IFRS - Consolidation - Comptabilité Audit et contrôle interne Finance d entreprise - Contrôle de gestion Droit des affaires - Droit social Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IFRS - Consolidation - Comptabilité Audit et contrôle interne Finance d entreprise - Contrôle de gestion Droit des affaires - Droit social Management"

Transcription

1 IFRS - Consolidation - Comptabilité Audit et contrôle interne Finance d entreprise - Contrôle de gestion Droit des affaires - Droit social Management des relations et ressources humaines Formation et e-learning Ethique et développement durable Améliorer la performance commerciale - Assurance - Banque - PME

2 Le monde change. Les ruptures économiques, culturelles, écologiques exigent que les entreprises se transforment pour rester toujours dans le jeu et être performantes. Pour chacun de nous, il est essentiel de garder confiance en l avenir, de rester efficace, de prévoir, de construire et d évoluer au rythme de ces multiples changements, afin de les conduire au lieu de les subir. Et pour chacun de nous, il est vital de trouver des repères et des appuis dans ces systèmes et ces organisations en mouvance permanente. L un de ces repères majeurs, fondamental pour l individu, l équipe et l entreprise, est la compétence et tout particulièrement cette capacité à évoluer positivement dans ces environnements changeants. Les Ateliers Formation PwC ancrent la compétence dans le changement et offrent aux personnes et aux organisations, ainsi qu à ceux et celles qui managent les hommes et les équipes, un choix de thématiques d outils pour former et se former. Notre volonté, notre métier est de vous aider à répondre à ces deux questions : Comment acquérir les compétences, les mettre en œuvre, les entretenir, les adapter, les développer? Comment les faire s exprimer, les combiner avec d autres, les mettre en valeur, les faire grandir? Les actions de formation présentées dans ce catalogue vous apporteront, nous l espérons, des réponses utiles, pertinentes, efficaces, pratiques et pragmatiques. La richesse d un réseau mondial, pour développer les compétences et accompagner le changement Si vous désirez intégrer plus largement ces formations dans vos projets de développement, nos équipes conseil sauront trouver, en partenariat avec vous, les méthodes, messages et actions les plus adaptés pour accompagner votre réussite. Avec vous, nous souhaitons partager le goût de l excellence, la recherche de la performance, la volonté d obtenir des résultats et construire ensemble vos talents de demain Fouad Arfaoui Directeur Général PwCGlobalLearning Daniel Giffard-Bouvier Associé PwCGlobalLearning 2

3 SOMMAIRE IFRS et US GAAP 9 Droit social 119 Banque 217 Consolidation Management des Relations et Ressources humaines PME 243 Comptabilité 39 Formation et e-learning 157 Informations pratiques et bulletin d inscription 251 Audit et Contrôle interne Éthique et Développement durable Finance d entreprise Contrôle de gestion Amélioration de la Performance Droit des affaires 83 Assurance 199 PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

4 PWCGLOBALLEARNING La diversité et la richesse d un réseau national et international pour réussir le développement de votre performance Une équipe pluridisciplinaire 25 professionnels consultants-formateurs permanents 150 formateurs et consultants experts, sélectionnés et fidélisés 200 experts du réseau PwC pour l accompagnement du changement Parmi nos principaux clients, en France et à l étranger Air France - ABN AMRO - Accor - Aéroports de Paris - AGF - AIG - Alcan / Pechiney - Alcatel - Altadis - Andros - Archon Group France - Areva - Arjo Wiggins - Aventis - Bollore - Bonduelle / SB Alliance - Bristol Myers Squibb - C3D - Cartesis - CCF / HSBC - CCAMA - Cegelec - CNP Assurances - Coface Expert - CA Lyon - Dassault - Debitel - Délégation Générale pour l Armement - Dexia Crédit local - Direction Générale des Impôts - EDF - Ericson - Essilor - Euler Hermes - Eurazeo - Europe Assistance - France Télécom - Galeries Lafayette - Gallimard - GAN - Gendarmerie Nationale - GMF - Groupama Groupe AFNOR - Gascogne - Hachette - Haute Autorité de Santé - JP Morgan Chase - Kepler Equities La Banque Postale - Lafarge - Lagardère - Lilly - La Mondiale - La Poste - Lucien Barrière - Mederic - Michelin - MMA / Les Mutuelles du Mans - L Oréal - LVMH - Moët et Chandon / Moët Hennessy - Monceau Assurances - Mondial Assurances - Natexis Banques Populaires - NC Numéricable - Novartis Orange - Pernod / Ricard - Philips - Pierre Fabre / Bio Merieux - Pirelli - Police Nationale - PostEurop - PMU - Predica - PSA - Rémy Cointreau - Renault Saft - Sanofi / Synthelabo - SAP France - Schlumberger - Scor - Siemens - Société Générale - Sodhexo - Soginorpa - Suez - Technip - Thomson - Total - Transdev - UIMM - Unilever - Unilog - Vallourec - Vicat - Vivendi Universal - Yves Saint Laurent Le développement des compétences au cœur de la réussite de l entreprise Un principe : nos interventions se situent dans la durée, depuis l analyse de votre environnement et de ses besoins jusqu au suivi postérieur à la mission Un concept : une offre Prestation globale assure au quotidien un éventail complet de thématiques et modalités d intervention Nos prestations d accompagnement des actions de formation Conseil en formation : diagnostic des compétences et analyse des besoins en formation, formulation, développement et évaluation de programmes de formation, stratégies de déploiement de solutions de formation, benchmarking et diffusion des meilleures pratiques en matière de formation, mesure de l efficacité de la formation ; intégration des exigences légales de la FPC dans toutes ces actions Dispositif de formation multidisciplinaire : adapté à vos besoins, en solutions inter, intra et sur mesure, capable de combiner présentiel et e-learning, quel que soit la thématique ou le secteur E-learning : étude de faisabilité, intégration de plate-formes e-learning, campus virtuels, conception et réalisation de contenus multimédias, Web TV, solutions Intranet/Extranet (se reporter à la page 168) Knowledge Management : diagnostic et réalisation de processus d'intégration des savoir-faire essentiels de l'entreprise 4 PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

5 LES ATELIERS INTERENTREPRISES : 193 ATELIERS Pour chaque thématique ou spécificité sectorielle vous trouverez : La liste des gammes Dans lesquelles sont regroupés les ateliers Les nouveautés de la thématique, qui incluent L actualité en cours, les nouvelles créations, Les publications, les études et les vidéos de PricewaterhouseCoopers disponibles en librairie ou sur les sites et Les projets que nous avons menés ou pouvons conduire en intra-entreprise Le tableau récapitulatif des stages présentés par niveau (initiation, perfectionnement, spécialisation) Ce tableau est un véritable outil qui vous permet de choisir le ou les ateliers qui vous conviennent : Il renvoie systématiquement aux stages de la thématique concernée Il vous oriente vers des stages relevant d autres thématiques ou spécificités sectorielles Les fiches descriptives complètes de chaque stage Ces fiches sont également disponibles sur notre site : à la rubrique Les ateliers formation de PwC Sur chacune de ces fiches sont précisés Le titre de l atelier Son caractère éventuel de Son niveau Initiation : pour découvrir un nouveau champ de connaissances et s initier aux techniques en résultant Perfectionnement : pour maîtriser des compétences, des démarches, des outils ou des techniques Spécialisation : pour approfondir ses compétences et connaissances sur un thème technique pointu Les personnes concernées Le prérequis éventuel pour suivre l atelier Les objectifs pédagogiques Le renvoi éventuel sur un autre atelier pour s assurer du choix le plus pertinent Le renvoi sur un stage d approfondissement à suivre ultérieurement Les méthodes pédagogiques utilisées (dès lors qu elles recouvrent un caractère spécifique) Les questions traitées L ouvrage éventuellement remis au cours de l atelier La durée de l atelier Les dates proposées Les tarifs HT et TTC La codification de l atelier Pour des raisons pédagogiques, le nombre de participants est limité volontairement à une dizaine de personnes. Nos ateliers sont d une durée de 7 heures par jour et se tiennent généralement de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Une pause de 15 minutes est prévue dans la matinée et dans l après-midi. Si vous souhaitez être conseillé, obtenir des précisions et des informations complémentaires pour choisir un atelier, contactez-nous au PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

6 DE L INTERENTREPRISES À L INTRA ENTREPRISE 5 - Suivre et accompagner le devenir de vos projets 4 - Mesurer en permanence l adéquation entre vos attentes et nos prestations 3 - Animer les actions de formation en impliquant fortement les participants 2 - Concevoir l ingénierie et les supports de vos formations Vos collaborateurs sont intéressés par un même atelier interentreprises? Nous pouvons : Animer cette formation en intra entreprise, dans vos locaux Construire un séminaire parfaitement adapté à leur demande (durée, objectifs, programme, pédagogie) Articuler, selon vos besoins, les contenus de plusieurs ateliers interentreprises Créer un séminaire totalement nouveau répondant à des besoins précis et spécifiques Un itinéraire en 5 étapes vous offre l assurance d une méthodologie rigoureuse Echanger avec vous pour comprendre et formaliser vos besoins Comprendre votre contexte, vos enjeux, comment s y insère votre projet, quel est le point de départ des futurs participants et où ils doivent arriver. Concevoir l ingénierie et les supports de vos formations Intégrer dans les programmes des outils et situations issus de votre réalité pour optimiser la crédibilité et l efficacité des actions Animer les actions de formation en impliquant fortement les participants Privilégier une pédagogie interactive qui favorise l implication de chacun, le partage d expériences et le croisement de nos expertises mutuelles Mesurer en permanence l adéquation entre vos attentes et nos prestations Evaluer les progrès, l atteinte des objectifs, la satisfaction des participants, leur impact sur le terrain Suivre et accompagner le devenir de vos projets Rester à votre écoute, même après la mission, nouer avec vous des relations de confiance réciproque et être prêts à former vos équipes à nouveau Les événements formation Pour adjoindre l information à vos formations, nous vous proposons des petits déjeuners, colloques, assises, conférences que vous trouverez régulièrement sur Publications et ouvrages 1 - Echanger avec vous pour comprendre et formaliser vos besoins Pour aller plus loin, Les Editions de la Performance vous proposent une collection d ouvrages dédiés à la formation, rédigés par nos animateurs, qui combinent de façon pédagogique les approches théoriques avec les meilleures pratiques terrain

7 NOTRE DÉMARCHE QUALITÉ Une action de formation ne peut être efficace que si elle est d excellente qualité. Désireux de vous offrir la garantie d un haut niveau d exigence, nous intégrons vos projets de développement des compétences dans notre processus Qualité certifié ISO 9001 (version 2000) Nous appliquons ces standards Qualité ISO pour concevoir et animer vos séminaires de formation. Avant de parvenir jusqu à vous, l élaboration de votre séminaire aura franchi 5 étapes et chaque document pédagogique aura répondu à une instruction particulière du manuel qualité de PwCGlobalLearning Descriptif détaillé de l action (ou Executive summary ) Ce document permet de définir précisément l action de formation à entreprendre, donc de l adapter au mieux aux personnes à qui elle s adresse. Y sont mentionnés les objectifs stratégiques et pédagogiques, les caractéristiques de la population cible, l'esprit de l'action de formation, les barrières et écueils à éviter Scénario pédagogique Comme son nom l indique, le scénario pédagogique explicite le déroulement du séminaire en séquences pédagogiques. Pour chaque séquence sont précisés les thèmes abordés, les objectifs pédagogiques, les messages clefs, l approche pédagogique associée et les outils à mettre en œuvre, le temps à leur consacrer Document pédagogique les thèmes, un large éventail d outils : quiz introductif, questionnaires, fiches de synthèse, supports papier des diaporamas pour prise de notes, cas pratiques (énoncés et corrigés), annexes relatives à des textes légaux ou à des articles de presse, bibliographies, etc Animation Les animateurs sont accrédités à travers leur formation de formateur et/ou leur expérience d animateur, dans le respect des objectifs Qualité de PwCGlobalLearning Évaluation des prestations et amélioration continue A l'issue de chaque séminaire, une fiche de synthèse restitue les évaluations recueillies auprès des participants. Si, le cas échéant, les objectifs Qualité fixés et révisés chaque année par PwCGlobalLearning ne sont pas totalement atteints, des actions correctives permettent de réajuster immédiatement, améliorer, optimiser En fonction du thème traité, le document pédagogique, utilisé ensuite par l animateur et remis aux participants, rassemble, selon PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

8 UNE GAMME D ATELIERS POUR DIRIGEANTS ET MANAGERS Lecture des états financiers et finance pour non-financiers Finance pour non-financiers : s initier aux principes de l analyse financière pour apprécier les grands équilibres de l entreprise (p. 43) Comprendre la consolidation et les IFRS pour lire le bilan et le compte de résultat consolidés (p. 44) Se sensibiliser aux normes IFRS : ce que vous devez savoir (p. 14) Dirigeants de PME, ce que vous devez savoir des IFRS (p. 246) Résultat ou capitaux propres? Synthèse de l impact des normes IFRS (p. 16) Comprendre les états financiers américains en US GAAP (p. 29) Audit et contrôle interne Loi de Sécurité Financière et Sarbanes-Oxley Act : ce que vous devez savoir (p. 59) Blanchiment d argent : prévenir les risques (p. 61) Finance d entreprise et contrôle de gestion Management des relations et ressources humaines Conduire le changement (p. 140) Mettre en place une politique de management par objectifs (p. 142) Développer son leadership (p. 143) Ethique et développement durable Pilotage et lancement d une démarche déontologique dans l entreprise (p. 172) Management environnemental et norme ISO : ce que vous devez savoir (p. 174) Amélioration de la performance De l analyse stratégique au plan d actions opérationnel : obtenir des résultats (p. 197) Réussir le lancement d un nouveau produit (p. 198) Construire un business plan (p. 70) Evaluer une entreprise (p. 71) Bien négocier l achat ou la vente d une entreprise (p. 72) Les tableaux de bord stratégiques et opérationnels : comment les concevoir? (p. 81) Balanced Scorecard : comment l élaborer pour mettre en œuvre la stratégie? (p. 82) Droit des affaires, fiscalité et droit social L essentiel du droit des affaires pour managers (p. 86) Délégations de pouvoirs : risques et efficacité (p. 95) Dirigeants : gestion des risques juridiques et fiscaux (p.99) Le cadre juridique du commerce électronique (p. 113) L essentiel du droit du travail pour managers (p. 122) PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

9 Construisons ensemble vos talents de demain IFRS et US GAAP Utilisateurs des états financiers 15 Principes généraux et techniques de comptabilisation en IFRS 18 Présentation des états financiers en normes IFRS 21 Techniques de comptabilisation spécifiques en IFRS 23 US GAAP 32 Bien gérer la transition IFRS Les normes IFRS ont été rendues obligatoires au 1er janvier 2005 pour les comptes consolides des sociétés cotées et au 1er janvier 2007 pour les comptes consolides des sociétés émettant des obligations. Toutefois, les sociétés non cotées peuvent, depuis les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2005, préparer et publier leurs comptes consolidés en normes IFRS. La réglementation française évolue d ailleurs vers ce référentiel. Ces nouvelles normes introduisent notamment : la juste valeur, le principe de l actualisation ou l enregistrement en capitaux propres de certains flux. Leur répercussion va bien au-delà de la comptabilité. Elles nécessitent une réflexion beaucoup plus large impliquant tous les acteurs de l entreprise et induisant gestion de projet et conduite du changement. 9

10 IFRS ET US GAAP Mettre en œuvre les normes comptables internationales (IFRS et US GAAP) Pour faciliter la conduite de votre transition aux IFRS ou sa confirmation technique Nous vous proposons de vous aider à élaborer un cursus personnalisé en interentreprises, tenant compte de votre fonction (se reporter à la page 13) de vous aider à construire votre propre formation en intra entreprise (à partir du tableau page 12) de vous conseiller sur le recours au e-learning : e-learn IFRS (page 253) Reporting en US GAAP Pour aller plus loin Approfondissez ce thème avec les publications suivantes Des règles françaises aux IFRS Les divergences entre règles françaises et normes IFRS sous forme de tableaux synthétiques : Permet aux sociétés cotées d effectuer chaque année les retraitements nécessaires entre les comptes sociaux et les comptes consolidés établis en IFRS Constitue une aide efficace pour les sociétés non cotées (PME ou filiales) pour préparer ou simuler la conversion en normes IFRS de leurs comptes consolidés établis en règles françaises IFRS Pocket guide 2008 Guide pratique sur les IFRS abordant notamment les questions de règles comptables et grands principes liés, comptabilisation des pertes et profits, bilan, états financiers consolidés, et autres analyses sectorielles Disponible sur IAS 12 : impôt sur le résultat Cette étude dresse un état des lieux de l information financière relative à l impôt publiée par les sociétés du CAC 40 afin d examiner les pratiques au regard des obligations de publication et de l objectif de transparence poursuivi par l application des normes IFRS. Disponible sur Votre entreprise relève d un groupe américain dont les comptes sont élaborés en US GAAP : nous vous proposons deux stages (pages 32 et 33) que nous pouvons adapter à votre entreprise Nous pouvons aussi vous accompagner dans le déploiement de dispositifs e-learning adaptés à vos besoins de dispositifs de formations mixtes alliant e-learning et présentiel 10 PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

11 Utilisateurs des états financiers Principes généraux et techniques de comptabilisation Présentation des états financiers en normes IFRS Techniques de comptabilisation spécifiques Secteurs spécifiques US GAAP Se sensibiliser aux normes IFRS : ce que vous devez savoir p 14-1j Se sensibiliser aux IPSAS : les normes comptables pour le secteur public p 15-1j Résultat ou capitaux propres? Synthèse de l impact des normes IFRS p 16-1j S'initier aux normes IFRS (module 1) p 17-3j S'initier aux normes IFRS : les normes de consolidation (module 2) p 18-2j Comment passer de vos comptes sociaux à votre reporting groupe en normes IFRS p 19-3j Présenter vos états financiers en normes IFRS : contenu, bilan d'ouverture, information dans l'annexe, arrêtés intermédiaires p 20-2j Comprendre la consolidation et les IFRS pour lire le bilan et le compte de résultat consolidés p 44-1j Analyser des états financiers en normes IFRS p 221-1j (Banque) Appliquer les normes IFRS dans une compagnie d assurance p 205-2j Comprendre les états financiers américains en US GAAP p 29-1j Maîtriser l élaboration des états financiers et du reporting américains en US GAAP p 30-2j IFRS ET US GAAP L information sectorielle en normes IFRS (IAS 14/IFRS 8) p 21-1j Reconnaisance des revenus en normes IFRS (IAS 18, 11 et 2) p 22-1j Traitement des immobilisations et de leur dépréciation en normes IFRS (IAS 16, 17, 36, 38 et 40) p 23-2j Etablir le tableau de variation des capitaux propres des comptes consolidés (IFRS et CRC 99-02) p 36-2j Etablir le tableau de flux de trésorerie des comptes consolidés (IFRS et CRC 99-02) p 37-2j Test d impairment et techniques d évaluation p 24-1j Evaluer et comptabiliser les avantages du personnel en normes IFRS (IAS 19 et IFRS 2) p 25-1j Les instruments financiers en normes IFRS (IAS 32 et IAS 39) p 26-2j Evaluer l impôt différé dans les comptes consolidés en normes IFRS (IAS 12) et en Règlement CRC p 27-1j Les regroupements d entreprises en normes IFRS (IFRS 3) p 28-2j PwCGlobalLearning. Tous nos ateliers sont éligibles au DIF. Vous souhaitez être conseillé pour affiner votre choix, contactez-nous au tél

12 IFRS ET US GAAP Elaborer votre propre séminaire en intra entreprise Vos besoins de formation en IFRS sont spécifiques et vous êtes plus de six personnes? Nous pouvons vous aider à construire votre séminaire à la carte en choisissant les modules qui vous intéressent parmi ceux proposés, et en élaborant des journées de 7 heures Consultez-nous au Durée indicative * IAS 1 Présentation des états financiers h IAS 2 Stocks h IAS 7 Tableaux des flux de trésorerie h IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs h IAS 10 Evénements postérieurs à la date de clôture h IAS 11 Contrats de construction h 30 IAS 12 Impôts sur le résultat h IAS14/IFRS 8 Information sectorielle / Segments opérationnels h IAS 16 Immobilisations corporelles h IAS 17 Contrats de location h IAS 18 Produits des activités ordinaires h 30 IAS 19 Avantages du personnel h IAS 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique h IAS 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères 1 h IAS 23 Coûts d emprunt h IAS 24 Information relative aux parties liées h IAS 27 Etats financiers consolidés et individuels h IAS 28 Participations dans des entreprises associées h Durée indicative * IAS 29 Information financière dans les économies hyper inflationnistes h IAS 31 Participations dans des co-entreprises h IAS 33 Résultat par action h 30 IAS 34 Information financière intermédiaire h IAS 36 Dépréciation d actifs h IAS 37 Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels h 30 IAS 38 Immobilisations incorporelles h IAS 32&39 Instruments financiers : comptabilisation et évaluation.. 7 h IAS 40 Immeubles de placement h IAS 41 Agriculture h IFRS 1 Première application des IFRS h IFRS 2 Paiement fondé sur des actions h IFRS 3 Regroupements d entreprises h IFRS 4 Contrats d assurance h IFRS 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abondonnées h IFRS 6 Prospection et évaluation de ressources minérales h IFRS 7 Informations à fournir sur les instruments financiers h *susceptible d être adapté à votre contexte spécifique 12 PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

13 Les cursus personnalisés de PwCGlobalLearning en interentreprises : le "plus" de vos compétences Un cursus, c'est l'assurance d'avoir une connaissance approfondie sur un sujet Les cursus ci-dessous ont été élaborés pour répondre à vos demandes spécifiques Vous pouvez vous en inspirer, mixer les différents modules, créer votre programme mais surtout consultez-nous au pour que nous vous aidions dans l'élaboration de ce cursus Cursus IFRS pour les Responsables comptables et les Responsables consolidation S initier aux normes IFRS : les normes de consolidation (module 2) p 18-2j Cursus IFRS pour les Responsables administratifs et financiers Se sensibiliser aux normes IFRS p 14-1j Cursus IFRS pour les Contrôleurs de gestion S initier aux normes IFRS (module 1) p 17-3j Cursus IFRS pour les Dirigeants et les Analystes financiers Comprendre la consolidation et les IFRS pour lire le bilan et le compte de résultat consolidés p 44-1j IFRS ET US GAAP Comment passer de vos comptes sociaux à votre reporting groupe en normes IFRS p 19-3j Présenter vos états financiers en normes IFRS : contenu, bilan d ouverture, information dans l annexe, arrêtés intermédiaires p 20-2j S initier aux normes IFRS : les normes de consolidation (module 2) p 18-2j Se sensibiliser aux normes IFRS : ce que vous devez savoir p 14-1j Présenter vos états financiers en normes IFRS : contenu, bilan d ouverture, information dans l annexe, arrêtés intermédiaires p 20-2j L information sectorielle en normes IFRS (IAS 14 / IFRS 8) p 21-1j Résultat ou capitaux propres? Synthèse de l impact des normes IFRS p 16-1j Puis, complétez votre cursus avec des thématiques spécifiques Résultat ou capitaux propres? Synthèse de l impact des normes IFRS p 16-1j Puis, complétez votre cursus avec des thématiques spécifiques L information sectorielle en normes IFRS (IAS 14 / IFRS 8) p 21-1j Evaluer l impôt différé dans les comptes consolidés en normes IFRS (IAS 12) et en Règlement CRC p 27-1j... Evaluer l impôt différé dans les comptes consolidés en normes IFRS (IAS 12) et en Règlement CRC p 27-1j... Test d impairment et techniques d évaluation p 24-1j PwCGlobalLearning - Contactez-nous au tél

14 IFRS ET US GAAP Toute personne concernée directement ou indirectement par les normes IFRS, notamment : comités de direction, responsables comptables et financiers, contrôleurs de gestion, fiscalistes, responsables des systèmes d information, responsables d unités opérationnelles Pré-requis Connaissance des principes fondamentaux régissant l établissement des comptes sociaux et consolidés NIUI01 1 JOUR 850 HT 1 016,60 TTC UTILISATEURS DES ÉTATS FINANCIERS Se sensibiliser aux normes IFRS : ce que vous devez savoir Connaître et comprendre les enjeux et les principes fondamentaux des normes IFRS Pour approfondir Se reporter aux ateliers : S initier aux normes IFRS (module 1) (p.17) et S initier aux normes IFRS : les normes de consolidation (module 2) (p.18) 13-MARS, 16-OCT. Méthodes pédagogiques Réalisation de quiz au cours de la formation permettant de valider les acquis Ressources offertes S initier aux IFRS Alain Frydlender, Julien Pagezy Editions de la performance (dans la limite des stocks disponibles) Contexte du référentiel IFRS Présentation de l historique et de la structure de fonctionnement de l IASB ; évolution du cadre comptable européen ; principes fondamentaux des normes IFRS (substance over form, absence d intangibilité du bilan d ouverture ) ; présentation du corps des normes Présentation des états financiers et de l information financière Principes de présentation des états financiers en normes IFRS (IAS 1) : présentation générale des différents composants des états financiers et de leur contenu Traitement de l information sectorielle (IAS 14 / IFRS 8), des événements post-clôture (IAS 10) et des états financiers intermédiaires (IAS 34) 12 modules axés sur les principaux thèmes techniques de divergences entre les règles françaises et les normes IFRS Principes de prise en compte du revenu (IAS 18) : date de constatation des produits, cas des ventes de biens et des prestations de services Stocks (IAS 2) : principe d évaluation des stocks en normes IFRS et présentation des principales sources de divergences avec les normes françaises Principes de consolidation (IAS 27, 28 et 31, IFRS 3) : exposé des différentes méthodes de consolidation en normes IFRS et présentation de la méthode de l acquisition applicable aux regroupements d entreprises Abandon d activité (IFRS 5) : définition et présentation comptable des abandons d activité Immobilisations corporelles (IAS 16, IAS 17, IAS 23, IAS 36) : définition, contrats de location-financement, coût d'entrée (incorporation ou non des frais financiers), méthodes d'évaluation à la clôture et dépréciation Immeubles de placement (IAS 40) : champ d'application, principes d'évaluation à l'entrée dans le patrimoine et à la clôture Immobilisations incorporelles (IAS 38, IAS 36) : définition, coût d'entrée, méthodes d'évaluation à la clôture, dépréciation Instruments financiers (IAS 32, IAS 39) : définition, catégorisation des actifs et passifs financiers, comptabilisation Retraites (IAS 19) : grands principes (évaluation des engagements et règles de comptabilisation) Impôts différés (IAS 12) : présentation de l approche bilantielle (valeur fiscale des actifs et passifs, différences temporaires), évaluation de l'impôt différé (taux) Première application des normes IFRS (IFRS 1) : synthèse des options Présentation des évolutions en cours et de l actualité 14 PwCGlobalLearning - Cet atelier peut être organisé en intra entreprise. Contactez-nous au tél

15 9-MARS, 19-OCT. UTILISATEURS DES ÉTATS FINANCIERS Toute personne concernée directement ou indirectement par les normes IPSAS (International Public Sector Accounting Standards) : membres des organes de direction, responsables comptables et financiers, contrôleurs de gestion, auditeurs Se sensibiliser aux IPSAS : les normes comptables pour le secteur public Connaître et comprendre les enjeux et les principes fondamentaux des normes IPSAS Connaître les principales divergences entre les normes IPSAS, les normes IFRS et les normes françaises Pré-requis Connaissance des principes fondamentaux régissant l établissement des comptes sociaux et consolidés des entités du secteur public ou du secteur privé Méthodes pédagogiques Réalisation de quiz au cours de la formation permettant de valider les acquis IFRS ET US GAAP NIUI02 1 JOUR 850 HT 1 016,60 TTC Contexte du référentiel IPSAS Présentation de l historique et de la structure de fonctionnement de l IFAC ; évolution du cadre comptable des entités du secteur public ; principes fondamentaux des normes IPSAS ; présentation du corps des normes Présentation des états financiers et de l information financière Principes de présentation des états financiers (IPSAS 1) : présentation générale des différents composants des états financiers et de leur contenu Traitement de l information sectorielle (IPSAS 18), des événements postérieurs à la date de reporting (IPSAS 14), du solde net de l exercice, des erreurs fondamentales et changements de méthodes comptables (IPSAS 3), des tableaux des flux de trésorerie (IPSAS 2) et de l information relative aux parties liées (IPSAS 20) 8 modules axés sur les principaux thèmes techniques de divergences entre les règles françaises et les principes IPSAS (incluse une mention des divergences entre les principes IPSAS et IFRS) Principes de prise en compte des produits : date de constatation des produits, cas des ventes de biens et des prestations de services des produits des opérations avec contrepartie directe (IPSAS 9), exposé des contrats de construction (IPSAS 11) y compris les contrats de construction non commerciaux Stocks (IPSAS 12) : principe d évaluation des stocks (y compris stocks distribués à un coût nul ou symbolique) Immobilisations corporelles (IPSAS 17), contrats de location (IPSAS 13), coûts d emprunt (IPSAS 5) : définition, coût d entrée et méthodes d évaluation Immeubles de placement (IPSAS 16) : champ d application, principes d évaluation à l entrée dans le patrimoine et à la clôture (y compris pour les actifs acquis à un coût nul ou symbolique) Dépréciation des actifs : distinction entre dépréciation des actifs non générateurs de trésorerie (IPSAS 21) et des actifs générateurs de trésorerie (IAS 36) Principes de consolidation : exposé des différentes méthodes de consolidation (IPSAS 6, IPSAS 7, IPSAS 8), des effets des variations des cours des monnaies étrangères (IPSAS 4) et de l information financière dans les économies hyper inflationnistes (IPSAS 10) Instruments financiers : exposé des informations à fournir et présentation (IPSAS 15) Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels (IPSAS 19) : principe d évaluation et de comptabilisation des provisions PwCGlobalLearning - Cet atelier peut être organisé en intra entreprise. Contactez-nous au tél

SEMINAIRES SPECIFIQUES

SEMINAIRES SPECIFIQUES 57, bd Abdelmoumen Résidence Al Hadi n B15 Tél 022 47 06 13 /15 - Fax 022 47 06 78/91 mailacf@acf.ma SEMINAIRES SPECIFIQUES AUX ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE MUTUELLES ET CAISSES DE RETRAITE.

Plus en détail

pwcgloballearning.pwc.fr Les ateliers formation de PwC 2013

pwcgloballearning.pwc.fr Les ateliers formation de PwC 2013 pwcgloballearning.pwc.fr Les ateliers formation de PwC 2013 La formation, levier d accélération des transformations Dans un contexte d évolution rapide de son environnement (attentes des clients, évolutions

Plus en détail

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 13 1 LES FONDEMENTS : NORMALISATION ET CADRE CONCEPTUEL... 15 1.1 LES ACTEURS DE LA NORMALISATION

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

COMPTABILITÉ EN IFRS

COMPTABILITÉ EN IFRS PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 AVANT-PROPOS Le présent ouvrage est un manuel de comptabilité. Son objectif est d expliquer les modalités de comptabilisation

Plus en détail

Audit & Analyse Cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Audit & Analyse Cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes Boulevard Youssef Ibn Tachfine, résidence Côte d Or, n 22, Tanger-Maroc Tél. : +212 (0) 539.32.50.39. Fax : +212 (0) 539.32.53.72. Email : m.lahyani@audit-analyse.com Site : Mohamed LAHYANI Expert-comptable

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 AXIA Pôle Conseil RH & Formation Partenaire PGC-Paris CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 www.axiaconsulting.ma Edito AXIA Consulting Le partenaire de votre développement Nous avons élaboré le catalogue formation

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La profession comptable... 1 I. Les différents statuts de la profession comptable... 1 A. La profession comptable libérale... 1 B. La profession comptable salariée... 7 II.

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 www.pwc.com Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 Affirmations des CFO Etude L optimisation du secteur financier a gagné en importance Le secteur financier est de plus en plus impliqué dans la

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!!

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! Intervenants Eric DELESALLE Expert-comptable, Président de la Commission de droit comptable du Conseil Supérieur Hervé QUERE Chef de section

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Des formations pour aller plus loin

Des formations pour aller plus loin anaxia Formation Conseil et Formation Des compétences et des hommes Des formations pour aller plus loin Stratégie Droit des affaires Gestion Fiscalité Trésorerie Gestion des coûts Affacturage Comptabilité

Plus en détail

IFRS 8 Les secteurs opérationnels, un enjeu de communication financière et de comptabilité de gestion?

IFRS 8 Les secteurs opérationnels, un enjeu de communication financière et de comptabilité de gestion? IFRS 8 Les secteurs opérationnels, un enjeu de communication financière et de comptabilité de gestion? Lionel ESCAFFRE Commissaire aux Comptes Professeur associé à l Université d Angers Chercheur associé

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT

LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT Jean-Paul Milot Patrick Soury Lionel Vareille 2003 - DRB [Minéfi] La nouvelle architecture du budget de l État Une structuration en trois niveaux Discussion

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Équivalents terminologiques : IASB et ICCA

Équivalents terminologiques : IASB et ICCA Équivalents terminologiques : IASB et ICCA Préparé par : Jocelyne Gosselin Sylvain Durocher Diane Bigras Danièle Pérusse Déni de responsabilité Tous les équivalents terminologiques contenus dans le présent

Plus en détail

Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève

Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève Présentation de l'inspection cantonale des finances de Genève Séminaire international EURORAI à BAD-HOMBURG Acteurs de la normalisation

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens. 3 juillet 2007. Le 7 juillet 2006

Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens. 3 juillet 2007. Le 7 juillet 2006 Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens 3 juillet 2007 Le 7 juillet 2006 Communication financière 2007 Intervenants : Isabelle Santenac, Associée Ernst & Young Emmanuel

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux enjeux

IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux enjeux IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux Comptabilisation du chiffre d affaires : un nouveau modèle Fin mai 2014, l IASB et le FASB ont publié une norme commune

Plus en détail

Formation aux normes IFRS pour les équipes M&A

Formation aux normes IFRS pour les équipes M&A PwCGlobalLearning Formation aux normes IFRS pour les équipes M&A Formation Les caractéristiques de la formation Une formation aux normes IFRS pour les équipes M&A Les objectifs pédagogiques : 1. Savoir

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et Audit. Le programme

UE 4 Comptabilité et Audit. Le programme UE 4 Comptabilité et Audit Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Information comptable

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

1. Introduction. 1.1. Changement de référentiel comptable

1. Introduction. 1.1. Changement de référentiel comptable 1 SOMMAIRE 1. Introduction...3 1.1. Changement de référentiel comptable...3 1.2. Calendrier de transition aux normes IAS/IFRS...3 1.3. Organisation du projet de conversion...4 1.4. Retraitements liés à

Plus en détail

5. Des ratios clés à l information financière

5. Des ratios clés à l information financière 17 GESTION FINANCIERE FC1: Finances pour non financiers 5. Des ratios clés à l information financière - Les principaux ratios (de rotation, de rentabilité ) - Leur utilisation dans la communication financière

Plus en détail

CONFÉRENCE FINANCE ET ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Toute personne souhaitant (re)découvrir les fondamentaux de la finance d entreprise et comprendre l évolution du modèle de consommation Conférence 1,5 jours

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Groupe Carrefour. Normes IFRS

Groupe Carrefour. Normes IFRS Groupe Carrefour Normes IFRS 16 décembre d 2004 1 Plan 1. Champ d application d des normes IFRS 2. Revues des principales normes IFRS susceptibles d impacter la grande distribution alimentaire et implications

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

TABLE DES MATIÈRES COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS COMMENTAIRES GÉNÉRAUX SUR LES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS Application... 1 Normes comptables canadiennes pour les entreprises à capital fermé... 2 Applicabilité pour toutes les entreprises à capital fermé...

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

Conseil National de la Comptabilité. Restitution des travaux sur la comptabilité générale de l Etat (CGE) Libreville, le 06 septembre 2013

Conseil National de la Comptabilité. Restitution des travaux sur la comptabilité générale de l Etat (CGE) Libreville, le 06 septembre 2013 Conseil National de la Comptabilité Restitution des travaux sur la comptabilité générale de l Etat (CGE) Libreville, le 06 septembre 2013 1 Sommaire Introduction Principales évolutions de la CGE depuis

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

(Du 18 octobre 2006) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

(Du 18 octobre 2006) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Réponse du Conseil communal à la question écrite N o 06-803 déposée le 11 août 2006 par M. Philippe Ribaux relative aux normes comptables internationales IPSAS (Du 18 octobre 2006) Monsieur le Président,

Plus en détail

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h)

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Programme détaillé LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion d une

Plus en détail

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres Agnès PINIOT, Membre de la Commission Evaluation des entreprises de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) Olivier PERONNET,

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers Comprendre les impôts différés Les impôts différés constituent un sujet qui fait généralement peur dans la mesure où ils sont le plus souvent perçus comme abstraits et complexes. Pour autant, le développement

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

L allocation du prix d acquisition et la rationalisation du goodwill

L allocation du prix d acquisition et la rationalisation du goodwill Juin 2015 Offre de services H3P L allocation du prix et la rationalisation du goodwill Purchase Price Allocation / PPA H3P Audit & Conseil - 30 rue des mathurins 75008 Paris - contact@h3p.com - www.h3p.com

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département.

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département. COMPTES ANNUELS - Immeuble à destination spécifique loué à une société placée en procédure de sauvegarde - Modalités d'évaluation et de dépréciation de l'immeuble - EC 2011-05 Mots clés Comptes annuels,

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

DESCRIPTIF DE MODULE. Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2013-2014

DESCRIPTIF DE MODULE. Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2013-2014 DESCRIPTIF DE MODULE Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2013-2014 PREMIERE PARTIE : DESCRIPTIF DU MODULE (champs obligatoires) 1. Domaine Economie et Services 2. Filière(s) Economie d entreprise

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 RÈGLEMENT (CE) N o 1136/2009 DE LA COMMISSION du 25 novembre 2009 modifiant le règlement (CE) n o 1126/2008 de la Commission portant adoption de

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Perfectionnement comptable des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables

Perfectionnement comptable des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables FORMATIONS MÉTIERS BRANCHE RECOUVREMENT FORMATION FORMATION perfectionnement INITIALE des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables Citer les obligations

Plus en détail

I H E C CES DE REVISION COMPTABLE MODULE : REVISION COMPTABLE ANNEE UNIVERSITAIRE : 2006/2007

I H E C CES DE REVISION COMPTABLE MODULE : REVISION COMPTABLE ANNEE UNIVERSITAIRE : 2006/2007 I H E C CES DE REVISION COMPTABLE MODULE : REVISION COMPTABLE ANNEE UNIVERSITAIRE : 2006/2007 PLAN & BIBLIOGRAPHIE DU COURS : NORMES & DIFFICULTES COMPTABLES I. PLAN DU COURS Thèmes Temps Normes Comptables

Plus en détail

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Tax accounting Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Définition de la base fiscale des actifs et passifs Introduction L IASB a publié le 31 mars dernier

Plus en détail

Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE)

Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) PRINCIPE Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) a pour objet : De mesurer et certifier les compétences constatées en milieu de travail, indépendamment

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL Union Monétaire Ouest Africaine ----------------------- Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

Plus en détail

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles NOUVEAUTÉS IFRS 6 novembre 2013 Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles Stéphanie Fournier, CPA, CA Directrice principale Gestion des risques et recherche en comptabilité

Plus en détail

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque CHAPITRE 1 Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque Ce e comparaison met en évidence des différences, liées aux par cularités des ac vités bancaires. 1.1 DESCRIPTION SUCCINCTE

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences»

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» REFERENCE : 108 1. Objectif général Comprendre les principales différences entre les IFRS et les US GAAP. Savoir identifier et retraiter les

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail