Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage"

Transcription

1

2 Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage

3 Concept d énergie Énergies et travaux cellulaires Forme d énergies Thermodynamique chimique Conversions et couplages énergétiques Différents types de couplages Système de transport et énergie

4 Vie cellulaire = Echanges avec le milieu (2 nde ) Synthèse (1 ère, 2 nde ) Croissance Mouvements (2 nde, TS) Division (1 ère ) Notion de travail Énergie = capacité d un système à produire un travail

5 Pour synthètiser de nouvelles molécules (reactions endergoniques) Pour amorcer le transport actif Pour un travail mécanique (division cellulaire, cyclose, contraction musculaire) Pour maintenir le potentiel membranaire (pompe NaK) Pour la sécrétion cellulaire Pour produire de l energie radiante (bioluminescence)

6 Energie qualifiée selon le travail associé : Énergie cinétique Énergie osmotique Énergie mécanique énergie thermique Énergie électrique Énergie chimique Dans la cellule, l énergie est d origine chimique. Travaux cellulaires => réactions chimiques qui constituent le métabolisme

7 Energie cinétique d une mase en mouvement Energie potentielle : énergie liée à la position ou à une structure Énergie chimique => en réalité une énergie potentielle

8

9 Le système peut il évolué? Dans quel sens? Jusqu ou? Ne s intéresse pas aux vitesses (voir enzymes) Etat initial Etat final 2 principes fondamentaux : l énergie se conserve L entropie ne peut qu augmenter

10 Réunion de matière constituant un ensemble cohérent pouvant être considéré comme un tout : Une cellule Un organisme écosystème Le reste de l univers = milieu extérieur

11 DU = DW + DQ W et Q = travail et chaleur reçue 1 er principe de la thermodynamique Énergie interne de l univers est constant Si un système acquiert énergie, environnement du système en perd

12 Principe de la conservation de l énergie l énergie ne peut ni être créée ni être détruite, elle ne peut qu être transformée Les êtres vivants sont capables de transformer l énergie en ses différentes composantes, énergie chimique (ATP), travail, chaleur, etc., ce qui leur permet entre autres d édifier et de maintenir une structure organisée...

13 L énergie se conserve : Ne peut être ni crée ni détruite Peut être convertie d une forme à l autre Quantité totale reste inchangée Énergie interne (U) de l univers est constante

14 Enthalpie H H = U + P.V DH = DQ + VDP Si pression constante, DP=0 DH = DQ DH fixe caractère exo ou endothermique d une réaction Ne permet pas de déterminer si la réaction est spontanée ou pas

15 Entropie (S) = probabilité d existence d un système Plus système ordonné et plus probabilité d existence faible donc entropie faible Ex : S protéine > S AA constitutifs

16 Plus température et plus agitation moléculaire augmente désordre Hausse T => hausse S

17 Dans un système fermé Système qui n échange que de l énergie avec l extérieur Entropie augmente lors d une transformation spontannée (2 ème principe de la thermodynamique) Augmentation entropie => atteinte état équilibre

18 Système ouvert (cellules) Cellule = entropie faible (organisée) Entropie tend à augmenté Énergie nécessaire pour maintenir état stationnaire de non équilibre

19 Sucre dissous : augmentation désordre Cristallisation sucre => ordre Mais évaporation eau => déordre

20 DG : variation enthalpie libre DH = DG + TDS G = H TS avec T température Si DG < 0 réaction exergonique, spontannée DG > 0 endergonique

21 L entropie n est pas une fonction directement utilisable puisqu il est impossible de mesurer l entropie de l univers». DG = DH - TDS DG mesure la partie de la variation d énergie d un système qui est utile A T et P constante, DG permet d évaluer enthalpie non dissipée sous forme de désordre (TDS)

22 Mesuré dans conditions standard pour comparaison : [P] = [S] = 1M T = 298 K Ph = 7 P = 1013 hpa Attention à ne pas confondre DG et DG 0

23 Origines et utilisations de l ATP : modes de formation de l ATP Types de travaux cellulaires (dont CM) Valeurs énergétiques substrats

24 Autotrophe : source d énergie = énergie solaire Hétérotrophe : source d énergie = molécules organiques

25 VIE CELLULAIRE = TRAVAUX CELLULAIRES = NÉCESSITÉ D ÉNERGIE Energie chimique : Pouvoir réducteur NADPH, H+ Energie chimique : Equivalent énergétique ATP, GTP, Energie osmotique : DµH+ Energie chimique Molécules organiques

26 Énergie existe sous plusieurs formes : chimique calorique mécanique osmotique électrique lumineuse Une réaction chimique n a lieu que si elle est énergétiquement favorable Réaction exergonique : favorable, «libère» énergie Réaction endergonique : défavorable, nécessite nrj

27 Couplage d une réaction endergonique à une réaction exergonique Énergie peut changer de forme durant le couplage Bilan doit être exergonique : somme DG0 doit être négative facteur de couplage : en général, une protéine

28 Transfert d énergie d une molécule à une autre

29 Hydrolyse de l ATP est très exergonique : permet la réalisation de la plupart des réactions chimiques énergétiquement défavorable du métabolisme

30 Gradient osmotique favorable utilisé pour produire une réaction défavorable = synthèse de l ATP

31 Réaction hydrolyse ATP utilisé pour produire un gradient osmotique

32 Gradient osmotique favorable de Na+ permet pompage du glucose défavorable Le gradient favorable de Na+ à au départ été mis en place par la Na/K ATPase

33 4 façons de faire de faire de l ATP Plusieurs façons de consommer de l ATP Photosynthèse (chloroplastes) Phosphorylation oxydative (Mitochondries) Glycolyse (cytosol) Cycle de Krebs (Mitochondries - GTP) ATP Respiration cellulaire ADP + Pi Synthèse des macromolécules Pompage ionique (pompe Na/K) Mobilité (amibes, spermato) Contraction (muscles) Production de chaleur (frissonnement) Endocytose, exocytose

34 L ATP est constitué d une base, dans ce cas une adénine, un ribose et une chaîne de phosphates.

35 L hydrolyse de l ATP est une réaction très favorable (DG0 = kj/mol (-7.3 kcal/mol)) Favorable car : Allège les répulsions électrostatiques Stabilise par résonnance certaines liaisons entre P et O ADP est immédiatement ionisé

36

37 Glycolyse et son controle Décarboxylation oxydative du pyruvate Cycle de Krebs Chaine respiratoire aérobie Voies des pentoses phosphates

38 Fermentation éthanolique et lactique Voie anaérobie alactique Carrefours métaboliques : liens entre métabolismes glucidique/lipidique/protéique

39 Photosynthèse (oxygénique et anoxygénique) Diversité des pigments foliaires

40 réaction chimique d'oxydo-réduction qui fournit l'énergie nécessaire à une cellule pour fonctionner (sous forme d ATP) Carburant : il s'agit du glucose, d'acides gras ou d'autres molécules organiques (acides aminés, corps cétoniques, ) Comburant, le dioxygène

41 Etape 1 : dégradation des macromolécules en composés + simple Etape 2 : formation d acetyl-coa Etape 3 : cycle de Krebs et phosphorylation oxydative

42 Dégradation du glucose en pyruvate 10 étapes dont 3 sont exergoniques donc irréversible Cytosolique chez eucaryotes La glycolyse se décompose en deux phases : La phase préparatoire qui consomme de l ATP La phase de remboursement qui produit de l'énergie sous forme d'atp.

43

44

45 L étape 1 est irréversible car hydrolyse de l ATP permet formation G6P mais hydrolyse G6P ne permet pas synthèse ATP Pour néoglucogénèse, nécessité d une autre enzyme (G6Pase) Idem 2 autres réactions productions ATP (hydrolyse ATP ne permet pas leur formation)

46 La régulation de la glycolyse est conditionnée par l état énergétique de la cellule. Les principaux signaux qui vont déclencher le phénomène sont : le rapport ATP/AMP Le taux de citrate le niveau de fructose 2,6-bisphosphate fabriqué par le foie

47 Régulation au niveau transcriptionnel des différentes enzymes clefs de la glycolyse

48

49 Matrice mitochondriale Pyruvate deshydrogenase est un complexe multienzymatique de grande taille

50 Membrane externe: porine (10,000) Membrane interne: pyruvate translocase symport pyruvate/h+

51 Complexe multienzymatique : La pyruvate décarboxylase (E1) La dihydrolipoamide acetyltransferase (E2) La dihydrolipoamide déshydrogénase (E3)

52

53

54

55 Beta oxydation permet synthèse énergétique en absence de sucres disponibles Produit acetyl-coa qui peut entrer dans le cycle de Krebs Réaction cytosolique puis mitochondriale

56

57 Liaison transitoire acyl à la carnitine pour le transport Libération dans la matrice et libération carnitine et reformation de l acyl-coa

58 Dégradation en 4 étapes Cyclique (hélice de Lynen) Formation de FADH2, NADH, acetyl-coa et un acyl-coa raccourci de 2C

59 Contrôle par produit de la réaction (malonyl-coa) Empêche formation acylcarnitine et donc pénétration des AG dans la mitochondrie

60 Adrénaline permet libération des AG par lyse des TG Hausse AGL circulant dans le sang et disponible pour cellule

61 Voies cataboliques différentes selon : L organisme (levure, plantes, bactéries) Le tissu (muscle) Conditions métaboliques (aérobie vs anaérobie)

62 Dans mitochondrie Débute par entrée dans le cycle de l acetyl-coa provenant de la glycolyse ou de la dégradation des AG

63

64

65

66 Les électrons extraits des nutriments sont transférés par le NADH + H + et la FADH 2 aux protéines de la chaîne. Les électrons sont acheminés à la prochaine molécule qui a plus d affinité pour les electrons et ainsi de suite par cascade. La dernière molécule cède ses électrons à l O 2 qui recueille une paire de protons dans le milieu aqueux et forme de l eau.

67

68 Durant le transport des electrons, des H+ passent de la matrice vers l espace intermembranaire mitochondriale

69 L ATP synthétase, théorie chimio-osmotique de Mitchell = Complexe F0-F1

70 Le gradient de H+ permet la synthèse d ATP par la mitochondrie Théorie chmioosomotique

71 Le gradient de H+ permet la synthèse d ATP par la mitochondrie

72 Les particules F1 sont nécessaires à la fabrication d ATP mais pas au transport des électrons F0 permet le transport des électrons F1 possède une activité ATPasique => SU F1 ATPase

73 F1 F0 - Matrice mitochondriale - Enzyme qui synthétise l ATP - Transmembranaire - Canal à proton

74 En résumé La membrane de la mitochondrie possède des complexes protéiques appelés ATP synthétases qui fabriquent l ATP à partir de l ADP et de phosphate inorganique. L ATP synthétase utilise le gradient électrochimique causé par les protons H + de part et d autre de la membrane mitochondriale interne. Les H + refluent à travers l ATP synthétase pour retourner dans la matrice. Lorsque les H + passent, le complexe protéique produit une phosphorylation oxydative de l ADP

75

76 NADH+ cytosolique (Glycolyse) doit emprunter une navette pour rejoindre la matrice mitochondrial : navette malate aspartate navette glycerol phosphate (consomme 1 ATP) Les 2 NADH cytosoliques produisent donc 4 ou 6 ATP Bilan de l oxydation complète d une molécule de glucose = 36 à 38 ATP

77 Le rapport P/O est le nombre d'atp synthétisés par atome d'oxygène réduit. On a longtemps considéré que le transfert de deux électrons du NADH à l'oxygène produisait environ 3 ATP, et que celui du FADH 2 générait environ 2 ATP. Cependant, la valeur réelle de ce rapport n'est pas nécessairement un nombre entier et prête encore à discussion. En particulier, la translocation, c'est-à-dire l'échange d'un ATP sortant contre un ADP entrant, peut contribuer à ce que le rapport P/O soit un nombre fractionnaire : les valeurs adoptées par consensus sont 2,5 ATP par NADH oxydé et 1,5 ATP par FADH 2 oxydé.

78

79

80 Principalement levures (organisme modèle) Intérêt économique de cette transformation (pain, bière, vin) = recherche importante

81 Principalement muscle mais aussi érythrocyte, rétine, Voie anaérobie qui permet de pallier à un déficit de dioxygène

82 ATP dans la cellule musculaire permet la contraction et donc le mouvement (voir cours physiologie humaine)

83

84 Muscles qui demandent beaucoup d énergie possèdent réserves d énergie sous formes de phosphagènes : composés qui peuvent produirent de l ATP par transfert d un groupement phosphoryl sur l ADP

85 Phosphate de créatine (ou créatine phosphate) est forme de réserve énergétique pour muscle Créatine synthétisé dans les cellules a partie d AA

86 Dédhydratation spontanée et continue en créatinine Créatininurie est proportionnel à la masse musculaire

87 Réaction réversible : si [ATP] dans muscle élevé => stockage Pcréatine Réaction réversible car dans mitochondrie ou a lieu la réaction, l ADP formée durant la réaction est rapidement transformé en ATP et disparait ce qui déplace l équilibre

88 Réaction réversible : si [ATP] dans muscle élevé : stockage Pcréatine

89

90 Dans le muscle myokinase et créatine kinase permettent de fournir rapidement de l ATP ou muscle au début de l effort physique.

91

92

93 Voie néoglucogénèse impossible dans muscle (pas les enzymes) Lactate diffuse via le sang vers foie qui produit alors glucose Glucose peut ensuite retourner dans tissus périphériques

94

95 Production chaleur principalement par le métabolisme

96 - Activité musculaire et exercice physique - Contraction involontaire des muscles (frisson) - Thermogenèse sans frisson

97 Activation du métabolisme des graisses Tissus spécialisés = tissus adipeux brun Très forte concentration en mitochondries (donc en cytochromes) Très nombreuses gouttelettes lipidiques Riche irrigation Activation par NA des terminaisons sympathiques NA stimule via AMPc la TG lipase

98 Tissus adipeux brun est constitué d adipocytes qui présentent forte teneur en mitochondrie (responsable de la couleur brune du tissus). Les lipides sont dispersés en gouttelettes. Stimulation du tissus adipeux brun chez le nouveau-né lors de la naissance (pas d autres systèmes de résistance au froid, peu de réserve de graisse sous cutanée)

