"Personne, Santé, Société" (PSS)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""Personne, Santé, Société" (PSS)"

Transcription

1 Août 2014 Programme d'enseignement "Personne, Santé, Société" (PSS) Première année de médecine, Faculté de Médecine de Genève Responsabilité et coordination : Pre A.-F. ALLAZ ANNEE ACADEMIQUE Unité «De la molécule à la cellule» ( au ) Unité «De la cellule aux organes» ( au ) Cours : 38 h; Séminaires 3 h ; Total 41 h Cours en principe le jeudi de 14h15 à 17h00, CMU, Auditoire B400 Faculté de Médecine de Genève Groupe de pilotage PSS : Pre A.-F. Allaz, Dr Rémy Barbe, Pre A. Canuto, Dre C. Cedraschi, Dre C. Herter-Clavel, Pre S. Hurst, Pre M. Louis-Courvoisier

2 Personne, Santé, Société (PSS) ère partie - 37 heures 1. = 14h15 15h00 ; 2. = 15h15 16h00 ; 3. = 16h15 17h00 ; 4. = 17h15 18h00 INTRODUCTION Tutrice de thème : A.-F. Allaz 3 heures 18 septembre 2014 : Introduction (3 heures) 1. Introduction au cours. A.-F. Allaz 2. Dimensions psycho-sociales en pratique médicale. A.-F. Allaz 3. Introduction à la médecine psycho-sociale. A. Edan 1. Présentation du cours PSS. 2. Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique médicale. Patients, médecins et société. 3. Le modèle bio-psycho-social vu par la médecine psycho-sociale. PARADIGMES Tutrice de thème : A.-F. Allaz 12 heures 25 septembre 2014 : Le Normal et le Pathologique ; regard anthropologique (2 heures) Définition de la normalité en médecine (1 heure) 1. Le Normal et le Pathologique : regard anthropologique. P. Hudelson 2. Le Normal et le Pathologique : regard anthropologique. P. Hudelson 3. Le Normal et le Pathologique en statistiques. M. Boulvain 1-2. Comprendre la notion anthropologique de la culture. Réfléchir sur la construction sociale de la maladie. Explorer l'influence des représentations de la maladie sur la pratique médicale. 3. Epidémiologie : définition de la normalité en statistiques. 2 octobre 2014 : Médecine et Société (2 heures) Médecine et Littérature (1 heure) 1. Sciences humaines en médecine. M. Louis-Courvoisier 2. Sciences humaines en médecine. M. Louis-Courvoisier 3. Apport de la Littérature et cinéma à la médecine. A. Wenger Expliciter l'intérêt des sciences humaines pour la pratique médicale à travers une situation clinique. Mettre en évidence l'essor récent des sciences humaines en médecine (Medical humanities). 3. Présenter un exemple concret de dialogue possible entre la médecine, la littérature et le cinéma.

3 9 octobre 2014 : Comportement : vu des neurosciences, vu du social (2 heures) Handicap (1 heure) 1. Comportements individuels et sociaux ; neurosciences. N. Perroud 2. Comportements individuels et sociaux ; le social. A. Eytan 3. Handicap, stigmatisation. N. de Tonnac 1. Avoir une réflexion sur l interaction entre l environnement, les gènes et le cerveau sur le développement d une personne. Explorer comment cette interaction rend compte de nos comportements individuels et sociaux. 2. Aborder les notions de troubles du comportement et de dangerosité de l individu dans son environnement socioculturel. Evoquer les questions de stigmatisation. Discuter des rapports de la médecine avec la justice. 3. Accès aux soins ; handicap. Regards sur le handicap et stigmatisation dans le domaine des maladies physiques et mentales. Multidisciplinarité dans la prise en charge. 16 octobre 2014 : Limites, représentations et stigmates (2 heures) Bilan du thème Paradigmes (1 heure) 1. Limites, représentations et stigmates. J.-M. Aubry 2. Limites, représentations et stigmates : vulnérabilité A. Edan 3. Messages essentiels et bilan. A.-F. Allaz 1. Limites et stigmates : représentations et attentes par rapport à la maladie mentale. 2. Limites et stigmates : la notion de vulnérabilité. 3. Identifier les messages essentiels; résumé et bilan du thème Paradigmes. PSYCHOLOGIE MEDICALE ET COMMUNICATION Tutrice de thème : A. Canuto 14 heures 23 octobre 2014 : Relation médecin-malade (2 heures) Psychologie médicale (1 heure) 1. Cadre et dimensions intersubjectives. A.-F. Allaz / A. Canuto 2. Le soignant dans la relation. A. Canuto / A.-F. Allaz 3. Bases de la psychologie médicale. A. Canuto 1. Compétences de base de la consultation médicale, dimensions intersubjectives. 2. Compétences relationnelles. Statut et rôle du médecin et du patient. 3. Bases de la psychologie médicale; médecine centrée sur la personne malade plus que la maladie; approche multifactorielle et notions d'équilibre.

4 30 octobre 2014 : Stress 1. Mécanismes et adaptation au stress. A. Dayer Mécanismes physiologiques du stress et adaptation; Coping et différences individuelles. Conséquences biologiques et psychiques LUNDI 3 novembre 2014 : Métier de généraliste : Rencontre avec le patient au cabinet ; de la plainte au diagnostic (3 heures ; tutrices : C. Herter-Clavel et J. Sommer) 1. Accueillir le patient et sa plainte. 2. Le raisonnement menant de la plainte au diagnostic. 3. Du côté des médecins ; film réalisé par S. Gindrat. C. Herter-Clavel, A. Paschoud, J. Sommer, A. Vilaseca 1. Découvrir les fondements de la communication permettant de construire la relation médecin-malade. Découvrir ce qui peut se cacher derrière une plainte. 2. Découvrir les fondements du raisonnement médical. Comprendre l intégration de l «agenda» du patient et de l «agenda» du médecin. 3. Découvrir la variété et la réalité du médecin généraliste en Suisse. 6 novembre 2014 : Communication (2 heures) Facteurs émotionnels (1 heure) 1. Communication. F. Ansermet 2. Communication. F. Ansermet 3. Facteurs émotionnels A.-F. Allaz 1-2. Bases sémiologiques de la rencontre clinique : langage, parole et sens dans leur dimension manifeste et latente, consciente et inconsciente. 3. Influence des facteurs émotionnels sur la santé. 13 novembre 2014 : Demande et recours aux soins (2 heures) Bilan du thème Psychologie médicale et Communication (1 heure) Conférence du Professeur Saraceno, ancien directeur du Département de la Santé mentale de l OMS 1. La demande de soins. A.-F. Allaz 2. Recours aux soins : aspects socioculturels. P. Hudelson 3. Psychol. médicale et Communication : Messages essentiels et bilan. A. Canuto 4. Conférence : Santé Mentale - Déterminants Psychosociaux et Santé B. Saraceno 1. Déterminants et modulateurs émotionnels de la demande de soins. 2. Prendre conscience des facteurs socioculturels qui influencent le recours aux soins. 3. Identifier les messages essentiels et bilan. 4. Vision de santé publique de la santé mentale.

5 DECISION MEDICALE Tutrice de thème : C. Cedraschi 9 heures 20 novembre 2014 : Décision médicale : le processus décisionnel (2 heures) Décision médicale : apport de l épidémiologie clinique (2 heures) 1. Processus décisionnel, instruments et biais potentiels. M. Nendaz 2. Processus décisionnel, instruments et biais potentiels. M. Nendaz 3. Epidémiologie clinique : un outil d aide à la décision en médecine. M. Boulvain 4. Epidémiologie clinique : un outil d aide à la décision en médecine. M. Boulvain Processus décisionnel en médecine et ses biais potentiels. Concept de décision dans des conditions d'incertitude. Description de quelques outils visant à soutenir le clinicien dans sa démarche décisionnelle. Evidenced Based Medicine et ses limites Epidémiologie : Statistiques populationnelles et décisionnelles. Recommandations, algorithmes. 27 novembre 2014 : Dimensions éthiques et déontologie médicale (3 heures) 1. Dimensions éthiques et déontologie médicale. A. Mauron 2. Dimensions éthiques de la décision médicale. S. Hurst, A. Mauron 3. Dimensions éthiques de la décision médicale. S. Hurst, A. Mauron 1. Bases d'éthique et de déontologie médicale : dimension éthique intrinsèque à la pratique médicale; introduction aux principes fondamentaux de la bioéthique moderne; situer l'éthique parmi les systèmes de normes (épistémiques, techniques, légales, déontologiques, éthiques) qui encadrent la pratique de la médecine Ethique de la décision : Autonomie et liberté de choix; partenariat médecin-patient notions d'autonomie. 4 décembre 2014 : Influence des représentations (1 heure) Bilan du thème Décision médicale (1 heure) 1. Décision médicale : influence des représentations. C. Cedraschi. 2. Décision médicale : messages essentiels et bilan. C. Cedraschi 1. Psychologie sociale : Influence des attentes et des représentations sur les décisions médicales. 2. Identifier les messages essentiels. Résumé et bilan.

6 SEMINAIRES PSS Module A : Total des heures par étudiant : 3 heures 1. Relation d'aide 1 (3 heures) 1/3 de volée Lundis ; ; A. Canuto Total des heures par étudiant : 3 heures.

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Personne, Santé, Société (PSS)

Personne, Santé, Société (PSS) O b j e c t i f s g é n é r a u x P E R S O N N E S, S A N T E, S O C I E T E ( P S S ) * M E D E C I N E I N T E R N E G E N E R A L E A M B U L A T O I R E ( M I G A ) Personne, Santé, Société (PSS)

Plus en détail

Personne, Santé, Société (PSS)

Personne, Santé, Société (PSS) O b j e c t i f s g é n é r a u x P E R S O N N E S, S A N T E, S O C I E T E ( P S S ) * M E D E C I N E I N T E R N E G E N E R A L E A M B U L A T O I R E ( M I G A ) Personne, Santé, Société (PSS)

Plus en détail

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Sandrine VANNESTE (vanneste@univ-tours.fr) Maître de Conférences en Psychologie, Responsable pédagogique de la 1 ère année de Licence

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

Personne, Santé, Société (PSS)

Personne, Santé, Société (PSS) O b j e c t i f s g é n é r a u x P E R S O N N E S, S A N T E, S O C I E T E ( P S S ) * M E D E C I N E I N T E R N E G E N E R A L E A M B U L A T O I R E ( M I G A ) Introduction Le modèle bio-psycho-social

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Catégorie Paramédicale Département Tournai/Mouscron Haute École Louvain en Hainaut ASBL Siège Sociall Chaussée de Binche

Plus en détail

PSYCHOLOGY. www.unidistance.ch. Bachelor of Science (B Sc) in

PSYCHOLOGY. www.unidistance.ch. Bachelor of Science (B Sc) in Bachelor of Science (B Sc) in PSYCHOLOGY Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille, une carrière sportive, une mobilité réduite www.unidistance.ch L université chez soi! ÉTUDIER À

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine

Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine Passer de l Étudiant Médecin au Médecin Responsable : Malaise et problématiques éthiques des étudiants en Médecine Étude transversale sur les étudiants en DCEM 3 de Paris Descartes Matthieu PICCOLI Directeur

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION UN NOUVEAU PROGRAMME.... LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION LA FORMATION SE DEROULE SUR 3 ANS SOIT 6 SEMESTRES Rentrée en septembre, sortie en juin Semestre 1 -> 15 semaines à l IFSI

Plus en détail

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker Programme 2015-2016 Lundi 24 août 2015 9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et - Se rencontrer, faire connaissance - Clarifier le cadre, les attentes et les visées de la formation

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

Sensibilisation aux Soins Palliatifs

Sensibilisation aux Soins Palliatifs Sensibilisation aux Soins Palliatifs Contexte : Le programme cantonal de développement des Soins Palliatifs (SP) fixe des objectifs en matière de formation aux SP dans chaque structure du réseau de soins.

Plus en détail

Médecines complémentaires: enseignement pré-gradué. Groupe de travail Présentation à la Commission d Enseignement du 27 mai 2013 Pr M.

Médecines complémentaires: enseignement pré-gradué. Groupe de travail Présentation à la Commission d Enseignement du 27 mai 2013 Pr M. Médecines complémentaires: enseignement pré-gradué Groupe de travail Présentation à la Commission d Enseignement du 27 mai 2013 Pr M. Nendaz Contexte Utilisation fréquente des MC dans la population Formation

Plus en détail

Le projet de soins palliatifs : Quels objectifs, quels outils?

Le projet de soins palliatifs : Quels objectifs, quels outils? Le projet de soins palliatifs : Quels objectifs, quels outils? 3 Février 2015 Sophie Chrétien Infirmière Clinicienne, MSc «Sciences cliniques en soins Infirmiers» EMASP, Hôpital Bichât, Paris 2 PLAN Approche

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

Place de la médecine générale dans le programme de SHS du PCEM de la faculté de médecine de Toulouse PURPAN :

Place de la médecine générale dans le programme de SHS du PCEM de la faculté de médecine de Toulouse PURPAN : Place de la médecine générale dans le programme de SHS du PCEM de la faculté de médecine de Toulouse PURPAN : reconnaissance facultaire majeure menacée de disparition pour cause de LMD. Stéphane OUSTRIC,

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX BIEN ÊTRE AU TRAVAIL ET PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Vous accompagner dans votre projet Contexte Pourquoi s intéresser aux Risques PsychoSociaux (RPS) et au bien être (bien vivre) au travail à

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux 1 04.06.2015 Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux C Barlet-Ghaleb 1, D Grolimund Berset 1, P Krief 1, F Schneeberger 2, Ch Besse 2, S Quarroz 3, R Studer 3,

Plus en détail

lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé

lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé lim Fischer Page I Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 Les concepts fondamentaux de la psychologie de la santé lim Fischer Page II Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 lim Fischer Page III Mardi, 20. mai 2014 1:56 13 P

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres? 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2:

Plus en détail

UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE

UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE Intervenants: Christian Belio, Jean-Michel Caire, Patrick Sureau Marie-Chantal Morel Programme de l UE d ergothérapie Mercredi 4 fév. 2015 : à 14.00 Définition,

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC)

TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC) TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC) Comprendre, prévenir et prendre en charge la clinique du mouvement et de l agir de l enfant Pierre Delion 1. Actualité Les enfants sont préoccupants sur ce point

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

L Approche programme

L Approche programme L Approche programme Margot Phaneuf, inf., Ph.D. mai 2003 Révision oct. 2012 Qu'est-ce que c'est? Le programme en soins infirmiers repose fondamentalement sur une organisation par programme. C est une

Plus en détail

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES 13 rue de l Aillerie B.P. 49 60240 CHAUMONT-en-VEXIN 03 44 49 53 10 contact@audit-asso.net www.audit-asso.net PROGRAMME D UN STAGE SUR LE THÈME : CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES Consultation, conseil et formation sy!émique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE 2 ÈME CYCLE 2011-2014(2015) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3 Objectifs

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

COMMENT FAIRE UNE FICHE PROJET POUR UNE ACTION D EPP?

COMMENT FAIRE UNE FICHE PROJET POUR UNE ACTION D EPP? COMMENT FAIRE UNE FICHE PROJET POUR UNE ACTION D EPP? Philippe SCHERPEREEL Consultant Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille 59037 LILLE 2007 p-scherpereel@chru-lille.fr 1 PRINCIPE DYNAMIQUE

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Plan de présentation 2 Vous avez dit simulation? La simulation est une technique d enseignement

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE Qu est ce que la santé? Définition OMS 1948: absence de maladie et bien être physique mental et social complet Définition refusée par le ministère de la santé 13 millions de malades

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration Construire son plan marketing Bâtir son plan marketing en connaissant : - Les étapes clés de son élaboration - Les outils d aide à sa construction - Vous serez capable de définir la strategie 1- Présentation

Plus en détail

Call for Abstracts. 21 / 22 août 2014 Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse Campus Olten www.public-health.ch

Call for Abstracts. 21 / 22 août 2014 Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse Campus Olten www.public-health.ch Call for Abstracts Public Mental Health 21 / 22 août 2014 Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse Campus Olten www.public-health.ch La Conférence suisse de santé publique 2014 / 3 ème rencontre

Plus en détail

Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge

Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge Bientraitance et respect de l autonomie tout au long de la prise en charge Patrick BESSON, Cadre supérieur de santé & Référent Ethique Rencontre régionale des professionnels AMP-AP-AS - 6 juin 2013 à Blois

Plus en détail

Université catholique de Louvain Faculté de médecine. Programme du baccalauréat en médecine (MED 1BA)

Université catholique de Louvain Faculté de médecine. Programme du baccalauréat en médecine (MED 1BA) Université catholique de Louvain Faculté de médecine Programme du baccalauréat en médecine (MED 1BA) Objectif de la formation La médecine se situe au confluent des sciences exactes et des sciences humaines.

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS SIGLE : MSO 6039 TITRE : Sc. humaines/sociales en santé publique BRÈVE DESCRIPTION : Introduction aux concepts

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1

LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale. DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 LE Diplôme d Etudes Spécialisées en médecine générale DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 1 DMG-besancon.org Une adresse électronique nom.prénom@... prénom.nom @... DES MG oct 14 FD/ Dpt MG 2 La formation pratique

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1 Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (9 avril Licence Appliquée en Psychomotricité (LAP) Domaine de formation : Sciences Humaines et sociales Mention : Psychomotricité / Parcours : Psychomotricité

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier Assistant de direction Secteur Sciences humaines et sociales Domaine 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant,

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

de formation continue universitaire en

de formation continue universitaire en Certificat de formation continue universitaire en Q U A L I T E D E S S O I N S Sécurité, Implication du patient, Efficacité Février 2008 - Juin 2009 Contexte et enjeux La qualité des soins constitue un

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST Dominic Cliche Conseiller en éthique Commission de l éthique en science et en technologie 18 mars 2015 Midi conférence de l Institut d éthique

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES Consultation, conseil et formation systémique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE GENEVE NOVEMBRE 2012-2015(2016) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3

Plus en détail

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée

CPG Clarens. Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée CPG Clarens Hôpital de Jour Centre de Psychiatrie de la Personne Âgée Filière : Santé Carte d'identité Nom de l'institution : Fondation de Nant Nom du service : Hôpital de jour du Centre de Psychiatrie

Plus en détail

Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie. - Bachelor -

Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie. - Bachelor - Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie - Bachelor - Lausanne, Février 2011 Au cours de l année 2010, l Institut de Psychologie de la Faculté des sciences sociales et politiques

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011. Professeur Marie CAULI Université d Arbois

Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011. Professeur Marie CAULI Université d Arbois Module transversal de Sciences Humaines et Ethique Médicale Année 2011 Programme mère-enfant Sciences Humaines et Ethique Médicale Professeur Marie CAULI Université d Arbois Mère-Enfant Ministère des Affaires

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

Enseignement des sciences humaines en médecine à Genève

Enseignement des sciences humaines en médecine à Genève Enseignement des sciences humaines en médecine à Genève Une expérience, pas un modèle Micheline Louis-Courvoisier Le plan Les questions débattues dans la littérature; Les réponses genevoises. Les consensus

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE Une approche innovante pour développer un leadership efficace et une véritable empathie grâce aux neurosciences. Nous sommes nombreux à désirer développer des relations

Plus en détail

Benjamin Grassineau Rémi Bachelet

Benjamin Grassineau Rémi Bachelet Initiation au coaching et au management Benjamin Grassineau Rémi Bachelet Diapos ici : Initiation au coaching et au management Source des images indiquées au-dessous ou en cliquant sur l image Cours distribué

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS «Année 2013-2014»

CATALOGUE DES FORMATIONS «Année 2013-2014» CATALOGUE DES FORMATIONS «Année 2013-2014» INTERVENANT BERTRAND CLAUDON bclaudon@ionplus.fr Tel : 06-99-16-18-40 Bertrand Claudon 25,bis Avenue Henri Bergson 92380 Garches 06.99.16.18.40 bclaudon@ion+.fr

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année Mai 2015 PSYCHOSOCIOLOGIE ET SEMIOLOGIE CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits MGTB 101 1 20 2 Langue d enseignement Français ou anglais

Plus en détail

Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical

Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical Sommaire Evolution de l environnement du cabinet médical Analyse SWOT pour cabinets médicaux Mediqual en bref

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain?

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? 15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? Responsabilités et déontologie en télémédecine Dr Pierre Simon Président Société Française

Plus en détail

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF).

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). 3 INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). Cette approche intégrative est particulièrement

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités SOMMAIRE Quelques définitions Contexte de l événement Objectifs de l événement Parlait + Santé 2014 Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations

Plus en détail

Le prélèvement d organes anticipé/prémédité. Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon

Le prélèvement d organes anticipé/prémédité. Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon Le prélèvement d organes anticipé/prémédité Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon Déclaration des conflits d intérêt Médecin de la coordination

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT INTERVENTION SOCIALE ET AIDE A DOMICILE AIDE AUX PERSONNES MEDIATION FAMILIALE CONSEIL CONJUGAL THERAPIE DE COUPLE PREVENTION SUICIDE POINT-RENCONTRE REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT ARAMIS

Plus en détail

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 MODULES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES CONTENU PEDAGOGIQUE METHODES PEDAGOGIQUES MODALITES D EVALUATION Journée d intégration (7 heures) Journée d intégration

Plus en détail

«Tendre à la Bientraitance pour prévenir la Maltraitance» Des défis relationnels et organisationnels. A propos de notre expérience

«Tendre à la Bientraitance pour prévenir la Maltraitance» Des défis relationnels et organisationnels. A propos de notre expérience Paris, les 8, 9, 15 et 16 mars 2010 «Tendre à la Bientraitance pour prévenir la Maltraitance» Des défis relationnels et organisationnels A propos de notre expérience Michel Schmitt, Anne Macherich, Magali

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1 Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste JLAR 2 avril 2015 1 Déclaration d aucun conflit d intérêt JLAR 2 avril 2015 2 Plan de la présentation Place du mémoire IADE dans le nouveau cursus Rôle du directeur

Plus en détail

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré Définition OMS : «bonne santé mentale» «un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie,

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail