énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1"

Transcription

1 Matinale de l Energie La rénovation énergétique des bâtiments existants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

2 Introduction Le contexte économique et écologique o Hausse inexorable des prix de l énergie en 5 ans : Prix du fioul : +22% Prix du gaz : +36% o Limitation des finances publiques o Développement des mesures d efficacité énergétique avec le Grenelle de l Environnement 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 2

3 Introduction La consommation énergétique de la France o Facture énergétique de la France = 46,2 milliards en 2010 o Secteur du bâtiment : le plus consommateur avec 43% de la consommation d énergie finale 25% des émissions de CO2 La consommation énergétique des collectivités et de l Etat o Sur la période , le budget énergie des collectivités a augmenté de 22% o En moyenne, l énergie représente 3,8% de la dépense de fonctionnement d une commune 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 3

4 Introduction Objectifs du Plan Bâtiment Grenelle o Réduire de 40 % des consommations énergétiques d ici 2020,(article 5 de la Loi Grenelle 1 du 3 août 2009) o Rénover logements par an o Diviser par 4 la consommation énergétique et les émissions de GES d ici mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 4

5 Introduction Article 3 de la loi grenelle 2 o Dispose que des travaux d amélioration de la performance énergétique sont réalisés dans les bâtiments existants à usage tertiaire ou dans lesquels s exerce une activité de service public dans un délai de 8 ans à compter du 1 er janvier 2012 o Un décret d application doit déterminer la nature et les modalités de cette obligation de travaux 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 5

6 Introduction Sommaire de la Matinale 1. L importance du diagnostic énergétique 2. Quel type de rénovation du patrimoine existant? 3. La réalisation des travaux 4. L exemple de l école de Saint-Contest 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 6

7 Introduction Les intervenants o o o o Christian GAUTIER, Maire-adjoint, Saint-Contest Fabrice LE NOTRE, Animateur Métier Régional, FFB Alban RAFFRAY et Jérémy BREDIN, SDEC Energie Claude BASTIEN, Consultant 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 7

8 La rénovation énergétique des bâtiments 1 ère partie : l importance du diagnostic 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 8

9 L importance du diagnostic énergétique Définition Etude qui a pour objet de décrire l ouvrage sur le plan de son enveloppe de ses équipements techniques de son mode de fonctionnement Il doit comporter une analyse fonctionnelle et thermique 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 9

10 L importance du diagnostic énergétique Contenu Description du bâti et de son état Description technique et le mode de fonctionnement des équipements de chauffage, ventilation, éclairage, etc. Coûts de gestion (fourniture d énergie, maintenance) Pratique(s) d utilisation par les occupants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 10

11 L importance du diagnostic énergétique Description du bâti et de son état Parois : qualité de l isolant, comportement à la vapeur d eau (condensation d eau dans le mur, blocage de la migration de vapeur d eau, ) Etanchéité à l air : fourreaux électriques, volets roulants, trou dans la maçonnerie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 11

12 L importance du diagnostic énergétique Description technique et mode de fonctionnement des équipements Chauffage : état de vétusté de la production, de la distribution et de la régulation, Equipements : éclairage, sanitaires, électro-ménager, etc. Ventilation : réglages des débits extraits, phénomènes d odeurs, fonctionnement permanent du caisson, maintenance et accessibilité, 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 12

13 L importance du diagnostic énergétique Coût de gestion Analyser les consommations des dernières années permet : o o d identifier les dérives, les dysfonctionnements de repérer les bâtiments les plus énergivores. Prioritaire Nécessaire À long terme Volume de consommations (en kwh) 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 13

14 L importance du diagnostic énergétique confirme la nécessité de travaux, d importants gisements d économies existent. bâtiments économe, l impact de travaux sera limité Efficacité des bâtiments (en kwh/m²) 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 14

15 L importance du diagnostic énergétique Pratique(s) d utilisation par les occupants Nécessité d interroger les utilisateurs sur leurs besoins et sur les problèmes rencontrés Exemples : VMC trop bruyante, problèmes d humidité, problème de chauffage ou de confort d été, etc. L audit des comportements Exemples : gestion attentive des ouvrants, température de consigne, etc. 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 15

16 L importance du diagnostic énergétique Objectifs du diagnostic Identifier les gisements d économie d énergie (lister la totalité des travaux à réaliser) Identifier les bâtiments à traiter en priorité Etablir un programme d actions pour améliorer la performance énergétique du bâtiment Evaluer les dépenses à engager 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 16

17 L importance du diagnostic énergétique Le coût de l inaction Sur 30 ans d exploitation, un bâtiment rénové globalement coûte 55 % de moins que si aucune action avait été entreprise 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 17

18 L importance du diagnostic énergétique 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 18

19 La rénovation énergétique des bâtiments 2 ème partie : Quel type de rénovation? 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 19

20 La rénovation thermique Intervention : Mr LE NOTRE 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 20

21 La rénovation thermique La rénovation BBC Eléments de présentation La RT Existant Le BBC Rénovation Pourquoi et comment y répondre? 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 21

22 La rénovation thermique Schéma de principe (RT Existant) 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 22

23 La rénovation thermique RT éléments par éléments La réglementation thermique spécifique à la rénovation (décret n ) impose des exigences de performance en cas de travaux. 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 23

24 La rénovation thermique La RT globale Les exigences réglementaires à respecter (RT 2005) : L évaluation de l état initial du bâtiment L économie d énergie consommation maximale est située o entre 80 et 195 kwh/m².an (pour le résidentiel) o un gain de 30 % sur la consommation d'énergie par rapport à l'état antérieur (pour le non résidentiel) Le confort d été Les «garde-fous»des performances minimales sont requises pour une série de composants (isolation, ventilation, système de chauffage...), lorsque ceux-ci sont modifiés par les travaux de rénovation. 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 24

25 La rénovation thermique Le référentiel BBC Rénovation EFFINERGIE 1. Pour les construction résidentielles L objectif de consommation en énergie primaire est fixé à 80 kwh ep/m².an, modulé selon la zone climatique et l altitude 2. Pour les bâtiments à usages autres que d habitation La consommation conventionnelle d énergie primaire du bâtiment pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d ECS et l éclairage des locaux est inférieure ou égale à 40% de la consommation conventionnelle de référence définie dans la RT dite «globale». 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 25

26 La rénovation thermique Le référentiel BBC Rénovation EFFINERGIE suite 3. Des exigences complémentaires La production locale d électricité pour les constructions résidentielles n est déduite entièrement des consommations. Une mesure de perméabilité à l air est obligatoire pour tout logement sans valeur seuil (recommandée pour les bâtiments à usage autre qu habitation). 4. Affichage complémentaire pour chaque usage La consommation annuelle en kwh énergie finale/m² et son équivalent en kg CO2. Les besoins couverts par une énergie renouvelable. 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 26

27 La rénovation thermique 2 niveaux de label pour le résidentiel Un niveau «haute performance énergétique rénovation, HPE rénovation 2009» qui correspond à une consommation d énergie primaire de 150 kwh/m².an (modulée selon la zone climatique et l altitude) ; Un niveau «bâtiment basse consommation énergétique rénovation, BBC rénovation 2009» plus performant, qui correspond à une consommation d énergie primaire de 80 kwh/m².an (modulée selon la zone climatique et l altitude). Pour le non résidentiel Pour les bâtiments non résidentiels, le label comporte un unique niveau «bâtiment basse consommation énergétique rénovation, BBC rénovation 2009». 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 27

28 La rénovation thermique Les valeurs Pour le résidentiel 80 Kwhep/m².an modulé en fonction de la zone géographique et de l altitude UNIQUEMENT. 104 pour le 14, 61, 76, 27 et 88 pour le 50. Pour le non résidentiel La consommation doit être inférieure de 40 % à la consommation de référence de la réglementation thermique «globale» des bâtiments existants. 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 28

29 La rénovation thermique Comment y parvenir? Avoir les bons éléments o Attention à l étude thermique Etanchéité à l air o Une mesure de perméabilité à l'air est obligatoire pour tout logement «BBC-Effinergie» Rénovation. o Aucune valeur cible n'est préconisée par contre, la perméabilité mesurée, exprimée par le coefficient Q4Pasurf, doit être inférieure ou égale à la valeur utilisée dans le calcul de la consommation. Apporter une réponse globale 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 29

30 La rénovation thermique Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie Fabrice LE NOTRE mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 30

31 La rénovation thermique 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 31

32 La réalisation des travaux Les 5 labels et marques reconnus la Charte «reconnu Grenelle environnement»permet de reconnaitre les professionnels qui sont formés, qualifiés et détenteurs de la marque PPE pour la FFB et ECO-Artisans pour la CAPEB, de la mention EE ou qualifiés Qualif elec ou qualit enr. Pros de la performance énergétique Qualibat mention efficacité énergétique Qualit Enr Qualifelec Eco artisan 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 32

33 La réalisation des travaux Les leviers financiers Le contrat de performance énergétique (CPE) et son utilité o o o Garantir la performance énergétique (engagement sur les consommations effectives) dans la durée Utiliser les économies d énergie pour financer la rénovation énergétique Externaliser les investissements 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 33

34 La réalisation des travaux Les principales aides mobilisables Les certificats d économies d énergie Le fonds chaleur Défi Bat (ADEME) Aides du conseil Général (éco conditionnalité) Politique habitat solidaire et durable du Conseil Régional 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 34

35 La réalisation des travaux 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 35

36 Partage d expériences 3 ème partie : Exemple de l école de Saint Contest 5 classes 400 m² de locaux de travaux 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 36

37 Partage d expériences Saint Contest Objectifs de la rénovation Réduire les consommations d énergie de 80 % pour le chauffage, 36 kwh/m².an 180 kwh/m².an Améliorer le confort des occupants. Etude thermique Axes d amélioration Remplacement des vitrages (150 m² dont 40 m² au Nord) Isolation des murs par l extérieur (10 cm de polystyrène) Ventilation mécanique asservie à une détection de présence Création d un faux plafond (- 70 cm / à l origine) 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 37

38 Partage d expériences Saint Contest Quelques ordres de grandeurs financiers (en TTC) Ingénierie Travaux BC Etude thermique Archi / Economiste de la construction Maçonnerie Menuiseries Peinture Electricité Plomberie / Chauffage / Ventilation Faux plafonds Isolation Extérieure mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 38

39 Partage d expériences Saint Contest Subvention : (DGE) Phasage : menuiseries à la Toussaint 2010 le reste à l Eté 2011 Retours sur les consommations - 7 % de consommations entre 2009 et 2010 grâce aux vitrages malgré un hiver beaucoup plus rigoureux (+14 %) Retours des usagers Meilleur confort thermique Confort acoustique incomparable 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 39

40 Partage d expériences Saint Contest 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 40

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (nouveau CIDD) P.2

Plus en détail

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment?

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? bâtiments publics : pourquoi? Enjeux planétaires de lutte contre le changement climatique Programme Européen sur le Changement

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Ces textes constituent la base du référentiel de la certification pour la délivrance de la marque effinergie Rénovation.

Ces textes constituent la base du référentiel de la certification pour la délivrance de la marque effinergie Rénovation. REGLES TECHNIQUES DE LA MARQUE effinergie APPLICABLES AUX BÂTIMENTS RENOVES FAISANT L OBJET D UN LABEL BBC-effinergie Rénovation OU D UNE CERTIFICATION effinergie Rénovation (Validées au CA du 8 novembre

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. 1 Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 2

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique ! " "# #$ Présentation du Groupe Logement Français Bilan énergétique Politique construction neuve Politique patrimoine existant Exemple de réhabilitation énergétique *+(,,-./+.*%/,&+,( 80 572 logements

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Mise à jour le 22/11/2010 La consommation d'énergie liée à l utilisation et à l exploitation des bâtiments représente

Plus en détail

L'énergie dans le bâtiment

L'énergie dans le bâtiment L'énergie dans le bâtiment Lycée agricole Aurillac Mardi 3 avril 2012 Réhabilitation énergétique Contexte énergétique en Auvergne : Consommation d énergie finale par secteur Émissions de CO2 par secteur

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ ÉCO - RENOVATION CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE

Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ ÉCO - RENOVATION CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE ÉCO - RENOVATION 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... Nouvelles

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

adaptations urbaines en Île-de-France

adaptations urbaines en Île-de-France Atelier de prospective Contrainte énergétique et Habitat et tertiaire face aux enjeux énergétiques Enjeux et instruments Pierre HERANT Chef du Département Bâtiment et Urbanisme Agence de l Environnement

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique

ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique La Présidence française de l Union européenne est ainsi parvenue à la fin décembre 2008 à un accord au sein du Conseil afin de rendre éligibles aux

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Les principes du bâtiment passif

Les principes du bâtiment passif Les principes du bâtiment passif Etienne Vekemans, président La Maison Passive Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr 1 Sommaire LES NOUVEAUTÉS LES ENJEUX, LES RÉPONSES RT,BEPOS,BEPAS ET NZEB A SUIVRE

Plus en détail

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Fiche d application : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 1 1/11 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

La consommation énergétique des bâtiments

La consommation énergétique des bâtiments La consommation énergétique des bâtiments Introduction Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement type : Logement T3 Année de construction : 2011 Surface habitable : 60 m 2 Adresse : T3 no M02 Résidence HELCIA ILOT 2 - Bâtiment M / 11100 NARBONNE Propriétaire Nom : SA DOMICIL Adresse : 2595

Plus en détail

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS Evaluation thermique réalisée avec PROJET site internet miramas 13140 MIRAMAS Date de l'étude : ENTREPRISE CLIENT SARL DESSAUD INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

LA CIBLE ENERGIE EN FRANCE

LA CIBLE ENERGIE EN FRANCE LA CIBLE ENERGIE EN FRANCE CONTEXTE L efficacité énergétique est un élément important de la politique française depuis les années 1970 et l approche de la France compte traditionnellement parmi les plus

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

MIGNE AUXANCES - LES VIGNES " AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! "

MIGNE AUXANCES - LES VIGNES  AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! MIGNE AUXANCES - LES VIGNES REHABILITATION HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE " AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! " NANTES LE 27 MAI 2010 LE PROJET STRATEGIQUE DE SIPEA REDUCTION DES CHARGES AMELIORATION DU CONFORT

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Estimation des émissions :

Estimation des émissions : Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : 13815DPE loc (#ADEME 1377L1000313J) Valable jusqu au : 06/08/2023 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2011 Surface habitable

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra»

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» Lors de notre colloque du 10 juin 2015 sur la rénovation des copropriétés (www.arccopro.com/finf), des copropriétaires

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Valable jusqu au : 27/01/2026 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Non renseignée Surface habitable : 49 m 2 Adresse : 58 CHEMIN DE GIBBES Propriétaire : Nom : DIR REG FIP PACA ET BOUCHES

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009 COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds Jeudi 17 décembre 2009 FICHES TECHNIQUES COSTIC / FFB AMELIORATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS EXISTANTS ANCIENNES FICHES ADEME / FFB EXEMPLE DE FICHE AMÉLIORATION

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 20 décembre 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 4 sur 224 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Immeuble Type d activités: Bureaux Année de construction : < 1949 Surface utile : 417,06 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE

Plus en détail

Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau

Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau Copropriétés, réduire ses charges de chauffage et d'eau Présentation de l ALE Relais des politiques européennes nationales et locales Outil d aide à la décision Les missions Lieu d échange Sommaire 1-

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) N :... GRAIS/IMO/0130 Valable jusqu au :... 20/02/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1948-1974

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 180002884/AMD Valable jusqu au :... 11/03/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :.. 1948-1974 Surface habitable :... 58.02 m² Adresse

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : M121426 Réf. Ademe : Valable jusqu au : 14/07/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : 1960 Surface habitable : 120 m² environ Adresse

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

La rénovation thermique de votre logement

La rénovation thermique de votre logement La rénovation thermique de votre logement PIG Douarnenez Mars 2012 L Espace Info Énergie de Cornouaille Des conseils neutres, objectifs et gratuits sur la maîtrise de l énergie dans l habitat et les énergies

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : 13 15 RUE DU PONT DES HALLES Sté MARIE 94150 RUNGIS Étage : 1 er Bât A Demandé

Plus en détail