RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT"

Transcription

1 RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte d accès ouvrant vers l extérieur présentant un degré de résistance au feu conforme à la réglementation s appliquant au bâtiment concerné (ex : cf 1h pour une porte communiquant avec un parking). Si d autres fluides (eau, gaz, ) sont présents dans ce local, la mise en place de placards sera nécessaire afin de réaliser une gaine de colonne. Boite à clé : Afin de pouvoir assurer notre mission de contrôle et de maintenance des installations de branchement, il est nécessaire de nous permettre un accès permanent au local technique électrique. Pour cela, nous vous proposons la mise en place d'un boîtier spécifique à proximité de la porte d'accès au soussol de l'immeuble. Ce boîtier mis à votre disposition, d'un modèle encastré, recevra les différentes clés donnant accès aux ouvrages.

2 Gaines de colonnes : Les ouvrages de branchement tels que canalisations collectives, distributeurs, coupe-circuit principaux individuels et collectifs, circuits de communication du branchement, comptage des services généraux, doivent être posés dans des gaines de colonnes ne devants pas communiquer avec l extérieur du bâtiment. (cf :NF de février 2008 Paragraphe et NF C F1 Décembre 2011) Cet espace clos et ouvrant en face avant, accessible depuis les parties communes, ne devra pas comporter de montant central et devra être muni d une serrure à clé carrée actionnant un système de fermeture à trois points. Les portes de visite ou d'accès aux gaines doivent être dédiées à chaque norme respective et bénéficier d un espace libre supérieur à 70 cm permettant l'ouverture complète des vantaux d'au moins 90. * *Profondeur de gaine : 30 cm < P < 50 cm (45cm si comptage à puissance surveillée). Les matériaux utilisés pour la réalisation des parois doivent être incombustibles (M0). L utilisation de bois est donc proscrite. La paroi supportant les distributeurs (ou autre accessoire de colonne) ne pourra pas être, pour des raisons de résistance mécanique, de type «Pregymetal», même associé à un doublage de plaque. Les canalisations non électriques telles que celles de gaz, d'eau, d'air comprimé, de chauffage traditionnel, etc, doivent être séparées complètement de celles de la distribution publique d'électricité et ne peuvent en aucun cas emprunter des gaines de colonnes ou des emplacements pour compteurs. La séparation entre une gaine de colonne et une gaine de canalisation non électrique doit être constituée d'une cloison continue étanche, en carreaux de plâtre, en briques enduites ou en béton. Les câbles de télécommunication (téléphone et vidéocommunication), les descentes d'antennes collectives de radiodiffusion et de télévision ne sont pas admises dans une gaine de colonne L'appareillage doit être installé de façon à ce que les distances entre appareils soient au minimum de 10 cm Page 2 sur 13

3 Comptage : L immeuble sera équipé de compteurs électroniques. Ils seront posés sur un support compteur-disjoncteur appelé «tableau de contrôle» à l intérieur des locaux des clients. Ces tableaux sont réalisés en matériaux isolants. Ils comportent obligatoirement un fond s'ils sont encastrés. La paroi sur laquelle sont fixés ces appareils doit être incombustible et ne doit pas être exposée aux vibrations. Elle doit avoir une épaisseur suffisante pour assurer la sécurité des occupants des locaux contigus. Dans le cas d'une cloison, des dispositions doivent être prévues pour assurer la rigidité de cette cloison à l'endroit où est fixé l'appareil soit par des montants verticaux ou des tasseaux de consolidation. Les appareils de contrôle, de commande et de protection (compteur et disjoncteur) ne doivent pas être placés dans des placards ou penderies où les objets entreposés peuvent rendre leur accès difficile ou gêner la ventilation. Chaque compteur sera associé à un système de téléreport permettant leur relevé par le biais d un capteur accessible depuis le domaine public. CHAUFFERIE Page 3 sur 13

4 Exemples illustrant les mises en oeuvre des cloisons Gaine Technique Logement (GTL) : Dans les locaux d'habitation, il est recommandé d'installer les appareils de contrôle, de commande et de protection dans la gaine technique du logement prévue à cet effet (GTL). Dans le cas de GTL encastrées ou semi encastrées avec bac d encastrement, les conducteurs isolés ou les câbles de la dérivation individuelle doivent être dans un conduit dédié jusqu au panneau de contrôle. Le cheminement du conduit à l intérieur de la GTL doit pouvoir être accessible en partie haute et basse, et ce, quel que soit le cheminement de la dérivation. Cet accès peut être réalisé par la mise en place de trappes haute et basse (mini 30 x 30cm). Page 4 sur 13

5 Page 5 sur 13

6 Emplacements Accessibles (Trappes de visite ou parties démontables) La séparation entre la GTL et une gaine non électrique peut être constituée soit par une cloison en dur (carreau de plâtre.) ou une cloison type prégymétal avec une plaque étanche hydrofuge coté gaine non électrique dans le cas d'utilisation d'un bac d'encastrement. Page 6 sur 13

7 GTL sur goulotte : GTL Encastrée : Page 7 sur 13

8 Disjoncteurs de branchement : Les disjoncteurs de branchement seront fournis et posés par ESR. (DOSSIER SRU) Dérivations individuelles : A l arrière des tableaux de contrôle, les extrémités des conducteurs des dérivations individuelles de section supérieure à 25 mm² doivent être munies d embout à perforation d isolant 35M-16. Les câbles de la dérivation individuelle et du téléreport ne doivent pas passer dans les tableaux de distribution partie NF C Les dispositions prises doivent être telles qu il soit toujours possible de tirer sans effort excessif les conducteurs ou les câbles dans leur parcours encastré (diamètre ict au minimum 40mm). La dérivation individuelle et le câble de téléreport devront être posés dans des fourreaux dédiés Le parcours d une dérivation individuelle ne doit pas empiéter sur des domaines privés (terrains et locaux) autres que celui desservi. Leur parcours doit être le plus rectiligne possible. En dehors du local desservi, il doit être situé dans des parties communes accessibles en permanence. Un tel cheminement est autorisé en conduit noyé dans la dalle ou murs porteurs, mais interdit dans une chape ou isolant. Gaine 14/100 Parties communes Page 8 sur 13

9 Colonne électrique : La colonne électrique et le câble téléreport devront être posés dans des fourreaux dédiés. La mise en œuvre des distributeurs d étage se fera de la manière suivante : La pose d un seul distributeur se fera à une hauteur de 1.60m (haut du distributeur) La pose de deux distributeurs superposés se fera à une hauteur maximum de 1.80m (bords haut du distributeur supérieur) La pose de trois distributeurs superposés se fera de manière à ce que les bornes des CCPI se situent à une hauteur comprise entre 0.45m et 2m. La mise en place d un coffret de répartition avec protections (coffret 1 arrivée / 2 départs) devra être réalisée pour l alimentation des deux bâtiments. Celui-ci sera placé dans la gaine du bâtiment avant. La colonne électrique et le câble de téléreport seront fixés par colliers espacés de la paroi au niveau du plafond du vide sanitaire (pas de TPC rouge) La colonne électrique en aluminium devra être réalisée en respectant les conditions de mise en oeuvre exigée par le distributeur local (brossage et graissage). Une protection mécanique sur une hauteur de 2 m devra être mise en place sur le parcours vertical de la colonne électrique et du câble de téléreport au niveau du sous sol. Une chambre de tirage devra être mise en place sur le parcours enterré de la colonne électrique et du câble téléreport. Le compteur des services généraux sera placé dans la gaine C de l immeuble. Un fond devra être mis en place derrière la planche compteur en bois afin d assurer la protection classe 2. Le compteur des services généraux sera placé dans la gaine C de l immeuble. Un fond devra être mis en place derrière la planche compteur en bois afin d assurer la protection classe 2. Le raccordement de la colonne sur le coffret de branchement devra se faire par l intermédiaire d un jeu d embouts pour câbles 25, 35mm 2. Page 9 sur 13

10 Coffret REMBT Page 10 sur 13

11 Rappels de mise en œuvre o Connexions à perforation d isolants. Les panneaux de contrôle Hager GA01N ainsi que d autres matériels (REMBT, distributeurs 200A/6départs) possèdent des borniers de connexions à dispositifs de perforation d isolants. Il est donc impératif lors de leur mise en œuvre de ne pas dénuder les conducteurs. C u o Dimensionnement des conduits Page 11 sur 13

12 Page 12 sur 13

13 Condition de mise sous tension des installations : Nous vous rappelons que les installations devront être conformes à la norme NF C et que les éventuelles non-conformités relevées en cours de chantier devront être levées avant la remise d ouvrage et la mise sous tension de l installation. Page 13 sur 13

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

La Gaine Technique Logement

La Gaine Technique Logement Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

Branchements individuels souterrains et aéro-souterrains à puissance limitée

Branchements individuels souterrains et aéro-souterrains à puissance limitée Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Thierry Gallauziaux David Fedullo L installation électrique Quatrième édition 2012 Groupe Eyrolles, 1996, 2004, 2009, 2012, ISBN 978-2-212-13450-6 Réalisez votre installation La pose apparente La pose

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités Gestionnaire de réseaux NOTE D INFORMATION Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure CREO01-3074-v2-FR Généralités Vous trouverez dans cette fiche d information des explications concernant la

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus.

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus. CHAPITRE VI INSTALLATIONS AUX GAZ COMBUSTIBLES ET AUX HYDROCARBURES LIQUÉFIÉS Section V Aération et ventilation des locaux, évacuation de produits de la combustion Article GZ 20 Définitions 1. Appareil

Plus en détail

Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires

Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Juin 2015 Sommaire GrDF 4 missions GrDF : un conseiller privilégié et un partenaire impliqué Au préalable La suppression des ouvrages existants Client Contacter

Plus en détail

NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR

NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR Cette batterie électrique est utilisée comme complément de chauffage aux pompes à chaleur. Elle se monte en complément du kit électrique

Plus en détail

Système 3CE. DINAGAS 3CE : avis technique 14/04-926, certification CSTBat-14-926 AVANTAGES

Système 3CE. DINAGAS 3CE : avis technique 14/04-926, certification CSTBat-14-926 AVANTAGES DINAGAS 3CE : avis technique 14/04-926, certification CSTBat-14-926 AVANTAGES DOMAINE D'EMPLOI Le 3CE (Conduits Collectifs pour Chaudières Etanches) permet l'évacuation collective par tirage naturel des

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Document réalisé par Michel LAMBERT 1 1. Description du projet 1.1 Schéma de principe Réseau de distribution

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT 1 BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT N 154712 20 FRACTIONNABLE POUR CUVETTE SUSPENDUE - PRESENTATION Présentation générale / plan de montage Réglage rapide Tube de commande Tunnel de service Pattes d'appui mural

Plus en détail

Coffret encastré UK500 Avantages

Coffret encastré UK500 Avantages Coffret encastré UK500 Avantages Trappes haute et basse pour le raccordement du coffret Trappes prédécoupées pour soigner la finition de l'installation Borniers à raccordements rapide et à vis Support

Plus en détail

Notice de montage. Four vapeur combiné DGC 5080 XL DGC 5085 XL. fr-be. Veuillez impérativement lire le mode d'emploi

Notice de montage. Four vapeur combiné DGC 5080 XL DGC 5085 XL. fr-be. Veuillez impérativement lire le mode d'emploi Notice de montage Four vapeur combiné DGC 5080 XL DGC 5085 XL Veuillez impérativement lire le mode d'emploi fr-be et la notice de montage avant l'installation et/ou la mise en service. Vous vous protégerez

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

Tuyauterie combustible ou incombustible

Tuyauterie combustible ou incombustible CT HC H N Q U C T H C H N Q U CT HC N M Coupe-feu dans vide sanitaire Matériaux servant de coupe-feu NTRACTONS Si non protégé par gicleurs ou non considéré comme sous-sol. Utilisés pour diviser en compartiments.

Plus en détail

bienvenue ANTARGAZ sur le réseau LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr cuisson chauffage eau chaude Images et Formes - IND 47 2008

bienvenue ANTARGAZ sur le réseau LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr cuisson chauffage eau chaude Images et Formes - IND 47 2008 bienvenue sur le réseau ANTARGAZ LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr Images et Formes - IND 47 2008 eau chaude cuisson chauffage BIENVENUE SUR LE RÉSEAU ANTARGAZ Le présent document a pour but de vous préciser

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.1 RACCORDEMENT A.1.2 PROCEDURE DE RACCORDEMENT A.1.2.3 ETUDES ET METHODES ASSOCIEES A.1.2.3.1 GENERALITES RACCORDEMENT AU

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition.

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition. 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 GOULOTTE GTL VIADIS SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 9 5.Caractéristiques

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES ET TECHNIQUES NÉCESSAIRES A L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU DANS LES IMMEUBLES COLLECTIFS D HABITATION ET LES ENSEMBLES IMMOBILIERS DE LOGEMENTS Conformément

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf Rédacteur du document: AS2A - Agence Stéphany Alvernhe Architecture 24, Rue Albert Camus 81 400 CARMAUX Ref consultation : 2015-007 Maître d'ouvrage : ÉCOLE DES MINES ALBI-CARMAUX Campus Jarlard - 81000

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx Juillet 2010 POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx BÂTI-SUPPORTS QFx - SITUATIONS DE MONTAGE page 1 TYPES D'INSTALLATIONS COMPATIBLES DEVANT LA CLOISON / LE MUR DANS LA CLOISON DERRIÈRE LA CLOISON

Plus en détail

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3)

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3) Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce Séjour @ Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol. _ les interrupteurs

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion AVIS TECHNIQUE ARGB n 07/02 29-01-2008 Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion 1. Problématique Nous constatons

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte.

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

NF C 15 000 - Généralités

NF C 15 000 - Généralités NF C 15 000 - Généralités La nouvelle édition de la NF C 15-100 est entrée en vigueur le 5 décembre 2002. NF C 15-100 Edition 2002 Elle s'appliquera à toutes les installations des bâtiments dont la demande

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Outillage nécessaire 3 Table des matières Généralités...5 Installation électrique...7 Mise en route et essais...9 Accessibilité - habillage...10 Finition...11 4 Généralités Cet appareil

Plus en détail

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT 1.1) Dans quel cas la Gaine Technique Logement (GTL) est elle obligatoire? La Gaine Technique Logement (GTL) est obligatoire dans tous les logements individuels et collectifs

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Caractéristiques générales A) Gros oeuvre : - www.bealbert.fr Descriptif technique Fondations en béton armé. Murs en élévation en briques terre cuite de 20cm d épaisseur. Plancher en dalle béton armé d

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Les informations techniques PROMOTELEC 1 ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Edition conforme aux dispositions de la nouvelle NF C 15-100 imprimer I. LES VOLUMES La salle d eau est un local à risques

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ELE/MDD/83/304 H Agent local pour effectuer le contrôle et informations R.G.I.E. REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES Résumé pour des Installations domestiques Arrêté royal du 10 mars 1981

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

2190 Boul. Dagenais Ouest TEL: 514.337.4415 LAVAL (QUEBEC) FAX: 514.337.4029 CANADA WWW.BURCAM.COM GUIDE D INSTALLATION ET D OPÉRATION

2190 Boul. Dagenais Ouest TEL: 514.337.4415 LAVAL (QUEBEC) FAX: 514.337.4029 CANADA WWW.BURCAM.COM GUIDE D INSTALLATION ET D OPÉRATION 2190 Boul. Dagenais Ouest TEL: 514.337.4415 LAVAL (QUEBEC) FAX: 514.337.4029 CANADA H7L 5X9 info@burcam.com WWW.BURCAM.COM GUIDE D INSTALLATION ET D OPÉRATION EXTRACTEUR D AIR ET SYSTEME DE DÉSHUMIDIFICATION

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction

A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction Guide pratique A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction Réalisation des colonnes électriques en immeuble collectif neuf ou réhabilité Ce document est une traduction pratique des normes et règles

Plus en détail

CDROM Editions Législatives. 1

CDROM Editions Législatives. 1 Arrêté d u 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments d'habitation ou de

Plus en détail

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou 30000 NÎMES NOTICE DESCRIPTIVE Descriptif sommaire Immeuble BBC de 5 étages comprenant 14 appartements 5 P2 et 8P3. et 1 P4 Parking

Plus en détail

Plus de compétences pour votre avenir

Plus de compétences pour votre avenir AGENT D ENTRETIEN DU BÂTIMENT ROME I1203 L agent d entretien du bâtiment exerce à l intérieur des bâtiments qu occupe ou administre l employeur (copropriété, maisons de retraite, centre de loisirs ). Il

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ Guide d utilisation Partie IX - Module GAZ Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 4 1.3 Les fiches de contrôles... 4 1.4 Les éléments des fiches de contrôles... 4 1.5

Plus en détail

INSTRUCTIONS D'INSTALLATION POUR TABLE DE CUISSON À INDUCTION

INSTRUCTIONS D'INSTALLATION POUR TABLE DE CUISSON À INDUCTION États-Unis UN INSTALLATEUR QUALIFIÉ DOIT EFFECTUER L INSTALLATION ET LE SERVICE. IMPORTANT: CONSERVEZ CES INSTRUCTIONS POUR LES INSPECTEURS LOCAUX. LISEZ CES INSTRUCTIONS ET CONSERVEZ LES POUR RÉFÉRENCES

Plus en détail

Panneau de contrôle pour compteur monophasé CBE ou LINKY et disjoncteur de branchement

Panneau de contrôle pour compteur monophasé CBE ou LINKY et disjoncteur de branchement Panneau de contrôle pour compteur monophasé CBE ou LINKY et disjoncteur de branchement NOUVELLE SPéCIFICATION REMPLAçANT LA HN 62-S-81 Conforme à la nouvelle spécification : ERDF CPT-M&S-Spe-10015A. Dimensions

Plus en détail

RESUME norme NF S 61-970

RESUME norme NF S 61-970 RESUME norme NF S 61-970 Résumé informatif de la norme NFS 61-970 de juillet 2007 : nous déclinons toute responsabilité en cas d erreur ou d omission. 01/2008 Thème Chapitr e NF S 61-970 Obligations Généralités

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Mairie d ESQUELBECQ Adresse postale : 1, Rue Gabriel Deblock - B.P 40110-59726 ESQUELBECQ cedex Tel 03 28 65 85 65 - fax 03 28 65 85 66 - courriel dgsesquelbecq@orange.fr ***** 9, Place Alphonse BERGEROT

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

Notice d'installation et d'utilisation

Notice d'installation et d'utilisation 1 4 3 5 2 Balnéothérapie "silence" Notice d'installation et d'utilisation OPTION TABLIER x 2 x 2 x 2 x 4 x 3 x 2 x 3 x 2 Matériel à prévoir (non fourni) tasseaux largeur baignoire longueur baignoire eau

Plus en détail

ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES. 1-2 En particulier : 1-2 Choix des équipements-appareillages. 1-3 Protection contre la corrosion

ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES. 1-2 En particulier : 1-2 Choix des équipements-appareillages. 1-3 Protection contre la corrosion ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES L'ensemble des Installations doit répondre aux prescriptions et spécifications des textes des normes qui a pour but de définir les conditions de fourniture et de pose

Plus en détail

comprendre : Le tableau électrique et ses composants

comprendre : Le tableau électrique et ses composants Circuit, tableau électrique comprendre : Le tableau électrique et ses composants L'installation électrique d'un logement a un centre nerveux, c'est le tableau de répartition électrique. Il distribue, contrôle

Plus en détail

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II La Titre sécurité du document des installations électriques existantes ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II Sommaire 1. Evaluation du risque 2. Préconisation de

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

État de l installation intérieure d électricité

État de l installation intérieure d électricité État de l installation intérieure d électricité Articles L134-7 et R134-10 à 13 du Code de la Construction et de l Habitation Arrêté du 08/07/2008 Norme XP C 16-600 LIMITES DU DOMAINE D APPLICATION DU

Plus en détail

CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE

CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE CHOIX ET IMPLANTATION DU MATERIEL INCENDIE 1. Détecteurs automatiques ponctuels 1.1 Choix L objectif principal du choix judicieux d un type de détecteur est d obtenir une détection précoce et sûre d un

Plus en détail

Réalisation d ouvrages collectifs tertiaires et commerciaux

Réalisation d ouvrages collectifs tertiaires et commerciaux Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

GUIDE DE PRE-INSTALLATION

GUIDE DE PRE-INSTALLATION GUIDE DE PRE-INSTALLATION Guide de pré-installation Canal Bleu V2012-1.0 2 CONTACT 11 route de Seurre 21250 Pagny-Le-Château France Tél. + 33 (0)4 78 55 83 20 - Fax. +33 (0)3 80 36 35 92 www.aquadolce.fr

Plus en détail

Gestionnaire d énergie. normal pas de dialogue défault d'alimentation. compteur clavier. délestage. autorisé arrêt Z1 Z2 Z3

Gestionnaire d énergie. normal pas de dialogue défault d'alimentation. compteur clavier. délestage. autorisé arrêt Z1 Z2 Z3 Instructions d installation Gestionnaire d énergie OTICE ISTALLATEUR normal pas de dialogue défault d'alimentation compteur clavier Convecteurs et nel autorisé arrêt Sommaire Descriptif du contenu de l

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012)

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012) Isolation Dans les combles si trappe accessible : caractéristiques de l isolant (marquage qualité, résistance thermique (m².k)/w et/ou épaisseur de l isolant). Dans les combles si trappe accessible : qualité

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Georges Fénié Élodie Diederichs L installation électrique dans l Habitat existant Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13309-7 l'installation électrique SOMMAIRE Chapitre 1 - Généralités...7 Domaine d

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Agence BUREAU VERITAS - Agence Centre Service Risques à l'occupant Normandie Centre 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE SAINT MESMIN Tél : 02.38.88.18.69 Fax : 02.38.72.50.89 Mel : laurent.renoncet@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

CTE de Tours : C. VOLKMER

CTE de Tours : C. VOLKMER Raccordement au réseau public de distribution des installations de production photovoltaïque de puissance 36 kva CTE de Tours : C. VOLKMER 2 variantes d achat Variante A dite de l achat du surplus où le

Plus en détail

Projet d agencement d une zone dédiée Formation Continue Automobile CFA de la Chambre de Métiers - Rodez REDACTEURS

Projet d agencement d une zone dédiée Formation Continue Automobile CFA de la Chambre de Métiers - Rodez REDACTEURS REDACTEURS NOM FONCTION SERVICE Martial DUPONT Pilote de Projet Coordination de la Formation HISTORIQUE DE DOCUMENT N VERSION DATE D'APPLICATION NATURE DES MODIFICATIONS V1 29 MAI 2012 Cahier des charges

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2016 Liste et des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique de portes d entrée

Plus en détail

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti Ingénierie Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à

Plus en détail

LOT N 1 STRUCTURE COUVERTE

LOT N 1 STRUCTURE COUVERTE VILLE DE SAINTE GENEVIEVE DES BOIS CONSULTATION POUR 1 LOT COMPORTANT : UN CHAPITEAU POUR LES 9 èmes FlORALIES MOIS DE JANVIER 2014 CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 STRUCTURE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice Descriptive Sommaire NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Appartements 5 pièces duplex Image non contractuelle BELIN PROMOTION 18/07/2014 1/7 GROS ŒUVRE LE BÂTIMENT Les fondations seront exécutées par des

Plus en détail