La formation à distance : perspective et atouts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La formation à distance : perspective et atouts"

Transcription

1 Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR La formation à distance : perspective et atouts Bernard Dumont Ouagadougou, 15 mai 2013

2 Retour vers le futur Albert Robida 1890 Ouagadougou 15 mai

3 Estelle, depuis l'âge de douze ans, suivait les cours de l'institut de Zurich, sans quitter sa famille, uniquement par Télé. Elle suivait aussi de la même façon les cours de l'école centrale d'électricité de Paris et prenait, en outre, des répétitions par phonogrammes de quelques maîtres renommés. LES COURS PAR TÉLÉPHONOSCOPE. Par malheur, elle n'avait pu passer ses examens par Télé, les règlements surannés s'y opposant Ouagadougou 15 mai

4 Eléments fondateurs Contexte social Volonté politique FAD Médias disponibles Ouagadougou 15 mai

5 La Grande Bretagne au XIXème Révolution industrielle Besoin d ouvriers Cours pas correspondance 1836 : Collège universitaire par correspondance Imprimerie Trains Poste (1840 : 1 er timbre) Ouagadougou 15 mai

6 La Grande Bretagne en 1969 Enseignement supérieur sclérosé Ouvrir l accès de l ens. sup. à tous y compris ouvriers Télévision BBC Ouagadougou 15 mai

7 Quelques chiffres sur l OU 1971 : étudiants pour sa première année. Autres universités : étudiants 2013 : sur 2,5 millions étudiants à l OU à distance (11%) Univ. Manchester : tuteurs enseignants temps plein personnels de soutien Depuis 1969 presque 1,8 million de personnes formées Ouagadougou 15 mai

8 Le Québec dans les années 70 Ens. sup. Non confessionnel principalement anglophone + Manque d enseignants Besoin d offrir un accès à un ens. sup. public en français sur tout le territoire Télé université au sein du réseau de l Université du Québec Télévision câble Ouagadougou 15 mai

9 Un petit clin d œil sur les «nouvelles» technologies des années 70 Le système PLATO (Platon pour les Québécois) Ouagadougou 15 mai

10 Et la France? Ouagadougou 15 mai

11 La France à la fin de 1939 Populations déplacées vers le sud Assurer l enseignement des garçons en lycées Service d enseignement par correspondance Ancêtre du CNED Poste + radio Ouagadougou 15 mai

12 Pas de volonté politique pour créer une université à distance francophone concurrentielle de l OU Un CNED pléthorique mais sans statut d établissement d enseignement supérieur pouvant délivrer des diplômes Des services de FAD au sein de 36 universités Ouagadougou 15 mai

13 Quelques chiffres récents 2,35 millions d étudiants dans l enseignement supérieur en universités offrent des formations à distance étudiants à distance (2% G B : 11%) CNED : inscrits dont dans le supérieur (préparation de l examen d entrée à l université) et en préparation de concours d enseignants Ouagadougou 15 mai

14 Une différence majeure Institution dédiée à la FAD Gestion pluri annuelle des flux humains et financiers Soutien logistique fort Adhésion «naturelle» des cadres et des enseignants Une seule politique d établissement Un seul type d étudiants FAD dans institution campus Gestion annuelle et vision à court terme Soutien logistique variable Risque de marginalisation des personnels impliqués Pas toujours de soutien fort des dirigeants Traitement «à part» 2 catégories d étudiants Ouagadougou 15 mai

15 La FAD au Sud Ouagadougou 15 mai

16 Enseignement de base Répondre à des besoins de formation dramatiques Manque d enseignants formés (aggravé par le Sida) Les former sans les retirer de leurs classes Volonté politique locale + pression des bailleurs de fonds («PTF») Ouagadougou 15 mai

17 Exemples de dispositifs Bouaké, «la» référence : l intégration de la télévision scolaire dans l enseignement primaire de la Côte d Ivoire dans les années 70 Formation des directeurs d école : au départ du RESAFAD (fin des années 90) Formation des enseignants du primaire en et pour l enseignement du français : IFADEM (en cours) Ouagadougou 15 mai

18 IFADEM Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres Pays participants : Bénin, Burundi, Haïti, Liban, Madagascar, Niger et République démocratique du Congo. Nouveaux pays en 2013 : Cameroun, Côte d Ivoire, Burkina Faso et Togo. Ouagadougou 15 mai

19 IFADEM en chiffres enseignants formés 88,3% d'enseignants certifiés 554 formateurs et encadreurs heures de formation 19 Espaces numériques équipements numériques formés aux TICE Ouagadougou 15 mai

20 IFADEM Burundi Phase 1 : Phase expérimentale Phase instituteurs formés 330 h 94% certifiés coût horaire (hors coûts des espaces numériques) : 0,75 /h Ouagadougou 15 mai

21 IFADEM Burundi Les TIC et les TICE Fort impact des espaces numériques dans les lycées d accueil en particulier en formation initiale des enseignants et dans les zones environnantes Ouagadougou 15 mai

22 Enseignement supérieur Forte pression démographique Soutien fort de l OIF et de l AUF et d autres bailleurs de fonds (PTF) Les campus numériques Asymétrie Nord Sud Ouagadougou 15 mai

23 Des structures dédiées L Université Virtuelle Africaine (UVA) Mission : «Faciliter l'utilisation de la formation ouverte, à distance et du elearning dans les institutions africaines d'enseignement supérieur» L Université Virtuelle de Tunis (UVT) Ouagadougou 15 mai

24 Exemple de FAD «grand nombre» Université Cheikh Anta Diop (Dakar) Faculté des Sciences et Technologies de l'education et de la Formation (FASTEF) 2009/2010 Plus de 3000 enseignants du secondaire formés à distance Ceux du secondaire moyen (collège) : papier Ceux des lycées : e learning via Moodle 97 cours (tronc commun et cours de spécialité) 212 tuteurs Ouagadougou 15 mai

25 Exemple de FAD «petit nombre» MASTEL : Master en Télécommunications Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de l'université de Yaoundé I Ouagadougou 15 mai

26 Eléments de réflexion au sujet des FAD Ouagadougou 15 mai

27 Les ressources humaines en FAD Un travail d équipe Dont les membres varient dans le temps Conception Développement Expérimentation Diffusion généralisée Évaluation Ouagadougou 15 mai

28 Les ressources humaines en FAD Un rôle fondamental : le tutorat / le coaching Avec un référentiel ou une charte Nécessité d un responsable en charge : Du recrutement De la formation Du suivi De l évaluation Le soutien par les pairs : on n apprend pas seul Ouagadougou 15 mai

29 Les ressources pédagogiques Si possible, réutiliser des ressources existantes avant d en créer de nouvelles Ressources éducatives libres (REL) au même titre que les logiciels libres «Déclaration de Paris sur les REL», UNESCO, 2012 Séminaire OIF, Moncton, février 2013 : la situation des REL en français Ouagadougou 15 mai

30 Quels médias? Les livreurs de bière! Le papier La radio : soutenue fortement par la Banque Mondiale La télévision Les TIC Ouagadougou 15 mai

31 Du bon usage des TIC Les TIC comme outils généralistes : l alphabétisation numérique Les TIC en support à la formation Les TICE : des TIC comme outils pédagogiques au sein des disciplines Ouagadougou 15 mai

32 Médias et FAD Précautions d usage : on peut savoir utiliser un média mais ne pas savoir apprendre avec Quel impact cognitif? Quel impact psychologique? Ouagadougou 15 mai

33 Evaluation des apprenants Le talon d Achille de la FAD Importance fondamentale de l évaluation formative Intégrée dans le processus d apprentissage Pour limiter les risques de lacunes et de mauvaise compréhension Avec des auto évaluations, si possible assistées par ordinateur Ne pas négliger l évaluation par les pairs Comment gérer les évaluations sommatives et institutionnelles? Ouagadougou 15 mai

34 Evaluation des formations Recommandation : obtenir de l institution une phase expérimentale Pas une simple relecture par des collègues Mais un vrai parcours complet avec de vrais étudiants (volontaires) On peut s inspirer des méthodes qualité pour l évaluation de la phase de diffusion généralisée Ouagadougou 15 mai

35 Une vision systémique de la FAD Les ressources humaines Les enseignants concepteurs Les tuteurs Les administratifs Les spécialistes médias Les étudiants eux mêmes (travail collaboratif) Les ressources d apprentissage Les supports technologiques et technopédagogiques (plateforme Moodle ou autre) Ouagadougou 15 mai

36 Les (bonnes) questions à se poser La FAD comme une solution à un problème (pas «la» solution) Non résolu par les dispositifs 100% présentiels Ouagadougou 15 mai

37 Les (bonnes) questions à se poser Les éléments clefs du «problème» via une approche didactique : Des êtres humains souhaitant acquérir des connaissances, des compétences, des savoir faire, des savoir être Les spécificités de ces connaissances Pour quelles raisons ces apprenants potentiels ne rentrent ils pas dans le cadre des formations 100% présentiels? Ouagadougou 15 mai

38 Les (bonnes) questions à se poser Quelles difficultés rencontrent ce type d apprenants dans des formations analogues en présentiel? Peut on anticiper ce que deviendront ces difficultés dans un dispositif à distance? Ouagadougou 15 mai

39 Les (bonnes) questions à se poser A partir de notre connaissance des publics visés, sur quels médias pourrait on s appuyer a priori pour permettre l apprentissage à distance? Aspects techniques, économiques, et cognitifs : rôle dans l apprentissage, la mémorisation, la motivation, conditions préalables d utilisation Ouagadougou 15 mai

40 Atouts Un enseignement de masse individualisé en termes de : Contenu (moins de redondance, centration sur les besoins ) Approche pédagogique Disponibilité Financement (transport, hébergement, impact sur l activité professionnelle ) Un apprentissage de l autonomie Contenu de formation homogène Une industrialisation de la formation propice à bénéficier d une démarche qualité Economie d échelle Ouagadougou 15 mai

41 Risques Temps de réaction de l institution : risque d abandons et d image négative Mauvaise analyse des publics et de leurs besoins Sur estimation du nombre d inscriptions : déséquilibre financier Mauvaise planification des productions de ressources Mauvaise qualité de l encadrement Médias : sur estimation des compétences des apprenants et/ou sous estimation de leur difficulté d accès Ouagadougou 15 mai

42 Pas de recette universelle Les solutions émergent de l analyse combinée Des publics cibles Des contenus d apprentissage Des supports possibles Des budgets disponibles Des délais de mise en œuvre Pas de réponse par une entrée technologique Ouagadougou 15 mai

43 Parfois, la distance a du bon Merci de votre attention Ouagadougou 15 mai

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL E-LEARNING AFRICA UCAD ZONE FRANCHE INTERNET e-ucad Prof. Abdou Salam SALL CONTEXTE La vision de l UCAD a intégré parmi les six paramètres, les Technologies de l Information et de la Communication. L accroissement

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

Jacques Rodet SUP Toulouse 2 juin 2006 Présences et distances de l enseignant et de l étudiant. Tuteurs et tutorat

Jacques Rodet SUP Toulouse 2 juin 2006 Présences et distances de l enseignant et de l étudiant. Tuteurs et tutorat Tuteurs et tutorat 1 Définition de la FOAD Une «conférence de consensus» tenue par les principaux acteurs de la FAD en France donnait la définition suivante : «Une formation ouverte et à distance est un

Plus en détail

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Alioune Camara Spécialiste principal de Programme Centre de recherches pour le développement

Plus en détail

ENSEIGNANT-CHERCHEUR EN TECHNOLOGIES EDUCATIVES (TICE) 1989 1990 : Baccalauréat au Lycée Blaise Diagne de Dakar Sénégal

ENSEIGNANT-CHERCHEUR EN TECHNOLOGIES EDUCATIVES (TICE) 1989 1990 : Baccalauréat au Lycée Blaise Diagne de Dakar Sénégal MAR MBODJ HLM Nimzatt Villa N 2787 Né le 14 Aout 1968 à Dakar TEL. CEL. +221 77.440.24.04 TEL. CEL. +221 77.899.13.98 MAIL: mar.mbodj@ugb.edu.sn, marmbodj@yahoo.fr, marmbodj@gmail.com DAKAR SENEGAL ENSEIGNANT-CHERCHEUR

Plus en détail

NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM)

NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM) NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM) Siège: 17 route des Morillons C.P. 71 CH-1211 Genève 19 Suisse Téléphone: +41.22.717 91 11 Télécopie:

Plus en détail

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT EXEMPLE D UNE PLATEFORME D ENSEIGNEMENT À DISTANCE: la P@D ENVIDROIT (http://foad-envidroit.unilim.fr/moodle/) LES COURS EN FOAD Les cours en FOAD peuvent

Plus en détail

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne'

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne' UFR Sciences Psychologiques et Sciences de l'education (SPSE) NATURE Formation diplômante Diplôme d'établissement homologué ACCESSIBLE EN Formation initiale Formation continue http://www.preau.ccip.fr/

Plus en détail

Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1

Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1 EuroAfrica-ICT: Atelier d Informations & d Échanges Soutenir l implication d organisations d Afrique sub-saharienne dans le 7ème Programme Cadre de R&D de l UE (FP7/ICT) L insertion des Tic à l École :

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage.

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage. FAD, existe depuis plus d un siècle : cours par correspondance, télévision média de formation, EAO, cassettes, vidéo, cédéroms des outils construits par une masse, pas pour des individus. FOAD : C est

Plus en détail

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Public cible et objectif de la formation Dispositif de formation RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Appel à tuteurs Avec l appui de l Agence universitaire

Plus en détail

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance.

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance. Francophonie Instituts Développement Universités Agence universitaire de la Francophonie Nouvelles technologies RECHERCHE Campus numériques Qualité Gouvernance Solidarité Coopération scientifique ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012

3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012 3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012 Le dispositif FTLV pour la filière «écoconstruction, immobilier durable, énergie», comme démonstrateur innovant et transférable

Plus en détail

Charte d'accueil et d'encadrement des stagiaires paramédicaux au CHU de Nantes

Charte d'accueil et d'encadrement des stagiaires paramédicaux au CHU de Nantes * CENTRE HOSPITALIER UNIVÉfiSITAIRE DE NANTES MODE OPERATOIRE Charte d'accueil et d'encadrement des stagiaires paramédicaux au CHU de Nantes Diffusion par : Bureau des stages 0646-MO-FOR- 001 Processus

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

PROJETS Mise en place de programmes d information, de formation et d innovation en faveur de la maitrise de la demande énergétique

PROJETS Mise en place de programmes d information, de formation et d innovation en faveur de la maitrise de la demande énergétique PROJETS Mise en place de programmes d information, de formation et d innovation en faveur de la maitrise de la demande énergétique «e-perwatt» Programme de formation à distance Août-Septembre 2012 1. Description

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015 Réingénierie de la formation des cadres de santé Perspective 2014/2015 L AsCISM dans ce groupe L association est représentée sur le groupe de réflexion depuis mai 2012. Cette réflexion au ministère de

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES EN COTE D IVOIRE : La situation au Ministère de l Education Nationale

RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES EN COTE D IVOIRE : La situation au Ministère de l Education Nationale COMMISSION NATIONALE IVOIRIENNE POUR L UNESCO ------------------------------ B.P. : V 297 ABIDJAN Tél. : (225) 22 44 05 49 /22 44 04 36 Fax: (225) 22 44 06 83... RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION

Plus en détail

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance?

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Bernard Dumont http://bdumont.consultant.free.fr Ouagadougou, 16 mai

Plus en détail

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes FORMATION CONTINUE CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE INTERNATIONAL CAMPUS OUVERT DROIT ETHIQUE ET SOCIÉTÉ http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE A VOCATION INTERNATIONALE orienté

Plus en détail

Colloque international Montpellier III - Initiative ELAN Afrique (OIF)

Colloque international Montpellier III - Initiative ELAN Afrique (OIF) Colloque international Montpellier III - Initiative ELAN Afrique (OIF) L enseignement et l'apprentissage des langues dans des approches bi-multilingues 26-27 mars 2015, Université Montpellier III 1. Contexte

Plus en détail

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Curriculum vitæ Nom : BOUSSADA Hallouma Profession : Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Nationalité : Tunisienne Éducation

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD»

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» quelques repères essentiels pour l ingénierie de dispositifs «ouverts» et «à distance» Annie Jézégou Ecole des Mines de Nantes & CREAD. Université de Rennes 2 1

Plus en détail

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet S é m i n a i r e Aider les étudiants à obtenir le certificat informatique et Internet Jean-Louis MONINO, Maître de Conférences, Université Montpellier 1 "Mettre les TIC au service du LMD" mardi 30 mars

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 25 avril 2016 Objet: Projet de loi n 6957 portant modification 1. de la loi modifiée du 10 juin 1980 portant planification des besoins en personnel enseignant de l enseignement postprimaire

Plus en détail

La formation en ligne : un outil. Dr Dakor DA Directeur de la Formation Initiale ENAREF /OUAGADOUGOU

La formation en ligne : un outil. Dr Dakor DA Directeur de la Formation Initiale ENAREF /OUAGADOUGOU La formation en ligne : un outil d enrichissement de l offre de formation Dr Dakor DA Directeur de la Formation Initiale ENAREF /OUAGADOUGOU SOMMAIRE Présentation de l ENAREF L expérience de la formation

Plus en détail

Vers un guide de bonnes pratiques du tutorat à distance

Vers un guide de bonnes pratiques du tutorat à distance Vers un guide de bonnes pratiques du tutorat à distance Un projet conjoint SOFAD - CS Marcelle Parr Conseillère R&D Plan de présentation Origine et bien fondé du projet Objectifs poursuivis Comités de

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

MÉMOIRE. Post-Graduation Spécialisée

MÉMOIRE. Post-Graduation Spécialisée REPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MÉMOIRE N d'ordre: PGS/ /2011 PRESENTÉ A L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE KOUBA-ALGER

Plus en détail

Licence professionnelle

Licence professionnelle Année Universitaire 2016-2017 Relations Internationales A RETOURNER AU PLUS TARD LE 2 MAI 2016 Service des Relations Internationales Bureau de la mobilité individuelle Route de Mende 34199 MONTPELLIER

Plus en détail

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 UCAD décembre 2009 1 MISSIONS DU CENTRE DE CALCUL Service de support pédagogique et de soutien à l enseignement

Plus en détail

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ Les métiers de la technologie éducative Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ 2 Technologie Technologies Étude des techniques, outils et procédés Machines, environnements technologiques, outils,

Plus en détail

Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013

Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013 Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

AVENANT N 1 A L ACCORD-CADRE PORTANT SUR LA FORMATION ET L ACCOMPAGNEMENT

AVENANT N 1 A L ACCORD-CADRE PORTANT SUR LA FORMATION ET L ACCOMPAGNEMENT AVENANT N 1 A L ACCORD-CADRE PORTANT SUR LA FORMATION ET L ACCOMPAGNEMENT Entre Le Ministère de la Jeunesse, de l'education Nationale et de la Recherche 110, rue de Grenelle 75007 Paris Représenté par

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011 Déclic formation UNE PLATE-FORME DE FORMATION EN LIGNE POUR LES PERSONNES ILLETTRÉES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION Domaine ministériel : Sciences humaines et socia Mention

Plus en détail

Enseignement en mode mixte : Apports de l e-learning dans une faculté des lettres de la République de Maurice

Enseignement en mode mixte : Apports de l e-learning dans une faculté des lettres de la République de Maurice Enseignement en mode mixte : Apports de l e-learning dans une faculté des lettres de la République de Maurice D. V. Ballgobin, 01 mai 2014, v.ballgobin@uom.ac.mu Introduction et problématique La République

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

OuiLearn. Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP. www.edufactory.com

OuiLearn. Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP. www.edufactory.com OuiLearn Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP www.edufactory.com 2016 EduFactory 2015 Communication, Reproduction, Utilisation Interdites Tous Droits Réservés EduFactory 2015 Communication,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Le cursus en e-learning d animateur multimédia pour l inclusion sociale développé et expérimenté dans le cadre du projet européen VET4e-I

Le cursus en e-learning d animateur multimédia pour l inclusion sociale développé et expérimenté dans le cadre du projet européen VET4e-I Rencontres FDEP 2011 Autoformation des formateurs d adultes : quelles pratiques pédagogiques? Le cursus en e-learning d animateur multimédia pour l inclusion sociale développé et expérimenté dans le cadre

