Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015"

Transcription

1 Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

2 Le point au 07/10/2014 Présence de surfaces d intérêt écologique Obligationque les SIE représentent au moins 5 % de la surface arable, quand la surface arable est > à 15 ha La notion de terre arableintègre les prairies temporaires et les jachères (même celles fixes de plus de 5 ans) Dérogations: * Surface en herbe (PT) et/ou en jachère et/ou légumineuse > 75 % de la surface arable et surface restante < 30 ha

3 Le point au 07/10/2014 Caractéristiques des SIE Localisation des SIE sur la surface arable de l exploitation dont les prairies temporaires et jachères. Les éléments de paysage (ex: haies, arbres,..) et les bandes tampons adjacents à la parcelle éligible (terre arable) de culture seront comptabilisés. Dès 2015, déclaration graphique des SIE dans le RPG dossier PAC

4 Aujourd hui dans les SET BT= bande tampon Obligation de (4% de 30 ha) soit 1.2 ha de SET Blé 20 ha Prairie permanente 10 Ha BT en SET 2 arbres isolés en SET BT en SET

5 Exemple de modalités des SIE Obligation de 1 ha (5% de 20 ha) de SIE Blé 20 ha P. Permanente 10 ha Non SIE BT en SIE

6 Les différentes SIE Bandes tampons : Bandes tampons le long des cours d eau exigées en vertu des BCAE 1 ainsi que d autres bandes tampons de 5 à 10 mètres de largeur. NB : Ces bandes sont situées sur des terres arables ou à proximité immédiate, de manière à être parallèle au bord d un plan d eau ou d un cours d eau. Elles peuvent englober des bandes de végétation ripicole d une largeur maximale de 10m. Terres en jachères depuis plus de 5ans Haies et bandes boisées d une largeur maximale de 10 m

7 Les différentes SIE Hectares agroforestiers qui ont reçu une aide au titre du 2ème pilier de la PAC Bandes d hectares bordant les forêts (avec ou sans production agricole) d un mètre de largeur minimum Taillis à courte rotation d espèces indigènes sans utilisation d engrais minéraux et/ou de produits phytosanitaires Liste d espèces fixée pour ces taillis : Erable sycomore Aulne glutineux Bouleau verruqueux Charme Châtaigner Frêne commun Merisier Espèces du genre Peuplier Espèces du genre Saule Eucalyptus Robinier

8 Les différentes SIE Cultures dérobées et couverture végétale : Seront considérées comme SIE : «les surfaces mises en place, par l ensemencement d un mélange d espèces, en vertu de la Directive Nitrates, en culture dérobée, en couverture végétale ou en semis d herbe sous culture principale.» Elles devront être implantées entre le 1 er juillet et le 1 er octobre Il faudra les déclarer par anticipation à la PAC.

9 Les différentes SIE Liste des espèces autorisées en mélange pour couverts végétaux ou cultures dérobées : : Avoines Graminées Brassicacées Fabacées Astéracées Linacées Millet jaune, perlé Cameline Féveroles Pois Niger Lins Blés Mohas Colzas Fenugrec Pois chiche Tournesol Bourrache Orges Chou fourrager Gesses cultivées Sainfoin Brome Pâturin commun Moutardes Lentilles Serradelle Hydrophyllacées Polygonacées Cresson alénois Ray-grass Navet, navette Lotier corniculé Soja Phacélie Sarrasin Dactyles Seigles Radis (fourrager, chinois) Lupins (blanc, bleu, jaune) Trèfles Fétuques Sorgho fourrager Roquette Luzerne cultivée Vesces Fléoles Triticale Minette Maïs X- Festulolium Mélilots

10 Les différentes SIE Surfaces portant des cultures fixant l azote : Ces cultures doivent être présentes pendant la période de végétation et implantées pures ou en mélange entre elles. Aucune exigence de pratique spécifique. Liste des espèces fixant l azote autorisées : Pois Féverole Lupins Lentilles Pois chiche Soja Luzerne cultivée Trèfles Sainfoin, Vesces, Mélilot, Serradelle, Fenugrec, Lotier corniculé, Minette, Gesses Haricots, Flageolets Dolique, Cornille Arachide

11 Les différentes SIE Arbres isolés : diamètre de la couronne de 4m minimum (retenir les arbres têtards dont le diamètre de la couronne est inférieur à 4m) Arbres alignés : diamètre de la couronne de 4m minimum L espace entre les couronnes ne doit pas dépasser 5m. (retenir les arbres têtards dont le diamètre de la couronne est inférieur à 4m) Groupes d arbres/bosquets : surface maximale de 0.3 ha Bordures de champ : largeur de 1 à 20m, non utilisées pour la production agricole Mares : superficie maximale de 0.1 ha (les réservoirs en bétons et plastique ne sont pas comptabilisés)

12 Les différentes SIE Fossés : largeur maximale de 6m (Canaux en bétons non comptabilisés) Murs en pierre dans certaines conditions

13 Coefficients de conversion au 7 octobre 2014 Particularités Unité SIE Jachères 1 m² 1 m² Terrasses 1 ml 2 m² Haies/ bandes boisées 1 ml 10 m² Arbre isolé 1 arbre 30 m² Arbres en ligne 1 ml 10 m² Bosquet 1 m² 1.5 m² Bordure de champ 1 ml 9 m² Mares 1 m² 1.5 m² Fossés 1 ml 6 m² Mûrs en pierre 1 ml 1 m²

14 Coefficients de conversion au 7 octobre 2014 Particularités Unité SIE Bandes tampons 1 ml 9 m² Agroforesterie 1 m² 1 m² Bandes admissibles bordant des forêts : Sans production Avec production 1 ml 1 ml 9 m² 1.8 m² TCR 1 m² 0.3 m² Surfaces boisées 1 m² 1 m² Cultures dérobées ou couvert 1 m² 0.3 m² Plantes fixant l azote 1 m² 0.7 m²

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE)

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) 2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) Principe : Votre exploitation doit maintenir ou établir des surfaces d intérêt écologique (SIE) sur l équivalent de 5 % de sa surface en terres arables.

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune

Le verdissement de la Politique agricole commune Jean Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

PRÉFET DU LOIRET I N F O R M A T I O N. Le verdissement ***

PRÉFET DU LOIRET I N F O R M A T I O N. Le verdissement *** DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Agriculture et Développement Rural Orléans, le 27 avril 2015 I N F O R M A T I O N Le verdissement *** Le verdissement représente 30 % de l enveloppe totale

Plus en détail

24 juillet 2014. PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales

24 juillet 2014. PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales 24 juillet 2014 PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales Rappel du calendrier Discours de Cournon, 2 octobre 2013 Réunions avec les OPA entre septembre 2013 et juin 2014 CSO du 17 décembre

Plus en détail

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015 Ce document précise les éléments connus à la date du 03/03/2015. Ils peuvent de ce fait faire l objet d ajustements ultérieurs jusqu à l ouverture de la campagne de déclaration. Reforme PAC 2015 DDTM Service

Plus en détail

Politique Agricole Commune Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Verdissement Sommaire : Verdissement : les principes... 3 Les 3 critères du verdissement

Plus en détail

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Choisissez le couvert qui vous convient! * Interculture longue : période culturale entre une culture d'hiver et une culture

Plus en détail

Notice : déclaration des surfaces d intérêt écologique (SIE) Synthèse des conditions d éligibilité et de déclaration

Notice : déclaration des surfaces d intérêt écologique (SIE) Synthèse des conditions d éligibilité et de déclaration Direction départementale des territoires Direction départementale des territoires et de la mer Direction de l alimentation, de l agriculture et de la forêt Dossier PAC Campagne 2017 Notice : déclaration

Plus en détail

Point PAC. Thierry Pianetti

Point PAC. Thierry Pianetti Point PAC Thierry Pianetti 04 66 25 46 89 Thierry.pianetti@gard.chambagri.fr Paiements directs Certaines aides fixes, d autres évolutives Aides couplées Aides couplées Aides JA Surprime pour les 52 premiers

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

Le «paiementvert»c est quoi?

Le «paiementvert»c est quoi? cap sur La pac 2015 2020 Le «paiementvert»c est quoi? Le «paiement vert», ou verdissement, est un paiement direct aux exploitants agricoles de métropole* qui vise à rémunérer des actions spécifiques en

Plus en détail

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

LES SUrfAcES D INtérêt écologique

LES SUrfAcES D INtérêt écologique cap sur La pac 2015 2020 LES SUrfAcES D INtérêt écologique Dans le cadre du "paiement vert", un exploitant doit maintenir ou établir des surfaces d'intérêt écologique (SIE) sur l'équivalent de 5% de sa

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2019

La nouvelle PAC 2014-2019 La nouvelle PAC 2014-2019 Dernière mise à jour le 25/03/2015 Avertissement : les informations contenues dans ce document n ont aucun caractère officiel et sont susceptibles d évoluer jusqu à PAC parution

Plus en détail

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre 2014 Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Version 26 janvier 2015. Le régime de paiement de base. DDT de Seine et Marne Janvier 2015 R P B

Version 26 janvier 2015. Le régime de paiement de base. DDT de Seine et Marne Janvier 2015 R P B Version 26 janvier 2015 Le régime de paiement de base R P B 1 Sommaire 1. le RPB «régime de paiement de base» 2. le ticket d entrée 3. attributions des DPB 4. la réserve 5. Régime des Jeunes Agriculteurs

Plus en détail

NOUVELLE PAC 2015 à 2020

NOUVELLE PAC 2015 à 2020 NOUVELLE PAC 2015 à 2020 Informations connues au 25 janvier 2015 Cap sur la Pac 2015 2020 1. Nouvelle architecture des soutiens directs Les DPU n ont plus d existence juridique depuis le 31 décembre 2014.

Plus en détail

Le paiement vert : surfaces d intérêt écologique (SIE)

Le paiement vert : surfaces d intérêt écologique (SIE) PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2015

Plus en détail

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte Entre cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte www.semencesdefrance.com gamme 4 problématiques 4 solutions 4 ENTRE CULTURES DE PRODUCTION, I-SOL APPORTE À LA TERRE DES ÉLÉMENTS NUTRITIFS

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Jean-Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre-octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli SQC/AGR-450-60063 Cette enquête est menée en vertu de la Loi sur la statistique,

Plus en détail

Verdissement. Titre III, chapitre 3 (articles 41 à 47) du règlement (UE) n 1307/2013 du 17 décembre 2013 : principe et définitions des critères

Verdissement. Titre III, chapitre 3 (articles 41 à 47) du règlement (UE) n 1307/2013 du 17 décembre 2013 : principe et définitions des critères Verdissement Titre III, chapitre 3 (articles 41 à 47) du règlement (UE) n 1307/2013 du 17 décembre 2013 : principe et définitions des critères Chapitre 3 (articles 38 à 45) du règlement délégué (UE) n

Plus en détail

DOSSIER DE CERTIFICATION

DOSSIER DE CERTIFICATION CERTIFICATION DES EXPLOITATIONS SPECIALISEES MAÏS POUR L APPLICATION DE LA MESURE D EQUIVALENCE A LA DIVERSITE DES CULTURES AU TITRE DU VERDISSEMENT DE LA PAC DOSSIER DE CERTIFICATION OCACIA ASSOCIATION

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C. 2015. sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois.

Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C. 2015. sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois. P.A.C. 2015 Comment va-t-elle s appliquer s sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois 1 Introduction la parole aux responsables professionnels membres du C.A.L. 2

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture PAC 2015-2020 Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture Informations connues à ce jour et pouvant encore connaître quelques évolutions. Les montants sont donnés

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols Canalisation CUVILLY (60) VOISINES (52) page 1 SOMMAIRE Pages 1 Indemnités pour

Plus en détail

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020

FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 FICHE RÈGLEMENTAIRE FRANCE ARBRES, HAIES ET BANDES VÉGÉTALISÉES DANS LA PAC 2015-2020 Mai 2015 RÉFORME DE LA PAC 2015-2020 : ce qui change L aide découplée (DPU) du 1 er pilier est remplacée à partir de

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10 BILAN DE SANTE DE LA PAC PLAN DE L EXPOSE 1-2003 : Les accords de Luxembourg 2-2009 : Bilan de Santé de la PAC 3- Article 63 :Surfaces dotées de DPU 4- Article 68 : Nouvelles aides couplées 5- La conditionnalité

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015 Réforme de la PAC 2015-2020 Mars 2015 1 Septembre 2013 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des arbitrages

Plus en détail

VERDISSEMENT TROIS CRITERES A RESPECTER POUR BENEFICIER D UNE PARTIE DES AIDES DIRECTES

VERDISSEMENT TROIS CRITERES A RESPECTER POUR BENEFICIER D UNE PARTIE DES AIDES DIRECTES VERDISSEMENT TROIS CRITERES A RESPECTER POUR BENEFICIER D UNE PARTIE DES AIDES DIRECTES Depuis 2015, le «verdissement» devient une nouvelle composante des aides découplées. Les critères à respecter : diversité

Plus en détail

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires?

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Synthèse des travaux menés par la Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892)

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892) Annexe 1 PROJET VOIRIE DEPARTEMENTALE Département des Deux-Sèvres Protocole d indemnisation relatif à l exécution des travaux topographiques, sondages de reconnaissance géotechniques et présondages des

Plus en détail

Motifs des demandes de dérogations enregistrées en 2013 sur le site.

Motifs des demandes de dérogations enregistrées en 2013 sur le site. Motifs des demandes de dérogations enregistrées en 2013 sur le site motif a : motif b : motif c : motif d : HD essai HD part Source GNIS France variété non présente dans la base variété disponible mais

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2807 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 141 110 3022 juillet mai 2009 2013 S o m m a i r e Règlement

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux du 7 décembre 1998 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 20, al. 6, de la loi sur l agriculture

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture.

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Les cultures sur lesquelles les LMRs sont d application, ont été classées en différents groupes.

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure. «Création et entretien d un couvert d intérêt faunistique et floristique» «CE_41PB_HE01»

Notice spécifique de la mesure. «Création et entretien d un couvert d intérêt faunistique et floristique» «CE_41PB_HE01» Direction départementale des territoires du Loir-et-Cher Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Création et entretien d un couvert d intérêt faunistique et floristique»

Plus en détail

E 7034 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier 2012

E 7034 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier 2012 E 7034 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT, CHANGEMENT CLIMATIQUE ET BONNES CONDITIONS AGRICOLES DES TERRES» SOUS-DOMAINE «BCAE» Fiche I

DOMAINE «ENVIRONNEMENT, CHANGEMENT CLIMATIQUE ET BONNES CONDITIONS AGRICOLES DES TERRES» SOUS-DOMAINE «BCAE» Fiche I Fiche I BANDETAMPONLELONGDESCOURSD EAU Les bandes tampons localisées le long des cours d eau protègent les sols des risques érosifs, améliorent leur structure et contribuent à la protection des eaux courantes

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 1 1 I. Les aides du premier pilier 1. L'aide JA 2. Les paiements découplés 3. Nouvelle transparence GAEC 4. Aides couplées

Plus en détail

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS Mars 2015 Campagne 2013-2014 150018 AF PRÉALABLE Les barèmes suivants permettent d'évaluer les préjudices subis par l'exploitant agricole

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja?

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nathalie Gosselet - FOP 1 La nécessité d un plan protéines Un constat partagé : L UE et la France sont très déficitaires en matière riches

Plus en détail

Demandez votre catalogue Fourragères auprès de votre interlocuteur Caussade Semences habituel ou sur notre site Internet www.caussade-semences.

Demandez votre catalogue Fourragères auprès de votre interlocuteur Caussade Semences habituel ou sur notre site Internet www.caussade-semences. Au-delà de l aspect réglementaire, implanter une culture intermédiaire présente de nombreux intérêts. Cette interculture doit être raisonnée comme un investissement pour la future culture «de ressource».

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Biomnis International. Ces panels et Profils s adressent spécifiquement aux personnes en dehors du territoire Français.

Biomnis International. Ces panels et Profils s adressent spécifiquement aux personnes en dehors du territoire Français. Allergie Ces panels et Profils s adressent spécifiquement aux personnes en dehors du territoire Français. - Tout afficher - Tout cacher - Haut de page Dépistage allergique: aliments communs XCFP 2ml Sérum

Plus en détail

GUIDE CULTURE INFO.PLAINE - Interventions d automne 2016

GUIDE CULTURE INFO.PLAINE - Interventions d automne 2016 Betterave : Numéro 64 6 juillet 2016 / Pois : Maïs : Intercultures GUIDE CULTURE INFO.PLAINE - Interventions d automne 2016 Pour vos interventions d été et d automne, retrouvez toutes nos préconisations

Plus en détail

Utilisation des légumineuses à graines

Utilisation des légumineuses à graines Colloque Utilisation des légumineuses dans les systèmes de production animale JL Peyraud, JY Dourmad, M Lessire, F Médale, C Peyronnet Les légumineuses pour des systèmes agricoles et alimentaires durables

Plus en détail

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain;

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; MAI Grandes Cultures Céréales d hiver Blé dur, blé tendre uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; upoursuite des traitements phytosanitaires: se référer au calendrier

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Réunions d information. La réforme de la PAC. Paiements découplés

Réunions d information. La réforme de la PAC. Paiements découplés Réunions d information La réforme de la PAC Paiements découplés Intervention DDT70 février 2015 Sommaire 1. Règles d'admissibilité des surfaces en 2015 - Définition des surfaces agricoles (admissibles)

Plus en détail

Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric Justes Pascal Thiébeau, Michael Corson, INRA. Légumineuses et agriculture durable

Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric Justes Pascal Thiébeau, Michael Corson, INRA. Légumineuses et agriculture durable Connaître et maximiser les bénéfices environnementaux liés à l azote chez les légumineuses, à l échelle de la culture, de la rotation et de l exploitation. Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 PRÉFET DE MAINE-ET-LOIRE Direction départementale des territoires Version du 16 avril 2013 Service Economie Agricole AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 Le présent

Plus en détail

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie 18.06.2015 De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie Visite de terrain à Tihange Laurent Somer l.somer@valbiom.be 081/627 187 www.valbiom.be Plan de la présentation Quels projets? Quelles

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE ASSEMBLEE PLENIERE DU 19 MAI 2011 MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE Le Plan Climat 2 approuvé par l Assemblée Plénière du 12 novembre 2009 prévoit la mise en place d un Fonds Régional

Plus en détail

La nouvelle PAC

La nouvelle PAC La nouvelle PAC 2014-2019 Dernière mise à jour le 01/03/2016 PAC 2014 01 mars 2016 1 Les grandes lignes de la réforme Une forte redistribution des aides entre systèmes et régions, en faveur essentiellement

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009 Bilan de santé de la PAC Plan de l exposé 1. Pourquoi un bilan de santé? Le contexte 2. Contenu du bilan de santé 3. Accord politique du 20 novembre 2008 4. Etat

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015 Réunion d'information 1 Programme de la réunion Introduction L'appui à la télédéclaration Les paiements découplés Le verdissement L admissibilité des surfaces GAEC et accès aux aides économiques de la

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

Restriction d utilisation des produits phytosanitaires

Restriction d utilisation des produits phytosanitaires Restriction d utilisation des produits phytosanitaires Séances d informations phytosanitaires février 2015 Secteur protection des plantes et grandes cultures/service de l agriculture SPe1: eaux souterraines

Plus en détail

LINEA_09 MAINTIEN DES INFRASTRUCTURES AGRO-ECOLOGIQUES (IAE)

LINEA_09 MAINTIEN DES INFRASTRUCTURES AGRO-ECOLOGIQUES (IAE) LINEA_09 MAINTIEN DES INFRASTRUCTURES AGRO-ECOLOGIQUES (IAE) OBJECTIF ET PRINCIPE : Cet engagement unitaire de maintien des IAE a pour objectif de valoriser les eploitations ayant des IAE sur leur SAU,

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

Assolement, valorisation et besoins de la CORAB :

Assolement, valorisation et besoins de la CORAB : 15 juillet 2011 Assolement, valorisation et besoins de la CORAB : Nous donnons rendez-vous à tous les adhérents le 6 septembre à St Jean d Angely pour notre réunion annuelle sur les emblavements 2011-2012.

Plus en détail

Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture

Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture SOMMAIRE Nouveaux demandeurs Nouveaux dispositifs des aides Admissibilité

Plus en détail

Cap sur la PAC 2015 :

Cap sur la PAC 2015 : Cap sur la PAC 2015 : la direction départementale des territoires (DDT) de Saône-et-Loire vous accompagne UN RENDEZ-VOUS HEBDOMADAIRE LE VERDISSEMENT (1ère partie) Le «paiement vert», ou verdissement,

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Foire aux questions PAC 2015 DDT45. Version du 18 mars 2015

Foire aux questions PAC 2015 DDT45. Version du 18 mars 2015 Foire aux questions PAC 2015 DDT45 Version du 18 mars 2015 La présente foire aux questions recense les questions posées lors des réunions publiques d information sur la PAC 2015 organisées par la DDT45.

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE?

QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE? QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE? Les légumineuses en Wallonie : Diversité, présent et perspectives économiques et écologiques Ir. Christine CARTRYSSE APPO (Association pour la Promotion

Plus en détail

Semences Enregistrées : une génération, sauf indication contraire du Sélectionneur (voir les sections 2 et 3).

Semences Enregistrées : une génération, sauf indication contraire du Sélectionneur (voir les sections 2 et 3). SECTION 12 PRODUCTION DE PARCELLES DE PROBATION ET SELECT DE : ALPISTE DES CANARIES, AVOINE, BLÉ, BLÉ DUR, CAMÉLINE, FENUGREC, FÉVEROLE, HARICOT, LENTILLE, LIN, LUPIN, ORGE, POIS, POIS CHICHE, SARRASIN,

Plus en détail

Solagro. Initiatives pour l Énergie, l Environnement, l Agriculture

Solagro. Initiatives pour l Énergie, l Environnement, l Agriculture Solagro Initiatives pour l Énergie, l Environnement, l Agriculture Association Loi 1901 75 Voie du TOEC - 31076 TOULOUSE Cedex 3! 0 (+33) 5 67 69 69 69 - Fax 0 (+33) 5 67 69 69 00 Email : solagro@solagro.asso.fr

Plus en détail

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 PAC ou pas CAP? LA PAC: de 1962 à aujourd hui Evolution des aides du premier pilier 1962 1993 2005/2006 2010 2015 2020 1984 Soutien par les prix

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Groupe Mixte de Concertation PAC

Groupe Mixte de Concertation PAC Groupe Mixte de Concertation PAC 22 Juillet 2014 Préfecture de la Charente-maritime 1 de la Charente-Maritime 1. Généralités: - Les contrôles éligibilité et conditionnalité de la PAC 2. Bilan de la campagne

Plus en détail

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 OCEco 1994 Compensation écologique Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 Manières de mesurer, exigences, contributions fédérales Buts: ce document vise à fournir des indications

Plus en détail

2. Détermination de la teneur en eau

2. Détermination de la teneur en eau 2. Introduction à la détermination de la teneur en eau... 2-2 Tolérances applicables à la teneur en eau... 2-3 Estimer la teneur en eau d échantillons légers de blé, d avoine et d orge... 2-5 Blé CWRS,

Plus en détail

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles La mesure 222 comporte 1 seul dispositif Titre de la mesure Première installation de systèmes agroforestiers sur

Plus en détail

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS 2. MONTANT DE LA MESURE En contrepartie du respect de l'ensemble des points du cahier des charges de la mesure, une aide de 149,16 par mare engagée vous sera versée annuellement pendant la durée de l engagement.

Plus en détail

FLASH EXEMPLES DE SURFACES D'INTERET ECOLOGIQUE dans l'aude

FLASH EXEMPLES DE SURFACES D'INTERET ECOLOGIQUE dans l'aude FLASH EXEMPLES DE SURFACES D'INTERET ECOLOGIQUE dans l'aude 1) Haies (1 ml = 10 m2 SIE) Photos, les casses, 20/04/2015 Définition et critères à respecter :leur largeur, définie par la limite des ligneux

Plus en détail