentiste spécialiste العيادات الخارجية ***** نوع العيادة التعريفة التعاقدية (بالدينار)

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE À L HÔPITAL SAINT-LOUIS

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE À L HÔPITAL SAINT-LOUIS ANTIBIOPROPHYLAXIE EN CHIRURGIE À L HÔPITAL SAINT-LOUIS Mars 2006 RECOMMANDATIONS DU GRAI (Groupe de Réflexion sur les Agents anti-infectieux) VALIDATION PAR LE GROUPE DE TRAVAIL : S. TOURATIER 1, M. ROUVEAU

Plus en détail

LIVRET D ACCEUIL CLINIQUE SAINTE-MARIE 1 RUE CHRISTIAAN BARNARD 95520 OSNY 01 34 20 96 99

LIVRET D ACCEUIL CLINIQUE SAINTE-MARIE 1 RUE CHRISTIAAN BARNARD 95520 OSNY 01 34 20 96 99 LIVRET D ACCEUIL POUR LES STAGIAIRES SERVICE UNITE DE SOINS INTENSIFS PRESENTATION DU SERVICE AUX ETUDIANTS Nom USI UNITE DE SOINS INTENSIFS Localisation dans l Etablissement 1er étage Cadre de santé Christine

Plus en détail

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Urgences URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Dr A. de GOUVELLO MG-Urologie-St Louis Rétention aigue d urines ou R.A.U Hématurie Infections

Plus en détail

La prévention de l endocardite bactérienne en 1999

La prévention de l endocardite bactérienne en 1999 La prévention de l endocardite bactérienne en 1999 F. Raschilas*, O. Lortholary** La prophylaxie de l endocardite bactérienne (EB) a fait en France l objet d une Conférence de consensus en 1992, au crs

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines relevant de la pathologie externe : «c) les prestations

Plus en détail

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant

Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Antibiothérapie des Infections urinaires de l enfant Christine Pietrement 28 mai 2009 Particularités des infections urinaires de l enfant Grande fréquence : < 3mois + fièvre : IU 13% filles, IU 19% garçon

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE Dr N. Bercault 2011 Types d'antibiothérapie Prophylactique Pré-emptive Curative Infection Infection Colonisation + Infection + Facteurs de risque + Ponctuelle Plusieurs J Plusieurs

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE. Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la pertinence des soins

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE. Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la pertinence des soins MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Annexe n 3 : mise en place d un programme de GDR co nsacré à l amélioration de la des soins 1. Contexte Concernant le repérage des enjeux d amélioration de

Plus en détail

UROLOGIE Art. 14j pag. 1 coordination officieuse. j) les prestations relevant de la spécialité en urologie (DO) :

UROLOGIE Art. 14j pag. 1 coordination officieuse. j) les prestations relevant de la spécialité en urologie (DO) : UROLOGIE Art. 14j pag. 1 j) les prestations relevant de la spécialité en urologie (DO) : 3035 260035 260046 Néphrostomie K 180 3003 260050 260061 Néphrotomie, avec ou sans extraction de calcul K 225 3045

Plus en détail

Réseau INCISO Surveillance des infections du site opératoire. Résultat de la surveillance Mai 2016

Réseau INCISO Surveillance des infections du site opératoire. Résultat de la surveillance Mai 2016 Réseau INCISO 2015 Surveillance des infections du site opératoire Résultat de la surveillance 2015 Mai 2016 CCLIN Paris-Nord Pavillon Leriche - 8 Rue M.H. Vieira da Silva 75014 PARIS Tel: 01.40.27.42.00

Plus en détail

A.R. 27.3.2012 + A.R. 8.5.2012 M.B. 30.5.2012 En vigueur 1.7.2012

A.R. 27.3.2012 + A.R. 8.5.2012 M.B. 30.5.2012 En vigueur 1.7.2012 A.R. 27.3.2012 + A.R. 8.5.2012 M.B. 30.5.2012 En vigueur 1.7.2012 Modifier Insérer Enlever Article 28 FOURNISSEURS D IMPLANTS A.R. 8.5.2012 M.B. 30.5.2012 1 er. Sont considérés comme relevant de la compétence

Plus en détail

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999

Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie Actualisation 1999 Recommandations pour la pratique de l'antibioprophylaxie en Actualisation 1999 Actualisation des recommandations issues de la conférence de consensus de Décembre 1992 Groupe d'experts Coordonnateur : C.

Plus en détail

ACE. Association des Cardiologues de l'est

ACE. Association des Cardiologues de l'est ACE Association des Cardiologues de l'est Etude de cas cliniques Vote interactif Cas clinique n 1 T. LECOMPTE J.C. FAVIER P. LELARGE M. PICHENE Questions Quels sont les gestes agressifs qui justifient

Plus en détail

Réseau INCISO Surveillance des infections du site opératoire. Résultat de la surveillance Janvier 2015

Réseau INCISO Surveillance des infections du site opératoire. Résultat de la surveillance Janvier 2015 Réseau INCISO 2014 Surveillance des infections du site opératoire Résultat de la surveillance 2014 Janvier 2015 CCLIN Paris-Nord Pavillon Leriche - 8 Rue M.H. Vieira da Silva 75014 Tel: 01.40.27.42.00

Plus en détail

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire Résultats Est 2012 Evolutions 2008-2012 Résultats nationaux RAISIN 2011 RSI E Caillat-Vallet Récapitulatif 1995-2012 1995-2004 surveillance

Plus en détail

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau LE CANCER DU RECTUM Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau RAPPELS SUR LE CANCER DU RECTUM: Incidence: 12000 nouveaux cas par an (1/3 des CCR). Adénocarcinomes dans 95% des cas.

Plus en détail

Journées de formation médicale continue 8 Tiaret, Algérie - 24 mai 2013

Journées de formation médicale continue 8 Tiaret, Algérie - 24 mai 2013 Journées de formation médicale continue 8 Tiaret, Algérie - 24 mai 2013 Dr Loïc EPELBOIN Service des Maladies Infectieuses et Tropicales 8 Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France Université Pierre et

Plus en détail

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Cancer rectal Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Rectite radique Bilio pancréatique K V.B.P Ampulome diagnostic

Plus en détail

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE : NOM DE L INDICATEUR RNI PRÉVENTION DES INFECTIONS DES PLAIES OPÉRATOIRES NUMÉRO D IDENTIFICATION DE L INDICATEUR RNI 92 DATE DE LA DERNIÈRE RÉVISION (JJ-MM-AAAA) 19-01-2012 DESCRIPTION DE L INDICATEUR

Plus en détail

Hôpital fribourgeois - HFR Fribourg - Hôpital cantonal

Hôpital fribourgeois - HFR Fribourg - Hôpital cantonal A Maladies cardiaques A.1 Infarctus du myocarde A.1.1.M DP infarctus du myocarde (âge >19), mortalité 4.8% 6.6% 0.7 187 3.7% 5.8% 0.6 242 A.1.2.M DP infarctus du myocarde, âge 20 44, mortalité * * *

Plus en détail

CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE

CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE Livret d information péri opératoire destiné au patient Centre Orthopédique SANTY 24, avenue Paul SANTY 69008 LYON - FRANCE Hôpital Privé Jean MERMOZ 55, avenue

Plus en détail

Sommaire. Introduction

Sommaire. Introduction Sommaire Introduction Savoir-faire infirmier transversal Fiche 1 Recommandations Fiche 2 Normes de soins infirmiers Fiche 3 Transmissions infirmières Fiche 4 Certification des établissements de santé Fiche

Plus en détail

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir!

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Que faire? Dr Marc SIMON Chirurgien Dentiste LOUVIERS RAPPELS ANATOMIQUES Origine 1. Traumatique 2. Post chirurgicale 3. Endodontique

Plus en détail

Pratiques régionales de prescription des antibiotiques : enquête un jour donné

Pratiques régionales de prescription des antibiotiques : enquête un jour donné Pratiques régionales de prescription des antibiotiques : enquête un jour donné Observatoire des Médicaments, des Dispositifs Médicaux et des Innovations Thérapeutiques de Haute-Normandie Réunion régionale

Plus en détail

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est. 1ers résultats Sud Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est. 1ers résultats Sud Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire 1ers résultats Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI E Caillat-Vallet Récapitulatif 1995-2014 1995-2004 surveillance globale

Plus en détail

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou Infections en chirurgie prothétique tique Particularités s du genou Dr J.HUMMER Dr M. MELET AGREG GECO 19 Janvier 2009 Problématique Aucune étude comparative Notamment un temps versus deux temps Des expériences

Plus en détail

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Berrouane Y., Graglia E., Gendreike Y., Lieutier F., Pugliese P., Roux A.C., Dulbecco F., Fosse T. Contexte : le suivi des ISO Programme National de Lutte

Plus en détail

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011 Recommandations formalisées d experts Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire Actualisation 2011 NOM DE LA PRESENTATION 1 Facteurs de risque de MTEV Les recommandations concernant

Plus en détail

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main ENSEIGNEMENTS PRATIQUES, STAGES HOSPITALIERS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE. Hélène REGNAULT DES Mai 2009

INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE. Hélène REGNAULT DES Mai 2009 INFECTION DU LIQUIDE D ASCITE Hélène REGNAULT DES Mai 2009 INTRODUCTION ILA: complication fréquente et grave dans l évolution de la cirrhose 8 à 30% malades hospitalisés avec ascite Une des principales

Plus en détail