99 Protéine découplante (thermogénine) découple oxydation et phosphorylation => production de chaleur sans production d ATP

Chapitre 9: Respiration cellulaire

Chapitre 9: Respiration cellulaire Chapitre 9: Respiration cellulaire Concept de base respiration cellulaire Processus de la respiration aérobie ATP et travail cellulaire Réactions d oxydoréduction Respiration et fermentation Caractéristiques

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi Notes TD1 La glycolyse (2ATP) La glycolyse est une voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie. Elle se déroule dans le cytoplasme de la cellule. Comme son nom l'indique elle

Plus en détail

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires -I -Les cellules respirent 1 2 3 Les échanges gazeux entre les cellules chlorophylliennes et leur milieu 4 - II - Les mitochondries, organites de la

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE IV 2.1 STRUCTURE DE L ATP IV 2.2 ROLE DE L ATP IV 2.3 SYNTHESE DE L ATP IV 2.3.1 CATABOLISME DU

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi Énergie et métabolisme Les animaux trouvent la plupart de leur énergie dans l'oxydation des nutriments. La quantité d'oxygène absorbée peut permettre des mesures du métabolisme. Certains organismes peuvent

Plus en détail

nergétique La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés.

nergétique La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés. Bioénerg nergétique des réactions r biochimiques Définitions La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés. Un système est une partie de

Plus en détail

Phosphorylation oxydative:

Phosphorylation oxydative: Phosphorylation oxydative: Réactions d oxydation: NADH FADH2 (FMNH2) Mitochondrie: Membrane externe: perméable (pores) Membrane interne: imperméable (transporteurs) Espace intermembranaire Matrice Vue

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire -Origine et structure des mitochondries -Fonctions : Respiration et fourniture d énergie / Métabolisme oxydatif -Synthèse

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules Biologie cellulaire Introduction 1 Origine et évolution des cellules - On estime l apparition de la vie à 3,5-3,8 Ga soit environ 1Ga après la formation de la Terre. - Cette vie aurait commencé avec LUCA

Plus en détail

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES Rappel des principes de base: Principes de bases du catabolisme: ATP (unité universelle d énergie) est produit par l oxydation des éléments énergétiques principalement

Plus en détail

Corrigé QCM BIOCHIMIE Biotech 1

Corrigé QCM BIOCHIMIE Biotech 1 " Corrigé QCM BICHIMIE Biotech 1 Consignes : - répondre en utilisant la grille prévue - les documents et la calculatrice sont interdits. Notation : - les QCS comportent 1 seule réponse exacte - QCS juste

Plus en détail

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy Taille des cellules (104) Si une cellule animale avait la taille d'un immeuble de six logements 1 µm = 1/1000

Plus en détail

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo.

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo. Fédération Tunisienne de judo Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré Les filières énergétiques Hamdi Chtourou h_chtourou@yahoo.fr 21/12/2012 La contraction musculaire La contraction musculaire L unité

Plus en détail

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique PACES - UE1 ED 4 : Biochimie métabolique - Catabolisme glucidique Question 1 Soit la séquence suivante de la glycolyse : A : Cette séquence correspond à la phase préparatoire B : Les enzymes E 1 et E 2

Plus en détail

Les liaisons riches en énergie

Les liaisons riches en énergie Les liaisons riches en énergie Définition: liaison dont la rupture libère beaucoup d énergie (dont la synthèse consomme beaucoup d énergie). I. Liaison anhydride phosphorique Elle résulte d une élimination

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

Faculté des Sciences de Bizerte

Faculté des Sciences de Bizerte Faculté des Sciences de Bizerte sommaire 1. La voie de la glycolyse 1.1. En anaérobie (fermentation) 1.2. En aérobie (respiration) 2. Cycle de Krebs 3. Chaine respiratoire 4. Régulation de la voie de la

Plus en détail

L'énergie et le sport

L'énergie et le sport L'énergie et le sport Par Alain Carpentier Laboratoire de Biologie Appliquée et Unité de Recherche en Neurophysiologie Institut Supérieur d'education Physique et de Kinésithérapie (ISEPK) La pratique sportive

Plus en détail

PACES UE1 : ED5

PACES UE1 : ED5 PACES 2013-14 UE1 : ED5 QCM 1 : Soit la réaction de transformation du pyruvate en acétyl-coa A- Cette réaction a lieu dans la mitochondrie. B- Cette réaction est catalysée par la pyruvate déshydrogénase.

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

II. La glycolyse 1) Schéma général 2) Les dix étapes de la glycolyse 3) Bilan de la glycolyse 4) Devenir du pyruvate

II. La glycolyse 1) Schéma général 2) Les dix étapes de la glycolyse 3) Bilan de la glycolyse 4) Devenir du pyruvate II- Métabolisme énergétique I. Introduction 1- Le métabolisme énergétique dans la cellule 2- Notions de bioénergétique 3- ATP et liaisons riches en énergie 4- Réactions d oxydation cellulaire et d oxydo-réduction

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Sommaire. INTRODUCTION Page 3-7 FILIERE ANAEROBIE ALACTIQUE FILIERE ANAEROBIE LACTIQUE Page 8-15

Plus en détail

Thème 1- Energie et cellule vivante

Thème 1- Energie et cellule vivante Thème 1- Energie et cellule vivante chapitre 2 : respiration et fermentations cellulaires. Photo inserm La plupart des cellules respire. Les cellules consomment du dioxygène et rejettent du dioxyde de

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail

L1integration metaboligue

L1integration metaboligue L1integration metaboligue Dr L.BELKACEM M.A BIOCHIMIE CHUC Plan du cours Introduction I-Objectifs du métabolisme 11- outils de la régulation métabolique III-sites de contrôle des voies métaboliques principales

Plus en détail

MI1 Métabolisme et Nutrition - Bioénergétique - Baudin Année Universitaire BIOENERGETIQUE

MI1 Métabolisme et Nutrition - Bioénergétique - Baudin Année Universitaire BIOENERGETIQUE BIOENERGETIQUE 1. Préambule Les organismes vivants sont des systèmes chimiques autonomes qui s auto-reproduisent. Ils sont constitués d une série de molécules C, O, H (+ N et phosphore) 4 catégories :

Plus en détail

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION Un effort, quelque soit sa nature, a besoin d ENERGIE Flux biologique de l ÉNERGIE Schématisons ce flux Plantes vertes CO 2 H 2 O Aliments O 2 Humains+

Plus en détail

EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER :

EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER : UNIVERSITÉ MOHAMED V FACULTÉ DES SCIENCES RABAT DÉPARTEMENT DE BIOLOGIE LABORATOIRE DE BIOCHIMIE IMMUNOLOGIE EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER : Analyse et contrôle qualité des médicaments

Plus en détail

RÉGULATION de la GLYCÉMIE

RÉGULATION de la GLYCÉMIE Physiologie Moléculaire Cours06 02/04/08 FEUGEAS RÉGULATION de la GLYCÉMIE I. VALEURS USUELLES ET REGULATION PHYSIOLOGIQUE : A. Valeurs et variations usuelles : glycémie à jeun (sans apport alimentaire

Plus en détail

La photosynthèse photosynthèse autotrophes hétérotrophes photoautotrophes

La photosynthèse photosynthèse autotrophes hétérotrophes photoautotrophes La photosynthèse La vie sur terre dépend de l énergie solaire : les végétaux convertissent l énergie lumineuse en énergie chimique. Ce processus s appelle la photosynthèse. Les autotrophes sont les producteurs

Plus en détail

A fin de réaliser ses travaux, les organismes vivants doivent extraire de l énergie et de la matière à partir de leur environnement.

A fin de réaliser ses travaux, les organismes vivants doivent extraire de l énergie et de la matière à partir de leur environnement. Pour se maintenir en vie, croitre et se reproduire les cellules vivantes effectuent en permanence un travail (Synthèse de composés, transport, contraction, génération de potentiel électrique A fin de réaliser

Plus en détail

Fiche Mitochondrie. Alina Zerbi (TSN) NON REVUE PAR LES PROFESSEURS

Fiche Mitochondrie. Alina Zerbi (TSN) NON REVUE PAR LES PROFESSEURS NON REVUE PAR LES PROFESSEURS Fiche Mitochondrie Alina Zerbi (TSN) MEC : Matrice extra-cellulaire Cyt : cytoplasme EIM : espace intermembranaire Prot : protéine AG : acide gras UQ : ubiquinone oxydée UQH2

Plus en détail

I. CONDITIONS THERMODYNAMIQUES DE REALISATION DES REACTIONS METABOLIQUES. A. L'enthalpie libre et l'évolution d'un système thermodynamique

I. CONDITIONS THERMODYNAMIQUES DE REALISATION DES REACTIONS METABOLIQUES. A. L'enthalpie libre et l'évolution d'un système thermodynamique Introduction à l'étude du métabolisme cellulaire : quelques notions de thermodynamique, principaux types de réactions, importance des coenzymes et de l'atp Introduction : Un organisme vivant fonctionne

Plus en détail

Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE

Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE 1. L atome........................................................... 3 La classification périodique des éléments de Mendeleïev................ 3 Structure électronique

Plus en détail

Professeur Bertrand TOUSSAINT

Professeur Bertrand TOUSSAINT UE1 : Biochimie Chapitre 4 : Bioénergétique, introduction au métabolisme Professeur Bertrand TOUSSAINT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Echange

Plus en détail

RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT

RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT 1. LES MICROORGANISMES DANS LE MONDE VIVANT 2. L ÉNERGIE DES MICROORGANISMES 1. La composition élémentaire d une bactérie 2. La production d énergie 3. Les types respiratoires

Plus en détail

Lycée Saint Joseph Izmir. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules. Introduction...p.

Lycée Saint Joseph Izmir. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules. Introduction...p. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules Table des matières Introduction...p.2 I. Dégradation des métabolites énergétiques...p.4 I.1 Les rendements énergétiques...p.4

Plus en détail

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 CORRECTION 1 ère PARTIE : Évaluation des connaissances (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES Mode de vie et organisation fonctionnelle des

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules.

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. Toutes les cellules ont besoin d énergie pour fonctionner (biosynthèses, transport de molécules, mouvements cellulaires ). L ATP est une molécule jouant

Plus en détail

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG Glucides A- Absorption Digestion : - la vitesse d absorption du galactose est la plus rapide après c est celle du glucose. - il existe 02 types de transport : - passif : diffusion facilitée fructose,mannose

Plus en détail

CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides :

CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides : CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides : #1 total ATP produit bilan détaillé #2 total ATP produit bilan détaillé #3 total ATP produit bilan détaillé #4 total ATP produit bilan détaillé #5

Plus en détail

Les glucides dans la biologie des cellules.

Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides sont des constituants organiques abondants chez les êtres vivants, et notamment chez les végétaux. Ils comprennent par exemple la cellulose, qui

Plus en détail

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil - Dans chaque cellule se déroulent des centaines de réactions chimiques, qui constituent le métabolisme. Les composés chimiques impliqués

Plus en détail

ΔE 0 = E E 0 2 est positif et donc ΔG 0 est négatif.

ΔE 0 = E E 0 2 est positif et donc ΔG 0 est négatif. LES OXYDATIONS PHOSPHORYLANTES (PHOSPHORYLATION OXYDATE) I Rappels préliminaires sur l oxydo-réduction II Introduction Organisation de la chaîne respiratoire Mécanisme de formation de l ATP V Bilan énergétique

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE

PRODUCTION DE L ENERGIE PRODUCTION DE L ENERGIE D LES OXYDATIONS PHOSPHORYLANTES (PHOSPHORYLATION OXYDATIVE) I Rappels préliminaires sur l oxydo-réduction II Introduction Organisation de la chaîne respiratoire IV Mécanisme de

Plus en détail

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 Chapitre 1: Bioénergétique Parties IV- V - VI IV- La voie aérobie CO 2 + H 2 O VOIE AEROBIE ATP Glucose, Glycogène, acides gras libres,

Plus en détail

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012)

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012) ED 4 - Biochimie U 2012/13 (version du 16/10/2012) QCM 1 : Digestion et absorption des glucides A L hydrolyse de l amidon en n molécules de glucose nécessite uniquement l intervention de l alpha-amylase.

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Introduction L existence de la cellule est définie par sa capacité à maintenir à l intérieur de sa membrane un milieu différent de ce qui se

Plus en détail

REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE

REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE SYNTHESE DE L ATP HYDROLYSE DE L ATP ADP + Pi + H + ATP + H 2 O ATP + H 2 O ADP + Pi + H + G o = + 30,5 kj/mol (Réaction endergonique) G o = - 30,5 kj/mol (Réaction

Plus en détail

-cycle de Krebs -synthèse glycogène -la voie des pentoses phosphates -synthèses des acides gras -synthèses des acides aminés -photosynthèse

-cycle de Krebs -synthèse glycogène -la voie des pentoses phosphates -synthèses des acides gras -synthèses des acides aminés -photosynthèse Bioénergétique Introduction : La bioénergétique est la partie de la biochimie qui étudie et explique les mécanismes des transformations (conversion) de l'énergie dans les tissus vivants. Le métabolisme

Plus en détail

UE1B ED2 2015/2016 III

UE1B ED2 2015/2016 III UE1B ED2 2015/2016 Question 1 : Devenir des glucides alimentaires A. Les disaccharides sont capables de passer à travers les membranes cellulaires intestinales. B. L'intolérance au lactose est due à un

Plus en détail

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Chapitre 2 : Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Docteur Walid RACHIDI UE2 : Biologie cellulaire Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Boite . Adresse : Mot de passe: biochimie1

Boite  . Adresse : Mot de passe: biochimie1 Boite e-mail Adresse : licence.fondamentale@yahoo.fr Mot de passe: biochimie1 Veuillez consulter cette boite e-mail pour trouver le cours en version PDF. Biochimie Métabolique 2 ème Année Licence Fondamentale

Plus en détail

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate Les grandes voies métaboliques: Glycolyse Cycle de Krebs ou cycle de l acide citrique Voie des pentoses phosphate (pouvoir réducteur, pentoses pour acides nucléiques) Gluconéogenèse ou néoglucogenèse (synthèse

Plus en détail

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe :

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe : Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014 NOM : Prénom : Groupe : Rapport de Stage Groupe 00 I) FILIERES ENERGETIQUES AU COURS DE L EXERCICE INTENSE REPETE... 3 1) PRODUCTION D ENERGIE... 3 2) GLYCOLYSE

Plus en détail

Intégrations du métabolisme

Intégrations du métabolisme Intégrations du métabolisme Vue d ensemble Définitions Le métabolisme regroupe l anabolisme (synthèse) et le catabolisme (dégradation) L ensemble des réactions de transformation forme les voies métaboliques.

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCEMIE

REGULATION DE LA GLYCEMIE REGULATION DE LA GLYCEMIE Approvisionnement continu en glucose cellules activité métabolique normale. Constance remarquable de la glycémie : 4-6 mmol/l (0,7-1,1 g/l) Régulation étroite. Exemple : SNC Besoins

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE 1) Introduction 2) Rappel 3) Exploration du métabolisme anaérobie 3.1) Méthode Directe 3.2) Méthodes Indirectes 4) Développement du Métabolisme Anaérobie 5) Adaptations

Plus en détail

Cycle de Krebs ou de l acide citrique

Cycle de Krebs ou de l acide citrique Glycogène Cycle de Krebs ou de l acide citrique GLUCOSE glucose Glycolyse Pyruvate Le cycle de Krebs est la voie terminale d oxydation du glucose et d autres molécules énergétiques (acides aminés, acides

Plus en détail

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2)

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Transports transmembranaires PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Plan Général 1. Généralités: sélectivité du passage transmembranaire 2. Transport facilité 3. Transport actif primaire

Plus en détail

Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique

Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique 1. Rappel en Bioénergétique Thermodynamique Aspect Enzymatique xydoréduction 2. La chaîne respiratoire mithocondriale (CRM) Les différents complexes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 7 Chapitre 1 - NOTIONS D'ÉNERGIE ET DE FLUX... 9 1.1. Introduction... 9 1.2. Notions de thermodynamique... 13 1.2.1. Principe de conservation de l énergie, application

Plus en détail

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES 1 Chapitre 17 Pr C.ZINSOU METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES De l enseignant OBJECTIFS Replacer les grandes voies métaboliques dans le contexte tissulaire au niveau du foie, du tissu adipeux, du

Plus en détail

Chapitre II Métabolisme des Glucides

Chapitre II Métabolisme des Glucides Chapitre II Métabolisme des Glucides Glycolyse et Néoglucogenèse Glycogénolyse et Glycogénogenèse Voie des Pentoses Phosphates Cycle de Krebs Chaine Respiratoire Vue d Ensemble du Métabolisme des Glucides

Plus en détail

LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS

LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS I - INTRODUCTION : - La chaîne respiratoire mitochondriale (C R M) est localisée dans la membrane interne mitochondriale. -

Plus en détail

Respiration cellulaire:

Respiration cellulaire: Respiration cellulaire: 3 phases d oxydation Phase 1: production d acétyl-coa Phase 2: Cycle de Krebs (= Cycle de l acide citrique = Cycle de l acide tricarboxylique) Phase 3: phosphorylation oxydative

Plus en détail

Métabolisme Biochimique

Métabolisme Biochimique Données Thermodynamiques Métabolisme Biochimique 1. Les deux principes de thermodynamique Thermodynamique: analyse énergétique au sein d'un système; sachant qu'un système peut-être une cellule, une portion

Plus en détail

Pour se multiplier les cellules ont besoin de produire de la matière, grâce à une production d énergie.

Pour se multiplier les cellules ont besoin de produire de la matière, grâce à une production d énergie. b) Un fonctionnement cellulaire commun. Les cellules «travaillent», elles remplissent des fonctions : - Le métabolisme est l ensemble des réactions chimiques se déroulant dans une cellule : - Les réactions

Plus en détail

LES NAVETTES & LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE LA RESPIRATION CELLULAIRE AÉROBIEA

LES NAVETTES & LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE LA RESPIRATION CELLULAIRE AÉROBIEA LES NAVETTES & LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE LA RESPIRATION CELLULAIRE AÉROBIEA La respiration cellulaire aérobie a comprend 3 stades métaboliques: 1. La glycolyse CYTOSOL 2. Le cycle de Krebs MATRICE MITOCHONDRIALE

Plus en détail

TD METABOLISME GLUCIDIQUE

TD METABOLISME GLUCIDIQUE TD MÉTABOLISME GLUCIDIQUE TD METABOLISME GLUCIDIQUE Les questions en noir sont à préparer en amont des séances de cours. Les questions en bleu seront traitées lors des séances de cours. Les exercices à

Plus en détail

Thème : Energie et cellule vivante

Thème : Energie et cellule vivante Thème : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : L ATP, molécule indispensable aux activités cellulaires 1. Structure de l ATP L ATP, adénosine tri-phosphate, est la molécule universelle qui permet les

Plus en détail

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 TUTORAT UE 1 2013-2014 Biochimie CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 QCM n 1: B, C Intégration du métabolisme Nucléotides et acides nucléiques Réplication & Réparation de l ADN Pr. Sophie MARY

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

Réactions d oxydation et de réduction dans les processus biologiques

Réactions d oxydation et de réduction dans les processus biologiques Faculté de Pharmacie Université de Montpellier Réactions d oxydation et de réduction dans les processus biologiques Séverine Denoyelle, MCF Chimie Thérapeutique 1. Généralités capable : - de capter des

Plus en détail

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATE. Les grandes voies métaboliques. Glycolyse (1ère partie dégradation glucose)

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATE. Les grandes voies métaboliques. Glycolyse (1ère partie dégradation glucose) Les grandes voies métaboliques Glycolyse (1ère partie dégradation glucose) Cycle de Krebs ou cycle de l acide citrique (2ème partie dégradation glucose, acides gras, AA) Voie des pentoses phosphate (pouvoir

Plus en détail

Diversité et complémentarité des métabolismes

Diversité et complémentarité des métabolismes - Terminale S Spécialité SVT : Dossier 2 : Diversité et complémentarité des métabolismes - 1 T erm S Spé Enseignement obligatoire Les cellules autotrophes produisent de l ATP dans les chloroplastes, énergie

Plus en détail

Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT

Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT UE1 : Biochimie Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. PLAN Définitions et rappels

Plus en détail

[COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE

[COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE [COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE I. Généralités Définition du métabolisme : c est l ensemble des réactions biochimiques de l organisme. Ces réactions biochimiques

Plus en détail

COURS DE METABOLISME

COURS DE METABOLISME 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 7 (Pr C. ZINSOU) LE CYCLE TRICARBOXYLIQUE (CYCLE DE KREBS OU CYCLE DU CITRATE) 1 - INTRODUCTION 2 - ENTREE DU PYRUVATE DANS LE CYCLE DE L'ACIDE CITRIQUE 3 - DIFFERENTES

Plus en détail

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE LA MEMBRANE. La cellule Eucaryote a besoin d'eau, de sels minéraux et de macromolécules pour vivre (production d'énergie et source de matières premiaires.).

Plus en détail

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE )

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 12 Pr C. ZINSOU BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 - INTRODUCTION 2 - TRANSFERT DU RADICAL ACETYLE DE LA MITOCHONDRIE DANS LE CYTOSOL 3 - BIOSYNTHESE DE L'ACIDE PALMITIQUE

Plus en détail

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 METABOLISME ENERGETIQUE 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 Processus de la chaine métabolique: Catabolisme anaérobie du glucose: GLYCOLYSE. Pages: 5 à 7 Oxydation aérobie du PYRUVATE: Pages: 8 à 10 Complexe

Plus en détail

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER.

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER. Métabolisme du glucose lycogenèse lycogénolyse Biochimie humaine. Ed. Flammarion Absorption des glucides Lactose Lumière intestinale Amidon/ lycogène lucose Sucrose Transport des oses Absorption des glucides

Plus en détail

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 11 Nutrition et métabolisme Fonction physiologique de l alimentation (l'alimentation a

Plus en détail

La chaîne respiratoire

La chaîne respiratoire La chaîne respiratoire Métabolisme UE1 Tutorat Santé Lyon Sud UE1 La chaîne respiratoire Cours du Professeur C. RODRIGEZ L ensemble des cours du Professeur fait habituellement l objet de X QCMs au concours.

Plus en détail

F2 / Etude de quelques voies métaboliques

F2 / Etude de quelques voies métaboliques F2 / Etude de quelques voies métaboliques F2_Activité 5_2_EXERCICES : Etude du devenir du pyruvate, en voie AEROBIE Etape 3 ETAPE 3 : LA PHOSHORYLATION OXYDATIVE Alors que les étapes 1 (pyruvate déshydrogénase)

Plus en détail

1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie.

1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie. RESPIRATION MITOCHONDRIALE 1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie. b) Rappels: L énergie chimique sert

Plus en détail

Métabolisme des glucides CYCLE DE KREBS

Métabolisme des glucides CYCLE DE KREBS CYCLE DE KREBS I. HISTORIQUE Le cycle de Krebs a été élucidé grâce aux travaux de Hans Krebs 1937. prix Nobel de médecine en 1953. II. DÉFINITION Le cycle de Krebs (ou de l acide citrique) est la voie

Plus en détail

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez Le métabolisme m anaérobie alactique Par Loïc Arbez PLAN Généralités Métabolisme anaérobie alactique et performance sportive Les facteurs limitants du métabolisme m anaérobie alactique Évaluation de l

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE

CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE LA PHOSPHORYLATION OXYDATIVE A la sortie du cycle de Krebs on a donc du CO2 et des éléments réduits NADH et FADH2 qui sont réoxydés par la Chaine Respiratoire Mitochondriale

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail