politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1"

Transcription

1 politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

2 Mai 2012 FPO

3 Table des matières Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire Une Politique pour les familles et les aînés Notre définition de la famille et des aînés Portrait des familles et des aînés eustachois Les principaux services offerts aux aînés et aux familles Notre processus de consultation Conclusion Remerciements Politique familiale et des aînés 3

4 4 Politique familiale et des aînés

5 Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire La nouvelle Politique que vous tenez en main a une signification et une résonance toutes particulières pour nous, en ce sens qu elle est une manifestation concrète de notre engagement envers les familles et les aînés. Cette toute nouvelle Politique, branchée sur la réalité eustachoise, s inscrit dans la foulée des actions que nous avons entreprises cette dernière décennie pour faire de Saint-Eustache un endroit où les familles et les aînés peuvent pleinement s épanouir au sein d un milieu de vie enrichissant. Elle est le fruit de longs mois de travail, d activités de consultation et d analyse et se veut donc une représentation fidèle des besoins et des attentes exprimés. La Politique familiale et des aînés, ainsi que le plan d action qui en découle, seront les outils de référence qui guideront nos décisions et nos actions. Toutes les mesures que la Politique contient témoignent de notre volonté de placer la famille et les aînés au cœur des décisions et du développement de la municipalité. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers les organismes locaux et toutes les familles et tous les aînés qui ont partagé avec nous leurs connaissances, afin que la Politique familiale soit véritablement le reflet des besoins et des aspirations de la communauté. Nous avons la ferme intention de veiller à ce que le dialogue si bien engagé avec les familles, les aînés et les organismes du milieu soit maintenu, afin que la Politique familiale et des aînés continue d évoluer et de se bonifier avec les années. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que Saint-Eustache continue d être la ville des familles et des aînés par excellence au Québec. Monsieur Pierre Charron Maire de Saint-Eustache Madame Nicole Carignan-Lefebvre Conseillère municipale responsable du volet communautaire Politique familiale et des aînés 5

6 Une Politique pour les familles et les aînés La Politique familiale et des aînés de la Ville de Saint-Eustache résulte d une réflexion en profondeur qui balise son contenu, son élaboration et sa future mise en œuvre. À sa lecture, vous pourrez constater qu elle expose clairement ce qui définit la famille et les aînés eustachois, la mission, les valeurs, les principes directeurs, les orientations, mais aussi les actions nécessaires à la réalisation d une ville pensée en fonction de ses populations. Ce document résulte de rencontres, d échanges et aussi de débats d idées. Le processus qui a mené à son élaboration lui confère un caractère actuel, en phase avec les réalités socioculturelles de notre milieu de vie et de notre époque. La présente Politique en appelle à la mobilisation de l ensemble des acteurs et au développement d un sentiment d appartenance à la municipalité. Nos valeurs Les valeurs déterminent qui nous sommes et le milieu dans lequel nous souhaitons évoluer : l équité le respect l écoute la participation citoyenne la famille comme cellule de base l ouverture aux familles et aux aînés les liens intergénérationnels La raison d être de la Politique En adoptant cette Politique, la Ville de Saint-Eustache s est donné comme mission de «proposer à ses citoyens un ensemble d actions permettant d assurer le mieuxêtre des membres de la famille et d offrir des services adaptés à leur réalité, en concertation avec les différents organismes du milieu». Nos principes directeurs Pour guider les actions qui seront entreprises dans le cadre de la Politique familiale et des aînés, le conseil municipal définit les principes directeurs suivants : Saint-Eustache souscrit aux initiatives gouvernementales dans l intérêt des familles et des aînés et encourage la création ou la bonification des partenariats; Saint-Eustache préconise le développement de partenariats durables avec les organismes du milieu et met à profit leurs expertises dans les services aux familles et aux aînés ; Saint-Eustache répond aux besoins des familles et des aînés selon les définitions convenues ; Saint-Eustache intègre les actions à ses services municipaux et les limite à ses champs de compétence ; Saint-Eustache considère l impact de ses décisions sur les familles et sur les aînés ; Saint-Eustache valorise la participation des familles et des aînés au sein de l activité municipale ; Saint-Eustache permet à tous ceux qui le désirent de bien vieillir dans leur communauté. 6 Politique familiale et des aînés

7 Les objectifs généraux Les objectifs généraux s inspirent de la vision et des valeurs de la Politique familiale et des aînés. La Ville de Saint-Eustache souhaite, au cours des années à venir : maintenir la communauté active sur son territoire; diminuer les préjugés relatifs aux personnes aînées et adolescentes; assurer l accessibilité des services à tous les membres de la famille et aux aînés; susciter un sentiment d appartenance et de fierté à l égard de la municipalité; offrir un milieu de vie favorisant le plein épanouissement de tous les membres de la famille à chacune des étapes de leur vie. Notre définition de la famille et des aînés La famille La Ville de Saint-Eustache considère la famille comme la cellule de base de la société et le milieu privilégié du développement affectif, personnel et social des personnes de tous les âges. Bien que la famille d aujourd hui prenne différentes formes, elle englobe toujours un ensemble de gens ayant des liens familiaux selon leurs réalités, à chacune des étapes de leur vie. L aîné À 65 ans, un individu peut être à la fois grand-parent, retraité, autonome, bénévole, salarié Son âge est avant tout un point de repère lui conférant un statut supplémentaire : celui d aîné. Pour la Ville de Saint-Eustache, il demeure avant tout un être à part entière qui contribue de façon importante à l enrichissement de sa communauté en permettant, notamment, la transmission de connaissances entre les générations. Politique familiale et des aînés 7

8 Portrait des familles et des aînés eustachois Une courbe de croissance dans la constance En 2012, la Ville de Saint-Eustache comptait quelque individus, ce qui en fait l une des villes les plus populeuses de la région des Laurentides. Six années plus tôt, le nombre d individus vivant dans la municipalité était évalué à Cette hausse de population est le signe d une municipalité dynamique et attrayante. La population eustachoise est majoritairement constituée d individus âgés de 25 à 64 ans. En termes de proportion, les personnes âgées de 15 à 24 ans sont moins représentées. Un phénomène qui s explique en partie généralement par la baisse du taux de natalité des dernières décennies ou encore par l exode temporaire des jeunes vers les centres urbains pour des motifs de recherche d emploi ou la poursuite d études supérieures. Toutefois, cette dernière tendance semble s inverser au moment du choix d un milieu de vie pour fonder une famille. Du côté des aînés, la région des Laurentides attire davantage de personnes âgées qu elle n en éloigne, puisque le solde migratoire intraprovincial s élevait à un peu moins de 300 personnes en Les personnes âgées des autres régions québécoises migrent volontiers vers les Laurentides. Un équilibre entre les générations D ici quelques années et au même titre que plusieurs villes du Québec, la municipalité sera confrontée au vieillissement de sa population. Pour le moment, un équilibre subsiste entre les générations : 57 % de la population est constituée de personnes âgées de 0 à 44 ans. Dans une proportion légèrement inférieure, le groupe des 45 à 85 ans représente 43 % de la population de la Ville de Saint-Eustache. Tableau 1 Répartition de la population de Saint-Eustache par groupes d âge Hommes Femmes 0 à 14 ans à 24 ans à 44 ans à 64 ans et Source : Statistique Canada, Politique familiale et des aînés

9 Des ménages qui grandissent La municipalité de Saint-Eustache accueille familles. Le tiers de la population est composée de ménages de deux adultes et de deux enfants. Depuis 2002, le territoire connaît une augmentation constante du nombre de naissances. Tableau 2 Courbe des naissances entre 2002 et 2011 Nombre de naissances Source : données fournies par le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes Un bilan de santé économique positif Près de 67 % de la population occupe un emploi. En comparaison, 32 % se trouve dans la portion dite inactive. Cette proportion inclut les étudiants, les retraités, les personnes au foyer, les travailleurs saisonniers et les individus en incapacité de travailler. Une tranche importante de la population (80 %) se situe dans la classe moyenne avec un niveau de rétributions lui permettant de consacrer ses revenus à d autres besoins que ceux jugés essentiels, alors que 9 % de la population vit dans une situation de pauvreté. Plus de la moitié des 45 à 64 ans actifs sur le marché du travail génèrent un revenu d emploi excédant $. Du côté des aînés, 44 % ont un revenu n excédant généralement pas $. Une offre domiciliaire variée L offre domiciliaire de la Ville de Saint-Eustache est diversifiée. On y retrouve des maisons unifamiliales, en rangées ou jumelées, des appartements, des condos et des habitations à prix modiques. La majorité des Eustachois (68 %) sont propriétaires. En 2008, il y avait logements locatifs sur le territoire. Selon le FRAPRU, le taux d inoccupation de ces logements était de 0,07 %. Politique familiale et des aînés 9

10 Les principaux services offerts aux aînés et aux familles Nos citoyens bénéficient d un cadre de vie stimulant leur permettant d être actifs et de s épanouir à Saint-Eustache. Pour des citoyens actifs et en santé dans leur localité : Un ensemble d activités sportives gratuites comme les bains libres au Complexe aquatique Saint-Eustache et l accès aux sports de masse (ex. : hockey, baseball, soccer, etc.) pour les moins de 18 ans. Plusieurs bâtiments sportifs de qualité répondant aux standards établis par des fédérations sportives internationales, comme le Complexe multisport Saint-Eustache avec son terrain de soccer ou encore le Complexe aquatique Saint-Eustache. La gratuité des activités libres en gymnase pour la clientèle aînée. Pour un milieu de vie sain et sécuritaire favorisant l épanouissement de tous les membres de la famille à toutes les étapes de leur vie : Des mesures d aide à l inclusion des familles démunies pour leur faciliter l accès au camp de jour estival et aussi la simplification des déplacements en transport en commun. Des formations gratuites pouvant contribuer à sauver des vies avec un cours de réanimation cardiovasculaire (RCR) offert à tous les résidents de la Ville. Plusieurs événements organisés pour les citoyens, notamment celui de la Journée de l environnement et de l embellissement. Avec des activités sportives et culturelles gratuites, des lieux de rassemblement pour les familles, les aînés et les organismes, nous pouvons nous targuer d offrir à nos citoyens un milieu de vie sain, dynamique et accessible pour tous les membres de la famille et les aînés! Pour assurer l accessibilité de ses services municipaux dans les secteurs de la culture et de la vie communautaire à tous les membres de la famille et aux aînés : Un seul point de service, le Saint-Eustache Multiservice (SEM), permettant de centraliser les demandes et l aide aux citoyens avec des heures d ouverture correspondant aux disponibilités des travailleurs. Plus de 200 organismes sportifs, culturels et communautaires reconnus offrant des services directs à la population, dont plusieurs bénéficient d ententes spécifiques et d un soutien financier de la municipalité. Une Maison du citoyen offrant un lieu de rencontre pour les organismes et favorisant les possibilités d échanges entre citoyens et l organisation d activités pour les adultes et les aînés. L ajout d un point de service pour la Maison des jeunes dans le quartier Rivière-Nord permettant de desservir la population adolescente vivant au nord de l autoroute 640. L aménagement d une toute nouvelle bibliothèque municipale conçue pour tous les membres de la famille. Ouverture en 2012! 10 Politique familiale et des aînés

11 Notre processus de consultation L élaboration de notre Politique familiale et des aînés a nécessité une année de travail au cours de laquelle nous avons pu compter sur la collaboration des employés municipaux, des organismes du milieu et des citoyens. Le comité directeur, constitué d élus, d employés municipaux et de quatre représentants provenant d organismes locaux, a été mandaté par le conseil municipal pour émettre des recommandations et faciliter l élaboration de la nouvelle Politique familiale et des aînés. Ces personnes ont été désignées pour leur connaissance du milieu et des populations ciblées et leur intérêt à contribuer à la réussite de l exercice. L implication des acteurs locaux dans le processus a permis d identifier les besoins spécifiques des familles et des aînés de notre communauté et d établir un ensemble de mesures pouvant y répondre. Pour alimenter notre réflexion, nous avons pu compter sur la participation d organismes communautaires et Une étude menée auprès de 400 citoyens conclut à un degré élevé de satisfaction vis-à-vis des services de la Ville. de santé travaillant régulièrement auprès des aînés et des familles. Le document rédigé par la Table de concertation troisième âge Résultat de la consultation auprès des personnes de 50 ans et plus des MRC de Deux-Montagnes et sud de Mirabel a bonifié nos connaissances des enjeux les concernant. De plus, nous avons sondé 400 citoyens sur leur degré de satisfaction à l égard des installations municipales, des actions familles et aînés en vigueur et envisagées. L étude a conclu à un degré élevé de satisfaction vis-à-vis des services de la Ville et fourni au comité directeur des suggestions et des commentaires pertinents. De ces diverses actions de consultations, plusieurs sont intégrées au plan d action de la Politique familiale et des aînés. Au total, près de Eustachois et Eustachoises auront contribué aux réflexions entourant l élaboration de la Politique familiale et des aînés et de son Plan d action. conclusion De la consultation à l élaboration, la réalisation d une Politique familiale et des aînés aura donné lieu à un échange dynamique entre l administration, les citoyens et les organismes du territoire. Elle aura permis de questionner certains éléments fondamentaux et de renouveler ainsi les interventions ciblant la famille et les aînés. Ensemble, nous avons réussi à nous doter d un outil de développement qui nous ressemble et nous rassemble. La Politique familiale et des aînés de la Ville de Saint-Eustache guidera l administration municipale dans ses réflexions et ses décisions. Pour que les actes accompagnent les paroles, la Politique a été assortie d un Plan d action. Véritable outil de mise en œuvre, il établit une quarantaine de mesures destinées aux familles et aux aînés et les ordonne en fonction des services municipaux. Il est notre carte routière. De cette façon, nous pourrons mesurer le chemin parcouru et déterminer l atteinte de nos cibles. Il nous permettra de déterminer les actions les plus appréciées par les citoyens, celles à reconsidérer et celles qu il faudra ajouter. La Ville de Saint-Eustache est fière d offrir à ses citoyens une Politique familiale et des aînés, ainsi qu un Plan d action conformes à nos valeurs et aux besoins de nos communautés famille et aînée. Remerciements Le processus par lequel une Politique se conçoit est presque aussi important que le document en lui-même. Il est un gage de sa réussite et de son appropriation par tous les membres de la communauté. Nous tenons à remercier le comité directeur, les organismes du milieu et les représentants des familles et des aînés pour le temps consacré à la réussite de cet exercice. Ces personnes ont grandement contribué à définir les fondements de la Politique : sa mission, ses valeurs, ses principes directeurs et ses orientations. Cette démarche se solde par la création d un document favorisant la mise en place d actions concrètes qui profiteront à l ensemble des Eustachois et des Eustachoises. Nous souhaitons également remercier le ministère de la Famille et des Aînés du Québec de son soutien financier et aussi d avoir doté les municipalités d un guide permettant de baliser la réalisation d une Politique familiale et d une démarche Municipalité Amie des Aînés. Le conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache ainsi que les membres du comité directeur vous invitent à nous transmettre tous commentaires susceptibles de contribuer à la bonification de cette Politique familiale et des aînés. Politique familiale et des aînés 11

12

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014 Objectifs Doter la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

2014 Plan stratégique de développement 2029

2014 Plan stratégique de développement 2029 2014 Plan stratégique de développement 2029 Version abrégée Aperçu du plan stratégique de développement notre mission page 4 nos valeurs page 5 nos principes directeurs page 7 nos chantiers stratégiques

Plus en détail

Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord

Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord RÉSUMÉ& LeCentredesantéetdeServicesSociauxdeQuébec5Norddoitpériodiquementréévaluerses priorités d action et champs

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Dans la foulée de la planification stratégique, la municipalité a entrepris de se doter d une

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

ANNEXE 1. Grille des services offerts par classification des associations

ANNEXE 1. Grille des services offerts par classification des associations ANNEXE 1 Grille des services offerts par classification des associations Sports Associations blainvilloises Définition opérationnelle par projet Locaux (activités administratives) Terrains et plateaux

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires Déposé à la session ordinaire du conseil municipal le lundi 2 février 2009 Plan d affaires du Centre Meredith Version 5.3.1 Le 27 janvier 2009 Table

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Mot du maire. Mot du comité MADA

Mot du maire. Mot du comité MADA Mot du maire En se dotant d un plan d action MADA (Municipalité Amie des Aînés), Sainte-Monique confirme sa volonté de vouloir prendre soin de ses citoyens et de leur qualité de vie. Nous espérons que

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012 Présentation du maire 13 novembre 2012 Mot du maire Le 23 octobre, nous adoptions les résolutions relatives à l entente de principe survenue entre les villes de Boisbriand et de Blainville, concernant

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME Objectifs Doter la Ville de Brownsburg-Chatham de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats du portrait

Plus en détail

ATTENDU que la Ville de Fossambault-sur-le-Lac est régie par les dispositions de la Loi sur les Cités et Villes;

ATTENDU que la Ville de Fossambault-sur-le-Lac est régie par les dispositions de la Loi sur les Cités et Villes; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 11030-2015 RELATIF À LA LOCATION ET AU PRÊT D'ÉQUIPEMENTS, LOCAUX ET PLATEAUX SPORTIFS DE LA VILLE Séance ordinaire du conseil

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture. Introduction. Saint-Placide, d hier à aujourd hui

Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture. Introduction. Saint-Placide, d hier à aujourd hui TABLE DES MATIÈRES Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture 2 Introduction 4 Saint-Placide, d hier à aujourd hui 5 Une vie culturelle dynamique 6 Principes directeurs

Plus en détail

Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs

Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus Novembre 2011 Introduction

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi PLAN DE DÉVELOPPEMENT en loisir et en sport de la MONTÉRÉGIE etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation PORTRAIT DE LA CRÉ MONTÉRÉGIE EST : Territoire de la MRC Brome-Missisquoi Juin 2008 gtuäx wxá Åtà Üxá PRÉAMBULE...

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial SERVICE DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET ENTREPRENEURIAL (SDLE) Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial 28 septembre 2015 1 Mise en contexte À la suite de l

Plus en détail

ACCÈS POUR TOUS. 1223, rue Michael nord, bureau 200 Ottawa (Ontario) K1J 7T2 Tél. : 613-746-2222 Téléc. : 613-746-6721 Web: www.accc.

ACCÈS POUR TOUS. 1223, rue Michael nord, bureau 200 Ottawa (Ontario) K1J 7T2 Tél. : 613-746-2222 Téléc. : 613-746-6721 Web: www.accc. ACCÈS POUR TOUS Mémoire de l ACCC présenté au Comité permanent des ressources humaines, du développement social et de la condition des personnes handicapées Mémoire préparé par : Association des collèges

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Gore 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Gore 2010-2013 Objectifs D ici 2013, la municipalité de Gore ciblera et mettra en place un minimum de trois zones «fumeur» dans divers lieux publics de son territoire. Résultats du portrait municipal -La loi sur le tabac

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges

Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Élections municipales 2013 Pour le droit au logement dans Côte-des-Neiges Survol des enjeux principaux et propositions pour améliorer les conditions de logement dans le quartier Côte-des-Neiges La CDC

Plus en détail

Justice Équité Respect Impartialité Transparence Rapport d intervention

Justice Équité Respect Impartialité Transparence Rapport d intervention Justice Équité Respect Impartialité Transparence Rapport d intervention Intervention au Centre de santé et de services sociaux Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Québec, le 18 février 2015

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

LE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU VIEUX-MONTRÉAL. Mémoire présenté par Habiter Ville-Marie

LE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU VIEUX-MONTRÉAL. Mémoire présenté par Habiter Ville-Marie LE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU VIEUX-MONTRÉAL Mémoire présenté par Habiter Ville-Marie PLAN DE PRÉSENTATION Présentation d Habiter Ville-Marie Le plan de développement d Habiter Ville-Marie

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Politique du sport et de l activité physique

Politique du sport et de l activité physique Politique du sport et de l activité physique Sherbrooke, un milieu de vie où il fait bon vivre... et bouger! Table des matières MESSAGE DE MONSIEUR JEAN PERRAULT Maire de la Ville de Sherbrooke................

Plus en détail

Réforme du financement des arrondissements. Structure de financement Budget de fonctionnement

Réforme du financement des arrondissements. Structure de financement Budget de fonctionnement Réforme du financement des arrondissements Structure de financement Budget de fonctionnement Plan de présentation Partie I Travaux 2013 et 2014 Comité des élus Mandat et principes RFA 2013 Synthèse de

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Jean Laliberté, maire Le 2 août 2011 PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE UN PLAN D ACTIONS POUR RELEVER LES DÉFIS DU 21 e SIÈCLE Se doter d un Plan stratégique

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET PLANTE TON ÉNERGIE

Plus en détail

Adoptée le 1 er décembre 2014

Adoptée le 1 er décembre 2014 VOLETS DE LA POLITIQUE DOMICILIAIRE DE BUCKLAND VOLET 1 : ATTRACTION VOLET 2 : ACCUEIL VOLET 3 : RÉTENTION Adoptée le 1 er décembre 2014 1 PROFIL DE LA CLIENTÈLE CIBLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE BUCKLAND

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

ÉVALUATION DES PROGRAMMES DU SERVICE DES LOISIRS RÉSULTATS DU SONDAGE

ÉVALUATION DES PROGRAMMES DU SERVICE DES LOISIRS RÉSULTATS DU SONDAGE Afin d évaluer les services offerts en loisir par la Ville de Matagami ainsi que les besoins des résidents, un sondage a été mis en ligne avec le concours de la firme DAA Stratégies. Il a été rendu disponible

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME ANNEXE III accès logis québec Programme qui favorise le développement de logements destinés à des ménages à revenus faibles ou modestes ainsi qu aux clientèles ayant des besoins particuliers en habitation.

Plus en détail

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Bâtir son quartier 1945, rue Mullins, bureau 120 Montréal (Québec) H3K 1N9 Téléphone : (514) 933-2755 Courriel : grt@batirsonquartier.com

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE MAI 2009 Portrait socio-économique régional de l Coordination de l édition Fréchette, conseiller en développement Recherche et rédaction Prisca Marcotte,

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10572. Adopté le 2 juin 2003

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10572. Adopté le 2 juin 2003 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

LE BUDGET 2015 EN BREF. Le budget de fonctionnement 2015 1 365,7 M$ Le budget d investissement (PTI) 2015-2017 1 583 M$

LE BUDGET 2015 EN BREF. Le budget de fonctionnement 2015 1 365,7 M$ Le budget d investissement (PTI) 2015-2017 1 583 M$ C est avec fierté que nous vous présentons le budget de fonctionnement et d investissement 2015 de la Ville de Québec, qui est axé vers la poursuite de la saine gestion des finances de l administration

Plus en détail

Logement de transition avec suivi intensif:

Logement de transition avec suivi intensif: Logement de transition avec suivi intensif: de nouveaux partenaires pour innover Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014 Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval 1 er décembre 2014 Thèmes abordés 1. Contexte lavallois - Coup d œil sur le territoire lavallois 2. Les bibliothèques de Laval - La mission

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE. Deuxième génération. La famille Van Meerbeck-Doyon de Sainte-Julie

POLITIQUE FAMILIALE. Deuxième génération. La famille Van Meerbeck-Doyon de Sainte-Julie POLITIQUE FAMILIALE Deuxième génération La famille Van Meerbeck-Doyon de Sainte-Julie À toutes les familles julievilloises, Nous sommes très heureux de vous présenter notre politique familiale deuxième

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC

ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC OSEZ VIVRE LE Québec Faites de vos études une expérience inoubliable : venez étudier au Québec! Un milieu d études des plus stimulants s offre à vous,

Plus en détail

1.1 MRC Robert-Cliche

1.1 MRC Robert-Cliche 1.1 MRC Robert-Cliche 1.1.1 Situation géographique et démographie Cette MRC est située dans la partie centrale de la région Chaudière-Appalaches. Elle est entourée de La Nouvelle- Beauce au nord, Beauce-Sartigan

Plus en détail

Budget. Le client AU CŒUR DE NOS ACTIONS

Budget. Le client AU CŒUR DE NOS ACTIONS Budget Le client AU CŒUR DE NOS ACTIONS Sigles et acronymes AMT AOT AQTIM CIT CMM CN CP CRT IPC MAMROT MTQ PAGASTC RFU RITA RTL RTM SAAQ STA STL STM Agence métropolitaine de transport Autorité organisatrice

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif du programme 3 2. État audité des

Plus en détail

À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC

À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC Bilan- faim 211 À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC L association Banques alimentaires Québec soutient et représente à travers le Québec 18 Moissons (banques alimentaires régionales) qui approvisionnent

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de MÉMOIRE présenté à la Commission nationale d examen sur l assuranceemploi Le 12 juillet 2013 Ce document

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

un actif à préserver et à développer

un actif à préserver et à développer un actif à préserver et à développer Une réponse concrète et durable aux problèmes de logement L accès à un logement convenable à prix accessible est une pierre d assise pour des conditions de vie décentes

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES OSBL D HABITATION DE MONTRÉAL PRÉSENTÉ À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA RÉVISION DE

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES OSBL D HABITATION DE MONTRÉAL PRÉSENTÉ À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA RÉVISION DE MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES OSBL D HABITATION DE MONTRÉAL PRÉSENTÉ À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA RÉVISION DE LA CHARTE MONTRÉALAISE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. Les centres-villes du Québec : indicateurs de performances

Développement économique Innovation Exportation. Les centres-villes du Québec : indicateurs de performances Développement économique Innovation Exportation Les centres-villes du Québec : indicateurs de performances Préparé par la Direction du commerce et de la construction Réalisé par Fondation Rues principales

Plus en détail

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM)

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM) Mémoire présenté à La Commission d étude sur la maximisation des retombées économiques de l exploitation des ressources naturelles dans les régions ressources par Le Regroupement des sociétés d aménagement

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013 Objectifs Doter la municipalité de Saint-André-d Argenteuil de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche Mme Émilie Thuillier, Ville de Montréal MmeHuguette Roy, Ville de Montréal Mme Marie

Plus en détail

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés,

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés, MÉMOIRE présenté à la Commission des finances publiques dans le cadre de l étude du projet de loi no 123 Loi sur la fusion de la Société générale de financement du Québec et d Investissement Québec préparé

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

EXPOSÉ DE POSITION SUR LE TOURISME

EXPOSÉ DE POSITION SUR LE TOURISME EXPOSÉ DE POSITION SUR LE TOURISME Octobre 2009 RÉSUMÉ Le tourisme n est pas une nouveauté au Nunavik. Les pourvoiries de chasse et de pêche ont été les premières entreprises à offrir des produits aux

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Conseil d administration ACCESUM INC. À TITRE DE COMMANDITÉ POUR SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Rémi

Plus en détail

Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire. Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec

Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire. Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec Mémoire de la Coalition pour le logement communautaire Déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015 du gouvernement du Québec Février 2014 Sommaire Présentation de la Coalition... 3

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS

BILAN DES RÉALISATIONS Service des sports, de la culture et de la vie communautaire Coordination BILAN DES RÉALISATIONS 0 ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Le Service des sports, de la culture et de la vie communautaire (SSCVC) a obtenu

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N Infos migrations Secrétariat général à l immigration et à l intégration Numéro 21 - février

Plus en détail