LE DEPARTEMENT GENIE CIVIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DEPARTEMENT GENIE CIVIL"

Transcription

1 LE DEPARTEMENT GENIE CIVIL Le département génie civil couvre toutes les activités de bâtiment, de travaux publics et d assainissement. La 2IGC étudie et réalise différents ouvrages permettant d assurer le confort de tout client. Nous orientons et conseillons le client dans ses prises de décisions pour des résultats répondant à ses exigences. La 2IGC est à l affût de toute innovation technologique pouvant permettre à ses clients de réaliser des économies tout en conservant la qualité du bien réalisé. Le bâtiment Nous subdivisons le bâtiment en deux grandes composantes : Gros œuvre : - la maçonnerie ; - la menuiserie ; - Charpente ; Second œuvre : - l électricité bâtiment ; - la plomberie ; - l étanchéité ; - le carrelage ; - la peinture. La 2IGC Sarl construit des bâtiments de types habitation et ceux de type industriel. Tous les modèles de bâtiments, leurs caractéristiques, celles du site de construction et la qualité du sol, ainsi que le plan de réalisation sont exécutés par notre entreprise en étroite collaboration avec le client ; maître d ouvrage. La réhabilitation de l existant, fait partie des activités de la 2IGC dans le domaine du bâtiment. Des édifices présentant des défaillances dues à l âge, à la structure du sol ou aux phénomènes naturels, sont traités avec les nouveaux procédés en vigueur pour permettre leur réutilisation dans les conditions les plus agréables possibles. Nous avons une longue expérience des réhabilitations ou rénovations. Tout client peut se rassurer de ce qu un résultat très satisfaisant lui sera rendu dès l instant où il décide de confier son édifice à la 2IGC pour réfection ou pour construction. Test pour la mise en oeuvre d'un mortier Construction d'une habitation en parpaings.

2 Construction d un bâtiment à usage commercial Rénovation d une ancienne bâtisse.

3 Construction d un bâtiment neuf R+1. Peinture intérieure d un bâtiment. Travaux de Plomberie Réparation - Installation - Dépannage: Plomberie Votre robinet fuit? Votre baignoire est bouchée? Votre chauffe-eau est entartré? Besoin d'installer des arrivées d'eau? Vous souhaitez rénover votre installation d'eau? Peut-être avez-vous besoin de placer des sanitaires? Vous avez besoin d'un dépannage plomberie? Nous vous proposons un dépannage plomberie sur toute l étendue du territoire. Tous nos plombiers interviennent tous les jours 24h/24h pour tout dépannage plomberie. Pour réaliser des économies poste construction, il primordial pour un client de bénéficier des services d une entreprise ayant une compétence avérée en plomberie. Le dimensionnement et la qualité du choix du matériel sont des aspects essentiels dans la qualité de la réponse attendue.

4 Selon l usage (domestique, commercial, industriel), le choix d une tuyauterie obéit toujours à des normes. La méconnaissance de ces normes représente un danger pour le client. La 2IGC sarl dispose de toutes les normes utilisées dans le génie civil en général et dans la plomberie en particulier. Collecteur d alimentation d eau domestique. Travaux de Menuiserie Les travaux de menuiserie concernent, la charpente en bois, la fabrication et la pose de portes, cadres, fenêtres, et le plafonnage en bois. Nous réalisons également la menuiserie aluminium. Tous les travaux de menuiserie sont exécutés dans le cadre d un nouveau projet, comme dans celui d une réhabilitation d édifices. Au niveau de la toiture, nous posons toutes sortes de toitures en mettant l accent sur l étanchéité qui constitue la difficulté majeure. Une bonne toiture doit assurer une bonne étanchéité d une durée d au moins quinze ans. Grilles de défense : fig1 : modèle provence Fig2 : modèle azur Coffrage d un immeuble Réalisation d une charpente

5 Electricité bâtiment. L électricité bâtiment fait partie des domaines pour lesquels aucune négligence ne doit être tolérée par les clients. Les dégâts causés par l électricité pouvant être d une gravité incalculable, il est primordial que toute installation électrique, soit exécutée dans le strict respect des normes en vigueur. Les Ingénieurs de la 2IGC sarl, observent toutes les étapes dans la réalisation de tout projet électrique. Nous mettons à la disposition du client, tous les instruments et supports techniques, didactiques et fonctionnels à même de lui permettre d évoluer en toute sécurité dans son habitation ou dans son commerce. Toutes les normes internationales sont utilisées dans le but de renforcer la sécurité à tout point de vue dans tout espace couvert par notre intervention. Nous réalisons tout plan et schémas électriques nécessaires à l exécution de tout projet. Les projets de réhabilitation ou de rénovation d édifices sont des travaux complexes. Ils doivent être exécutés par des Techniciens de très haut niveau afin d obtenir les résultats attendus, à savoir une réhabilitation faite dans les règles de l art et respectant les normes en vigueur. Schéma électrique d un circuit va-et-vient Circuit va-et-vient d un séjour

6 Plan d implantation unifilaire. Plan électrique d un bâtiment.

7 Le Génie Civil Le Génie civil représente l'ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Nos ingénieurs et techniciens en génie civil s occupent de la conception, de la réalisation, de l exploitation et de la réhabilitation d ouvrages de construction et d infrastructures dont ils assurent la gestion afin de répondre aux besoins de la société, tout en assurant la sécurité du public et la protection de l environnement. Très variées, leurs réalisations se répartissent principalement dans cinq grands domaines d intervention: structures, géotechniques, hydraulique, transport, et environnement. Domaine d'application Le domaine d'application du génie civil est très vaste ; il englobe les travaux publics et le bâtiment. Il comprend notamment : Le gros-œuvre en général, quel que soit le type de construction ou de bâtiment, comme les gratte-ciel, etc. les constructions industrielles : usines, entrepôts, réservoirs, etc. les infrastructures de transport : routes, voies ferrées, ouvrages d arts, canaux, ports, tunnels, etc. les constructions hydrauliques : barrages, digues, jetées, etc. les infrastructures urbaines : aqueducs, égouts, etc. Coffrage des piédroits d un dalot 100x100 à Korhogo Ferraillage de la bêche et du radier d un dalot 100x100 Décoffrage des piédroits d un dalot 3.00x2.00 Pont à haubans d autoroute.

8 Fosse de retenue d'eau agricole. Aménagement de retenue d eau Types d'engin Génie Civil utilisés par la 2IGC pour ses différents travaux. Un engin de génie civil sert à effectuer différents travaux de terrassement. Chacun ayant sa spécialité. Angledozer Bulldozer D4 à D10 Bétonnière Chargeur sur pneus Chargeur sur chenilles Dragline Défonceuse Finisseur Niveleuse Pelle mécanique hydraulique Godet (engin de génie civil) Brise-roche hydraulique Pelle mécanique à câbles Compacteur (rouleau compresseur) Compacteur (pied de mouton 815, 816, 825) Tombereau Caterpillar 740 Tractopelle Fraiseuse Rex (Malaxeur) Volvo BL60 Petits matériels de génie civil Balayeuses Compacteurs manuels Scies à sol Dames sauteuses Utilisation des engins Le bulldozer et l'angledozer sont des engins commodes pour :

9 Niveler des terrains ; décaper de la terre végétale ; faire le régalage des terres ; déboiser ; pousser des décapeuses ; tirer des charrues ; faire du ripage. Bulldozer caterpillar Les Travaux Publics (TP) Le terme travaux publics s'applique, par opposition aux travaux privés, aux infrastructures publiques. Différents types de travaux : VRD (voiries et réseaux divers) : enrobé, pose de bordures, assainissement, pose de gaine téléphonique, électricité... Géomembrane Ouvrages d'art, dit génie civil : réalisation de ponts, écluses, stations d'épuration... Voie ferrée : création et entretien des voies. Exemples : libération de rail, changement de rail, d'attaches... Certains bâtiments de très grande taille sont considérés comme des ouvrages de travaux publics (aéroports, centrales nucléaires, ouvrages militaires, stades...). La 2IGC réalise des travaux publics de n importe quelle taille. Elle dispose d ingénieurs et techniciens supérieurs très qualifiés pour l exécution de toutes sortes de taches en travaux publics. Ayant une parfaite maîtrise des équipements utilisés, la 2IGC sarl dispose d un important parc de matériels techniques pour la réalisation des projets que lui confient ses clients. Elle a en projet, l acquisition d équipements qui lui seront propres afin de bénéficier d une flexibilité d intervention.

10 Canal trapézoïdal débouchant sur un avaloir Garde-corps d un dalot 2x200x300 Les piédroits d un dalot 300x200 Aciers en attente pour le tablier Construction d un pont. Assainissement L assainissement est un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un environnement plus sain ; pour cela, des moyens physiques, institutionnels et sociaux sont mis en œuvre dans différents domaines, tels que l'évacuation des eaux usées et de ruissellement, l'évacuation des déchets solides, l'évacuation des excréments et le traitement de tous ces éléments. L'assainissement est fortement lié à la santé publique en raison des nombreuses maladies liées à un milieu malsain. La proximité avec les eaux usées peut engendrer des maladies à transmission fécale orale (diarrhée, typhoïde, hépatites, choléra), ou liées à un vecteur (paludisme, filariose, dengue). D'autres maladies sont également liées à un mauvais assainissement de base et en particulier à des latrines défectueuses

11 ou inexistantes : bilharziose, nématodes ou autres vers L'assainissement vise à assurer l'évacuation et le traitement des eaux usées et des excréments en minimisant les risques pour la santé et pour l'environnement. Les déchets solides (reliefs de repas ) subissent une rapide décomposition, et peuvent être des sources pathogènes. Leur collecte et leur élimination contribuent également à maintenir un environnement salubre. Les eaux pluviales, dites de ruissellement sont dues à l'imperméabilisation des sols empêchant l'infiltration naturelle des eaux vers les nappes phréatiques. Il est installé des bassins de rétention d'eaux, des ouvrages de régulation du débit et des station de pompage anti-crues visant à assurer la protection du milieu naturel, des biens et des personnes contre les inondations, les éboulements, «la détérioration des routes et des bâtiments". Effectivement, lors de très forts ou très longues précipitations, les volumes d'eau (à traiter concernant les Station d'épuration (STEP) ou à réguler pour les ouvrages de rétention) peuvent dépasser les capacités de stockage et de traitement. A ce moment, les excédants d'eaux pluviales sont rejetés à la rivière afin de garantir le bon fonctionnement des réseaux d'assainissement et de protéger les habitations proches. La 2IGC fait de l assainissement une priorité. Elle encourage toutes les collectivités à développer une vigilance très accrue dans le domaine de l assainissement. Les entreprises de production agroalimentaire ou agro-industrielle doivent y mettre un accent particulier dans leur cadre travail, si elles veulent éviter des problèmes de toutes origines avec des conséquences désastreuses pour les hommes et les biens. Aucune entreprise ne peut survivre à l insalubrité. C est pourquoi, notre entreprise initie en collaboration avec des clients consentants, des visites d inspection de différents milieux susceptibles de générer des problèmes environnementaux. Nous sommes ainsi outillés pour réaliser des audits et diagnostics environnementaux ; des bilans écologiques, des études de prescription technique environnementale des activités. Toutes ces actions étant des exigences normatives aux quelles l une entreprise doit satisfaire pour exercer normalement ses activités sur un site donné. Le ministère de l environnement effectue régulièrement des inspections pour vérifier la conformité environnementale de toutes les entreprises installées sur le territoire national. Vue d'un égout visitable type Ovoïde. Absence d'assainissement : les déchets à même le sol (incluant des sacs plastiques remplis d'excréments) bloquent les canaux de drainage qui débordent à la moindre pluie, et endommagent les infrastructures riveraines (routes, bâtiments ).

12 Bassin de rétention eau paysager réalisé en espace public Benne à ordures Couverture de l'assainissement de base dans le monde d'après une évaluation de l'oms en 2002 Formation professionnelle. La 2IGC sarl est agréée FDFP pour toutes les formations professionnelles relevant de ses compétences. Liste non exhaustive des formations que la 2IGC donne à ses clients. NTIC AMDEC Fiabilité prévisionnelle et expérimentale Management organisation Management de projet Risques industriels Automatisme industriel Electricité (bâtiment industrie) Mécanique industrielle Management de la maintenance

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL SIEGE SOCIAL Hamdallaye, Commune de Ratoma BP : 6070 Conakry (Guinée) Tél : +224 62 99 99 19 E-mail: info@centralfirm-btp.com Site web: www.centralfirm-btp.com www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE

NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE NOS MÉTIERS & NOTRE SAVOIR FAIRE Innovation et formation Depuis un siècle, nous avons toujours associé les hommes et les machines pour constuire des kilomètres de canalisation par tous les temps afin d

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET

PRESENTATION DU PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DE LA CONSTRUCTION, DE L ASSAINISSEMENT, DE LA MAINTENANCE ET DE L ARCHITECTURE PROJET DE GESTION INTEGREE DU BASSIN VERSANT DU

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs

L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs L organisation d un projet de construction et les acteurs Dans un projet de bâtiment ou de travaux publics, la construction est le fait

Plus en détail

Commune des Ponts-de-Martel

Commune des Ponts-de-Martel Commune des Ponts-de-Martel R E G L E M E N T C O M M U N A L D A P P L I C A T I O N D U P L A N G E N E R A L D E V A C U A T I O N D E S E A U X ( P G E E ) du 23 janvier 2012 (date de la sanction du

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS 1 Les différents domaines de la construction Bâtiment : Constructions concernant les bâtiments à usage de bureaux ou à usage d habitation pour le compte

Plus en détail

NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5

NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5 COMMUNE DE L HOUMEAU PLAN LOCAL D'URBANISME Modification évolution réglementaire PROJET APPROUVE LE 29 Janvier 2010 ANNEXES NOTES TECHNIQUES EXPLICATIVES PIECE N 5.2.5 COMMUNE DE L HOUMEAU PLAN LOCAL D'URBANISME

Plus en détail

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE LE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT : UNE OBLIGATION LEGALE L étanchéité parfaite est la qualité principale d un réseau d assainissement. Elle

Plus en détail

COMMUNE DE LA CÔTE-AUX-FÉES. Règlement d'application du Plan Général d'évacuation des Eaux

COMMUNE DE LA CÔTE-AUX-FÉES. Règlement d'application du Plan Général d'évacuation des Eaux COMMUNE DE LA CÔTE-AUX-FÉES Règlement d'application du Plan Général d'évacuation des Eaux Édition janvier 2009 2 REGLEMENT D'APPLICATION DU PLAN GENERAL D'EVACUATION DES EAUX Chapitre 1 Dispositions générales

Plus en détail

Recherche sur ce site. Hydro-tg est principalement spécialisé dans la remise en état des pompes & moteurs hydraulique Toutes marques

Recherche sur ce site. Hydro-tg est principalement spécialisé dans la remise en état des pompes & moteurs hydraulique Toutes marques Service Hydraulique Autres_métiers Contact Bienvenue Réparation pompes hydrauliques hydrauliques Rénovation moteurs Recherche sur ce site Hydro-tg est principalement spécialisé dans la remise en état des

Plus en détail

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est :

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : 1 Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : POSTE DE REFOULEMENT RESEAU D ASSAINISSEMENT - 6150 mètres de tuyau gravitaire en grès - 1600 mètres de tuyau de refoulement

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Le rôle de la Mairie est au centre de la réforme de l urbanisme Contexte L assainissement non collectif Les missions du SPANC Réforme de l urbanisme et ses conséquences pour les mairies

Plus en détail

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux?

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux? Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole Quels enjeux? L eau est un patrimoine commun dont la valeur est reconnue par tous. Charte européenne de l eau, 1967 Atteindre

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial PROGEO ENVIRONNEMENT Ingénieurs Conseils COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial Dossier d enquête publique (PROCÉDURE : ARTICLE R123-1 ET S. DU CODE DE L

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales SOMMAIRE Évolution des interventions de l'homme sur le cycle de l'eau et leur impact Les enjeux et

Plus en détail

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement»

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement» Vous avez un projet dans le domaine de l assainissement et vous souhaitez solliciter l appui technique de l association Toilettes Du Monde? Ce questionnaire va nous permettre de mieux cibler votre demande.

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

2/7. du 14/03/2006. B.O. n 5426 du 01/06/2006. Date d effet : 01/12/2006. 1 Article 5. 2 Article 6

2/7. du 14/03/2006. B.O. n 5426 du 01/06/2006. Date d effet : 01/12/2006. 1 Article 5. 2 Article 6 Arrêté du secrétaire d Etat auprès du ministre charge de l aménagement du territoire, de l environnement, de l urbanisme et de l habitat, charge de l habitat n 934-99 du 5 safar 1420 (21/05/1999) étendant

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

ETPH CLAIR BLEU. Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU

ETPH CLAIR BLEU. Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU Notre savoir-faire au service de votre performance Parce que vous souhaitez vous concentrer sur votre cœur de métier, ETPH CLAIR BLEU vous apporte des solutions adaptées

Plus en détail

Hubert Etter et Fils S.A.

Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. présentation Fondée en 1958 par Hubert Etter avec la simple exploitation d un garage, notre entreprise a toujours su s adapter à l évolution des nouvelles

Plus en détail

DOSSIER 6 EXERCICES 1

DOSSIER 6 EXERCICES 1 DOSSIER 6 EXERCICES 1 1. Le secteur de la construction 2. Les spécialités des Travaux Publics 3. Les métiers des Travaux Publics 4. Tribunal : le projet de tramway 5. Jeu de rôles : la déviation du village

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COMMUNE DE SAINT DIDIER DES BOIS

REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COMMUNE DE SAINT DIDIER DES BOIS REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COMMUNE DE SAINT DIDIER DES BOIS SOMMAIRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 : Objet du règlement ARTICLE 2 : Règles d usage du service d assainissement ARTICLE 3 : Descriptif

Plus en détail

TITRE DU PROJET : DOTATION DE POUBELLES AUX FAMILLES DU QUARTIER D AGBALEPEDOGAN

TITRE DU PROJET : DOTATION DE POUBELLES AUX FAMILLES DU QUARTIER D AGBALEPEDOGAN TITRE DU PROJET : DOTATION DE POUBELLES AUX FAMILLES DU QUARTIER D AGBALEPEDOGAN Contexte et justification Agbalépédogan est un quartier de Lomé situé dans le 5 e arrondissement avec une population de

Plus en détail

Commune de Saint-Aubin-Sauges

Commune de Saint-Aubin-Sauges Commune de Saint-Aubin-Sauges REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET LE TRAITEMENT DES EAUX (du 22 juin 1999) Commune de SaintAubin-Sauges Règlement concernant l évacuation et le traitement des eaux page

Plus en détail

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA)

DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA) DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA) ---ooooooooo--- SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT Ville d ALBERTVILLE Document d Enquête Publique Note

Plus en détail

Commune de Sablons ZONAGE D'ASSAINISSEMENT RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

Commune de Sablons ZONAGE D'ASSAINISSEMENT RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Département de l'isère Commune de Sablons ENQUÊTE PUBLIQUE relative au projet de ZONAGE D'ASSAINISSEMENT enquête du 7 janvier 2013 au 7 février 2013 inclus RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Sommaire rapport

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Dr. Mbaye SENE. M. Badou CISSOKHO

Dr. Mbaye SENE. M. Badou CISSOKHO Efficacité Énergétique du bâti en zone tropicale Ngor Diarama, les 12 et 13 novembre 2013 SENEGAL MFPAA La formation professionnelle dans la résolution des problèmes de l énergie: Mise en place de l unité

Plus en détail

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Arrêté du ministre de l'équipement et du transport n 210-05 du 13 hija 1425 (24 janvier 2005) modifiant et complétant le tableau annexé au décret n 2-94-223

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

F1302 - Conduite d'engins de terrassement et de carrière

F1302 - Conduite d'engins de terrassement et de carrière Appellations Conducteur / Conductrice de bélier Conducteur / Conductrice de pelle à pneus Conducteur / Conductrice de benne Conducteur / Conductrice de pelle hydrauliue Conducteur / Conductrice de bouteur

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Présenté par Patrice Leroux, ing.

Présenté par Patrice Leroux, ing. & Élaboration d un plan des eaux pluviales: Une approche alternative de l entreprise Présenté par Patrice Leroux, ing. Le 30 avril 2014 Sommaire de la présentation Enjeux et problématiques Approche de

Plus en détail

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV

DURAND Audrey Année 2006-2007. Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV DURAND Audrey Année 2006-2007 Master II Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Université Montesquieu Bordeaux IV Rapport de Stage Mission de maîtrise d œuvre en matière d assainissement

Plus en détail

S P A N C Service public assainissement non collectif

S P A N C Service public assainissement non collectif S P A N C Service public assainissement non collectif LACHAUX Différence entre Assainissement COLLECTIF et Assainissement NON COLLECTIF Assainissement collectif : c'est le dispositif composé du réseau

Plus en détail

QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE

QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE DIRECTION DES AFFAIRES TECHNIQUES ET DES RELATIONS AVEC LA PROFESSION QUALIFICATION ET CLASSIFICATION DES ENTREPRISES DE BTP LISTE DU MATERIEL MINIMUM PAR SECTEUR ET PAR CLASSE DATRP 01/10/2013 1Page DATRP

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES Commune de GEX 77 rue de l'horloge 01 110 GEX Tél : 04.50.42.63.00 Bureau d'études : HYDRETUDES 815 route de champs Farçon 74370 ARGONAY Tél : 04.50.27.17.26 PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Extrait du sommaire du Reef en ligne

Extrait du sommaire du Reef en ligne Extrait du sommaire du Reef en ligne Catalogue par ouvrage Maçonnerie gros œuvre Constructions métalliques Constructions en bois Atrerie - Fumisterie Façades et bardages Couvertures Etanchéité Menuiserie

Plus en détail

REGLEMENT PIECES ECRITES ZONAGE D ASSAINISSEMENT PLUVIAL. L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise

REGLEMENT PIECES ECRITES ZONAGE D ASSAINISSEMENT PLUVIAL. L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise FRANCE COMMUNE DU THOLONET PIECES ECRITES ZONAGE D ASSAINISSEMENT PLUVIAL VILLE & TRANSPORT MARSEILLE 18 rue Elie Pelas Bâtiment

Plus en détail

ACHAT / VENTE / REHABILITATION

ACHAT / VENTE / REHABILITATION ACHAT / VENTE / REHABILITATION Vos obligations en termes d assainissement L assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l environnement contre les risques liés

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME I SITUATION ADMINISTRATIVE La station d épuration et les réseaux d assainissement de la Ville de MEAUX appartiennent à la ville et sont exploités en régie communale

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Ikos Hydra exploite des réseaux

Ikos Hydra exploite des réseaux Et si un seul partenaire vous offrait tout un monde de services? travaux publics et privés eau bâtiment laboratoire dépollution déconstruction et désamiantage collecte des déchets matériaux valorisation

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

TERRE-NET, SECTEUR ENVIRONNEMENT RECYCLAGE TERRE-NET. La sécurité COMPOSTAGE BOIS ENERGIE TRAITEMENT DES DECHETS TERRE-NET. Les machines FILIERES

TERRE-NET, SECTEUR ENVIRONNEMENT RECYCLAGE TERRE-NET. La sécurité COMPOSTAGE BOIS ENERGIE TRAITEMENT DES DECHETS TERRE-NET. Les machines FILIERES LOCATION FULL SERVICE DE MATERIELS DE TRAVAUX PUBLICS ET DE MANUTENTION DE VRAC, LONGUE ET COURTE DUREE, SECTEUR ENVIRONNEMENT Mise en oeuvre de matériels d'exploitation en longue et courte durée pour

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMMUNE DE LAMOTHE-CAPDEVILLE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le règlement du service désigne le document établi par la collectivité et adopté par délibération du 22/11/2010 ; il définit

Plus en détail

Vu le décret n 2-94-830 du 18 chaabane 1415 (20 janvier 1995) relatif aux attributions et à l'organisation du ministère de l'habitat ;

Vu le décret n 2-94-830 du 18 chaabane 1415 (20 janvier 1995) relatif aux attributions et à l'organisation du ministère de l'habitat ; Arrêté du secrétaire d'etat auprès du ministre chargé de l'aménagement du territoire, de l'environnement, de l'urbanisme et de l'habitat, chargé de l'habitat n 934-99 du 5 safar 1420 (21/05/1999) étendant

Plus en détail

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE 1 CONTEXTE Face aux effets des changements climatiques qui ont pour corollaires entre autres, l appauvrissement des sols,

Plus en détail

CHAPITRE VI - ZONE Uza

CHAPITRE VI - ZONE Uza CHAPITRE VI - ZONE Uza Caractère de la zone Cette zone de la ZAC MAYAC a pour vocation la construction de logements collectifs autour d'une place de Quartier, avec possibilité de création de commerces

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales et accords nationaux

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales et accords nationaux MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3005-I Conventions collectives nationales et accords nationaux TRAVAUX PUBLICS Tome I : Accords nationaux

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES AGADIR DU 28 AVRIL AU 01 MAI 2008 TRAITEMENT DES EAUX USEES ET POSSIBILITES DE

Plus en détail

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Séance d information 10 mars 2014 2 Message de bienvenue par M. Renevey, Conseiller administratif Présentation du futur concept d assainissement

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

Ouvrages annexes de toiture

Ouvrages annexes de toiture Fiche technique Ouvrages annexes de toiture 2 4 5 7 Connaître Description, fonctions, vocabulaire Regarder Manifestation des désordres Eléments défectueux, usés Défauts de conception ou de réalisation

Plus en détail

Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0

Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Mire L A N C Y 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Message de bienvenue par M.Lorenzini Conseiller administratif Présentation du concept d assainissement Par M. Dubois service des travaux et de l urbanisme Par M. Martin

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail

GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS CONNECT TO BETTER Q-BIC PLUS 1. #LesRèglesOntChangé CONNECT TO BETTER CONNECT TO BETTER

GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS CONNECT TO BETTER Q-BIC PLUS 1. #LesRèglesOntChangé CONNECT TO BETTER CONNECT TO BETTER GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS #LesRèglesOntChangé Q-BIC PLUS 1 LES NOUVELLES RÈGLES DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES COMMENCENT ICI Wavin Q-Bic Plus, nouveau système de rétention/infiltration

Plus en détail

Règlement du Service d Assainissement Collectif

Règlement du Service d Assainissement Collectif Règlement du Service d Assainissement Collectif Article 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de présenter les modalités et les conditions d utilisation et de gestion du réseau d assainissement

Plus en détail

Service Public. d Assainissement. Non Collectif. Un contrôle payant, pourquoi?

Service Public. d Assainissement. Non Collectif. Un contrôle payant, pourquoi? Un contrôle payant, pourquoi? Comme le service d assainissement collectif, le SPANC est un service public dont le budget est indépendant du budget général de la collectivité. La réglementation impose que

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Des idées, des hommes, des engins, partageons nos réussites!

Des idées, des hommes, des engins, partageons nos réussites! Des idées, des hommes, des engins, partageons nos réussites! Terrassement Assainissement Voirie & Réseaux Déconstruction & Désamiantage Aménagements agricoles & équestres Location d engins & Balayage TTA

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 134/75 ANNEXE XII LISTE DES ACTIVITÉS VISÉES À L'ARTICLE 1 er, PARAGRAPHE 2, POINT b) ( 1 ) 45 Construction Cette division comprend: la construction de bâtiments et d'ouvrages neufs, la restauration

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE

NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE NOM DE L ENTREPRISE LOGO DE L ENTREPRISE Cahier des charges type pour une prestation dans le cadre du Plan de Modernisation des Installations Industrielles (PM2I) (Arrêté du 04/10/10 relatif à la prévention

Plus en détail

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines.

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines. Zone A CARACTERE DE LA ZONE Cette zone est à protéger en raison de la valeur agricole des terrains ou de la richesse du sol ou du soussol. Elle comprend les secteurs : Ac correspondant à une zone où les

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Etude de cas: Mise à niveau environnementale du

Plus en détail

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général Annexe I Entrepreneur général 1.1.1 1 Bâtiments résidentiels neufs visés par un plan de garantie, classe I construction qui concernent : une maison unifamiliale isolée, jumelée ou en rangée détenue ou

Plus en détail

LE PROGRAMME EUROPEEN «MOTOR CHALLENGE PROGRAMME» MODULE DES SYSTEMES DE VENTILATION

LE PROGRAMME EUROPEEN «MOTOR CHALLENGE PROGRAMME» MODULE DES SYSTEMES DE VENTILATION COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE ENERGIE ET TRANSPORT Energies nouvelles et gestion de la demande Promotion des énergies renouvelables et gestion de la demande Bruxelles, le 1er janvier 2003 LE

Plus en détail

THEME 1 PRESENTATION DES TRAVAUX PUBLICS

THEME 1 PRESENTATION DES TRAVAUX PUBLICS THEME 1 PRESENTATION DES TRAVAUX PUBLICS 1 THEME 1 PRESENTATION DES TRAVAUX PUBLICS A. Les ouvrages de Travaux Publics B. L utilité des ouvrages de Travaux Publics C. Les décisionnaires de la construction

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable

Formation Bâtiment Durable Formation Bâtiment Durable Gestion de chantier plus durable Bruxelles Environnement NUISANCES ET IMPACTS DU CHANTIER SUR L EAU ET SUR L AIR Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Faire part

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-106

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-106 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-106 MISE À JOUR DU PLAN D INTERVENTION SUR LES INFRASTRUCTURES DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. OBJET DU CONTRAT 1.1. Mise en contexte

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Communauté d Agglomération Carcassonne Agglo DIRECTION EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT 1, rue Pierre GERMAIN 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX

Plus en détail

Plans de prévention des risques naturels prévisibles (PPR) Mouvements différentiels de terrain liés au phénomène de retrait-gonflement des argiles dans le département du Tarn RÈGLEMENT Décembre 2008 DIRECTION

Plus en détail

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL JE SOUSSIGNE (NOM, PRENOM) : ADRESSE (1) : CODE POSTAL : VILLE : N TELEPHONE : / / / /

Plus en détail

Utilisation obligatoire du numéro d entreprise à partir du 1 er janvier 2005

Utilisation obligatoire du numéro d entreprise à partir du 1 er janvier 2005 Utilisation obligatoire du numéro d entreprise à partir du 1 er janvier 2005 En parallèle à la création de la Banque-carrefour des entreprises (BCE) et des guichets d'entreprises au 1 er juillet 2003,

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail