NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB)"

Transcription

1 NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB) Contenu du Projet Le PDSAB est un projet du Gouvernement du Bénin mis en œuvre depuis 2008, avec l appui financier de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). D un coût total de deux milliards neuf cent quatre vingt cinq millions ( ) de francs Frs CFA TTC, le PDSAB vise la promotion et le développement du secteur de l artisanat, à travers l appui à l organisation et le renforcement des capacités des artisans ainsi que l amélioration de l offre de services financiers adaptés aux besoins desdits artisans. Le PDSAB est structuré en quatre (04) composantes. L objectif général du Projet est de contribuer à l amélioration du niveau de vie des artisans à travers, l accroissement de leurs revenus, l amélioration de leurs connaissances techniques, la modernisation des ateliers et le regroupement des artisans au sein des chambres de métiers. De façon spécifique, le PDSAB vise à : - Contribuer à l enregistrement d environ artisans au sein des chambres Interdépartementales de Métiers (CIM) ; - Renforcer les capacités d environ artisans individuels ; - Créer et /ou consolider près de entreprises artisanales et emplois, dont 50% en faveur des femmes et des jeunes ; - Faciliter l accès au financement de microprojets artisanaux ; - Appuyer la structuration du secteur de l artisanat à travers l organisation des artisans en groupements et associations professionnels et /ou de leurs organisations faîtières au sein des chambres de métiers. Réalisations au 31 décembre 2011 COMPOSANTE I : organisation et amélioration de l environnement économique des artisans A. Organisation 1. Campagne d information /sensibilisation Six (6) opérateurs Stratégiques en IEC ont mené dans chacun des six (6) bi-départements, trois (03) campagnes d IEC à raison de trois (03) mois au cours des trois (03) premières années du Projet Chaque année, environ artisans sont renseignés sur : Les services offerts par le PDSAB Les conditions à remplir pour bénéficier des prestations du PDSAB Les démarches d inscription des artisans au registre de métiers Les autres partenaires du PDSAB

2 Les mécanismes de protection sociale existants Réalisation et diffusion d un documentaire sur les activités du PDSAB Animation et diffusion multiple d une émission «ça doit se savoir» sur les acquits et perspectives du PDSAB 2. Appui au renforcement organisationnel des artisans Acquisition de matériels sensibles dans le cadre des élections consulaires Appui à l élaboration du plan stratégique de l UCIMB pour la période Appui à la mise en place du Comité de Dialogue entre l UCIMB et la CNAB B. Amélioration de l Environnement Economique des Artisans 1. Appuis institutionnels Acquisition de mobiliers et d équipements divers au profit des CIM et de L UCIMB Acquisition d équipements informatiques à la DAOP/DAMA Acquisition d un véhicule 4X4 à la DAOP, entretien et fonctionnement du Véhicule 2. Appui à l organisation des foires Organisation de cinq (05) foires départementales à : Djougou-Natitingou Allada (Bicentenaire de Toussaint Louverture) Grand Popo (Nonvitcha) Bohicon Nikki (Gaani 2009) Participation aux foires et salon sous-régionaux (moyenne de 30 participants) SIAO-2010 Sokodè 2011 Lomé Mise en place du SITEC Aménagement de la salle du SITEC Acquisition de mobiliers et équipements divers pour le SITEC Mise en place d une base de données (information sur le PDSAB, les documents de politique et autres texte statutaires et règlementaires, les rapports des CIM/UCIMB, la nomenclature des métiers artisanaux, les œuvres des artisans, les programmes annuels des foires, espace clients.) Lancement du site web à titre d essai (www.sitec-artisan-benin.org) 4. Difficultés Résistance des OPA relative à l organisation des activités d IEC par des Opérateurs Stratégiques Suspension en des activités d IEC par les OPA membres de COS au motif que leur implication est insuffisante

3 Suspension des inscriptions des artisans au registre des métiers au cours de la même période pour des questions d organisation interne aux OPA (condition pourtant importante pour bénéficier de l offre des services du PDSA) Ressources insuffisantes pour des campagnes d IEC de longue durée Séances de restitution par les pairs ne s organisent pas conformément à la méthodologie (la chaîne informationnelle est brisée) COMPOSANTE II : renforcement des capacités des artisans 1. Formation GERME Environ 500 artisans et maitre-artisans ont bénéficié des formations Germe 1 et Germe Classique 2. Formation technique des artisans Un rapport sur l étude des créneaux porteur par pôle de formation est disponible Dix (10) métiers sont retenus pour exécuter la formation technique 3. Visite d échange Visite d échange nationale avec les GMEC Effet : Harmonisation des Plans d affaires Elaboration des états financiers PARMEC Amélioration de la gouvernance des GMEC Visite d échange à l étranger (Mali/Bamako) Effet : Bonne connaissance du rôle et des acteurs du cadre institutionnel Partage d expériences sur les difficultés de management du Projet Connaissance des points forts et points faible du PDSA Mali Négociation d un partenariat entre les artisans du Bénin et NSIA-Vie Bénin sur la protection sociale des artisans (à l instar de l initiative du Mali) Coopération entre la CIM Atlantique et un Chambre du Mali 4. Forums de démonstration Organisation de fora de démonstration Dont cinq (05) en marge des 5 foires départementales Une mini -foire et démonstration intitulée «Nuit du Pagne Tissée» au Sheraton Hôtel de Cotonou Un défilé de mode à l hôtel Tata Somba avec Elégance Couture» à Natitingou Appui à l organisation de la foire des GMEC à Parakou

4 COMPOSANTE III : facilitation de l accès des artisans aux services financiers de proximité 1 Mise en relation IMF/artisans dans une optique de pérennisation de l offre de crédit 4 IMF partenaires du PDSAB assurent sur l ensemble du territoire national le financement des micro -projets artisanaux 53 communes sur 77 sont couvertes par les IMF 2 Accroître l offre de crédit FCFA mis à la disposition des IMF sous forme de ligne de crédit Environ 5000 entrepreneurs artisanaux ont obtenu au moins une fois du crédit auprès des IMF partenaires sous forme de fonds de roulement ou d investissement (équipements de transformation agro alimentaire, de transformation du bois, de photographie, de traitement de cheveux, de broderie, de charge batteries, de boite à outils divers, de matières premières d électricité, de vulcanisation, ) Environ 5% des d artisans bénéficiaires de crédits ont obtenu un 2ième crédit sur des lignes propres aux IMF 3 Sécurisation de l offre de crédit Un audit de portefeuille au près des IMF est annuellement organisé avec l appui de la CSCFD (Ministère des Finances) Un fonds de garantie de 260 millions est constitué pour couvrir les risques des IMF à hauteur de 70% La rétrocession des lignes de crédit vers la CAA est assurée Le suivi du remboursement des crédits par les artisans est effectué (92%) 4 Promotion des GMEC Acquisition de coffre fort pour sécuriser l épargne mobilisé par les 12 GMEC sous appui PDSAB Acquisition de matériels informatique au profit des GMEC pour faciliter le traitement et la conservation des données Renforcement des capacités des GMEC sur l élaboration de plans d affaires et les états financiers COMPOSANTE IV : organisation et gestion du Projet 1. Investissement Acquisition d équipement, de matériels de mobiliers divers 2 véhicules pour l UGP Des kits d ordinateurs, de photocopieurs, de scanner, de fax Logiciels divers Etudes et assistance diverses Système informatique (réseau simple com) Manuel de procédures administratives, financières et comptables

5 Manuel de procédures opérationnelles Enquête de référence (base line) Système de suivi-évaluation et mesure d impacts Tenue de 7 sessions du COS Organisation de 2 missions de supervision par la BOAD Audit des comptes de 2008 et 2009 Formation du personnel (Thèmes) Technique de passation des marchés Profession du directeur Financier : compétences techniques et managériales, perspectives et évolution Management des projets et Suivi-évaluation Application SIG ESRI 3.2 ; SPSS

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

11 au 14 Décembre 2006

11 au 14 Décembre 2006 SEM I N A I RE SU R L ES SERV I CES FI N A N CI ERS ET COM M ERCI A U X A L I N T EN T I ON DES PM E T U N I S (T U N I SI E) 1 1 a u 1 4 d é c e m b r e Le rôle d'une agence nationale de PME pour la création

Plus en détail

Présentation de la Maison de l Entreprise

Présentation de la Maison de l Entreprise Présentation de la Maison de l Entreprise Organisation Intermédiaire de Développement du Secteur Privé Historique La Maison de l Entreprise du Bénin est née de la transformation, d une association professionnelle

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2013

CATALOGUE DE FORMATION 2013 GROUP WEST AFRICA MICROFINANCE CONSULTING COMPANY WA MCC CIFOMBE CIFOMCI ARIMANE CATALOGUE DE FORMATION 2013 CENTRES INTERNATIONAUX DE FORMATION EN MICROFINANCE CIFOMBE - BENIN & CIFOMCI - COTE D IVOIRE

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE Institut Africain de Gestion Urbaine Bureau Agriculture Urbaine INITIATIVE «PROMOTION DES FILIERES AGRICOLES URBAINES PORTEUSES» (PROFAUP) RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Management. Qualité Totale. Ressources Humaines. Finance. Marketing. Fiscalité. Environnement PROGRAMME DES FORMATIONS MODULAIRES QUALIFIANTES

Management. Qualité Totale. Ressources Humaines. Finance. Marketing. Fiscalité. Environnement PROGRAMME DES FORMATIONS MODULAIRES QUALIFIANTES AFRIQUE N CONSEIL ET FORMATION ACF ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Management.

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Assez bien. Langues Lu Parlé Ecrit Français 1 1 1 Anglais 3 4 4

CURRICULUM VITAE. Assez bien. Langues Lu Parlé Ecrit Français 1 1 1 Anglais 3 4 4 CURRICULUM VITAE 1. Nom de famille: FANAHEN 2. Prénom: Frédéric 3. Date et lieu de naissance: 27 avril 1968 à Cotonou - BENIN 4. Résidence : Cotonou 5. Formation : Etablissement : Date : de Diplôme(s)

Plus en détail

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle Projet d Appui Institutionnel

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Quelle microfinance pour le développement de l agriculture dans les pays en développement? Nelly-Françoise TSASA KHINI Décembre 2007 microfinance 07 1 Contexte du Congo Brazzaville Défis et opportunités

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1 LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013 Lomé le 07 septembre 2013 1 Plan I. La CRRH-UEMOA : activités opérationnelles II. Cadre institutionnel et organisation III. Règles d intervention : Critères d éligibilité

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF REPUBLIQUE DU BENIN DEPARTEMENT DU ZOU ET DES COLLINES COMMUNE DE COVE GROUPEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES AÏDOTE (GPH-A) DE COVE TEL : 97 87 50 87 / 96 19 16 30 U N I T E D S T A T E S A F R I C A N

Plus en détail

CADRES SANS FRONTIERE AFRIQUE - SENEGAL

CADRES SANS FRONTIERE AFRIQUE - SENEGAL CADRES SANS FRONTIERE AFRIQUE - SENEGAL La Promotion des MPME dans un contexte de développement économique local : Le cas du Programme d Appui au Développement Economique Local par la Promotion et le Développement

Plus en détail

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Bureau d Études Siège: 25, Avenue Noguès, Rue n 4 06 B.P. 1409 Abidjan 06 R.C. N CI-ABJ-2007-B-2911 Tél. : (225) 20.32.91.41 Fax : (225) 20.32.91.40

Plus en détail

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE La Micro finance au Maghreb,quelles perspectives pour le développement économique et social et la lutte contre le chômage des jeunes Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE Le rôle de la BTS

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE Bureau sous-régional, Afrique de l Ouest et du Centre. ASRO-WACA Dakar RAPPORT ANNUEL 2011 D ACTIVITES DU PROJET

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises Méthode d intervention du en appui aux OP béninoises Illustration par quelques expériences en cours Déroulement de la séance 1 Présentation succincte du et de son mode d intervention; 2 Illustration des

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR L EMPLOI

AGENCE NATIONALE POUR L EMPLOI République du Mali Un Peuple* Un But* Une Foi MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AGENCE NATIONALE POUR L EMPLOI ANPE-MALI I-INTRODUCTION L Agence Nationale Pour l Emploi(ANPE) Mali

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DU DEVELEPPEMENT A LA BASE, DE L ARTISANAT, DE LA JEUNESSE ET DE L EMPLOI DES JEUNES

REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DU DEVELEPPEMENT A LA BASE, DE L ARTISANAT, DE LA JEUNESSE ET DE L EMPLOI DES JEUNES REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DU DEVELEPPEMENT A LA BASE, DE L ARTISANAT, DE LA JEUNESSE ET DE L EMPLOI DES JEUNES Le Programme National de développement de la Plateforme Multifonctionnelle (PN-PTFM)

Plus en détail

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD)

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD) MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- PROJET POLES REGIONAUX DE DEVELOPPEMENT / APPUI AU DEVELOP- PEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉSENTATION DE SIFEC THÈMES DE FORMATION FICHE D INSCRIPTION CONDITIONS DE DÉROULEMENT DES FORMATIONS OFFRE SPÉCIALE

SOMMAIRE PRÉSENTATION DE SIFEC THÈMES DE FORMATION FICHE D INSCRIPTION CONDITIONS DE DÉROULEMENT DES FORMATIONS OFFRE SPÉCIALE SOMMAIRE PRÉSENTATION DE SIFEC THÈMES DE FORMATION FICHE D INSCRIPTION CONDITIONS DE DÉROULEMENT DES FORMATIONS OFFRE SPÉCIALE PRÉSENTATION SIFEC BÉNIN RAISON SOCIALE : SYNERGIE INGÉNIERIE FINANCIÈRE &

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION Programme d Appui à la Société Civile Civil Society

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités PASOC Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités L offre de renforcement des capacités du PASOC consiste d une part à mettre à la disposition des organisations qui en expriment

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M.

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. Plan de présentation Contexte Objectifs Plan de développement d des RHS Étapes du processus

Plus en détail

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Beyrouth, Liban, 24 novembre 2010 CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE «RENFORCER UN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 2013 I- Historique La CRRH-UEMOA est l un des fruits de la coopération engagée en 2005 par la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Plus en détail

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015 Séminaires / ateliers internationaux Année 1 Séminaires / ateliers internationaux Année Mesdames, Messieurs, Chers partenaires, Le Directeur Général et tout le personnel de l Institut de DEveloppement

Plus en détail

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT»

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT» ATELIER UNION AFRICAINE / COMMUNAUTÉS ECONOMIQUE RÉGIONALES SUR LE COMMERCE DES SERVICES EN COLLABORATION AVEC JEICP ET LA BAD 29-30 MARS 2012, LUSAKA (ZAMBIE) THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Conférence du SAWAP & Lancement du BRICKS OUAGADOUGOU, 19 au 22 MARS 2014

Conférence du SAWAP & Lancement du BRICKS OUAGADOUGOU, 19 au 22 MARS 2014 Conférence du SAWAP & Lancement du BRICKS OUAGADOUGOU, 19 au 22 MARS 2014 Le projet BRICK Renforcement de la résilience par le biais de services liés à l innovation à la communication et aux connaissances

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 12INI133 Togo / ppui du CCM Togo dans le pilotage des subventions du Fonds Mondial Demandeur : CCM I. Contexte Le TOGO est, à ce jour, bénéficiaires de trois subventions

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION Investir pour le futur Anticiper - Innover 01 BP 3726 ABIDJAN

Plus en détail

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES :

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : EXPERIENCE DU RCPB Du 27 au 30 mars 2012 0 KAMPALA/OUGANDA PLAN 1- Contexte 2- Entreprises agricoles au Burkina 3- Besoins de financement des

Plus en détail

IV - QUALITE et GESTION DES RISQUES. Tableau de bord de pilotage de la performance dans le secteur médico-social ANAP-ARS

IV - QUALITE et GESTION DES RISQUES. Tableau de bord de pilotage de la performance dans le secteur médico-social ANAP-ARS IV - QUALITE et GESTION DES RISQUES Tableau de bord de pilotage de la performance dans le secteur médico-social ANAP-ARS 1 Lancement des tableaux de bord du pilotage de la performance Après deux expérimentations,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MAISON DE LA SOCIETE CIVILE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MAISON DE LA SOCIETE CIVILE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MAISON DE LA SOCIETE CIVILE PREAMBULE Il a été établi ainsi qu il suit, le présent Règlement Intérieur résultant des Statuts. Il complète lesdits Statuts et fixe les règles d

Plus en détail

Feuli & Partners. Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012. Management Consulting

Feuli & Partners. Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012. Management Consulting Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012 Feuli & Partners Feuli 23 rue & Balzac Partners - 75008 Management Paris - France Consulting Immatriculation

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

Conférence Régionale BEAC - FMI

Conférence Régionale BEAC - FMI Conférence Régionale BEAC - FMI Finance pour tous : Promouvoir l Inclusion Financière en Afrique Centrale Brazzaville, 23 mars 2015 1 Session 3 : Le rôle des Etablissements de Micro- Finance (EMF) et autres

Plus en détail

Appel à Projets 2013

Appel à Projets 2013 Appel à Projets 2013 POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises REPRISE D ENTREPRISES ARTISANALES ET INDUSTRIELLES NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS - Financer la

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS

FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS SOMMAIRE DEFINITION DE LA PME PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE LA PME SOLUTIONS ET PRODUITS DE LA FINANCE ISLAMIQUE : REPONSE DE LA BIS DEFINITION DE LA PME Selon

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

ACCOUNTING CONSULTING MANAGEMENT Cabinet d Expertise Comptable et Fiscale Audit Conseils en Management et Finance Formations Recrutements

ACCOUNTING CONSULTING MANAGEMENT Cabinet d Expertise Comptable et Fiscale Audit Conseils en Management et Finance Formations Recrutements SESSION SPECIALE DE FORMATION SUR LES NOUVELLES REFORMES DU SYSTEME COMPTABLE OUEST AFRICAIN (SYSCOA) Le cabinet d expertise comptable ACM en collaboration avec le Cabinet d Intérim de Formation Recrutement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION

CAHIER DES CHARGES FORMATION CAHIER DES CHARGES FORMATION 1. INTITULE (COMPLETE) DE LA FORMATION : Gestion financière, planification, suivi et évaluation des programmes/projets de 2. CONTEXTE : La stratégie actuelle de l Agence de

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne.

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Devenez acteur du développement international de l économie de votre région en adhérant à Bretagne Commerce

Plus en détail

Février 2016 Juin 2016

Février 2016 Juin 2016 Septembre 2015 PRESENTATION DE LA FORMATION DE COORDONNATEUR Février 2016 Juin 2016 Promotion 2016/2 Début de la formation : lundi 1 er février 2016 à l epss de Cergy Date limite d inscription à l admission

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 17 septembre

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL Le Groupe GCL Qui est GCL? Le réseau GCL, fort de son expérience dans le Sud Ouest de la France, a décidé d accentuer son développement au niveau national depuis 2006

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

1. Contexte de l atelier

1. Contexte de l atelier 1. ATELIER DE MISE A NIVEAU SUR LA MICROFINANCE ISLAMIQUE 06-07 février 2013, Radisson Blu Hotel (SENEGAL) 1 1. Contexte de l atelier A l instar du reste du monde, au Sénégal et dans la sous région des

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D INTERET N 00000060/ASMI/MINEE/DERME/2014 DU 07 MAI 2014

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D INTERET N 00000060/ASMI/MINEE/DERME/2014 DU 07 MAI 2014 REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix-Travail-Patrie MINISTERE DE L'EAU ET DE L ENERGIE R E P U B L I C O F C A M E R O O N Peace-Work-Fatherland MINISTRY OF WATER RESOURCES AND ENERGY PROGRAMME 422 : ACCES A L

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations

master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations management des entreprises mutualistes et coopératives DRoIT, ÉCoNoMIE, GESTIoN DRoIT, ÉCoNoMIE, GESTIoN Objectifs de la formation La finalité

Plus en détail

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE PROGRAMME DE CERTIFICATION EN JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROGRAMME La micro finance ayant atteint une certaine maturité, il apparaît clairement que seules les institutions efficaces, compétentes et

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES CABINET DU MINISTRE ARRETE ANNEE2013w336 IMESFT~StDI%A

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail