MBA INTERNATIONAL PARIS PROJET PROFESSIONNEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MBA INTERNATIONAL PARIS PROJET PROFESSIONNEL"

Transcription

1 SiDAÜPHiNË MBA INTERNATIONAL PARIS PROJET PROFESSIONNEL PROPOSITION D'UN MODELE D'EVALUATION APPLIQUE AU PROGRAMME D'APPUI AU DEVELOPPEMENT LOCAL URBAlN (PADELU) FINANCE PAR LE FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT (FED) PRESENTE ET SOUTENU PAR : MOCTAR ABDOURABlM WANE 2 'n" Promotion MBA IP SOUS LA DIRECTION DE : AHMADOU TRAORE Directeur de /'ISGEO, CESAG CE SAG Mars 2006 M0003MBAIP08 ~I IIIIIIIIIIIIII I III I IIII 1

2 Proposition d'lm modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED DEDICACES A mon défunt père Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG

3 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED REMERCIEMENTS le voudrais à travers ces lignes, remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de cette étude. Ces remerciements vont particulièrement à : Monsieur Ahmadou Traoré, Directeur du Projet Professionnel, pour sa disponibilité et la qualité de son encadrement; Messieurs lean-marcel Dalbarade et lean-françois Casta pour leurs conseils; L'ensemble du corps professoral du MBA International Paris pour avoir largement contribué à notre formation; L'ensemble des agents du PADELU pour leur soutien; La deuxième promotion MBA IP pour les bons moments passés ensemble. Projet Professionnel. Moctar A. W ANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG ii

4 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS AAF : Assistant Administratif et Financier ACDI : Agence Canadienne de Développement International AFITEP : Association Française des Techniciens et Ingénieurs en Estimation et en Planification AFNOR: Association Française de Normalisation AGETIP : Agence d'exécution des Travaux d'intérêt Public contre le sous-emploi AMS : Association des Maires du Sénégal BAD : Banque Africaine de Développement BCEAO : Banque Centrale des Etats de l'afrique de l'ouest BIT : Bureau International du Travail CCE : Commission des Communautés Européennes CCIAD : Chambre de Commerce d'industrie et d'agriculture de Dakar CDF : Convention De Financement CE : Commission Européenne CESAG : Centre Africain d'etudes Supérieures en Gestion CHA: Chauffeur CNCA: Commission Nationale des Contrats de l'administration CNF : Comité National de Financement CNP : Comité National de Pilotage CRCA : Commission Régionale des Contrats de l'administration DCE : Délégation de la Commission Européenne DCEF : Direction de la Coopération Economique et Financière DCL : Direction des Collectivités Locales DDI : Direction de la Dette et des Investissements DEA: Diplôme d'etudes Approfondies DGCPT : Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor FECL : Fonds d'equipement des Collectivités Locales FED : Fonds Européen du Développement GTZ : Gesellschaft fur Technische Zusammenarbeit HLM: Habitations à Loyers Modérés ICO : Information et Communication III Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG

5 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED ISO: Organisation Internationale de Standardisation MAEU : Micro Activités Economiques Urbaines MDCCL: Ministère Délégué Chargé des Collectivités Locales MEF : Ministère de l'economie et des Finances MPE : Micro et Petites Entreprises OCB : Organisation Communautaire de Base OCDE: Organisation de Coopération et de Développement Economique OED : Département d'evaluation des Opérations ON : Ordonnateur National ONG : Organisation Non Gouvernementale P AD ELU: Pro gramme d'appui au Développement Local Urbain P AP : Programme d'actions Prioritaires PAR: Programme d'appui aux Régions PDIS : Programme de Développement Intégré de la Santé PESTE: Politique, Economique, Social, Technologique et Ecologique PME: Petites et Moyennes Entreprises PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement PPGE : Programme Prioritaire de Génération d'emplois PSIDEL : Programme de Soutien aux Initiatives de Développement Local RAF : Responsable Administratif et Financier RICO: Responsable Information et Communication RIS: Responsable Infrastructures et Services RSTO : Responsable chargé du Suivi Technique des Opérations SE: Sénégal SEC: Secrétaire SP : Secrétaire Permanent UE : Union Européenne USAID : Agence des Etats Unis pour le Développent International VRD : Voiries et Réseaux Di vers Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG 1 V

6 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES TABLEAUX Tableau 1 : Cadre logique Modèle CCE Tableau 2 : Comparaison du cadre logique suivant les Bailleurs de Fonds....l6 Tableau 3 : Indicateurs de la variable expliquée Tableau 4. Indicateurs des variables explicatives Tableau 5 : Répartition des fonds de la Convention de Financement Tableau 6 : Présentation des résultats de la variable expliquée Tableau 7 : Processus de sélection des communes Tableau 8 : Répartition du financement du volet Infrastructures Tableau 9 : Processus de sélection des projets et les délais Tableau 10 : Récapitulatif de la présentation des résultats des variables explicatives Tableau Il : Points forts et points faibles des variables explicatives FIGURES Figure 1 : Les multiples facettes de l'environnement... 6 Figure 2 : Les fonctions et les processus à diagnostiquer... 7 Figure 3 : Relation Projet, Programme et Plan... 8 Figure 4 : Réponse relative à l'accélération des changements de l'environnement Figure 5 : Cycle des projets financés par le FED Figure 6 : Relation entre Critères d'évaluation et Cadre logique (Modèle CCE) Figure 7 : Relation entre Critères d'évaluation et Cadre logique (Modèle Banque Mondiale) Figure 8 : Modèle d'analyse Figure 9 : Organes de mise en œuvre, de suivi et de supervision Figure 10 : Exécution physique des projets Figure Il : Exécution financière des projets Figure 12 : Organigramme du Secrétariat Permanent v Projet Professionnel, Moctar A. W A\IE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG

7 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED TABLE DES MATIERES PREAMBl'LE... 1 PRESENTATION GENERALE Objet de l'étude Problématique Objectifs de l'étude Intérêt de l'étude Délimitation du champ de l'étude Plan de l'étude Démarche de l'étude ère Partie: CADRE THEORIQUE... 5 Chapitre 1 : REVUE DE LA LITTERATURE... 6 l. Généralités sur les concepts de management et de projet 1 programme Management Le diagnostic stratégique l. Diagnostic externe corporate Diagnostic interne corporate Projet Projet, Programme et Plan Gestion de projet, Management de projet Cycle des projets financés par le FED Programmation..., Identification Instruction Financement Miseenœuvre Evaluation L'évaluation des projets Définitions de l'évaluation Types d'évaluation Le cadre logique Définition Limites du cadre logique Suivi Suivi évaluation Les modèles d'évaluation Le modèle d'évaluation de la Commission Européenne Le modèle d'évaluation de la Banque Mondiale Le Modèle d'évaluation de l'agence Canadienne de Développement International (ACDI) Chapitre 2 : CHOIX DU MODELE D' ANALySE Présentation du modèle d'analyse La variable expliquée ou variable dépendante Les variables explicatives ou variables indépendantes Opérationnalisation des variables Les indicateurs de la variable expliquée Pertinence Efficience Efficacité Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG vi

8 Proposition d'tm modèle d'évaluation appliqué au PADEUJ financé par le FED Impact...,..., Viabilité,...,..., Les indicateurs des variables explicatives Finalisation Organisation Animation Contrôle Méthodologie Population de l'étude Instruments de l'étude Méthode d'administration ème Partie: CONTEXTE DE L'ETUDE Présentation du P ADELU Enjeux Objectifs... '" Résultats attendus Activités..., Organes de mise en œuvre, de suivi et de supervision Maître d'ouvrage Maître d'œuvre Le Comité National de Pilotage (CNP) Le Comité National de Financement (CNF) Le Secrétariat Permanent Les Communes / Villes Les cadres de concertation..., Sélection des communes Sélection des projets..., La Convention de financement Protocole d'accord ]. Rôles et responsabilités des acteurs Exécution budgétaire Convention Etat Collectivité Locale Obligations des Collectivités Locales Obligations de l'etat et du Secrétariat Permanent ème Partie: PRESENTATION DES RESULTATS, ANALYSES ET RECOMMANDATIONS Chapitre 3: PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS Méthode de traitement des données Présentation et analyse des résultats de la variable expliquée Pertinence Efficience Efficacité Impact Viabilité Présentation et analyse des résultats des indicateurs de la variable Expliquée...,..., Présentation et analyse des résultats des variables explicatives Variables explicatives externes Variables explicatives internes Finalisation _ _ _ VII Projet Professionnel, Moctar A. WANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG

9 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED Budget du programme Délais d'exécution Organisation Procédures d'exécution Organigramme Animation Qualification du personnel Mobilisation du personnel Contrôle Suivi du programme Supervision du programme Récapitulatif de la présentation et de l'analyse des résultats des variables explicatives internes Analyse combinée des variables explicatives et expliqué Chapitre 4: RECOMMANDATIONS CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE ANNEXES... a Annexe 1 : Guide d'entretien... b Annexe 2 : Cadre Logique... e Annexe 3 : Méthodologie de sélection des Communes... k Annexe 4 : Méthodologie de sélection des Projets... 0 Annexe 5 : Décaissements du P ADELU... t V III Projet Professionnel, Moctar A. WANE, MBA IP 2 ème Promotion CESAG

10 Proposition d'lm modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED PREAMBULE L'aide publique au développement s'est profondément transformé ces dernières années et apparaît de plus en plus, comme l'amorce d'une vraie politique sociale de la mondialisation. Ainsi, le suivi et l'évaluation des activités de développement deviennent nécessaires car ils pennettent de tirer les leçons de l'expérience et de rendre compte aux principales parties prenantes en faisant état des résultats obtenus. Et comme le disait James Wolfensohn, l'ancien Président de la Banque Mondiale: «l'évaluation est un outil privilégié permettant d'identifier les voies et moyens les plus efficaces, les plus efficients pour gérer et promouvoir l'aide au développement». Cependant, se pose le problème du comment évaluer les projets et programmes de développement. En effet, plusieurs programmes rencontrent des difficultés d'évaluation en cours d'exécution ou à la fin des activités. Pour pallier ces difficultés, plusieurs bailleurs de fonds ont élaboré des modèles d'évaluation pour les programmes qu'ils financent de façon générale. Cependant, la plupart des programmes de développement sont co-financés et présentent souvent des caractéristiques spécifiques en fonction du contexte dans lequel ils évoluent. C'est ainsi que dans le but d'apporter notre contribution à cette problématique, nous nous sommes intéressés à l'évaluation du Programme d'appui au Développement Local Urbain (P ADELU),financé par le Fonds Européen de Développement (FED) au Sénégal. Projet Professiormel, Moctar A. W ANE, MBA IP Promotion CESAG

11 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED PRESENTATION GENERALE 1. Objet de l'étude La présente étude porte sur une proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au Programme d'appui au Développement Local Urbain (PADELU) financé par l'union Européenne dans le cadre du 8 ème Fonds Européen de Développement (FED). 2. Problématique Le PADELU qui a démarré ses activités depuis plus de cmq (5) années, rencontre des problèmes d'évaluation. En effet, à moins de deux (2) ans de la clôture du programme, l'évaluation à mi-parcours qui devait être menée par le Comité National de Pilotage (CNP) du programme n'est toujours pas effectuée. L'élaboration des termes de références relatives à cette évaluation n'est toujours pas finalisée dans la mesure où aucun consensus n'est encore trouvé sur la manière d'évaluer le programme, L'absence d'une unité de suivi évaluation au niveau interne ne facilite pas également la résolution de ce problème. Ainsi, il urge aujourd'hui d'agir en vue d'évaluer les activités de ce programme qui tire vers sa fin. C'est dans cette perspective que nous menons cette étude qui consiste à proposer un modèle d'évaluation appliqué au PADELU. 3. Objectifs de l'étude L'objectif général de l'étude est de contribuer à l'évaluation des activités du P ADELU. De manière spécifique, cette étude a pour objectifs: De concevoir un modèle théorique d'évaluation du programme PADELU ; De décrire le mode de fonctionnement du programme; D'identifier et d'analyser les principales contraintes rencontrées dans l'évaluation des activités du programme; De formuler des recommandations en vue d'améliorer l'évaluation des activités du programme. Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP Promotion CESAG 2

12 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED 4. Intérêt de l'étude Pour les partenaires au développement Cette étude pourra les guider dans l'évaluation des programmes de développement. Pour le P ADELU Cette étude contribuera à l'évaluation des activités du programme, Pour le MBA IP Cette étude servira à renforcer sa banque de données et pourra lancer les bases de nouvelles pistes de recherche, Pour nous-mêmes Cette étude vient renforcer nos connaissances et nos aptitudes dans l'utilisation des outils et techniques de management des projets en général. 5. Délimitation du champ de l'étude Notre étude se limite essentiellement sur l'évaluation du volet Infrastructures du Programme d'appui au Développement Local Urbain (PADELU) financé par l'union Européenne dans le cadre du 8 ème FED et ayant fait l'objet de la Convention de Financement N 6214/SE signée le 4 février 2000 entre la Commission Européenne et le Ministre de l'economie et des Finances, Ordonnateur National du FED au Sénégal. 6. Plan de l'étude La présente étude comporte trois grandes parties: Le cadre théorique: composé de deux chapitres: La revue de la littérature: elle est relative à une étude documentaire pour une meilleure compréhension des concepts clés utilisés dans l'étude; Le choix du modèle d'analyse: ce chapitre traite du choix et de l'opérationnalisation des variables du modèle et de la méthodologie adoptée. Le contexte de l'étude: cette partie porte sur une présentation générale du PADELU ; La présentation des résultats, analyse et recommandations: cette partie porte sur les résultats de l'étude, l'interprétation de ces résultats et des propositions d'amélioration de l'évaluation des activités du programme, Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP i me Promotion CESAG 3

13 Proposition d'lin modèle d'évaluation appliqué an PADELU financé par le FED 7. Démarche de l'étude Pour mener à bien l'étude, nous procédons à la démarche méthodologique suivante: L'analyse documentaire afin de cerner les contours de la question sur l'évaluation des projets; La conception d'un modèle théorique d'analyse de l'évaluation du programme; La revue du contexte de l'étude; L'élaboration d'un guide d'entretien; L'enquête sur le terrain: pour mieux maîtriser tous les contours du sujet, nous avons établi un guide d'entretien que nous avons administré sous forme d'interview aux responsables concernés par les projets; L'interprétation des résultats de l'enquête dans le modèle théorique et la formulation de recommandations. Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP i me Promotion CESAG 4

14 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED 1 ère Partie: CADRE THEORIQUE Cette partie a pour objet de faire le point sur les concepts relatifs à l'évaluation des projets et programmes en général. Cela aboutira à la conception d'un modèle d'analyse qui nous permettra d'évaluer le Programme PADELU financé par le FED. Nous avons ainsi deux grandes parties; Chapitre 1 : Revue de la littérature; Chapitre 2 : Choix du modèle d'analyse. Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2 eme Promotion CESAG 5

15 Proposition d 'uo modèle d'évaluation appliqué au PADELU fioaocé par le FED Chapitre 1 : REVUE DE LA LITTERATURE Ce chapitre passe en revue les notions clés concernant les concepts de management, de projet / programme d'une part et l'évaluation des projets d'autre part. Il comprend ainsi deux grandes parties : Généralités sur les concepts de management et de projet / programme ; L'évaluation des projets. 1. Généralités sur les concepts de management et de projet 1 programme 1.1. Management J.P. Hel fer, M. Kalika et 1. Orsoni définissent dans leur ouvrage «Management, Stratégie et Organisation», le management comme 1'«ensemble des décisions de stratégie et d'organisation. Le processus de management est alimenté par le système d'information et suit les phases de finalisation, organisation, animation et contrôle» 1.2. Le diagnostic stratégique Lorsque nous nous plaçons dans une logique globale, concernant toute l'entreprise et non plus seulement une activité, nous sommes dans une orientation corporate Diagnostic externe corporate L'environnement de l'entreprise possède de multiples facettes et peut être abordé selon différents filtres. On discerne les environnements économique, politique, démographique, sociologique, culturel, juridique, technologique, écologique, etc. Economique Politique Démographique Sociologique Culturel V ~ ~ Ecologique Juridique Technologique Figure 1 : Les multiples facettes de l'environnement (Source: Management, Stratégie et Organisation, septembre 1996) Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2""'" Promotion CESAG

16 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED 1.3. Projet Les définitions du mot projet sont nombreuses. Cependant, elles se déclinent toutes à travers trois impératifs: Un ou des objectifs à atteindre; Selon une durée ou un temps limité; Avec des moyens ou des ressources limitées. Parmi donc la panoplie de définitions que nous donne la littérature, nous en retiendrons une qui, de notre point de vue, fait ressortir ces éléments clés. La Banque Mondiale (La Passation des Marchés de Travaux) définit un projet comme : «Un ensemble cohérent d'investissements, des mesures politiques, institutionnelles ou autres, conçues pour atteindre un objectif de développement (ou un groupe d'objectifs) selon un calendrier défini» Projet, Programme et Plan Un programme est un ensemble d'activités, de projets ou de services conçus pour atteindre des objectifs spécifiques. TI intéresse particulièrement un ou des services donnés. Les projets font généralement partie d'un sous-programme ou programme. Un plan est un ensemble de programmes. Projets --..t Plan o o o o 0./"it r------=::. Programmes Figure 3 : Relation projet progranune et plan Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2'm, Promotion CESAG 8

17 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADElU financé par le FED 1.5. Gestion de projet, Management de projet Selon Declerc Olsen (Noies de cours Gestion et Suivi de Projet) : «On désigne par gestion de projet, des méthodes et des techniques créées pour la conception, l'analyse et la conduite d'activités temporaires fortement irréversibles, non répétitives, réalisées sous contrainte de temps en engageant des ressources rares et limitées». La Norme ISO définit le management de projet de la façon suivante: «Le management de projet comprend la planification, l'organisation, le suivi de la progression et la maîtrise de tous les aspects du projet dans un processus continu, afin d'atteindre ses objectifs». La norme X de l'afnor (Le Managemenl de Projet: Concept) reprenant en cela le Dictionnaire de Managemenl de Projet publié conjointement avec l'afite? considère que le management de projet comporte deux fonctions bien différentes: la direction de projet et la gestion de projet. La première s'intéresse à des décisions stratégiques ou tactiques tandis que la seconde traite des décisions opératiormelles et intervient dans la préparation de certaines décisions tactiques. La terminologie proposée est encore loin d'être adoptée par tous; elle varie selon les secteurs d'activités et l'importance des projets; dans de nombreux cas, on observe une fusion des fonctions et des rôles, mêmes si les compétences requises ne sont pas les mêmes. Michel Joly et Jean-Louis G. Muller vont plus loin dans leur ouvrage intitulé De la Geslion de Projel au Managemenl par Projet où ils disent : «li convient de noter que la technique est incluse dans la gestion, qui elle-même se trouve intégrée par le management de projet, lequel est coiffé, si besoin est, par le management par projet». Projet ProfeSSionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2" " Promo tion CESAG 9

18 Proposition d ' un modèle d'évaluation appliqué au P ADELU financé par le FED Plus complexe Moins... Cher Plus _...,... ~ incertain La Technique ;. Plus vite Gestion de Projet Figure 4 : Réponse relative à l'accélération des changements de l'environnement (Source: De la gestion de projet au management parprojet, 1994) En effet, dans le cas de contraintes extrêmes, il faut envisager, au-delà du management de projet, de manager l'environnement du projet, c'est à dire de mettre en place les conditions pour que les projets puissent être pilotés en insufflant, entre autres, à l'ensemble de l'entreprise, une «culture projet» qui privilégie le travail en groupes temporaires, transversaux et inter hiérarchiques chaque fois que des projets sont identifiés au niveau de l'entreprise, et cela, si nécessaire, prioritairement aux objectifs de services. C'est le management par projet Projet Professionnel, Moctar A. W ANE, MBA IP 2... ' Promotion CESAG

19 PrOposillon d'un modèle d 'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED 1.6. Cycle des projets financés par le FED Le cycle des projets financés par le Fonds Européen de Développement comprend six phases: Programmation; ldenti fication ; Instruction ; Financement; Mise en oeuvre; Evaluation Programmation Durant la phase de programmation, la situation au niveau national et sectoriel est analysée afin d'identifier les problèmes, les contraintes et les potentialités auxquelles pourrait être confrontées la coopération. Cela implique un examen des indicateurs socio-économiques ainsi que des priorités des pays et des bailleurs de fonds. Il s'agit d'identifier et de retenir les principaux objectifs et les priorités sectorielles de la coopération au développement et d'offrir ainsi un cadre de programmation pertinent et réaliste à l'intérieur duquel il est possible d' identifier et de préparer des projets. Pour chacune de ces priorités, des stratégies tirant parti des leçons de l'expérience passée seront formulées Identification Durant la phase d 'identification, les idées de projets et d'autres actions sont identifiées et sélectionnées en vue d'une étude approfondie. Cela implique une consultation avec les bénéficiaires prévus de chaque action, une analyse des problèmes qu'ils rencontrent et la mise en évidence des options de traitement de ces problèmes. Une décision peut alors être prise sur la pertinence de chaque idée de projet (aussi bien au niveau des bénéficiaires prévus qu 'au niveau du cadre de programmation), et sur les idées à approfondir durant la phase de formulation Instruction Durant la phase d'instruction, les idées de projet pertinentes sont traduites en plans opérationnels de projet. Les bénéficiaires et les autres parties prenantes participent à la spécification détaillée de l'idée de projet dont la faisabilité (ses chances de réussite) et la viabilité (sa progression à procurer des bénéfices à long terme aux bénéficiaires) sont évaluées. Sur la base de cette évaluation, une décision est prise quant à l'opportunité d'élaborer une proposition de financement formelle et de solliciter un financement du projet. Projet Professionnel, Moctar A. WANE, MBA IP 2'''' Promo tion CESAG 11

20 Proposi lion d'un modèle d'é,'alu<ltlon appliqué au PAO ELU financé par le FED Financement Durant la phase de financement, les propositions de projet sont examlllées par l'autorité compétente (comité) et une décision est rendue quant à l'attribution ou le refus du financement du projet. Le bailleur de fonds et le pays partenaire conviennent des modal ités de mise en œuvre et les actent juridiquement, à savoir qu'ils définissent les conditions de financement et de mise en œuvre du projet dans un document légal Mise en oeuvre Durant la phase de mise en œuvre, le projet est lancé et exécuté. C'est à ce niveau que peuvent intervenir les appels d'off Tes et les attributions de contrats d'assistance technique ou de travaux et de fournitures. Durant la mise en œuvre et en concertation avec les bénéficiaires et les parties prenantes, les gestionnaires du projet évaluent l'avancement effectif par rapport à l'avancement prévu afin de détenniner si le projet est en voie d'atteindre ses objectifs. Si nécessaire, le projet est réorienté sur la bonne voie, ou certains de ses objectifs sont modifiés à la lumière de tout changement important qu i aurait pu survenir depuis sa fonnulation Evaluation Durant la phase d'évaluation, le bailleur de fonds et le pays partenaire évaluent le projet pour dresser le bilan des réalisations et tirer les leçons de l'expétience. Les conclusions de J'évaluation servent à améliorer la conception de projets ou programmes à venir. Bien que dans le cours nonnal du cycle, la phase d'évaluation vienne après celle de mise en œuvre, ij est courant de procéder également à une évaluation à mi-parcours durant la mise en œuvre, pour appliquer les enseignements acquis à ce stade jusqu'au bout du projet. Projet ProfessioIUlet, Moetar A. W ANE, MBA IP 2'''' Promotion CESAG 12

21 Proposition d'un modèle d'évaluation appliqué au PADELU financé par le FED Programmation Evaluation Identification Mise en oeuvre Instruction Financement Figure 5 : Cycle des projets financés par le FED (Source : Gestion du cycle de projet, février 200J) Projet Professionne~ Moctar A. W ANE, MBA IP 2""' Promotion CESAG 13

22 ProposItion d'lin modêle d"évaluatlon appliqué au PADELU financé par le FED 2. L'évaluation des projets 2.1. Définitions de l'évaluation Nous avons retenu trois définitions de l'evaluation qui montrent qu'elle désigne l'analyse de la pertinence, de l'efficience, de l'efficacité, de l'impact et de la viabilité d'un projet. Selon l' Institut de la Banque Mondiale (Cours de base sur l'évaluation de l'impact des programmes) : L'évaluation est«une mesure, aussi systématique et objective que possible, des résultats d'un projet, d'un progranune ou d'une politique, en vue de déterminer sa pertinence, et sa cohérence, l'efficience de sa mise en œuvre, son efficacité et son impact ainsi que la pérennité des effets obtenus». La Gestion du Cycle de Projet (Commission Européenne) définit l'évaluation comme un: «Examen périodique de l'efficience, l'efficacité, l'impact, la viabilité et la pertinence d'un projet dans le contexte des objectifs déclarés. Elle se déroule comme un examen objectif et indépendant du contexte, des objectifs, des résultats, des activités et des moyens déployés, en vue de tirer les leçons pouvant orienter les décisions futures». Selon le Glossaire des principaux termes relatifs à l'évaluation et la gestion axée sur les résultats (OCDE) : «L'évaluation est une fonction qui consiste à porter une appréciation, aussi systématique et objective que possible, sur un projet en cours ou achevé, un programme ou un ensemble de lignes d'action, sa conception, sa mise en œuvre et ses résultats. Ii s'agit de déterminer la pertinence des objectifs et leur degré de réalisation, l'efficience, l'efficacité, l'impact et la viabilité par rapport au développement. Une évaluation devrait fournir des informations crédibles et utiles, permettant d 'i ntégrer les enseignements tirés aux mécanismes d'élaboration des décisions tant des pays partenaires que des bailleurs de fonds». Nous retenons cette dernière définition qui est la plus adaptée dans le cadre de cette étude Types d'évaluation Une évaluation peut avoir lieu; Au commencement du cycle de projet (ex-ante) ; Au cours de la mise en œuvre du projet (évaluation à mi-parcours) ; A la fin du projet (évaluation finale) ; Plusieurs années après son achèvement (évaluation ex-post). Projet Professionnel, Moctar A. WANE, MBA IP 2'"'' Promotion CESAG 14

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle Fiche Technique n 2 Le cycle de projet à la Banque Mondiale Étapes du cycle Stratégie d'assistance au pays La Banque reconnaît que l'assistance fournie dans le passé, y compris par ses propres services,

Plus en détail

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire TERMES DE REFERENCE Version finale Etude de faisabilité Projet d'appui à la Confédération Nationale

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior)

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior) 1.1.1 Experts principaux Ces termes de référence définissent les profils requis pour les experts principaux. Le soumissionnaire doit fournir une déclaration d'exclusivité et de disponibilité pour les experts

Plus en détail

ANNEXE 1. I - CONTEXTE

ANNEXE 1. I - CONTEXTE I - CONTEXTE Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) s'est vu confier par les gouvernements de République Dominicaine et d'haïti, et par l'union Européenne la gestion du «volet commercial»

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017 UNION INTERPARLEMENTAIRE INTER-PARLIAMENTARY UNION 5, CHEMIN DU POMMIER CASE POSTALE 330 1218 LE GRAND-SACONNEX / GENÈVE (SUISSE) Lettre de mission Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours

Plus en détail

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP DIANE-SPIRALE V1 Rôle du PMP Copyright Michel ANDRE Page 1 sur 8 02/12/2005 1. PRESENTATION : 3 2. OBJECTIFS : 3 3. MAQ A DISPOSITION : 4 4. CONTENU : 4 5. UTILISATION : 6 6. PILOTAGE : 6 7. GUIDES & AIDES

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Source : "Comptable 2000 : Les textes de base du droit comptable", Les Éditions Raouf Yaïch. Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Le nouveau système comptable consacre d'importants

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti 23 &24 octobre 2003 Prepared for: USAID/Haiti Contract

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces L ANALYSE SWOT 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'analyse SWOT (Strengths Weaknesses Opportunities Threats) ou AFOM (Atouts Faibses Opportunités Menaces) est un outil d'analyse stratégique.

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique Audit et Conseil des opérations en Afrique 2 Le société OCA OCA est une société d'audit, de Conseil et d'expertise Comptable. Fondée en 1984 par Alain Ouaniche, OCA intervient à tous les stades de la vie

Plus en détail

1 Informations générales

1 Informations générales PAMEC-CEEAC Programme d Appui aux Mécanismes de Coordination et au renforcement des capacités de la CEEAC pour la mise en œuvre et le suivi du PIR Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011 Cote du document: EB 2010/101/R.41 Point de l'ordre du jour: 17 b) Date: 9 novembre 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ----------------------

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- Direction de la Recherche et de la Statistique APPUIS

Plus en détail

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement Gouvernance et Politiques Publiques pour un Développement Humain Durable Programme PNUD MAG/97/007 DAP1 Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement 1 TABLE DE MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement

Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement Fiche Technique n 3 Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement Cycle du projet De manière générale, depuis l identification jusqu à l approbation d un projet, il existe un dialogue constant

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Critères de qualité des projets

Critères de qualité des projets s de qualité des projets Pour pouvoir mener une réfleion systématique sur la qualité des projets, on a besoin de critères. Les critères présentés ici s'appliquent à des projets d'intervention en promotion

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER CONTROLE GENERAL ECONOMIQUE ET FINANCIER MISSION AUDIT 3, boulevard Diderot 75572 PARIS CEDEX 12 CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER CHARTE DE L'AUDIT Validée par le comité des audits du 4 avril 2012

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

Mise en Ouvre Nationale par les Gouvernements des Projets Appuyés par le PNUD: Manuel des Normes et Procédures

Mise en Ouvre Nationale par les Gouvernements des Projets Appuyés par le PNUD: Manuel des Normes et Procédures PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT Mise en Ouvre Nationale par les Gouvernements des Projets Appuyés par le PNUD: Manuel des Normes et Procédures 7/1/2011 Le 1 juillet 2011 - Pour Gouvernement

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes (approche projet) Version 4.1 Mars 2013 TABLE DES

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise ManageEngine IT360 Présentation du produit ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise Améliorer la prestation de service à l'aide d'une approche intégrée de gestion des performances

Plus en détail

SYNTHESE DES REPONSES APPORTEES PAR AFRISTAT AUX QUESTIONS POSEES PAR LES PAYS PARTICIPANT AUX VISIOCONFERENCES SNDS DES 12 ET 17 MAI 2006.

SYNTHESE DES REPONSES APPORTEES PAR AFRISTAT AUX QUESTIONS POSEES PAR LES PAYS PARTICIPANT AUX VISIOCONFERENCES SNDS DES 12 ET 17 MAI 2006. SYNTHESE DES REPONSES APPORTEES PAR AFRISTAT AUX QUESTIONS POSEES PAR LES PAYS PARTICIPANT AUX VISIOCONFERENCES SNDS DES 12 ET 17 MAI 2006. INFORMATIONS GÉNÉRALES La BAD compte appuyer les pays dans l

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05

AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05 AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05 La Commission de l'union Africaine a conclu un accord de financement avec la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio III Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA 1. Encadrement et raisons de la présence de la coopération italienne Les raisons qui font de la Tunisie

Plus en détail

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES POLITIQUES DIRECTION DES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES Projet «BONNE GOUVERNANCE DANS LA SOCIETE DE L INFORMATION» CAHDE (2009) 2F Strasbourg, 20 janvier 2009 Guide No.2 de

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf : HRSS/15/09/1366 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE P-3 Assistant spécial du Directeur de la Division de l administration Classe du poste Titre fonctionnel Commission

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre Assurance qualité/contrôle qualité Version 2, avril 2012 Public cible et objectif des supports de formation Ces supports de formation

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Ligne directrice de l'icm Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Préambule Cette ligne directrice

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661 Initulé de poste et classe : Avis de vacance de poste n : Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 5027FE-RE Date limite de dépôt des candidatures : 10.06.2015 Unité administrative

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Activités de la Banque africaine de développement 2008-2009 Groupe de la Banque Africaine de Développement GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

ÉTUDES 1. LE LIVRE BLANC SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT

ÉTUDES 1. LE LIVRE BLANC SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ÉTUDES 1. LE LIVRE BLANC SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT La Commission bancaire vient de publier un «Livre blanc» sur la sécurité des systèmes d'information des

Plus en détail

5 e-.~ ----.---... R~"UJlIIQVE FUS"CAI$E. ,."" J. Tt,,' lh \. H"J'~'I4!1,,' "tn,."" o. lu ~w. l

5 e-.~ ----.---... R~UJlIIQVE FUSCAI$E. ,. J. Tt,,' lh \. HJ'~'I4!1,,' tn,. o. lu ~w. l ,- Avec le soutien de ------;---- ----.---... R~"UJlIIQVE FUS"CAI$E,."" J. Tt,,' lh \. H"J'~'I4!1,,' "tn,."" o. lu ~w. l ~,,' rf" ~tf' ~. ~Poitôu 1.'wo IE. u.ro.pe.. 5 e-.~ Charentes i4um~psuc:ir;;otljl.~

Plus en détail

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Annexe E Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Pour une gestion orientée vers l'impact Guide pratique de S&E des projets Table des matières

Plus en détail

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 20000-1 Deuxième édition 2011-04-15 Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services Information technology Service

Plus en détail

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009 Présidence de la République Commissariat à la Sécurité Alimentaire APCAM/MSU/USAID Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali Phase II (PROMISAM - II) PROMISAM -

Plus en détail

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT GUIDE PRATIQUE D INTEGRATION DES ASPECTS LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA CONCEPTION, L ELABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET LE SUIVI DES PLANS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Extrait 54 Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Plus en détail

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT»

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT» ATELIER UNION AFRICAINE / COMMUNAUTÉS ECONOMIQUE RÉGIONALES SUR LE COMMERCE DES SERVICES EN COLLABORATION AVEC JEICP ET LA BAD 29-30 MARS 2012, LUSAKA (ZAMBIE) THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

Évaluation finale du programme du 9ème FED et évaluation à miparcours du programme du 10 ième FED dans le secteur des transports

Évaluation finale du programme du 9ème FED et évaluation à miparcours du programme du 10 ième FED dans le secteur des transports Termes de référence spécifiques Évaluation finale du programme du 9ème FED et évaluation à miparcours du programme du 10 ième FED dans le secteur des transports Demande de prestation n 2015/360-473 Contrat-Cadre

Plus en détail

CANEVAS ONU FEMMES DE SOUMISSION DE PROJET

CANEVAS ONU FEMMES DE SOUMISSION DE PROJET CANEVAS ONU FEMMES DE SOUMISSION DE PROJET I- Page de couverture La page de couverture donne une brève description narrative du projet. Titre du projet : Domaines d intervention : Zone d intervention :

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Introduction Ce document est une introduction aux huit principes de management sur lesquels sont fondées les normes relatives au système de management de la série

Plus en détail

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT SOMMAIRE Introduction... 2 I. Aperçu sur le fondement de la gestion axée sur les résultats... 3 1.1. De nouveaux

Plus en détail

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1

FORMATION. Connaître les exigences réglementaires appliquées aux Systèmes d Information. 1 JOUR soit 7 heures. Réf.AQ-Q1 Réf.AQ-Q1 Les Systèmes d'information des entreprises réglementées font l'objet d'exigences spécifiques. Celles-ci sont souvent difficiles à appréhender pour les spécialistes métier de l'assurance Qualité,

Plus en détail

Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique

Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique Guide pratique www.iaea.org/technicalcooperation Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 2. PROGRAMME

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

Contexte. Mesures de la DOK (resp. de la future faîtière IH) I. Principe

Contexte. Mesures de la DOK (resp. de la future faîtière IH) I. Principe Convention de l'onu relative aux droits des personnes handicapées Rôle et tâches de la DOK (resp. de la future faîtière IH) dans la promotion et la surveillance de la mise en œuvre de la CDPH Contexte

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE 1,._.1... _._~--~------ / Les Etats Africains Sahélo- sahariens soussignés, Burkina Faso; La République de Djibouti; L'Etat

Plus en détail

Dossier d'étude technique

Dossier d'étude technique Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Dossier d'étude technique Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/technique/guide-etude-technique

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

LA PROPOSITION DE PROJET

LA PROPOSITION DE PROJET LA PROPOSITION DE PROJET C1. CONTENU D'UNE PROPOSITION DE PROJET I. Données narratives FPV n'a pas de format standard et si vous avez déjà une proposition de projet détaillée et actualisée, vous pouvez

Plus en détail

AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD

AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD Termes de référence pour le recrutement d'un expert spécialiste des infrastructures de transport 1. TITRE DU POSTE: Expert en infrastructures de transport

Plus en détail

Procédures de financement de l'évaluation des initiatives financées par des contributions volontaires

Procédures de financement de l'évaluation des initiatives financées par des contributions volontaires Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Procédures de financement de l'évaluation des initiatives financées par des contributions volontaires Guide pour la politique d'évaluation

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

- 1 - GUIDE METHODOLOGIQUE DE MONTAGE DE PROJETS DE COOPERATION

- 1 - GUIDE METHODOLOGIQUE DE MONTAGE DE PROJETS DE COOPERATION - 1 - GUIDE METHODOLOGIQUE DE MONTAGE DE PROJETS DE COOPERATION JUIN 2002 INITIATIVE : REGION POITOU CHARENTES RUI AZEVEDO CLARA CORREIA PHILIPPE DE LAVERGNE Guide Montage Projets_FR.doc PRESENTATION Le

Plus en détail

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Bureau du surintendant des institutions financières Novembre 2012 Table des matières 1.

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail