5 // Champ en profondeur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5 // Champ en profondeur"

Transcription

1 1 1 // Description On distingue principalement : les objectifs standards f = 50 mm les objectifs grand angle f = 8 mm les téléobjectifs f = 500 mm les objectifs à distance focale image variable ou zooms; f = 8-85 mm. Les objectifs sont des systèmes optiques complexes comprenant plusieurs lentilles (parfois plus d une dizaine) et un diaphragme de diamètre variable. Lorsque les lentilles sont très nombreuses, elles sont organisées en plusieurs groupes. Le diaphragme permet de maîtriser la quantité de lumière qui va former l image. // Relations objet \ image dans les objectifs Objet à l infini L objet est caractérisé par son diamètre apparent θ. L image instrumentale est toujours à distance finie (sur la pellicule). Elle est caractérisée par sa dimension y. La relation entre θ et y est : objet à distance finie y = f.tanθ. L objet est caractérisé par sa dimension y. La relation entre y et y est : g y = y' y = H' A' HA F' A' = f = FA 3 // Diaphragme d ouverture et pupilles Dans les objectifs photographiques, le diaphragme d ouverture a en général un diamètre variable. Le nombre d ouverture (ou plus simplement l ouverture) est une caractéristique de l objectif. On rappelle qu il représente le rapport entre la distance focale image et le diamètre de la pupille d entrée. On note N ce rapport : N = φ En photographie, les nombres d ouverture d un objectif sont normalisés. Ils suivent une suite géométrique de raison. Sur de nombreuses bagues d objectifs, on retrouve les nombres suivants: 1,4 ; ;,8 ; 4 ; 5,6 ; 8 ; 11 ; 16 etc... 4 // Champ en largeur On peut étudier les champs en largeur d un objectif en utilisant les notions développées dans le chapitre 3. En fait, il arrive souvent que le problème soit simplifié. En effet il semble normal que le format du négatif soit à l intérieur du champ de pleine lumière. Si tel n était pas le cas, les photographies seraient assombries sur les bords. On simplifie donc le problème en précisant que le format du négatif est juste inscrit dans le champ de pleine lumière. On obtient alors la figure suivante :

2 Le cercle correspond au champ de pleine lumière; Le rectangle correspond au négatif; On remarque que le diamètre du champ de pleine lumière est égal à la diagonale du négatif. En prenant l exemple du format standard 4x36 (4 mm et 36 mm pour les cotés du rectangle), on peut écrire : (Φ pl )²= 4²+36² Φ pl = 43,3 mm. Le champ de pleine lumière image est donc caractérisé par le format du négatif. Pour calculer le champ de pleine lumière objet, on utilise les relations objet \ image vues au paragraphe. 5 // Champ en profondeur Les calculs de champ en largeur permettent de savoir dans le plan de mise au point (là où se trouve l objet) quels sont les points de ce plan qui sont vus. Les calculs de profondeur de champ permettent, eux, de savoir quels sont les plans vus nets autour du plan de mise au point (en avant et en arrière du plan). En simplifiant un peu on obtient la figure suivante : plan de mise au point zone A zone B zone C zones A et C : les images de ces zones sont perçues floues; zone B : les images de cette zone sont perçues nettes. Calcul de la profondeur de champ On note dans la suite C et D les points objets qui encadrent le champ en profondeur de l objectif. La méthode de calcul de la profondeur de champ proposée ici consiste à déterminer les positions des points C et D par rapport à A pour en déduire la distance les séparant. calcul de CA : [A] C B A ε / J I r - ε / Les triangles CAB et BIJ sur la Erreur! Source du renvoi introuvable., sont semblables. On peut écrire : φ AB ε ε IJ = = CA BI A CA d où : ε CA = A φ ε calcul de AD :

3 3 ε / A [A] B D I J r + ε / Les triangles ABD et BIJ sur la figure 8, sont semblables. On peut écrire : AB IJ = AD BI φ ε ε + = A AD d'où : ε AD = A φ + ε calcul de CD : ε ε CD = CA + AD = A + A φ ε φ ε 1 1 CD = + ε A φ ε φ + ε La dernière expression peut aussi s écrire après réduction au même dénominateur : ε φ CD = A φ ε En reprenant la relation obtenue pour l'expression de CD, et en supposant que φ soit très grand devant ε, on obtient CD = ε A φ Or : N =, φ ε' f g y ( A,A' ) = = ε FA A En photographie la distance entre le plan de mise au point [A] et l objectif est de l ordre de quelques mètres (pour la grande majorité des prises de vue), et le foyer F est situé à quelques dizaines de millimètres de la pupille d'entrée. On a donc "approximé " la distance Ap e à la distance AF. Finalement on obtient : Ape ε' CD = A = ε'. N f N '. AP e 6 // Limite de séparation Pour déterminer la limite de séparation de l objectif photographique, on travaille sur deux paramètres: la diffraction et la taille des grains du négatif. Pour que l'objectif puisse donner deux images distinctes, il faut que la distance angulaire séparant deux points objets à l'infini soit supérieure à une certaine valeur α lim ( diff).

4 4 On admettra la relation donnant α lim ( diff) : α lim, λ ( diff ) = 1 φ ( α lim ( diff) exprimé en radians ) Si on note A et B les deux points images obtenues, la distance séparant ces deux points est : 1, λ A' B' ( diff ) = φ lim Cette valeur est à comparer au diamètre des grains du négatif. C est la plus grande des deux valeurs qui caractérise la limite de séparation de l objectif. 7 // Photométrie On admettra la relation suivante qui donne directement l éclairement de l image sur le négatif : on note : E l éclairement T le facteur de transmission L la luminance de l objet N le nombre d ouverture de l objectif T L E' = π ( E exprimé en lux ). 4 N L éclairement est utilisé pour définir l exposition lumineuse notée H : H = E'.t Dans cette expression, t représente le temps d exposition. On utilise cette définition pour établir une relation entre deux temps d exposition correspondant à deux ouvertures différentes. On suppose que le temps d exposition t 1 associé à l ouverture N 1 donne une exposition lumineuse correcte (l image surexposée est trop claire et l image sous-exposée est trop sombre). Pour un temps d exposition t, il faudra choisir l ouverture N telle que : t1 t = N1 N

5 5 Etude d un objectif à distance focale image variable. Le système étudié est décrit ci-dessous : Exercice 1 L 1 L L 3 [H 0 ] [H 0 ] F 0 Données : f 1 = f 3 = - 60 mm f = 36 mm L 1 L 3 = 30 mm On pose x = L 1 L L 3 H 0 = 40 mm et f 0 = 5 mm. Le système de plans principaux H 0 et H 0 est doté d un diaphragme d ouverture variable situé dans le plan [H 0 ]. On donne φ 0 = 3,15 mm. Dans tout le problème on suppose que l objet AB est à l infini. La chaîne d images sera notée : L L H + H' A A A A A' 1 L 3 1 // Calculer L 1 A 1 et exprimer y 1 en fonction de α le diamètre apparent de l objet. Exprimer également L A 1 en fonction de x. // Exprimer L A en fonction de x. 3 // L association des trois lentilles minces {L 1 + L + L 3 } constitue un système afocal. 3-1 // Que peut-on dire alors de A par rapport à L 3? 3- // Montrer que pour x = 0 ou x = 30 mm, le système {L 1 + L + L 3 } est bien afocal. 3-3 // Calculer le grossissement G (en valeur algébrique) de {L 1 + L + L 3 }dans les deux cas x = 0 et x = 30 mm. 3-4 // En déduire la distance focale image du système entier dans les deux cas. 4 // Calculer pour x = 1 mm l objet étant à l infini de diamètre apparent α = -, les caractéristiques suivantes : L 1 A 1 et y 1. L A et y. L 3 A 3 et y 3. H 0 A et y. f la distance focale image du système entier. Exercice Un objectif photographique de distance focale image f = 100 mm, comprend deux lentilles minces L 1 (convergente) et L (divergente). La distance séparant les deux lentilles est de 5 mm (dans tout le problème).

6 6 1 // On donne L F = 50 mm. Déterminer les distances focales images de L 1 et L. On vérifiera que le symbole (ou formule) du doublet est alors : -1-(-). // La mise au point s effectue par déplacement de l ensemble {L 1 +L }. On note A le point sur l axe situé dans le plan du négatif. Pour des raisons techniques la position du point A satisfait la condition : 50 mm L A 58,83 mm. Déterminer les positions du premier et du dernier plan (respectivement [A min ] et [A max ]) vus nets sur le négatif, en ne tenant compte ici que du réglage de la mise au point (il ne s agit donc pas d un calcul de profondeur de champ). 3 // L objet photographié est à l infini. L objectif est muni d un diaphragme d ouverture circulaire situé entre L 1 et L, à 10 mm de L 1. Son diamètre est : 10 mm. 3-a // Calculer les caractéristiques (position est diamètre) des pupilles d entrée et de sortie de l objectif. 3-b // Quel est le nombre d ouverture utilisé? 3-c // Le diamètre du champ de pleine lumière est de 43,6 mm, dans le plan de l image. Calculer les diamètres minimums à donner aux lentilles L 1 et L pour qu elles ne diaphragment pas un faisceau issu d un point du bord du champ de pleine lumière objet. 4 // L objet est à distance finie. 4-a // Calculer le grandissement transversal de l objectif pour un objet situé dans le plan [A min ]. 4-b // On souhaite améliorer ce grandissement dans le cadre de prises de vues en macrophotographie. Pour cela on éloigne l objectif du négatif grâce à un dispositif adapté (bague-allonge). Calculer L A pour que le grandissement transversal devienne égal à 0,5 en valeur absolue. Déterminer alors la position du plan photographié : on calculera L 1 A. 5 // L appareil est muni d une cellule photoélectrique reliée à un calculateur électronique permettant d établir les couples possibles de valeurs d ouverture N et de temps d exposition t (ou vitesse). Le négatif est correctement exposé pour t = 1/60 s et N = 5,6. Préciser l exposition du négatif (correcte, sur-exposé ou sous-exposé) pour les valeurs suivantes : N = 5,6 et t = 1/15 s ; N = 4 et t = 1/60 s ; N = 8 et t = 1/30 s. Justifier les réponses. 6 // L objet photographié situé à 30 mètres de l objectif (donc supposé à l infini) traverse le champ de l appareil à la vitesse de 7 km/h. Calculer la valeur limite de t, permettant de figer l objet sur le négatif et d éviter ainsi le flou de l image. On prendra 30 micromètres pour le diamètre du cercle de tolérance. Exercice 3 On considère un objectif d'appareil photographique constitué successivement par: - une lentille mince convergente L 1, de centre optique O 1, de distance focale 1 = 40 mm. - une lentille mince divergente L, de centre optique O, de distance focale = - 0 mm. La distance entre ces deux lentilles est égale à 5 mm. Le diaphragme d ouverture, de centre D o, se situe à une distance mm. L appareil photographique est utilisé pour la photographie d objets très éloignés. O 1Do = 0 mm. Son diamètre est égal à 0 1 // Déterminer par le calcul la position (par rapport au point O ) et la dimension de l image d un objet AB très éloigné, de diamètre apparent α=0,1 rad. // Déterminer la position, par rapport au point O 1, du centre P e de la pupille d entrée. Déterminer la position, par rapport au point O, du centre P s de la pupille de sortie. 3 // Calculer le nombre d ouverture N de l objectif. 4 // Le diamètre du champ image de pleine lumière est égal à 50 mm. Calculer le champ objet de pleine lumière.

7 7 5 // Calculer les diamètres minima des lentilles L 1 et L nécessaires pour ne pas diaphragmer le faisceau utile issu du bord du champ de pleine lumière. Exercice 4 Un téléobjectif comprend deux lentilles minces L 1 et L telles que : f 1 = 75 mm ; L 1 L = 5 mm ; f = -100 mm. Chaque lentille a un diamètre de 5 mm. 1 // Déterminer la distance focale image et les positions des éléments cardinaux de l objectif. // La mise au point est faite à l infini. -1 // Déterminer le diaphragme d ouverture et le diaphragme de champ de l objectif. Préciser la valeur du nombre d ouverture. - // Calculer les champs de pleine lumière objet et image. -3 // Le format du négatif 4x36 est-il approprié? 3 // La mise au point est faite à 5 mètres de L 1. Sur le film négatif, le diamètre du cercle de tolérance a un diamètre égal à 30 µm. Calculer la profondeur de champ objet CD. Exercice 5 On considère un objectif photographique comprenant deux lentilles minces L 1 et L telles que : f 1 = 100 mm ; f = -75 mm. 1/ Exprimer f et L F' en fonction uniquement de la distance e entre les deux lentilles. En déduire un encadrement de e. // Calculer f et les positions des éléments cardinaux pour e = 75 mm. 3 // L objectif comprend un diaphragme d ouverture variable. La pupille de sortie est telle que : L P s = 37, 5 mm. 3-1 // Déterminer la position de la pupille d entrée. 3- // Calculer le diamètre de la pupille de sortie pour une ouverture N=4. 4 // On prend dans la suite N = 4 et φ Ps =18,75 mm. Sur le négatif, le diamètre du cercle de tolérance est de 0,5 mm. La mise au point est réalisée à l infini. Définir et déterminer la profondeur de champ. 5 // On photographie un coucher de soleil. Le diamètre apparent du soleil est de 0,6. On obtient sur le négatif, un éclairement de 5 lux. La sensibilité du film est 1 dans la norme allemande DIN. Ce film doit recevoir une exposition lumineuse de 0,1 lx.s. 5-1 // Calculer le temps d exposition permettant d obtenir une image correctement exposée pour la sensibilité choisie. 5- // Calculer le temps d exposition nécessaire pour une ouverture N=16. Exercice 6 Soit un objectif photographique de distance focale image 135 mm ouvert à f/8. Ses points principaux sont H et H, sa pupille d entrée P e. On donne : HH ' = 10 mm HP e =10 mm Format du négatif : 4 mm x 36 mm. A/ Mise au point à l infini. Le champ de pleine lumière image a pour dimension la diagonale du format du négatif. 1 // Calculer le diamètre et la position de la pupille de sortie.

8 8 // Calculer le champ objet. 3 // La première lentille de l objectif est située à 10 mm de H : L 1 H' =10 mm. Quel diamètre minimum faut-il donner à cette lentille pour que le champ objet ne diminue pas. B/ Mise au point à 5 mètres. AH = 5 mm. 1 // Le plan du film étant fixe, dans quel sens et de combien faut-il déplacer l objectif pour faire la mise au point à 5m. // Déterminer la profondeur de champ de l objectif. le cercle de tolérance vaut 0 µm. 3 // Comment faut-il procéder pour augmenter la profondeur de champ?

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2 OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS.... 2 2. GRANDISSEMENT TRANSVERSAL... 3 3. DISTANCE FOCALE DE GAUSS... 3 4. PUISSANCE...

Plus en détail

Optique géométrique et physique

Optique géométrique et physique J.Hormière / 2 Optique géométrique et physique I Un objectif de distance focale f 320 mm est constitué par un doublet (L, L 2 ) de formule 8, 5, 4 (f 8a, e 5a, f 2 4a). La lumière rencontre d abord la

Plus en détail

Sommaire. Notion de mise au point. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6. Exercice 7. Exercice 8. Exercice 9.

Sommaire. Notion de mise au point. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6. Exercice 7. Exercice 8. Exercice 9. Sommaire Exercice 1 Notion de mise au point Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 Exercice 5 Exercice 6 Exercice 7 Exercice 8 Exercice 9 Exercice 10 Exercice 11 Exercice 12 Exercice 13 Exercice 14 Exercice

Plus en détail

- PROBLEME D OPTIQUE 1 -

- PROBLEME D OPTIQUE 1 - - 1 - ENONCE : «Appareil photographique» I. OBJECTIF STANAR On assimile l objectif d un appareil photographique à une lentille mince convergente () de centre O et de distance focale image f. a distance

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces Ex 01 Ex 02 Catadioptre T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces O Deux miroirs rectangulaires M et M forment un C angle de 70, AC = AC = 50 cm. 1. Un point lumineux P se trouve entre les miroirs.

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

Sujet CCP MP 2011 Physique II

Sujet CCP MP 2011 Physique II Sujet CCP MP 2011 Physique II A Optique : Propriétés et applications de l appareil photographique. A I Etude de deux composants essentiels, l objectif et le pentaprisme. Note : Le pentaprisme ne fait l

Plus en détail

TD : Lentilles minces

TD : Lentilles minces Questions de cours TD : Lentilles minces SP-Q Quelles sont les relations de conjugaison d une lentille Expressions du grandissement transversal SP-Q Comment construire le rayon émergent correspondant à

Plus en détail

Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012

Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012 DS le er octobre 202 OPTIQUE ATOMISTIQUE NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Les copies illisibles ou mal présentées seront

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - 1 exercice 1 : Un objet AB de hauteur 3 cm est placé devant une lentille convergente de vergence 10 d. L'objet, assimilable

Plus en détail

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques : Université de Cergy-Pontoise 2015-2016 Complément d optique géométrique et de mécanique S2-CUPGE-MP/PC TD n o 3 : Lentilles minces sphériques Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Plus en détail

Document 1 Quelques rudiments de photographie : la vitesse, l ouverture et la focale

Document 1 Quelques rudiments de photographie : la vitesse, l ouverture et la focale Document 1 Quelques rudiments de photographie : la vitesse, l ouverture et la focale On présente ici le principe général de l'exposition, ainsi qu'une vue d'ensemble des paramètres qui lui sont associés

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

La photographie par Gilbert Gastebois

La photographie par Gilbert Gastebois La photographie par Gilbert Gastebois 1.Les lentilles minces dans les conditions de Gauss 1.1 Schéma des rayons lumineux dans une lentille stigmatique. p = - OA ( p < 0 ) p' = OA' ( p' > 0 ) f ' = OF '

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

Le microscope optique ou photonique

Le microscope optique ou photonique Le microscope optique ou photonique I description : Le microscope est composé de deux systèmes optiques, l objectif et l oculaire, chacun pouvant être considéré comme une lentille mince convergente L objectif

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et Lentilles I 77. Phare. Un phare est constitué par un filament lumineux de cm de long et par une lentille de diamètre cm. Lorsque celleci est à cm du filament, elle en donne une image nette sur un écran

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Partie A : OPTIQUE QUELQUES PROPRIETES ET APPLICATIONS DE L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE Un appareil photo est constitué d un ensemble de lentilles dont le but est de former

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Principe de l'appareil photographique

Principe de l'appareil photographique Principe de l'appareil photographique Principe de base et Caractéristiques Ce que vous devez absolument savoir de votre appareil! Principes techniques Les objectifs Les réglages Les pièges Principes techniques

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Les questions sont présentées par chapitre et en deux colonnes. La première colonne est relative

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

REALISATION D UN MICROSCOPE

REALISATION D UN MICROSCOPE REALISATION D UN MICROSCOPE N.B. : Un certain nombre d items, signalés par un logo demandent un travail préparatoire : lecture avant la séance de TP, tracé théorique, bref calcul Un microscope est constitué,

Plus en détail

R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI

R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI TP OPTIQUE RDUPERRAY Lycée FBUISSON PTSI LUNETTE ASTRONOMIQUE OBJECTIFS Utiliser des systèmes optiques dans les conditions de Gauss (alignement axial et vertical, éclairage de l objet, ) Connaître les

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces Lycée rançois Arago Perpignan M.P.S.I. - TD d optique n o Lentilles sphériques minces Exercice - Constructions de rayons émergents. Représenter les rayons émergents correspondants aux rayons incidents

Plus en détail

Grandissement et grossissement

Grandissement et grossissement I. Formule de conjugaison et grandissement : Grandissement et grossissement. Construire l image A B de à travers la lentille de distance focale f =0,0m en dessinant la marche de 3 rayons.. En utilisant

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique CORRIGE TD n EXERCICE : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux EXERCICE : la lunette astronomique Une lunette astronomique est constituée dun objectif L de focale f =0 cm et dun

Plus en détail

Oraux : optique géométrique

Oraux : optique géométrique Extraits de rapports de jury : - Le tracé de rayons, dans des cas les plus triviaux, engendre de nombreuses erreurs et imprécisions, même avec une seule lentille (tracé de l'émergent pour un incident quelconque,

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : Q. p.10. Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 5 o. Décrivez l état de polarisation du

Plus en détail

image intermédiaire plan du réticule

image intermédiaire plan du réticule Principe et utilisation de lunette, collimateurs et viseurs On se propose d étudier les appareils permettant de réaliser des pointés et des mesures. Pour l utilisation correcte d un instrument d optique,

Plus en détail

Modélisation d une lunette astronomique

Modélisation d une lunette astronomique Modélisation d une lunette astronomique I. But de la manipulation : Étudier une lunette astronomique modélisée par un couple de lentilles minces convergentes, constituant un ensemble afocal qui est à définir.

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction O21 Interféromètre de Michelson On raisonne sur l interféromètre de Michelson réglé de telle sorte que l on observe des anneaux avec une source étendue.

Plus en détail

Exercices sur les miroirs plans

Exercices sur les miroirs plans Exercices sur les miroirs plans 1 Concepts de base... Faire un commentaire pour chaque affirmation suivante : 1. Nous pouvons voir la lumière puisque nous pouvons visualiser un faisceau lumineux en dispersant

Plus en détail

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés Nous allons voir ici différentes expériences où l utilisation d un spectromètre à CCD permet de réaliser des

Plus en détail

Instruments d optique

Instruments d optique Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Instruments d optique HOUARD : Optique SEXTANT : Optique expérimentale GRECIAS : Physique SUP PCSI 1 I) Appareil photo Nous commençons l étude

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

Phénomènes vibratoires et optique

Phénomènes vibratoires et optique Travaux dirigés Phénomènes vibratoires et optique K. F. Ren L3 IUP ME 2015 1 Oscillations 1.1 Etude d un oscillateur harmonique Un oscillateur harmonique est décrit par l équation : u(t) = 0, 4 cos(5πt

Plus en détail

L hyperfocale Définition

L hyperfocale Définition L hyperfocale Définition : La distance hyperfocale (dans le langage courant l hyperfocale) est la distance minimum au-delà de laquelle les sujets sont perçus comme nets lorsque la mise au point est à l

Plus en détail

Le diaphragme (photographie)

Le diaphragme (photographie) Le diaphragme est un dispositif mécanique logé dans l'objectif. Il est destiné à contrôler la quantité de lumière pénétrant dans l appareil pour frapper la surface photosensible (capteur ou film argentique).

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures 1 DS2 Sciences Physiques MP 2015-2016 Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures Problème n o 1 Propagation de signaux électriques X PC 2006 On considère une ligne électrique

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

PARCOURS SCIENTIFIQUE CYCLE TERMINAL DU BAC PRO

PARCOURS SCIENTIFIQUE CYCLE TERMINAL DU BAC PRO PARCOURS SCIENTIFIQUE CYCLE TERMINAL DU BAC PRO ATELIER SL4 : COMMENT VOIR DE PETITS OBJETS? Benoît PATEY (IEN) - Laurent DERNIS - François HAUSSOULLIEZ - Patrice HUMIERE - Nicolas NOWAK - Gérard VERSTRAETE

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

Objectif 24. L'appareil photo

Objectif 24. L'appareil photo L'appareil photo Sommaire Les formats Les boîtiers Les différentes commandes Le fonctionnement Les objectifs et leurs usages L entretien Les formats 110 (collection) APS (collection) 35 mm ou 24 x 36 Moyen

Plus en détail

La figure ci-contre décrit trois situations particulières de visibilité correspondant à un faisceau conique incident issu du point objet B.

La figure ci-contre décrit trois situations particulières de visibilité correspondant à un faisceau conique incident issu du point objet B. Chapitre 7 : champs d un objectif et pertes d éclairement dans le champ de l image 1 Champ des instruments 1.1 Définition Le champ total d un instrument est la région tridimensionnelle de l espace dont

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

Exercices. OA' = 12 cm. -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exercices. OA' = 12 cm. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Sirius re S - Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

Si le symbole du doublet est donné par la suite des trois nombres p, q, r, alors. f 1 = p.a e = q.a f 2 = r.a Ici p = 3, q = 2 et r = 1

Si le symbole du doublet est donné par la suite des trois nombres p, q, r, alors. f 1 = p.a e = q.a f 2 = r.a Ici p = 3, q = 2 et r = 1 Corrigé du BTSOL 2003 OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE Joseph Hormière / Bures sur Yvette Attention : Ces corrigés n'ont pas valeur de correction officielle. En aucun cas ils ne constituent le cadre de

Plus en détail

Chapitre 5 : Le télescope de Newton

Chapitre 5 : Le télescope de Newton Terminale pécialité Chapitre 5 : Le télescope de Newton s : - avoir que l image intermédiaire donnée par le miroir concave est un objet pour le système miroir plan - oculaire; - Construction graphique

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

Lycée CARNOT- Sup PCSI 1/7

Lycée CARNOT- Sup PCSI 1/7 Lycée CARNOT- Sup PCSI /7 FOCOMETRIE Le but de ce TP, d une durée de 4 heures, est la mise en oeuvre et l'étude de diverses méthodes focométriques, permettant la détermination de la distance focale de

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave MPSI2, Louis le Grand ormation des images, instruments d optique Semaine du 8 au 15 octobre On prendra n = 1 pour l air dans tous les exercices. On produira une figure soignée pour chaque situation étudiée.

Plus en détail

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Plan du chapitre : I. Présentation et conditions d utilisation 1. Définitions 2. Types de lentilles minces 3. Conditions

Plus en détail

1 Les instruments d'optique

1 Les instruments d'optique Les instruments d'optique. LES ACCESSOIRES : LENTILLES ET MIROIRS.. Lentilles minces convergentes Qu'est-ce que c'est? Une lentille mince est caractérisée par trois points singuliers et deux grandeurs

Plus en détail

Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm.

Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm. COMMENT PEUT-ON AMÉLIORER SA VISION? Exercice 1 Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm. 1)

Plus en détail

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE Durée 3 h 30 L usage des calculatrices n est pas autorisé Ce sujet comporte quatre exercices, qui sont indépendants les uns des autres : I.

Plus en détail

Approche expérimentale des effets de la diffraction sur la formation des images

Approche expérimentale des effets de la diffraction sur la formation des images N 775 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1131 Approche expérimentale des effets de la diffraction sur la formation des images Fiche professeur - TS - enseignement de spécialité par J. WALLON 1. OBJECTIFS

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées.

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées. Optique Ondulatoire Plan du cours [1] Aspect ondulatoire de la lumière [2] Interférences à deux ondes [3] Division du front d onde [4] Division d amplitude [5] Polarisation [6] Diffraction [7] Interférences

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10 Page 1/5 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

Optique géométrique 4

Optique géométrique 4 II. L œil Optique géométrique 4 1. Description L œil est formé : d une pupille qui joue le rôle de diaphragme ( diamètre variable de 2 à 8 mm ). L'iris est la partie colorée qui l'entoure. d un cristallin,

Plus en détail

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles EXPÉRIENCE 7 INSTRUMENT D'OPTIQUE I. Introduction et objectifs II. ÉQUIPEMENT Lentilles Supports à lentilles et écran Source lumineuse Numéro de la boîte de lentilles Règle métrique Banc d optique Diaphragme

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

Angle de champ. Définition et méthodes de calcul

Angle de champ. Définition et méthodes de calcul Angle de champ Définition et méthodes de calcul Angle de champ Les techniques de photographie panoramique et haute définition consistent à assembler un grand nombre de photos afin de couvrir une plus grande

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition 1ère partie Leçon 1.2 Les bases de la photo : 1ère partie l'exposition Les trois facteurs de base L'exposition d'une photographie résulte de la combinaison de trois facteurs : le flux lumineux qui traverse

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2015 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 Il sera tenu compte de la qualité de la présentation et de l expression des résultats numériques en fonction de la précision

Plus en détail

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés)

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés) Séquence L œil et l appareil photographique (5 exercices corrigés) Exercice 8 page 24 Schématiser une lentille : La lentille est convergente. n la symbolise donc par un segment vertical avec deux flèches

Plus en détail

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: Etude d un rétroprojecteur première partie. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: Etude d un rétroprojecteur première partie. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation Doc. OPT-TP-03(4.0) Date : 1 nov 2010 TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: première partie 1 But de l expérience Le but de ce TP, qui sera réalisé en deux parties, est de : 1. comprendre le fonctionnement optique

Plus en détail

FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4

FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4 FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4 Les solutions de ces exercices sont reprises sur le site web de FSAB1203. Ne consultez les solutions qu après avoir tenté sérieusement de résoudre l exercice.

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen: 6 janvier 2014 1 H. Aucun. Groupe: Vision oculaire et instruments

Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen: 6 janvier 2014 1 H. Aucun. Groupe: Vision oculaire et instruments , MATHEMATQUES Semestre 1 UNVERSTÉ DE NANTES U.F.R. des Sciences et des Techniques S.E.V.E. Bureau des Examens Nom de 'U.E. : Code de 'U.E. : Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen:

Plus en détail

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc Filières SMP & SMIA, année 202-203 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU, Maroc Les lentilles minces (suite) 2 Construction du rayon émergent correspondant à un rayon incident donné lentille convergente

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail