LA VENTE NOTES DE COURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA VENTE NOTES DE COURS"

Transcription

1 LA VENTE NOTES DE COURS PLAN - la prise de contact l accueil - l'écoute (la découverte des besoins) - la reformulation - la proposition argumentée - le traitement des objections - la conclusion - la prise de congé L'Accueil - Se rendre chez le client (association, comité d entreprise, entreprise, particulier, ) - Accueillir dans ses locaux : bureau, office du tourisme, agence, etc. La première impression est très importante. - Cadre de l'accueil : bureau vitrine, décor, sièges - non verbal : ne pas rester assis, posture (ne pas rester avachi), la distance sociale, sourire, vêtements, maquillage, - verbal : saluer, se présenter, les mots, la voix, l'expression - créer le climat : montrer la satisfaction de rencontrer le client éviter : - les mots noirs (inquiétants) : problème, danger, attentat, retard, risque, seulement, compliqué, dérangé, souci, coûter$ - les mots parasites, qui affaiblissent l'argumentation - les mots négatifs (non, mais non, pas du tout, vous ne voulez pas, vous ne savez pas, ne pas, rien, pas d'accord, faux, négatif ) - les tics (agacent) : euh, ok, d'accord, disons que, n'est ce pas - les mots vides, trop entendus (ne veulent plus rien dire) : bien, beau, bon, super, extra, meilleur, pas cher LA PHASE DE DECOUVERTE - empathie - questions ouvertes CQQCOQP : comment qui quand combien où quel, que qu'est-ce quoi, Pourquoi - questions fermées - questions alternatives - questions miroir : reflète ou reprend les derniers termes du client pour l'encourager à aller plus loin dans ses propos, à s'exprimer - questions à choix multiple Page 1 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

2 Les tendances : SONCAS TENDANCE DEFINITION VOCABULAIRE utilisé par le client MOTS A UTILISER par le vendeur EXEMPLES SECURITE Désir de se prolonger, de conserver. Crainte "d'essuyer les plâtres" Crainte de manquer de quelque chose Peur de la nouveauté et du risque Désir d'avoir un produit /des services de bonne qualité Ne veut pas perdre d'argent Désir d'avoir les informations, billets en temps voulu, de ne pas avoir de retard et de contretemps Désir de ne pas s'être trompé, d'avoir LE bon voyage Désir d'être garanti complètement Je crains Précautions Hasard Accident Risque Prudence Je ne pense pas que Je ne crois pas que Je ne suis pas sûr que Dans le temps Tradition Classique Conventionnel Je suis certain de (pas de formulation négative, être à l'aise et rassurant) Ancienneté Références Expériences Réputation Renommée Services Garantie Image de marque Preuve régularité Produit qui a fait ses preuves Produit simple et sûr Produit ayant subi une amélioration (et non pas nouveau) Donner confiance en citant des références Assistance permanente, garantie, services, continuité Contrôle qualité, normes, livraisons régulières et rapides Ancienneté du voyagiste, "rassurez-vous", "tranquillisez-vous" Voyagiste sérieux et compétent "n'ayez crainte" Voyagiste de bonne notoriété, référencé si c'est le cas ORGUEIL Désir d'être considéré, d'être au premier rang, d'être puissant Désir de s'élever, de dominer, de paraître, de se distinguer Désir de dépasser les autres, de faire un voyage que les autres n'ont pas fait, ou d'être le premier à le faire. Moi, je L'écouter Le flatter (avec tact) sur son organisation, ses goûts, ses précédents voyages Utiliser des superlatifs L'impliquer dans les propositions "vous " Le distinguer des autres clients en lui disant toute la propriété qu'on lui accorde, lui donner de l'importance Produit digne de lui et de sa famille Produit de classe, produit rare Parler de standing, d'image de marque NOUVEAUTE Le goût pour l'inconnu, les sensations nouvelles, le risque Désir de découvrir, de participer à des nouveautés Désir de changer (de destination par exemple) Moderne Aventure Changement Nouveauté Avant-garde Création Mode Innovation Progrès avenir futur Original Inédit Les mêmes Jeune et dynamique Nouveau produit, nouveaux services Améliorations Susciter la curiosité, nouvelle formule Caractéristiques nouvelles Equipe jeune et dynamique Clientèle jeune et dynamique Page 2 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

3 TENDANCE DEFINITION VOCABULAIRE utilisé par le client MOTS A UTILISER par le vendeur EXEMPLES CONFORT - commodité, bien-être Désir de simplifier ses problèmes, de réduire ses difficultés, de rechercher le confort sous toutes ses formes, de ne pas se fatiguer Désir de faire un voyage sans complication, ne donnant lieu à aucune réclamation et convenant parfaitement Désir d'éviter les pertes de temps et les fatigues. Désir d'avoir un produit simple, des services faciles à mettre en œuvre Tranquille Détente Agréable Calme Facile Esthétique Sans problème, sans dérangement Sans souci Habituellement Habitude Pratique harmonieux Idem + sécurité dans le sens du confort Produit qui a fait ses preuves Produit de qualité Produit n'obligeant pas à changer les habitudes "comme à la maison", "comme vos dernières vacances" Fournisseurs à relations faciles et agréables (accueillants) Assistance, garantie, service ARGENT - économie Désir de gagner de l'argent N'agir qu'en fonction de son intérêt Convertir toutes les décisions à prendre en notion de profit, marges intéressantes, bénéfices Désir d'avoir des conditions intéressantes Désir de faire des économies En principe aime les chiffres Sobre et discret Avantage Avantageux Rentable Economique Intéressant Affaire Occasion Profit "Parlons argent" "parlons chiffres" idem Rapport qualité/prix Economie SYMPATHIE: intérêt pour autrui Désir de faire plaisir, de rendre heureux, d'être social Confiance naturelle et permanente vis à vis d'autrui Désir de trouver un conseiller qu'il pourra écouter et à qui il pourra se confier Désir d'être à son tour le conseiller auprès d'autres clients Les autres Les gens Social (altruiste) Naturel Bénévole Traiter ce client avec sympathie et naturel, le conseiller sur son choix Attitude détendue, confiante "Je vous propose de prendre tel voyage plutôt que tel autre parce que c'est vous" ou encore" parce que c'est le mieux adapté à votre famille" "Je vous propose telle solution plutôt que telle autre parce que c'est vous" "A votre place" Page 3 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

4 LA REFORMULATION : si j ai bien compris, vous me dites que vous avez, ce que vous souhaitez c est, vous attachez donc beaucoup d importance à, j ai bien noté que Vous avez donc un séjour., c'est bien ce que vous voulez n'est-ce pas? La phase d argumentation a permis de présenter les arguments en insistant sur les avantages client. D abord arguments généraux, puis arguments spécifiques. Répéter les arguments qui portent, et s en assurer en posant des questions de contrôle : c est bien cela, vous êtes d accord? Impliquer le client : vous, vous Soutenir les arguments par des visuels (photos, ordinateur, brochure ) Réaliser la «cueillette des oui» : susciter des «oui de verrouillage» : et nous avons vu tout à l heure que c est important pour vous, n est-ce pas madame? AIDA : attirer l attention, intéresser, faire désirer, faire acheter LA PROPOSITION ARGUMENTEE 1- le contexte Pendant la phase de découverte des besoins, le vendeur a - cerné la personnalité du client (soncas) - identifié ses besoins. Il est maintenant prêt à faire 1 (ou 2) propositions. Il faut expliquer au client en quoi cette proposition va répondre à ses attentes. Il s'agit de faire une démonstration, d'argumenter pour convaincre. 2- le rôle du vendeur Le vendeur va : - montrer au client qu'il a compris son besoin - lui présenter une solution adaptée, pertinente - le convaincre que cette solution est la meilleure pour lui - le rassurer en répondant à ses éventuelles interrogations - lui faire acheter le produit. Il faut donc très bien connaître le produit avec des arguments adaptés. Définition d'un argument : caractéristique transformée en avantage, qui répond à un besoin et dont on fait la preuve. Le vendeur doit choisir parmi les arguments les plus adaptés car il n'en faut pas trop. 3- La technique d''argumentation : Le vendeur va présenter ses arguments selon la méthode CAP : caractéristique, avantage, preuve. - caractéristique : elle concerne le produit et les divers éléments de son plan de marchéage ainsi que les conditions commerciales et l'entreprise C'est un chiffre ou un fait indiscutable - Avantage : c'est ce que la caractéristique apporte au client. C'est une promesse faite au client. Ce doit être un bénéfice pour lui. Il doit être en rapport avec son Soncas par exemple. Ex : nouveau circuit (client nouveauté), c'est le même guide depuis 12 ans (client sécurité). Page 4 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

5 - Les preuves : c'est une démonstration : catalogue, photo, citation d'article de presse, références à d'autres clients connus, chiffres écrits, tests 4- Cf. schéma courant de l'argumentaire la "maison" (l entreprise ou l organisme) : origine, date, situation, implantation, progression et rang, notoriété, image de marque - le produit : source, qualité, caractéristiques, homologations, labels - commercialisation : réseau d distribution, publicité - utilisation : adaptation aux désirs du client et du marché, facilité d'utilisation, - références : clients importants, utilisateurs connus, prescripteurs écoutés - les prix : politiques, raisons des choix, avantages - services : garanties, assurances, à croiser avec CAP (caractéristique avantage preuve) 5- Le comportement du vendeur : - sourire, dynamisme, convaincu de la qualité des produits - être bien installé, posture correcte - empathie et écoute active - pas de mos négatifs - parler au présent - demander régulièrement l'avis du client, le laisser s'exprimer et en tenir compte - obtenir des accords partiels (faire dire oui : ceci est bien important pour vous? c'est ce que vous souhaitez n'est-ce pas?) - répéter les mots importants et décisifs - faire participer le client : faire regarder la brochure ou l'écran, des posters etc la présentation du prix - présentation du prix par écrit (pour donner confiance) - justifier le prix par la qualité, la sécurité, la marque, etc. LE TRAITEMENT DES OBJECTIONS 1- Qu est-ce qu une objection? - c est inévitable car l offre idéale et immédiate n existe pas. S'il n'y a pas d'objection c'est que l'argumentation n'a pas intéressé le client. - C est positif car c est un signe que le client s intéresse au produit. - Définition : c est un argument présenté par le client contre une proposition formulée par le vendeur. Il ne faut donc pas le prendre pour soi, le prendre négativement. Ce n est en aucun cas une critique personnelle. Le vendeur doit les prendre au contraire comme une chance d obtenir des informations complémentaires et donc d améliorer sa proposition, et donc ses chances de vendre. Mais pour bien répondre aux objections, il doit les avoir prévues et avoir préparé les réponses. 2-la nature des objections Page 5 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

6 - objection fausse (facile) les avantages du produit peuvent y répondre. Mais le client les ignore pour l'instant. - prétexte : le client n a pas envie de vous entendre : il veut se débarrasser du vendeur (donnez-moi une documentation, je suis très pressé) reformuler l'objection en positif prouver l'avantage développer l'avantage - objection vraie : Elle exprime clairement un doute du client à propos du produit et sont de source justifiée ou non. Justifiée : question objective sur le produit Injustifiée : affirmation non fondée sur le produit ; les avantages du produit ne peuvent répondre : reconnaître en minimisant donner d'autres arguments développer - Réelle : exprimer vraiment une demande d infos, un frein, un doute - Test : vérifier la compétence et le sérieux du vendeur - Cachée : dissimuler un frein ou une motivation non encore avouée Les techniques de traitement des objections Plusieurs techniques sont à la disposition du vendeur pour traiter les objections Techniques Objectifs Exemples Boomerang ou appui Oui,...mais Reformulation interrogative Report ou méthode dilatoire Anticipation Transformer l'objection en argument Relancer l'entretien de façon positive Transformer l'objection en question pour mieux comprendre le client Reporter la réponse en permettant d'éviter une question "gênante" Devancer et traiter une objection avant qu'elle ne soit exprimée. C : "Ce modèle est bien trop lourd" V : "... La qualité de ses composants et son système de chauffage intégré lui donnent ce poids qui interdit toute vibration pendant son utilisation" "Vous avez raison de parler du prix, mais votre investissement sera rentable dès la première année" "Je vous ai bien compris... voulez-vous que je présente le système de sécurité contre la surchauffe" C: "Tous les nouveaux modèles sont garantis un an au lieu des deux ans habituels" V: "Votre remarque est juste ; avant d'y répondre, je souhaiterais vous démontrer la simplicité d'utilisation de cet appareil." "Vous allez sans doute penser que cet appareil est cher..." rester positif et convaincant lorsqu'il prend la parole Page 6 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

7 poser des questions complémentaires pour déceler les objections cachées varier les techniques de réponse aux objections en obtenant régulièrement l'accord de son client : faire dire "OUI" 3- Marche à suivre : On peut procéder de plusieurs façons : 1- devancer l'objection, répondre avant que le client ne formule (objection inévitable). 2- Plus tard dans l'entretien : le vendeur peut différer la réponse si le moment est inopportun, mais il ne doit pas oublier de la traiter 3- Jamais : si le client a dit une "énormité" et que répondre le mettrait en faute. 4- Juste après : a- laisser l interlocuteur exposer son objection entièrement sans l interrompre et en l écoutant avec intérêt. Si nécessaire, il faut même explorer l'objection. ex : je n'ai pas beaucoup d'argent. Pourriez-vous préciser? j'ai eu une grosse dépense ce mois-ci. Vous voulez dire que vous êtes momentanément à court d'argent? Oui. Si je trouve une solution permettant d'étaler le paiement, cela vous conviendrait-il? La réponse est non, ce n'était alors qu'un prétexte, ou alors il faut rebondir : vous voulez dire que vous voulez trouver un séjour à moins de 1000 par personne? Si le client répond oui, l'objection était sincère. b- Accepter l objection en la reformulant et en valorisant l interlocuteur mais sans le flatter : je vous comprends, vous voulez dire que S interdire de critiquer, juger contredire (ne pas dire «c est faux», je ne suis pas d accord.) Comprendre vraiment l objection en posant des questions complémentaires Ex : je dois en parler avec mon mari - et si vous étiez seule à décider? Nous n'avons pas assez d'argent. Et si vous en aviez? c- traiter l objection à l aide d une technique - boomerang (oui mais): transformer l objection en argument : il fait chaud à cette période, mais vous êtes certain d avoir beau temps. - effritement : diminuer la force de l objection en posant une suite de questions : vous dites que cet hôtel ne vous plait pas, est-ce à cause de sa situation, de sa taille, de son équipement? - relativisation ou affaiblissement de l objection : apporter une solution partielle au problème soulevé (si c est un problème pour garer la voiture, nous avons des chèques parking, si problème de préacheminement, nous avons des solutions) - comparaisons avantageuses : vous dites que mais c est exactement la même chose chez nos concurrents - écran : montrer que l objection a été enregistrée (mais il y sera répondu plus tard) : vous avez parfaitement raison, si vous voulez bien nous y viendrons en détail après cette présentation ; si vous le permettez, avant de vous répondre, laissez-moi vous exposer toutes les qualités de ce produit), - témoignage : faire référence à l expérience d autres clients : des clients qui en sont revenus la semaine dernière m ont justement dit qu ils étaient enchantés. 4- le cas particulier des objections relatives au prix C'est souvent une objection "fausse" due à un manque d'arguments Il y a 3 prix : prix de vente (proposé par le vendeur), Prix de marché : prix moyen proposé par ex par les concurrents Prix psychologique : prix que le client attribue au produit. Il faut donc savoir à quoi se réfère le client quand il dit "c'est trop cher". Page 7 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

8 Cher par rapport à quoi. - si offre concurrente : laquelle : pouvez-vous me dire à quel produit vous pensez? - si estimation du prix du marché : sur quelle base vous dites que c'est cher, mais par rapport à quoi à qui? - si prix psychologique : combien Il faut donc contre-argumenter sur la cause de la différence de prix, plutôt que sur le montant lui-même. Rester ferme sur le prix : un prix plus bas ne permettrait pas de garantir la qualité - technique de l addition (ou compensation) : montrer que le prix est largement compensé par d autres avantages : vol régulier plutôt que charter, piscine chauffée intérieure plutôt qu extérieure. - technique de fractionnement : diviser le prix par la durée d utilisation par un autres critère : cela vous revient à moins de x euros par personne, ou à moins de x euros par jour. Si vous partez 2 semaines, cela revient à moins de x euros par semaine. - technique de relativisation ou soustraction : comparer le prix à celui d un produit plus cher ou à un produit de consommation courante. : cela vous reviendra moins cher qu un séjour au ski. Pour économiser 120, vous perdez le confort d'un hôtel 4 étoiles, ou pour une assurance vous risquez de perdre beaucoup d'argent en cas de problème. - Technique de la multiplication : la différence de prix est un investissement. Le rendement de cet investissement est la multiplication du profit ou de la satisfaction par la durée du produit par ex : vous 150 euros de plus, vous avez 4 jours de découverte supplémentaire. LES VENTES ADDITIONNELLES - assurances : contrats - autres prestations (excursions, dvd, ) LA CONCLUSION DE LA VENTE Il faut conclure à temps. Il ne s'agit pas de faire de la survente : ajouter des avantages pour vendre à quelqu'un qui est déjà résolu à acheter. Pour éviter la survente, on peut poser une question alternative : Vous prenez la facture maintenant ou est-ce que je vous l'envoie? Il faut un moment favorable, où le client a accepté suffisamment d'avantages. Le client doit prendre conscience de l'adéquation de ses besoins avec l'offre - résumer les arguments en ayant une attitude d'anticipation qui permet au client de s'imaginer en vacances (votre, vos., utilisation du présent immédiat) - demande d'engagement : elle s'impose aux yeux du client. (question alternative) Bon de commande Conditions de vente Récapitulation LA PRISE DE CONGE - rassurer : conclure sur une note optimiste - Salutations Page 8 sur 8 licence de management de projets touristiques durables novembre C. Maire

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

Les techniques d'entretien d'une vente

Les techniques d'entretien d'une vente d'une vente Il était une fois un commercial Thierry Piron Sommaire Introduction I/ Préparation d'un entretien de vente II/ Les phases d'un entretien de vente La prise de contact La recherche des besoins

Plus en détail

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est indispensable pour assurer le succès. A EVITER Saluer de

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

La communication au service de la relation commerciale

La communication au service de la relation commerciale BTS M.U.C. Communication La communication au service de la relation commerciale La situation de vente est courante pour un commercial. Le commercial doit alors adapter sa maîtrise de la communication à

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

Recherche des besoins

Recherche des besoins Introduction Le rendez-vous en face à face est la seconde étape de la négociation. Elle succède en effet à la prise de contact téléphonique. C est durant cet entretien avec le client que le vendeur va

Plus en détail

L échange d un bien tangible ou intangible contre une rémunération.

L échange d un bien tangible ou intangible contre une rémunération. La vente L échange d un bien tangible ou intangible contre une rémunération. I. Les étapes de la vente A) La préparation de l entretient de vente Informer. - S informer sur l offre de l entreprise (le

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Terminale STG Mercatique Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Travail 1: Effectuez le travail : http://www.lescoursdecogestion.fr/courmerca/tstmg/td_negociation_vente.htm

Plus en détail

TECHNIQUES DE VENTE 1

TECHNIQUES DE VENTE 1 TECHNIQUES DE VENTE 1 Adopter des méthodes de travail partagées Repositionner le client au cœur de la démarche commerciale Etre proactif dans ses actions de vente Agir avec plus d expertise et de différenciation

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins IV. SCHEMA RECAPITULATIF QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? CIBLAGE DE LA GAMME RECHERCHÉE Capillaire Bain douche Soins DEFINITION DU PRODUIT REPONDANT AUX BESOINS DE LA CONSOMMATRICE

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

Les mobiles d achat. Apportez une preuve à ce que vous avancez. Sécurité Orgueil Nouveauté Confort Argent Sympathie

Les mobiles d achat. Apportez une preuve à ce que vous avancez. Sécurité Orgueil Nouveauté Confort Argent Sympathie La vente d une ITE Les mobiles d achat Votre entreprise regorge de forces et d atouts. Mettez en avant les atouts de votre entreprise qui répondront aux attente du client. A chaque client, ses attentes

Plus en détail

Formation Professionnelle en vente automobile

Formation Professionnelle en vente automobile Formation Professionnelle en vente automobile Suivi en concession 2 w w w. p r o s p e c v e n t e. c o m L ACCUEIL est la première QUALIFICATION que le client ce fait de vous Bonjour / Bonsoir, vous allez

Plus en détail

www.abcp-formation.fr LES 6 MOTIVATIONS CLIENT DU S.O.N.C.A.S SECURITE Vocabulaire adapté :

www.abcp-formation.fr LES 6 MOTIVATIONS CLIENT DU S.O.N.C.A.S SECURITE Vocabulaire adapté : SECURITE Solidité de l'entreprise (le fournisseur souhaité) Fiabilité de ses Produits Fiabilité du Vendeur, de ses conseils Références - Garantie Démonstrations, échantillons SAV, Etc... Réfléchit à 2

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Action vente !! " %& "'()*""'( +,#$ - .(/"( ( 1232425 0,0. Page 1

Action vente !!  %& '()*'( +,#$ - .(/( ( 1232425 0,0. Page 1 !! " #$ %& "'()*""'( %& "'()*""'( +,#$ -.(/"( *" 0,0 0 ( 1232425 25 0((*("(67( 8 0 0(*(* 0(*(6(7( 9 Page 1 I UN CONTEXTE COMMERCIAL TRES AGRESSIF I.1 Contexte général Mon entreprise Orwell située à Vitrolles

Plus en détail

Formation Vendeurs d excellence

Formation Vendeurs d excellence Formation Vendeurs d excellence Basé sur le concept de la préparation sportive, instrumentale ou théâtrale : Peu de théorie, de l entraînement INTENSIF, l apprentissage des bons réflexes! Le sportif, même

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants :

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants : DECOUVRIR LE CLIENT La découverte du client va favoriser une bonne argumentation car c est grâce à la connaissance du prospect, de ses attentes, de ses motivations et de sa personnalité que le vendeur

Plus en détail

Nos formations COMMERCIALES

Nos formations COMMERCIALES Immeuble Le Saint Pregts 14 rue Auguste Morel - 89100 SENS Tél.: 03.86.83.81.50 Fax: 03.86.83.81.53 en partenariat avec Nos formations COMMERCIALES Les fondamentaux du management LE PLAN D ACTION COMMERCIAL

Plus en détail

La revente. Les techniques de vente et connaissance produits. source L'OREAL/CMFA du Havre- S.Prevel

La revente. Les techniques de vente et connaissance produits. source L'OREAL/CMFA du Havre- S.Prevel La revente Les techniques de vente et connaissance produits 1 Le marché des capillaires Introduction et chiffres du marché 2 Le marché des capillaires 3% Sélectif ( parfumeries) 5% Pharmacie 5% Vente directe

Plus en détail

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR 2014 L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR Définir ses objectifs d emploi. Où chercher un emploi qui vous convient? Faire un appel efficace: Conseils pratiques Canevas d appels aux employeurs Bien réussir votre entrevue.

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE

BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE (confirmés) 3 jours (débutants) Améliorer sa prospection téléphonique. Améliorer son accueil client au téléphone. Améliorer sa relation client/prospect au téléphone. Savoir

Plus en détail

LA PREPARATION DE LA VENTE

LA PREPARATION DE LA VENTE TACHE 1 LA PREPARATION DE LA VENTE A. LE MARCHE un marché : Un marché est un lieu physique ou virtuel sur lequel sont échangés des biens et services de nature diverse. Par extension, on qualifiera de marché,

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

Bilan année : Objectifs année :

Bilan année : Objectifs année : ENTRETIEN ANNUEL COMMERCIAUX Bilan année : Objectifs année : Société : Service : Date de l entretien : Evaluateur : Collaborateur évalué : Lieu de l entretien : Durée de l entretien : ENTRETIEN ANNUEL

Plus en détail

«L ESSENTIEL DU SERVICE»

«L ESSENTIEL DU SERVICE» PROGRAMME DE FORMATION «L ESSENTIEL DU SERVICE» Apprenez les bases essentielles aux métiers de la restauration ou enrichissez vos connaissances pour les transmettre à vos équipes. AM Conseil & Formation

Plus en détail

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE Objectifs : Acheter un téléphone / un forfait de téléphone ; Remplir un formulaire. Compétences : Compréhensions orale et écrite. Production écrite. Durée : 60

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Le métier de Conseiller Client Décembre 2012 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancer l audio via le bouton : Animé: Abdelhakim Sbai Directeur de Production Bienvenue! Réalisé: Lamya

Plus en détail

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme 3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme 48 Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing Firme Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 15 Présentation de

Plus en détail

Vente. Négociation. Service client

Vente. Négociation. Service client Vente Négociation Service client Sommaire Vente et négociation n Développez vos performances commerciales au téléphone et en face à face P. 1/4 n Déjouez les pièges des acheteurs P. 5/6 n Défendez vos

Plus en détail

FORMATION SPA MANAGER

FORMATION SPA MANAGER FORMATION SPA MANAGER Selon les choix opérés parmi les Modules suivants : de 1 à 4 jrs de 7 heures Possibilité de privilégier et développer certains de ces modules et d'évoquer certains autres plus rapidement,

Plus en détail

10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile

10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile 10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile Auteur : Peter Stevens Son article du 29 avril 2009 : http://agilesoftwaredevelopment.com/blog/peterstev/10-agile-contracts Son blog : http://www.scrum-breakfast.com/

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT

v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT OBJECTIF FINAL Acquérir les fondamentaux de la performance commerciale en ETT OBJECTIFS PEDAGOGIQUES A l issue de la formation les stagiaires

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE 107 ««LLee ddéémaarrrraaggee eett llee l ddéévveel llooppppeemeenntt ddee ll l eennttrreepprri iissee»» Maintenant que vous

Plus en détail

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0.

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0. Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0 Dossier de presse Méthodologie de l étude Échantillon Interrogation de 000 individus

Plus en détail

COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION

COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION Objectifs Accueillir et prendre en charge le client. Écouter le client, repérer ses attentes et ses besoins. Repérer avec le client les impératifs liés à la

Plus en détail

COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE

COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE POSER LE CONTEXTE PROBLEMATIQUE: Faire parler les vendeurs dans un premier temps pour connaître leurs difficultés à vendre ORANGE et quelles sont les principales

Plus en détail

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant!

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! Jasmin Bergeron, MBA, Ph.D. Conférencier et professeur Directeur d un programme de MBA Université du Québec à Montréal T: 514 514-978-0795 info@jasminbergeron.com

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

BIENVENUE! YM101015 01V1

BIENVENUE! YM101015 01V1 YM101015 01V1 1 BIENVENUE! SOMMAIRE 1.Tour de table : Vos attentes 2. Introduction 3. Les attentes du client face à un vendeur (Travail en groupe et en solo) 4. Qualités relationnelles et compétences professionnelles

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Sommaire Module téléphone

Sommaire Module téléphone Sommaire Module téléphone I. Programme 1 page 3 II. Programme 2 page5 III. Programme 3 page 7 IV. Programme 4 page 9 1 Exemple de programme de formation Toutes nos informations sont réalisées sur-mesure.

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

CATALOGUE 2014. Faire grandir les compétences

CATALOGUE 2014. Faire grandir les compétences CATALOGUE 2014 FORMATION Faire grandir les compétences TCO 205 Rue des MOLLIERES 69270 FONTAINES ST MARTIN SARL au capital de 23 000 RC LYON 388 279 929 TVA intracommunautaire FR 70 388 279 929 MODULES

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client

Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client 28 avril 2014 Avant tout, merci! Faisons connaissance #famille #entreprendre 5 #clients 18 ans d Internet Parlons clients Le digital

Plus en détail

Résultant de la combinaison préalable d'au moins deux prestations portant respectivement sur l hébergement et des attraits, repas, activités,

Résultant de la combinaison préalable d'au moins deux prestations portant respectivement sur l hébergement et des attraits, repas, activités, Mode d emploi 1 Résultant de la combinaison préalable d'au moins deux prestations portant respectivement sur l hébergement et des attraits, repas, activités, événements touristiques représentant une part

Plus en détail

Le schéma de l entretien de vente comporte quatre étapes :

Le schéma de l entretien de vente comporte quatre étapes : I- Le schéma de l entretien de vente Le schéma de l entretien de vente comporte quatre étapes : Première étape : réussir le premier CONTACT. Deuxième étape : écouter le client, découvrir ce qui l intéresse.

Plus en détail

Les Français et les changements de fournisseurs

Les Français et les changements de fournisseurs Les Français et les changements de fournisseurs Avril 2015 Contact : Fréderic MICHEAU Directeur des études d opinion Tel: 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie

Plus en détail

Conseils pour les employés

Conseils pour les employés Conseils pour les employés StepStone publie des conseils pour les employés à chaque étape de leur carrière. Mai 2009 1 Introduction La crise peut également être l opportunité pour les employés de sécuriser

Plus en détail

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS Ce logiciel gère aussi bien les produits Neufs, une petite Location de courte durée, les Objets Déposés et les objets d occasion RACHATS (Troc). Les Objets Neufs sont

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris.

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris. La communauté AGEFA Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Les services de paiement en ligne

Les services de paiement en ligne Les services de en ligne Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 Les services de utilisés Q3 : Parmi les services de listés ci-dessous, pouvez-vous nous indiquer lesquels vous avez utilisés lors

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE Dans le processus de recherche de l emploi, votre CV vous permet de traverser la première barrière de sélection des candidats. Les tests psychotechniques ont été favorables et le

Plus en détail

Le tourisme responsable en 2008

Le tourisme responsable en 2008 Le tourisme responsable en 2008 Avril 2008 Contact TNS Sofres : Département Sésame Catherine Sabatier / Thibault Martinerie 01-40-92-27-62 / 47-36 Catherine.sabatier@tns-sofres.com / Thibault.martinerie@tns-sofres.com

Plus en détail

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2 Le cercle des poètes disparus - 1989 - film de

Plus en détail

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission Comment savoir si je suis accepté dans les formations que j ai demandées?

Plus en détail

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet

La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet Communication et représentation commerciale, 3e édition Chapitre 1 Reste devant la porte si tu veux qu on te l ouvre. Ne quitte pas la voie

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR?

SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR? LAD C. MENES / Shutterstock SE PASSER D INTERNET C EST GRAVE DOCTEUR? Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 PRÉAMBULE Peut-être avez-vous déjà connu cette situation? Suite

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Épreuve de Compréhension écrite

Épreuve de Compréhension écrite 50 questions (4 sections) 60 minutes L épreuve de compréhension écrite rassemble 4 sections, comprenant 50 questions (questions 1 à 50) : SECTION A SECTION B 10 questions Définir le contexte d un document

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Faire accepter son prix à ses clients

Faire accepter son prix à ses clients Pascal PY Faire accepter son prix à ses clients Le Pricing Power Troisième édition, 2002, 2007, 2010 ISBN : 978-2-212-54751-1 Chapitre 11 Comment répondre à l objection «C est cher!» Cette fois la messe

Plus en détail

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle Charte Qualité et Service 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : VOTRE SATISFACTION TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail