FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THE5E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "+++++++ --.. FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THE5E"

Transcription

1 UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR is FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE /,/ - / 1 ~ PLANTES ET MEDICAMENTS UTILISES CONTRE LA TOUX: ENQUETE AU NIVEAU DES MARCHES ET DES GROSSISTES DE LA REGION DE DAKAR (SENEGAL) THE5E POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLÔME D'ETAT) PRÉSENTÉE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT Le 20 Juillet 2006 Par, - 1, " Né le 28 Octobre 1972 à Ziguichor (SENEGAL) MEMBRES DU JURY PRÉSIDENT: M. Lamine GUEYE : Professeur MEMBRES: M. Emmanuel BASSENE : Professeur M. Bara NDIAYE : Maître de Conférences Agrégé M. Oumar THIOUNE : Maître de Conférences Agrégé DIRECTEUR DE THÈSE : M. Emmanuel BASSENE : Professeur CO-DIRECTEUR : M. Modou LO : Maître-Assistant

2 FACULTE DE MEDCINE DE PHARMACIE ET D'ODONTO - STOMATOLOGIE DECANAT & DIRECTION DOYEN PREMIER ASSESSEUR DEUXIEME ASSESSEUR CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS M. DOUDOU TIDAM M.CHE~S.B.BOYE M. MALICK SEMBENE M. AMADOU TIDIANE LV Dakar, le 20 mars 2006

3 LISTE DU PERSONNEL ENSEIGNANT PAR GRADE 1. MEDECINE ANNEE UNIVERSITAIRE PROFESSEURS TITULAIRES M. José Marie M. Mamadou M. Mamadou M. Serigne Abdou M. Seydou Boubakar M. Fallou M. Moussa Fafa M. Abdarahmane M. Baye Assane M. Lamine M. Amadou Gallo M. Bernard Marcel *M EL Hadj Malick Mme Thérèse MOREIRA M. Boucar M. Raymond M. Souvasin M. Babacar Mme Sylvie M. Oumar M. Lamine M. Momar *M. Serigne Maguèye M. Abdoul Almamy *M. Mamadou Mourtalla M. Abdoul M. Victorino M. Jean Charles M. Bassirou M. Ibrahima Pierre *M. Madoune Robert M. Mouhamadou M. Mouhamadou Mansour Mme Mbayang NIANG AFOUTOU BA BA BA BADIANE CISSE CISSE DIA DIAGNE DIAKHATE DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF DIOUF FALL SECKGASSAMA GAYE GUEYE GUEYE GUEYE HANE KA KANE MENDES MOREAU NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE Histologie-Embryologie Pédiatrie Urologie Cardiologie Neurochirurgie Physiologie Bactériologie-Virologie Anatomie-Chirurgie Générale Urologie Hématologie Neurologie Maladies 'Infectieuses O-R-L Médecine Interne Néphrologie O.R.L Orthopédie-Traumatologie Chirurgie Générale Biophysique Parasitologie Physiologie Psychiatrie Urologie Pneumophtisiologie Médecine Interne Cardiologie Anatomie Pathologique Gynécologie-Obstétrique Dermatologie Neurologie Ophtalmologie Chirurgie Thoracique&Cardio-vasculaire Neurologie Physiologie

4 M. Papa Amadou *M. Mamadou *M. Youssoupha Mme Bineta KA M. Mohamadou Guélaye M. Niama DIOP M. Abibou M. Mamadou Mme Awa Marie COLL M. Cheickna M. Seydina Issa Laye M. Abdourahmane M. MOusseyn Dembel M. Mamadou Lamine M. Moussa Lamine *M Pape Salif M. Doudou *M. Cheikh Tidiane M. Meïssa M. Papa M. Alassane NDIAYE NDOYE SAIŒO SALL SALL SALL SAMB SARR SECK SYLLA SEYE SOW SOW SOW SOW SOW TIllAM TOURE TOURE TOURE WADE Ophtalmologie Chirurgie Infantile Neurochirurgie Anesthésie-Réanimation Pédiatrie Biochimie Médicale Bactériologie-virologie Pédiatrie Maladies Infectieuses Urologie Orthopédie-Traumatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Médecine Légale Anatomie-Chirurgie Générale Maladies Infectieuses Hématologie Chirurgie Générale Biochimie Médicale Cancérologie Ophtalmologie. MAITRES DE CONFERENCES AGREGES M. Moussa M. Mohamed Diawo M. Boubacar M. Cheikh Ahmed Tidiane M. Jean Marie Mme Anta TAL *M Ibrahima *M. Massar M. Djibril *+M. Issakha *M. Marne Thierno M. Yémou M. El Hadj Ibrahima M. Ibrahima Bara M. Marnadou M. Saïd Norou M. Alassane Mme. Elisabeth BADIANE BAH CAMARA CISSE DANGOU DIA DIAGNE DIAGNE DIALLO DIALLO DIENG DIENG DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF Radiologie Gynécologie-Obstétrique Pédiatrie Gynécologie-Obstétrique Anatomie et Cytologie Patholog. Médecine Préventive Pédiatrie Neurologie Gynécologie-Obstétrique Santé Publique Dennatologie Parasitologie Orthopédie-Traumatologie Cardiologie Anatomie Médecine Interne Gynécologie-Obstétrique Anesthésiologie-Réanimation

5 M. Mamadou Lamine M. Saliou M. Ibrahima Mme. Marne Awa M. Oumar Mme Gisèle WOTO M. Assane *M. Mouhamadou *M. Claude M. Abdoulaye M. Issa M. Ousmane M. Alain Khassim M. Abdou M. El Hadji M. Abdoulaye M. Moustapha M. EL Hassane *M. Masserigne M. Ahmad Iyane Mme.Haby M. Mouhamadou Habib M. Omar M. Alé DIOUF DIOUF FALL FAYE FAYE GAYE KANE MBENGUE MOREIRA NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDOYE NIANG NIANG SAMB SARR SIDIBE SOUMARE SOW SIGNATE SY SYLLA THIAM SY Hépatologie / Gastro-Entérologie Pédiatrie Chirurgie Pédiatrique Maladies Infectieuses Parasitologie Anatomie Pathologique Dermatologie Hépathologie / Gastro-Entérolo Pédiatrie Anatomie-Orthopédie-Traumato O.R.L Pédiatrie Urologie CM / Néphrologie Radiologie Physiologie Cardiologie Endocrinologie-Métabolisme Nutrition-Diabétologie Maladies Infectieuses Bactériologie-Virologie Pédiatrie Orthopédie-Traumatologie Psychiatrie Neurologie MAITRES-ASSISTANTS Mme Aïssata M. EL Hadj Amadou Mme Mariama GUEYE M. Momar Codé Mme Ndèye Méry DIA M. Mamadou Diarrah M. El Hadj Souleymane Mme. Mariama Safiétou KA M. André Vauvert M. Ahmadou M. Bay Karim M. Saïdou M. Maboury M. Alassane M. Madieng LY BA BA BA BA BADIANE BEYE CAMARA CISSE DANSOKHO DEM DIALLO DIALLO DIAO DIATTA DIENG Radiologie Ophtalmologie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Maladies Infectieuses Anesthésie-Réanimation Orthopédie-Traumatologie Médecine Interne Orthopédie-Traumatologie Cancérologie O.R.L Rhumatologie Cardiologie Biochimie Médicale Chirurgie Générale

6 M. Saliou DIOP Mme. Sokhna BA DIOP Mme Fatou SENE DIOUF Mme Awa Oumar TOURE FALL Mme Marne Coumba GAYE FALL M. Pape Ahmed FALL M. Oumar FAYE M. EL Hadj Fary KA M. Oumar KANE *M. Abdoul Aziz KASSE M. Abdoulaye LEYE + M. Ismaïla :MBAYE Mme Ndèye Maïmouna NDOUR :MBAYE M. Mamadou :MBODJ +M. Philipe Marc MOREIRA *M. Papa NDIAYE *M. Cheikh Tidiane NDOUR M. Jean Marc Ndiaga NDOYE Mme MarieDIOP NDOYE M. Ndaraw NDOYE M. Oumar NDOYE M. Gabriel NGOM Mme Suzanne Oumou NIANG M. Abdoulaye POUYE Mme Paule Aïda NDOYE ROTH Mme Anne Aurore SANKALE Mme Anna SARR M. Doudou SARR M. Ndéné Gaston SARR M. Amadou Makhtar SECK M. Gora SECK M. Moussa SEYDI Mme Hassanatou TOURE SOW Mme Aïda SYLLA M. Abdourahmane TALL M. Mamadou Habib THIAM M. Silly TOURE Mme Aïssatou Magatte WANE M. Issa WONE Hématologie Radiologie Neurologie Hématologie Médecine Légale Urologie Histologie-Embryologie Clinique Médicale/Néphrologie Anesthésie-Réanimation Cancérologie Clinique MédlMédecine Inter. t:4édecine du Travail rmédecine Interne Biophysique Gynécologie Médecine Préventive Maladies Infectieuses Anatomie Anesthésie-Réanimation Neurochirurgie Biophysique Chirurgie Générale Dennatologie CM / Médecine Interne Ophtalmologie Chirurgie Générale Médecine Interne Psychiatrie Biochimie Médicale Psychiatrie Physiologie Maladies Infectieuses Biophysique Psychiatrie O.R.L Psychiatrie Stomatologie Ophtalmologie ; Médecine Préventive

7 ASSISTANTS J' M. Abdoulaye BA Mme Nafissatou Ndiaye BA Mme Maty Diagne CAMARA M. Boubacar Samba DANKOKO M. Abdoulaye Séga DIALLO Mme Fatou Diallo AGNE M. Dialo DIOP M. Babacar FAYE M. Assane NDIAYE ;'" M. Jean Louis Abdourahim NDIAYE M. Mor NDIAYE M. Mamadou Moustapha SARR *M. Ibrahima SECK M. Kamadore TOURE Physiologie Anatomie Pathologique Institut de Santé & Dével. Médecine Préventive Histologie-Embryologie Biochimie Médicale Bactériologie-Virologie Parasitologie Anatomie Parasitologie Médecine du Travail Physiologie Médecine Préventive Médecine Préventive CHEFS DE CLINIQUE-ASSISTANTS DES SERVICES UNIVERSITAIRES DES HOPITAUX M. Idrissa BA M. Mamadou Lamine CISSE Mme Marne Salimata DIENECOLy M. Mamadou COUME M. Abdoulaye DANFA M. Daouda DIA Mme Ndèye Ramatoulaye DIAGNE M. Oumar DIARRA M. Ansoumana DIATIA *M. B~~ar mao * M. Mamadou Moustapha DIENG M. Papa Adama DIENG M. Charles Bertin DIEME Mme Marie Edouard Faye DIEME M. Pape Saloum DIOP M. Rudolph DIOP M. Sylvie Audrey G. DIOP M. Amadou Lamine FALL M. Lamine FALL M. Pape Macoumba GAYE *M. Serigne Modou KANE GUEYE M. Ousmane KA Pédopsychiatrie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Médecine Interne Psychiatrie Médecine Interne 1 Pédiatrie Chirurgie Générale Pneumophtisiologie Urologie Cancérologie Chir. Thora & Cardio.Vasc. Orthopédie-traumatologie Gynécologie Obstétrique Chirurgie Générale Stomatologie Maladies infectieuses Pédiatrie Pédopschyatrie Cancéro-radiothérapie Gynécologie-Obstétrique Chirurgie Générale

8 M. Adama KANE Mme Yacine Dia KANE M. 1brahima KONATE Mme Fatimata LY M. Noël Magloire MANGA Mme Aminata DIACK MBAYE M. Magatte MBAYE M. Amadou Koura NDAO M. Malick NDIAYB Mme Marième NDIAYB M. Moustapha NDIAYB *M. Souhaibou NDONGO M. Lamine NIANG Mme Marguerite Edith D. QUENUM M. André Daniel SANE M. Jean Claude François SANE Mme Fatou Samba D. NDIAYB SENE M. Alioune Badara TIllAM Mme Nafissatou Oumar TOURE Cardiologie Pneumophtisiologie Chirurgie Générale Dennatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Gynécologie Obstétrique Neurologie O.R.L. Psychiatrie Neurologie Médecine Interne Urologie Ophtalmologie Orthopédie-Traumatologie Orthopédie-Traumatologie Médecine Interne Neurochirurgie Pneumologie ATTACHES-ASSISTANTS Mme Marie Joseph DIEME Anatomie Pathologique Mme Mme M. Roughyatou Fatou Bintou SAR Mohamed Naniboliot KA SARR SOUMAH Bactériologie - Virologie Physiologie Médecine légale + disponibilité * Associé Détachement

9 II. PHARMACIE PROFESSEURS TITULAIRES M. Emmanuel M. Cheikh Saad Bouh *M. Aynina Mme Aïssatou Gaye + M. Alioune M. Pape Amadou M. Amadou '" M.Babacar M. Issa * M. Souleymane * M. Omar BASSENE BOYE CISSE DIALLO DIEYE DIOP DIOUF FAYE LO MBOUP NDIR Pharmacognosie et Botanique Bactériologie-Virologie Biochimie Pharmaceutique Bactériologie-Virologie Immunologie Biochimie Pharmaceutique,f ~ Toxicologie Pharmaco. et Pharmacodynamie Pharmacie Galénique Bactériologie-Virologie Parasitologie MAITRES DE CONFERENCES AGREGES M. Mamadou M. Mounirou M. Balla Moussa Mme Aminata SALL M. Mounibé *M. Amadou Moctar M. y érim Mbagnick M. Bara Mme. Philomène LOPEZ M. Oumar BADIANE CI8S DAFFE DIALLO DIARRA DIEYE DIOP NDIAYE SALL THI0 UNE Chimie Thérapeutique Toxicologie Pharmacognosie Physiologie Pharmaceutique Physique Pharmaceutique Pharmaco. et Pharmacodynamie Chimie Analytique Chimie Analytique Biochimie Phannaceutique Pharmacie Galénique MAITRES-ASSISTANTS Mlle Issa Bella M. Tandakha Ndiaye M. Mamadou M. Modou M. Augustin Mme. Maguette D.SYLLA Mme RitaB. M. Matar M. Guata yoro BAH Parasitologie DIEYE Immunologie FALL Toxicologie LO Botanique NDIAYE Physique Pharmaceutique NIANG Biochimie P.harmaceutique NONGONIERMA Pharmacognosie SECK Pharmacie Chimique et Chimie Orga. SY Pharmaco. et Pharmacodynamie

10 ASSISTANTS Mme Rokhaya Ndiaye M. William Mlle Thérèse M. Ahmédou Bamba K. M Alioune Dior M. Djibril M. Modou Oumy M. Pape Madieye M. Gora Mme Aïssatou GUEYE M. Daouda *M. Mamadou M. Mamadou M. AwaNDIAYE M. Alassane DIALLO DIATIA D1ENG FALL FALL FALL KANE GUEYE MBAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE SARR SY WELE ATTACHES Biochimie Moléculaire Botanique Parasitologie Pharmacie Galénique Pharmacognosie Phannacie Chimique & Chimie Orga. Physiologie Pharmaceutique Biochimie Pharmaceutique Physique Pharmaceutique Bactériologie-Virologie Parasitologie Pharmaco.etPharmacodynamie Physiologie Phannaceutique Pharmacologie Chimie Physique M. Djibi Mme Oumou BARRY M. Idrissa M. Madiagne M. Serigne Omar FAYE KANE NDOYE SAIŒO SARR Phannacie Galénique Toxicologie Phannacie Chimique et Chimie Orga. Chimie Analytique Chimie Analytique & Bromatologie * Associé + Disponibilité

11 III. CHIRURGIE DENTAIRE PROFESSEUR TITULAIRE Mme Ndioro M. Papa Demba NDIAYE DIALLO Odontologie Préventive et Sociale Parodontologie MAITRES DE CONFERENCES AGREGES *M. Boubacar Mme Charlotte FATY M. Malick DIALLO NDIAYE SEMBENE Chirurgie Buccale Chirurgie Buccale Parodontologie MAITRES ASSISTANTS Mme Aïssatou TAMBA Mme Khady DIOP M Henri Michel M. Daouda *M. Falou Mme Adam Marie SECK Mme Fatou M. Malick Mlle Fatou M. Abdoul Wahab * M. Pape Ibrahima *M. Mohamed Talla Mme Soukèye M. Babacar M. Abdoul Aziz BA BA BENOIST CISSE DIAGNE DIALLO DIOP FAYE GAYE KANE NGOM SECK DIA TINE TOURE YAM ASSISTANTS Pédodontie-Prévention Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Odontologie Prév. et Sociale Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Pédodontie-Prévention Pédodontie Odontologie Cons. Endodontie Odontologie Cons. Endodontie Orthopédie Dento Faciale Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Odontologie Cons. Endodontie Pédodontie-Prévention M. M. *M. *M. M. M. Abdou Khaly Khalifa Lambane Abdoulaye Babacar BA BANE DIENG DIENG DIOUF FAYE Chirurgie Buccale O.C.E. Odontologie Légale Prothèse Dentaire Parodontologie Odontologie Cons. Endodontie

12 M. Daouda FAYE M. Cheikh Mouhamadou M.LO *M. Malick MBAYE M. El Hadj Babacar MBODJ M. Edmond NABHANE M. Cheikh NDIAYE M. Paul Débé NIANG Mme Farimata youga DIENG SARR M. Mouhamed SARR M. Saïd Nourou TOURE Odontologie Prév. et Sociale Odontologie Prév. Sociale Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Matières Fondamentales Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire ATTACHES Mme Bineta Cathérine GASSAMA Mme Mame Coumba M. Alpha M. Oumar Harouna Mlle Fatou BARRY GUEYE KOUNTA SALL LEYE Chirurgie Buccale Odontologie Pédiatrique Chirurgie Buccale Matières Fondamentales O.C.E. * Associé Détachement

13 JE DEDIE CETRAVAIL

14 A~~~ ~~ 'D'J/HJ"KJt&, rfi44atfut S;'/D'J(), ~ S,,4L.e 2eœ ta tejrm, ()(J«4 40ft eé<;èu et 9 'Ail~ LB 7tJU7 'P'tt'JSSrlJt7 ()(J«4 au«eiue dah4 ~~étbued

15 Manladou DIA(){INE Votre attachement envers nous a été sigr;mdau point que vous vous êtes toqjours sacnfiés pourne pas nous voir soufliù: Vous vous êtesbattusetavec l'a.jde du bondielj,jepeuxdire que vousavez triomphé aujourd'ljul: Pournotre éducation, notre instiuction, vous avez adopté la ngueurdans la confiance en SOl: Soyez rassuré que votre fils pns etpâera ADah pour qu'il vous accorde longévité afin que vous pulssiez savourerla récolte de votre semence. HadyLOPPY 51" brave etsiattentionnée quepeutêtre une mère, vous 111vez été. Le temps est venu pouf moide te rendre hommage, de te témoignerma profonde aflèction etma profonde gratitude. Je prie ALlAHle toutpulssant de te donner santé etlongévité. Vous êtes la meiueure, Maman Trouvez icile témoignage de Festimeet de Faflèction queje vous voue

16 Nouha, Moustapha, Alassane, HassoUln et ()usseynou, ()uslnalje Rouba, Fatou, Ndeye Astou et Trouvez icile témoignage le témoignage de l'estime etl'aflèclion queje vous voue. Puissions-nous restertoujours unis dans la tendresse, solidarité dans la vie etdans. > lislai.n. / Et fidèles à lëducation que nos chères parents ontsu nous inculquer Pape Ndiaye, ElHadji" SaIT, Ousmane SaI.nb, Ousmane Sa/I, AmyLo, Meny Thioune /1'D~ ()et4heme 'lai/, SaNt et à. ~ te «'DaMa 7~ ~»Sa4S~S~ /I~te~da~ de p~ et~~de 7»tPtJ /1 ~ te~de ta p~ 'DUvt4?HM~ /1 ~ te~ de fa p~ ~4?1t tjta«d 1t~ /1 ~ map~de ta?audté de~ /1 ~ te ~tj«jtd «SantS~ SafW.t de ~ ~~7:+'1tJU7t&» /1 ~ ~x ~ 04~à e'~ de u tuwaii

17 REMERCIEMENTS

18 A ~~ a '[)~ de tm4e te p~ &~ ~ASS8'Jt& A ~~a 'D~ de tm4e Vode«Jt~ LtJ A 'D~ 'HJéIiam V1A77A A V~~Vi<Pt ';ALL Au~deL~~,~, S~ Au~ de e'~ ~ 1it&P'7IA1Itadame eat4 Viette

19 A NOTRE MAÎTRE ET PRÉSIDENT DE JURY LE PROFESSEUR LAMINE GUEYE Vous avez accepté avec spontanéité departiciper à notrejury de thèse malgré vos nombreuses charges et cela est un grandhonneurpournous. Vo~modestie, votre ouverture d'esprit, vos hautes qualités scientifiques etpédagogiques sont des valeurs sures de cette faculté. Soyez assuré de notreprofondrespect A NOTRE MAÎTRE ET DIRECTEUR DETHESE LE PROFESSEUR EMMANUEL BASSENE Votre forte personnalité et votre esprit scientifique éclairé font de vous un monument respectable etrespecté de notre institution. Votre disponibilité et vos qualités d'éducateurs ne font robjet d'aucun doute. Pourles longues heurespassées ensemble, nous vous sommes très reconnaissant, veuillez recevoirrexpression de notreprofondrespect.

20 A NüTI~E lviaîr-f1i~e Err JlJ(jE l\lünsiel.jr LE lviaître DE CONFÉRENCES AGRÉC;]~ BARA l\tdiaye Mercipourla spontanéité avec laquelle vous avez accepté dejuger ce travail. L'illustrepersonnage que vous êtes, Fait la fierté de l'institution Votre simplicité, votre modestie et votre disponibilité ne sont qu'une infilnepartie de vos qualités humaines. Veuillez trouver ici J'expression de notre sincèregratitude. A NOTI~E l\laî'rre ET.Jl~(jE l\'ionsieljr LE l\taîr-~re DE CONFÉI~ENCESAGRlteiJ't OlJl\lAR ~"I-IIO(JNE Vous avez accepté avec spontanéité departiciper à notrejwy de thèse malgré vos nombreuses charges et cela est un grand honneurpour nous. Votre modestie, votre ouverture d'esprit, vos hautes qualités scientifiques sont des valeurs sûres de cette Faculté. Soyez assuré de notreprofondrespect.

21 «Par délibération, la faculté a arrêté que les opinions émises dans les dissertations quilui seront présentées, doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et qu'elle n'entendleur donner aucune approbation niimprobation»

22 PLAN ~ INTRODUCTION 01 1 ère PARTIE: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE SUR LA TOUX DEFINITION PHYSIOPATHOLOGIE EPIDEMIOLOGIE ASPECTS CLINIQUES ET COMPLICATIONS li ème PARTIE: ENQUETES DE TERRAIN SUR LA TOUX CADRE D'ETUDE ET OBJECTIFS 18 II.2- MATERIELS ET METHODES II.2.1- Echantillonnage II Grossistes et répartiteurs 20 II Herboristes des marchés 20 II Tradithérapeutes Ménages Les instruments de collectes de données 21 II.2.3- Traitement des données 22 II.2.4- Les difficultés rencontrées 24 II.3- RESULTATS ET COMMENTAIRES II.3.1- Enquêtes en milieu grossistes et CHU* 25 II Médicaments de toux sèche 25 II Médicaments de toux grasse Enquête sur les plantes antitussives 29 II Inventaire chez les herboristes et tradithérapeutes 29 II Inventaire chez les ménage 32 II Aspects socio-économiques 33

23 IIl ème PARTIE: DISCUSSIONS PROBLEMATIQUE DES SPECIALITES ANTITUSSIVES Critère de fiabilité, fonctionnalité et activité Etude des effets secondaires, efficacité 5 l Etude du rapport qualité / prix Coût thérapeutique de la toux 57 III.1.5- Variations de la prescription et saisonnalité PROBLEMATIQUE DES PLANTES ANTITUSSIVES 62 1I1.2.1-Estimation du tonnage annuel et chiffre d'affaire Monographies de trois espèces réputées Ficus iteophyl/a Acacia albida Aphania senegalensis Perspectives de recherche 74 CONCLUSION GENERALE 76 BIBLIOGRAPHIE 80 ANNEXES 80

24 INDEXE TABLE DES ILL! lstratio~s Schéma 1 : Zones réflexogènes des voies aériennes,.., 5 Figure 1 : Récapitulation des zones de réflexe tussigènes et les effets relationnels..., Photo 1 : Ficus iteophylla Photo 2 : Acacia a/bida ", ~ Photo 3 : Aphania senegalensis '; Photo 4 : Elooko Sirop anti-tussif, 75 LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Méclicaments de la toux sèche et prix public au Sénégal..., 25 Tableau II : Médicaments de la toux grasse et prix public au Sénégal Tableau III : Inventaire chez les herboristes et tradithérapeutes 30 Tableau IV : Plantes utilisées contre la toux au niveau des ménages 32 Tableau V : Etude de la récolte et du séchage des drogues 35 Tableau VI : Etude de la disponibilité des plantes '" 36 Tableau VII : Etude du mode de vente, des prix pratiqués, de l'importance de la demande et des parties les plus utilisés 38 Tableau VIII: Etude du mode d'approvisionnement, des prix de revient, des variations et du tonnage 41 Tableau IX: Etude du mode de conservation et de la quantité de drogue utilisée pour le traitement 45 TabJeau X: Etude du type de personne traitée '".,, ' '" '".46 Tableau XI: Etude sur la posologie ' '.47 Tableau XII : Etude de la durée de traitement et des fonnes d'administration...48

25 Tableau XIII: Etude de la qualité du traitement et effets secondaires Tableau XIV: Les principes actifs antitussifs, mucolytiques et expectorants 50 Tableau XV : Evaluation du coût global de dix médicaments de la toux de janvier à décembre 2004,,, 52 USTE DES ANNEXES Annexe 1 : Répartition des herboristes selon: l'âge, le sexe et l'ethnie 87 Annexe 2 : Répartition des herboristes selon: le niveau d'alphabétisation en français et l'ancienneté dans le métier Annexe 3 : Répartition des herboristes selon: la spécialisation, le mode d'apprentissage professionnel, le mode de formation parentale et la personne formatrice " Annexe 4 : Etude du mode et des lieux d'approvisionnement. 89 Annexe 5 : Mode de conservation des drogues et difficultés diverses 90 Annexe 6 : Profil socioculturel des tradithérapeutes 91 Annexe 7 : Etude du mode et de la durée de conservation des préparations 92 Annexe 8 : Répartition des ménages selon le sexe Annexe 9 : Etude de l'offre, de la demande et les difficultés diverses 93 Annexe 10 : Plantes utilisées dans le traitement de la toux et dont le tonnage a d'"., f:ç,, eja ete e lectue, Annexe Il : Répertoire général des plantes utilisées contre la toux classées par ordre alphabétiques

26 USTE DES SIGLES ET ACRONYMES OMS: FMPO: SARS: RARS: CHU : GÈ: SP: LP: IMS: FWA: CL: UN: PP: PA: CFA: ocr: Organisation Mondiale de la Santé Faculté de Médecine Phannacie et d'odonto-stomatologie Slowly Adapting Receptors Rapidly Adapting Receptors Centre Hospitalier Universitaire Générique Spécialité Livre du Pharmacien International Medical Statistic French West Africa Classification Unité Prix Public Principes Actifs Communauté Financière Africaine Dénomination Commune Internationale

27 , '" INTRODUCTION La toux est, comme on le sait, un symptôme extrêmement fréquent, qui représente la cause la plus courante des consultations non urgentes dans les services de pneumologie. La toux est la manifestation symptomatique de près d'une vingtaine de maladies ou causes, dont les plus fréquentes sont d'ordre respiratoire (tabagisme, gaz d'échappement, poussière, etc..). La toux connaît une recrudescence en période de froid [5], mais également en période de forte chaleur [35]. Les populations des pays en développement, surtout celles qui sont à proximité du désert du Sahara, sont en permanence exposées à l'une ou l'autre des facteurs décienchants la toux (froid, chaleur excessive, poussière ) tout le long de l'année. La toux quand elle perdure devient gênante voire même épuisante; quand on y ajoute les nombreuses complications qu'elle peut entraîner (Complications dont la plupart sont traumatisantes), il devient impératif de traiter la toux et de cesser de la banaliser. La médecine moderne propose deux grands groupes de médicaments à savoir: - les médicaments destinés à traiter la toux sèche, d'où l'appellation propre d'antitussifs donnée à ces derniers. Cependant, la toux productive encore appelée toux d'expulsion ou toux grasse est un mécanisme de défense de l'organisme [26]. Cette forme de toux est nécessaire et le plus souvent salutaire, donc elle doit être respectée. Toutefois, elle contre-indique de manière absolue l'administration de tout antitussif, opiacé ou non, car ces antitussifs empêchent l'évacuation des mucosités infectées nichées dans les voies respiratoires. La toux d'expulsion conditionne l'évûcuation des sécrétions en particulier chez les patients bronchiques chroniques ou porteurs de bronchectasies où la toux à recrudescence matinale permet la toilette bronchique. Elles permettent ainsi de

28 pallier l'insuffisance du système d'épuration muco-ciliaire bronchique [8, 13, 16,19], ce qui amène la médecine moderne à prescrire en cas de toux grasse des médicaments modificateurs de sécrétions bronchiques à savoir: les expectorants; - les mucolytiques et fluidifiants Un très grand nombre de spécialités utilisées comme médicaments dans la toux existe dans le marché. Cependant, la remarque faite dans la plupart des pays en ;.. développement, comme le Sénégal, est un recours en grande partie à l'étranger en matière d'approvisionnement en produits pharmaceutiques. Ce qui nous amène à poser les questions suivantes: Que représente ce marché [mancier potentiel en tenne de chiffre d'affaire des phannacies au Sénégal? Ne serait-il pas plus avantageux d'avoir recours également à la pharmacopée traditionnelle pour atteindre l'objectifde l'oms pour ce qui est de l'accessibilité des populations démunies aux médicaments? [3]. La phannacopée traditionnelle est essentiellement fondée sur la phytothérapie. Cette dernière garde toute sa notoriété et toute son importance, surtout dans les pays du tiers monde ou plus de 70 % de la population s'y adonne presque exclusivement [3]. Elle constitue la première source thérapeutique chez l'africain dans sa majorité. Panni les recommandations de l'oms pour l'accessibilité des médicaments, figure la valorisation et l'utilisation des phytomédicaments de qualité. Notre contribution dans le cadre de ce travail est de faire l'inventaire des plantes utilisées comme médicaments de la toux de la phannacopée traditionnelle sénégalaise. 2

29 Dans le cadre des activités de recherche, le laboratoire de Pharmacognosie et Botanique de la Faculté de Médecine, Pharmacie (FMPO) nous a confié ces deux enquêtes de terrain sur les plantes et médicaments de la toux au Sénégal ainsi que les traitements alternatifs possibles. Ainsi dans la première partie, il sera question d'étude bibliographique sur la toux (définition, physiopathologie, épidémiologie, clinique et complications). Dans la deuxième partie; nous avons réalisé des enquêtes sur les médicaments modernes de la toux et sur les plantes antitussives de la phannacopée traditionnelle sénégalaise. Enfin dans la troisième partie; nous avons abordé une discussion générale portant sur la problématique des médicaments de la toux. 3

30 , " 1 ère PARTIE: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE SUR LA TOUX 1.1- DEFINITIONS La toux est un symptôme parfaitement aspécifique. mécanisme de défense des voies respiratoires [10]. Elle correspond à un La toux n'est pas un éternuement qui est un brusque rejet d'air par le nez, ni un bâillement qui est une entrée lente d'un grand volume d'air dans le poumon [16]. Mais plutôt, la toux est une succession rapide d'inspiration plus ou moms profondes et d'expiration brusque explosive et bruyante [6]. Comme tout acte réflexe, la toux peut être déclenchée par la stimulation locale, mécanique ou chimique, des zones réflexogènes des voies aériennes qui sont: la trachée, le pharynx, les grosses bronches et même les bronchioles [5], les plèvres, le sinus carotidien, les amygdales et le nez (schéma 1). Au niveau du système nerveux central, le centre de la toux est situé près des centres respiratoires. La toux est parfois un symptôme d'alerte d'une maladie ou d'un effet nocif d'un gaz inhalé ou d'un médicament. En fonction de son association ou non avec une expectoration, la toux est dit productive ou non. C'est ainsi que pharmacologiquement la toux est décrite sous deux formes: la toux sèche non productive, nuisible lorsqu'elle est excessive. la toux grasse productive, utile et efficace. 4

31 nachfe'------i-" POlJiQffS -----al J--","E~ fs Tz-ITEftCOSTAUX ET lot18al~fs I1USet(S ABOOf-tlriAWC $Ctift1A ---_ LOtlE"S ~FLEXOGENES ~S ~ l~s AErotMtiE5 [ 'cij 5

32 1.2- PHYSIOPATHOLOGIE Mécanisme de la toux La toux est essentiellement un phénomène réflexe, mals elle peut être commandée ou partiellement contrôlée par la volonté. L'arc réflexe commence par l'irritation des récepteurs dont les influx sont transmis via des voies nerveuses afférentes qui commandent les trois phases caractéristiques de la toux :. - une inspiration profonde à glotte largement ouverte suivie par, - la fermeture de la glotte avec simultanément contraction des muscles expiratoires générant des pressions intrathoraciques élevées, - une expiration rapide à un débit instantané variant de 6 à 12 litres par seconde, d'une durée de 30 à 50 minutes, suit l'ouverture brusque de la glotte, au cours de laquelle la contraction musculaire se produit. Une quinte de toux fait passer la vitesse du courant aérien de 24 kmjh à plus de 1000 kmih (vitesse du son) [15]. Quel que soit le point de départ du réflexe, les phénomènes moteurs s'enchaînent selon la même séquence conférant à la toux un caractère indépendant du stimulus initial, à l'exception des stimuli laryngés où on note préalablement une inspiration profonde. Il est important de noter que le réflexe tussigène s'auto-entretient, car les récepteurs sont stimulés par la distension du poumon en d'autres termes chaque quinte de toux déclenche la suivante [15]. L'inefficacité de la toux résulte essentiellement d'une insuffisance des débits expiratoires, notamment en cas de maladie neuromusculaire affaiblissant: myopathie ou toute situation s'accompagnant d'une fatigue des muscles respiratoires, d'obstruction bronchique (bronchite chronique obstructive, 6

33 bronchectasies...), ou diminution de la pression de rétraction élastique du poumon (emphysème) Les défenses mécaniques: Les VOles aériennes supérieures constituent une première protection des structures bronchopulmonaires [14]. Les sécrétions qui recouvrent la muqueuse naso-pharyngée fixent et neutralisent de nombreux gaz toxiques solubles [12]. Au niveau des voies aériennes sus-glottiques, la muqueuse trachéale et bronchique protège physiquement les parois des voies aériennes, grâce au mucus bronchique et aux structures ciliées qui assurent l'élimination mécanique de particules. a) La sécrétion bronchique Elle est issue des glandes sous muqueuses et des cellules caliciformes. Le mucus est constitué de glycoprotéines de types acides, qui s'organisent en un réseau fibrillaire responsable de sa viscoélasticité. Certaines caractéristiques physicochimiques du mucus influencent l'efficacité de l'épuration bronchopulmonaire par la toux. l'épaisseur du mucus: une hypersécrétion bronchique importante ne pourra pas être éliminée par les seuls efforts de toux, La viscosité et l'élasticité des mucus: la clairance par la toux est plus efficace si les sécrétions sont peu visqueuses, La présence d'un agent tensioactif à la surface du film de mucus améliore la clairance pulmonaire par la toux [24]. 7

/,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6

/,,4,& 1  # 5% (& ' &1',6 !" #$ %!& ' %( ) * ( +,),-.,/,01 + $ 2 + )3 /,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6 7 8 ( 9 D I R E C T I O N 5000 DIRECTEUR Méd. Colonel Boubacar WADE 5001 GESTIONNAIRE Colonel Philippe CHEMIN 5038 INFIRMIER PRINCIPAL

Plus en détail

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT)

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) ,. UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR*. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ~... ANNEE 200 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) Présentée et soutenue

Plus en détail

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2001 APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE THE5E POUR OBTENIR

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les maladies invalidantes Repères sur l asthme généralités

Plus en détail

Fonctions non ventilatoires

Fonctions non ventilatoires UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 11 : Fonctions non ventilatoires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda K O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL. Bonjour à tous les membres de la Tontine.

RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL. Bonjour à tous les membres de la Tontine. RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL Bonjour à tous les membres de la Tontine. La Mutuel a financé dans son fonds de roulement des projets individuels et a déposé le montant restant dans un compte

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal

L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal Organisations Direction des Assurances s/c Ministère des Finances L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal Domaines d intervention et priorités

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements Sous l'égide du Comité orléanais de la Fondation pour la Recherche Médicale Avec : - Isabelle COUILLIN,

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE *****

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE *****..,.-\'~ /. : r.,~.' r /, ~., -ft ANNEE 2006 EVOLUTION DES CONSTANTES BIOCHIMIQUES DELA FEMME

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

Bahij=a~L Lalla A MARI4' f6g Née le 11 Octobre 1970 à Marrakech (Maroc)

Bahij=a~L Lalla A MARI4' f6g Née le 11 Octobre 1970 à Marrakech (Maroc) UNIVERSITÉ CH..~I~~,.ANTA DI~ DE DAKAR * FACULTÉ DE MÉDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ANNÉE 1998 APPROCHE HOMÉOPATHIQUE DU TRAITEMENT DE LA MALADIE ASTHMATIQUE THE5E POUR OBTENIR LE GRADE

Plus en détail

La toux chronique de l adulte, démarche diagnostique

La toux chronique de l adulte, démarche diagnostique La toux chronique de l adulte, démarche diagnostique LES RECOMMANDATIONS Des recommandations ont été formulées à l instigation de la Société Française Oto-Rhino- Laryngologie et de la Chirurgie de la Face

Plus en détail

Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies

Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies MEDECINE URGENTISTE SUMA ASSISTANCE SALY MBOUR Adresse : Résidence des Tennis Tél : (221) 33 957 56 24 Ville ou rue : Saly

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2005 * 100 LES HEMORAGIES DU TROISIEME TRIMESTRE DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL AU C.H.U

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

Mémoires de maîtrise 2006

Mémoires de maîtrise 2006 Mémoires de maîtrise 2006 N INV. AUTEUR TITRE COTE 2031 ANNE, Cheikhna Les marches de prestations intellectuelles au Sénégal 2031/06 ANN 2032 ANNE, Oumar Amadou Le pouvoir discrétionnaire du conseil de

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire (Ce qui est écrit en rouge correspond à des éléments du cours expliqués à l'oral). Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire : définition Étude des phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter?

La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter? La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter? Une maladie virale épidémique La bronchiolite aigüe représente le tableau le plus fréquent de l infection respiratoire basse chez le nourrisson.

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

Maladies neuromusculaires

Maladies neuromusculaires Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladies neuromusculaires Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de

Plus en détail

***** FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE L'ACIDOCETOSE DIABETIQUE INAUGURALE DE L'ADULTE

***** FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE L'ACIDOCETOSE DIABETIQUE INAUGURALE DE L'ADULTE ",i, UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DA~AR " ***** FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE Année 1999 L'ACIDOCETOSE DIABETIQUE INAUGURALE DE L'ADULTE 1, - 1 EN SOINS INTENSIFS AL'HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR'1

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

L APPAREIL VENTILATOIRE

L APPAREIL VENTILATOIRE L APPAREIL VENTILATOIRE SOMMAIRE I) Les voies aériennes a supérieures II) III) IV) V) La m Les voies aériennes a inférieures Les alvéoles pulmonaires Les poumons La mécanique ventilatoire L appareil ventilatoire

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info)

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info) Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie Pharmacie 2 année Dr Sophie Figon, Département de Médecine générale de Lyon Abréviations Info = pour info : ne sera pas demandé à

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

La Broncho-Pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La Broncho-Pneumopathie chronique obstructive (BPCO) La Broncho-Pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Définition La définition scientifique de la BPCO est la suivante : «maladie chronique et lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

Comment lire et comprendre son relevé (bulletin) de notes

Comment lire et comprendre son relevé (bulletin) de notes Comment lire et comprendre son relevé (bulletin) de notes A l entête du bulletin vous avez l adresse de l Université Ensuite la Faculté que vous fréquentez La filière que vous suivez Le Semestre et l année

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

RAPPORT SUR LES INTERMEDIAIRES D ASSURANCES EN 2012

RAPPORT SUR LES INTERMEDIAIRES D ASSURANCES EN 2012 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------- EXERCICE 20 12 MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DES ASSURANCES ----------- Boulevard de l Est x Rue de Fatick

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR *********

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ********* UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ********* ANNEE 2006 L'HYSTEROCELE : EPIDEMIOLOGIE, CLINIQUE ET TRAITEMENT A LA CLINIQUE CHIRURGICALE DU CHU ARISTIDE LE DANTEC~ THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR

Plus en détail

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Ain-Temouchent 08/Mai/2015. Groupe de pneumo-allergologie pédiatrique Société de pédiatrie de l ouest www.spo-dz.com societepediatrieouest@yahoo.fr GAAPP(Groupe

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

Tout sur la toux! La toux est une des principales causes de. La classification de la toux. Les caractéristiques de la toux selon son étiologie

Tout sur la toux! La toux est une des principales causes de. La classification de la toux. Les caractéristiques de la toux selon son étiologie Tout sur la toux! Mise àj our Louis-Philippe Boulet, MD, FRCPC, FCCP La classification de la toux La toux est une des principales causes de morbidité et un des plus fréquents motifs de consultation médicale.

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

Directeur Général, Directeur de publication COMITE DE LECTURE ET DE CORRECTION COMITE DE REDACTION

Directeur Général, Directeur de publication COMITE DE LECTURE ET DE CORRECTION COMITE DE REDACTION DECEMBRE 2011 Directeur Général, Directeur de publication Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

ASTHME DU PETIT ENFANT

ASTHME DU PETIT ENFANT ASTHME DU PETIT ENFANT DÉFINITION 3 épisodes dyspnéiques avec sibilants avant l âge de 3 ans (Tabachnik et Levinson - 1981) Indépendamment : du statut atopique de l âge de début des facteurs déclenchants

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Fidèle à sa tradition humaniste de partage et d ouverture, la faculté de médecine Paris Diderot propose des programmes d accueil aux

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016 FACULTE D ODONTOLOGIE UNIVERSITE de MONTPELLIER Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 05-06 Pour avoir le diplôme de Docteur en chirurgie dentaire, il faut suivre le cursus

Plus en détail

Présidente, Ndeye Fatou Ngom

Présidente, Ndeye Fatou Ngom Présidente, Ndeye Fatou Ngom Est étudiante en thèse en démographie à l université Montesquieu bordeaux 4 et par ailleurs présidente de l A.B.E.S.S. Madame la présidente, pouvez vous nous dire quelques

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Chez l'adulte moyen, il fait 25 cm à 30 cm (10 po à 14 po) de long et environ 2 cm (moins d'un pouce) de large. L'œsophage est constitué

Plus en détail

Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes

Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes Dr Hakima OUKSEL Département de Pneumologie 1 Le traitement de fond de l asthme 1. Est

Plus en détail

Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx

Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx Le cancer de la bouche, du pharynx et du larynx (cancers de la sphère ORL) Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la bouche, du

Plus en détail

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Page -1- Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est que les douleurs persistantes sont des "douleurs particulières", qui doivent donc être traitées en

Plus en détail

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme Patho Med Cours 5 Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme BPCO: B: Broncho ( Bronche) P: Pneumopathie C: Chronique O: Obstructive Asthme Maladies avec des spasmes bronchiques Maladies avec des spasmes

Plus en détail

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I L Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I Définition. Caractéristiques. Prévalence Dyspnée sifflante due à une obstruction bronchique,

Plus en détail

Qualité des soins. Droits du patient. Tiers payant. Quand. les soins. créent du. lien. Centres médicaux et dentaires MGEN. Les Établissements MGEN

Qualité des soins. Droits du patient. Tiers payant. Quand. les soins. créent du. lien. Centres médicaux et dentaires MGEN. Les Établissements MGEN Qualité des soins Tiers payant Droits du patient Consultations Accueil Quand les soins créent du lien Choix Centres médicaux et dentaires MGEN Les Établissements MGEN Médecine spécialisée Soins accessibles

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Santé Publique Santé Travail Module 2 : Aptitude Cours 4 Version 3 du 28 octobre

Plus en détail

Le Sénégal dans l économie numérique pour un développement durable : forces et faiblesses

Le Sénégal dans l économie numérique pour un développement durable : forces et faiblesses CHAPITRE SENEGALAIS DE L INTERNET SOCIETY Le Sénégal dans l économie numérique pour un développement durable : forces et faiblesses Conclusions du Forum National sur la Gouvernance de l Internet 2013 Dakar,

Plus en détail

LISTE DES PARTICIPANTS PAYS ORGANISATION NOMS ET PRENOMS ADRESSE. Monsieur Bio Goura SOULE, Agro Economiste, Consultant

LISTE DES PARTICIPANTS PAYS ORGANISATION NOMS ET PRENOMS ADRESSE. Monsieur Bio Goura SOULE, Agro Economiste, Consultant Conférence Régionale sur la transmission de la hausse des prix alimentaires mondiaux en Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso (Hôtel Palm Beach, 4-6 Avril 2011) BENIN LISTE DES PARTICIPANTS PAYS

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Chapitre 1 : Des modifications Introduction physiologiques à l'effort Au cours d'un effort physique, on observe des manifestations de cet effort chez

Plus en détail

DOSSIER La bronchite aiguë Remerciements : Pr. JL. Pellegrin - Médecine Interne - CHU Bordeaux

DOSSIER La bronchite aiguë Remerciements : Pr. JL. Pellegrin - Médecine Interne - CHU Bordeaux Novembre 2007 ; N 8 ACTUALITE DE RESPIR.COM Activités et chiffres clés DOSSIER La bronchite aiguë Remerciements : Pr. JL. Pellegrin - Médecine Interne - CHU Bordeaux FICHE INFORMATIVE GRAND PUBLIC La bronchite

Plus en détail

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES Section 42 Sous-section 01 Morphologie et morphogenèse Anatomie bre de siège à pourvoir : 1 GRIGNON BRUNO LORRAINE HITIER MARTIN CAEN PRADAL d'usage : PRAT DOMINIQUE MONTPELLIER VOIGLIO ERIC LYON 1 Section

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Les sciences de l Homme et de la santé

Les sciences de l Homme et de la santé LISTE DES FORMATIONS ET DES LABORATOIRES ouvrant droit à la taxe d apprentissage 2014 Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle (SOFIP) Christiane ORAIN 01 76 53 17 24 christiane.orain@parisdescartes.fr

Plus en détail

Carte de soins et d urgence

Carte de soins et d urgence Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency and Healthcare Card Porphyries Aiguës Hépatiques Acute Hepatic Porphyrias Type de Porphyrie* Déficit en Ala déhydrase Ala Dehydrase

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement)

ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement) Questions ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement) [2014 Dossier 4-2010 Dossier 5-2011 Dossier 4-2012 Dossier 4-2014 Dossier 3] QCM 1 :

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité

Fiche de données de Sécurité Page: 1/5 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT : Mr PROPRE Professional Nettoyant Multi-Usages (5 variantes) - REFERENCE : 120 - FOURNISSEUR : PROCTER & GAMBLE France SAS Division

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS Références juridiques : Articles L.5125-33 à L.5125-41, article L.5122-6-1 et article

Plus en détail

L'OTITE CHEZ LE BÉBÉ ET L'ENFANT

L'OTITE CHEZ LE BÉBÉ ET L'ENFANT L'OTITE CHEZ LE BÉBÉ ET L'ENFANT Certains bébés souffrent d otite à répétition, d autres n en auront jamais. Pour mieux comprendre ce problème d oreille, voici quelques renseignements de base et des conseils.

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR THIOVALONE, suspension pour pulvérisation buccale Pivalate de tixocortol/digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement

Plus en détail

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE BROCHURE D INFORMATION DESTINEE AUX PATIENTS ET LEUR FAMILLE QU EST-CE QUE LA DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE?

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE BROCHURE D INFORMATION DESTINEE AUX PATIENTS ET LEUR FAMILLE QU EST-CE QUE LA DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE? QU EST-CE QUE LA DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE? COMMENT SE TRANSMET-ELLE? COMMENT SE MANIFESTE-T-ELLE? DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE BROCHURE D INFORMATION DESTINEE AUX PATIENTS ET LEUR FAMILLE COMMENT

Plus en détail

GUIDE INFO-ASTHME. www.pq.poumon.ca

GUIDE INFO-ASTHME. www.pq.poumon.ca GUIDE INFO-ASTHME Siège social 855, rue Sainte-Catherine Est, bureau 222, Montréal QC H2L 4N4 Tél.: (514) 287-7400 ou 1 800 295-8111 Téléc.: (514) 287-1978 Courriel: info@pq.poumon.ca Internet: www.pq.poumon.ca

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON. Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille

TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON. Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille FACTEURS D ÉXACERBATION DE L ASTHME VIRUS ++++ Allergènes Stress, hypersécrétion Pollution atmosphérique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS Constance Legroux (DCEM3) QUELQUES CHIFFRES 150 000 toxicomanes en France, dont moins de Diminution de la mortalité grâce à la mise sur le

Plus en détail

1. LISTE SOCIETE CIVILE AFRIQUE

1. LISTE SOCIETE CIVILE AFRIQUE DIALOGUE REGIONAL 25-27 JUILLET 2012, HOTEL DES ALMADIES DAKAR LISTE DES PARTICIPANTS 1. LISTE SOCIETE CIVILE AFRIQUE BENIN M. Aurélien ATIDEGLA Président du GRAPAD Tel. : 229/21380172 Email : acaurelien@hotmail.com

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS)

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Définition La neurostimulation électrique transcutanée est une technique antalgique non médicamenteuse

Plus en détail

Réunion bilan (2012) de l antenne Courbevoie 27 janvier 2013

Réunion bilan (2012) de l antenne Courbevoie 27 janvier 2013 N : W332004348 - Association loi 1901, déclarée à la préfecture de Gironde SIRET : 493 952 667 0009 Association Contre la TUberculose et les Maladies Endémiques Adresse : 16, rue Saumenude 33800 Bordeaux

Plus en détail

Liste par section des candidats élus au CNU. Premier tour de scrutin

Liste par section des candidats élus au CNU. Premier tour de scrutin Liste par section des candidats élus au CNU. Premier tour de scrutin MEDOD Collège A 18/10/2012 Civ M. FONTAINE Christian 4201 ANATOMIE. M. VELUT Stephane 4201 ANATOMIE. Mme COTTIER - JOUFFRE Michele 4202

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

:: Atrésie de l œsophage

:: Atrésie de l œsophage :: Atrésie de l œsophage Définition : L atrésie de l œsophage est une malformation congénitale caractérisée par une interruption de continuité de l œsophage. Dans 50 % des cas, elle est associée à d autres

Plus en détail

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DE docteur en pharmacie Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Le diplôme de Docteur en Pharmacie

Plus en détail

BRONCHIOLITE ET ASTHME

BRONCHIOLITE ET ASTHME BRONCHIOLITE ET ASTHME COURS IFSI 2 ANNÉE Dr A.Veyre, Service de Pédiatrie Générale, secteur nourrissons Aurelia.veyre@lmr.aphp.fr LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON GENERALITES Infection RESPIRATOIRE du NOURRISSON

Plus en détail

Atrovent HFA 20 mcg/bouffée solution pour inhalation en flacon pressurisé (bromure d'ipratropium)

Atrovent HFA 20 mcg/bouffée solution pour inhalation en flacon pressurisé (bromure d'ipratropium) NOTICE ATROVENT HFA 20 MCG/BOUFFEE SOLUTION POUR INHALATION EN FLACON PRESSURISE (BPI n 0250-03 du 27.07.2005) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Vieillissement de la population Augmentation du nombre de patients porteurs de stimulateurs cardiaques et défibrillateurs implantables Augmentation

Plus en détail