Sommaire. Présentation de l ALPI p. 3 - Ses adhérents - Ses missions. La Convention de dématérialisation des états p. 4 de paye mensuels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Présentation de l ALPI p. 3 - Ses adhérents - Ses missions. La Convention de dématérialisation des états p. 4 de paye mensuels"

Transcription

1

2 Sommaire Présentation de l ALPI p. 3 - Ses adhérents - Ses missions La Convention de dématérialisation des états p. 4 de paye mensuels - Signature de la convention locale - Collectivités concernées - Objectifs et calendrier La dématérialisation des états de paye mensuels p. 6 - Principes généraux - Pôle de dématérialisation du Minefi - Direction générale de la modernisation de l Etat (DGME) - Commission landaise pour l administration électronique La dématérialisation, c est aussi p. 9 - Les marchés publics - Le contrôle de légalité - Les titres, mandats et factures - L archivage électronique - 2 -

3 Présentation de l ALPI 468 adhérents Créée en 1984, l Association landaise pour l informatique est devenue syndicat mixte le 31 décembre 2003, permettant ainsi le regroupement des services informatiques aux collectivités. L ALPI compte 468 collectivités landaises adhérentes dont : communes, - 25 communautés de communes dont une communauté d agglomération, - 26 CCAS, 7 CIAS, 11 maisons de retraite, 58 syndicats intercommunaux, - Le Conseil général des Landes, - La Chambre de commerce et d industrie des Landes (CCI), - L Office HLM, le Centre de gestion, le Centre hospitalier de Dax, l ADACL, le SDIS, le SYDEC ou l ENDML En 2005, l ALPI a enregistré 31 nouvelles adhésions. Les missions de l ALPI L ALPI a pour missions de promouvoir, de développer et de mutualiser l'outil informatique auprès des collectivités locales landaises. L ALPI compte 27 agents et 6 services : - Assistance matériel, - Assistance logiciels, - Formation, - Internet, - Extranet, - Administratif, juridique et financier. Président : M. Henri Emmanuelli Directeur : M. Renaud Lagrave Contacts ALPI Hôtel du département rue Victor Hugo Mont-de-Marsan

4 La convention de dématérialisation des états de paye mensuels SIGNATURE DE LA CONVENTION LOCALE La signature de la première convention d accord local de dématérialisation des états de paye mensuels dans le département des Landes aura lieu le: Vendredi 15 septembre 2006 à 16h00 Au Conseil général des Landes. Cet accord local, conforme à la convention cadre nationale de dématérialisation de la paye, Version 2 du 30 juin 2005, sera signé par : - M. Henri Emmanuelli, Président de l Agence landaise pour l informatique (ALPI), - M. Bernard Girel, Président de la Chambre régionale des comptes d Aquitaine, - M. Gérard Guiter, Trésorier payeur général des Landes. COLLECTIVITES CONCERNEES La convention concerne 270 collectivités adhérentes à l ALPI ayant opté pour le logiciel de paie dont l éditeur est l Agence française pour l informatique (AFI). Parmi ces collectivités, on compte : mairies, - 14 communautés de communes, - 6 CCAS/CIAS, - 6 établissements publics, - 20 SIVU, SIVOM

5 OBJECTIFS ET CALENDRIER Cette signature engage en premier lieu l ALPI dans la dématérialisation de la paye. Elle sera suivie par celle des collectivités landaises volontaires. L ALPI et la paierie départementale ont effectué une procédure test en juillet. La commune de Meilhan (1013 habitants) et la trésorerie de Tartas ont également procédé à un essai de paye dématérialisée cet été. La dématérialisation des états de paye mensuels sera donc officiellement opérationnelle dans les Landes après la signature de la convention locale de dématérialisation des états de paie mensuels, le 15 septembre prochain. Objectif : supprimer feuilles papier! - 5 -

6 La dématérialisation des états de paye mensuels PRINCIPES GENERAUX La dématérialisation de la paye permet de supprimer les exemplaires papiers des bulletins de salaires et des états mensuels transmis, par l ordonnateur à la trésorerie publique puis à la Chambre régionale des comptes. L agent continue, pour sa part, à recevoir son bulletin papier. Concrètement, il s agit pour l ordonnateur de transmettre mensuellement un fichier de données (bulletins de salaires et états de charges) sous format XML. De son côté, la trésorerie publique est équipée de l outil XéMéLios* permettant l exploitation du fichier XML envoyé par l ordonnateur. Dans les Landes, l éditeur du progiciel de ressources humaines AFI, dont la licence est distribuée par l ALPI aux 270 collectivités locales concernées, a d ores et déjà intégré le schéma XML de paye. * L'outil XéMéLios est un outil d exploitation de données au format XML mis gratuitement (logiciel libre) à la disposition des partenaires locaux de la dématérialisation de la chaîne comptable et financière (ordonnateurs, comptables, chambres régionales des comptes) par la direction générale de la Comptabilité publique du MINEFI. Il permet d'effectuer des tris et des recherches multicritères ainsi que de visualiser des fichiers XML

7 POLE DE DEMATERIALISATION Le pôle de dématérialisation a été créé en mai 2004 au sein de la Direction générale de la comptabilité publique. Son objectif est de promouvoir la dématérialisation dans le secteur public local en accompagnant les ordonnateurs et les comptables dans leur conduite d expérimentation portant notamment sur la dématérialisation de la paye. Outre la rédaction d une «Charte de la dématérialisation», le pôle élabore des conventions nationales pour chacune des catégories de pièces à dématérialiser (exemple : convention cadre nationale de dématérialisation de la paye, Version 2 du 30 juin 2005, pour ce qui concerne les états mensuels de paye). Ces conventions permettent de formaliser les modalités de la dématérialisation. DIRECTION GENERALE DE LA MODERNISATION DE L ETAT (DGME) La Direction générale de la modernisation de l Etat (DGME) est opérationnelle depuis le 3 janvier Elle est le résultat de la fusion de : - la Délégation aux usagers et aux simplifications administratives (DUSA), - la Délégation à la modernisation de la gestion publique et des structures de l Etat, - l Agence de développement de l administration électronique, - la Direction de la réforme budgétaire. La DGME, par le biais de son service de développement de l administration électronique, pilote en particulier le plan ADELE. Ce Plan gouvernemental de développement de l administration électronique comporte 140 mesures, parmi lesquelles la dématérialisation des états de paye mensuels, mais aussi, la dématérialisation des marchés publics, du contrôle de légalité ou encore des titres, mandats et factures - 7 -

8 COMMISSION LANDAISE POUR L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE La commission landaise pour l administration électronique, créée à la demande de l ALPI et placée sous la présidence de M. le Préfet des Landes, a pour objectif de coordonner les actions départementales en matière de dématérialisation des procédures administratives. Cette commission est composée de représentants : - de l Etat, - du Conseil général des Landes, - de la Trésorerie générale, - des Archives départementales, - du Centre de gestion des Landes, - de l Association des maires des Landes, - de l ALPI, - des communautés de communes, - des communes. Mise en place en janvier 2006, la commission landaise pour l administration électronique a d ores et déjà engagé un travail de mise en situation locale concernant la notion de dématérialisation appliquée au contrôle de légalité (programme Actes p. 10), aux échanges comptables (voir p. 10), aux marchés publics (voir p. 9), à l état civil Depuis sa création, la commission s est réunie à deux reprises. Les travaux de la commission reprendront le mardi 5 septembre 2006 en Préfecture

9 La dématérialisation, c est aussi LES MARCHES PUBLICS La plate-forme de dématérialisation des procédures de marchés publics a été mise en ligne le 8 janvier Cet outil permet notamment aux collectivités landaises de publier leurs avis de marchés publics et de recevoir, en ligne, les réponses des candidats sous format électronique. L adresse de la plate-forme est : comptes créés De nombreuses collectivités utilisent cette plate-forme départementale : le Conseil général des Landes, l OPDHLM, le SYDEC, le SDIS, les mairies de Mont-de-Marsan, Saint-Paul-lès-Dax, Tarnos, Saint- Pierre-du-Mont, la Communauté d agglomération du Marsan, l hôpital de Dax Après un an et demi d existence, la plate-forme compte : collectivités adhérentes, comptes créés, consultations (1256 clôturées et 89 actives), - 11 réponses électroniques, entreprises enregistrées. Hotline et formations Afin d accompagner les collectivités utilisatrices de la plate-forme, 56 sessions de formation spécifiques ont été organisées. L ALPI a également participé à la mise en place du service «Cellule expert marchés publics» avec le Centre de gestion des Landes. Enfin, une hotline a été mise en service en direction des entreprises

10 LE CONTROLE DE LEGALITE La dématérialisation du contrôle de légalité est entreprise dans le cadre du projet ACTES (Aide au contrôle de légalité dématérialisé). Les collectivités peuvent décider soit de bâtir leur plate-forme, soit de recourir à un tiers de télétransmission, distributeur d un dispositif (postier électronique, signature électronique, stockage, archivage). Dans les Landes, la commission départementale de l administration électronique (cf p 8), créée début 2006, mène actuellement une réflexion sur les modalités de mise en œuvre de la dématérialisation du contrôle de légalité dans le département. La nomenclature (liste de pièces à transmettre à la préfecture), réalisée en application du projet ACTES, a ainsi été acceptée, le 16 juin 2006, par la Chambre régionale des comptes d Aquitaine. Une convention d accord local devrait prochainement être signée pour la mise en place de la solution. Le ministère de l Intérieur et de l Aménagement du territoire a, par ailleurs, indiqué ne voir «que des avantages» à ce que l ALPI fasse partie du dispositif de télétransmission homologué (Tiers de confiance et de télétransmission) pour la sécurisation des flux de données dans le cadre de la dématérialisation du contrôle de légalité

11 LES TITRES, MANDATS ET FACTURES La convention cadre nationale relative à la dématérialisation des titres de recette, des mandats, de dépense et des factures (pièces justificatives) des collectivités et établissements publics locaux (Version n du 16 décembre 2005) est applicable à compter de début Les comptables du trésor public pour le secteur public local intègrent progressivement une application unique appelée Hélios. Ce programme de la Direction générale de la comptabilité publique vise, entre autres, à permettre la dématérialisation des titres de recette, des mandats de paiement et des pièces justificatives. Dans les Landes, la dématérialisation des titres, mandats et factures est à l étude. Les premiers tests devraient être effectués par l ALPI le 1 er janvier 2007 (temps d intégration par l éditeur de progiciel financier du protocole de communication entre ordonnateurs et trésoreries publiques). L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE L archivage mutualisé Thème de la 2 ème édition des Rencontres Landespublic (septembre 2005), l archivage électronique fait l objet d une réflexion. L objectif est d aboutir à la mise en place d une plate-forme mutualisée à l échelle du département. Pour l heure, un cahier des charges est en cours de réalisation, s appuyant sur le standard d échanges de données pour l archivage énoncé par la DGME. Une plate-forme unique de dématérialisation L idée de mettre en place une plate-forme unique de dématérialisation est à l étude. L ALPI réalise actuellement un cahier des charges et devrait procéder à un marché cet automne. Il s agit de permettre la dématérialisation, par le biais d une seule plate-forme, du contrôle de légalité, des titres, mandats et factures, de la comptabilité publique

12 ALPI Hôtel du département rue Victor Hugo Mont-de-Marsan

Dossier de presse. Solution mutualisée de dématérialisation des marchés publics. www.landespublic.org

Dossier de presse. Solution mutualisée de dématérialisation des marchés publics. www.landespublic.org Dossier de presse Solution mutualisée de dématérialisation des marchés publics www.landespublic.org - 1 - «Local Trust MPE» 1- Une obligation réglementaire 2- Présentation d ATEXO, société retenue dans

Plus en détail

Les P tits déjs. La dématérialisation

Les P tits déjs. La dématérialisation Les P tits déjs La dématérialisation L administration électronique ou dématérialisation Les obligations réglementaires en matière de dématérialisation Les outils proposés par l ALPI Titre Titre L administration

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes www.alpi40.org www.landespublic.org www.webpublic40.org www.visiolandes.fr L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes Lundi 17 Décembre Présentation Conseil Régional

Plus en détail

Réunion Dématérialisation du 20 février 2012 Actes budgétaires. Réunion AMI Dématérialisation 20 février 2012

Réunion Dématérialisation du 20 février 2012 Actes budgétaires. Réunion AMI Dématérialisation 20 février 2012 Réunion Dématérialisation du 20 février 2012 Actes budgétaires Présentation du dispositif «Actes Budgétaires» 1) Présentation générale 2) Situation en Isère 1) Présentation Générale Contexte : développement

Plus en détail

Dématérialisation des bulletins de paie

Dématérialisation des bulletins de paie Objectifs? Dématérialiser les bulletins et journaux de paie envoyés par la collectivité (ordonnateur) comme justification au Trésor Public (comptable) Pour, cela signifie: 1000 feuillets / mois Obligation

Plus en détail

matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives

matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives Présentation du plan d action de la dématérialisation dans le secteur public La dématd matérialisation dans le secteur public : bilan et perspectives D AVERSA Adrien Analyste Pôle National de Dématérialisation

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation dans le secteur public local Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation : un plan d action en partenariat Charte nationale partenariale Cadre National d Acceptation

Plus en détail

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE Le Contexte comptable : Hélios, l application unique du secteur public local de la DGFiP DGFIP 26 CRC Etat Secteur Local 2 665 Postes Comptables

Plus en détail

Compte-rendu de séance

Compte-rendu de séance Compte-rendu de séance Le 23 octobre 2006, le Comité Syndical dûment convoqué s est réuni au Conseil Général à Mont-de-Marsan, sous la présidence de M. Jean BOURDEN, 1 er Vice-président du Syndicat Mixte.

Plus en détail

10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. NANTES, Le 7 Juillet 2009

10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre. NANTES, Le 7 Juillet 2009 10èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre NANTES, Le 7 Juillet 2009 Les principes généraux : enjeux, approche partenariale... 2 Des enjeux financiers et qualitatifs les coûts de papier, d édition et

Plus en détail

Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités. Les Rencontres LandesPublic

Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités. Les Rencontres LandesPublic Dossier de presse Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités Etat des lieux, intérêts et exemples concrets : contrôle de légalité, paie, gestion du courrier Les Rencontres

Plus en détail

Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics

Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics Deuxième volet Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics 1- Le Conseil d Administration 2- Le Comité de Direction 3- Un dispositif de sécurité de gestion 4- La Commission

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE

CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE MUTUALISE N 2015-C-DGAE-DAD-07 Entre : Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, CS 80319, 86008 Poitiers

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local 1- La dématérialisation des

Plus en détail

Allocution d accueil par Henri EMMANUELLI, Président du Conseil général des Landes, Président de l ALPI et Jean-Claude DEYRES, Président du CDG 40

Allocution d accueil par Henri EMMANUELLI, Président du Conseil général des Landes, Président de l ALPI et Jean-Claude DEYRES, Président du CDG 40 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Programme... 3 Préambule... 4 L archivage et l archivage électronique en quelques mots... 5 Pourquoi archiver?... 7 ARCHILAND... 12 Le Syndicat mixte Agence landaise pour l informatique

Plus en détail

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités

Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités PREFET DU CHER Signature de la convention permettant la télétransmission des actes budgétaires des collectivités DOSSIER DE PRESSE Lundi 12 mars 2012 à 18h00 Préfecture du Cher SOMMAIRE 1 / Dépliant «Actes

Plus en détail

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR ***

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR *** Direction Générale de l Administration Direction de l Administration Territoriale et des Affaires Politiques Sous-Direction de l Administration Territoriale Direction Générale des Collectivités Locales

Plus en détail

La vérité sur MSSanté

La vérité sur MSSanté La vérité sur MSSanté Suite aux nombreuses informations erronées diffusées dans les médias depuis vendredi soir, l ASIP Santé souhaite rappeler les principes et la vocation de l espace de confiance MSSanté.

Plus en détail

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique

L'administration électronique à la DGFIP. Gestion Publique L'administration électronique à la DGFIP Gestion Publique L'administration électronique : Gestion publique La dématérialisation dans le secteur public local : Signature électronique Le portail Internet

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

La télétransmission des flux comptables en Trésorerie

La télétransmission des flux comptables en Trésorerie La télétransmission des flux comptables en Trésorerie Quimper Le 17 11 2015 Landerneau Le 19 11 2015 Dématérialisation -Monétique 1 Synthèse départementale de la dématérialisation des PJ 2 Les nouveautés

Plus en détail

Absents : Henri EMMANUELLI, Christian NOLIBOIS, Stéphane MAUCLAIR, Pierre CERAN, François GUILLOT, Geneviève FRADIN. Rappel de l ordre du jour

Absents : Henri EMMANUELLI, Christian NOLIBOIS, Stéphane MAUCLAIR, Pierre CERAN, François GUILLOT, Geneviève FRADIN. Rappel de l ordre du jour L an deux mille onze, le 25 janvier, le comité syndical de l Agence landaise pour l informatique, dûment convoqué, s est réuni au siège du syndicat sous la présidence de Xavier FORTINON, 1 er Vice-président.

Plus en détail

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Philippe OURLIAC publié le 17 février 2010

Plus en détail

Rencontre Élus de Meuse

Rencontre Élus de Meuse Élus de FL Relations PARTENAIRES PREAMBULE Les échanges du secteur public local avec les services de l Etat génèrent l édition de 1 milliard de feuillet A4. En 2004 la Mission Hélios a ouvert le chantier

Plus en détail

APPEL D'OFFRES. ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014. Cahier des charges

APPEL D'OFFRES. ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014. Cahier des charges APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014 Cahier des charges Contact ADEFIM Aquitaine : Adeline Guilbaud aguilbaud@adefim.com 1 Préambule

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

L e-administration dans les Yvelines. 22 novembre 2005 Thierry EHRET-FRANCK Directeur des Systèmes d Information au Conseil Général des Yvelines

L e-administration dans les Yvelines. 22 novembre 2005 Thierry EHRET-FRANCK Directeur des Systèmes d Information au Conseil Général des Yvelines L e-administration dans les Yvelines Pourquoi? Conviction que les TIC vont permettre de : Gagner du temps Simplifier la procédure Être réactif par rapport aux urgences Améliorer la qualité du service Contrôler

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière. J-F NICOL mars 2005 1

La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière. J-F NICOL mars 2005 1 La dématérialisation dans le secteur public local des documents «papier» de la chaîne comptable et financière J-F NICOL mars 2005 1 1- Un contexte favorable Des évolutions juridiques : facture électronique

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

INSTRUCTION. N 04-041-M9 du 16 juillet 2004 NOR : BUD R 04 00041 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 04-041-M9 du 16 juillet 2004 NOR : BUD R 04 00041 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 04-041-M9 du 16 juillet 2004 NOR : BUD R 04 00041 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RECOUVREMENT DES PRODUITS DES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX ANALYSE Dématérialisation

Plus en détail

Enquête des besoins NTIC

Enquête des besoins NTIC Enquête des besoins NTIC Septembre / Octobre 2011 Etats des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) dans les collectivités ariègeoises Collectivité : Nombre d agents : Nom

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS Préalable Dans le cadre de la nouvelle programmation du programme opérationnel national

Plus en détail

CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE. Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal

CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE. Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal sur le site de la porte de Paris Entre les soussignés: D'une part, La commune

Plus en détail

Les CCI et CMA des Landes favorisent la création d entreprise

Les CCI et CMA des Landes favorisent la création d entreprise DOSSIER DE PRESSE Les CCI et CMA des Landes favorisent la création d entreprise Malgré la crise, l envie d entreprendre ne s atténue pas. Le succès que rencontre, chaque année, le salon Faites de la Création

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, r elative à la protection des informations nominatives ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, r elative à la protection des informations nominatives ; DELIBERATION N 2010-39 DU 4 OCTOBRE 2010PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA SOCIETE D EXPLOITATION DES PORTS DE MONACO RELATIVE AU TRAITEMENT AUTOMATISE AYANT POUR FINALITE «GESTION

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION SOMMAIRE 1. Contexte 2. Objet de l'appel d'offres 3. Description de la prestation 4.

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 TITRE I - SITUATION JUSQU AU DECRET DU 30 MARS 2012... 4 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1.1.

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants

Conseil Municipal des Enfants Conseil Municipal des Enfants Notice explicative Septembre 2015 SOMMAIRE I. Objectifs de la Création d un Conseil Municipal d Enfants II. Le Conseiller Municipal Enfant : son rôle, ses devoirs III. Le

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS

EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS 2 SOMMAIRE Votre statut...04 à 06 a. Le portage salarial b. L agent commercial c. Contrat VDI L activité VEFA IMMO NEUF est une activité officielle, le Conseiller VEFA

Plus en détail

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES MAITRE D'OUVRAGE COMMUNUATE DE COMMUNES DU BOULONNAIS DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES Règlement de la

Plus en détail

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS Page 1 sur 10 ASSOCIATION METEO LOR STATUTS ARTICLE 1er - CONSTITUTION - DUREE. Conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, il est fondé le 20 avril 2013 une

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY Édition / décembre 2015 www.ville-gentilly.fr RÉUNIONS D INFORMATION sur les modes d accueil Petite enfance le DEUXIÈME JEUDI de chaque mois à 17 h 45 Si le

Plus en détail

Mission Ressources Humaines

Mission Ressources Humaines Le Chesnay, le mardi 25 septembre 2012 Mission Ressources Humaines CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée passé en application des dispositions de l Ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005 relative

Plus en détail

Hélios - Dématérialisation

Hélios - Dématérialisation Hélios - Dématérialisation La La dématérialisation du du relevé d opérations de de carte d achat Le Le 4 octobre 2007 Le relevé de carte d achat constitue une pièce justificative de la dépense pour le

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement Chapitre III L assistance au Parlement et au Gouvernement La loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances (LOLF) et la loi organique du 2 août 2005 relative aux lois de financement de

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 Art.1 : Présentation Le Comité Français d Hydrogéologie (C.F.H.), est une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

HELIOS. Intervention AIST ABIDJAN. novembre 2013

HELIOS. Intervention AIST ABIDJAN. novembre 2013 HELIOS Intervention AIST ABIDJAN novembre 2013 1. INTRODUCTION: le contexte SOMMAIRE 2. Le Projet: - sa genèse, les choix stratégiques, - les jalons 3. Hélios application unique du secteur public local

Plus en détail

Règlement d usage de la marque imprim vert

Règlement d usage de la marque imprim vert Règlement d usage de la marque imprim vert P2i Pôle d'innovation de l'imprimerie Octobre 2009 RÈGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE IMPRIM VERT La marque Imprim Vert, marque collective simple, est la propriété

Plus en détail

EVALUATION DES CONSEQUENCES FINANCIERES ET FISCALES DE LA FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES DU PAYS OUEST CHARENTE

EVALUATION DES CONSEQUENCES FINANCIERES ET FISCALES DE LA FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES DU PAYS OUEST CHARENTE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE GRANDE CHAMPAGNE EVALUATION DES CONSEQUENCES FINANCIERES ET FISCALES DE LA FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES DU PAYS OUEST CHARENTE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER

Plus en détail

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM)

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) Avis Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) 1- Objet de l appel à projet : APPEL A PROJET CRÉATION DE 15 PLACES (3X5

Plus en détail

DÉLIBÉRATION N 2014-11 DU 4 FÉVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE

DÉLIBÉRATION N 2014-11 DU 4 FÉVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE DÉLIBÉRATION N 2014-11 DU 4 FÉVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. OBJET : Tutelle financière des chambres de métiers et des chambres régionales de métiers.

REPUBLIQUE FRANCAISE. OBJET : Tutelle financière des chambres de métiers et des chambres régionales de métiers. REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DIRECTION DE L ARTISANAT PARIS, LE 13 JAN. 1989 Sous-Direction de la Réglementation 24, rue de l Université et de l Orientation des Structures

Plus en détail

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Objectif Actions Déclinaison opérationnelle de l action Mesure Etat Concertation Groupe

Plus en détail

COMITE ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE SAINT-PAUL (C.O.S)

COMITE ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE SAINT-PAUL (C.O.S) Comité des Oeuvres Sociales (COS) du Personnel Communal de Saint-Paul S T A T U T S Article 1 - Application des statuts Les présents statuts s appliquent aux agents de la Commune de Saint-Paul dont les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC Janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Décembre 2015 LA CRÉATION DU CTIPC Le PEP se réjouit de la ratification par Emmanuel Macron, Ministre de l Economie et des Finances,

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Annexe 4 TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 vendredi 1er avril 2011 Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 Nexedi / Agence de l eau Artois-Picardie Logiciel - contrat - marché public - concurrence - marque - fournisseur

Plus en détail

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy Démarche qualité Certification de services de la Ville de Nancy 20 Novembre 2006 Lancée en 1996, la démarche qualité de la Ville de Nancy concernait jusqu à présent quatre activités principales : - l urbanisme

Plus en détail

Provence Promotion Agence de développement économique des Bouches-du-Rhône

Provence Promotion Agence de développement économique des Bouches-du-Rhône Provence Promotion Agence de développement économique des Bouches-du-Rhône Consultation pour la conception et réalisation de missions de prospection d Investissements directs étrangers en Amérique du Nord

Plus en détail

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015.

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015. République Française Département de l Isère Commune de JARCIEU Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015. Présence de Monsieur NUCCI Christian, Président de la Communauté de Communes

Plus en détail

CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios

CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios CAS PRATIQUE DE CONTRÔLE AVEC L OUTIL Xémélios 1 DONNEES DISPONIBLES : LE COMPTE DE GESTION DÉMATÉRIALISÉ 2 Le compte de gestion dématérialisé Rappel du dispositif et des principes généraux Lettre DGFiP

Plus en détail

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Date de l ouverture de l appel à projets : XX XX 2016 Date de clôture de l appel à

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A NOUVEAU POSITION SUR LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES EN REGION (SYSTEME DES GARDES LIBERALES-PDSA) MARS 2013 HISTORIQUE Depuis quelques années les associations du

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

Présentation du Portail Gestion Publique

Présentation du Portail Gestion Publique Présentation du Portail Gestion Publique PRESENTATION DU PORTAIL DE LA GESTION PUBLIQUE Le Portail permet de transférer et de consulter des informations de manière sécurisée. Afin d améliorer son offre

Plus en détail

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013 Préfecture de la Mayenne La dématérialisation pour faciliter les échanges comptables entre les collectivités locales et la DGFiP 1 Préambule: un cadre

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

FORMATION INTERENTREPRISES MAINTENANCE 2014 Département de la Marne

FORMATION INTERENTREPRISES MAINTENANCE 2014 Département de la Marne FORMATION INTERENTREPRISES MAINTENANCE 2014 Département de la Marne Avec le soutien des CCI de Reims et d Epernay & Châlons-en-Champagne, Vitry-le-François, Sainte-Ménehould performance durable ressources

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME

CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME CONVENTION RELATIVE AU SERVICE D INSTRUCTION MUTUALISE POUR L APPLICATION DU DROIT DES SOLS ET A LA COOPERATION EN MATIERE D URBANISME PREAMBULE L instruction de l application du droit des sols (ADS) doit

Plus en détail

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE,

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, REPUBLIQUE DU CONGO Travail * Démocratie * Paix --------------- LOI N 27/82 DU 07/07/1982 SUR LA STATISTIQUE L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, LE PRESIDENT DU COMITE CENTRAL DU PARTI

Plus en détail

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Logo de l Entreprise PROTOCOLE RELATIF AUX ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Page 1/8 SOMMAIRE Article 1. Objet du protocole 4 Article 2. Durée 4 Article 3. Engagements généraux 4 3.1. De NANTES

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON

INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON 2013-2014 Cahier des Charges 1. PREAMBULE Ce cahier des charges s inscrit dans la décision de l Assemblée générale de la Ligue Nationale de

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais

La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais La dématérialisation des Ordres de Mission & des Etats de Frais La gestion des NF et OM Quelques caractéristiques remarquables: Une gestion centralisée 30 000 NF par an pour 3500 agents/ 8500 Beaucoup

Plus en détail

FDE FDE / FEPC / FEPC 19 19 RUE RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1

FDE FDE / FEPC / FEPC 19 19 RUE RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1 Conférence Salon ELUCEO 30 septembre 2015 Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES FDE FDE / FEPC / FEPC 19 19 RUE RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1 SOMMAIRE 1. Un rappel évolutif

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Arrêté du 11 mai 2007 portant définition et classification des emplois types des agences de l eau NOR :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016

Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016 Objet du marché : Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016 REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation

Plus en détail

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 Dématérialisation des procédures de marchés Modalités organisationnelles à appliquer à l opération Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 (DEMAT 2007 / 2010) SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 1.1 OBJET DU DOCUMENT

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Texte applicable... 5. 2. Procédures de télé-déclaration... 7

SOMMAIRE. 1. Texte applicable... 5. 2. Procédures de télé-déclaration... 7 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 TITRE I TEXTE APPLICABLE ET PROCEDURES DE TELE-DECLARATION... 5 1. Texte applicable... 5 2. Procédures de télé-déclaration... 7 2.1. Si le client est un professionnel... 7

Plus en détail

DSN, anticipez le choc de simplification

DSN, anticipez le choc de simplification Formation, Conseil, Ingénierie Informatique DSN, anticipez le choc de simplification La DSN promet de simplifier les déclarations de données sociales. Mais pour en profiter pleinement, les entreprises

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE =====

CONCOURS INTERNE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ===== J. 12 1387 CONCOURS INTERNE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ===== ANNÉE 2013 ===== ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 2 ===== Étude de cas

Plus en détail

Le comité de gestion de Rhône Alpes Bois Bûche

Le comité de gestion de Rhône Alpes Bois Bûche Règlement intérieur de gestion de la marque «Rhône Alpes Bois Bûche : des entreprises rhônalpines qui s engagent» (à usage interne pour le comité de gestion régional et pour les ayants droit) I. Introduction

Plus en détail

Projet expérimental FORMATION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES EN RECHERCHE D EMPLOI. w w w. c d g 1 3. c o m

Projet expérimental FORMATION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES EN RECHERCHE D EMPLOI. w w w. c d g 1 3. c o m CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE BOUCHES -DU-RHÔNE Les Vergers de la Thumine - CS10439 Boulevard de la Grande Thumine 13098 Aix-en-Provence Cedex 02 tél. 04 42 54 40 50 fax. 04 42

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE Confédération Nationale de l Elevage 149, Rue de Bercy 75 595 PARIS CEDEX 12 Tél. 01.40.04.51.10 Fax. 01.40.04.51.22 c.allo@cne.asso.fr delphine.neumeister@idele.fr simon.fourdin@idele.fr APPEL d OFFRE

Plus en détail