Prévenir la discrimination à l embauche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prévenir la discrimination à l embauche"

Transcription

1 Alain Gavand Prévenir la discrimination à l embauche Pourquoi et comment agir?, 2006 ISBN :

2 Sommaire Préface de Hervé Seyriex Introduction Partie 1 Discrimination à l embauche : ouvrir les yeux Chapitre 1 Un état des lieux accablant : mieux vaut s appeler Julien que Rachida Discrimination à l embauche : une prise de conscience récente Le testing apporte la preuve de la discrimination à l embauche Chapitre 2 La discrimination à l embauche : comment la définir? Discrimination justifiée et discrimination illicite Faut-il pratiquer la discrimination positive? Discrimination positive, de quoi s agit-il? L exemple de l affirmative action aux États-Unis Discrimination positive et politique des quotas La politique des quotas au Canada pour que les minorités visibles soient représentées La discrimination positive est pratiquée en France La diversité en France : une réalité sociale un idéal dans l entreprise Les arguments pour et contre la discrimination positive Chapitre 3 Pourquoi discrimine-t-on? Quelles opinions à l égard, des minorités visibles, des seniors, des femmes et des handicapés? Les opinions racistes gagnent du terrain Une image des seniors pénalisante Une image positive des compétences des femmes dans l entreprise La perception positive des salariés handicapés contredite dans les faits... 53

3 6 Prévenir la discrimination à l embauche Recruter à l identique pour limiter les risques Faire confiance en ses croyances plutôt qu en la compétence L absence de questionnement des pratiques Chapitre 4 Le vent tourne : des acteurs commencent à agir L Institut Montaigne : une vision politique de la diversité Le Centre des jeunes dirigeants d entreprise (CJD) : une vision sociétale et stratégique de la diversité L ANDCP : une vision RH de la diversité Chapitre 5 Cinq bonnes raisons pour développer la diversité dans l entreprise La diversité : un engagement socialement responsable Le développement durable pense aux générations futures L entreprise devient plus socialement responsable La diversité de l entreprise pour que «la Cité se porte mieux» L investissement est davantage socialement responsable Le candidat «partie prenante» : une nouvelle relation à l entreprise La diversité pour répondre aux attentes des clients Une entreprise plus proche de ses clients Des acheteurs qui imposent la diversité La diversité au secours de la pénurie de compétences La diversité est source de performance des équipes La diversité améliore l image de l entreprise Chapitre 6 Prendre en compte le risque juridique Respect de la loi et risque juridique Quiz : testez vos connaissances juridiques sur les discriminations Les textes juridiques clés Textes communs à tous les motifs de discrimination Les spécificités juridiques concernant l égalité homme/femme Les spécificités juridiques en matière de discrimination envers les seniors Les spécificités juridiques de la discrimination à l encontre des handicapés Solutions du quiz de la page

4 Sommaire 7 Partie 2 Comment agir? Chapitre 7 Premier axe : mettre en place une stratégie d «égalité des chances» Des freins à surmonter? La stratégie d «égalité des chances» s inscrit dans le cadre de la stratégie générale de l entreprise La diversité au cœur de la stratégie : exemple pour un grand groupe et une PME La perspective stratégique de la diversité de IMS et du CJD La démarche de IMS-Entreprendre pour la Cité La logique de performance globale du Centre des dirigeants d entreprise (CJD) L exemplarité de la direction est indispensable Valeurs de l entreprise, de la direction et du salarié Des instances de direction qui appliquent le principe de diversité Une structure diversité ad hoc Une direction qui assume ses positions Chapitre 8 Deuxième axe : impliquer et former les salariés de l entreprise Impliquer les acteurs sociaux de l entreprise, une nécessité Le rôle des représentants du personnel Vers un nombre croissant d accords d entreprise en lien avec la diversité Le cadre juridique de la négociation d accords relatifs à la diversité Former les services ressources humaines et les managers Sensibiliser et former les recruteurs Formation et sensibilisation des recruteurs : quel contenu? Agir sur les stéréotypes La formation par l association ÉGAL Définir un cadre de travail pour les recruteurs Mise en place de directives de travail Intégration des prescriptions dans le système qualité ISO

5 8 Prévenir la discrimination à l embauche Chapitre 9 Troisième axe : réviser les procédures de recrutement Première étape de la procédure de recrutement : professionnaliser la définition de poste Pourquoi définir le poste et les compétences requises? Des demandes paradoxales difficiles à gérer Définition de poste et critères illégaux Deuxième étape de la procédure de recrutement : le sourcing ou la recherche de candidats Élargir le ciblage des candidats Développer sa communication institutionnelle sur le thème de la diversité Rédiger une annonce non discriminatoire Les opportunités et les risques de la cooptation Troisième étape de la procédure de recrutement : la sélection de CV Améliorer le tri de CV? Le CV anonyme, de quoi s agit-il? Pour ou contre le CV anonyme? Quels sont les différents procédés pour rendre les CV anonymes? Le CV universel Repenser la gestion des candidatures Quatrième étape de la procédure de recrutement : l entretien et les autres outils d évaluation L appréciation des capacités, seule finalité des méthodes d évaluation Les méthodes d évaluation doivent être pertinentes L entretien doit être davantage structuré Les tests d aptitudes et de personnalité : outils d évaluation complémentaires et indispensables L assessment center : méthode d évaluation basée sur la recherche des compétences Cinquième étape de la procédure de recrutement : la prise de décision finale Qui décide? Revenir à l étape initiale Faire appel à un cabinet extérieur Évaluer les résultats des recrutements

6 Sommaire 9 Chapitre 10 Quatrième axe : agir en amont et en aval du processus de recrutement Agir en amont : modifier l offre du marché Les actions dans les quartiers sensibles Faciliter l accès aux stages Agir en aval : former les personnes susceptibles d être discriminées et adapter leur poste de travail Former les personnes habituellement discriminées Aménager le poste et les conditions de travail Agir sur la mobilité et la promotion interne Chapitre 11 Cinquième axe : «rendre compte» de sa politique diversité et de ses résultats Pourquoi «rendre compte» de sa politique diversité? Se rendre compte pour progresser Les parties prenantes ont droit à l information La notation extra-financière Les obligations légales de l entreprise en matière de diversité Le bilan social La loi sur l égalité homme/femme Les déclarations relatives aux travailleurs handicapés Le rapport NRE «Rendre compte» dans son rapport annuel Seulement 15 % des entreprises du CAC 40 communiquent de façon satisfaisante sur la diversité dans leur rapport annuel Rapport annuel et diversité : un niveau d information insuffisant Des informations statistiques hétéroclites plutôt que la présentation des dispositifs de luttes contre les discriminations Les outils spécifiques de la mesure de la discrimination L auto-testing La méthode d observation des discriminations par le prénom Le label égalité Quelle méthodologie pour un rapport annuel diversité? Définir un cadre de reporting diversité Les contraintes juridiques en matière de mesure de la diversité des origines de leurs employés

7 10 Prévenir la discrimination à l embauche Conclusion Annexes Bibliographie Sites Internet utiles Index

ALAIN GAVAND. Recrutement. Les meilleures pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3326-8

ALAIN GAVAND. Recrutement. Les meilleures pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3326-8 ALAIN GAVAND Recrutement Les meilleures pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3326-8 Sommaire Remerciements... 5 Préface... 7 Introduction... 15 Partie 1 Le recrutement Chapitre 1 De la stratégie de l entreprise

Plus en détail

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination Issy-les-Moulineaux, le 20 juillet 2007 2 e édition de l enquête Cegos sur la diversité et la discrimination en entreprise Comment favoriser la diversité en entreprise? Réponses croisées des responsables

Plus en détail

3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE

3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE 3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE P. 35/42 FICHE N 10 : Les conditions d une exploitation des fichiers de GRH P. 43/49 FICHE N

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement CHUQUET JEANNET CONSEIL Brigitte CHUQUET : brigitte.chuquet@chuquet-jeannet.fr 20 rue Jacques Rivière 92330

Plus en détail

Recruter sans se tromper

Recruter sans se tromper Victor ERNOULT Recruter sans se tromper Conseils et techniques d un «chasseur de tête» Préface de Jacques LANDREAU Ancien président de Syntec Recrutement Ancien président de la Confédération des conseils

Plus en détail

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences Promouvoir la Diversité en luttant contre toute forme de discrimination et en valorisant chaque individu dans le respect des différences Pourquoi? Dans un

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Table des matières INTRODUCTION...3 1. NATURE ET PORTÉE...4 2. CHAMP D APPLICATION...4 3. PRINCIPES ET VALEURS...5 4. OBJECTIFS GÉNÉRAUX...6 5. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES...6

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard Numéro 5 Juillet 2007 PSA Peugeot Citroën face au testing Daniel Bouchard Daniel Bouchard est responsable du service gestion des compétences et recrutement de PSA Peugeot Citroën. De formation École supérieure

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1)

3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1) 3.6 Pratique de gestion et ressources humaines (3.6.1) 3.6.1 L Organisation doit s efforcer d appliquer les pratiques de gestion les mieux adaptées à sa mission, à son fonctionnement et à sa structure

Plus en détail

Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans

Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans Une étude réalisée pour le Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement 20 mars 2007 Méthodologie Un échantillon

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3 «LABEL DIVERSITE» Label relatif à la prévention des discriminations et à la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines Cahier des charges de labellisation Version 3 Applicable

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche CONSEIL RH COACHING RECRUTEMENT BILAN PROFESSIONNEL SUPERVISION MANAGÉRIALE FORMATION Consultante : Véronique Thévenin Ses domaines d intervention

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme managérial des années à venir». Rachid Nafti, expert GIZ Séminaire RSE dans le secteur hôtelier, organisé par AHK, GIZ & CITET le 20 octobre 2011

Plus en détail

LE RESEAU. Les organisations favorisent ainsi la cohésion et l équité sociale, tout en augmentant leur performance.

LE RESEAU. Les organisations favorisent ainsi la cohésion et l équité sociale, tout en augmentant leur performance. LE RESEAU Pourquoi? Historique de : passé dans l accompagnement à la recherche d emploi Ce réseau reflète la volonté d agir des organisations pour mieux refléter, dans leurs effectifs, la diversité de

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ENTRE LES SOUSSIGNES Électricité de Strasbourg, société anonyme au capital de

Plus en détail

Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition

Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition Préface de Yvon Minvielle, 2000, 2004, 2007 ISBN : 978-2-212-53911-0 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 1 PRÉFACE... 3 INTRODUCTION... 7 PARTIE 1. GPEC : UNE

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations EDITION 2015 Sommaire Page Management - Management d équipes. - Management à distance. - Manager ses anciens collaborateurs (nouveau) Ressources Humaines - Gestion des Ressources

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité Secteur d activité : industrie papiers / cartons Nombre de salariés : 65 Date de signature de la charte : Juin 2004 Bilan Diversité 2011 Le Bilan diversité,

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

Le CV anonyme peut-il limiter la discrimination à l'embauche?

Le CV anonyme peut-il limiter la discrimination à l'embauche? Le CV anonyme peut-il limiter la discrimination à l'embauche? Où en est la loi? L'amendement à la loi pour l'égalité des chances portant sur le CV anonyme a été voté au Sénat et au parlement le 9 mars

Plus en détail

(Pilote Formation) Références des modules de l action

(Pilote Formation) Références des modules de l action ACTION COLLECTIVE Gérer la formation de l entreprise en (Pilote Formation) FORMATION Références des modules de l action Module de base «Gestion de la formation» :TR0672 SAN002 Module complémentaire «recruter

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation " FORMATION AU MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES " Action collective au profit des entreprises adhérentes de " moins de 50 salariés

Plus en détail

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Introduction Pourquoi cette enquête? Dans le cadre de la crise financière, les medias abordent le chômage des jeunes en Europe de manière récurrente.

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition

Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition Françoise KERLAN Guide pour la GPEC Troisième édition Préface de Yvon Minvielle, 2000, 2004, 2007 ISBN : 978-2-212-53911-0 SOMMAIRE PRÉFACE... 3 INTRODUCTION... 7 PARTIE 1. GPEC : UNE PROBLÉMATIQUE DE

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

SYNTHÈSE D ÉTUDE. Recrutement des profils universitaires : Perceptions, stéréotypes et freins des managers et des RH de grandes entreprises

SYNTHÈSE D ÉTUDE. Recrutement des profils universitaires : Perceptions, stéréotypes et freins des managers et des RH de grandes entreprises SYNTHÈSE D ÉTUDE Recrutement des profils universitaires : Perceptions, stéréotypes et freins des managers et des RH de grandes entreprises Accès de tous à l emploi - Avril 2013 Comité de rédaction : Patricia

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi QCM Nom :................................ Prénom :... Classe :............................ Date :......... LES RESSOURCES HUMAINES Cochez la bonne réponse. Certaines questions admettent plusieurs réponses.

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n..

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Entre Groupe Territorial Sis 58 cours Castelbon BP 215 38506 Voiron Cedex Représenté par son Directeur Général, Monsieur Olivier

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-01 JANVIER 2013 SYNTHÈSE Les discriminations à l embauche ont-elles disparu? Les critères de recrutement

Plus en détail

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Climat Social Janvier 2006 Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon de 1405 salariés

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

Gestion de la succession

Gestion de la succession Gestion de la succession Concevoir Construire Attirer Préparer la succession, c est préparer la réussite Les membres de Comités de direction et les cadres dirigeants connaissent l importance d une bonne

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

La technologie sémantique au service du Recrutement

La technologie sémantique au service du Recrutement La technologie sémantique au service du Recrutement Livre blanc Pourquoi la technologie sémantique dans les RH? A ce jour la recherche de compétences externes ou internes reste en partie artisanale. De

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences Le bilan de compétences sommaire Informations générales sur le bilan de compétences Pourquoi choisir IF Coaching informations générales À quoi sert le bilan de compétences? Comment

Plus en détail

La discrimination : présentation de la séquence

La discrimination : présentation de la séquence La discrimination : présentation de la séquence Problématique : Comment lutter contre la discrimination? Documents : Document 1 : Claude ASKOLOVITCH «SOS «minorités visibles»» Le Nouvel Observateur, 14

Plus en détail

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Objectif de la fiche Cette fiche vise à présenter les différents axes de coopération qui peuvent être proposés à une entreprise, ou un

Plus en détail

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé,

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Diriger une équipe constitue une étape importante au cours d'une carrière. Voici la formation à suivre pour devenir manager. CONTACTEZ NOUS! Marseille

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Accord du XX XX XX relatif à l égalité professionnelle et à la conciliation vie professionnelle, familiale et personnelle à Pôle emploi

Accord du XX XX XX relatif à l égalité professionnelle et à la conciliation vie professionnelle, familiale et personnelle à Pôle emploi Accord du XX XX XX relatif à l égalité professionnelle et à la conciliation vie professionnelle, familiale et personnelle à Pôle emploi PREAMBULE Le présent accord s inscrit dans la continuité de l accord

Plus en détail

PLAN : Introduction. Conclusion

PLAN : Introduction. Conclusion Bilan social PLAN : Introduction 1- Définition 2-Historique 3-Objectifs 4-Contenu 5-Principaux indicateurs d un BS 6-Les étapes de réalisation d un BS 7-Exploitation & limites 8- Valorisation des tableaux

Plus en détail

Se former au bilan de compétences

Se former au bilan de compétences Se former au bilan de compétences formation Se former au bilan de compétences Comprendre et pratiquer la démarche Claude LEMOINE Préface de Jacques AUBRET 4 e édition Claude LEMOINE est professeur émérite

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil OPIIEC, le 5 mars 00 Secteur des Etudes et du Conseil Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil Aire de mobilité Consultant senior en Emploi type de

Plus en détail

Le guide du développement durable en entreprise

Le guide du développement durable en entreprise Patrick WIDLOECHER et Isabelle QUERNE Le guide du développement durable en entreprise Groupe Eyrolles, 2009 Les Echos Editions, 2009 ISBN : 978-2-212-54311-7 Sommaire Introduction... 9 Chapitre 1 Que veut

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48 RAPPORT THELOT Sommaire Synthèse........................................................... I Introduction......................................................... 19 Comment le rapport prend-il appui

Plus en détail

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

Best people & talent management program

Best people & talent management program Stéphane Rousseau Directeur Projets RH Pullman, MGallery, ibis Directeur IHMP Direction RH Opérations Hôtellerie Définition (International Hospitality Management Programme) Programme de formation et d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant ressources humaines de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi Les prestations de Pôle emploi Pour faciliter votre retour à l emploi Février 2012 Sommaire L optimisation des démarches L accompagnement Les prestations d évaluation L appui à la création ou reprise d

Plus en détail

Recruter les meilleurs

Recruter les meilleurs Charles-Henri DUMON Recruter les meilleurs Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3313-6 Sommaire Introduction... 9 1 L évolution du travail dans le contexte économique Le travail, matière première

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 2me année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 2me année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la deuxième année de formation. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités

Plus en détail

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010 CCE EDF Séance du 15 Avril 2010 Titulaire au CCE Christophe MARTIN Représentant Syndical au CCE Expert : Edouard CAHEN Séance du 15 avril 2010 Ordre du jour Retour d expérience sur le dispositif de Prérecrutement

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP "Bilan de compétences " Page 1

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP Bilan de compétences  Page 1 Appel à projets du FPSPP Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi Article 3.4 Convention-cadre 2015-2017 BILAN DE COMPETENCES (À destination des OPACIF) Appel

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA.

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA. Les quatre étapes de l entretien professionnel Guide méthodologique 4 Quatrième étape : Le suivi du parcours professionnel du salarié A l issue de cet entretien, sur la base des conclusions figurant dans

Plus en détail

e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d

e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d e-recrutement Etude des 1 000 2007 Marque d 22 mars 2007 Sommaire 1. Les grandes tendances du e-recrutement à venir en 2007 2. L Etude des 1 000 : Keljob passe au crible les sites corporate des 1 000 premières

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

DE LA SENSIBILISATION À LA RSE À LA MISE EN PLACE D'ACTIONS CONCRÈTES VIA LA GRH

DE LA SENSIBILISATION À LA RSE À LA MISE EN PLACE D'ACTIONS CONCRÈTES VIA LA GRH DE LA SENSIBILISATION À LA RSE À LA MISE EN PLACE D'ACTIONS CONCRÈTES VIA LA GRH Jacques IGALENS Professeur IAE Toulouse Master 2 RSE Formation Continue Introduction Financement des démarches et temps

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

+ Synthèse Séquence 1

+ Synthèse Séquence 1 Synthèse Séquence 1 n Une fonction en forte évolution sur le XXème siècle n Une fonction stratégique depuis les années 80 Une fonction face à des défis importants et à fort impact : Technologiques, démographiques,

Plus en détail

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8 PACTE MONDIAL Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies MLA Conseil 2015 P. 1 / 8 SOMMAIRE 1. Présentation de MLA Conseil 3 2. Le mot des Associés 4 3. Droits de l Homme

Plus en détail

Formation et Conseil PRISE EN CHARGE ET ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP

Formation et Conseil PRISE EN CHARGE ET ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP PRISE EN CHARGE ET ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP Sommaire Présentation de PIC formation et conseil p 3 Les objectifs, public et durée de la formation p 4 La pédagogie

Plus en détail

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Bill Wigglesworth Directeur général adjoint, Offtel, R-U 1984-94 (Directeur général par intérim 1992-93) Processus de réforme des télécoms

Plus en détail

FORMATIONS ET CALENDRIER 2014

FORMATIONS ET CALENDRIER 2014 FORMATIONS ET CALENDRIER 2014 Recruter Manager Vendre Communiquer Etre efficace ATHENA RH, fondé en 1991, vous propose des formations au sein de ses locaux de SAINT LAURENT DU VAR ou sur site en fonction

Plus en détail

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions 2 Code de Conduite Cette version du Code de Conduite est une synthèse. Elle est distribuée à l ensemble des employés. La version

Plus en détail