Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru"

Transcription

1 Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru

2 Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison d une insensibilité de la main droite, de douleur de l avant bras et un engourdissement de la main Elle est génée toute la journée et certaines nuits Depuis deux ans elle avoue avoir des fourmillements des 3 premiers rayons des deux mains A l examen clinique on retrouve une amyotrophie du versant externe de la loge thénar droite On observe un poignet droit épaissi, remanié: fracture PC ancienne

3 L interrogatoire vous fait suspecter un diagnostic. Lequel? Compléter votre examen clinique Faut-il faire des examens complémentaires?

4 Diagnostic Syndrome du canal carpien bilatéral stade évolué prédominant à droite Paresthésies des 3 premiers rayons des 2 mains Amyotrophie loge thénar (opposant du pouce) Couturière Gêne nocturne Fracture du poignet Mauvais pronostic diabète

5 Examen clinique Sensibilité territoire du nerf médian Testing musculaire Signe de Tinel Signe de Phallen ROT

6 Examen complémentaire Électromyogramme (EMG) Profil glycémique Prise en charge??

7 Syndrome du canal carpien Le plus fréquent des syndromes canalaires Facteurs de risque: activités manuelles professionnelles ou domestiques Grossesse Causes secondaires: PR, diabète, hypothyroidie, hémopathies, amylose, myxoedème, acromégalie Post-traumatique: fracture, entorse ans, femme+++ Synovite hypertrophique des fléchisseurs du poignet comprimant le nerf médian sous le ligament annulaire du carpe Traitement: Attelle du poignet nocturne en position d extension partielle Infiltration de corticoides sous le ligament annulaire chirurgical

8 Autres syndromes canalaires?

9 Autres syndromes canalaires? Membres supérieurs: Nerf cubital au coude (gouttière épitrochléo-olécranienne) Nerf cubital au poignet (canal de Guyon) Nerf radial (face postérieure de l humérus): paralysie «du samedi soir» Syndrome du défilé thoracobrachial: compression des racines C8 et TH1 par une côte cervicale Membres inférieurs: SPE au col péroné Nerf crural (hématome psoas, diabète) Syndrome du tunnel tarsien (nerf plantaire interne, externe)

10 Cas clinique n 2 Un patient de 72 ans, hypertendu, tabagique vous consulte pour des difficultés à la marche et des sensations de décharges électriques dans les membres inférieurs Les troubles ont débuté il y a 4 ans par une douleur du mollet droit qui survenait lors de la marche et cédait au repos.

11 Quelles sont les causes de douleurs des membres inférieurs apparaissant lors de la marche?

12 Claudication intermittente d origine artérielle Claudication intermittente d origine neurologique par souffrance radiculaire (canal lombaire étroit)

13 Le diagnostic d artérite des membres inférieurs a été éliminé Un an après le début des douleurs, une impression de lourdeur du membre inférieur droit apparaît A l examen clinique on retrouve une marche instable avec déficit du releveur du pied droit Les réflexes rotuliens et achilléens sont vifs, le RCP est en flexion à gauche et indifférent à droite Romberg + et hypopallesthésie bilatérale Fuites urinaires L examen des paires crâniennes et aux membres supérieurs est normal

14 Quelle est la topographie lésionnelle?

15 Syndrome pyramidal Syndrome cordonal postérieur Membres inférieurs Atteinte médullaire Quels diagnostics envisager?

16 Diagnostic Compression médullaire (tumeur bénigne, méningiome, neurinome ; myélopathie cervicarthrosique ) Tumeur intramédullaire (astrocytome, épendymome ) Syringomyélie Malformation vasculaire (fistule durale..) Sep Carence B12

17 Cas clinique n 3 Une patiente de 52 ans vous est adressée en consultation pour des douleurs des membres inférieurs évoluant de manière progressive depuis plusieurs années. Antcdts: diabète de type 2, HTA, arthrose lombaire Son père aurait présenté la même symptomatologie Elle décrit des sensations de paresthésies intermittentes parfois des sensations de brûlures et d étau au niveau des mollets Ces symptômes prédominent le soir, l empêche de s endormir Elle dit être améliorée par la marche

18 Quelles sont vos hypothèses diagnostiques? Quels examens complémentaires réalisés vous?

19 Hypothèses diagnostiques Neuropathie diabétique Emg: normal! N élimine pas une neuropathie des petites fibres Recherche signes dysautonomiques: (hypotension orthostatique, anhidrose, constipatio, diarrhée, tb vésico-sphinctérien) Equilibre diabète: HBA1C: 6,5% FO: normal Vasculaire Echodoppler artériel et veineux: normal Syndrome des jambes sans repos Bilan biologique: ferritine, Cause secondaire: TSH, iono sg, fonction rénale

20 Vous retenez chez cette patiente un syndrome des SJSR repos. Sur quels critères? Quel traitement instaurez-vous?

21 Critères clinique syndrome des jambes sans repos DIAGNOSTIC CLINIQUE Warters et al, 1995 Paresthésies ou dysesthésies des jambes entrainant le besoin de bouger Besoin impérieux de bouger en utilisant différentes stratégies pour soulager la sensation désagréable Symptomes aggravés ou exclusivement présents au repos soulagés au moins partiellement et temporairement par l activité Symptomes aggravés le soir ou durant la nuit Critères additionnels: Troubles du sommeil Mouvements involontaires associés: Mouvement périodiques du sommeil Mouvements involontaires des jambes durant l éveil et au repos Examen neurologique normal Évolution clinique Histoire familiale

22 SJSR Idiopathique Transmission autosomique dominante Formes secondaires: Neuropathie Maladie de Parkinson Neuropathie

23 Traitement Traitement par agoniste dopaminergique Forme à libération prolongée à prendre le soir Pallier 2: contramal Rivotril au coucher

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI Institut Du Rachis Parisien SÉMANTIQUE canal lombaire étroit état / congénital canal rétréci / sténose canalaire évolution acquise / dégénératif NB : rétrécissement peu

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

Les troubles sensitifs «Ca vous chatouille ou ça vous gratouille?» Dr Matthieu Rutgers & Dr Luca Leone Ateliers Pluridisciplinaires des Cliniques de l Europe 27 novembre 2010 les troubles sensitifs > Rappel

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

LA NEUROPATHIE DIABETIQUE

LA NEUROPATHIE DIABETIQUE LA NEUROPATHIE DIABETIQUE Cas de M. L. 64 ans, hospitalisé pour un diabète II déséquilibré Cohen Rebecca ATCD: Familiaux : aucun. Personnels: abcès de la marge anale en 1991. SAS appareillé Mode de vie:

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Diagnostic positif : clinique +++ acroparesthésies nocturnes des 4 derniers doigts Diagnostic de gravité : hypoesthésie déficit moteur : opposition pouce-index impossible (aspect

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques (polyneuropathies et mononeuropathies multiples)

Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques (polyneuropathies et mononeuropathies multiples) SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques (polyneuropathies et mononeuropathies multiples) Mai 2007 OBJECTIF : L objectif général de ce travail

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR Alexis descatha MCU-PH AP-HP, Unité de pathologie professionnelle, Garches UVSQ, INSERM, U1018, Villejuif PLAN TMS? Pourquoi un protocole d évaluation

Plus en détail

Chirurgie ouverte du canal carpien

Chirurgie ouverte du canal carpien Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

EPREUVE DE DOSSIERS partie numéro 2

EPREUVE DE DOSSIERS partie numéro 2 DOSSIER N 6 ENONCE Une femme de 64 ans, 1,62 m, 46 kg, a consulté pour des lombalgies apparues brutalement, il y a six jours, alors qu'elle portait un cageot. Elle avait depuis deux ans, une lombalgie

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes)

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) JJ Labat. Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes T Riant, R Robert, M Guérineau, J Rigaud Et le

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN

DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN 1 QU EST-CE QUE LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : Le canal carpien est un espace limité par les os du poignet, et un ligament rigide qui relie des os les uns aux autres

Plus en détail

Ceci facilite considérablement la conduite diagnostique (enquête anamnestique, examen clinique, explorations para cliniques).

Ceci facilite considérablement la conduite diagnostique (enquête anamnestique, examen clinique, explorations para cliniques). FOURMILLEMENTS DES MAINS (Acroparesthésies) CONDUITE à TENIR La sensation de fourmillements dans les mains, plus ou moins accompagnée d une perte de sensibilité, contrairement à l idée trop souvent répandue

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien Bertrand DEBONO, François

Plus en détail

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON)

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Philippe MEYER Xavier DEMONDION (Lille) Thierry FABRE (Bordeaux) Thierry TAVERNIER (Lyon) Cafcim 17 janvier 2015 Généralités Pathologie

Plus en détail

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS 131A : Diagnostiquer une AOMI L AOMI est l atteinte par l athérosclérose de la paroi des artères vascularisant les membres inférieurs,

Plus en détail

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts En pratiques sportives (et autres) Dr Durand-Bailloud Rééducation Fonctionnelle Centre Albert Trillat Lyon 28 03 2014 Ce dont je ne vous parlerai pas

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Diagnostic de douleurs radiculaires

Diagnostic de douleurs radiculaires UE : Appareil Locomoteur Sémiologie Date : 06/03/2013 Plage horaire : 08h à 10h Promo : DCEM1 Enseignant : Pr Thierry Schaeverbeke Ronéistes : LAGRANGE Lorène lorene.lagrange33@gmail.com LAFAYE Grégory

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS)

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) Note à l intention des maîtres de stage de sémiologie des étudiants en DFGSM2 1 et DFGSM3 Année 2012-2013 Arnaud Winer, Bernard-A Gaüzère (Responsables

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE POINTS IMPORTANTS Le respect des règles de confection des appareils plâtrés assure la prévention d un grand nombre de complications. La surveillance d un patient plâtré

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES LES JEUDIS DE LA DOULEUR Comité de lutte de lutte contre la Douleur Centre hospitalier de Châteauroux 12 mai 2011 Docteur Florentin CLERE Consultation

Plus en détail

Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Neurologie (Diagnostic, situations d urgence et prise en charge) Antoine Challan-Belval, Florian Chenevier, Laura Mechtouff-Cimarelli,

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 SOMMAIRE 1. Epidémiologie 1. Incidence du cancer bronchique 2. Mortalité liée au cancer bronchique 3. Facteurs de risque

Plus en détail

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS M.Boussad, A.Dahdouh, A.Boulahouache, N.Baouane, A.Ikhlef,ML Kanoun (Béjaia, Algérie) INTRODUCTION L opération

Plus en détail

ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1

ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1 ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1 ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE Le rachis cervical est très fréquemment le siège d'une arthrose dont l'expression clinique et la gravité sont

Plus en détail

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Acrosyndromes

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Acrosyndromes SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Acrosyndromes Plan de cours I- Physiopathologie... 2 I.1- Rappel anatomique et physiologique... 2 I.2- Les troubles de la vasomotricité... 2 I.3- Mécanismes des acrosyndromes...

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Le très fréquent syndrome du canal carpien désigne des douleurs, fourmillements, insensibilités dans les 4 premiers doigts de la main, secondaires à une irritation du nerf médian

Plus en détail

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES...

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES... SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS lumbagos, lombalgies sciatique, cruralgie SITUATIONS

Plus en détail

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage.

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Les infiltrations Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Objectifs de l atelier Connaître les principales indications et contreindications des infiltrations. Connaître les principaux

Plus en détail

Impédance. A. Vocale

Impédance. A. Vocale SURDITES Déficit de l audition Ressentie ou non par le patient Causes variables Diagnostic rapide chez l enfant Prise en charge adéquate Que faire? Objectiver l hypoacousie ressentie Cibler le terrain

Plus en détail

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Qu est que c est? pourquoi? Évolution possible et risque? Ulcération chronique de la face plantaire des pieds - Apparait aux points d appuis

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Référentiel : A. Définition L artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est définie comme l obstruction

Plus en détail

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13 Déc. 2013 / DSS / 118-13 Le syndrome du canal carpien Vous ressentez des fourmillements dans la main? 2202013_SyndromeCanalCarpien_BrochurePatient.indd 3 02/12/13 12:26 Le syndrome du canal carpien Ce

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud Douleurs lombo-pelvi-périnéales périnéales chroniques Depuis plus de 6 mois, peut être depuis plusieurs années, vous souffrez de douleurs au niveau de la zone intime : Chez les femmes : au niveau de la

Plus en détail

La lombosciatalgie par hernie discale

La lombosciatalgie par hernie discale 1 La lombosciatalgie par hernie discale I. Généralités - Définition : Fléau moderne invalidant, les lombosciatalgies ont plusieurs étiologies possibles. Même si les lombosciatalgies évoquent pour la plupart

Plus en détail

Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris.

Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris. Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris. Polyneuropathie axonale : aspects électrophysiologiques (1) Réduction marquée des amplitudes

Plus en détail

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête.

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête. La grossesse et l ostéopathie Tout au long de la grossesse de nombreux changements de la posture et de l équilibre de l ensemble du corps de la femme vont survenir selon une dynamique individuelle et en

Plus en détail

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE D. VAN LINTHOUDT La Chaux-de-Fonds Lausanne, le 19.11.2004 SYNDROMES DOULOUREUX PAR SURCHARGE DU MEMBRE SUPERIEUR épaule

Plus en détail

PATHOLOGIES DE L'OREILLE

PATHOLOGIES DE L'OREILLE ORL PATHOLOGIES DE L'OREILLE I - LES OTITES A - OTITE EXTERNE AIGUË a) Étiologie Germe: staphylocoque Concerne l'oreille externe Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à:. Traumatisme. Furoncle.

Plus en détail

Laminectomie lombaire avec arthrodèse pour spondylolisthesis dégénératif

Laminectomie lombaire avec arthrodèse pour spondylolisthesis dégénératif Laminectomie lombaire avec arthrodèse pour spondylolisthesis dégénératif Fiche réalisée à partir de la fiche d'information de la SFCR QU EST CE QU UN CANAL LOMBAIRE ETROIT? La colonne vertébrale (ou rachis)

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES 31.03.09 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE - ATHLÉTISME

FICHE TECHNIQUE - ATHLÉTISME Encadrement médical nécessaire : Médecin et/ou Thérapeute du sport ou Physiothérapeute du sport Matériel suggéré : - Trousse médicale : Médisac - Thermomètre extérieur - Lampe de poche - Béquilles - Couverture

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE Dr Nadia BOUAMRANE Unité Douleur Sce de Médecine Interne Pr Brouri (H.Birtraria) PNP diabétiques Définition, généralités NEUROPATHIES

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org I. SÉQUENCE 1 A. Noémie B. Nathan CAS CLINIQUES Noémie, 40 ans, est mariée. Elle a deux enfants. Elle mesure 155 cm et pèse 52 kilos. Elle travaille comme aide soignante, la nuit dans un service de gériatrie.

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Névralgie Pudendale. Pr. G. Amarenco

Névralgie Pudendale. Pr. G. Amarenco Névralgie Pudendale Pr. G. Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild AP HP. Unité INSERM U731 UPMC Bruxelles, le 4 octobre 2008, Société royale belge

Plus en détail

Cas clinique N 2 M Laroche

Cas clinique N 2 M Laroche Cas clinique N 2 M Laroche Mme R., 66 ans, 1,58 m, 46 kg, consulte pour des lombalgies apparues brutalement, il y a 8 jours, alors qu elle soulevait son chat. Elle souffre de façon importante, assise,

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

La pseudo polyarthrite rhizomélique

La pseudo polyarthrite rhizomélique La pseudo polyarthrite rhizomélique Journée de formation médicale continue Jeudi 29 janvier 2015 Béatrice Bouvard Conflits d intérêts de l orateur en rapport avec le thème de la conférence AUCUN La PPR

Plus en détail

MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE

MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE Laurent Riffaud, Service de Neurochirurgie, CHU de Rennes Myélopathie cervicarthrosique MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE La myélopathie par cervicarthrose

Plus en détail

Narcolepsie. et autres Troubles. du Sommeil. Centre de Référence Hypersomnies Rares

Narcolepsie. et autres Troubles. du Sommeil. Centre de Référence Hypersomnies Rares Narcolepsie et autres Troubles du Sommeil Centre de Référence Hypersomnies Rares Narcolepsie et autres troubles du sommeil La narcolepsie est un trouble de l éveil sévère, caractérisé essentiellement

Plus en détail

Cas Clinique Pied de Charcot

Cas Clinique Pied de Charcot Cas Clinique Pied de Charcot M. Cazaubiel C.H. Tourcoing Madame B. est adressée à la consultation du pied diabétique pour une plaie du médio-pied gauche. * L interrogatoire permet de dater le début de

Plus en détail

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Pré-requis : Organisation anatomo-fonctionnelle des systèmes moteurs et sensitifs du

Plus en détail

Syndrome des jambes sans repos (SJRS) et les mouvements périodiques du sommeil

Syndrome des jambes sans repos (SJRS) et les mouvements périodiques du sommeil Syndrome des jambes sans repos (SJRS) et les mouvements périodiques du sommeil AFVP Restless legs syndrome (RLS) Dr Bernard Etcheverry, Mont de Marsan Congrès de Dalat, 10 novembre 2010 SJSR : Généralités

Plus en détail

LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES

LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES 1 LE CANAL CARPIEN Le nerf médian est comprimé dans le canal

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

testez-vous! «24 dossiers D4 par pôle» pour réussir vos ECN et votre classement!

testez-vous! «24 dossiers D4 par pôle» pour réussir vos ECN et votre classement! : t i u t a r g t i a Extr testez-vous! «24 dossiers D4 par pôle» pour réussir vos ECN et votre classement! Collection 24 heures / Pôle : Appareil locomoteur 8 Dossier N 1 2 Mme T, âgée de 65 ans se présente

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

Cas Cliniques en Podologie

Cas Cliniques en Podologie Cas Cliniques en Podologie Étude et solutions Nicolas Teboul Pédicure-podologue 12/2009 Les cas concernés Le pied Le genou La hanche Le dos Pathologies du pied Myo-aponévrosite plantaire Syndrôme de Morton

Plus en détail