BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS"

Transcription

1 BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS Mars 2015 Campagne AF

2 PRÉALABLE Les barèmes suivants permettent d'évaluer les préjudices subis par l'exploitant agricole dont le terrain aura été endommagé lors de certains travaux tels que : L installation de lignes électriques, aménagement de routes Pose de canalisations, passages de véhicules Les indemnités présentées ci-dessous n'ont pas de valeur réglementaire mais peuvent être utilisées comme base pour une négociation amiable. Elles ont été calculées sur la base des constatations établies sur les campagnes 2013/2014. Elles ne traitent pas tous les cas particuliers qui peuvent se rencontrer (culture permanente, cultures spéciales ). Il est recommandé, avant tous travaux sur une parcelle, de demander au maître d'ouvrage la réalisation d'un état des lieux avant travaux et d'un état des lieux après travaux. Il devra mentionner la présence de clôtures, de points d'eau, d'abris, d'arbres Il pourra être accompagné de photographies. Cet état des lieux devra être réalisé avec la présence de l exploitant et du propriétaire le cas échéant. Il est entendu que la remise en état des lieux est de la responsabilité du maitre d ouvrage. Les indemnités indiquées dans ce barème ne sont en aucun cas des indemnités pour couvrir la remise en état de la parcelle, mais une indemnité pour préjudice subit (dégâts aux cultures et aux sols). Contacter Mme Christine YODER à la Chambre d agriculture pour tout renseignement. 2

3 A INDEMNISATION DES DÉGATS AUX SOLS L'évaluation des dégâts aux récoltes fait l'objet d'un barème spécifique et est à ajouter en cas de présence de récoltes (cf. B). Ce barème est réévalué en fonction de l indice IPAMPA (INSEE). Les quatre produits pris en compte sont : énergie et lubrifiant pour 25 % - matériel et outillage pour 25 % - frais d entretien pour 25 % et frais généraux pour 25 % - Depuis la dernière actualisation de ce barème (décembre 2012), l indice ainsi pondéré a augmenté de + 9,02 % par rapport à 2010 (décembre 2010-décembre 2014). Ce barème a été modifié afin d intégrer au mieux la variété des interventions des travaux publics. Ornières Ornières simples Ornières multiples 50 cm 50 cm 50 cm 50 cm Entre-trace Largeur réelle Indemnisation : largeur réelle de la trace + 1 mètre Largeur réelle Si entre-trace < 4 m alors indemnisation sur largeur réelle + 1 mètre Si entre-trace > 4 m alors les ornières sont considérées comme des ornières simples ORNIERES ET TRACES INDEMNITE Traces de véhicules légers de moins de 3,5 T ou engins sur chenilles sur prairies Traces de véhicules légers de moins de 3,5 T ou engins sur chenilles sur autres cultures 0,092 / m² 0,034 / m² Ornières de 5 à 10 cm de profondeur (véhicule de plus de 3,5 T) 0,229 / m² Ornières de 10 à 30 cm de profondeur 0,298 / m² Ornière de 25 à 45 cm de profondeur 0,512 / m² Ornières de plus de 45 cm Hors barème indemnité au cas par cas 3

4 Pistes PISTES ET PLATEFORME INDEMNITÉ Piste de travail non aménagée 0,236 / m² Piste décaissée 0,177 / m² Piste surélevée 0,118 / m² Plaque de roulement 0,062 / m² Plate-forme de construction 0,414 / m² Forages et fouilles FORAGES INDEMNITÉ Forage sec à la tarière Par trou 9,756 Fouilles à la pelle mécanique Forfait pour fouille, dépôt de terre et dommage annexes Si surface supérieur à 25 m² 161,26 161, /m² en plus Par trou jusqu à 25 m² 161,26 Forage humide Par m² supplémentaire 0,50 Tranchées et dépôt de terre INDEMNITE Pose de canalisation (trancheuse) 0,340 / m² Tranchée 0,340 / m² Zone de dépôt de terre 0,120 / m² Zone de stockage matériaux 0,421 / m² 4

5 B INDEMNISATION DES PERTES DE RÉCOLTES Ces montants comprennent la valeur des récoltes (incorporent également les DPU moyens/ha et les sous-produits) et le préjudice subi par l exploitant (temps passé à constater les dégâts ). La perte de récolte est calculée de la manière suivante : [(Rendement moyen départemental 1 x prix rachat 2 ) + (rendement moyen paille 3 x prix de la paille) + DPU moyen départemental 4 ] + montant forfaitaire de 4 centimes euros/ha préjudice subi par l exploitant. Culture /m² Majoration : Blé 0,192 Betterave fourragère 0,262 Chanvre 0,196 Colza 0,173 Culture moyenne 0,180 Maïs fourrage 0,151 Maïs grain 0,175 Orge brassicole 0,179 Orge de printemps 0,179 Orge d'hiver 0,171 Pois 0,156 PP (Prairie naturelle - permanente) 0,109 PT1 (Prairie temporaire avant 1ère coupe) 0,149 PT2 ( Prairie temporaire après 1ère coupe) 0,105 Terre nue après récolte et avant labour 0,040 Tournesol 0,127 Tournesol oleïque 0,137 Triticale 0,130 Cultures biologiques = majoration des indemnités de 30 % pour un agriculteur bénéficiant de l appellation «culture biologique» et majoration des indemnités de 15 % pour les structures en cours de conversion. Cultures autoconsommées = majoration des indemnités de 20 % Cultures sous contrat (semence ) : majoration des indemnités de 100 % 1 Rendements : sur la base des observations de rendement 2013 et Prix de rachat et prix de la paille : prix moyen observé durant la campagne précédente (2013 pour 2014 etc ) 3 Estimé à 3,5 T/ha pour le blé pour les autres cultures au prorata du rendement. 4 DPU : DPU moyen départemental circulaire DGPAAT/SDEA/C

6 EXEMPLE 1 Une entreprise réalise des sondages sur mon terrain (2 forages secs à la tarière de 10 cm de diamètre). Les engins légers (moins 3,5 T) ont laissé des traces visibles mais pas d ornières et ont détruit une partie du blé que j'avais semé sur 40 mètres de long et 3 mètres de large (soit 120 m²). Indemnités Indemnité pour dégâts au sol (0,035 x 40 x 3) 4,2 2 forages (2 x 9,93 ) 19,86 Perte de récolte (0,192 x 40 x 3) 23,04 Total 47,1 NB : nous conseillons aux entreprises un prix plancher de 81 euros pour les bulletins d indemnisation. EXEMPLE 2 Une entreprise réalise une fouille à la pelle mécanique sur 40 m² sur une parcelle en colza. Les engins de chantier ont laissé des ornières de 6 cm sur 100 mètres de long et 4 m de large. Indemnités Indemnité pour dégâts au sol (ornières) 1 fouille sur 40 m² Perte de récolte (0,233 x 100 x 4) 93,2 164,13 + (40 m²-25 m²) x 9,22 4x100 m² + 40 m² = 440 m² x 0, ,43 76,12 Total 471,75 6

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols Canalisation CUVILLY (60) VOISINES (52) page 1 SOMMAIRE Pages 1 Indemnités pour

Plus en détail

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892)

(Application de la Loi du 29 Décembre 1892) Annexe 1 PROJET VOIRIE DEPARTEMENTALE Département des Deux-Sèvres Protocole d indemnisation relatif à l exécution des travaux topographiques, sondages de reconnaissance géotechniques et présondages des

Plus en détail

BAREMES 2015 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES

BAREMES 2015 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES BAREMES 2015 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES Les présents barèmes sont applicables au cours de l année culturale 2015. Ils permettent d évaluer les préjudices

Plus en détail

BAREMES 2016 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES

BAREMES 2016 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES BAREMES 2016 INDEMNISATION DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS SUR DES PARCELLES AGRICOLES Les présents barèmes sont applicables au cours de l année culturale 2016. Ils permettent d évaluer les préjudices

Plus en détail

Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles

Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles Sommaire Sommaire... 1 I) Le tracé du gazoduc Lots et entreprises... 2 II) Planning des travaux de pose

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Bendejun Berre les Alpes Blausasc Cantaron Châteauneuf Villevieille Contes Drap L Escarène Lucéram Peille Peillon Touët de l Escarène MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Relance de la culture de luzerne en Poitou-Charentes en lien avec le développement de la méthanisation

Relance de la culture de luzerne en Poitou-Charentes en lien avec le développement de la méthanisation Relance de la culture de luzerne en Poitou-Charentes en lien avec le développement de la méthanisation - Groupe de travail Etude de la rentabilité des systèmes de culture intégrant de la luzerne Synthèse

Plus en détail

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Elisabeth Macé (1) (1) Vendée Eau elisabeth.mace@vendee-eau.fr En 2000, Vendée Eau a réalisé

Plus en détail

Rapport de témoignage

Rapport de témoignage Rapport de témoignage Je soussigné, Jacques THOMAS né le 14 juillet 1965 à Vannes (56), demeurant à Amalvit 81470 PECHAUDIER Gérant du bureau d étude Scop SAGNE, Pdg de KAiros compensation ayant une formation

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

LE DESHERBAGE THERMIQUE

LE DESHERBAGE THERMIQUE Repères technico-économiques Le désherbage thermique est une spécificité des systèmes biologiques qui trouve sa place dans des systèmes légumiers. Elle représente un coût important pour l exploitation

Plus en détail

AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA)

AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA) No. AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA) DIRECTION GÉNÉRALE DU GÉNIE RURAL MINISTÉRE DE L AGRICULTURE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE ÉTUDE DE CONCEPTION DÉTAILLÉE POUR LE PROJET D APPROVISIONNEMENT

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

David, agriculteur en Dordogne

David, agriculteur en Dordogne David, agriculteur en Dordogne David, âgé de 32 ans, s est associé avec ses parents sur une exploitation où il élève 160 vaches. Il a, depuis ces 5 dernières années, changé ses habitudes de travail : il

Plus en détail

T:\Services\TECHNIQUE\TRAVAUX\TRAVAUX 2014\PRESTATIONS D'ENTRETIEN D'ESPACES VERTS COMMUNAUX\Devis descriptif lot n 3 - DESHERBAGE.

T:\Services\TECHNIQUE\TRAVAUX\TRAVAUX 2014\PRESTATIONS D'ENTRETIEN D'ESPACES VERTS COMMUNAUX\Devis descriptif lot n 3 - DESHERBAGE. 1 / 6 Pos DESIGNATION U Qu. PRIX MONTANT 2 / 6 L'entrepreneur devra prendre obligatoirement connaissance des lieux et ne pourra donc prétendre à aucune plus-value pour des sujétions non signalées à la

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête en ligne sur la gestion de l état structural des sols en Nord-Pas-de-Calais

Synthèse des résultats de l enquête en ligne sur la gestion de l état structural des sols en Nord-Pas-de-Calais Enquête coordonnée par : Contact : c.turillon@agro-transfert-rt.com Synthèse des résultats de l enquête en ligne sur la gestion de l état structural des sols en Nord-Pas-de-Calais Enquête réalisée en partenariat

Plus en détail

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées Département du Rhône Commune de Simandres MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX EXTENSION DU RESEAU D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES - PROGRAMME 2016 LOT 1 - RUE DE LA MERE TOMBEL DOSSIER DE CONSULTATION DES

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA Dossier de Consultation des Entreprises Réfection de la terrasse de la cour de l Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. 1 GÉNÉRALITÉS... 2 1.1 OBJET DES TRAVAUX... 2 1.2 CLASSEMENT DE L ÉTABLISSEMENT...

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD "DOMMAGES PERMANENTS"

PROTOCOLE D'ACCORD DOMMAGES PERMANENTS PROTOCOLE D'ACCORD "DOMMAGES PERMANENTS" Relatif aux indemnités dues aux propriétaires et aux exploitants agricoles en raison des servitudes imposées pour l'implantation des lignes électriques aériennes

Plus en détail

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Le point au 07/10/2014 Présence de surfaces d intérêt écologique Obligationque les SIE représentent

Plus en détail

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011)

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011) Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 29 à 211) J-M Bouquiaux et J-M. Marsin, Direction de l Analyse Economique Agricole M-H Buron, Centre d Economie Rurale de Marloie

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS

CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS JOINDRE : - 1 demande de déclaration ou d'autorisation, - 1 plan de situation (1/25000 ème ) des bâtiments et des zones d'épandage,

Plus en détail

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE SERVITUDE POUR LE PASSAGE DE CANALISATIONS PUBLIQUES D EAU POTABLE EN TERRAIN PRIVE. Dommages permanents

PROJET DE CONVENTION DE SERVITUDE POUR LE PASSAGE DE CANALISATIONS PUBLIQUES D EAU POTABLE EN TERRAIN PRIVE. Dommages permanents Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 056-245614433-20120313-N15BC130312-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 22/03/2012 Publication : 22/03/2012 PROJET DE CONVENTION DE SERVITUDE

Plus en détail

AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951

AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951 AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951 Rapport semestriel d activité Clôture au 30 Juin 2015 1) Principaux

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L.

MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L. Référence : MT 2001 MOINE TRANSPORTS MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L. Révision : 09 Date : 24/02/2016 PRESENTATION : Ce manuel est édité principalement à l attention des attachés

Plus en détail

BROCHURE TARIFS 2015. Services extra Aéronautiques

BROCHURE TARIFS 2015. Services extra Aéronautiques BROCHURE TARIFS 2015 Services extra Aéronautiques SOMMAIRE Redevances domaniales... 02 - Principes généraux... 02 - Aérogare passagers... 03 - Zone aviation légère... 03 - Amodiations... 03 - Autres Zones...

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

Réforme de la Défense Extérieure Contre l Incendie

Réforme de la Défense Extérieure Contre l Incendie Réforme de la Défense Extérieure Contre l Incendie Franck PERRIN Groupement Prévision des risques Service Départemental d Incendie et de Secours d Ille et Vilaine OBJECTIFS DE LA REFORME Harmoniser et

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT Unique V.R.D. DCE mai 2011 1 OBJET DES TRAVAUX 1.1 Objet

Plus en détail

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Résumé 2015 est l année d entrée en application de la réforme des aides directes de

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

ANNEXE 4. BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

ANNEXE 4. BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES ANNEXE 4. BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Cadre du bordereau des prix afférent à la mise à disposition du collecteur sud (détournement des effluents) CS1 Travaux de mise à disposition du collecteur sud à

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 1 MACONNERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET ET DETAIL DU MARCHE...3

Plus en détail

Redevances d usage du GPM-Guyane TARIF N 1

Redevances d usage du GPM-Guyane TARIF N 1 Redevances d usage du GPM-Guyane TARIF N 1 2014 Approuvé par le Directoire le 11 mars 2014 Applicable à compter du 17 mars 2014 Modifié par le Directoire le 7 mai 2014 DIRECTION DE LA PROSPECTIVE ET DU

Plus en détail

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable Habilitation 4 Différents travaux S 5.1 1. Travaux Hors Tension Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Plus en détail

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER POUR Mr et Mme TEST Jean Fait le 28 Mars 2008 Par XAVIER SEGRE SOCIETE SODESTEL EDITION 39 Rue Nicole 28000 CHARTRES Tel 0123456789 Fax 9876543210 info@sodestel.com

Plus en détail

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Fiche d application : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 1 1/11 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE MOISSELLES 5, rue du Moutier 95570 MOISSELLES M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS Maître de l'ouvrage

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique

Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique VILLE DE BRUAY SUR L ESCAUT Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique Maîtrise d œuvre D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises Mai 2013 B.P.U.

Plus en détail

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE Filiale du Groupement de Défense Sanitaire 37 21 prestations de service dans 4 domaines: Conseils en bâtiments d élevage: conception, permis

Plus en détail

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE SITE DES LABORATOIRES SANTE ANIMALE ET SECURITE ALIMENTAIRE 22, RUE PIERRE CURIE - 94700 MAISONS-ALFORT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE

Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE Syndic de copropriété PATRIMONIA LE PRE 7, rue André-Joineau 93315 Le Pré-Saint-Gervais Cedex Programme de Stabilisation

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin 11.028 T MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX 1 OBJET DU MARCHE Le présent cahier des clauses

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation Communauté de Communes du Mené La Croix Jeanne-Even 22330 COLLINÉE Appel d offres aux entreprises en vue de la Construction d une plateforme de stockage de bois déchiqueté sur la commune de Langourla Règlement

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières CCATP

Cahier des Clauses Particulières CCATP Cahier des Clauses Particulières CCATP Objet du marché : Réfection de l étanchéité sur la toiture de L école Kergomard. Adresse du chantier : Ecole Maternelle KERGOMARD Rue des Planches 27700 Les Andelys

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute nouvelle installation d assainissement non collectif effectué par le SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif (y compris en cas de

Plus en détail

ECOLE DE LIGNAN 2015 CONSTRUCTION D'UN PREAU. Lot n 1 TERRASSEMENT GROS OEUVRE CCTP. Dossier Date 20/03/2015. Indice

ECOLE DE LIGNAN 2015 CONSTRUCTION D'UN PREAU. Lot n 1 TERRASSEMENT GROS OEUVRE CCTP. Dossier Date 20/03/2015. Indice ECOLE DE LIGNAN 2015 CONSTRUCTION D'UN PREAU Lot n 1 TERRASSEMENT GROS CCTP Dossier Date 20/03/2015 Phase DCE Indice ECOLE DE LIGNAN 2015 CONSTRUCTION D'UN PREAU CCTP - Lot n 1 TERRASSEMENT GROS Code Désignation

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés Annexe Pollution mazout/diesel-intervention du DPC Instructions à l attention des experts agréés Echantillonnage au terme de l excavation Les échantillonnages doivent porter, d une part, sur les parois

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux du 7 décembre 1998 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 20, al. 6, de la loi sur l agriculture

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

ORGANIQUE DES SOLS SUR LE LONG TERME : DE NOUVEAUX OUTILS POUR LE CONSEIL

ORGANIQUE DES SOLS SUR LE LONG TERME : DE NOUVEAUX OUTILS POUR LE CONSEIL GÉRER L ÉTAT L ORGANIQUE DES SOLS SUR LE LONG TERME : DE NOUVEAUX OUTILS POUR LE CONSEIL 8émes rencontres GEMAS -COMIFER Blois - 20 & 21 novembre 2007 Annie Duparque GESTION ET CONSERVATION DE L ETAT L

Plus en détail

Les Services de la Chambre d'agriculture

Les Services de la Chambre d'agriculture Les Services de la Chambre d'agriculture Dénomination du Service ATE (Aide Technique à l Épandage des effluents d élevage) Département PRODUCTIONS VÉGÉTALES Agent(s) en charge du dossier Emilie SAVOURAT

Plus en détail

VOIRIE DEPARTEMENTALE. COMMUNE DE MONTMORILLON Rocade Est de Montmorillon- Liaison RD727-RD54

VOIRIE DEPARTEMENTALE. COMMUNE DE MONTMORILLON Rocade Est de Montmorillon- Liaison RD727-RD54 Annexe IV 10/DGAI/ET/001 VOIRIE DEPARTEMENTALE COMMUNE DE MONTMORILLON Rocade Est de Montmorillon- Liaison RD727-RD54 Déplacement et enfouissement d ouvrages électriques HTA du réseau de distribution SRD

Plus en détail

Bordereau de Prix Unitaires

Bordereau de Prix Unitaires DEPARTEMENT DU MORBIHAN Commune de Damgan LOTISSEMENT COMMUNAL "HERVÉ BAZIN" Lot n 2 RÉSEAU EAUX USEES ET PLUVIALES Bordereau de Prix Unitaires Date d édition : 17/09/2015 Référence de l'affaire : N 13V179

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 NOVEMBRE 2012

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 NOVEMBRE 2012 REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN MAIRIE de DONNENHEIM 67170 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 NOVEMBRE 2012 Membres présents: Mr REPP Guy Mr BOCCAGE Jean-René Mr GRASS Marc Mr KAPPS Christophe

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

L agriculture dans la Marne

L agriculture dans la Marne L agriculture dans la Marne Edition 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DIRECTION RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DE CHAMPAGNE-ARDENNE ET DE LA MARNE Service Régional

Plus en détail

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Etapes Préparation du site Aménagement du site Estimation de la quantité de biomasse végétale humide retirée Géomembrane

Plus en détail

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES Marché public de service à bons de commande passé selon la procédure adaptée définie aux articles 28 et 77 du code des Marchés Publics Entretien des chemins

Plus en détail

Avantages en nature et frais professionnels

Avantages en nature et frais professionnels Pégase 3 Avantages en nature et frais professionnels Dernière révision le 08/01/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définitions...4 Les avantages en nature... 4 Les frais professionnels

Plus en détail

Protocole entre la Profession Agricole et GRTgaz

Protocole entre la Profession Agricole et GRTgaz Protocole entre la Profession Agricole et GRTgaz ENTRE L APCA (Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture), établissement public à caractère administratif, sise 9 avenue George V, 75008 Paris Représentée

Plus en détail

MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2

MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2 27/03/2014 MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2 TERRASSEMENT MARCHE A BONS DE COMMANDE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. CARTOGRAPHIE - ÉCHELLE 1/200ème, 1/500ème LEVÉE ET FOURNITURE DE PLANS MINUTE APRÈS

Plus en détail

Notice concernant les remodelages de terrain pour la réhabilitation du sol hors zone à bâtir Notice «Remodelages de terrain»

Notice concernant les remodelages de terrain pour la réhabilitation du sol hors zone à bâtir Notice «Remodelages de terrain» concernant les remodelages de terrain pour la réhabilitation du sol hors zone à bâtir «Remodelages de terrain» Office des affaires communales et de l aménagement du territoire (OACOT) Office de l agriculture

Plus en détail

RENOVATION EXTERIEUR D UN LOGEMENT MONTIGNY-LE-CHARTIF. MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF

RENOVATION EXTERIEUR D UN LOGEMENT MONTIGNY-LE-CHARTIF. MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF RENOVATION DE L EXTERIEUR DU LOGEMENT RUE D ILLIERS 28120 MONTIGNY LE CHARTIF C C T P LOT 1 MACONNERIE 1 1) PRESENTATION

Plus en détail

Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE

Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE Une coopérative d habitants en Sud GIRONDE Un terrain, onze personnes de 2 à 60 ans, Trois habitations, une maison commune. Notre projet d éco-habitat partagé en Sud Gironde intègre des dimensions écologiques,

Plus en détail

Mise en sécurité d effondrement de cavités souterraines situé en domaine privé Application au département du Nord (59) Guide technique local à l

Mise en sécurité d effondrement de cavités souterraines situé en domaine privé Application au département du Nord (59) Guide technique local à l Mise en sécurité d effondrement de cavités souterraines situé en domaine privé Application au département du Nord (59) Guide technique local à l usage des particuliers De nombreuses communes sont situées

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli SQC/AGR-450-60063 Cette enquête est menée en vertu de la Loi sur la statistique,

Plus en détail

Etude de valorisation paysagère et touristique des bassins versants de la Chalaronne

Etude de valorisation paysagère et touristique des bassins versants de la Chalaronne PRESERVATION DU BON USAGE DES BANDES ENHERBEES ETAT DES LIEUX La reforme de la Politique Agricole Commune prévoit la mise en place de couvert environnemental notamment sous la forme de bandes enherbées

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES ID-SC-178- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES. Cahier des Clauses Administratives Particulières Lot n 1

AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES. Cahier des Clauses Administratives Particulières Lot n 1 Maître d ouvrage Mairie de VILLELONGUE 20 rue de Marque Debat 65260 VILLELONGUE 05 62 92 28 42 cne.villelongue@wanadoo.fr AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES Cahier

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades Cahier des charges Ces travaux consistent à effectuer un enrochement en rive droite du ruisseau des Vernades afin de protéger la piste

Plus en détail

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7 1 SOMMAIRE 100 - TRAVAUX PREPARATOIRES ES 2 PRIX N 101 - INSTALLATION DE CHANTIER 2 PRIX N 103 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 2 200 - TRANCHEES 2 PRIX N 201 - TRANCHEE POUR BRANCHEMENT 2 PRIX N 202 - TRANCHEE

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE :

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : Monsieur, Madame, Vous souhaitez réaliser un projet de construction en zone agricole, à protéger en raison de son potentiel agronomique, biologique ou économique.

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 2015-03-2870 Date de réalisation : (Valable 6 mois) Réalisé par

Plus en détail

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an 29 Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an Il est important de rappeler que cette quantité ne traduit pas un droit à épandre mais un plafond : la quantité réelle à épandre est déterminée à partir de l

Plus en détail

Obligations en matière de publicité pour les projets financés dans le cadre du programme LEADER (Financements européens FEADER)

Obligations en matière de publicité pour les projets financés dans le cadre du programme LEADER (Financements européens FEADER) Obligations en matière de publicité pour les projets financés dans le cadre du programme LEADER (Financements européens FEADER) Les projets soutenus financièrement par le programme LEADER doivent respecter

Plus en détail

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Diagnostics de l exploitation Dans cette partie, vous devez réaliser un diagnostic, c est-à-dire que vous devez expliquer ce qui est bien et ce qui ne l

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET (articles L361-1à 21 et D361-1 à R361-37 du Code rural)

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET (articles L361-1à 21 et D361-1 à R361-37 du Code rural) n 13 681*02 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET (articles L361-1à 21 et D361-1 à R361-37 du Code rural) DEMANDE D'INDEMNISATION DES PERTES DE FONDS SUR MARAICHAGE PROCEDURE

Plus en détail