Plus en détail

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE «FUTURE OF E-LEARNING IN LEBANON: LAUNCHING THE DEBATE» Notre Dame University Louaize, le 28 mai 2015 1 Le Livre Blanc sur le numérique éducatif

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED

Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Les mutations de la formation tout au long de la vie au CNED Retour

Plus en détail

Rapport national : Université de Lisbonne

Rapport national : Université de Lisbonne Rapport national : Université de Lisbonne Contenus 1 Structure de l enseignement supérieur au Portugal... 1 2 L Université de Lisbonne... 2 3 La VAE au Portugal... 3 4 La VAE à l Université de Lisbonne...

Plus en détail

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC)

MILED Mohamed. Principales qualifications Élaboration et évaluation de curriculums selon l approche par les compétences (APC) CURRICULUM VITÆ Nom MILED Mohamed Profession Consultant - Expert senior en Éducation Professeur de l enseignement supérieur en didactique du français et en sciences de l éducation, Université de Carthage,

Plus en détail

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite?

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Projet de synthèse des connaissances CRSH L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Chercheure principale et coordinatrice du projet : Cathia Papi Autres

Plus en détail

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques Direction des bibliothèques Service commun de la documentation PLAN DE FORMATION 2014 Des projets prioritaires Transformation des bibliothèques en Learning Centre. Réorganisation fonctionnelle des bibliothèques.

Plus en détail

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 * * * Commission des affaires parlementaires RAPPORT établi en application de l article 12.7 du règlement et présenté à la Commission par M. Pierre DE BANE (Canada)

Plus en détail

Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE.

Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE. Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE. Plan de présentation La formation continue Le téléapprentissage Le connectivisme Questions LA FORMATION CONTINUE Définition

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Le C2i: Une réponse à la formation en compétences TIC en Tunisie

Le C2i: Une réponse à la formation en compétences TIC en Tunisie dad a Distancia de Madrid, 2007. Llorens, Faraón (Coord.): Tendencias TIC para el apoyo a la docencia universitaria. CRUE-TIC, Universitic 2012. Marques, Pere: Por qué las TIC en Educación? Qué debería

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS Mohamed Cherif Belmihoub Alger, 17 juin 2014 Projet EBESM 1 Pourtant des initiatives et

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et métiers de l'éducation et de la formation de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle

Plus en détail

Diagnostic du dispositif de formation des techniciens supérieurs de l hydraulique et de l équipement rural de l ETSHER 1 - Burkina Faso

Diagnostic du dispositif de formation des techniciens supérieurs de l hydraulique et de l équipement rural de l ETSHER 1 - Burkina Faso Diagnostic du dispositif de formation des techniciens supérieurs de l hydraulique et de l équipement rural de l ETSHER 1 - Burkina Faso 56 François DENYS - CFPPA Carpentras Jérôme DJEGUI - ETSHER - Ouagadougou

Plus en détail

EVOLUTION DU METIER DE FORMATEUR EN ENTREPRISE ENJEUX ET PERSPECTIVES

EVOLUTION DU METIER DE FORMATEUR EN ENTREPRISE ENJEUX ET PERSPECTIVES EVOLUTION DU METIER DE FORMATEUR EN ENTREPRISE ENJEUX ET PERSPECTIVES Sandra Enlart Directrice générale d Entreprise et Personnel Présidente du CNE Professeure associée CREF (Université Paris Ouest) 18

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Qu est-ce que le e-learning?

Qu est-ce que le e-learning? Qu est-ce que le e-learning? Quelques définitions : Formation A Distance (FAD) : utilisation de tous les moyens pour favoriser l apprentissage, dont radio, TV, Internet La FAD existe depuis plus d un siècle!

Plus en détail

Valorisation des Activités Pédagogiques

Valorisation des Activités Pédagogiques Valorisation des Activités Pédagogiques 1 Quels sont les objectifs de ce dossier? Ce dossier doit vous permettre de : Faire reconnaitre le temps et les efforts consentis pour vos enseignements Prendre

Plus en détail

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A.

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. État actuel Suite au projet AUF-CECA réalisé par une équipe du Kazakhstan

Plus en détail

Le métier de formateur

Le métier de formateur Le métier de formateur Le formateur serait celui qui prendrait en considération la globalité de l acte éducatif dépassant le cloisonnement des différentes disciplines pour s attacher à l étude des problèmes

Plus en détail

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE OBJECTIFS DE LA FORMATION (COMPÉTENCES, SAVOIR-FAIRE, CONNAISSANCES) Le Diplôme de mastère professionnel en Finance vise à former des cadres et des praticiens

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

Porte ouverte sur les patrimoines documentaires de la Francophonie

Porte ouverte sur les patrimoines documentaires de la Francophonie Porte ouverte sur les patrimoines documentaires de la Francophonie Conférence internationale sur l accès permanent au patrimoine documentaire numérique UNESCO Vancouver, 26 septembre 2012 Benoit Ferland,

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la. sans jamais oser le demander. CIFP d Aix-en-Provence

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la. sans jamais oser le demander. CIFP d Aix-en-Provence Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sans jamais oser le demander 1 Formation Ouverte A Distance Dans la, c est le «O» qui est le plus important La formation à distance existe depuis de nombreuses

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

INITIATIVE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION A DISTANCE DES MAÎTRES (IFADEM) APPEL À PROJETS DE RECHERCHE 2016

INITIATIVE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION A DISTANCE DES MAÎTRES (IFADEM) APPEL À PROJETS DE RECHERCHE 2016 INITIATIVE FRANCOPHONE POUR LA FORMATION A DISTANCE DES MAÎTRES (IFADEM) APPEL À PROJETS DE RECHERCHE 2016 1. Contexte des appels à projets Co- pilotée par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF)

Plus en détail

UVT : Présentation et Réalisations

UVT : Présentation et Réalisations UVT : Présentation et Réalisations PLAN : q Présentation de l UVT q Réalisations de l UVT 2 I. PRESENTATION DE L UVT 3 L Université Virtuelle de Tunis est une structure unique au service de toutes les

Plus en détail

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC)

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) Laboratoire de Didactique André Revuz, IREM Université Paris Diderot Ecoles Normales

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France Didier Paquelin Université Laval La formation pratique des enseignants : le cas français C hronique internationale L organisation de l enseignement en France Le système éducatif français s organise de

Plus en détail

SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE

SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE Nouveaux enjeux et nouveaux acteurs de la formation à l information dans les bibliothèques universitaires. Le cas de l Université Paris 8. Aurélie Puybonnieux Urfist de Paris

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Les 15 prochaines minutes

Les 15 prochaines minutes Renforcer les compétences par la formation à distance À l'université Laval Québec, Canada Annick Jaton et Stéphane Roche 13 avril 2010 Les 15 prochaines minutes L Université Laval en quelques mots Les

Plus en détail

Charte de la formation à distance

Charte de la formation à distance Charte de la formation à distance Sciences de l'education - Formation des Adultes - CUEEP - LILLE 1 Document contractuel entre l'organisme, les intervenants et les étudiants, cette charte est une charte

Plus en détail

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC L apprentissage à distance Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC Les enjeux e-learning une nouvelle forme d apprentissage (défis culturel et pédagogique) avec des contenus non-linéaires

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

RAPPORT DES TRAVAUX DE LA COMMISSION 1 : SCIENCES, MEDECINE ET GRANDES ECOLES

RAPPORT DES TRAVAUX DE LA COMMISSION 1 : SCIENCES, MEDECINE ET GRANDES ECOLES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C.A.M.E.S.) 01 BP 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : +226 50 36 81 46 Fax : +226 50 36 85 73 Email : cames@bf.refer.org 29 ème COLLOQUE

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

Journées Régionales de Formation Continue destinées aux Professeurs de Français Langue Étrangère (FLE)

Journées Régionales de Formation Continue destinées aux Professeurs de Français Langue Étrangère (FLE) Asociación Profesores Francés Chile P R O J E T d e F o r m a t i o n C o n t i n u e - A n n é e s 2 0 1 4-2 0 1 5 Journées Régionales Formation Continue stinées aux Français Langue Étrangère (FLE) Responsabilités

Plus en détail