F Pico, E Meseguer, C Rosso, J Yeung, ML Chadenat, A Cattenoy, P Aegerter, D Smadja, H Hosseini, Y Samson, P Amarenco

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F Pico, E Meseguer, C Rosso, J Yeung, ML Chadenat, A Cattenoy, P Aegerter, D Smadja, H Hosseini, Y Samson, P Amarenco"

Transcription

1 The RESCUE BRAIN study : Multicenter randomized trial on neuroprotection with lower limb ischaemic per-conditioning in the acute phase of cerebral infarction (<H6) F Pico, E Meseguer, C Rosso, J Yeung, ML Chadenat, A Cattenoy, P Aegerter, D Smadja, H Hosseini, Y Samson, P Amarenco From the Neurology Department and Stroke Center, Versailles Mignot Hospital ( FP, JY, MLC),Versailles, France; Versailles Saint Quentin en Yvelines University, France ( FP); AP-HP, Urgences Cerebro-Vasculaires, Pitie -Salpetriere Hospital, Paris, France ( CR,YS), UPMC, Univ Paris 06, Paris, France ( CR,YS) ; Versailles Delegation à la Recherche Clinique (DRCI)), Mignot Hospital, Le Chesnay, France (AC.), URC PO ( Unité Recherche Clinique Paris Ouest) ( PA), Stroke Center Sud Francilien Hospital, Evry ( DS); Stroke Center Mondor Hospital and School of Medicine,Créteil, France ( HH); ), AP-HP Bichat University Hospital, Paris-Diderot University and Medical School, Department of Neurology and Stroke Centre (PA), Paris, France;

2 Introduction Aim of treatments in the acute phase is to reduce the final size of brain infarction IV Thrombolysis/ Mechanical thombectomy / Neuro protection Handicap is correlated to the final volume ( Zaidi et al. Stroke 2012) Mean Volume of brain saved by alteplase = 24 cm 3 Patients with high blood glucose level have 29 cm 3 larger brain infarction volume than normoglycemic patients ( Rosso al. AJNR 2011)

3 Neuroprotection STAIR (Stroke Therapy Academic Industry Roundtable) 2009 and STIR (Stroke Imaging Research ) 2013 recommendations 1. Use Brain Infarction Volume as a BIOMARKER Demonstrate that neuroprotective intervention reduce final size of brain infarction in humans. Advantages : a) Same criteria than animal experimentation b) Direct and objective measurement. c) Number of patients needed is quite small (n=100 à 300) and 10 fold less than with clinical endpoint 1. If neuroprotective intervention reduce final volume of BI then a large clinical trial with clinical endpoint ( Rankin) can be considered (n=1000 à 3000).

4 Objectives To evaluate if remote ischemic Per-Conditionning (per- CID) to a lower limb performed in the first 6 hours of cerebral infarction reduces the growth of the brain infarction

5 Methodology RESCUE Brain is an interventional, randomized, multicenter trial opened with blinded endpoint assessment (PROBE). Source of funding : PHRC IR 2014-A ( Ministry of Health) ClinicalTrials.gov Identifier: NCT Randomization is stratified on the center and on IV thrombolysis. Mechanical thrombectomy is allowed following IV thrombolysis

6 Methodology Patients in the intervention group : 4 cycles of inflation cuff 110 mm Hg above systolic blood pressure followed by 4 cycles of deflation between (40 minutes) Main inclusion criteria: patients with carotid brain infarction proven by brain MRI < 6 hours NIHSS score between 5 and 25. Primary Endpoint : Brain MRI changes of DWI brain infarction volume (cc) between baseline (<H6) and day 1 in the 2 groups. Central lecture of brain MRI, blinded to clinical data, using a dedicated and validates software (Neurinfarct ).

7 Status 42 included patients out of 200 planed (21%)

8 Ischemic conditioning = transient ischemia without necrosis

9 Conditionnement ischémique et infarctus cérébral Etude DANOISE Etude RESCUE BRAIN Design Monocentrique Multicentrique Per CID Préhospitalier Avant confirmation diagnostique Intrahospitalier Après l IRM Per CID Bras Membre inférieur non atteint Profil patients Peu grave NIHSS median 4 NIHSS 5-25 Critère de jugement Variation vol IC ( M1) Variation vol IC (J1)

10 Conditionnement ischémique référence N Pathologie Intervention Resultats Staat et al Circulation IDM <H6 Post CI après ouverture artère 36 % AUC tropo Hausenloy et al 57 Pontages PréCID 4 cycles 5 AUC tropo Lancet 2007 coronaires min/ 5 min Thielmann M et al 329 Pontages PréCID 4 cycles 5 mortalité à M18 et Lancet 2013 coronaires min/ 5 min events CV Hoole et al 244 Coronarographie PréCID 4 cycles 5 AUC tropo Circulation 2009 programmée min/ 5 min events CV Botker et al. Lancet 2010 * 250 IDM < 6h PréCID 4 cycles 5 min/ 5 min En préhospitalier surface IDM en SPECT * RCT Etude CONDI2: 2300, critères cliniques

Accidents Ischémiques Transitoires

Accidents Ischémiques Transitoires Accidents Ischémiques Transitoires ou AVC Où est la frontière? Tae-Hee Cho Urgences neurovasculaires Hôpital Pierre Wertheimer Université Lyon 1 AIT: ancienne définition AIT: Dysfonction neurologique brève

Plus en détail

VIH et tabac Le point de vue du cardiologue. O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing

VIH et tabac Le point de vue du cardiologue. O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing VIH et tabac Le point de vue du cardiologue O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing. 59200 Sommaire Effets CV du tabac Incidence du tabagisme chez le VIH Conséquences du tabagisme

Plus en détail

Thrombolyse au rt-pa de 0 à 7 heures dans l étude randomisée FRALYSE. Comparaison entre la procédure NINDS et une procédure à longue durée d infusion.

Thrombolyse au rt-pa de 0 à 7 heures dans l étude randomisée FRALYSE. Comparaison entre la procédure NINDS et une procédure à longue durée d infusion. Thrombolyse au rt-pa de 0 à 7 heures dans l étude randomisée FRALYSE. Comparaison entre la procédure NINDS et une procédure à longue durée d infusion. P. Trouillas, S. Cakmak, L. Derex, M.H. Mahagne, F.

Plus en détail

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Ref interne EudraCT no Title of the Study Abbreviation Sponsor IMP (Repeat if necessary) NIMP (Repeat if necessary) Organisation

Plus en détail

La revascularisation endovasculaire a-t-elle dépassée la thrombolyse dans l ACV ischémique aigu?

La revascularisation endovasculaire a-t-elle dépassée la thrombolyse dans l ACV ischémique aigu? La revascularisation endovasculaire a-t-elle dépassée la thrombolyse dans l ACV ischémique aigu? Projet érudition : Révision de littérature Aurélie Lauzier- Hudon Objectifs Clarifier si le traitement par

Plus en détail

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada SOIL MOISTURE AND RADON GAS Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada CGEO Workshop on Soil Moisture Saskatoon SK 19-20 June 2007 Outline What is radon? Where does it come from? Why is it

Plus en détail

BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on?

BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on? BIOMARQUEURS CARDIOVASCULAIRES Où en est-on? Eric Bonnefoy Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Hospices Civils de Lyon UMR 5558 - Université Lyon 1 1 D-dimères, quelle proposition est fausse? 1 - L

Plus en détail

L aspirine 07/06/2011. Prévention primaire et secondaire des maladies cardio- et cérebrovasculaires: que peut-on proposer en 2011?

L aspirine 07/06/2011. Prévention primaire et secondaire des maladies cardio- et cérebrovasculaires: que peut-on proposer en 2011? Un homme de 55 ans vous consulte pour un bilan de santé. Aucune plainte. Connu pour une hypertension artérielle traitée par lisinopril et thiazide. Prévention primaire et secondaire des maladies cardio-

Plus en détail

Le contrôle glycémique aux Urgences. Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice

Le contrôle glycémique aux Urgences. Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice Le contrôle glycémique aux Urgences Dr Jean-Christophe Orban Réanimation médico-chirurgicale Hôpital Saint-Roch CHU de Nice Plan Régulation glycémique Stress et glycémie Le contrôle glycémique Les AVC

Plus en détail

Thrombectomie Systématique dans le SUS ST! Ne sert à rien! C EST EXACT (René Koning-St Hilaire-Rouen)

Thrombectomie Systématique dans le SUS ST! Ne sert à rien! C EST EXACT (René Koning-St Hilaire-Rouen) Thrombectomie Systématique dans le SUS ST! Ne sert à rien! C EST EXACT (René Koning-St Hilaire-Rouen) DU JOUR AU LENDEMAIN LA FRANCE ENTIERE THROMBO-ASPIRE SYSTEMATIQUEMENT! > 90 % de ABCX! ROUTINE THROMBECTOMY

Plus en détail

Prise en charge pré-hospitalière des AVC

Prise en charge pré-hospitalière des AVC Urgences Pr Eric Wiel, Dr Christian Delbart, Dr Alain Facon, Dr Patrick Goldstein Prise en charge pré-hospitalière des AVC SAMU Régional de Lille, Pôle de l Urgence, CHRU de Lille, 5 avenue Oscar Lambret

Plus en détail

Scanner cardiaque et douleur thoracique: le point de vue du cardiologue

Scanner cardiaque et douleur thoracique: le point de vue du cardiologue Scanner cardiaque et douleur thoracique: le point de vue du cardiologue Eric Durand Cardiology department, INSERM UMR 1096 University Hospital of Rouen Introduction High risk Chest pain Evaluation of patients

Plus en détail

Faut-il fibrinolyser les accidents ischémiques aigus en cas d'infarctus silencieux récent associé?

Faut-il fibrinolyser les accidents ischémiques aigus en cas d'infarctus silencieux récent associé? Faut-il fibrinolyser les accidents ischémiques aigus en cas d'infarctus silencieux récent associé? Marie Tisserand, Catherine Oppenheim, Mina Petkova, Meriem Chennoufi, Christine Rodriguez-Régent, Anne-Dominique

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW)

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) L. Hermitte, TH. Cho, N. Nighoghossian, Y. Berthezène Université

Plus en détail

Sténoses carotides asymptomatiques Chirurgie ou traitement médical seul?

Sténoses carotides asymptomatiques Chirurgie ou traitement médical seul? Sténoses carotides asymptomatiques Chirurgie ou traitement médical seul? Pr. JL Mas Hôpital Sainte-Anne, Université Paris Descartes, INSERM 894 Chirurgie carotide vs. Traitement médical seul Asymptomatic

Plus en détail

Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph

Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph Thrombectomie et prise en charge de l accident vasculaire cérébral ischémique : une révolution médicale - La thrombolyse : indications et contre-indications Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire

Plus en détail

Anesthésie pour thrombectomie dans l AVC ischémique. Dr Aurélie Lafanechère CHRU Lille

Anesthésie pour thrombectomie dans l AVC ischémique. Dr Aurélie Lafanechère CHRU Lille Anesthésie pour thrombectomie dans l AVC ischémique Dr Aurélie Lafanechère CHRU Lille JLAR 2017 Jusqu en 2014, thrombolyse = traitement 150 000 AVC / an en France Soit 410 / jour 120 000 AVC ischémiques

Plus en détail

TOP 3, SSVQ 2014 CRYSTAL AF EMBRACE

TOP 3, SSVQ 2014 CRYSTAL AF EMBRACE TOP 3, SSVQ 2014 CRYSTAL AF EMBRACE Ariane Mackey Neurologue CHU de Québec- Hôpital de l Enfant-Jésus Conflits d intérêts potentiels* 2 dernières années CONFÉRENCES COMMANDITÉES Allergan Pfizer /BMS AIDE

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

Comment maitriser le risque hémorragique?

Comment maitriser le risque hémorragique? Comment maitriser le risque hémorragique? Guillaume Cayla UnitéINSERM 937 Hôpital La Pitié Salpêtrière Service cardiologie Nîmes Pr Messner Conflits d intérêt:lilly -Daishi, Abbott, Astra Zeneca, Servier,

Plus en détail

Bibliographie SRO Tours Octobre 2016 Rh Psoriasique Spondyloarthrite. Emmanuelle DERNIS

Bibliographie SRO Tours Octobre 2016 Rh Psoriasique Spondyloarthrite. Emmanuelle DERNIS Bibliographie 2016 SRO Tours Octobre 2016 Rh Psoriasique Spondyloarthrite Emmanuelle DERNIS Base de donnée patients Pso: 97 MG Douleurs articulaires, tendineuses ou rachidienne? Examen fait par un rhumatologue

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

ème Réunion Nationale du GRCI, Tous droits réservés - Toute reproduction même est in

ème Réunion Nationale du GRCI, Tous droits réservés - Toute reproduction même est in Prise en charge de l'infarctus cérébral en 2015 : Ce que le cardiologue doit savoir Bertrand LAPERGUE, MD, PhD, USINV, Pierre GUEDIN, MD, Neuroradiologie diagnostique et Interventionnelle Hôpital FOCH,

Plus en détail

High Blood Pressure in Pregnancy

High Blood Pressure in Pregnancy High Blood Pressure in Pregnancy Blood pressure is the force put on the walls of your blood vessels as blood travels through your body. Blood pressure helps pump blood to your body. Taking Your Blood Pressure

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Université Paris Est

Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Université Paris Est Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Introduction 2 complications dans l OVCR : OM Ischémique : HIV, GNV Pour définir le risque

Plus en détail

Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques. Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP

Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques. Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP Statistiques appliquées aux études médicamenteuses cliniques Pierre BOUTOUYRIE Pharmacologie HEGP Grands principes méthodologiques Tout dépend de la formulation de la question scientifique Exemple : on

Plus en détail

General. Identification

General. Identification EVALADD - Suivi d'une cohorte de sujets présentant une addiction comportementale et débutant des soins dans le service d'addictologie du CHU de Nantes Head : Grall-Bronnec Marie, Service d'addictologie

Plus en détail

PROCEDURE REGIONALE DE PRISE EN CHARGE D UN AVC

PROCEDURE REGIONALE DE PRISE EN CHARGE D UN AVC PROCEDURE REGIONALE DE PRISE EN CHARGE D UN AVC Dr S ALBIZZATI-DECEMBRE 2008 JUSTIFICATION D UNE FU-AVC EN LORRAINE 1. TRAITEMENT CURATIF DE L AVC 1999 : Thrombolyse IA AVC < 6h Juillet 2003 : Thrombolyse

Plus en détail

MALADIE'CORONAIRE'STABLE'' ET'' IRM'DE'STRESS'

MALADIE'CORONAIRE'STABLE'' ET'' IRM'DE'STRESS' MALADIE'CORONAIRE'STABLE'' ET'' IRM'DE'STRESS' 19 èmes 'assises'du'cnch' Jeudi'21'novembre'2013' ' Docteur'Franck'BARBOU' Hôpital'du'Val'de'Grâce' Paris' Déclaration de Relations Professionnelles J'ai

Plus en détail

Henri-Jean Aubin Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CESP INSERM UMR 1018

Henri-Jean Aubin Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CESP INSERM UMR 1018 Henri-Jean Aubin Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CESP INSERM UMR 1018 Déclaration de conflits d intérêts Conflits d intérêt Intérêts financiers dans une entreprise Propriétaire, dirigeant, employé, participation

Plus en détail

Gabriel Choukroun. Nephrology Internal medicine - Dialysis Transplantation Department CHU Amiens UMR 1088 - INSERM

Gabriel Choukroun. Nephrology Internal medicine - Dialysis Transplantation Department CHU Amiens UMR 1088 - INSERM ALICE - PROTECT Analyse Longitudinale Informatisée de Cohorte Evaluant la PROtéinurie, la Tension et les Evènements Cardiovasculaires et rénaux chez les diabétiques de Type 2 Gabriel Choukroun Nephrology

Plus en détail

Insuffisance cardiaque aiguë. Est-il temps de changer de «nitrés + diurétiques» Non, c est bien ainsi

Insuffisance cardiaque aiguë. Est-il temps de changer de «nitrés + diurétiques» Non, c est bien ainsi Insuffisance cardiaque aiguë. Est-il temps de changer de «nitrés + diurétiques» Non, c est bien ainsi Pr P. Ray SAU, Hôpital Tenon et UPMC Univ Paris 06 COLMU 2014 biomérieux B.R.A.H.M.S Roche Diagnostics

Plus en détail

Mise au point sur les stents coronariens et gestion de l antiagrégation plaquettaire

Mise au point sur les stents coronariens et gestion de l antiagrégation plaquettaire Mise au point sur les stents coronariens et gestion de l antiagrégation plaquettaire Dr Pierre-François LESAULT Pr Emmanuel TEIGER Laboratoire d Hémodynamique et de Cardiologie Interventionnelle Hôpital

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Insuffisance cardiaque aiguë et syndrome coronarien aigu. Eric BONNEFOY Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Hospices Civils de Lyon UMR 5558

Insuffisance cardiaque aiguë et syndrome coronarien aigu. Eric BONNEFOY Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Hospices Civils de Lyon UMR 5558 Insuffisance cardiaque aiguë et syndrome coronarien aigu Eric BONNEFOY Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Hospices Civils de Lyon UMR 5558 18 11-2016 Potential conflict of interest RESEARCH FUNDING

Plus en détail

Après l infarctus: quelle prévention? Dr Daniel Karila-Cohen Centre Cardiologique du Nord Saint-Denis (93)

Après l infarctus: quelle prévention? Dr Daniel Karila-Cohen Centre Cardiologique du Nord Saint-Denis (93) Après l infarctus: quelle prévention? Dr Daniel Karila-Cohen Centre Cardiologique du Nord Saint-Denis (93) Position du problème Pathologie courante Risque absolu élevé Survie de plus en plus longue Intervention

Plus en détail

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in childhood Responsable(s) : De Vathaire Florent, Equipe-3 d'epidémiologie des radiations- CESP- UMR 1018 INSERM Date de modification : 14/08/2013

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique

Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique 11 e Rencontres des Amicales des Médecins de Paris Paris, le 25 novembre 2008 Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique Ramin TADAYON Hôpital Lariboisière λ Université Paris 7 Epidémiologie et FDR de

Plus en détail

Place de la Télé-médecine dans la Prise en Charge d un Accident Vasculaire Cérébral Ischémique: l Expérience de l Ile de France

Place de la Télé-médecine dans la Prise en Charge d un Accident Vasculaire Cérébral Ischémique: l Expérience de l Ile de France Place de la Télé-médecine dans la Prise en Charge d un Accident Vasculaire Cérébral Ischémique: l Expérience de l Ile de France Pierre Amarenco INSERM U-698 et ice de neurologie et centre d accueil et

Plus en détail

Introduction de la journée

Introduction de la journée Introduction de la journée David Cohen Université Pierre et Marie Curie, APHP, GH Pitié Salpêtrière, Paris, France Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Institut des Systèmes Intelligents

Plus en détail

Ischemic heart diseases, myocardial infarction. Institut Pasteur de Lille INSERM U744

Ischemic heart diseases, myocardial infarction. Institut Pasteur de Lille INSERM U744 - Registre des cardiopathies ischémiques de la communauté urbaine de Lille (registre qualifié) Responsable(s) : Amouyel Philippe, Service d'épidémiologie et Santé Publique, Inserm U744, Université Lille

Plus en détail

EBM : critères de jugement

EBM : critères de jugement EBM : critères de jugement -«End point» pertinent? (biologique CT, paraclinique HTA, clinique IDM) -«End point» intermédiaire ou de substitution (TVP et EP) Essai CAST (N.Engl.J.Med.1989; 321-406) N=1727

Plus en détail

La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen.

La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen. (AFMPS) La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen. Dr. André LHOIR AFMPS - COMP 22 février 2011 1 141/2000: Rare conditions Orphan drugs

Plus en détail

VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE APRES THROMBOLYSE INTRAVEINEUSE

VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE APRES THROMBOLYSE INTRAVEINEUSE A Attyé, MP Boncoeur-Martel, F Macian-Montoro, P Couratier, C Mounayer, A Maubon Service d Imagerie médicale. CHU Limoges VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE

Plus en détail

Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle,

Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle, Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle, multicentrique et prospective Re-Act 1 Consultant: Codman

Plus en détail

Quand reprendre un traitement anticoagulant après une hémorragie intracrânienne?

Quand reprendre un traitement anticoagulant après une hémorragie intracrânienne? Quand reprendre un traitement anticoagulant après une hémorragie intracrânienne? Pr. JL Mas Hôpital Sainte-Anne, Université Paris Descartes, INSERM 894 ECR AOD versus Warfarine (Apixaban, Dabigatran, Edoxaban,

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

Measuring Guide Bay or Corner Windows

Measuring Guide Bay or Corner Windows Measuring Guide Bay or Corner Windows Cellular Shades and Pleated Shades Tools and Tips Steel tape measure do not use cloth measuring tape Pencil Measurement Worksheet see page 3 Measure each window and

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Etat des lieux de la prise en charge des AVC en France Problème de

Plus en détail

Fermeture percutanée d auricule gauche

Fermeture percutanée d auricule gauche Fermeture percutanée d auricule gauche 1 2 Thrombus dans l'auricule gauche 3 Risque annuel d'avc avec l'aspirine ou la warfarine en prévention primaire 4 5 Cas Clinique n 2 -Un homme de 75 ans a pour ATCD

Plus en détail

Recherche à visée diagnostique Particularités organisationnelles et méthodologiques Gilles Chatellier Unité d Epidémiologie et de Recherche Clinique

Recherche à visée diagnostique Particularités organisationnelles et méthodologiques Gilles Chatellier Unité d Epidémiologie et de Recherche Clinique Recherche à visée diagnostique Particularités organisationnelles et méthodologiques Gilles Chatellier Unité d Epidémiologie et de Recherche Clinique HEGP Paris 1 Les principales étapes d un projet Idée

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Méthodes Schéma de l essai. de la PA selon les recommandations actuelles),

Méthodes Schéma de l essai. de la PA selon les recommandations actuelles), Diminution rapide de la pression artérielle chez des patients présentant une hémorragie cérébrale aiguë (Article traduit et modifié d après N Engl J Med 2013;368:2355-65). L hémorragie cérébrale aiguë

Plus en détail

MUCOMYST PRÉ-CORONARO ET NÉPHROPATHIE

MUCOMYST PRÉ-CORONARO ET NÉPHROPATHIE MUCOMYST PRÉ-CORONARO ET NÉPHROPATHIE QUESTION : Est-ce que l administration de Mucomyst avant une coronarographie chez des patients à risque peut prévenir la néphropathie induite par le contraste? AUTEUR

Plus en détail

Michel Krempf, Nantes

Michel Krempf, Nantes Michel Krempf, Nantes Liens d intérêts: Astra-Zeneca, Abbott, BMS, Bayer pharma, MSD, Shering-Plough, Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Lilly, Pierre Fabre, GSK, Takeda, Pfizer, Novartis, Roche, FICT, Danone,

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RCP 2010 OPTIMISATION DU MCE Fréquence: 100/min Compression : 4 5cm Pas de balancement du tronc Main toujours en place Durée compression = relâchement 30 compressions / 2 insufflations

Plus en détail

CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH

CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH CEA-TECH ADDRESSING CHALLENGES FOR BIOLOGY AND HEALTH 08 APRIL 2014 CEA, A MAJOR ACTOR IN RESEARCH & INNOVATION Direction of CEA Technology Defense Security Military Applications Division Nuclear Energy

Plus en détail

Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality

Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality Teo Ai Lin, Evelyn (Dr) Associate Professor Department of Building National University of Singapore BCA Green Mark (version 4.0) 2007 Version

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge de la Fibrillation Atriale

Nouveautés dans la prise en charge de la Fibrillation Atriale The European Society of Cardiology 2010 Nouveautés dans la prise en charge de la Fibrillation Atriale Michaël Peyrol Unité de Rythmologie, Service de cardiologie CHU Nord 1 1 The European Society of Cardiology

Plus en détail

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie?

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? C Rodriguez-Régent¹, C Oppenheim¹, M Tisserand¹, D Calvet², AD Devauchelle¹, X Leclerc³, E Touzé², JP Pruvo³, JF Méder¹. ¹ Service de neuroradiologie,

Plus en détail

Scanner de Perfusion avec Réduction de Dose dans la Caractérisation du Vasospasme Cérébral

Scanner de Perfusion avec Réduction de Dose dans la Caractérisation du Vasospasme Cérébral Scanner de Perfusion avec Réduction de Dose dans la Caractérisation du Vasospasme Cérébral N. Bricout, P. Aguettaz, L. Estrade, F. Boustia, E. Kalsoum, X. Leclerc CHRU de Lille Service de Neuroradiologie

Plus en détail

Cohorte de patients ayant un cadasil

Cohorte de patients ayant un cadasil CADASIL - Cohorte de patients ayant un cadasil Head : Chabriat Hugues, CERVCO CENTRE DE RÉFÉRENCES POUR LES MALADIES RARES DES VAISSEAUX DU CERVEAU ET DE L'OEIL, HOPITAL LARIBOISIERE Last update : 07/12/2013

Plus en détail

La thrombolyse préhospitalière en pra3que après STREAM. TA Trung Hung SMUR- Réanima2on Centre Hospitalier de Longjumeau

La thrombolyse préhospitalière en pra3que après STREAM. TA Trung Hung SMUR- Réanima2on Centre Hospitalier de Longjumeau La thrombolyse préhospitalière en pra3que après STREAM TA Trung Hung SMUR- Réanima2on Centre Hospitalier de Longjumeau Mes conflits d intérêt : Merci à Frans Van de Werf pour ses diapos Jeudi 11 avril 2013

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 60831-1 1996 AMENDEMENT 1 AMENDMENT 1 2002-09 Amendement 1 Condensateurs shunt de puissance autorégénérateurs pour réseaux à courant alternatif de tension

Plus en détail

Traitement standard des GBM: ASTRO 2010: - Nombreuses études rétrospectives - Quelques études cliniques préliminaires

Traitement standard des GBM: ASTRO 2010: - Nombreuses études rétrospectives - Quelques études cliniques préliminaires Tumeurs primitives Traitement standard des GBM: - Résection aussi complète que possible - Bénéfice de la RCT postopératoire - Patients les plus âgés?? (50% > 65 ans) - Quid du TMZ?? ASTRO 2010: - Nombreuses

Plus en détail

Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240.

Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240. FRENCHAY APHASIA SCREENING TEST (FAST) Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240. Abréviation FAST Auteur Enderby

Plus en détail

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Telemonitoring Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Télémédecine Teleconsultation ( with patient) Telediagnostics ( with data) Telemonitoring ( non invasive captation of physiological parameters) Telecare ( treatment

Plus en détail

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Nacer Boubenna, PhD Chargé de mission Europe au siège de l Inserm Coordinateur du Point de contact national santé Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Paris 6 juin 204 Définitions

Plus en détail

Indications respectives de l angioplastie primaire et de la fibrinolyse intra-veineuse dans le SCA - patients non choqués -patients en choc

Indications respectives de l angioplastie primaire et de la fibrinolyse intra-veineuse dans le SCA - patients non choqués -patients en choc Indications respectives de l angioplastie primaire et de la fibrinolyse intra-veineuse dans le SCA - patients non choqués -patients en choc cardiogénique Plan Introduction Indications formelles Angioplastie

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

Thromboprophylaxie MTEV PTH PTG. Nouveaux anticoagulants oraux. Que faire chez le patient programmé pour une chirurgie?

Thromboprophylaxie MTEV PTH PTG. Nouveaux anticoagulants oraux. Que faire chez le patient programmé pour une chirurgie? Prise en charge d un patient traité par dabigatran ou rivaroxaban au long cours présentant une hémorragie grave ou devant bénéficier d un geste invasif programmé ou urgent P Albaladejo Pôle Anesthésie

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Du nouveau pour le médecin traitant. JJ Goy Cardiologie, HFR 6 novembre 2014

Embolie pulmonaire. Du nouveau pour le médecin traitant. JJ Goy Cardiologie, HFR 6 novembre 2014 Embolie pulmonaire. Du nouveau pour le médecin traitant JJ Goy Cardiologie, HFR 6 novembre 2014 Facteurs prédisposants à la TVP Facteurs prédisposants à la TVP Stratification du risque Embolie suspectée

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

By the American College of Emergecy Physicians (2013) Presented by :Sabrina Chaouch

By the American College of Emergecy Physicians (2013) Presented by :Sabrina Chaouch By the American College of Emergecy Physicians (2013) Presented by :Sabrina Chaouch Les adultes âgés sont fréquemment hospitalisés après un épisode de syncope inexpliquée. Les admissions actuelles sont

Plus en détail

Les Urgentistes devraient-ils utiliser la Procalcitonine?

Les Urgentistes devraient-ils utiliser la Procalcitonine? Les Urgentistes devraient-ils utiliser la Procalcitonine? Débat Pro-Con Yann-Erick Claessens Service d Urgences Adultes et Equipe Immunité Innée Hôpital Cochin, APHP, Université Paris Descartes, Inserm

Plus en détail

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer Prostate Cancer The prostate is a gland in men that makes a liquid that forms part of semen. Its size is about 2 centimeters by 2 centimeters and is located in the pelvic area. The prostate uses a male

Plus en détail

Dijon Stroke Registry

Dijon Stroke Registry - Dijon Stroke Registry Responsable(s) : Béjot Yannick, Registre Dijonnais des AVC, Centre d'epidémiologie et de Santé Publique de Bourgogne, EA4184, Faculté de Médecine de Dijon, Université de Bourgogne

Plus en détail

Nouvelles modalités d imagerie interventionnelle (3D, fusion, guidage): application à la pathologie anévrismale

Nouvelles modalités d imagerie interventionnelle (3D, fusion, guidage): application à la pathologie anévrismale Nouvelles modalités d imagerie interventionnelle (3D, fusion, guidage): application à la pathologie anévrismale M. Chiaradia J. Mayer H. Kobeiter Service d Imagerie Médicale CHU Henri Mondor Créteil-Paris

Plus en détail

PELVIC ULTRASONOGRAPHY LOWER ABDOMEN ULTRASONOGRAPHY

PELVIC ULTRASONOGRAPHY LOWER ABDOMEN ULTRASONOGRAPHY PELVIC ULTRASONOGRAPHY LOWER ABDOMEN ULTRASONOGRAPHY PREPARATION: Drink 4 glasses of still mineral water one hour before the exam Do not empty your bladder until the exam is completed WHAT YOU SHOULD BRING:

Plus en détail

LECTURE CRITIQUE DE DEUX MÉTA-

LECTURE CRITIQUE DE DEUX MÉTA- LECTURE CRITIQUE DE DEUX MÉTA- ANALYSES PORTANT SUR LA SÉCURITÉ CARDIO-VASCULAIRE DES INHIBITEURS DE LA DIPEPTIDYL- PEPTIDASE 4 1 Marielle Buisson 31/05/2013 2 Conclusion: treatment with DPP4 reduces the

Plus en détail

Head of Advisory Board

Head of Advisory Board Habib GHEDIRA, MD Habib GHEDIRA, MD Head of Advisory Board Tunisia : A Small Country Who Wants to Fly High Source : www.ins.nat.tn/ GDP per capita : $3,970 Urban population: 65.8% Independence : 1956 Population:

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DES AVC HYPERTENSIFS

LA PRISE EN CHARGE DES AVC HYPERTENSIFS 4 ème SEMINAIRE FRANCO-IVOIRIEN SUR L HTA ET 2 èmes JOURNEES DE L HTA A BOUAKE LA PRISE EN CHARGE DES AVC HYPERTENSIFS Ange-Eric KOUAME-ASSOUAN Maître de Conférences Agrégé de Neurologie Bouaké, Côte d

Plus en détail

CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS

CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS Défini&on angor stable Douleur angineuse de brève durée, déclenchée par l effort ou ses équivalents, calmée par l arrêt de l effort

Plus en détail

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique Ahmed Meghzifene Chef de la Section Dosimétrie et Physique Médicale, Division de la Santé Humaine, Dept

Plus en détail

Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires. Didier Leys (Lille)

Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires. Didier Leys (Lille) Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires Didier Leys (Lille) Généralités sur les AVC AVC: quelques chiffres Par million d habitants /an: 2400 AVC (75%: 1er AVC) 500 AIT A 1

Plus en détail

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE 1. M DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E): NAME OF RESEARCHER: 3. TITRE DU COLLOQUE: TITLE OF CONFERENCE: 2. VEUILLEZ COCHER

Plus en détail

Nouveautés en imagerie des Urgences Impact sur nos pratiques

Nouveautés en imagerie des Urgences Impact sur nos pratiques La Grande Motte, le 28 Mai 2016 Nouveautés en imagerie des Urgences Impact sur nos pratiques I. Millet Service d Imagerie Médicale CHU Lapeyronie, Montpellier Objectifs Nouveautés devant une symptomatologie

Plus en détail

Hypertension artérielle et fonction des grosses artères. Pierre Fesler Service de Médecine Interne - Hôpital Lapeyronie

Hypertension artérielle et fonction des grosses artères. Pierre Fesler Service de Médecine Interne - Hôpital Lapeyronie Hypertension artérielle et fonction des grosses artères Pierre Fesler Service de Médecine Interne - Hôpital Lapeyronie PA et risque CDV Age PA CAD OR (95% CI) < 50 ans PAS 1.14 (1.06-1.24) PAD 1.34 (1.18-1.51)

Plus en détail

POSTING APPLICATION OF THE PAY EQUITY ACT (SECTIONS 76.3 AND 76.4) PAY EQUITY AUDIT WITHIN THE PAY EQUITY PLAN OF THE CONSEIL DU TRÉSOR

POSTING APPLICATION OF THE PAY EQUITY ACT (SECTIONS 76.3 AND 76.4) PAY EQUITY AUDIT WITHIN THE PAY EQUITY PLAN OF THE CONSEIL DU TRÉSOR Version officielle en français disponible ici POSTING APPLICATION OF THE PAY EQUITY ACT (SECTIONS 76.3 AND 76.4) PAY EQUITY AUDIT WITHIN THE PAY EQUITY PLAN OF THE CONSEIL DU TRÉSOR FOR ALL EMPLOYEES IN

Plus en détail

Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS

Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS Ballon ou stent actif : rapport coût-efficacité pour le traitement de la resténose de BMS Pr Pierre COSTE Hôpital Cardiologique du Haut - Lévêque Université de BORDEAUX 2 - France Conflits d intérêt Subvention

Plus en détail

VESUVE (beta) - Velcade: study of real-life use

VESUVE (beta) - Velcade: study of real-life use VESUVE (beta) - Velcade: study of real-life use Responsable(s) : Fourrier-Reglat Annie, U657- Université Bordeaux Segalen Moore Nicholas, U657- Université Bordeaux Segalen Date de modification : 05/09/2017

Plus en détail

Stentrievers in large vessel stroke V. COSTALAT, C. ARQUIZAN, G. GASCOU, F. DANIERE, P. MACHI, C. RIQUELME & A. BONAFE

Stentrievers in large vessel stroke V. COSTALAT, C. ARQUIZAN, G. GASCOU, F. DANIERE, P. MACHI, C. RIQUELME & A. BONAFE Stentrievers in large vessel stroke M ontpellier Experience M onocentric prospective database 330 patients V. COSTALAT, C. ARQUIZAN, G. GASCOU, F. DANIERE, P. MACHI, C. RIQUELME & A. BONAFE Disclosure

Plus en détail

Acuponcture et traitement. de l hypertension l méta-analyseanalyse. American Journal of Hypertension January Volume 22-Number 1,

Acuponcture et traitement. de l hypertension l méta-analyseanalyse. American Journal of Hypertension January Volume 22-Number 1, Acuponcture et traitement de l hypertension l une méta-analyseanalyse American Journal of Hypertension January 2009-Volume 22-Number 1,122-128 128 The very beginning Introduction Acuponcture effets rapportés:

Plus en détail

AVC Une maladie hétérogène

AVC Une maladie hétérogène AVC Une maladie hétérogène Pr. Jean-Louis MAS Journée Recherche et Santé AVC: de la clinique à la physiopathologie Paris, 24 novembre 2015 AVC: une maladie hétérogène Hémorragie méningée 5% 80% Infarctus

Plus en détail