Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014"

Transcription

1 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 214 Tunis, le 3 octobre 214 1

2 PLAN Introduction ( Principaux Evènements Marquants durant les 9 Premiers Mois 214) 1 I Evolution Globale II Evolution des échanges commerciaux sous le Régime Off-Shore III Evolution des échanges commerciaux sous le Régime Général IV Conclusion 2

3 INTRODUCTION ( Principaux Evènements Marquants durant les 9 premiers mois 214 ) Détérioration de la balance commerciale énergétique, en lien avec: La régression de la production nationale des hydrocarbures ( -11 % pour le pétrole brut et -15% pour le gaz naturel selon les données disponibles à fin août 214*); La poursuite de la baisse de la redevance gaz au titre du passage du gazoduc transfrontalier algérien ( -41% à fin août 214*), La hausse de la consommation, à fin août 214*, des produits pétroliers de 4% ( qui a concerné surtout les carburants routiers ) et du gaz naturel de 5,5% ( suite à l accroissement de la production de l électricité de 7,2%). Elargissement du déficit de la balance commerciale alimentaire dû principalement à une mauvaise saison d olive à huile qui s est traduite par une chute des exportations d huile d olive de 67,3% ou près de 5 MD, à fin sept Révision à la baisse des prévisions de la croissance dans la zone euro (,7% à,8% pour toute l année contre 1,2% prévue auparavant), contribuant ainsi à ralentir la progression des exportations des produits industriels tunisiens ( textiles, habillement et cuirs, IME, autres industries manufacturières) Non assainissement total du climat social dans le bassin minier, empêchant la confirmation de la reprise de l activité de production et d exportation des produits phosphatés *- Source: Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. 1 3

4 Echanges Commerciaux de la Tunisie Pourcentage I- Evolution Globale Pourcentage I- 1- Evolution Trimestrielle des Echanges Commerciaux (21-214*) Evolution des taux de variation trimestriels des exportations et des importations aux prix courants (en %) depuis fin Mars ,2 26,1 28, 21,9 25,3 2,8 22,7 16,9 13,1 15, 11,2 1,4 8,5 7,8 1,9 1,3 5,7 7,2 7,9 4, 5,9 2,7 9,4 1,3 7,6 9,1 2,8,6 1,,7,7 5,5 3,8-1,8 -,5 2,7-2,1-3,1 21T1 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T * 3 ème trimestre Exportations Evolution Trimestrielle des taux de variation des exportations et des importations aux prix constants (en %) depuis Mars 21 18,3 13,2-3,8 1,6-4, -2,9 21T3 211T3 212T3 213T3 214T3 Exportations Importations Source: BCT et INS 2,6-3,9 6,7 1,3 Importations Source: BCT, INS et Imputations douanières. - Début de reprise des exportations aux prix courants lors du 3 ème trimestre de l année en cours, après des baisses consécutives lors des deux premiers trimestres ; et accélération des importations lors du 3ème trimestre. - Aux prix constants: l accroissement des exportations et des importations lors du 3 ème trimestre a été plus modéré, traduisant l effet amplificateur des prix 4

5 Echanges Commerciaux de la Tunisie I- Evolution Globale I- 1-Evolution des Echanges Commerciaux Trimestriels (21-214*) Evolution du Déficit commercial Trimestriels (21-214*) (En MDT) Source: BCT, Imputations douanières.& MDCI Lors des 9 premiers mois 214: - Poursuite du creusement du déficit commercial (FOB/CAF) de plus de 1,8 Milliard de dinars ou 2,6% par rapport aux neuf premiers mois de 213 pour dépasser 1,5 Milliards de dinars suite à l augmentation des importations de 6,2% qui s est conjuguée avec une quasi-stagnation des exportations. Le taux de couverture s est par conséquent replié de 4 points de pourcentage pour revenir à 66,4%. - La balance énergétique et celle des produits alimentaires ont poursuivi leur détérioration au cours des 9 premiers mois de 214 dégageant ainsi des déficits de 2813,4 MDT et 123 MD respectivement, soit un creusement de 57,3% et 61% par rapport aux 9 premiers mois de 213 (plus de 82% du creusement de déficit commercial global) ,3 21T1 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 Solde commercial Déficit commercial en % du PIB (En %) *3 ème trimestre 5

6 21T1 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 21T1 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 I- Evolution Globale 21T1 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 I-2- Evolution des Echanges Commerciaux lors du 3 ème trimestre 214 Evolution des échanges commerciaux par groupe de produits (En MDT) Alimentation Troisième trimestre Groupes de produits Var. en % 13/12 14/13 Exportations 435,8 459,2 36,7 5,4-21,5 Importations 662,4 85,4 97,2 28,4 6,7 Solde -226,6-391,3-546,5 Taux de couverture 65,8% 54,% 39,8% Mat.1ère & demi-produits Exportations 1781,6 187,4 2123,3 1,4 17,5 Importations 265,1 2797,9 3143,8 5,6 12,4 Solde -868,5-99,5-12,4 Taux de couverture 67,2% 64,6% 67,5% Biens d'équipement Exportations 888,2 97,4 1188,2 2,2 3,9 Importations 2187,3 1795,5 297,9-17,9 16,8 Solde -1299,1-888,1-99,7 Taux de couverture 4,6% 5,5% 56,6% Biens de consommation Energie Exportations 1897,1 237,6 2141,9 7,4 5,1 Importations 2158, 2243, 2447,6 3,9 9,1 Solde -26,9-25,4-35,7 Taux de couverture 87,9% 9,8% 87,5% Exportations 131,8 1293,2 172,1 25,3-17,1 Importations 1779,3 28, 218, 12,9 5, Solde -747,5-714,8-135,9 Taux de couverture 58,% 64,4% 5,9% Total exportations 634,6 654,7 6886,2 7,8 5,9 Total importations 9437,2 9694,8 174,5 2,7 1,4 Solde -342,6-319,1-3818,3 Taux de couverture 63,9% 67,1% 64,3% Evolution du Solde de la balance énergétique (en MDT) ,5 Evolution du Solde de la balance alimentaire(en MDT) , , Evolution du Solde de la balance des biens de consommation (en MDT) -135,9-283,9-35,7 6

7 Echanges Commerciaux de la Tunisie I- Evolution Globale I-3-Répartition Géographique des Exportations Totales lors du 3ème trimestre 214 3ème trimestre 212 3ème trimestre 213 3ème trimestre 214 Pays d'asie 4,4% Pays de l'uma 8,7% Autres 15,7% Pays de l'ue 71,2% Pays d'asie 3,5% Pays de l'uma 8,4% Autres 19,6% Pays de l'ue 68,5% Pays d'asie 5,4% Autres 12,3% Pays de l'uma 8,5% Pays de l'ue 73,8% Source: BCT et Imputations douanières. - Persistance de l UE comme 1er débouché des exportations tunisiennes, surtout pour les produits de l off-shore et de l huile d olive, - Légère hausse de la part des pays de l Asie au cours du 3ème trimestre de 214 par rapport à la même période de Légère hausse de la part des pays de l UMA dans les exportations tunisiennes. 7

8 Echanges Commerciaux de la Tunisie I- Evolution Globale I-3-Répartition Géographique des Importations Totales lors du 3ème trimestre 214 3ème trimestre 212 3ème trimestre 213 3ème trimestre 214 Pays d'asie 2,1% Autres 2,8% Pays de l'uma 9,3% Pays de l'ue 49,8% Autres 23,8% Pays d'asie 14,2% Pays de l'uma 9,4% Pays de l'ue 52,6% Autres 27,2% Pays d'asie 16,9% Pays de l'uma 7,9% Pays de l'ue 48,% Source: BCT et Imputations douanières. - Légère régression de la part des pays de l union européenne dans le total des importations ( en dépit de la création de la zone de libre échange) et consolidation de la part de l Asie avec l émergence de la Chine comme notre 1 er fournisseur après l UE. - Préservation des pays de l UMA de leur place comme nos principaux fournisseurs en hydrocarbures ( Gaz naturel auprès de l Algérie et pétrole brut de la Libye, après une brève interruption en 211). - La Russie et de la Turquie continuent à être comme nos principaux fournisseurs en produits miniers, matières premières et certains produits alimentaires de base. 8

9 Echanges Commerciaux de la Tunisie MDT I- Evolution Globale MDT I-4- Evolution Trimestrielle des échanges par secteurs d activité (21-214) 8 Evolution Trimestrielle des exportations par secteurs d activité (21T1-214T3) Agriculture et Ind. Agro. Alim. Energie et Lubrifiants Mines, Phosphates et Derivés Textiles, Habillements et cuirs Industries Mécaniques et Elect. Autres Industries Manufacturières Evolution Trimestrielle des importations par secteurs d activité (21T1-214T3) Agriculture et Ind. Agro. Alim. Energie et Lubrifiants Mines, Phosphates et Derivés Textiles, Habillements et cuirs Industries Mécaniques et Elect. Autres Industries Manufacturières 9

10 Echanges Commerciaux de la Tunisie I- Evolution Globale Millions de Dinars Millions de Dimars I-5 Evolution Trimestrielle des Echanges Commerciaux Selon les Régimes (T1212-T3214) Evolution trimestrielle des exportations par régimes Evolution trimestrielle des importations par régimes ,2 61,8 59,1 6,1 63,5 62, 59,7 65,7 66,3 67,8 63, ,7 29,8 25,1 27,7 29,2 28,8 26, 3,7 28,4 29,2 26, ,8 38,2 4,9 39,9 36,5 38, 4,3 34,3 33,7 32,2 36, ,3 7,2 74,9 72,3 7,8 71,2 74, 69,3 71,6 7,8 73,9 212T1212T2212T3212T4213T1213T2213T3213T4214T1214T2214T3 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 Régime général Régime off shore Régime général Régime off shore Source: BCT et Imputations douanières. La part des exportations sous le régime off-shore a été toujours largement supérieure à celle des ventes sous le régime général (65%/35%). Par contre, la part des importations sous le régime général est prépondérante 1

11 II- Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Off-shore II-1-Présentation du Régime Off-shore Cadre réglementaire: Sociétés majoritairement non résidentes (Au moins 66% du capital est financé par un apport en devises). Elles opèrent sous le régime off-shore (totalement exportatrices), afin de bénéficier de certains avantages, notamment fiscaux* ne sont pas tenues de rapatrier les recettes de leurs exportations (majoritairement effectuées sans paiement) Ces entreprises opèrent principalement dans les secteurs des THC et des IME Répartition trimestrielle des exportations sous le régime off-shore selon les principaux secteurs d activités (T121-T3214) Textiles, Habillements et cuirs Industries Mécaniques et Elect. Autres 11

12 II- Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Off-shore II-1-Evolution trimestrielle Globale sous le régime off-shore (En MDT) Evolution trimestrielle des échanges commerciaux sous le régime off-shore (T121-T3214) Exportations Importations Solde commercial Source: BCT et Imputations douanières. - Plus de 9% des échanges commerciaux sous ce régime, sont facturés en euro et sont effectués avec l U.E. - L effet change (euro/dinar) a été bénéfique pour les exportations. Il s est élevé à 651,7 MDT au cours des 9 premiers mois214 Mais, sans aucun effet notable sur le niveau des avoirs en devises. - Quant aux importations, majoritairement composées des produits semi-finis destinés à la transformation et à la réexportation, elles ont connu un effet volume faible (6 MDT) traduisant le ralentissement de l activité sous ce régime depuis

13 III- Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-1- Présentation Générale du Régime Général Cadre réglementaire: Sociétés majoritairement résidentes tenues de ce fait de rapatrier les recettes de leurs exportations et d effectuer les transferts relatifs à leurs importations sur la base d une facture domiciliée auprès d un intermédiaire agréé Les échanges sous ce régime ont un impact direct sur le niveau des avoirs en devises.. Atteinte d un niveau très élevé de déficit commercial pour les échanges sous ce régime ( plus de 15,5 milliards de dinars au terme du 9 premiers mois 214) (En MDT) Balance Commerciale trimestrielles des échanges sous le régime général depuis 21 21T2 21T3 21T4 211T1 211T2 211T3 211T4 212T1 212T2 212T3 212T4 213T1 213T2 213T3 213T4 214T1 214T2 214T3 Exportations Importations Solde commercial Source: BCT et Imputations douanières. 13

14 III- Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-2- Répartition trimestrielle des échanges sous le RG par secteurs d activité Répartition trimestrielle des exportations sous le régime général selon les principaux secteurs d activités (T121-T3214) Energie et Lubrifiants Mines, Phosphates et Derivés Agriculture et Ind. Agro. Alim. Autres Répartition trimestrielles importations sous le régime général selon les principaux secteurs d activités (T121-T3214) Energie et Lubrifiants Mines, Phosphates et Derivés Agriculture et Ind. Agro. Alim. Autres Source: BCT et Imputations douanières. Prédominance des exportations des secteurs des hydrocarbures, des phosphates et des produits agricoles, alors que la part de ce régime dans les ventes des IME et des THC est marginale. 14

15 III-Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-3- Evolution Selon les Effets : Prix/Change / Volume (9 premiers mois 214) Exportations : Répartition mensuelle de l'accroissement par effets (9 premiers mois ) En MDT ,6-11,2-91,1 18,3 8,5-134,6-193,7-231, -32, Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Effet change Effet volume Effet prix Variation totale Source: BCT et INS - Effet change positif, sur les exportations sous le régime général, de l ordre de 212,4 MDT lors des 9 premiers mois de Effet favorable des prix dans l évolution des exportations, estimé à 48,4 MDT pour les 9 premiers mois de 214, - Effet volume négatif (-1127,9) ralentissement de l activité économique 15

16 II-Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-3- Evolution Selon les Effets : Prix/Change / Volume (9 premiers mois 214) En MDT Importations : Répartition mensuelle de l'accroissement par effets (9 premiers mois 214) 569,9 317,6 22,6 114,4 79,5-27,3 117,7 42,7-71,1 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Effet change Effet volume Effet prix Variation totale Source: BCT et INS. - Effet change: a amplifié les importations de 786 MDT au terme des 9 premiers mois de Effet volume global positif ( 247,3 MDT lors des 9 premiers mois de 214), traduisant une hausse de la demande des produits importés, Répartition de l effet change sur les échanges commerciaux du RG ( 9 mois 213 & 214) Valeur ( En MDT) 9 mois 9 mois Exportations 32,9 212,4 Importations 938,1 786, Effet Net -635,2-573,6 16

17 II-Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-4- Structure des exportations par devises 3 premiers trimestres 214 Devises Secteurs d'activité Dollar Américain 1er Trimestre 214 2ème Trimestre 214 3ème Trimestre 214 Euro Autres Total Part/ Total (%) Dollar Américain Euro Autres Total Part/ Total (%) Dollar Américain Euro Autres Total Agriculture et industries 13,6 239,3 76,3 419,2 18,1 13,3 269,4 135,4 58,1 22,2 55,2 29,4 67,4 332, 13,4 Agroalimentaires Energie 991,9 2,5 1,3 995,7 43,1 886,8 2,9 2,4 892,1 39, 169,7,6 1,8 172,1 43,1 Mines, Phosphates et dérivés 3 42,7 6,1 348,8 15,1 263,8 22,4 2,7 288,9 12,6 5, 18,9 2,7 521,6 21, THC 1 29,1 4,9 44 1,9 9,8 3,3 4,9 45 2, 6,6 26,5 8,3 41,4 1,7 IME 9, ,3 222,5 9,6 71,3 115,3 34,1 22,7 9,6 114,5 119, 39,1 272,6 11, Autres Industries Manuf 33,2 195,9 52,4 281,5 12, , ,9 14,6 33,2 177,6 34,7 245,5 9,9 Total 1528,9 617,5 165, , ,2 255, , 1779,2 552, 154, 2485,2 1, Part/ Total ( %) 66,1 26,7 7,2 1, 59,8 29,1 11,2 1, 71,6 22,2 6,2 1, Part/ Total (%) Source: BCT et Imputations douanières. - Part importante du dollar US en tant que monnaie de facturation des exportations, en relation avec l importance des ventes des secteurs des phosphates et des hydrocarbures (représentant ensemble plus de 5% des ventes sous le RG) qui sont facturées quasi-exclusivement en USD. - Les ventes en euro concernent surtout les produits agricoles (huiles d olive, dattes) et les industries manufacturières. - Pour les autres monnaies, le Dinar Tunisien est surtout la monnaie de facturation des exportations vers la Libye, des produits alimentaires et des produits du secteur des autres industries manufacturières Part des exportations RG par devises ( 3ème trimestre 214) Euro 22,2% Autres 6,2% Dollar Américain 71,6% 17

18 II-Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-4- Structure des importations par devises -3 premiers trimestres 214 Devises Secteurs d'activité Dollar Américain 1er Trimestre 214 2ème Trimestre 214 3ème Trimestre 214 Euro Autres Total Part/ Total (%) Dollar Américain Euro Autres Total Part/ Total (%) Dollar Américain Euro Autres Total Agriculture et industries 913,2 149,9 83, ,8 542,5 179,5 16,7 738,7 9,9 845,3 21,8 48,4 195,5 13,9 Agroalimentaires Energie 1857,6 13, ,8 1746,2 13,1 32, , 22,9 11,5 93,6 218, 26,7 Mines, Phosphates et dérivés 136,1 24,9 11,2 172,2 2,4 19,9 37,7 6,5 235,1 3,1 231,2 24,3 6,1 261,6 3,3 THC 79,9 122,3 5 27,2 2,9 78,1 141,1 4,7 223,9 3, 92,9 13,1 7,1 23,1 2,9 IME 778, , ,8 96, , 889,5 1764,6 11,1 2755,2 34,8 Autres Industries Manuf 277,3 985,4 68, ,3 299, , ,9 354,6 138, 64,5 1457,1 18,4 Total 442, , , 3762, , , 4416,4 317,3 32,8 797,5 1, Part/ Total ( %) 55,7 41, 3,3 1, 5,4 46,6 3, 1, 55,9 4,1 4,1 1, Part/ Total (%) Source: BCT et Imputations douanières. - A l instar des exportations, le USD est dominant (plus de 5% des achats). Il figure notamment au niveau des importations des hydrocarbures et des produits alimentaires de base ( céréales, café, thé..). - l Euro est la monnaie de facturation de plus de 4% des achats. Il concerne surtout les importations des appareils électriques et mécaniques, destinés soit à la consommation (électroménager, voitures de tourisme, ), soit à la transformation ( fils et câbles électriques) ou à l investissement (matériel de transport routier, aérien et ferroviaire ). Part des importations RG par devises - 3ème Trimestre 214 Euro 4,1% Autres 4,1% Dollar Américain 55,9% Source: BCT et Imputations douanières. 18

19 II-Evolution des Echanges Commerciaux Sous le Régime Général III-5- Structure des échanges par principaux opérateurs ( Publics/ Privés) REPARTITION DES ECHANGES COMMERCIAUX PAR NATURE D'ENTREPRISES Source: Imputations douanières. 9 premiers Mois 214 Exportations Importations Solde Valeur en MD Part dans le total du RG Valeur en MD Part dans le total du RG Valeur en MD Part dons le total du RG REGIME GENERAL, Dont: 7 86,6 1, , 1, ,4 1, Entreprises Publiques 3 173,5 44, ,5 43, , 42,2 Hors Biens d équipement 3 164,3 44, ,5 39, ,2 37, Entreprises Privées 3 913,1 55, ,5 57, ,4 57,8 Hors Biens d'équipement 3 498,8 49, ,5 33, ,7 26,5 Source: BCT et Imputations douanières. 19

20 PERSPECTIVES DE L EVOLUTION DE LA BALANCE COMMERCIALE La balance commerciale de la Tunisie pourrait connaitre une amélioration notable lors du reste de l année en cours et probablement au cours de l année prochaine en raison des évènements suivants: Baisse des prix internationaux du pétrole brut ( moins de 9$/ Baril lors des 2 derniers mois contre plus de 11 $ auparavant); entrée en production de certains champs pétroliers découverts en 213; et éventuellement reprise de l octroi des permis d exploration des hydrocarbures Détente attendue de la balance commerciale énergétique. Bonne saison attendue d olive à huile qui s ajoute à une bonne saison céréalière Amélioration prévue au niveau du solde de la balance alimentaire. Entrée en vigueur des décisions du CIM relatif à la maîtrise du déficit commercial ( maîtrise des importations, encouragement des exportations et de la consommation des produits ayant un similaire fabriqué localement "PASF ) Confirmation de la reprise de la production du phosphate dans le bassin minier, en lien avec la résolution attendue du reste des conflits sociaux, Accélération prévue de la croissance dans la zone euro en 215 Accroissement de la demande aux produits industriels tunisiens. 1 2

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année Tunis, le 15 février 2017.

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année Tunis, le 15 février 2017. Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie Année 216 Tunis, le 15 février 217. PLAN Introduction (Principaux faits saillants ayant marqué l évolution des échanges commerciaux au cours de l année 216)

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE 2008

BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE 2008 BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE Septembre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 Evolution de l environnement international et de la conjoncture nationale 6 Les échanges et les paiements extérieurs de

Plus en détail

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie 9 premiers mois 2017

Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie 9 premiers mois 2017 Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des échanges commerciaux de la Tunisie

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DU COMMERCE EXTERIEUR DE L ALGERIE

TABLEAU DE BORD DU COMMERCE EXTERIEUR DE L ALGERIE الج مه وري ة ال ج زاي ري ة الد ي م ق راط ي ة ال ش ع ب ي ة REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES DOUANES وزارة ال مال ية الم دي رية الع امة لل ج م

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

L économie tunisienne au premier trimestre 2011 Mai 2011 Une situation sous la pression de la révolution mais des perspectives s ouvrent à long terme

L économie tunisienne au premier trimestre 2011 Mai 2011 Une situation sous la pression de la révolution mais des perspectives s ouvrent à long terme MAC SA Intermédiaire en Bourse Département Recherches Green Center Bloc C, 2éme étage, 1053 Les Berges du Lac Tunis Tunisie Tél.: + 216 71 964 102 / + 216 71 962 472 Fax: + 216 71 960 903 Email: macsa@macsa.com.tn

Plus en détail

L EVOLUTION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE EN TUNISIE

L EVOLUTION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE EN TUNISIE L EVOLUTION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE EN TUNISIE EVOLUTION GENERALE DE L ACTIVITE ECONOMIQUE L environnement mondial a été caractérisé en 2009 par la poursuite des retombées négatives de la crise financière

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Banque Centrale De Tunisie R A P P O R T A N N U E L

Banque Centrale De Tunisie R A P P O R T A N N U E L Banque Centrale De Tunisie R A P P O R T A N N U E L 2013 Le mot du Gouverneur Le mot du Gouverneur La Tunisie a amorcé, depuis 2012, et après la récession de 2011, une reprise économique modérée grâce

Plus en détail

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 09/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE se sont élevées à fin septembre 2011 à 44,1Milliards de dirhams contre 40,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique Novembre 2013 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Secteur réel... 3

Plus en détail

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013 Résumé Bilan du commerce extérieur de la Corée en 213 Malgré une croissance modeste en 213 (+,7% contre 1% en moyenne par an entre 2 et 21), les échanges commerciaux coréens se sont maintenus au-dessus

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Rétrospective 1 er trimestre 2015. AMEN INVEST Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com.

Rétrospective 1 er trimestre 2015. AMEN INVEST Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com. Rétrospective 1 er trimestre 2015 AMEN INVEST Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com.tn Rétrospective Boursière Le marché boursier maintient le cap en début

Plus en détail

Rabat, le 26 juin 2014

Rabat, le 26 juin 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 26 juin 2014 Afrique occupe de plus en plus une part importante dans les échanges internationaux : sa part dans les échanges commerciaux est passée

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3ème trimestre 2015 chainés.

N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3ème trimestre 2015 chainés. N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3 ème trimestre 2015 Cette publication est consacrée à la présentation du PIB trimestriel et des valeurs ajoutées sectorielles. Ces Comptes Nationaux Trimestriels

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE Banque Centrale de Tunisie PERIODIQUE DE CONJONCTURE OCTOBRE 2013 N 101 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Révision à la baisse par l OCDE des prévisions de la croissance économique mondiale attendue pour 2013

Plus en détail

Résultat du Commerce Extérieur

Résultat du Commerce Extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du Commerce Extérieur Mars 2015 Prochaine publication Avril 2015 08 Mai 2015 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information Tél : (216)71

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013,

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013, Points 7 forts BILAN 213 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE 213, DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE La balance commerciale de la Polynésie française continue

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 D.G.G.D.C.F Juin 2009 Table des matières 1- Environnement International et National 1.1 Environnement International

Plus en détail

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv.

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv. http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2015 En 2015, les exportations, qui bénéficient du raffermissement de la demande mondiale et de gains de compétitivité liés à la dépréciation de l euro, progressent

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

CONJONCTURE PERIODIQUE DE AVRIL 2013 N 99. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE

CONJONCTURE PERIODIQUE DE AVRIL 2013 N 99. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE Banque Centrale de Tunisie PERIODIQUE DE CONJONCTURE AVRIL 213 N 99 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Révision à la baisse, par le FMI, du taux de la croissance économique mondiale attendu pour 213 et 214.

Plus en détail

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2013 Les échanges, qui avaient nettement ralenti en 2012, se replient en 2013. Le recul des exportations (-1,3 %, après +3,1 %) est marqué pour certains biens intermédiaires,

Plus en détail

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé.

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé. ANNEE 2004 Décembre 2004 : Communiqué du Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 9 Décembre 2004 L'environnement international continue à être caractérisé par un ralentissement

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTERIEURE GLOBALE DE LA TUNISIE

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTERIEURE GLOBALE DE LA TUNISIE LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTERIEURE GLOBALE DE LA TUNISIE Décembre 2014 BANQUE CENTRALE DE TUNISIE DIRECTION GENERALE DES STATISTIQUES Direction de la Balance Des Paiements et de la PEG

Plus en détail

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise»

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1 «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1) Evolution des principaux indicateurs macroéconomiques Indicateurs 2010 2011 2012 (p) 2013 (p) 2014 (p) 2015 (p) Croissance du PIB à prix constants (%

Plus en détail

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession FICHE PAYS PECO : LE DANGER RUSSE Marion Cochard Département analyse et prévision Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession pour certains pays de la zone, la croissance a repris progressivement

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE SEPTEMBRE 2015

NOTE DE CONJONCTURE SEPTEMBRE 2015 NOTE DE CONJONCTURE Sommaire internationale Page 1 nationale Page 3 internationale Selon l OCDE, la croissance mondiale reculera, passant de 3,3% réalisé en 2014, à 3% estimé pour 2015, suite au recul

Plus en détail

1 La situation économique et financière 10

1 La situation économique et financière 10 Sommaire 1 La situation économique et financière 10 1.1 La situation économique dans la zone euro 12 1.1.1 Les taux d intérêt à court terme 12 1.1.2 Les rendements des titres publics à long terme 13 1.1.3

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013 DIRECTION GENERALE DES RELATIONS ECONOMIQUES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALES DIRECTION DE LA PROMOTION ET DU SOUTIEN AUX ECHANGES ECONOMIQUES Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Note de Veille. 1.8% du PIB par an est le prix à payer pour la guerre contre le terrorisme, quid de celui d une attaque éventuelle?

Note de Veille. 1.8% du PIB par an est le prix à payer pour la guerre contre le terrorisme, quid de celui d une attaque éventuelle? Note de Veille 1.8% du PIB par an est le prix à payer pour la guerre contre le terrorisme, quid de celui d une attaque éventuelle? En 214, l Institute for Economics & Peace estime l impact économique de

Plus en détail

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce souhaite familiariser les lecteurs du Merkur à l évolution

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX Prix Panorama Evolution générale 2010 2014 De 2010 à 2014, l indice suisse des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,7%. Du côté des producteurs et importateurs, l indice des prix de l offre totale

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2008-09. 5 août 2008

Résultats du 1 er trimestre 2008-09. 5 août 2008 Résultats du 1 er trimestre 2008-09 5 août 2008 Air France-KLM : faits marquants du trimestre Un résultat d exploitation largement positif malgré la forte hausse du pétrole et le ralentissement économique

Plus en détail

Sommaire. Synthèse... 3. 1- L environnement international... 9. 1.1-La croissance économique mondiale selon les grandes zones... 9

Sommaire. Synthèse... 3. 1- L environnement international... 9. 1.1-La croissance économique mondiale selon les grandes zones... 9 Sommaire Synthèse... 3 1- L environnement international... 9 1.1-La croissance économique mondiale selon les grandes zones... 9 1.2. L évolution des prix des matières premières... 12 2- La situation économique

Plus en détail

III. Commerce des services commerciaux

III. Commerce des services commerciaux III. Commerce des services commerciaux Les exportations de services commerciaux ont augmenté de 11 pour cent. Faits saillants de l évolution en 211: vue d ensemble Données commerciales Liste des tableaux

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS المملكة المغربية Royaume du Maroc BALANCE DES PAIEMENTS 2010 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source Site

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon JAPON Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon 1. QUELQUES INDICATEURS ÉCONOMIQUES En général (2011) : PIB 5.865,8 milliards USD

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 11/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE ont atteint à fin novembre 2011 53,7Milliards de dirhams contre 49,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS

TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS L encadrement national de l investissement à l étranger L ouverture sur l extérieur est l une des règles du jeu économique opté par la Tunisie. Pendant

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE

RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission UEMOA RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE Juillet 2002 S O M M A I R E INTITULES PAGES INTRODUCTION 05 1. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS الجمعية المهني ة التونسي ة للبنوك والمو سس ات المالي ة APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS التقریر السنوي 2006 RAPPORT ANNUEL TOME II 1 SOMMAIRE I-

Plus en détail

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente»

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» ----- Présentation faite par S.E Mouldi SAKRI Ambassadeur de Tunisie au Canada ( Palais des Congrès

Plus en détail

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008.

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Elaboré à partir des banques des données du système d information

Plus en détail

Document relatif aux principaux points abordés dans la loi le projet de la loi de Finances 2015

Document relatif aux principaux points abordés dans la loi le projet de la loi de Finances 2015 Document relatif aux principaux points abordés dans la loi le projet de la loi de Finances 2015 Décembre 2014 Suite à l'adoption du projet de loi de finances 2015 en Conseil des Ministres le 22 octobre

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 juillet 2004 GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 Croissance comparable des ventes de +8,8% Amélioration de la marge opérationnelle de 11,9% à 12,3%

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

RAPPORT 2011 EVOLUTION ECONOMIQUE ET MONETAIRE EN ALGERIE

RAPPORT 2011 EVOLUTION ECONOMIQUE ET MONETAIRE EN ALGERIE 101 RAPPORT 2011 EVOLUTION ECONOMIQUE ET MONETAIRE EN ALGERIE Mai 2012 Bank of Algeria RAPPORT 2011 EVOLUTION ECONOMIQUE ET MONETAIRE EN ALGERIE SOMMAIRE INTRODUCTION... p.4 CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE 22 août 2014 Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE PÉRUVIENNE Pérou Principaux indicateurs, 2013 Population (en millions) 30,9 PIB (en G$ US courants) 206,5

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique

Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique Implication de la chute des prix du pétrole pour le Mexique Suite à la décision de l OPEP le 7/11/01 de ne pas diminuer le quota de production de pétrole des pays de l organisation (maintenu à 30 millions

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro

FRANCE. France. La croissance devrait se redresser avec l amélioration des perspectives dans la zone euro Glissement annuel en % 4 France Zone euro FRANCE La croissance économique devrait gagner en vigueur en 215 et 216. La baisse des prix de l énergie, l amélioration des conditions financières, le ralentissement de l assainissement budgétaire, le

Plus en détail

Séminaire sur le Diagnostic et l Analyse de la Conjoncture Economique En Tunisie

Séminaire sur le Diagnostic et l Analyse de la Conjoncture Economique En Tunisie MINISTERE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Observatoire de la Conjoncture Economique Séminaire sur le Diagnostic et l Analyse de la Conjoncture Economique

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

Perspectives pour l économie mondiale

Perspectives pour l économie mondiale Banque mondiale Perspectives pour l économie mondiale 2010 Perspectives pour l économie mondiale Crise, Finance et Croissance Appendix: Perspectives régionales Asie du Sud 2010 2010 Banque internationale

Plus en détail