Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME"

Transcription

1 Finistère N 8 - AVRIL 2008 La fréquentation touristique selon le moyen de transport : le train UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

2 SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de cadrage 04 L origine géographique des clientèles 05 Le profil de la clientèle 06 La préparation du séjour 08 Les modes d hébergement, les raisons de choix et les activités 10 La consommation touristique et la satisfaction Avertissement Dans cette publication sont présentés les résultats correspondants aux séjours réalisés en Finistère par les touristes ayant utilisé le train comme moyen de transport pour se rendre dans le département. Ils sont comparés aux résultats de l ensemble de la clientèle en séjour en Finistère (dénommé ci-après ), quel que soit le mode de transport employé. A savoir Grâce à l enquête Morgoat tourisme 2005, plus de questionnaires ont été recueillis en Finistère. La richesse et le volume des informations collectées nous permettent de segmenter finement la clientèle touristique dans le Finistère pour approfondir sa connaissance et, ainsi, préciser les actions à entreprendre. Les partenaires de l enquête (le Conseil général du Finistère, le Comité départemental du tourisme, les Chambres de commerce et d industrie de Brest, Morlaix et Quimper Cornouaille) ont déjà publié une collection présentant les principaux résultats. La collection N 1 : la fréquentation touristique N 5 : la fréquentation touristique selon le moyen de préparation du séjour : avec ou sans internet N 2 : la fréquentation touristique en hébergement marchand et non marchand N 6 : la fréquentation touristique selon la durée du séjour : court séjour, long séjour N 3 : la fréquentation touristique en cœur de saison, bord de saison et hors saison N 7 : la fréquentation touristique en hébergement locatif N 4 : la fréquentation touristique par espace : littoral rural, littoral urbain, intérieur N 8 : la fréquentation touristique en hôtellerie et en camping Vous pouvez également télécharger les différentes publications mises en ligne sur les sites internet de chacun des partenaires Comité départemental du tourisme du Finistère CCI Brest CCI Morlaix CCI Quimper Cornouaille LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

3 Données de cadrage Les modes de transport Pour rappel, 6,5% des nuitées réalisés en Finistère l ont été par des touristes ayant utilisé le train comme moyen de transport pour venir en séjour (il s agit de la base des éléments analysés ci-après). Moyens de transport utilisé pour se rendre en Finistère (en % des nuitées - multi-réponses) , base d'analyse 6,5 8,3 2,5 2,3 1,8 Voiture Ferry Avion Camping-Car Autre Poids des séjours selon la période Les clientèles touristiques s étant rendu en Finistère en train ont davantage séjourné en bord de saison (+10 pts par rapport à la moyenne) et en hors saison (+7 pts par rapport à la moyenne). Répartition des séjours par saison (en % des séjours) ,8 50,6 33, ,0 25,2 17, Cœur de saison Bord de saison Hors saison Poids des séjours selon l espace touristique Répartition des séjours par espace (en % des séjours) Littoral rural 64,2 74,1 Littoral urbain 30,1 16,9 Intérieur 5,6 9,0 Parmi la clientèle venue en séjour en Finistère en train, l espace littoral urbain enregistre des résultats nettement supérieurs à ceux réalisés par l ensemble de la clientèle (plus de 30% des séjours ont lieu sur cet espace contre près de 17% en moyenne). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

4 L origine géographique des clientèles La répartition français/étrangers des nuitées Origine géographique de la clientèle se rendant en Finistère par le train (en % des nuitées) Etrangers 15,5% Origine géographique de l ensemble de la clientèle (en % des nuitées) Etrangers 19,5% Français 84,5% Français 80,5% Parmi les touristes venus en séjour en Finistère en train, la part des clientèles françaises est sur représentée par rapport à l ensemble de la clientèle (+4 pts). La région d origine des Français Les premières régions émettrices de clientèles françaises (en % des nuitées françaises) Ile de France 57,4 37,5 Rhône-Alpes 14,1 6,8 Provence-Alpes-Côte d Azur 8,3 3,5 Franche-Comté 5,1 2,5 Auvergne 4,8 1,7 Aquitaine 2,0 2,5 Pays de Loire 0,8 6,7 Bretagne 0,2 7,3 Une majorité de touristes français est originaire de la région parisienne (57% des nuitées). Les deux régions suivantes (Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d Azur) enregistrent des résultats nettement supérieurs au global : à rapprocher du maillage des lignes TGV Sud- Est/Bretagne. En revanche, les clientèles de proximité (Bretagne, Pays de Loire) utilisent très peu le train et privilégient davantage leur voiture pour se rendre en Finistère. Le pays d origine des étrangers Les pays d origine des clientèles étrangères (en % des nuitées étrangères) Espagne 44,7 3,4 Grande-Bretagne 20,4 49,0 Allemagne 7,5 23,9 Sur un faible pourcentage de clientèles étrangères utilisant le train pour se rendre en séjour dans le département, les Espagnols arrivent néanmoins nettement en tête (près de 45% des nuitées étrangères). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

5 Le profil de la clientèle L âge des touristes Du fait d un mauvais renseignement du questionnaire d enquête à cette question, il ne nous est pas possible de publier des résultats fiables sur cet indicateur. Le type de groupes En famille 40,0 46,2 Seule 25,4 4,9 En couple 24,1 38,9 Seule avec des amis 8,6 3,7 En couple avec des amis 1,9 3,5 En famille avec des amis 1,2 3,7 Plus de 33% des séjours de la clientèle venue en train concernent des personnes seules ou avec des amis (contre seulement 8,6% pour l ensemble de la clientèle). Les Professions et Catégories Sociales Parmi les clientèles utilisant le train, on dénombre un pourcentage supérieur de cadres supérieurs et professions libérales, ainsi que d étudiants, chômeurs et inactifs. Professions et Catégories Sociales ,1 27,9 29,3 28,6 28, , ,9 17, , ,9 1,3 Agriculteur 3,2 6,4 Artisan, commerçant, chef d'entreprise cadre moyen Cadre supérieur, profession libérale Employé, services 5,6 3,2 Ouvrier 6,6 Etudiant, chômeur, inactif Retraité Les revenus Les revenus nets mensuels du foyer (en % des séjours) Moins de ,4 4,7 De à moins de ,6 15,6 De à moins de ,7 27,4 De à moins de ,7 24,4 De à moins de ,5 18, et plus 13,0 9,7 Les foyers touristiques ayant des revenus intermédiaires (entre et euros) sont sous-représentés parmi la clientèle touristique venue en train à la différence des extrêmes (- de et plus de euros) qui représentent une part supérieure à la moyenne. LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

6 La préparation du séjour Le cadre Le cadre de réalisation du séjour Congés 68,8 79,9 Week-ends et ponts 14,9 7,5 Journées de RTT 4,0 1,9 Déplacements professionnels 4,7 0,9 Autre (évènements, retraites, ) 10,2 11,7 Les séjours des touristes venus par le train sont davantage réalisés lors de week-ends ou ponts, ainsi que lors de journées de RTT et ce au détriment des séjours lors des congés annuels. Les déplacements professionnels (tourisme d affaires) enregistrent également une part largement supérieur à celle correspondant à l ensemble de la clientèle L organisation du séjour Une large majorité des touristes se rendant en Finistère par le train préparent leur séjour entre 1semaine et 3 mois à l avance (65 % des séjours). Ils sont proportionnellement moins nombreux à se décider à l improviste ou à préparer très en amont leur séjour (plus de 6 mois à l avance). Les périodes d organisation du séjour (en % des séjours) ,8 10,4 6,8 7,3 35,1 24,8 29,9 22,9 13,2 17,9 13,2 7,6 5 0 A l'improviste Moins d'une semaine avant Entre 1 semaine et 1 mois Entre 1 et 3 mois Entre 3 et 6 mois Plus de 6 mois à l'avance La préparation du séjour Parmi les clientèles venues en séjour en train en Finistère, beaucoup d entre elles connaissent déjà la région (48% des séjours) et/ou en sont originaires (21,9%). Les principaux moyens de préparation du séjour Connaît la région 48,7 40,2 Aucune préparation 44,3 37,4 Internet 34,2 34,2 Bouche à oreille 24,3 23,2 Originaire de la région 21,9 15,7 Guide touristique 20,9 36,5 Office de tourisme 13,2 21,6 LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

7 La réservation Les prestations réservées à l avance Aucune Les activités 9,4 2,5 5,2 41,3 L'hébergement en pension complète 1,4 5,3 L'hébergement en 1/2 pension 3,8 6,8 La location de véhicule L'hébergement seul 3,0 13,8 33,0 45,7 Le transport 9,3 76, global Sans surprise, le mode de transport est la prestation la plus réservée, d autant plus, comme on le verra par la suite, qu il s agit essentiellement d une clientèle séjournant en hébergement non marchand. Les modes de transport Il s agit ici du segment de clientèle étudiée dans ce document (cf. page 3). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

8 Les modes d hébergement, les raisons de choix et les activités Les modes d hébergement La répartition marchand/non marchand (en % des nuitées) Autre (non précisé) 2,6% Hébergement marchand 31,5% Autre (non précisé) 2,1% Hébergement marchand 54,1% Hébergement non marchand 65,9% Hébergement non marchand 43,8% Les modes d hébergement utilisés (en % des nuitées) Hôtel 7,8 4,9 Résidence de tourisme 3,7 4,4 Camping 5,8 17,7 Meublé ou location saisonnière 11,0 15,1 Village de vacances, hébergement collectif 0,2 2,8 Gîte rural 1,7 7,8 Chambre d hôte 1,3 1,4 Total marchand 31,5 54,1 Résidence principale de parents, amis 21,2 10,0 Résidence secondaire de parents, amis 15,2 10,7 Résidence secondaire personnelle 27,3 20,9 Autre non marchand 2,2 2,2 Total non marchand 65,9 43,8 Autre 2,6 2,1 La clientèle touristique en Finistère venue en séjour en train réside principalement en hébergement non marchand (près de 66% des nuitées), et surtout en résidence secondaire personnelle. Celle séjournant en hébergement marchand privilégie la location saisonnière (11% du total des nuitées mais 35% des nuitées marchandes) et l hôtel. Les raisons de choix Les raisons de choix d un séjour en Finistère Côtes et activités liées à la mer 44,2 47,5 Visites à des parents, amis 43,2 24,7 Patrimoine naturel 35,9 46,1 Découverte de la Bretagne 28,3 36,3 Origines bretonnes 26,5 23,0 Attaches à la région (souvenirs, ) 21,6 17,8 Moins de concentration touristique 15,8 20,1 Opportunité d un hébergement gratuit 15,2 12,2 Climat 12,7 13,2 Spécialités culinaires régionales 10,9 15,2 Cultures et traditions 10,6 16,0 Patrimoine architectural 7,9 11,3 Autre (travail, transit, ) 5,3 2,2 Festivals, évènements, fest-noz 3,6 5,4 Les raisons de choix d un séjour en Finistère par la clientèle venant en train reflètent ses caractéristiques décrites précédemment, à savoir : une connaissance de la région (visites à des parents, amis, origines bretonnes, attaches à la région ) et un séjour en hébergement non marchand (visite à des parents, amis et opportunité d un hébergement gratuit ). A noter également le poids relativement important des raisons professionnelles (Autre) à rapprocher du cadre de réalisation du séjour (déplacements professionnels). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

9 Les activités pratiquées De par le moyen de transport utilisé pour se rendre en Finistère (ici le train), les touristes rencontrent plus de difficultés pour se rendre ensuite sur les sites naturels (30% des séjours contre 46% pour l ensemble de la clientèle en séjour en Finistère). D autre part, s agissant pour beaucoup d une clientèle en séjour en résidence secondaire, le repos est d avantage cité parmi les activités pratiquées. Les activités pratiquées lors d un séjour en Finistère (en % des séjours) Bateau, activité maritime, plongée Découverte des îles Fêtes, festivals, spectacles Visite d'un parc de loisirs Grande randonnée pédestre Visite de monuments, musées Visite de sites naturels Repos Plage, baignade Balade (à pied, à vélo) 12,9 10,7 13,0 10,8 8,8 10,9 8,2 10,9 11,1 11,4 22,8 20,1 30,2 46,4 39,4 45,2 46,7 45,9 73,7 72, Déplacements à partir du lieu de séjour Les déplacements à partir du lieu de séjour en Finistère (en % des séjours) Vous rayonnez beaucoup 40,3 50,3 Vous circulez de temps en temps 40,9 41,9 Vous ne bougez pratiquement pas 18,8 7,8 Si la part des touristes circulant de temps en temps ne diffère pas sensiblement de celle de l ensemble de la clientèle (autour de 41% des séjours), en revanche, la proportion des séjours ne donnant lieu à quasiment aucun déplacement est largement plus élevée parmi les clientèles venues en train (près de 19% des séjours). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

10 La consommation touristique et la satisfaction Les indicateurs de consommation Dépense moyenne/jour/personne (en ) 29,6 29,1 Durée moyenne de séjour (en jours) 12,7 11,9 Taille moyenne du groupe (en personnes) 3,5 3,7 Budget du séjour (en ) Le budget global d un séjour pour un foyer touristique s étant rendu en Finistère par le train est identique à la moyenne départementale de l ordre de euros. Cependant, il recouvre certaines différences dans ses composantes : en effet, la part du coût du transport est plus importante (chaque personne paye son billet, à la différence de la route où le coût est divisé par le nombre de personnes dans le véhicule), alors que celle consacrée à l hébergement est moindre (hébergement non marchand majoritaire). L intention de retour Parmi les touristes utilisant le train pour venir en séjour en Finistère, à peine 1% n envisage pas un retour dans le département au cours des 2 prochaines années. Pour la quasi-totalité prévoyant un prochain séjour, la date de retour importe moins que pour l ensemble de la clientèle. Les intentions de retour en Finistère d ici 2 ans ,9 32,1 En juillet/août envisagent de revenir en Finistère d'ici 2 ans 23,6 23,3 En juin/septembre 13,3 10,8 10,2 9,9 Pendant les vacances scolaires (hors été) 31,8 24,1 En dehors des Indifféremment vacances scolaires (hors été) 0,9 5,5 N'envisagent pas de revenir d'ici 2 ans La fidélité La fréquence des séjours effectués en Finistère ces 5 dernières années (en % des séjours) C est le premier séjour 22,0 26,9 Entre 2 et 4 séjours 26,8 32,2 Entre 5 et 10 séjours 18,0 15,0 Plus de 10 séjours 9,9 4,2 Vous venez très régulièrement 23,2 17,9 Vous habitez en Bretagne 0,1 3,8 Les touristes se rendant en séjour en Finistère par le train viennent plus régulièrement que la moyenne ; 23,2% des séjours sont même très réguliers, contre 17,9% en moyenne. A l opposé, la part des premiers séjours est sensiblement moins élevée (22% des séjours contre près de 27% au global). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

11 Principaux points positifs et points négatifs Clientèle s étant rendue en Finistère par le train (en % des séjours) Point positif Point négatif Sans opinion Les sites naturels 96,1% 0,2% 3,7% L'environnement La cadre de vie L'accessibilité 94,6% 1,5% 3,9% 89,9% 0,0% 10,1% 61,2% 24,8% 14,0% Les conditions météo Les prix 47,3% 26,2% 26,5% 33,2% 29,2% 37,6% Point positif Point négatif Sans opinion Comme pour l ensemble des clientèles en séjour en Finistère, les principaux motifs de satisfaction restent les sites naturels, l environnement et le cadre de vie. Parmi, les motifs d insatisfaction, si le prix demeure le premier d entre eux, l accessibilité enregistre un pourcentage supérieur de mécontents (24,8% des séjours contre seulement 14,1% en moyenne). En revanche, en toute logique, la circulation et le stationnement recueillent moins d avis négatifs de la part de la clientèle se rendant en Finistère par le train (15,7% des séjours les citent comme point négatif contre 20,8% pour l ensemble de la clientèle). LA FREQUENTATION TOURISTIQUE SELON LE MOYEN DE TRANSPORT : LE TRAIN - SOURCE MORGOAT ENQUETE TOURISME

12 Conseil général du Finistère 32 Boulevard Dupleix Quimper cedex tél fax e.mail : CCI Brest 1 Place du 19 ème R.I. BP 92028, Brest cedex 1 tél fax e.mail : CCI Morlaix Aéroport CS 27934, Morlaix cedex tél fax e.mail : CCI Quimper Cornouaille 145 avenue de Keradennec Quimper cedex tél fax e.mail : Comité départemental du tourisme 4 rue du 19 mars Quimper cedex tél fax e.mail : Remerciements Nous remercions très sincèrement toutes les personnes sans qui la phase terrain de cette enquête n aurait pu se dérouler dans d aussi bonnes conditions, en particulier les compagnies maritimes de l Ile de Batz, Océanopolis, la pointe du Raz grand site de France, la ville close de Concarneau, les boulangeries de Carhaix, Clohars-Carnoët, Fouesnant, Crozon, Plouguerneau et Carantec, ainsi que ceux, qui de février à noël 2005, ont facilité le travail des enquêteurs, notamment les communes et offices de tourisme locaux. Nous remercions aussi les membres des comités techniques et de pilotage, réunis au sein du réseau MORGOAT enquête Tourisme et tout particulièrement Jean-Claude DEVILLE, responsable du laboratoire de statistique d enquête CREST-ENSAI (Bruz), Laurent VASSILLE, conseiller auprès du directeur du tourisme, Frédéric TARDIEU, chef du Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques à la Direction du Tourisme, Jean-Marc CALVAT, responsable du pôle national de compétence tourisme de l INSEE, Gildas BROSSIER, professeur de statistiques de Rennes 2, Myriam MAUMY, Maître de conférence à l Université de mathématiques de Strasbourg et chercheur au laboratoire de statistiques de Rennes 2. De même, les équipes des CDT, des CCI de Bretagne, le responsable des études de la CRCI et l ORTB qui ont participé, pour ce qui relève de leur domaine de compétence, à la mise en œuvre de la méthodologie et à la production des résultats. Nous remercions bien entendu l ORTB (Observatoire régional du tourisme de Bretagne) qui a initié cette vaste opération en 2002 et en a assuré la coordination. Réalisation de la publication : Comité départemental du tourisme du Finistère Source : MORGOAT enquête tourisme terrain TNS SOFRES, traitement ORTB Coordination régionale de l opération : Observatoire régional du tourisme de Bretagne Partenaires financiers et techniques du réseau MORGOAT tourisme : l Etat, le Conseil régional de Bretagne, l Observatoire régional du tourisme de Bretagne, le Conseil général, le CDT et la CCI des Côtes d Armor, le Conseil général, le CDT du Finistère et CCI 29, le Conseil général d Ille et Vilaine, le CDT de Haute-Bretagne Ille-et-Vilaine et Force 5, le Conseil général, le CDT et la CCI du Morbihan.

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 La fréquentation touristique selon le moyen de préparation du séjour : avec un office de tourisme UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire

Plus en détail

Finistère N 2 - OCTOBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 2 - OCTOBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 2 - OCTOBRE 2007 La fréquentation touristique selon le type de foyer touristique : les familles avec UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de cadrage

Plus en détail

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 sommaire 02 sommaire 03 données de cadrage l origine géographique des clientèles françaises 04 l origine géographique des clientèles étrangères le profil de

Plus en détail

LES DOSSIERS DE MORGOAT ENQUETE TOURISME N 1

LES DOSSIERS DE MORGOAT ENQUETE TOURISME N 1 LES DOSSIERS DE MORGOAT ENQUETE TOURISME N 1 Janvier 2007 LA FREQUENTATION TOURISTIQUE EN BRETAGNE EN 2005 MOYEN DE TRANSPORT UTILISE PAR LES TOURISTES POUR VENIR EN SEJOUR : Au regard de l'ortb Synthèse

Plus en détail

Finistère N 3 - NOVEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 3 - NOVEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 3 - NOVEMBRE 2007 La fréquentation touristique selon le type de foyer touristique : les couples sans UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de cadrage

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Finistère UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME - MAI 2008 N 9

Finistère UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME - MAI 2008 N 9 Finistère N 9 - MAI 2008 La fréquentation touristique selon le cadre de réalisation du séjour : congés / week-ends, ponts UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données

Plus en détail

Finistère N 5 - JANVIER 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 5 - JANVIER 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 5 - JANVIER 2008 La fréquentation touristique selon la période de préparation du séjour : à l improviste / plus de 6 mois UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire

Plus en détail

La clientèle internationale de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014

La clientèle internationale de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 La clientèle internationale de la destination Paris Île-de-France Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Indicateurs globaux 20 millions de touristes internationaux à Paris Île-de-France

Plus en détail

Finistère N 7 - MARS 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 7 - MARS 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 7 - MARS 2008 La fréquentation touristique selon le type de foyer touristique : les jeunes / les seniors UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données

Plus en détail

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de- Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Méthodologie Face à la nécessité de disposer

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

BILAN GRAND PUBLIC 2000

BILAN GRAND PUBLIC 2000 BILAN GRAND PUBLIC 2000 LES CLIENTELES TOURISTIQUES LES TYPES DE CLIENTELES La Martinique reçoit deux catégories de visiteurs : - Les excursionnistes qui séjournent moins de 24 heures dans l île : ce sont

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Finistère N 6 - FEVRIER 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 6 - FEVRIER 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 6 - FEVRIER 28 La fréquentation touristique selon la fidélité : premier séjour ou très régulier UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 2 Sommaire 3 Données de cadrage

Plus en détail

Finistère N 4 - DECEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 4 - DECEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 4 - DECEMBRE 2007 La fréquentation touristique selon les activités culturelles et de loisirs pratiquées UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Visiteurs du marché de Noël de Strasbourg

Visiteurs du marché de Noël de Strasbourg Visiteurs du marché de Noël de Strasbourg Une analyse de l Observatoire Régional du Tourisme d (ORTA) Mars 2013 Méthodologie L enquête avait pour objectif de : quantifier le nombre de visiteurs des Marchés

Plus en détail

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014 L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS Agence de Développement Touristique de la Drôme Année 2014 ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : Les données relatives au tourisme des étrangers dans la Drôme sont les nuitées

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013 Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France Présentation STIF 20 juin 2013 Sommaire Objectifs et Méthodologie Profil des visiteurs Modes de déplacements à Paris/Ile de France L usage

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

1 PROFIL DES TOURISTES

1 PROFIL DES TOURISTES L hôtellerie représente 10,7 % des nuitées globales (marchandes et non marchandes) en Ille-et-Vilaine et 22,6 % des nuitées de l hébergement marchand 1 PROFIL DES TOURISTES 1.1 Age des Touristes (% de

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux n 2007, les touristes internationaux ont dépensé 6,8 milliards de F.CFP sur

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique. Pornichet

Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique. Pornichet Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique Pornichet Vendredi 29 novembre 2013 Présentation des résultats de l étude Insee / Addrn sur le tourisme Pornichet Vendredi

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

ETUDE PROFIL. Acheteurs. Cyber - acheteurs. sommaire. Pénétration de la vente à distance et du e-commerce. Comportement des acheteurs.

ETUDE PROFIL. Acheteurs. Cyber - acheteurs. sommaire. Pénétration de la vente à distance et du e-commerce. Comportement des acheteurs. ETUDE PROFIL Acheteurs à distance Cyber - acheteurs sommaire Pénétration de la vente à distance et du e-commerce Comportement des acheteurs à distance Zoom sur le comportement des Profil des et des Pénétration

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Chiffres clés. du tourisme

Chiffres clés. du tourisme Chiffres clés du tourisme Édition 2007 Le poids économique du tourisme en France en 2006 Échanges extérieurs Dépenses en France des visiteurs étrangers : 36,9 milliards d euros (+4,3%*) Dépenses à l étranger

Plus en détail

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Présentation des résultats du er semestre 0 de Paris-, Paris-Orly et Paris-Beauvais-Tillé

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

Tourisme et vin. Profil, motivations et comportements des clientèles en Bourgogne

Tourisme et vin. Profil, motivations et comportements des clientèles en Bourgogne Tourisme et vin Profil, motivations et comportements des clientèles en Edito L oenotourisme : produit d appel majeur de la! Tourisme a placé la découverte des vins et du vignoble, avec la gastronomie et

Plus en détail

Etat des lieux du tourisme sur le littoral aquitain. Brigitte BLOCH / Comité Régional du Tourisme d Aquitaine /

Etat des lieux du tourisme sur le littoral aquitain. Brigitte BLOCH / Comité Régional du Tourisme d Aquitaine / Etat des lieux du tourisme sur le littoral aquitain Brigitte BLOCH / Comité Régional du Tourisme d Aquitaine / Echanges introductifs La fréquentation en Aquitaine en 2009 : 94,8 millions de nuitées, -1%

Plus en détail

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France Résultats complets Contacts BVA : Erwan Lestrohan Directeur d études, BVA Opinion 01 71 16 90 88 Thomas Genty Chargé d études,

Plus en détail

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : janvier 2011 Observatoire d Aintourisme Le marché étranger Fiche n 2 : La Suisse Romande Cette fiche marché s intéresse à la clientèle Suisse romande.

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 4ème trimestre 2014 24 eme ème trimestre 2013 2014 Au cours du, 2.18 millions de touristes ont visité le Maroc en baisse de 4,6% par rapport au 4 ème trimestre

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Avertissement : l essentiel des données présentées ci-après sont issues de l exploitation

Plus en détail

EDITO. Sénateur, Président du Conseil régional de Bourgogne. YONNE 108 km (26 écluses) CANAL DE BRIARE 56 km (32 écluses)

EDITO. Sénateur, Président du Conseil régional de Bourgogne. YONNE 108 km (26 écluses) CANAL DE BRIARE 56 km (32 écluses) EDITO Avec plus de 1 000 kms de voies navigables, la Bourgogne dispose d un des plus importants réseaux de voies d eau de France. Conscient des ressources et du potentiel touristique des voies d eau de

Plus en détail

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire).

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire). DESS GMP La population de diplômés du DESS GMP est de 18 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 94 % de cette population a répondu au questionnaire téléphonique. Une population encore très masculine

Plus en détail

Étude sur les intentions de voyage des Québécois francophones

Étude sur les intentions de voyage des Québécois francophones Étude sur les intentions de voyage des Québécois francophones Rapport de recherche présenté à Tourisme Québec par TNS Mai 2014 Table des matières 1 Conclusions et sommaire des résultats 03 2 Contexte,

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA FAMILLE ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES INTRODUCTION Une étude américaine considère que les liens entre frères et sœurs, plutôt affectifs et égalitaires, représentent

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Maîtrise Systèmes d information et réseaux

Maîtrise Systèmes d information et réseaux Maîtrise Systèmes d information et réseaux La population de diplômés de l IUP Systèmes d information et réseaux est de 35 pour l année 2003. Dans le cadre de l enquête 2005 portant sur les diplômés 2003,

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Enquête quantitative (1ère partie) - Juin 2005 - SOMMAIRE!"#$%&'(! )! *+, -!! $./ 0 1#2'3# 4! & 5 1.1 Destinations de vacances

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Sélection

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Sélection Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France Sélection Contacts BVA : Erwan Lestrohan Directeur d études, BVA Opinion 01 71 16 90 88 Thomas Genty Chargé d études, BVA Opinion

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÔLE DU DIAGNOSTIC TOURISME Rappel des objectifs de la délibération : «Renforcer

Plus en détail

Etude. Etude de notoriété 2007. Observatoire du Tourisme

Etude. Etude de notoriété 2007. Observatoire du Tourisme Observatoire du Tourisme Etude Etude de notoriété 2007 Calvados Tourisme - 8, rue Renoir - 14054 Caen cedex 4 Tél. 02 31 27 90 30 - Fax. 02 31 27 90 35 www.calvados-tourisme.com - cdt@cg14.fr Contact :

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS

ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Le 11 décembre 2006 ENQUÊTE SUR L'IMPACT ECONOMIQUE DU FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES ENQUÊTE CHALANDS Enquête réalisée par questionnaire direct auprès des visiteurs pendant la période du

Plus en détail

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Une destination de proximité de plus en plus accessible! La Méditerranée, 1 ière destination touristique au Monde Réseau

Plus en détail

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014 Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES l aéroport FLUX de de BEAUVAIS de passagers Édition septembre 2014 www.destination-beauvais-paris.com

Plus en détail

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa 20 décembre 2009 au 15 janvier 2010 1 Plan I. Habitudes de déplacement en City Trip 4 A. En général B. Séjour dans une chambre d

Plus en détail

Il n est pas nécessaire d être triste pour être sérieux!

Il n est pas nécessaire d être triste pour être sérieux! ... REJOIGNEZ LES PETITS DéBROUILLARDS bretagne Il n est pas nécessaire d être triste pour être sérieux! Pile avec pomme de terre www.wikidebrouillards.org Un réseau Originaires du Québec, les petits débrouillards

Plus en détail

Enquête «Logement Transport» 2012

Enquête «Logement Transport» 2012 Enquête «Logement Transport» 2012 Février 2013 1 DIRECTION DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES Contexte et objectifs Le CFA Eurespace a réalisé auprès des apprentis de l année scolaire 2011-2012, une enquête

Plus en détail

Points forts LES LOGEMENTS E N P OLYNÉ SI E F RANÇAI SE EN 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Points forts LES LOGEMENTS E N P OLYNÉ SI E F RANÇAI SE EN 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts 04 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES LOGEMENTS E N P OLYNÉ SI E F RANÇAI SE EN 2012 Points forts De la Polynésie française Au 22 août 2012,

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens?

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? Les Girondins réalisent près de 4,7 millions de déplacements quotidiennement. La dernière vague d enquêtes déplacements (Enquêtes

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André Tableau de bord Année 2012 Office de Tourisme Pléneuf Val André SOMMAIRE I. Offre touristique de Pléneuf Val André a) Nombre d établissements actifs par activité et capacité d hébergement P. 3 b) Estimation

Plus en détail

Présentation et méthodologie de l enquête

Présentation et méthodologie de l enquête LA FREQUENTATION TOURISTIQUE EN RÉSIDENCE SECONDAIRE EN MORBIHAN EN 2005 C A H I E R N 3 O C T O B R E 2 0 0 7 Présentation et méthodologie de l enquête SOMMAIRE PRESENTATION ET METHODOLOGIE DE L ENQUETE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO BRETAGNE Le salon du tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénements... page 3 UN PROGRAMME dédié aux échanges

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME 1 Introduction : Contexte et Justification Méthodologie : Unité statistique et échantillonnage Préface Le ministère du Tourisme en Haïti recueille régulièrement

Plus en détail

Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse

Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse Etude réalisée par : Camille Detoisien Pauline Euzen Amandine Giguet Julia Joly Erwan Le Drezen Manon Rozat Mars 2013

Plus en détail

Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Prestation d'action sociale : chèquesvacances D N A S Destinataires Tous Services Contact BAGGIO Regis Tél : 01 41 24 40 78 Fax : E-mail : regis.baggio@laposte.fr Date de validité A partir du 01 juillet 2008 Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Plus en détail

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs N 61 Décembre 2015 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail