Conférence Gouvernance de la compliance et gestion des risques de corruption Mars 2015, Paris, France. business media VALIANT.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence Gouvernance de la compliance et gestion des risques de corruption. 12 13 Mars 2015, Paris, France. business media VALIANT."

Transcription

1 Conférence Gouvernance de la compliance et gestion des risques de corruption Optimiser les démarches de prévention des risques, mettre en place des dispositifs adaptés afin de préserver l intégrité et l image de votre organisation Mars 2015, Paris, France Media Partners: EUROPE VALIANT business media

2 Panel d experts François Vincke Head Anti corruption International Chamber of Commerce (ICC) Patrick Baeten General Counsel GDF Suez Energy Europe Igor Makedonsky Director Group Legal & Compliance Proximus Amrei Chaussat Augustin VP General Counsel Compliance & General Matters Atos Maria Lancri Deputy General Counsel Compliance manager Hachette Pierre Charreton Secrétaire Général Groupe Areva Lionel Benaiche General Secretary of Service for Prevention of Corruption Ministry of Justice Franck Rohard General Counsel SFR Pedro Montoya Group Chief Compliance Officer Airbus Hubert Marck Directeur des Affaires Publiques et de la Conformité Axa France Dominique Pierre Lamoureux Directeur Ethique et Responsabilité d Entreprise Thales Emmanuel Pascal Directeur audit France Brakes Laure Zicry Responsable Technique Institutions Financières et Cyber Risks Practice Leader Gras Savoye Xavier Guizot Directeur Risks & Compliance Carrefour Edouard Waline Risk & Internal Control Manager Kering Florence Asher Group Risk Manager & Chief Compliance Officer Rexel

3 Jeudi 12 Mars :30 Accueil et Café 09:00 Discours du Président de Séance 09:05 IDENTIFIER ET ANTICIPER LES TENDANCES Nouvelles technique d enquête anti corruption Cadre de lutte contre la corruption approche stratégique Le dispositif d alerte La transparence des activités de lobbying Corruption transnationale et poursuites 09:50 Analyse des transactions pénales en matière de corruption Nécessité d une approche multilatérale Mesures préventives anti corruption Dispositions pénales contre la corruption Corruption dans le secteur privé Trafic d influence 10:30 Pause du Matin et Café 11:00 ENJEUX & RISQUES Risque de corruption lors d une fusion/acquisition Comment bien structurer sa transaction? Comment encadrer le process d acquisition? La bonne gestion des intermédiaires et des partenaires 11:45 Retour sur expérience en matière de corruption par une entité décentralisée Quand le pire arrive Les politiques préventives qui marchent, ou pas tout à fait Ethique, conformité et droit : ménage à trois ou trio infernal? 12:30 Déjeuner Lionel Benaiche General Secretary of Service for Prevention of Corruption Ministry of Justice François Vincke Head Anti corruption International Chamber of Commerce (ICC) Pierre Charreton Secrétaire Général Groupe Areva Patrick Baeten General Counsel GDF Suez Energy Europe (Suite à la page suivante)

4 Jeudi 12 Mars :00 Faire face aux enjeux de la cyber criminalité Une menace pour l entreprise : quels sont les facteurs de risques à prendre en compte? Protéger l actif de l entreprise : quels risques pour les données et pour le système d information? Transférer le risque Cyber à l assurance : quelles solutions? 14:45 Problèmes juridiques des sociétés causés par les tierces parties Définition et raison d être d un intermédiaire Rôle des intermédiaires dans la corruption transnationale Facon d opérer 15:30 Pause de l après midi et Café 16:00 Faire de l éthique un levier de progrès de lutte contre la fraude Renforcer l implication des collaborateurs à tous les niveaux Aligner ses dispositifs anti fraude avec la stratégie de l entreprise Développer l Intelligence Collective dans l entreprise 16:45 Comment faire face à la sollicitation? Due diligence des agents et des intermédiaires Techniques pour faire face aux risques spécifiques Gestion des agents et des intermédiaires La mise en œuvre de procédure de contrôle supplémentaire Transparence dans le processus de passation de marché Laure Zicry Responsable Technique Institutions Financières et Cyber Risks Practice Leader Gras Savoye Amrei Chaussat Augustin VP General Counsel Compliance& General Matters Atos Hubert Marck Directeur des Affaires Publiques et de la Conformité Axa France Dominique Pierre Lamoureux Directeur Ethique et Responsabilité d Entreprise Thales 17:30 Fin du Premier Jour et Commentaires du Président de Séance

5 Vendredi 13 Mars :30 Accueil et Café 09:00 Discours du Président de Séance 09:05 PREVENIR ET EVALUER Quels référentiel(s) et finalités d une certification? Perspectives de nouvelles normes au niveau national et international en matière de Compliance et d anticorruption La conformité à un standard anticorruption est elle une garantie de sa mise en œuvre effective? Valeur ajoutée et limites de ces approches La certification risque t elle de devenir un passage obligatoire pour la Supply Chain des grandes entreprises? 09:50 Mener une due diligence et monitoring dans les pays EMEA Sécurisation des opérations Protection de la responsabilité pénale Diminution de risque de poursuites judiciaires futures 10:30 Pause du Matin et Café 11:00 La gestion des risques de tiers: Les risques liés aux tiers Les mesures préventives et la pratique du rating de tiers Comment auditer les tiers? 11:45 Table Ronde: Quelles diligences et pour quelles tierces parties? Evaluer les risques à surveiller Accroitre l efficacité et réduire les couts de conformité Gérer les éléments de preuves avec les autorités locales lorsqu un élément de corruption est détecté Déterminer si vos distributeurs/importateurs locaux sont corrompus ou victimes 12:30 Déjeuner Emmanuel Pascal Directeur audit France Brakes Florence Asher Group Risk Manager & Chief Compliance Officer Rexel (Suite à la page suivante)

6 Vendredi 13 Mars :45 Auto évaluer le programme de conformité Raisons et objectifs de soutenir la mise en œuvre d une implémentation ICSA (méthodologie de contrôle interne) Les clefs du succès : quelle est la stratégie à adopter pour un résultat opérationnel optimal? Les conséquences du ICSA: reporting et plans d action 14:30 Table ronde: Promouvoir le programme d intégrité et s assurer de l engagement de tous les salariés: Quelles approches, quels outils et quels suivis pour que chacun à son niveau soit engagé? Identifier et évaluer les risques Discuter des facteurs qui peuvent déclencher une enquête criminelle Se conformer aux exigences du SAIC, à propos des politiques d entrepriseau sujet des cadeaux et de l hospitalité Pause de l après-midi et Café 16:00 Whistleblowing Evolution règlementaire et mise en œuvre du dispositif d alerte éthique Quel équilibre possible entre intérêt des entreprises et protection des individus Protéger le lanceur d alerte contre d éventuelles représailles Encadrer leur utilisation pour prévenir les abus (dénonciations calomnieuses) 17:00 Commentaires de l animateur et fin de l atelier Fin du deuxième Jour et Commentaires du Président de Séance Edouard Waline Risk & Internal Control Manager Kering Pedro Montoya Group Chief Compliance Officer Airbus Franck Rohard General Counsel SFR Maria Lancri Deputy General Counsel- Compliance manager Hachette Xavier Guizot Directeur Risks & Compliance Carrefour Igor Makedonsky Vice President Group Legal, Regulatory & Compliance Belgacom

7 Informations Aujourd hui, la minimisation des risques potentiels est devenue une priorité pour toutes les entreprises. La performance d une entreprise, la réputation, l image commerciale et la confiance des employés et clients sont étroitement liés aux systèmes de prévention des activités frauduleuses et l optimisation de la gestion de lutte contre les risques. La législation évolue également et la complexité de celle ci implique souvent pour les entreprises de se faire aider par des cabinets d avocats ou de conseil. De même, pour investiguer et fournir des preuves, les entreprises font aussi régulièrement appel à des prestataires externes. Enfin, il y a de plus en plus d efforts de la part des entreprises pour rationaliser et notamment automatiser certaines fonctions de contrôle interne. Là encore, cela implique l utilisation d outils. La gestion des risques implique une collaboration avancée entre les départements et la conference, produite par Valiant Business Media permettra aux participants d entendre le point de vue de professionnels occupant différents rôles dans l entreprise. Ce sera aussi l occasion de mettre en avant les facteurs clés permettant d analyser les systèmes de lutte et de prévention des risques et de les conjuguer avec les besoins. VA L I A N T business media

8 Informations A qui s adresse la conférence: Vice Président et directeur dans les domaines suivants: Affaires juridiques et contrats Conformité, intégrité et éthique des entreprises Gestion des risques d entreprise Conduite commerciale et enquêtes Audit interne/d entreprise Responsabilité d entreprise Chef du contentieux Conseiller juridique Conseiller juridique en questionsinternationals Conseiller juridique en questions commerciales Responsable de l éthique et de la conformité Agent de la conformité Avocat du secteur privé / conseiller juridique externe specialisés dans: La gouvernance et la conformité des entreprises La règlementation internationale et la conformité Les enquêtes Les audits Les fusions et acquisitions Les coentreprises Cabinets comptables et conseils specialisés dans: Due diligence La règlementation internationale et la conformité Les enquêtes et analyse judiciaire Audits Secteurs: Energie Transport Défense Armement Pharmaceutique Banques Assurances Agroalimentaire Automobile Consumer Electronics Chimie et pétrochimie Luxe Robotique et automatisation Commerce de detail Semi-conducteurs Produits High tech Contact: Adeline Lahore T: + 44 (0) E: W: valiantbmedia.com

La mise en œuvre d un programme de conformité

La mise en œuvre d un programme de conformité La mise en œuvre d un programme de conformité culture française vs culture allemande? Amrei Chaussat-Augustin Group Deputy General Counsel Compliance Legal & General Matters 13/03/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

Convention des Nations Unies contre la corruption (New York, 31 octobre 2003)

Convention des Nations Unies contre la corruption (New York, 31 octobre 2003) Convention des Nations Unies contre la corruption (New York, 31 octobre 2003) OBJECTIFS La Convention des Nations Unies contre la corruption (la Convention) est la première initiative prise au niveau mondial

Plus en détail

Des tax reporting à la relation avec les administrations, benchmark des meilleurs dispositifs de gouvernance en 2015

Des tax reporting à la relation avec les administrations, benchmark des meilleurs dispositifs de gouvernance en 2015 Déclaration pays par pays, PLF 2015, TVA zoom sur les dernières actualités! 7 e Conférence Annuelle Des tax reporting à la relation avec les administrations, benchmark des meilleurs dispositifs de gouvernance

Plus en détail

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient»

www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» www.pwc.fr Risk Assurance & Advisory Services Pour un management des risques performant et «résilient» C est sans surprise que dans la dernière enquête «CEO» de PwC, les dirigeants font état de leurs préoccupations

Plus en détail

Des solutions sur-mesure pour votre croissance

Des solutions sur-mesure pour votre croissance www.lzexperts.com 1 Des solutions sur-mesure pour votre croissance 2 à propos de LZ Experts LZ Experts développe des missions d audit, de conseil et de formation dans l optique d apporter à ses clients

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

Principes directeurs d ICC sur les dispositifs d alerte éthique

Principes directeurs d ICC sur les dispositifs d alerte éthique Principes directeurs d ICC sur les dispositifs d alerte éthique Rédigé par la Commission anticorruption d ICC A. Introduction 1. La corruption et la fraude économique n ont pas diminué La fraude demeure

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque Présenté par Mays MOUISSI Sommaire La fraude : Définition Portrait robot du fraudeur Les différents types de fraude Exemple de fraude :

Plus en détail

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Emmanuel MICONNET, Directeur Innovation WISG 2013, UTT le 22/1/13 2 / CyberSécurité,

Plus en détail

3.2. RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE)

3.2. RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) RAPPORT DE GESTION, ÉTATS FINANCIERS ET INFORMATIONS FINANCIÈRES COMPLÉMENTAIRES 3 3.2. RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) Pour l élaboration du présent

Plus en détail

Corruption et Réputation

Corruption et Réputation Bienvenue, notre Web Conférence va commencer dans quelques instants, merci! Découvrez le groupe LinkedIn qui vous est entièrement dédié : «Conformité et Lutte contre la Corruption pour les professionnels

Plus en détail

Commission nationale de l informatique et des libertés. Paris, le 10 novembre 2005

Commission nationale de l informatique et des libertés. Paris, le 10 novembre 2005 Commission nationale de l informatique et des libertés Paris, le 10 novembre 2005 Document d orientation adopté par la Commission le 10 novembre 2005 pour la mise en œuvre de dispositifs d alerte professionnelle

Plus en détail

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com Rsa Corporate Finance Visitez notre site web www.groupe-rsa.com La puissance d un réseau mondial doté d une forte implantation nationale Le Groupe Rsa, membre du du 9 ème réseau mondial Crowe Horwath International

Plus en détail

Lutte anti-fraude en BFI

Lutte anti-fraude en BFI Lutte anti-fraude en BFI Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Lutte anti-fraude en BFI 2 LUTTE ANTI-FRAUDE EN BFI En quelques mots La fraude est difficile à définir et donc à cerner.

Plus en détail

CGI Business Consulting

CGI Business Consulting ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI CGI Business Consulting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET CGI Business Consulting,

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques Éthiques Groupe Sofrecom

Guide des bonnes pratiques Éthiques Groupe Sofrecom Guide des bonnes pratiques Éthiques Groupe Sofrecom Chacun d entre nous se doit de faire preuve, dans sa mission ou son activité, de loyauté, d intégrité et d impartialité, de conscience professionnelle

Plus en détail

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI RFÉA SLUTIS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET RFÉA Solutions 2. Date de création 2003

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION KPMG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET KPMG 2. Date de création 1922 3. Nom

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

VINCI CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

VINCI CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION VINCI CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET VINCI CONSULTING 2.

Plus en détail

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional»

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Projet «Promotion de la bonne gouvernance, lutte contre la corruption et le blanchiment d argent» (SNAC Tunisie) Lancement

Plus en détail

CALENDRIER DES STAGES 2014/2015

CALENDRIER DES STAGES 2014/2015 CALENDRIER DES STAGES NIVEAU MASTER 2 : BAC +5 Stage obligatoire et/ou recommandé par la formation Dauphine propose aussi 40 formations en apprentissage voir la liste sur https://dauphinentreprises.dauphine.fr

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

CGI BUSINESS CONSULTING

CGI BUSINESS CONSULTING ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN CGI BUSINESS CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET CGI Business Consulting,

Plus en détail

Plan de cours - Plein temps Bachelor Business Law. Semestre 1 Semestre 2

Plan de cours - Plein temps Bachelor Business Law. Semestre 1 Semestre 2 Plan de cours - Plein temps Plein temps Semestre 1 Semestre 2 Management 1 Système d'entreprise 2 Marketing 2 Organisation 2 Supply Chain 2 Finances 1 Comptabilité générale Comptabilité des sociétés politique

Plus en détail

LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC)

LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC) LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC) Donnez à votre comité de direction une visibilité à 360, en temps réel, du cadre de Gouvernance d Entreprise REGULATORY COMPLIANCE Rc

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Devenez Certified Fraud Examiner (CFE)

Devenez Certified Fraud Examiner (CFE) Devenez Certified Fraud Examiner (CFE) Spécialisation en Gouvernance et Amélioration de Performance Renforcer et faire reconnaître votre expertise en gestion des risques de fraude, de corruption et de

Plus en détail

ASPEN PHARMACARE HOLDINGS LIMITED ET SES FILIALES («Aspen», «le Groupe», «nous» ou «notre») CODE DE CONDUITE D ASPEN

ASPEN PHARMACARE HOLDINGS LIMITED ET SES FILIALES («Aspen», «le Groupe», «nous» ou «notre») CODE DE CONDUITE D ASPEN ASPEN PHARMACARE HOLDINGS LIMITED ET SES FILIALES («Aspen», «le Groupe», «nous» ou «notre») CODE DE CONDUITE D ASPEN La réputation et la crédibilité d Aspen reposent sur son engagement total à exercer

Plus en détail

Histoires ordinaires de fraudes

Histoires ordinaires de fraudes ACFE / Francis Hounnongandji Histoires ordinaires de fraudes 20 études de cas : détournements d actifs, corruption, déclarations frauduleuses, 2011 ISBN: 978-2-212-54757-3 Sommaire Préface.......................................................

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité d audit A. Mandat La fonction principale du Comité d audit (le «Comité») est d aider le Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund (la «Société»)

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

BARTLE BUSINESS CONSULTING

BARTLE BUSINESS CONSULTING Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION BARTLE BUSINESS CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET BARTLE BUSINESS

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

La performance responsable au cœur de votre stratégie

La performance responsable au cœur de votre stratégie La performance responsable au cœur de votre stratégie Vigeo Enterprise Vigeo Enterprise est le cabinet d audit et de conseil de Vigeo spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises Vigeo Enterprise

Plus en détail

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Dominique Perrier Jean-Pierre Hottin Cyril Perrault *connectedthinking Introduction Les grandes étapes d une

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI BARTHEL & SCHUCK CSULTIG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET BARTHEL&SCHUCK CSULTIG 2.

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

Enviro-Invest. 17 décembre 2010 - Paris. Programme et Inscription www.webs-event.com

Enviro-Invest. 17 décembre 2010 - Paris. Programme et Inscription www.webs-event.com Enviro-Invest Sécurité des Investissements, Sécurité et Sûreté Environnementales des Entreprises et des Lieux de Travail (HSSE) 17 décembre 2010 - Paris Programme et Inscription www.webs-event.com Member

Plus en détail

PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE

PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE Ecosystème de Développement Economique et Social www.jaida.ma Platforme Interactive Mobile SOMMAIRE OPPORTUNITE DU PROJET CADRE GÉNÉRAL ET OBJECTIFS

Plus en détail

Présentation des activités à Paris

Présentation des activités à Paris Présentation des activités à Paris 1 Présentation des compétences de Willkie Farr & Gallagher LLP Willkie Farr & Gallagher LLP compte plus de 600 avocats dont 130 associés dans le monde, parmi lesquels

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

Compte rendu du GT2 du 1 er Décembre 2014 De 16 à 19 heures

Compte rendu du GT2 du 1 er Décembre 2014 De 16 à 19 heures Claire FUENTES 19 Décembre Compte rendu du GT2 du 1 er Décembre 2014 De 16 à 19 heures Rappel de l ordre du jour de la réunion : Auditions de Julien Coll (Transparency International) et de Patrick Jolivet

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE

RESPONSABLE LOGISTIQUE RESPONSABLE LOGISTIQUE Programme de formation et planning Du 16 octobre 2015 au 15 octobre 2017 (dates prévisionnelles) 988 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Arrêté

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers

PricewaterhouseCoopers PricewaterhouseCoopers Anthony LONG Mastère Spécialisé Management et Développement des Systèmes d Information 2012-2013 1 Table des matières Présentation de PwC... 2 PwC en bref... 3 Métiers et Expertises...

Plus en détail

www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts

www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts Sommaire Préface...p.3 Définition et types de conflit d intérêts...p.4 Comment identifier un conflit d intérêts...p.6 Exemples

Plus en détail

THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT

THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT RÉSUMÉ Dans un contexte de pression réglementaire croissante, certaines entreprises peuvent être tentées de mettre en œuvre des programmes

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

DELVILLE MANAGEMENT CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

DELVILLE MANAGEMENT CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION DELVILLE MANAGEMENT SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET Delville Management

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

Politique d intégrité commerciale et Normes de performance. Norme et directive

Politique d intégrité commerciale et Normes de performance. Norme et directive Politique d intégrité commerciale et Normes de performance Norme et directive Introduction Intégrité et responsabilité sont des valeurs fondamentales chez Anglo American. Gagner et conserver la confiance

Plus en détail

Votre partenaire pour les meilleures pratiques. La Gouvernance au service de la Performance & de la Compliance

Votre partenaire pour les meilleures pratiques. La Gouvernance au service de la Performance & de la Compliance Votre partenaire pour les meilleures pratiques La Gouvernance au service de la Performance & de la Compliance PRESENTATION CONSILIUM, mot latin signifiant «Conseil», illustre non seulement le nom de notre

Plus en détail

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

Grant Thornton Tunisie Des professionnels à votre écoute

Grant Thornton Tunisie Des professionnels à votre écoute Grant Thornton Tunisie Des professionnels à votre écoute Sommaire Notre promesse Qui sommes nous? Nos atouts Notre expertise : Audit Outsourcing Conseil Financier Conseil en Management Ils nous ont fait

Plus en détail

TRAITEMENT DES IMPAYES

TRAITEMENT DES IMPAYES SEMINAIRE TRAITEMENT DES IMPAYES LES LEVIERS QUI PRODUISENT DU RESULTAT DANS L INTERET DU BAILLEUR ET DES LOCATAIRES 13 et 14 juin 2013 NOVOTEL Porte d Italie 22 Rue Voltaire 94270 Le Kremlin-Bicètre 01

Plus en détail

20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax : + 39 02 80 54 679

20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax : + 39 02 80 54 679 ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES SUR LE MARCHE ITALIEN 75017 Paris 121, avenue de Villiers Tél. : + 33 (0)1 53 93 93 00 Fax : + 33 (0)1 45 63 20 06 20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax

Plus en détail

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité Atelier B 06 Les nouveaux risques de la cybercriminalité 1 Atelier Cybercriminalité Intervenants Eric Freyssinet Etienne de Séréville Luc Vignancour Guillaume de Chatellus Modérateur Laurent Barbagli Pôle

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

ALIZNET GROUP BSC CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

ALIZNET GROUP BSC CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ALIZNET GRUP BSC SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET AlizNet Group (Barthel &Schunck

Plus en détail

Séminaires organisés en France Séminaires organisés au Canada Séminaires organisés au Maroc Séminaires organisés au Sénégal

Séminaires organisés en France Séminaires organisés au Canada Séminaires organisés au Maroc Séminaires organisés au Sénégal éminaires organisés en France éminaires organisés au anada éthodes et outils d élaboration des DT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Budgétisation axée sur les objectifs

Plus en détail

Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales

Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales Delville Management LES DATES CLES 2015 2013 180 missions de transition menées à bien Ouverture de la filiale Delville Management

Plus en détail

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 OFFICE OF THE REPUBLIC OF LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 INTRODUCTION 1. Propos introductifs sur le contrôle interne

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

Atelier A26. Sécurisation de la Supply Chain : Audit de l entreposage

Atelier A26. Sécurisation de la Supply Chain : Audit de l entreposage Atelier A26 Sécurisation de la Supply Chain : Audit de l entreposage Intervenants Grégoire MALLET Adjoint au directeur du département Audit et Conseils gregoire.mallet@cnpp.com Alain PETIT Directeur

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi

Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi Août 2003 COLLECTION GUIDES DE GESTION La fraude et les abus en milieu professionnel délesteront les entreprises en 2002 de 6% de revenus (soit 600 milliards de dollars).

Plus en détail

Market intelligence. After work groupe métier Centraliens Achats. 26 mars 2013. Delphine Douroux. Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey.

Market intelligence. After work groupe métier Centraliens Achats. 26 mars 2013. Delphine Douroux. Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey. Market intelligence Delphine Douroux Eric Salviac Eric.salviac@fr.ey.com After work groupe métier Centraliens Achats 26 mars 2013 Sommaire 1. Intelligence Vous avez dit Market Intelligence? 2. Enjeux et

Plus en détail

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN CONSULTING SERVICES (SCCS) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLY CHAI CSULTIG SERVICES (SCCS) SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET Supply Chain

Plus en détail

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ELCIMAÏ SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Elcimaï 2. Date de création 1992

Plus en détail

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle Introduction La réputation et l intégrité de BGC Partners, Inc. (le Groupe) sont des atouts précieux et vitaux pour le succès du Groupe.

Plus en détail

Vector Security Consulting S.A

Vector Security Consulting S.A Vector Security Consulting S.A Nos prestations Info@vectorsecurity.ch «La confiance c est bien, le contrôle c est mieux!» Qui sommes nous? Vector Security Consulting S.A est une société suisse indépendante

Plus en détail

Charte d audit interne

Charte d audit interne Charte d audit interne 25 novembre 2014 La publication de cette charte s inscrit dans la démarche préconisée par l article 2 «Principe général de transparence» de l ANI Modernisation et fonctionnement

Plus en détail

Document technique Outil d évaluation des risques et orientation

Document technique Outil d évaluation des risques et orientation Promotion de la bonne gouvernance et lutte contre la corruption Activité T3.3 : (SNAC Tunisie) Apporter des outils et des méthodologies ainsi que consolider les capacités pour soutenir la conception de

Plus en détail

prenez le risque, nous assurons votre réussite

prenez le risque, nous assurons votre réussite prenez le risque, nous assurons votre réussite Vous méritez toute notre expérience Depuis plus de 150 ans, Marsh, leader mondial du courtage d assurance et du conseil en risques d entreprise, accompagne

Plus en détail

Alp Services SA Rue de Montchoisy 36 1207 Genève Suisse 1

Alp Services SA Rue de Montchoisy 36 1207 Genève Suisse 1 lp Services S Rue de Montchoisy 36 1207 Genève Suisse 1 Investigations internationales Support de contentieux Criminalité économique Lutte anti-contrefaçon Lutte contre le piratage Systèmes de sécurité

Plus en détail

OCA- STROFIMA. Expertise financière et conseil aux entreprises en Algérie

OCA- STROFIMA. Expertise financière et conseil aux entreprises en Algérie Expertise financière et conseil aux entreprises en Algérie Présentation OCA-STROFIMA est un partenariat stratégique établi entre OCA, cabinet français d audit et de conseil, et STROFIMA, société algérienne

Plus en détail

AE-CEFAR Anciens Elèves du CeFAR (AMRAE)

AE-CEFAR Anciens Elèves du CeFAR (AMRAE) Liste des mémoires présentés par les sessions 1 à 12 (2004-2013) - Reconstruction après sinistre ou Comment transformer en opportunité un risque avéré (Évolution du partenariat assureur/assuré suite à

Plus en détail

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police Page 1 RESOLUTION Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police L Assemblée générale de l O.I.P.C.-Interpol, réunie en sa 71 ème session

Plus en détail

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION Le 15 Novembre 2014 à Paris 2ème journée organisée par Cercle Assist Pro pour les secrétaires, assistant(e)s et office managers en poste, en recherche d emploi, indépendant(e)s ou en reconversion PROGRAMME

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

3.2. RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE)

3.2. RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) Pour l élaboration du présent rapport, le Président a consulté le Vice-Président Exécutif, Directeur Financier et

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

CABINETS DE CONSEIL EN SCM

CABINETS DE CONSEIL EN SCM ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN MALTEM CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Maltem Consulting 2. Date

Plus en détail

Séminaire de la CCR sur l assurance santé Alger, 1 er Juillet 2013. Pour une Gestion Efficiente de l Assurance Santé

Séminaire de la CCR sur l assurance santé Alger, 1 er Juillet 2013. Pour une Gestion Efficiente de l Assurance Santé Séminaire de la CCR sur l assurance santé Alger, 1 er Juillet 2013 Pour une Gestion Efficiente de l Assurance Santé CHIDIAC Ronald Directeur Général Arab Re Troisième Partie Pour une gestion efficiente

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

L exemple du domaine bancaire

L exemple du domaine bancaire Rôle de la surveillance et du contrôle internes dans la gestion des risques L exemple du domaine bancaire Bernard Milliet bernard-milliet@bluewin milliet@bluewin.ch Haute école de gestion de Genève 7 mars

Plus en détail

BUSINESS FLOW CONSULTING

BUSINESS FLOW CONSULTING Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION BUSINESS FLOW CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET Business flow

Plus en détail