Normes & Propriété Intellectuelle :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Normes & Propriété Intellectuelle :"

Transcription

1 Colloque : La propriété intellectuelle pour les PME dans un contexte international : livre de la jungle ou île au trésor? Toulouse, le jeudi 30 mai 2013 Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe AFNOR Normes & Propriété Intellectuelle : des atouts pour conquérir les marchés à l international!

2 Programme de l Atelier Les normes : les fondamentaux La normalisation : un levier pour conquérir les marchés l internationaux Normes et Propriété Intellectuelle : un couple gagnant - - -

3 Tour de table

4 Le Groupe AFNOR

5 Le Groupe AFNOR : Un Groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système français de normalisation, représentation des intérêts français dans les travaux de normalisation au plan international Normalisation Publication des normes et ouvrages Solutions veille normative et réglementaire Gamme de services, de formation/conseil sur les normes, la réglementation, les systèmes de management et leur évaluation Année 2012 Prestations de services et d ingénierie en certification et évaluation de produits, systèmes, services, personnes

6 Le Groupe AFNOR : des valeurs pour entreprendre Au service de tous les types de structures : entreprises, industries, administrations, services publics, ONG, professions libérales, artisans, écoles, universités mono ou multi sites à l échelon régional, national ou international, pour des biens ou des services destinés aux consommateurs ou aux professionnels. Un champ d expertise étendu : produits, services, sécurité, management, qualité, développement durable, environnement, responsabilité sociétale, égalité professionnelle, gouvernance, accessibilité, innovation,. Au cœur de réseaux : d experts : acteurs impliqués dans la normalisation, auditeurs, formateurs, auteurs de partenaires : administrations, ONG, organisations professionnelles, écoles, universités, acteurs de la société civile

7 Le Groupe AFNOR présent dans 90 pays et dans votre région Délégation Régionale Midi-Pyrénées Etre au plus près de nos clients : 13 Délégations Régionales en France 28 implantations à l international Interventions dans plus de 90 pays Accueil délégation : Nathalie Maraval : Patrice Garcia : GROUPE AFNOR Délégation Midi-Pyrénées Diapason A 109, rue Jean Bart LABEGE 7

8 Les normes : ce qu il faut savoir

9 1. Qu est-ce qu une norme? 2. Les normes : pourquoi faire? 3. Comment ça fonctionne?

10 Les normes : nous les utilisons tous les jours Feuille format A4 ISO 216 Système métrique ISO 1000 Management de la qualité Cartes de transactions financières NF ISO Série ISO 9000 Responsabilité Sociétale ISO Services touristiques Agences de voyage NF EN 13809

11 La norme : les caractéristiques Un document de référence Norme Règles, lignes directrices, caractéristiques Consensus entre l ensemble des acteurs du secteur Établie par un organisme de normalisation reconnu Utilisée dans les échanges commerciaux (contrats privés et marchés publics) Application volontaire

12 Normalisation : la définition La normalisation est une activité d'intérêt général qui a pour objet de fournir des documents de référence élaborés de manière consensuelle par toutes les parties intéressées, portant sur des règles, des caractéristiques, des recommandations ou des exemples de bonnes pratiques, relatives à des produits, à des services, à des méthodes, à des processus ou à des organisations. Elle vise à encourager le développement économique et l'innovation tout en prenant en compte des objectifs de développement durable Source : Décret n du 16 juin 2009 relatif à la normalisation

13 Normalisation : le consensus «Accord général caractérisé par l'absence d'opposition ferme à l'encontre de l'essentiel du sujet émanant d'une partie importante des intérêts en jeu et par un processus de recherche de prise en considération des vues de toutes les parties concernées et de rapprochement des positions divergentes éventuelles». «Le consensus n'implique pas nécessairement l'unanimité»

14 Normalisation : Notion de parties prenantes Exemple de la Commission de Normalisation «Développement Durable - Responsabilité Sociétale» Représentants d ONG Représentants des entreprises Représentants des salariés Représentants des consommateurs Représentants du gouvernement, autorités publiques Représentants de services, conseil, recherche ou autres

15 Année 2012 L activité normative en quelques chiffres

16 A quoi sert une norme?

17 Les normes, pour Qualité et sécurité Interopérabilité Outils de mesure Outils méthodologiques Langage commun La normalisation au cœur de l activité des organisations Sécuriser les choix stratégiques des entreprises et organisations Transférer des technologies Développer des marchés Donner confiance aux consommateurs et aux prescripteurs Mise en conformité avec la réglementation Réduire les risques et les impacts environnementaux

18 Les normes, pour améliorer notre quotidien sécuriser nos activités maîtriser les risques

19 Les normes, pour aider les organisations à répondre aux nouveaux enjeux! PR NF Z74-501

20 Normalisation Influencer, sécuriser et développer ses activités

21 Pour se repérer : les Comités Stratégiques Agroalimentaire Biens de consommation sports et loisirs Construction et urbanisme Electricité et électronique Eaux : milieux et usages Information & communication Ingénierie industrielle biens d équipement et matériaux Management et services Santé et action sociale Santé et sécurité au travail Transports Utilisation rationnelle de l énergie Environnement et responsabilité sociétale Gaz Pétrole Chaque programme est piloté par un Comité Stratégique (CoS) qui réunit les principaux décideurs du secteur économique concerné. Les CoS sont chargés de l identification des nouvelles thématiques de normalisation, de la définition des priorités des commissions de normalisation. 21

22 Influencer le contenu des normes en étant acteur du système de normalisation L expression du besoin par un acteur : industriel, administrateur, utilisateur Inscription dans le programme de travail d un Comité Stratégique et constitution d une Commission de Normalisation où sont présentes les parties prenantes du secteur Révision de la norme Influencer les pratiques du marché Initier des travaux Participer et anticiper les évolutions Publication de la norme et utilisation par les professionnels Rédaction d un projet de norme par les experts du secteur Influencer le contenu de la norme Lancement d une enquête publique pour recueillir les commentaires techniques et rédactionnels sur le projet de norme Finalisation de la position nationale du projet en fonction des commentaires reçus pendant l enquête La position française finalisée est défendue au niveau international Défendre votre position au plan international

23 Focus sur la phase d enquête publique

24 Système de normalisation : un levier puissant pour exercer une influence au plan international AFNOR : 3 ème contributeur AFNOR : 2ème pays AFNOR anime le système français de normalisation. Elle recense les besoins, élabore les stratégies normatives, coordonne les positions internationales et oriente l activité des bureaux de normalisation sectoriels. Elle valide les projets de normes (par les enquêtes publiques) et homologue les normes françaises, qu elles soient d origine purement française, européenne ou internationale.

25 La normalisation : pour progresser et influencer Renforcer sa compétitivité Se tenir informé des tendances et évolutions à la source Intégrer la normalisation dans sa culture de l innovation au même titre que la PI Anticiper les évolutions des normes et les impacts pour son organisation Participer à un benchmarking pour améliorer ses pratiques avec les Experts de la Commission de normalisation Mieux connaître son écosystème : Appartenir à un réseau Dialoguer avec les acteurs de son marché et de son écosystème (partenaires, concurrents, acteurs publics, ) Comprendre le positionnement des acteurs sur son marché (attentes, ) Exercer une influence via le système de normalisation : Lobby national : participation à la Commission de normalisation Lobby international : être membre de s Délégations Françaises à l ISO ou au CEN Identifier des opportunités de partenariat (coopération, ) Influencer le contenu des normes (les règles de l art) Identifier l opportunité de combiner Normes et Brevet

26 Ce qui est certain c est qu on ne vous attendra pas Qui fait la norme détient le marché!

27 Normalisation & Propriété intellectuelle : leviers d innovation et de compétitivité!

28 Des idées reçues Contrairement à une idée répandue, les normes n impliquent pas la collectivisation des inventions et n empêchent pas la propriété intellectuelle. La norme est formulée le plus souvent en termes de résultats à atteindre, pas en termes de solution technique. Elle porte généralement sur l interopérabilité et les interfaces, sans décrire techniquement la solution déployée.

29 Organiser une complémentarité entre normes et brevets pour une stratégie gagnante L innovation : la rencontre d une idée et d un marché Équilibre à trouver Management de l innovation

30 Organiser une complémentarité entre normes et brevets pour une stratégie gagnante Les industriels qui placent des brevets dans les normes y trouvent plusieurs avantages : Orienter le marché vers une technologie ; Augmenter le nombre d'utilisateurs de cette technologie et développer un marché ; Augmenter ses revenus avec le montant des licences accordées (les brevets de l'institut allemand Fraunhofer dans la norme internationale sur le MP3 lui ont rapporté 100 millions de $) ; Acquérir de la notoriété.

31 Politique commune des organismes internationaux de normalisation (ISO/CEI/UIT) pour encourager les synergies normes/brevets Objectif : encourager la diffusion de technologies brevetées qui sont nécessaires pour l application de normes, avant que le processus de normalisation soit achevé Un brevet peut être intégré dans une norme si les droits de propriété intellectuelle sont rendus accessibles sur une base raisonnable et non discriminatoire (FRAND : Fair, Reasonable And Non Discriminatory) 31

32 Politique commune des organismes internationaux de normalisation (ISO/CEI/UIT) pour encourager les synergies normes/brevets Les 3 options possibles Option 1 : Le détenteur du brevet cède ses droits d exploitation gratuitement («Free of charge») Option 2 : Le détenteur du brevet cède ses droits d exploitation pour un montant raisonnable et non discriminatoire (les négociations sont du ressort des parties concernées, en dehors de la responsabilité des organismes de normalisation) Option 3 : Le détenteur du brevet ne souhaite pas accorder de licence. Dans ce cas, la norme doit être revue pour exclure toute disposition relative à l utilisation du-dit brevet.

33 Exemples d innovations portées à la normalisation et protégées par la PI Puces RFID GSM Détection des OGM Cartes à puces Véhicule électrique Nanotechnologies Interactions entre normes et brevets

34 Télécharger le guide pratique «PME : pensez à allier propriété intellectuelle et normalisation!» :

35 Normalisation : les aides aux entreprises Crédit Impôt Recherche (CIR) Prise en compte de 50% des activités de normalisation liées à des activités de R&D pour une entreprise DGCIS Prise en compte de 50% des dépenses de normalisation sur une période de 3 ans pour des groupements de PME Déplacements Temps passé Frais de mission En savoir plus :

36 Soutien à l innovation des PME : Midi-Pyrénées Innovation et AFNOR unissent leurs efforts

37 Soutien à l innovation des PME : Midi-Pyrénées Innovation et AFNOR unissent leurs efforts Promouvoir conjointement la normalisation comme outil stratégique au service de l innovation des PME de Midi-Pyrénées. Signature d une convention le mercredi 15 mai 2013 Olivier PEYRAT Directeur Général du Groupe AFNOR Catherine JEANDEL Présidente de MPI Former le réseau de prescripteurs aux enjeux de la normalisation pour les entreprises régionales Soutenir les entreprises dans le développement de leurs projets innovants Sensibiliser les entreprises aux enjeux de la normalisation comme levier d innovation et de développement Identifier des potentiels de développement pour la normalisation Vos contacts : Emilie BERGIER - MPI Tel : Patrice GARCIA - AFNOR Tél :

38 Merci de votre attention Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe AFNOR Tel : Mail :

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

NORMES ENVIRONNEMENTALES : LEVIERS DE LA COMPETITIVITE

NORMES ENVIRONNEMENTALES : LEVIERS DE LA COMPETITIVITE NORMES ENVIRONNEMENTALES : LEVIERS DE LA COMPETITIVITE NORMES ENVIRONNEMENTALES : LEVIERS DE COMPETITIVITE Qu est ce qu une norme volontaire? Norme Un document de référence règles, lignes directrices,

Plus en détail

IANOR (Institut Algérien de Normalisation)

IANOR (Institut Algérien de Normalisation) IANOR (Institut Algérien de Normalisation) SOUTIEN DE LA NORMALISATION A L INNOVATION Présentation: O.F.BENTIFOUR. Présentation I. Définitions et Principes de la normalisation, Développement des normes

Plus en détail

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Toulouse, le 23 octobre 2008 «Sécurité économique» Normalisation, certification : facteurs de réussite pour la gestion des risques Groupe AFNOR Délégation Midi-Pyrénées

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

qualité des prestations des

qualité des prestations des Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Renforcer la qualité des prestations des entreprises pour augmenter leurs opportunités de marché Renforcer la qualité des prestations

Plus en détail

La normalisation face à l explosion des services. Rencontre Exclusive du 11 février 2015

La normalisation face à l explosion des services. Rencontre Exclusive du 11 février 2015 La normalisation face à l explosion des services Rencontre Exclusive du 11 février 2015 La normalisation face à l explosion des services Comité stratégique «Management et services» Président : M. Xavier

Plus en détail

MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION

MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION Réussir avec vous, simplement Les dispositifs d appui à l innovation pour les entreprises régionales Valérie RANDÉ, Directrice Adjointe MPI 5 juin 2013 AG Midi-Pyrénées BOIS MPI,

Plus en détail

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Enjeux et risques d une normalisation en santé aujourd hui «Rencontre des métiers de la Santé : management de la qualité et gestion

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation 18 juin 2010 Des stratégies d innovations par des managers responsables Préambule Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements Dossier de presse Lancement de la norme en gestion responsable d évènements 8 juin 2010 Qu est ce qu un évènement responsable? Une gestion responsable d évènements intègre le développement durable à toutes

Plus en détail

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels La présente Charte a été adoptée par le Conseil d Administration du Réseau CTI le 29 janvier 2009 1 Préambule L innovation et la recherche

Plus en détail

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service Club Management & Marketing 9 octobre 2012 Un cœur de métier : le service Plus qu un opérateur de services,

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

Le Répertoire des Compétences

Le Répertoire des Compétences LES RENCONTRES CNRS DE L INNOVATION Collaboration public-privé pour la valorisation des logiciels Mercredi 15 juin 2011 La Direction de l' La Direction de l' Une Interface entre laboratoires et entreprises

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE INFORMATION CONCURRENTIELLE, NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les entreprises sont confrontées à un environnement de plus en plus complexe, en constante évolution et incertain. Les pressions sont

Plus en détail

LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS

LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS Olivier BOUTOU AFNOR LES NORMES Définition & utilités 2 Les normes en sécurité sanitaire des aliments 1 LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE Normalisation vs réglementation Texte

Plus en détail

plus que jamais utile le développement de normes. La normalisation apparaît en effet comme un outil particulièrement

plus que jamais utile le développement de normes. La normalisation apparaît en effet comme un outil particulièrement Le Groupe AFNOR : au service de la construction et de la diffusion du savoir et de la performance Face à un environnement en pleine mutation, AFNOR évolue pour s adapter à la nouvelle donne de la normalisation

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ÉDITO Construite sur l expérience réussie du LETI à Grenoble, CEA Tech est forte de 4500 collaborateurs chargés d innover au service de l industrie.

Plus en détail

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014 Groupe de travail: Coût Global et Création de Valeur Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats décembre 2014 2 Nos objectifs Proposer une méthode pour décomposer

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense

Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense Guide Produit Qu est-ce que l AS 9100 Management de la Qualité de l Aérospatiale? Les normes de l aérospatiale sont une série de normes basées sur l

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Alma CG : Le leader européen du #costconsulting

Alma CG : Le leader européen du #costconsulting Alma CG : Le leader européen du #costconsulting Notre métier 24/01/2013 Le Cost Consulting : générer des économies sur l ensemble des postes de votre compte de résultat 3 PRINCIPES DU COST CONSULTING Identifier

Plus en détail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Lundi 12 décembre 2011 Casino de Paris L ARSEG, Association des Directeurs et Responsables des Services Généraux, récompensera le 12 décembre 2011

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Qualité dans un laboratoire

Qualité dans un laboratoire Qualité dans un laboratoire Journée sur «Qualité et Sécurité dans l acte de bâtir» Agadir, le 29/02/2012 Mme HALIMA JABBAR Responsable de la Division d Accréditation DQSM/MCINT AVANTAGE DE L ACCREDITATION

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

9 èmes ASSISES HQE. Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international?

9 èmes ASSISES HQE. Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international? 9 èmes ASSISES HQE Aménagement durable : RFSC, Label EcoQuartier, AEU, HQE Aménagement, faut-il choisir? Vers un standard international? 9 èmes ASSISES HQE Christine KERTESZ, Responsable mandatement, AFNOR

Plus en détail

Evolutions réglementaires et gestion d entreprise, enjeux et solutions

Evolutions réglementaires et gestion d entreprise, enjeux et solutions Evolutions réglementaires et gestion d entreprise, enjeux et solutions 1 Evolutions réglementaires et gestion d entreprise, enjeux et solutions Introduction Microsoft Dynamics en synthèse Infocert : rôle,

Plus en détail

Etude sur l impact de l Accord de Londres

Etude sur l impact de l Accord de Londres Mars 2011 Etude sur l impact de l Accord de Londres Synthèse www.technopolis-group.com En mai 2010, le Ministère de l économie, des finances et de l industrie 1 a commandité une étude sur l impact de

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

NOUVEAU DECRET RELATIF A LA NORMALISATION

NOUVEAU DECRET RELATIF A LA NORMALISATION N 120 TECHNIQUE ET RECHERCHE n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 septembre 2009 ISSN 1771-1185 NOUVEAU DECRET RELATIF A LA NORMALISATION L essentiel Le décret n 2009-697 du 16 juin 2009

Plus en détail

3 juillet 2013 Conférence de presse Présentation de la norme AFNOR. Bienvenue!

3 juillet 2013 Conférence de presse Présentation de la norme AFNOR. Bienvenue! 3 juillet 2013 Conférence de presse Présentation de la norme AFNOR Bienvenue! Conférence de presse 3 juillet Olivier Peyrat - Directeur général d AFNOR Présentation du contexte Raphaël Colas - Président

Plus en détail

Les bons réflexes PI pour l entrepreneur. industrielle. ActInSpace 2016 20-21 mai 2016

Les bons réflexes PI pour l entrepreneur. industrielle. ActInSpace 2016 20-21 mai 2016 Institut national National de de la la propriété Propriété Industrielle Les bons réflexes PI pour l entrepreneur industrielle ActInSpace 2016 20-21 mai 2016 ? Questions Réponses! Sommaire 3- Dater et formaliser

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Le réseau des Alliances françaises à Madagascar

Le réseau des Alliances françaises à Madagascar AllianceFrançaise Le réseau des Alliances françaises à Madagascar La référence pour les formations en français professionnel La force d une implantation nationale : - Un réseau unique de 29 Alliances réparties

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

4 décembre 2014. Sébastien BONTEMPS Isabelle REGNIER-BRUNET AFNOR UAE 04/12/2014 1

4 décembre 2014. Sébastien BONTEMPS Isabelle REGNIER-BRUNET AFNOR UAE 04/12/2014 1 4 décembre 2014 Sébastien BONTEMPS Isabelle REGNIER-BRUNET AFNOR UAE 04/12/2014 1 Notre mission Contribuer à la performance du tissu économique français par la diffusion et le développement de services

Plus en détail

Annexe 4. Système de Management de l Energie (SME) & ISO 50001

Annexe 4. Système de Management de l Energie (SME) & ISO 50001 Annexe 4 1 Système de Management de l Energie (SME) & ISO 50001 Management de l énergie 2 PLEINIERE 2013 n 2 - INSA BOURGES jeudi 19 décembre 2013 Définition : C est une démarche dynamique de progrès,

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

RSE : comment y va-t-on?

RSE : comment y va-t-on? Séminaire des coopératives Hlm Habitat & Territoires Conseil Nathalie CHASSAT Présentation conjointe avec M Leroy, Directeur Général de Logéal RSE : comment y va-t-on? 30 janvier 2014 2, rue Lord Byron

Plus en détail

Gestion de la relation client, Gestion du digital, Réputation de marque. des Normes en cours

Gestion de la relation client, Gestion du digital, Réputation de marque. des Normes en cours Gestion de la relation client, Gestion du digital, Réputation de marque des Normes en cours 1 Un changement de tournant lié aux enjeux du numérique La politique des organisations en matière de gestion

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME. Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE

La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME. Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE Stûv, en quelques mots 30 ans d expérience 12.000 foyers/an 25 M turnover

Plus en détail

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Une volonté Conscients que les activités touristiques ont des retombées souvent bénéfiques sur le développement des pays et des populations visitées,

Plus en détail

POSITIONNEMENT ORIGINAL

POSITIONNEMENT ORIGINAL UNE AGENCE ANGLAISE ÉCONOMIQUE, EXPÉRIMENTÉE ET BILINGUE POUR VOS ÉTUDES MARKETING AU ROYAUME-UNI POSITIONNEMENT ORIGINAL DJS Research cultive l originalité avec un positionnement atypique sur le marché

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global 02 avril 2015 Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global l opportunité de raisonner global Dérégulation incertitudes opportunités Nouvelles

Plus en détail

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 Isabelle Loulmet, Déléguée au Développement Durable 5èmes Rencontres des Eco-Industries 25 novembre 2009 1 Présentation du Groupe

Plus en détail

ENQUETE SATISFACTION CLIENT

ENQUETE SATISFACTION CLIENT ENQUETE SATISFACTION CLIENT Date de l enquête : / /2011 heure début : h heure de fin : h Raison sociale du Client : Adresse : Ville : Représentant du Client : M Fonction : E mail : Téléphone direct : Pour

Plus en détail

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE 1 INDUSTRIE Gisements techniques et théoriques d économie d énergie à partir

Plus en détail

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5 COP 2013-2014 1 sur 5 En cohérence avec le renouvellement d engagement du Président Directeur Général du Groupe, Michel HIBON, cette première communication sur le progrès met l accent sur l implication

Plus en détail

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises Une agence engagée aux cotés des entreprises pour leur réussite à l international Notre mission : Faciliter l'export En

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E

SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Les Enjeux du Big Data agricole Quelle place pour les coopératives agricoles dans cette révolution? 15 MARS 2016 paris 2 E IntervenantS Capucine Laurent. Directrice Associée Agribusiness

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

Compléments Alimentaires?

Compléments Alimentaires? Société Française des Antioxydants 1 ère Formation Interactive et Personnalisée Comment Lancer et Développer une Gamme de Compléments Alimentaires? Mercredi 25 Septembre 2013, Paris Programme et Compte-Rendu

Plus en détail

L emballage du dispositif médical: de l élaboration des normes à leurs mises en œuvre

L emballage du dispositif médical: de l élaboration des normes à leurs mises en œuvre L emballage du dispositif médical: de l élaboration des normes à leurs mises en œuvre Mme Claudie CANON AFNOR Normalisation Chef de Projet M. Michael FANGON Animateur du groupe de travail français sur

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

Paris Ile de France Centre Val de Loire

Paris Ile de France Centre Val de Loire Paris Ile de France Centre Val de Loire Un réseau au service des entreprises Journée "montage de projet HORIZON 2020" Notre vocation? Une porte d entrée vers l Europe pour soutenir les PME dans leurs activités

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

CERTIFICATION IMANOR au service de la compétitivité de l entreprise marocaine. Forum Imanor Certification 23 novembre 2015

CERTIFICATION IMANOR au service de la compétitivité de l entreprise marocaine. Forum Imanor Certification 23 novembre 2015 CERTIFICATION IMANOR au service de la compétitivité de l entreprise marocaine Forum Imanor Certification 23 novembre 2015 La certification Quoi? Une procédure par laquelle une tierce partie indépendante,

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

L action du MAEDI et la coopération avec le secteur touristique

L action du MAEDI et la coopération avec le secteur touristique L action du MAEDI et la coopération avec le secteur touristique Patrice PAOLI Directeur du Centre de crise et de soutien Ministère des Affaires étrangères et du Développement international Relation étroite

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT?

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? Sabine GOULIN Comité de Pilotage de RELIER copil.relier@amue.fr Conférence Auto évaluation : un atout pour la stratégie et la gouvernance 05

Plus en détail

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices?

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? 28 novembre 2012 Sommaire Enjeux liés à la Responsabilité sociétale? S engager dans une réponse globale ou spécifique? Peut-on quantifier

Plus en détail

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC 1 TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC Juin 2014 Le RSSPQ en quelques mots Un OBNL créé en 2011 Consultation de plus de 140 intervenants Québécois Proposition

Plus en détail

Propriétaire. Gagné. Acheté. Vos médias 3 types. 3 types de capital média: média qui appartient à la société. média obtenu gratuitement

Propriétaire. Gagné. Acheté. Vos médias 3 types. 3 types de capital média: média qui appartient à la société. média obtenu gratuitement Comment améliorer l efficacité de la promotion de votre entreprise Comment? promouvoir efficacement votre entreprise? Bertrand Bertrand VAN VAN DEN DEN DOOREN DOOREN Suarlée, le 26 octobre 2015 Suarlée,

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Offre de formations

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Offre de formations Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Offre de formations Promotion 2014 Chaire A&NMT Intervenant : Yvan Aymon Valais Excellence I. Présentation des formations La Chaire Attractivité et

Plus en détail

Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011

Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011 Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011 Rappel de quelques notions sur la démarche qualité L audit démystifié Utilisation du site Qualité de EME 212 Public concerné

Plus en détail

JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition

JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition, Madagascar Hôtel Colbert «La qualité au service du développement des filières agroalimentaires de l océan Indien» PRESENTATION Le réseau QualiREG

Plus en détail

CATALOGUE. des FORMATIONS. [Aperçu des Nouveautés]

CATALOGUE. des FORMATIONS. [Aperçu des Nouveautés] CATALOGUE 2014 des FORMATIONS [Nos domaines d'expertise : Qualité, Environnement, Responsabilité sociétale, Création et financement d'entreprise.] [Aperçu des Nouveautés] CATALOGUE DES FORMATIONS 2014

Plus en détail

Participez à l évolution des normes

Participez à l évolution des normes Plateforme d Echanges Régionale Midi-Pyrénées Participez à l évolution des normes ISO 9001/9004/19011 avec le Groupe Afnor Un lieu privilégié pour : Participer activement à l élaboration des futures normes

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES. Erwan Mouazan - EcoRes

RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES. Erwan Mouazan - EcoRes RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES Erwan Mouazan - EcoRes Plan de la présentation QUELS ENJEUX/CHALLENGES? QUELS OUTILS? GRI GLOBAL COMPACT ISO26000 EMAS/ISO14001

Plus en détail

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE La Transition Numérique dans le Bâtiment Bertrand DELCAMBRE 1 Sommaire La Transition Numérique dans le Bâtiment Pourquoi? Pour qui? Comment? 2 Pourquoi? Le Numérique : une opportunité de rupture pour améliorer

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PERCOI PEI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale GROUPE LOURMEL C est à vous d en profiter Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Gestion responsable de l eau

Gestion responsable de l eau FORMATIONS 2015 Gestion responsable de l eau Dans le domaine de l assainissement les techniques évoluent et les exigences se renforcent. Nos formations vous aideront à : concevoir, dimensionner et réaliser

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail