rapport d activité fédération e-commerce et vente à distance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rapport d activité 2012 2013 fédération e-commerce et vente à distance"

Transcription

1 rapport d activité fédération e-commerce et vente à distance

2 rapport d activité Construire François MOMBOISSE Président de la Fevad Marc LOLIVIER Délégué Général de la Fevad sommaire Fédérer p. 1 Représenter p. 6 Informer p. 13 Échanger p. 18 Promouvoir p. 22 Réguler p. 24 Activités p. 27 Publications p. 30 Organisation p. 31 Adhérents p. 32 l avenir En 2013, le commerce électronique devrait franchir un nouveau cap avec plus de 50 milliards d euros de chiffre d affaires et des français toujours plus nombreux à faire leurs achats de chez eux, du bureau, ou encore lors de leurs déplacements, grâce aux terminaux de communication mobiles. On compte désormais plus de sites marchands en France. Le nombre de sites marchands a été multiplié par 10 en 10 ans. L offre Internet connaît toujours la même effervescence. L internet est entré dans nos habitudes de consommation. Plus de la moitié des français commande en ligne. Et, lorsqu ils achètent en magasin, ils sont encore plus nombreux à reconnaître être allés préalablement sur l internet. La révolution e-commerce continue de gagner du terrain. Chaque jour, elle séduit de nouveaux acheteurs, de nouveaux secteurs, s étend à de nouveaux usages comme le m-commerce, dopé par les ventes de smartphones et de tablettes, ou encore le f-commerce porté par le succès des réseaux sociaux. Le commerce entre professionnels n échappe pas à la tendance puisque les entreprises également achètent de plus en plus sur l internet. Après une décade de croissance ininterrompue, le dynamisme du commerce en ligne se poursuit. Malgré la crise économique que traverse le pays, sans doute l une des plus graves que nous ayons connue ces 30 dernières années, les ventes en ligne ont conservé une croissance à deux chiffres. La progression de l accès à l internet chez ceux qui en sont encore privés, le déploiement du très haut débit et le développement de l offre sur l internet fixe et mobile, devraient permettre de maintenir l élan dans les prochaines années et continuer ainsi à générer de l activité et à créer les emplois de demain. Mieux encore, le e-commerce se diffuse de plus en plus à l ensemble du commerce. La preuve, la Fevad accueille aujourd hui de très nombreuses enseignes magasin qui ont compris tout l enjeu que représente l internet pour leur développement. Le commerce de demain ne connaîtra plus de dichotomie entre e-commerce et commerce. Le commerce de demain sera connecté. Le consommateur pourra choisir s il veut acheter en magasin ou à distance, tout comme il sera libre de choisir le moment et le lieu pour faire ses achats. Le e-commerce sera de plus en plus connecté à la vie réelle. Cette perspective suppose que nous continuions de conforter la confiance des consommateurs. Car la confiance est un élément essentiel au développement de la vente à distance et de l usage de l internet. Et ce n est pas un hasard si, au cours des dernières années, la courbe des ventes sur l internet a suivi celle de la confiance des internautes. À nous de faire en sorte de consolider cette confiance en maintenant les exigences de qualité et de respect des clients qui ont permis le succès de la vente à distance. Notre ambition, plus que jamais, est de fédérer et rassembler l ensemble des acteurs du secteur autour d une organisation professionnelle forte, unie et solidaire, porteuse de valeurs communes. Une organisation capable de promouvoir ses valeurs, d accompagner ses entreprises dans leur développement et qui puisse les représenter, faire entendre leur voix chaque fois que cela est nécessaire. Une organisation qui nous permette, ensemble, de construire l avenir de notre secteur.

3 Fédérer pour rassembler autour des valeurs communes La Fevad fédère l ensemble des acteurs du e-commerce et de la vente à distance, quels que soient le secteur et les supports de communication utilisés. Aujourd hui, la Fevad regroupe plus de 560 entreprises et près de 800 sites. Au total, le chiffre d affaires du e-commerce est estimé à plus de 45 milliards en les 15 premiers sites marchands français sont membres de la Fevad En 2011 la Fevad a fêté son 500 e Adhérent Au cours des douze derniers mois, la Fevad a accueilli 52 nouveaux adhérents. Ces nouveaux venus sont le reflet de ce qu est aujourd hui le commerce électronique : un secteur en pleine croissance qui concerne tous les acteurs du commerce et de la distribution. Parmi ces nouvelles enseignes figurent des sites pure-players (Asos.fr, MonnierFrères.fr, Alloresto.fr, Planetveo.fr, Unclejeans.com ), mais également des marques et enseignes magasins (Promod, Auchan, Hema ) ainsi que des marques (Mars, Philips, Nespresso) et de nombreux partenaires des métiers du e-commerce qui contribuent au dialogue et à la réflexion collective entre acteurs du e-commerce. Bienvenue à nos nouveaux adhérents ! 331 sociétés ventes aux particuliers 53 sociétés ventes aux professionnels 176 membres associés Nombre d adhérents source : Fevad 1 1

4 source : ice Fevad Le marché En France mars sites marchands actifs Les acteurs Nombre de sites marchands actifs en France Les produits Les produits et services achetés en ligne % en source : ice Fevad - janvier 2013 en % des internautes Voyage/Tourisme 59 % Services* 52 % Produits culturels 51 % Habillement/Mode 48 % Produits techniques 39 % Beauté/Santé 28 % Univers de la maison 27 % Alimentation et PGC 21 % Petit et gros électroménager 20 % Jeux et jouets 19 % Articles et matériel de sport 15 % Pièces/Équipements auto 14 % source : baromètre Fevad Médiamétrie// NetRatings- juin 2013 * Billeterie, développements photos, abonnements en ligne, souscriptions téléphone, Internet sites enregistrent plus de transactions par mois source : ice Fevad Le classement Top 15 des sites e-commerce les plus visités en France Visiteurs uniques moyens par mois Visiteurs uniques moyens par jour 1 Amazon Cdiscount FNAC ebay Price Minister La Redoute Voyages-Sncf.com Carrefour Rue du Commerce Groupon Vente-privee.com Darty Leroy Merlin Suisses Zalando source : Médiamétrie // NetRatings Catégories créées spécialement pour la Fevad - France Tous lieux de connexion Moyenne mensuelle des mois de janvier, février, mars 2013 Applications Internet exclues 22

5 Chiffre d affaires m-commerce 40 millards source : ice Fevad Ensemble des ventes en ligne source : ice Fevad - janvier 2013 Nombre de transactions , En moyenne 16 transactions par an et par acheteur % en source : ice Fevad et Médiamétrie // NetRatings le montant moyen dépensé par acheteur en 2012 source : Médiamétrie//Netratings 38 % des mobinautes ont surfé sur l internet depuis leur mobile, en magasin. source : Médiamétrie//Netratings 41 % des mobinautes ont regardé sur leur mobile en magasin le prix du produit dans d autres enseignes. 30 % des mobinautes ont regardé sur leur mobile en magasin les commentaires/notes sur le produit. en % des mobinautes source : baromètre Fevad Médiamétrie // NetRatings - juin ,6 millions de français ont déjà acheté à partir de leur mobile. source : ice Fevad - mars 2013 Services 16 % Produits culturels 9 % Voyage/Tourisme 8 % Produits techniques 5 % Habillement/Mode 5 % Alimentation et PGC 4 % Hygiène/Beauté/Santé 3 % Jeux et jouets 2 % Articles et matériel de sport 2 % Petit et gros électroménager 1 % Maison 1 % Pièces/Équipements auto 1 % Produits ou services les plus achetés sur mobile Les 52 nouveaux adhérents : 1. Actis-Colis 2. Adlead 3. Alloresto.fr 4. American Express 5. Asos France 6. Auchan e-commerce 7. Aux-concours.com 8. Blanche Bresson Institut 9. Cleor 10. Cofranet 11. Colt 12. Depot Bingo 13. Desjardins Web 14. DiMaBay 15. Easyparapharmacie.com 16. ecommera 17. Edit-Place 18. ExactTarget 19. France Adresses 20. Greenweez 21. Hema France 22. Hobby Services VBS 23. Iadvize 24. La Boutique du Bois 25. Label Habitat 26. LeadMedia Group 27. Lengow 28. Lithium 29. LivePerson 30. Mantiburi GmbH 31. Mars Chocolat 32. MB Diffusion (agriaffaires.com) 33. Mirakl 34. Monnier Frères 35. Neopost 36. Nespresso 37. Ondulys Référence 38. Outillage de Saint-Etienne : Shopix.fr 39. Perfomics 40. Philips 41. PlanetVeo 42. Promod 43. RichRelevance 44. Sed Logistique 45. Sitel 46. Sopeach 47. Sunweb Vacances 48. Télécontact 49. Trucks & Stores : Outiror 50. Unclejeans.com 51. Verizon 52. Weballinwin Content Square 3 3

6 Les Français source : enquête Fevad, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille/Crédoc 2012 Acheteurs à distance69 % des français achètent à distance (Internet, catalogue, téléphone) et l achat EN ligne Des cyber-acheteurs toujours plus nombreux Fréquence d achat en ligne 30 millions 25 27,7 30,7 32, Internautes ayant déjà 76,9 % acheté en ligne 77,3 % 22,3 24,4 68,4 % au cours des 6 derniers mois 67,8 % 61,7 % au cours des 3 derniers mois 61,4 % 47,2 % au cours du dernier mois 43,6 % T source : Médiamétrie - Observatoire des Usages Internet - mars 2013 source : Médiamétrie - Observatoire des Usages Internet - 1 er trimestre % des acheteurs sont satisfaits de leurs achats sur l internet au cours des six derniers mois source : baromètre Fevad Médiamétrie//NetRatings - juin 2013 source : baromètre Fevad Médiamétrie//NetRatings - juin 2013 internautes 9 / 10 ont consulté Internet avant de réaliser leur achat (online ou offline) au 1 er trimestre 2013 Moyenne de 77,4 % Taux d acheteurs par cible parmi la population internaute Hommes 77,3 % Femmes 77,4 % ans 76,8 % ans 89,3 % ans 85,1 % ans 80,9 % 65 ans et plus 70 % CSP + 92,2 % CSP - 77,5 % Retraités 73,1 % Paris et Région Parisienne 78,4 % Province 77,1 % source : Médiamétrie - Observatoire des Usages Internet - fin mars

7 Le e-commerce et l emploi + 13 % d emplois directs créés dans le e-commerce en 2012/2011 (en équivalents temps plein) source : estimation Fevad/CCM Benchmark Fevad - Club des DRH/Asterès - novembre 2010 Le e-commerce et les réseaux sociaux 66 % des internautes ont contribué à des avis/notes, recommandé ou partagé sur des produits services qu ils ont achetés (+ 5 pts vs. 2012) emplois dans le e-commerce en 2012 (en équivalents temps plein) dont au sein des sites marchands source : baromètre Fevad Médiamétrie//NetRatings - juin % des entreprises prévoient une augmentation de leurs effectifs en 2013 Recrutements prévus en 2013 : les profils les plus recherchés 54 % Développeur Web 46 % 49 % 46 % Relation Client 38 % 51 % 46 % Analystes 42 % 41 % 38 % Chef de Produits 35 % 49 % 31 % Community Manager 31 % 32 % 31 % Logistique 23 % 27 % 31 % Achats 23 % 24 % 23 % Informatique 23 % 30 % source : Fevad/CCM Benchmark 2013 ensemble des sites sites dont CA > 10 M sites dont CA > 50 M 19 % des membres de réseaux sociaux sont inscrits à une page fan d enseigne/marque sur Facebook (+ 3 pts vs. 2012). Le e-commerce en Europe source : e-commerce Europe En 2012, le chiffre d affaires de l e-commerce B to C européen a été de 312 milliards d 250 millions d acheteurs en ligne 2 millions d emplois directement et indirectement générés par le e-commerce sites marchands 3,5 milliards de colis par an en milliard d euros 10 Russie e-commerce : top 5 des pays européens 13 Espagne 45 France La France au 6 e 50 Allemagne rang du commerce en ligne dans le monde 96 Royaume-Uni 5 5

8 Représenter soutenir la compétitivité des entreprises Conformément à sa mission de représentation, la Fevad agit de manière permanente pour assurer la prise en compte des intérêts du secteur et pour promouvoir un environnement juridique et économique favorable au développement du e-commerce et de la vente à distance. Au cours du dernier exercice, elle est directement intervenue sur différents dossiers présentant des enjeux importants pour l avenir des entreprises du secteur. En tant qu organisme représentatif du secteur du e-commerce et de la vente à distance, la Fevad intervient auprès des autorités compétentes chaque fois que les intérêts de la profession ou la compétitivité des entreprises sont en jeu. Son avis est régulièrement sollicité par les pouvoirs publics notamment au niveau des ministères, du Parlement et des autorités de contrôle, telles la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services) la Banque de France, la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés), et l ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) avec qui la Fevad entretient des contacts réguliers et suivis. Sylvia PINEL Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme lors de la conférence de presse de la Fevad, présentation du Bilan e-commerce 2012, janvier 2013 Jacques-Antoine Granjon PDG vente-privee.com A rejoint la Fevad en 2005 Depuis l année 2006, vente-privee.com a vu son développement prendre un essor considérable. Notre entreprise a dû se structurer davantage et passer, en de nombreux points, à une dimension supérieure. Tout au long de cette avancée, la Fevad nous a aidés à appréhender de nombreuses problématiques tant sur le plan réglementaire que sur celui de la connaissance du marché. On décrit souvent le commerce physique et le e-commerce comme antagoniques. Je suis persuadée que bien au contraire, ils sont complémentaires. Et je souhaite qu ils le soient davantage encore. De nombreux commerces physiques déploient une commercialisation en ligne, et réciproquement on commence à voir des entreprises de vente à distance et parfois même des entreprises travaillant uniquement sur l internet, les pure players ouvrir des boutiques, des points de vente et de conseil, afin de se positionner aussi sur l expérience client. Car tous les commerces et toutes les entreprises ont à bénéficier du développement phénoménal d Internet. 66

9 La Fevad agit de manière permanente pour promouvoir un environnement favorable au développement des entreprises du secteur La Fevad intervient dans de nombreux organismes de concertation (voir ci-dessous). Elle est également présente au niveau international, notamment sur le plan européen à travers sa toute nouvelle association européenne e-commerce Europe, qu elle a fondée avec ses partenaires européens en 2012 et dont elle assure la Présidence européenne. Cette présence au niveau européen est essentielle compte-tenu de l influence de l Union Européenne dans la réglementation nationale. Aujourd hui, 80 % de la législation française en matière de vente à distance, et plus encore en matière de commerce électronique, découlent de normes communautaires. La Fevad travaille en relation avec de nombreux organismes de concertation publics ou associatifs parmi lesquels : L Association Française des Correspondants à la Vie Privée (AFCDP) L Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) Le Cercle du Marketing Direct (CMD) Le Conseil Du Commerce de France (CDCF) Le Conseil National de la Nonsommation (CNC) Le comité filière STIC La Commission de la copie privée La Commission d examen des pratiques commerciales La Commission des comptes commerciaux de la Nation Federation of European Direct and interactive Marketing (FEDMA), Le Mouvement Des Entreprises de France (MEDEF) Mercatel (Association Commerce et Moyen de paiement) L Observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement de la Banque de France (OSCP) L Observatoire pour le développement de la qualité de la chaîne de livraison des colis rapides L Association Pacitel L Union Française du Marketing Direct et Digital (UFMD) L Institut Français de la Mode (IFM) Renaissance Numérique. La Fevad collabore également avec plusieurs organismes européens et internationaux parmi lesquels : Anne-Laure Constanza PDG d Envie de Fraises E-Commerce Europe (ECE). Pour Envie de Fraises être récompensée par une institution aussi prestigieuse que la Fevad a changé beaucoup de choses. L équipe l a reçu comme une formidable reconnaissance de son travail. Notre développement s est fortement accéléré. Et, surtout, la communauté de nos clientes Futures Mamans en a été très fière, et s est encore rapprochée de nous. Nouveau! E-commerce Europe, la nouvelle association européenne, a vu le jour en 2012 En avril 2012, les fédérations professionnelles du e-commerce de sept pays européens se sont unies, notamment sous l impulsion de la Fevad, pour créer l Association E-commerce Europe. La Belgique, le Danemark, la France, l Italie, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède sont ainsi les membres fondateurs de cette nouvelle association européenne. Ils ont été rejoints en 2013 par l Irlande, l Espagne et la Pologne. La mission d E-commerce Europe qui regroupe près de sites marchands, est de représenter les intérêts du e-commerce auprès des institutions européennes et d accompagner le développement du secteur en Europe. Elle est présidée par François Momboisse, Président de la Fevad. E-commerce Europe intervient auprès des autorités européennes dans les domaines suivants : la réglementation, les paiements et la logistique. Elle publie les chiffres du e-commerce européen et organise des manifestations autour du e-commerce dans plusieurs pays. Elle est également partenaire du Gobal e-commerce Summit qui a lieu chaque année à Barcelone. site web : ecommerce-europe.eu 7 7

10 soutenir la compétitivité des entreprises Dossiers majeurs en 2012/2013 Protection des données et de la vie privée Principaux dossiers en 2012/2013 La Fevad est intervenue de manière active sur les dossiers suivants : Réglementation européenne sur la protection des données Publicité ciblée/cookies Gestion des fichiers clients/prospects Traitement des données relatives à la carte bancaire Évolution des règles de protection du consommateur en matière de vente à distance Transposition de la Directive Droits des consommateurs Proposition de règlement sur un droit européen commun des contrats de vente Pratiques commerciales déloyales Prix de référence Le crédit à la consommation Sécurisation des paiements (3D secure/baromètre des fraudes) Distribution sélective et vente sur l internet Utilisation des numéros surtaxés Liste d opposition à la prospection commerciale téléphonique Fiscalité numérique Taxe sur le commerce électronique Taxe sur la publicité en ligne Encadrement déontologique du numérique Réforme du système de fixation de la redevance pour copie privée Avis aux consommateurs en ligne Règlement amiable des litiges Médiation Réglementation environnementale. La Fevad est très présente dans tous les débats concernant l évolution des pratiques et de la réglementation en matière de vie privée et de protection des données et son expertise dans ce domaine est largement reconnue. La Fevad est particulièrement mobilisée depuis début 2012 sur le projet essentiel relatif à la révision de la Directive 95/46/CE qui encadre au niveau européen la vie privée et la protection des données. Au niveau national, elle est en contact étroit avec les autorités compétentes et également très présente au sein du groupe Protection des données personnelles de la commission consommation du Medef qui mène une concertation importante entre les entreprises et les pouvoirs publics Au niveau européen la Fevad est associée aux travaux de la Federation of European Direct and Interactive Marketing (Fedma) mais aussi à ceux d E-commerce Europe. En 2012/2013, la Fevad a poursuivi un dialogue actif avec la CNIL sur différents sujets importants pour la profession, notamment dans le domaine de la déclaration des fichiers clients, dans celui du traitement des données bancaires, ou encore en matière de cookies. S agissant de la dépose et de l utilisation des cookies, la Fevad est directement impliquée dans les discussions entre l Union Française du Marketing Direct, Digital et la CNIL afin d établir des règles équilibrées en matière d information et de recueil de l accord de l internaute. Conférence de Presse bilan e-commerce 2012, Ministère de l artisanat, du commerce et du tourisme, janvier

11 La Fevad demeure très impliquée dans les débats concernant l évolution des pratiques et de la régulation Droit de la consommation Protection des consommateurs en matière de vente à distance : projet de loi relatif à la consommation et transposition de la directive Droits des consommateurs Un nouveau projet de loi relatif à la consommation, sous l égide de Benoit HAMON, Ministre de l économie sociale et solidaire et de la consommation, a vu le jour. Une partie du projet est consacrée à la transposition de la Directive Droits des consommateurs du 25 octobre 2011 qui refond le droit de la consommation en matière de vente à distance. Pour rappel, cette directive doit être transposée dans les 27 États membres d ici au 13 décembre 2014 ; les dispositions européennes d harmonisation maximale devront être effectives d ici au 13 juin Les dispositions issues de la directive vont modifier grandement le droit de la vente à distance; en effet à titre d exemple, le délai d exercice du droit de rétractation sera bientôt de 14 jours pour le consommateur, pour notifier son souhait de se rétracter et de 14 jours pour renvoyer le bien. Outre la transposition de la Directive, le projet de loi contient également des dispositions transversales telles que : la création d une action de groupe, le renforcement de l information en matière de garanties commerciale et légale, l extension des pouvoirs (notamment pouvoirs de sanctions administratives) de la DGCCRF, le droit des assurances ou encore la question des clauses abusives opposables erga omnes. La première lecture de ce texte devant l Assemblée nationale est prévue fin juin La Fevad, s est fortement mobilisée dès l annonce de ce projet de loi, afin d en réduire l impact économique sur les entreprises du secteur, et d éviter les restrictions inutiles ou disproportionnées qui pourraient voir le jour. Elle continuera de suivre et de participer activement aux débats concernant ce dossier. Prix de référence La Fevad a travaillé sur la question du prix de référence, sujet qui intéresse ses adhérents. Elle a mis en place un groupe de travail et a mis en ligne un tour d horizon européen des différentes législations en la matière. Elle a également participé à l élaboration du guide de bonnes pratiques du Conseil du Commerce de France afin d informer les professionnels, et notamment les PME et TPME, de cette législation complexe. crédit à la consommation La Fevad participe aux travaux et consultations relatifs aux mesures d applications de la loi du 1 er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation et lutte contre le surendettement, afin de faire entendre les contraintes spécifiques de la vente à distance. Daniel Malouf Directeur Général e-commerce Groupe Auchan A rejoint la Fevad en 2012/2013 En 2010, le groupe Auchan a décidé de créer au sein de son organisation, une branche métier e-commerce. Il devenait donc évident d être adhérent à la Fevad. Véritable lieu d échanges entre acteurs du marché du Web, la Fevad est riche d enseignements sur les innovations, les tendances du marché ainsi que sur les évolutions des législations. Ces informations sont très précieuses et contribuent à la construction de nos stratégies e-commerce et cross canal. Signature de la Charte sur la publicité ciblée et la protection des internautes sous l égide de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d État chargée de la prospective et du développement de l économie numérique, septembre

12 soutenir la compétitivité des entreprises Pacitel, la liste d opposition à la prospection téléphonique Ce dispositif, permettant aux personnes qui le souhaitent, de ne pas être démarchées téléphoniquement, a été mis en place en Il est géré par l Association Pacitel, qui regroupe la Fevad et ses partenaires l AFRC, la Fédération française des Télécoms, la FVD, le SNCD. En 2012, l association a poursuivi son développement. Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, en a été nommé vice-président, pour le collège des annonceurs. Déontologie et e-commerce : fusion de la Charte et du Code Depuis sa création, la Fevad s attache à participer à la mise en place d un cadre juridique clair, transparent et équilibré afin de favoriser la confiance du consommateur et d assurer sa protection tout en permettant le développement d une concurrence loyale entre les professionnels. Elle a toujours œuvré en faveur de la diffusion et de la promotion de règles de bonne conduite. Des chartes de déontologie ont ainsi été élaborées dont notamment celle des comparateurs de prix qui s est prolongée par la mise en place d un label. En 2012, la Fevad a fusionné son Code professionnel et sa Charte qualité pour ne faire qu un seul et même document, tenant compte des dernières évolutions législatives et réglementaires. Code déontologigue FEVAD du e-commerce et de la vente à distance Fédération e-commerce et vente à distance 60, rue La Boétie Paris Tél Fax Assemblée Générale 2012 Les enjeux du e-commerce confiance et Sécurité des paiements : publication d un Livre blanc La Fevad porte la plus grande attention aux questions relatives à la sécurité des paiements à distance et sur l internet. En 2012 et 2013, elle a participé aux travaux de l Observatoire pour la Sécurité des cartes de paiement qui réunit les représentants des professionnels, des établissements financiers, des consommateurs et des pouvoirs publics. Elle y représente les praticiens du e-commerce. Les travaux de l Observatoire ont notamment portés cette année sur la question du 3D secure et son articulation avec le e-commerce qui soulève des questions bien spécifiques. Le dossier 3D secure est un dossier sensible pour toute la profession du commerce électronique. C est la raison pour laquelle la Fédération organise des réunions périodiques, pour faire le point sur l évolution de ce dossier et définir la position de la profession. Celle-ci continue de s appuyer sur l approche par les risques et la mise en œuvre d un dispositif dit débrayable en fonction du risque encouru. Face aux difficultés rencontrées par de nombreux e-commerçants dans la mise en place de ce nouveau dispositif, la Fevad a entrepris une vaste étude, qui s appuiera sur une très large consultation des e-commerçants. Les conclusions de l étude sont prévues pour juin 2013 (voir encadré page 15). avis de consommateurs en ligne : vers l établissement d une norme AFNOR À la suite d enquêtes de la DGCCRF sur la pratique des faux avis des consommateurs en ligne qui ont débouché sur l établissement de 8 procès-verbaux d infraction, l AFNOR a mis en place un groupe de travail afin de créer une norme fiabilisant les dispositifs de traitement (collecte, modération et restitution) des avis en ligne de consommateurs. La Fevad, aux côtés d autres entreprises gestionnaires d avis, marchands ou non, a participé aux travaux. La DGCCRF et la CNIL faisaient également partie du groupe de réflexion. Fin 2012, une enquête publique a été lancée et a recensé plus de 290 commentaires. Début 2013, des réunions de dépouillement des commentaires ont été mises en place. L AFNOR espère publier sa norme avant l été > lire page

13 La Fevad suit avec une attention particulière l évolution des textes européens susceptibles d avoir un impact sur la performance et la compétitivité des entreprises. Fiscalité du Numérique et du commerce : la taxe e-commerce à nouveau repoussée au Parlement Daniel Broche Président de Discounteo Administrateur Fevad A rejoint la Fevad en 2006 Le travail de la Fevad est indispensable afin de permettre aux professionnels du e-commerce de trouver les solutions aux défis posés par la croissance fulgurante de notre canal de distribution : économique, juridique, technologique Nous trouvons au sein de la Fevad des interlocuteurs privilégiés et ouverts au dialogue, capables de faire avancer les dossiers importants et de nous préparer aux nécessaires évolutions de ce nouveau métier. La fiscalité revêt un rôle essentiel pour la compétitivité des entreprises du e-commerce qui sont confrontées à une concurrence internationale. C est la raison pour laquelle la Fevad exerce la plus grande vigilance à l égard de toutes les mesures fiscales susceptibles de créer une distorsion de concurrence à l encontre des entreprises françaises. De même, elle milite pour une meilleure harmonisation européenne concernant les mesures fiscales et parafiscales qui touchent les produits ou services vendus à distance. En 2012/2013, elle a participé aux débats autour de la fiscalité du numérique engagés par les pouvoirs publics, notamment à travers la mission d expertise mise en place par le gouvernement et dont les conclusions ont été rendues public en début d année. Par ailleurs, la Fevad est intervenue à trois reprises, pour s opposer au projet d instauration d une taxe sur le commerce en ligne porté par le Sénateur Marini et qui aurait conduit à une double taxation de nombreux commerçants physiques et une nouvelle dégradation de la compétitivité des entreprises qui ont choisi d être domiciliée fiscalement sur le territoire. Enfin, la Fevad continue de militer pour une harmonisation et une simplification des règles fiscales au niveau communautaire, dont la complexité est un des principaux freins au développement de l activité e-commerce transfrontière. Concurrence accord de coopération avec les industriels du secteur électronique et électroménager Un accord de coopération entre la Fevad et le GIFAM, la FIEEC et le SIMAVELEC a été signé le 25 octobre 2011 sous le patronage du Ministre de l industrie, de l énergie et de l économie. Il a donné lieu également à la publication d un guide de bonnes pratiques comportant une série de recommandations dans le domaine des garanties, des obligations environnementales pour les DEEE et de la présentation de l offre. Un premier bilan a été dressé entre les fédérations qui ont convenu de poursuivre leur coopération

14 soutenir la compétitivité des entreprises Droit commun européen des contrats À la suite de la publication, en octobre 2011, par la Commission européenne d une proposition de règlement en faveur de la mise en place d un droit optionnel commun et européen des contrats de vente, la Fevad a mis en exergue son incompréhension et ses interrogations quant à ce droit optionnel lacunaire de la vente qui devrait coexister avec les législations nationales. La Fevad a exprimé son désaccord vis-à-vis d un projet dont elle considère qu il représente une source d insécurité juridique et de complexification du droit de la consommation, contraire aux intérêts des consommateurs et des entreprises ; à cet égard, la Fevad a entrepris une démarche conjointe avec l UFC et le MEDEF dont elle rejoint l analyse. Distribution Sélective et e-commerce : Rapport de l Autorité de la Concurrence sur le e-commerce La Fevad suit avec une attention particulière l application du règlement européen sur les restrictions verticales. Un groupe de travail rattaché à la commission juridique a été mis en place au sein de la Fevad afin d analyser d éventuelles pratiques basées sur une interprétation trop extensive de la notion de distribution sélective et l exclusion de sociétés du commerce électronique. Ce groupe examine notamment les problématiques rencontrées par les sites marchands et suit l évolution des décisions jurisprudentielles. La Fevad a par ailleurs été auditionnée par l Autorité de la Concurrence qui a rendu un avis relatif au fonctionnement concurrentiel du commerce électronique le 18 septembre En séance plénière de la commission juridique de la Fevad du 14 mai 2013, une intervention d avocats spécialisés (Maître Utzschneider et Maître Dor) a permis de faire une analyse approfondie de la problématique distribution sélective et e-commerce. Copie Privée : démission de la Commission copie privée en signe de désaccord Depuis janvier 2010, la Fevad a disposé d un siège au sein de la Commission sur la copie privée, chargée de fixer l assiette et le montant de la rémunération perçue sur l ensemble des produits permettant la reproduction d œuvres protégées par le droit d auteur (CD/DVD vierges, disques durs, enregistreurs ). Elle porte désormais la voix des distributeurs sur l internet au sein de cette Commission. La Fevad avec cinq autres organisations membres du collège industriel a démissionné fin 2012 de son mandat au sein de la Commission, en signe de désaccord avec les règles de gouvernance de cette instance et les augmentations excessives qui ont été adoptées ces dernières années, sans aucune prise en compte des observations formulées par les professionnels sur les effets de ces hausses excessives répétées. Depuis elle participe à un collectif qui s attache à proposer des pistes de réformes profondes du système visant à assurer une meilleure collégialité des décisions. Obligations environnementales L évolution des obligations en matière environnementale est un sujet qui concerne chaque année davantage les acteurs économiques. La Fevad s attache à représenter le point de vue des entreprises conscientes de leur responsabilité dans ce domaine et à diffuser auprès de l ensemble du secteur les informations essentielles au respect de la législation en vigueur. Elle veille cependant à ce que les spécificités et préoccupations légitimes des e-commerçants soient prises en compte dans l élaboration des nouvelles règles environnementales. La Fevad est particulièrement engagée dans le suivi des filières de responsabilité élargie du producteur (REP). En 2012/2013, elle a ainsi participé à la procédure de ré-agrément d Ecofolio pour la filière papier, à la mise en place de la filière meubles (DEA). Elle suit actuellement les travaux en cours au sein du ministère relatifs au nouvel agrément dans la filière textile et participe à la concertation sur la transposition de la Directive du 4 juillet 2012 relative aux DEEE. La Fevad a été auditionnée par la commission développement durable de l Assemblée Nationale dans le cadre de sa mission relative aux REP et souhaite en 2013 / 2014 renforcer en la matière sa coopération avec la Direction Générale de Prévention des Risques (DGPR) au sein du ministère de l écologie

15 source : Fevad, Bilan 2012 Plusieurs réponses possibles - Base : professionnels source : Fevad/CCM Benchmark - janvier 2012 Fevad - siret crédits photos : Shutterstock ; Fevad création : Zapping source : Eurostat année 2012 source : Fevad source : Fevad source : Fevad avec (1) IFM et la Fédération Française de la Chaussure, (2) GfK, (3) Kantar Worldpanel source : estimation Fevad/CCM Benchmark Fevad - Club des DRH/Asterès - novembre 2010 source : baromètre Fevad - Médiamétrie//NetRatings - juin 2013 Informer préparer les évolutions stratégiques La Fevad diffuse tout au long de l année des informations inédites sur l évolution du secteur et de son environnement technique, économique et juridique. PROGRESSION DU + 7 % CHIFFRE D AFFAIRES en 2009 E-COMMERCE DES ACTEURS SPÉCIALISÉS VENTE À DISTANCE E-COMMERCE AUX PROFESSIONNELS + 9 % en % + 10 % en 2010 en 2011 Les canaux les plus utilisés pour passer commande Dans le cadre de vos achats professionnels, comment passez-vous vos commandes? Internet 73 % 31 % Téléphone 31 % Fax 30 % Magasin 27 % Les comportements avant un achat en B to B Avant d effectuer cet achat, qu avez-vous fait pour préparer votre commande? Consultation d un catalogue papier 51 % Consultation du site de l enseigne 41 % Consultation des sites Internet concurrents 30 % Contact avec un représentant commercial 17 % Requête sur un moteur de recherche 16 % Les critères de choix du site Pour quelles raisons avez-vous choisi d acheter sur ce site Internet plutôt que sur un site concurrent? Des prix plus intéressants 39 % La rapidité de livraison 32 % J ai l habitude de commander auprès de cette enseigne 31 % La disponibilité des produits 29 % La confi ance que j ai dans cette enseigne 21 % source : Fevad / CCM Benchmark, janvier % des professionnels utilisent Internet pour passer leurs commandes ; 32 % exclusivement Internet e-commerce B to B en Europe 29 % Danemark 74 % 16 % Autriche 59 % Royaume- 21 % Uni 53 % 24 % Allemagne 51 % 21 % Finlande 50 % 27 % Suède 47 % 38 % Norvège 44 % 6 % Italie 35 % EU (27 16 % pays) 34 % 24 % Belgique 23 % 14 % Espagne 21 % 15 % Portugal 20 % 14 % France 19 % 20 % Pays-Bas 14 % entreprises qui vendent en ligne en 2012 entreprises ayant effectué des achats en ligne en 2012 fédération e-commerce et vente à distance 60 rue La Boétie Paris - tél Copyright : Si vous utilisez les informations contenues dans ce document, nous vous remercions de bien vouloir citer la source indiquée pour chaque information. CHIFFRES CLÉS 2013 fédération e-commerce et vente à distance VENTE À DISTANCE E-COMMERCE AUX PARTICULIERS Le marché e-commerce et vente à distance en milliards d euros , , ,5 Ensemble des ventes en ligne Ensemble des ventes à distance 45 Vente à distance de produits (y compris e-commerce) en milliards d euros , ,5 Poids des ventes sur l internet milliards d e-commerce en ,7 milliards d vente à distance en % commerce de détail 24,6 milliards d en 2012 hors alimentaire Habillement, chaussures, 4,4 accessoires, linge de maison (1) 10 % Produits techniques (électroménager, télécoms, 3,5 électronique grand public, photo,micro-informatique) (2) 16 % Alimentation, drive, 2,8 épicerie fi ne, vin (3) 3 % Produits culturels, physiques et dématérialisés 1,7 musique, vidéo, jeux en ligne, livre numérique (2) 21 % Ventes sur l internet en milliards d euros (estimations) Parts de marché (estimations) source : enquête Fevad, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille / CRÉDOC 2012 Acheteurs à distance69 % des français achètent à distance (Internet, catalogue, téléphone) LE E-COMMERCE ET L EMPLOI emplois directs et indirects dans le e-commerce en % (en équivalents temps plein) 86 % des entreprises prévoient une augmentation de leurs effectifs en 2013 d acheteurs satisfaits de leurs achats sur l internet au cours des 6 derniers mois Les indicateurs Les études Le Service Études de la Fevad réalise une veille permanente sur l évolution économique des marchés e-commerce et vente à distance. Un suivi régulier est réalisé et publié sous la forme d indicateurs de conjoncture mensuels, trimestriels ou annuels. Une fois par an, un rapport détaillé sur l évolution structurelle des marchés fait l objet d un rapport le Bilan et d un document de synthèse les Chiffres clés. La Fevad collabore également avec les instituts officiels de statistiques. La Fevad réalise régulièrement, en collaboration avec des instituts de sondage et d opinion, des études approfondies destinées à toujours mieux connaître, comprendre et mesurer les évolutions sur les marchés, les acheteurs, les comportements d achat, le positionnement des acteurs Olivier Marcheteau Président de Cdiscount, Directeur e-commerce Non Alimentaire du Groupe Casino, Administrateur de la Fevad A rejoint la Fevad en 2007 Nous sommes aujourd hui un partenaire très actif et nous nous en réjouissons. À la croisée entre les e-commerçants, les industriels, l État, les administrations, l Europe, la Fevad est un lieu d échanges entre les acteurs de l univers digital. Elle contribue à identifier les grands enjeux et à initier des réflexions communes visant à favoriser le développement des usages numériques et le développement économique des acteurs de l internet en France. Elle participe incontestablement à la reconnaissance de la filière numérique et en est un des acteurs incontournables

16 préparer les évolutions stratégiques Principales études publiées Étude sur les intentions d achat en ligne pour les fêtes de fin d année Baromètre Fevad/Médiamétrie//NetRatings Réalisée juste avant le rush des achats de Noël, cette étude auprès des internautes permet d évaluer leurs intentions d achat, les budgets prévus pour Noël, les produits les plus prisés et leurs critères de choix des sites. Étude bilan des achats en ligne pour les fêtes de fin d année Baromètre Fevad/CSA Menée quelques jours après Noël par CSA pour la Fevad (10 e édition en 2012), cette étude dresse un bilan de l impact de l internet pour les cadeaux de fin d année. Elle suit l évolution du niveau de satisfaction des acheteurs sur l internet et l évolution des comportements : les catégories de cadeaux achetés en ligne, la progression des utilisateurs de tablettes numériques et téléphones mobiles, les modes de livraison choisis. Étude sur les intentions d achat en 2013 Nouveau baromètre Fevad/CSA La Fevad a réalisé dès les premiers jours de la nouvelle année 2013 un sondage sur les intentions d achats des internautes. L objectif est d évaluer l attractivité de l internet pour l année à venir, de dégager les grandes tendances vis-à-vis des nouveaux comportements mobile, mobile en magasin les nouveaux produits/services qui vont être demandés Étude sur le moral des e-commerçants Baromètre Fevad/LSA Pour la seconde année, la Fevad et LSA ont enquêté sur le moral des e-commerçants et sur leurs perspectives de développement. Cette étude réalisée au cours du 1 er trimestre prend la température des e-marchands : elle interroge leur niveau d optimisme, de stress et concrètement leurs intentions d investir et de recruter pour l année à venir, les stratégies marketing mises en avant et les principaux leviers de croissance envisagés. L édition 2013 fait un focus particulier sur le développement à l international : l existant, les projets, les pays, les modalités, les freins rencontrés, les ambitions Étude sur les Français et l achat à distance Baromètre Fevad/Crédoc Cette étude est réalisée tous les deux ans en septembre depuis 2004, en partenariat avec La Poste, Reed Exhibitions et la CCI Grand Lille. Menée auprès de l ensemble des français et non uniquement sur les internautes, elle permet de suivre l évolution de la pénétration de l achat à distance dans la population française, des attitudes des français face à l achat à distance, d analyser les comportements d achat à distance et de dresser le profil des acheteurs à distance. Étude sur l impact de L internet dans les habitudes de consommation des Français Baromètre Fevad/Médiamétrie//NetRatings Cette étude, réalisée par Médiamétrie pour la Fevad (9 e édition en 2013), est un véritable observatoire du rôle de l internet dans les comportements d achat des internautes. L étude analyse les drivers de l achat en ligne et fait le point sur les grandes tendances : les nouvelles utilisations des tablettes numériques et téléphones mobiles lors des achats sur l internet et achats en magasin, l utilisation du mobile en magasin, le social shopping, l usage du drive dans l alimentaire, l achat sur les places de marchés Les résultats sont détaillés pour tous les grands secteurs d activité. Étude sur l emploi dans le e-commerce Mise en place du Contrat d étude prospective avec le Ministère du travail La gestion des ressources humaines est aujourd hui au cœur de la stratégie des sites de e-commerce, c est pourquoi l emploi doit être inscrit au sein de la politique de développement du secteur. Suite à l étude réalisée par le cabinet Asterès et au colloque de mai 2011 à l Assemblée Nationale sur l emploi dans le e-commerce, la Fevad en partenariat avec le SNVAD (Syndicat National des entreprises de la Vente à Distance) et le FORCO (OPCA du commerce et de la distribution) a signé un Contrat d Étude Prospective avec le Ministère du travail. Sa réalisation a été confiée à deux cabinets d étude : le GESTE et le CRÉDOC qui ont été retenus conjointement pour mener à bien les travaux. Cette étude a notamment pour objet d anticiper l émergence de nouveaux métiers et de compétences nouvelles, rendus nécessaires par l évolution des métiers du e-commerce

17 La Fevad diffuse toute l année des informations inédites sur l évolution du secteur et de son environnement LIVREBLANC LIVREBLANC sur la sécurisation des paiements à distance et en ligne Nouveau! Étude sur l évolution de l emploi dans le e-commerce Baromètre Fevad/CCM Benchmark Depuis 2006, la Fevad interroge tous les ans les e-marchands afin de faire le point sur l emploi dans le secteur : le bilan de l année passée, les perspectives à venir et les profils précis recherchés par le marché. Chaque année l étude permet d évaluer précisément le nombre d emplois dans le secteur, emplois au sein des sites marchands et emplois liés à l activité de vente en ligne. Nouvelle étude sur la dimension servicielle des enseignes B to B Étude Fevad/QualiQuanti en souscription La Fevad a lancé en mars 2013, en partenariat avec QualiQuanti, une vaste étude sur les attentes des professionnels en matière de services. Les grandes tendances en matière de services sur les marchés des ventes aux professionnels vont être explorées en profondeur à l aide de focus groups auprès des clients, d une enquête quantitative, d une veille et d une analyse sémiologique des supports d offres des acteurs. L étude a pour objectif d identifier les besoins de services des professionnels tout au long de leurs achats, selon les canaux de vente et les marchés et d identifier les grandes tendances servicielles pour l avenir. Livre blanc sur la sécurisation des paiements en ligne La Fevad a réalisé la rédaction d un Livre Blanc sur les moyens de sécurisation des paiements sur l internet. Fruit du travail et des réflexions de la commission Paiement/Fraudes de la Fevad, cette première édition a pour ambition d étayer et de promouvoir sa position auprès des autres acteurs et notamment des pouvoirs publics. Construit à partir du retour d expérience des adhérents de la Fevad, le livre blanc a notamment pour objectifs de : démontrer, par une approche pragmatique et constructive, que la Fevad entend contribuer activement à la lutte contre la fraude en assurant la promotion d une approche par les risques et en communiquant sur les meilleures pratiques en fonction des enjeux et des différentes typologies de e-commerçants, rassurer les pouvoirs publics sur le fait que la Fevad n a pas d approche dogmatique sur la solution 3D secure et qu elle jouera un rôle actif dans l effort commun de déploiement de 3D secure partout où elle s avère pertinente et efficace, montrer objectivement tous les bénéfices (directs et indirects) de cette solution mais également ses limites, lors de son déploiement, en exploitation et illustrer, au travers de cas précis, que 3D secure n est pas la solution unique pour lutter efficacement contre la fraude (Wallet, scoring ), Faire des propositions aux autres parties prenantes de la lutte contre la fraude pour rendre encore plus efficaces les moyens de lutte actuels. Méthodologie Le Livre Blanc sera principalement constitué à partir des interviews menées auprès d un panel représentatif d adhérents de la FEVAD. Une enquête envoyée aux adhérents a également permis de recueillir des éléments chiffrés permettant d établir le bilan quantitatif

18 préparer les évolutions stratégiques Les indicateurs e-commerce classement des sites e-commerce Fevad/Médiamétrie Lancé à l automne 2005 dans le cadre d un partenariat entre la Fevad et Médiamétrie// NetRatings, ce baromètre permet d établir le classement des sites marchands les plus visités, toutes catégories confondues, ainsi que le classement des agences de voyages en ligne. Ce classement est devenu aujourd hui la référence en matière de e-commerce. En 2011, il s est enrichi d un nouvel indicateur : celui du nombre de visiteurs/jour. À l automne 2011, afin de veiller à l intégrité et la qualité de la mesure d audience, la Fevad et Médiamétrie ont décidé de créer une Commission audience e-commerce composée de représentants de sites marchands mandatés par le Conseil d administration de la Fevad. Cette Commission a notamment pour mission de fixer les règles relatives au classement et d en assurer le suivi. Nouveau! Depuis le 3 e trimestre 2011 la Fevad et Médiamétrie publient également un nouvel indicateur : le classement des marques e-commerce sur mobile. L indice du Commerce Électronique (ice), Fevad Créé en janvier 2005, l indice ice 40 repose sur un panel de 40 sites (1) marchands leaders dans le domaine de la vente de produits, du tourisme et de la vente aux professionnels. La participation des plus grands sites de e-commerce confère à ce panel une représentativité exceptionnelle. Afin d accroître encore davantage cette représentativité, les données du panel sont croisées avec les montants des paiements en ligne communiqués par chacune des plates-formes sécurisées de paiement qui participent au panel (2). Ce dispositif permet de mesurer l évolution du e-commerce en général et également de dégager des tendances sectorielles à périmètre constant d enseignes. L indice ice est publié trimestriellement par la Fevad. La permanence de la méthodologie et des données traitées est validée chaque année par le cabinet KPMG à l occasion de la présentation du bilan annuel. Depuis janvier 2012, la Fevad a également mis en place l indice ice 100 qui permet un suivi mensuel des ventes internet sur une dizaine de familles produits/services. Environ 80 sites B to C et 20 sites B to B participent à l ice 100 dont les résultats sont réservés aux membres de la Fevad. indice des soldes sur l internet, Fevad Depuis janvier 2007, la Fevad a mis en place un baromètre des soldes sur l internet, à partir d un panel de sites appartenant aux 3 principaux secteurs concernés par les soldes (Habillement, Ameublement/Décoration et High-tech). une plate-forme de collecte en ligne des données La Fevad a modernisé ses outils statistiques avec la mise en place en septembre 2012 d une plate-forme de collecte en ligne des données auprès de ses membres. Pour l instant seuls les panels de ventes aux particuliers sont concernés. Les panels de ventes aux professionnels feront partie d une prochaine phase. Ces évolutions ont permis de faciliter et d approfondir le suivi de nouveaux indicateurs : les ventes sur smartphones et tablettes, le volume d affaires des market place, les ventes à l étranger, les paniers moyens Un nouvel indice vad Fevad/Banque de France La Fevad et la Banque de France s associent en 2013 afin de publier un indice VAD qui prend davantage en compte le développement des ventes en ligne. L indice du commerce de détail et les indices par produit (tous circuits) publiés par la Banque de France seront ainsi également davantage représentatifs de l évolution des marchés avec une meilleure couverture des ventes internet. Des simulations vont être réalisées au cours du 2 e semestre Chiffres sectoriels Le marché des biens d équipement de la maison et des biens culturels sur l internet, étude GfK Tous les ans, la Fevad s associe à GfK pour présenter les résultats de plusieurs études sur le e-commerce dans le secteur des produits culturels, biens physiques et dématérialisés, et celui des produits techniques et électroménagers, deux secteurs importants des ventes en ligne analysés par GfK. Le marché de l habillement sur l internet, étude IFM La Fevad publie chaque année avec l Institut Français de la Mode (IFM) des données sur l évolution du marché de la mode et de l habillement sur l internet : parts de marché internet, produits les plus vendus en ligne, profil des acheteurs en ligne, profil des acteurs internet Danièle Kapel Pdg du Groupe Raja Administrateur de la Fevad Au-delà de son rôle de représentation et de promotion de la VAD, la Fevad est une mine d informations, de contacts et d échanges pour notre profession. Les panels, les études réalisées, en particulier sur les comportements d achats en B to B, sont autant d outils d analyse indispensables qui enrichissent notre réflexion. 1) Le panel ice 40 constitue le panel le plus représentatif dans son domaine. Il est aujourd hui composé de 40 sites leaders : 3 Suisses, Accor-Hotels, Actissia, Air France, Auchan e-commerce, Blanche Porte, Boulanger, Brandalley, Camif Collectivites, Cdiscount, Cdiscount Pro, Club Med, Darty, Edreams, Ebookers, Fnac, Go Voyages, JM Bruneau, Kiabi, La Redoute, Lastminute, LDLC Pro, Manutan, Mistergooddeal, Opodo, Pixmania, Pixmania Pro, Raja, Rue du commerce, Rue du commerce Pro, Sarenza, Showroomprivé, Spartoo, Staples, Vente-privee.com, Verbaudet, Viking Direct, Voyages-sncf.com, Welcome Office, Yves Rocher. (2) Le panel des plates-formes sécurisées de paiement comprend les 7 principales plates-formes de paiement : Atos Worldline, Crédit Mutuel-CIC, Monext, Ogone, PayBox, Paypal, PayZen. Il totalise plus de sites marchands actifs

19 Le site Fevad.com est devenu un véritable hub d information sur le e-commerce. Chaque année il accueille plus de visiteurs. Autres études Le profil des e-commerçants Oxatis, baromètre Oxatis Oxatis publie annuellement avec la Fevad les résultats d une étude, menée en 2013 sous le contrôle du cabinet KPMG, auprès de ses clients, les TPE/PME. L étude dégage les grandes tendances sur le profil des acteurs, l évolution de leurs motivations et de leur pratique du métier. L édition 2013 offre également un comparatif avec le comportement des e-commerçants britanniques, établi à partir de la même enquête réalisée par Oxatis auprès de ses clients UK. Les nouveaux écrans du e-commerce et les comportements des internautes étude CCM Benchmark CCM Benchmark a publié avec la Fevad, pour la 3 e année, les résultats d une étude menée auprès des sites sur l évolution des stratégies m-commerce en France et auprès des internautes sur l évolution des usages de ces nouveaux écrans. Les internautes et les services financiers, baromètre Médiamétrie Médiamétrie publie annuellement avec la Fevad les résultats du baromètre internautes sur le rôle de l internet dans la gestion et la souscription de produits bancaires, de crédits ou d assurances. Le développement de ce canal d échange et de publication se confirme : près de visiteurs et 1,2 million de pages vues en 2012/2013 Véritable vitrine ouverte sur le web, le site Fevad.com est aussi un lien permanent privilégié entre la fédération, ses adhérents et tous ceux qui s intéressent à notre secteur. Il permet de relayer de manière efficace et interactive l activité de la Fevad (informations, événements, études et statistiques, travaux courts ) auprès de nos adhérents et de l ensemble de nos interlocuteurs. C est aussi devenu un trait d union important avec tous les internautes : consommateurs, bloggeurs, chercheurs, décideurs En 2012/2013 la Fevad a également développé sa présence sur les réseaux sociaux. La page Facebook touche chaque semaine près de personnes et compte plus de fans. La Fevad participe également sur twitter à de nombreuses conversations. Ce canal s avère une très bonne caisse de résonnance et la Fevad alerte régulièrement via ce canal sur ses activités et publications notamment. Deux groupes LinkedIn et une chaîne YouTube complètent le dispositif. Une veille e-commerce est également disponible sur delicious. Le Panorama : Diffusé auprès de nos adhérents sous format papier donne un regard panoramique sur les entreprises, les enseignes, les marques, les tendances à travers une sélection d articles parus dans la presse. Il constitue un outil d information et de veille. La Newsletter : Chaque mois, la newsletter est adressée à plus de contacts. Elle est un lien important et un moyen de communication avec nos adhérents et notre environnement. L actualité économique et juridique tant au niveau français qu européen y est traitée. On y retrouve également les chiffres du marché, les dates des ateliers et manifestations organisés par la Fevad mais aussi l agenda des salons, les dernières publications et l actualité des adhérents Les Flashs : Lorsque l actualité ou l importance d un sujet l exige, la Fevad alerte ses adhérents directement par s. Le Mensuel réservé aux adhérents : Il livre une mine d informations souvent inédites et exclusives, toujours présentées de manière opérationnelle, sur tous les sujets qui intéressent la profession : questions juridiques, tableau de bord économique, indices mensuels de croissance, actualité juridique et fiscale, environnement, international, transport et poste Mais aussi l actualité de la Fevad, l agenda, les petites annonces 17 17

20 Échanger décrypter les futures tendances La Fevad est un lieu de rencontres et d échanges entre professionnels, experts, représentants du monde associatif, des institutions et des pouvoirs publics. Elle propose des déjeuners, conférences, colloques, réunissant les meilleurs experts autour de thématiques présentant un intérêt essentiel pour les entreprises du secteur. Les conférences & colloques La Fevad organise régulièrement des conférences ou colloques pour ses adhérents. Ces conférences ont lieu à l occasion d événements réunissant les professionnels du secteur, tels les salons, ou dans le cadre de colloques spécifiques organisés par la Fevad. Organisées périodiquement, ces rencontres sont un moment d échanges et de rencontres pour nos adhérents. Autour d un débat avec des personnalités ou d une conférence, suivies parfois d un déjeuner ou d un cocktail, elles créent un environnement convivial propice aux échanges et aux nouveaux contacts. Chaque année, la Fevad organise de nombreuses conférences et multiplie les interventions et partenariats dans le cadre de conférences autour de la VAD et du e-commerce. Parmi les principales manifestations organisées en 2012/2013 : Septembre 2012 : Conférence de presse de rentrée en présence de très nombreux journalistes et chefs d entreprise. L occasion de présenter les résultats des ventes sur l internet pour le 1 er semestre 2012 et de faire un zoom sur le marché de la mode et de l habillement sur l internet avec l IFM et Médiamétrie//NetRatings. Septembre 2012 : Participation au séminaire organisé par la Banque de France sur la fraude et la mise en œuvre de 3D secure. Octobre 2012 : Déjeuner Fevad dans le cadre du salon VAD/e-commerce de Lille. Près de 350 personnes ont assisté au déjeuner organisé en partenariat avec le Cercle du Marketing Direct. Octobre 2012 : Conférence inaugurale du Salon VAD/e-commerce de Lille : Les habitudes de consommation des français en matière de vente à distance et sur l internet. Présentation d une étude réalisée par le Crédoc, suivie d une table ronde avec Franck Lehuédé (Crédoc), François Momboisse (Fevad), Cyril Olivier (Kiabi), Nicolas Routier (Groupe La Poste) et Denis Terrien (Groupe 3SI). Novembre 2012 : Conférence : bilan des ventes sur l internet au 3 e trimestre 2012, Quel Noël sur l internet cette année? avec Médiamétrie. Étude GFK sur le marché des produits techniques et culturels sur l internet. En partenariat avec Criteo. Novembre 2012 : La Nuit des Favor i du e-commerce (voir page suivante). Décembre 2012 : Présentation complète des résultats du baromètre réalisé par le Crédoc pour Fevad/La Poste/Reed Exhibitions/CCI Grand Lille, sur les habitudes de consommation des Français en matière de vente à distance et en ligne par Franck Lehuédé, Chef de projets sénior du Département Consommation, Crédoc

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 2014. fédération e-commerce et vente à distance

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 2014. fédération e-commerce et vente à distance RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 2014 fédération e-commerce et vente à distance Construire l avenir Si le bilan de la décennie fait état d une explosion manifeste du e-commerce, avec plus de 145 000 sites marchands

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 2015. fédération e-commerce et vente à distance

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 2015. fédération e-commerce et vente à distance RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 2015 fédération e-commerce et vente à distance SOMMAIRE FÉDÉRER p. 3 E-COMMERCE EN CHIFFRES p. 6 REPRÉSENTER p. 9 RÉGULER p. 21 COMMUNIQUER p. 25 p. 26 VEILLER ET INFORMER p. 32

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com }

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com } N # 002 / Décembre 2012 tendance(s) * web marketing 70% des internautes ont l intention d acheter leurs cadeaux de Noël en ligne pourquoi? combien? quoi? quand? p. 6 * 10 e-news séléctionnées par audit

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels Frédéric LEFEBVRE secrétaire d'etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation présente un plan

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Elaboration du plan France Numérique 2020

Elaboration du plan France Numérique 2020 Paris, le 30 septembre 2011 Elaboration du plan France Numérique 2020 Réponse de l ARPP à la consultation publique Organisme de régulation professionnelle de la publicité en France, l Autorité de Régulation

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel Baromètre e-commerce de l ACSEL Bilan annuel et 4ème trimestre 2007 15 janvier 2008 Baromètre du e-commerce Programme de la conférence du 15 janvier 2008 Les données du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire 1 Sommaire L innovation technologique au service du crédit à la consommation 1 ère partie

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Les usages associés aux tablettes tactiles. 29 mars 2012

Les usages associés aux tablettes tactiles. 29 mars 2012 Les usages associés aux tablettes tactiles 29 mars 2012 Des internautes, des mobinautes et désormais des «tablonautes» 39,9 millions 19 millions 1,7 millions d internautes de mobinautes + 23% en 1 an Sources

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net

La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net La perte de 0,10% des ventes subie par les marchands en raison des impayés Carte Bancaire

Plus en détail

fédération e-commerce et vente à distance

fédération e-commerce et vente à distance RAPPORT D ACTIVITÉ 2008 2009 fédération e-commerce et vente à distance Fédération e-commerce et vente à distance 60, rue la Boétie 75008 Paris Tél. : 01 42 56 38 86 - contact@fevad.com sommaire Construisons

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen»

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» #CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» Mme Camille RIVIERE - MEETIC M. Frédéric PILLOUD GO VOYAGES

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Lutte contre les spams par SMS et vocaux. et les prospections téléphoniques non-désirées

Lutte contre les spams par SMS et vocaux. et les prospections téléphoniques non-désirées Lutte contre les spams par SMS et vocaux et les prospections téléphoniques non-désirées Lundi Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du

Plus en détail

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Juin 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 Préambule méthodologique... 4 CHAPITRE I : PANORAMA ACTUEL DU SECTEUR PROFESSIONNEL DU COMMERCE ELECTRONIQUE 5

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

Président du conseil d administration et dirigeant responsable

Président du conseil d administration et dirigeant responsable Président du conseil d administration et dirigeant responsable La loi du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques (NRE) a modifié le fonctionnement des organes dirigeants des sociétés

Plus en détail

Country factsheet - Mai 2015. Pologne

Country factsheet - Mai 2015. Pologne Country factsheet - Mai 2015 Pologne Située au cœur de l Europe centrale, la Pologne semble commencer à connaître une certaine prospérité économique qui a déjà commencé à bénéficier au développement de

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 1 E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 2 Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr LE RECRUTEMENT 2.0 Loïc DOUYERE CEO RECRUTOR Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France // 6 ème édition // Juin 2014 Données à fin mars 2014 En collaboration avec Introduction & Crédits Cette présentation a été conçue et réalisée par

Plus en détail

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011 ETUDE ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION Mars 2011 Contexte & enjeux Avec l accélération des évolutions concurrentielles, technologiques

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

L IDENTITÉ NUMÉRIQUE MULTISERVICES EN FRANCE : LE CONCEPT IDÉNUM

L IDENTITÉ NUMÉRIQUE MULTISERVICES EN FRANCE : LE CONCEPT IDÉNUM L IDENTITÉ NUMÉRIQUE MULTISERVICES EN FRANCE : LE CONCEPT IDÉNUM Par Francis Bruckmann ISEP 1975 Directeur délégué à la promotion de la sécurité Orange Cet article est paru dans le numéro 103 de Signaux,

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

L audience de l internet en France en juillet 2015

L audience de l internet en France en juillet 2015 Levallois, le 1 er septembre 2015 1 Français sur 5 sur les sites d Informations et Petites Annonces Automobiles En juillet 2015, 12,6 millions d internautes, soit plus d 1 Français sur 5 (20,4%) ont consulté

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

3. Un crédit à la consommation responsable

3. Un crédit à la consommation responsable 3. Un crédit à la consommation responsable Comité consultatif du secteur financier Rapport 2009-2010 49 Au cours de l exercice 2009-2010, le CCSF a suivi de près l évolution du texte de loi sur la réforme

Plus en détail

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire?

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire? Page 1 sur 5 Communiqué de presse Le 28 août 2014 6ème ÉDITION DE L OBSERVATOIRE BNP PARIBAS INTERNATIONAL BUYERS «Investing & Living abroad» 2014 La fiscalité française source d attractivité pour les

Plus en détail

ET PLUS DE CHOIX ET PLUS DE CHOIX VOUS AVEZ PLUS DE DROITS VOUS AVEZ PLUS DE DROITS GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION

ET PLUS DE CHOIX ET PLUS DE CHOIX VOUS AVEZ PLUS DE DROITS VOUS AVEZ PLUS DE DROITS GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION VOUS AVEZ PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX VOITURE CONSOMMATION RESPONSABLE QUALITÉ & TRAÇABILITÉ GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION VOUS AVEZ PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX CARTE

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe Déclaré conforme à la loi Informatique et Libertés par la CNIL, le 30 mars 2005, suivant procédure prévue par l article 11-3 de la loi du 6 janvier 1978. CHARTE DE L E-MAILING Code relatif à l utilisation

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 Textile - Mode - Habillement un marché propice au E-COMMERCE! LE GROUPE MENINVEST

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Baromobile 2013. Baromobile. Le baromètre de l Internet mobile

Baromobile 2013. Baromobile. Le baromètre de l Internet mobile Baromobile Le baromètre de l Internet mobile Novembre 2013 1 Notre 5 ème vague du Baromobile : des usages renforcés et l émergence des activités simultanées Pour cette 5 ème année consécutive Omnicom Media

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME?

LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? Conférence APECA : La dématérialisation, réelle opportunité pour les PME? LCEN, loi Chatel et LME : quelles conséquences pour les PME? 7 avril 2009 Denise Lebeau-Marianna Avocat, Baker & McKenzie SCP denise.lebeau_marianna@bakernet.com

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 20 septembre 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Stratégie social-media Développement de Business avec le canal internet Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs Présentation Créa Passion et ses partenaires développent depuis plus de 6 ans une dans le paysage de l Internet français et international. offre publicitaire unique Précurseur de solutions marketing et

Plus en détail

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Avril 2011 Sommaire 1. Le jeu d argent en France Mises et produits bruts

Plus en détail

Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes. 5 avril 2012

Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes. 5 avril 2012 Les nouveaux usages de la mobilité : les tablettes 5 avril 2012 Des internautes, des mobinautes et désormais des «tablonautes» 39,9 millions 19 millions 1,7 millions d internautes + 5% en 1 an de mobinautes

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION BusinessHIGHLIGHT Préconiser MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? SOMMAIRE Aborder la connaissance client sous l angle des canaux Maîtriser les outils de communication et

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

www.b-ecommerce.fr 3 JOURS D AFFAIRES ET D EXPÉRIENCES POUR DOPER VOTRE BUSINESS!

www.b-ecommerce.fr 3 JOURS D AFFAIRES ET D EXPÉRIENCES POUR DOPER VOTRE BUSINESS! TECHNOLOGIE E-COMMERCE SERVICES E-COMMERCE MARKETING & COMMUNICATION LOGISTIQUE & TRANSPORT MOBILE COMMERCE 3 ème édition 16, 17 & 18 avril 2013 Paris Porte de Versaillles Pavillon 2 3 JOURS D AFFAIRES

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail