FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THE5E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "+++++++ --.. FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THE5E"

Transcription

1 UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR is FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE /,/ - / 1 ~ PLANTES ET MEDICAMENTS UTILISES CONTRE LA TOUX: ENQUETE AU NIVEAU DES MARCHES ET DES GROSSISTES DE LA REGION DE DAKAR (SENEGAL) THE5E POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLÔME D'ETAT) PRÉSENTÉE ET SOUTENUE PUBLIQUEMENT Le 20 Juillet 2006 Par, - 1, " Né le 28 Octobre 1972 à Ziguichor (SENEGAL) MEMBRES DU JURY PRÉSIDENT: M. Lamine GUEYE : Professeur MEMBRES: M. Emmanuel BASSENE : Professeur M. Bara NDIAYE : Maître de Conférences Agrégé M. Oumar THIOUNE : Maître de Conférences Agrégé DIRECTEUR DE THÈSE : M. Emmanuel BASSENE : Professeur CO-DIRECTEUR : M. Modou LO : Maître-Assistant

2 FACULTE DE MEDCINE DE PHARMACIE ET D'ODONTO - STOMATOLOGIE DECANAT & DIRECTION DOYEN PREMIER ASSESSEUR DEUXIEME ASSESSEUR CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS M. DOUDOU TIDAM M.CHE~S.B.BOYE M. MALICK SEMBENE M. AMADOU TIDIANE LV Dakar, le 20 mars 2006

3 LISTE DU PERSONNEL ENSEIGNANT PAR GRADE 1. MEDECINE ANNEE UNIVERSITAIRE PROFESSEURS TITULAIRES M. José Marie M. Mamadou M. Mamadou M. Serigne Abdou M. Seydou Boubakar M. Fallou M. Moussa Fafa M. Abdarahmane M. Baye Assane M. Lamine M. Amadou Gallo M. Bernard Marcel *M EL Hadj Malick Mme Thérèse MOREIRA M. Boucar M. Raymond M. Souvasin M. Babacar Mme Sylvie M. Oumar M. Lamine M. Momar *M. Serigne Maguèye M. Abdoul Almamy *M. Mamadou Mourtalla M. Abdoul M. Victorino M. Jean Charles M. Bassirou M. Ibrahima Pierre *M. Madoune Robert M. Mouhamadou M. Mouhamadou Mansour Mme Mbayang NIANG AFOUTOU BA BA BA BADIANE CISSE CISSE DIA DIAGNE DIAKHATE DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF DIOUF FALL SECKGASSAMA GAYE GUEYE GUEYE GUEYE HANE KA KANE MENDES MOREAU NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE Histologie-Embryologie Pédiatrie Urologie Cardiologie Neurochirurgie Physiologie Bactériologie-Virologie Anatomie-Chirurgie Générale Urologie Hématologie Neurologie Maladies 'Infectieuses O-R-L Médecine Interne Néphrologie O.R.L Orthopédie-Traumatologie Chirurgie Générale Biophysique Parasitologie Physiologie Psychiatrie Urologie Pneumophtisiologie Médecine Interne Cardiologie Anatomie Pathologique Gynécologie-Obstétrique Dermatologie Neurologie Ophtalmologie Chirurgie Thoracique&Cardio-vasculaire Neurologie Physiologie

4 M. Papa Amadou *M. Mamadou *M. Youssoupha Mme Bineta KA M. Mohamadou Guélaye M. Niama DIOP M. Abibou M. Mamadou Mme Awa Marie COLL M. Cheickna M. Seydina Issa Laye M. Abdourahmane M. MOusseyn Dembel M. Mamadou Lamine M. Moussa Lamine *M Pape Salif M. Doudou *M. Cheikh Tidiane M. Meïssa M. Papa M. Alassane NDIAYE NDOYE SAIŒO SALL SALL SALL SAMB SARR SECK SYLLA SEYE SOW SOW SOW SOW SOW TIllAM TOURE TOURE TOURE WADE Ophtalmologie Chirurgie Infantile Neurochirurgie Anesthésie-Réanimation Pédiatrie Biochimie Médicale Bactériologie-virologie Pédiatrie Maladies Infectieuses Urologie Orthopédie-Traumatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Médecine Légale Anatomie-Chirurgie Générale Maladies Infectieuses Hématologie Chirurgie Générale Biochimie Médicale Cancérologie Ophtalmologie. MAITRES DE CONFERENCES AGREGES M. Moussa M. Mohamed Diawo M. Boubacar M. Cheikh Ahmed Tidiane M. Jean Marie Mme Anta TAL *M Ibrahima *M. Massar M. Djibril *+M. Issakha *M. Marne Thierno M. Yémou M. El Hadj Ibrahima M. Ibrahima Bara M. Marnadou M. Saïd Norou M. Alassane Mme. Elisabeth BADIANE BAH CAMARA CISSE DANGOU DIA DIAGNE DIAGNE DIALLO DIALLO DIENG DIENG DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF Radiologie Gynécologie-Obstétrique Pédiatrie Gynécologie-Obstétrique Anatomie et Cytologie Patholog. Médecine Préventive Pédiatrie Neurologie Gynécologie-Obstétrique Santé Publique Dennatologie Parasitologie Orthopédie-Traumatologie Cardiologie Anatomie Médecine Interne Gynécologie-Obstétrique Anesthésiologie-Réanimation

5 M. Mamadou Lamine M. Saliou M. Ibrahima Mme. Marne Awa M. Oumar Mme Gisèle WOTO M. Assane *M. Mouhamadou *M. Claude M. Abdoulaye M. Issa M. Ousmane M. Alain Khassim M. Abdou M. El Hadji M. Abdoulaye M. Moustapha M. EL Hassane *M. Masserigne M. Ahmad Iyane Mme.Haby M. Mouhamadou Habib M. Omar M. Alé DIOUF DIOUF FALL FAYE FAYE GAYE KANE MBENGUE MOREIRA NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDOYE NIANG NIANG SAMB SARR SIDIBE SOUMARE SOW SIGNATE SY SYLLA THIAM SY Hépatologie / Gastro-Entérologie Pédiatrie Chirurgie Pédiatrique Maladies Infectieuses Parasitologie Anatomie Pathologique Dermatologie Hépathologie / Gastro-Entérolo Pédiatrie Anatomie-Orthopédie-Traumato O.R.L Pédiatrie Urologie CM / Néphrologie Radiologie Physiologie Cardiologie Endocrinologie-Métabolisme Nutrition-Diabétologie Maladies Infectieuses Bactériologie-Virologie Pédiatrie Orthopédie-Traumatologie Psychiatrie Neurologie MAITRES-ASSISTANTS Mme Aïssata M. EL Hadj Amadou Mme Mariama GUEYE M. Momar Codé Mme Ndèye Méry DIA M. Mamadou Diarrah M. El Hadj Souleymane Mme. Mariama Safiétou KA M. André Vauvert M. Ahmadou M. Bay Karim M. Saïdou M. Maboury M. Alassane M. Madieng LY BA BA BA BA BADIANE BEYE CAMARA CISSE DANSOKHO DEM DIALLO DIALLO DIAO DIATTA DIENG Radiologie Ophtalmologie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Maladies Infectieuses Anesthésie-Réanimation Orthopédie-Traumatologie Médecine Interne Orthopédie-Traumatologie Cancérologie O.R.L Rhumatologie Cardiologie Biochimie Médicale Chirurgie Générale

6 M. Saliou DIOP Mme. Sokhna BA DIOP Mme Fatou SENE DIOUF Mme Awa Oumar TOURE FALL Mme Marne Coumba GAYE FALL M. Pape Ahmed FALL M. Oumar FAYE M. EL Hadj Fary KA M. Oumar KANE *M. Abdoul Aziz KASSE M. Abdoulaye LEYE + M. Ismaïla :MBAYE Mme Ndèye Maïmouna NDOUR :MBAYE M. Mamadou :MBODJ +M. Philipe Marc MOREIRA *M. Papa NDIAYE *M. Cheikh Tidiane NDOUR M. Jean Marc Ndiaga NDOYE Mme MarieDIOP NDOYE M. Ndaraw NDOYE M. Oumar NDOYE M. Gabriel NGOM Mme Suzanne Oumou NIANG M. Abdoulaye POUYE Mme Paule Aïda NDOYE ROTH Mme Anne Aurore SANKALE Mme Anna SARR M. Doudou SARR M. Ndéné Gaston SARR M. Amadou Makhtar SECK M. Gora SECK M. Moussa SEYDI Mme Hassanatou TOURE SOW Mme Aïda SYLLA M. Abdourahmane TALL M. Mamadou Habib THIAM M. Silly TOURE Mme Aïssatou Magatte WANE M. Issa WONE Hématologie Radiologie Neurologie Hématologie Médecine Légale Urologie Histologie-Embryologie Clinique Médicale/Néphrologie Anesthésie-Réanimation Cancérologie Clinique MédlMédecine Inter. t:4édecine du Travail rmédecine Interne Biophysique Gynécologie Médecine Préventive Maladies Infectieuses Anatomie Anesthésie-Réanimation Neurochirurgie Biophysique Chirurgie Générale Dennatologie CM / Médecine Interne Ophtalmologie Chirurgie Générale Médecine Interne Psychiatrie Biochimie Médicale Psychiatrie Physiologie Maladies Infectieuses Biophysique Psychiatrie O.R.L Psychiatrie Stomatologie Ophtalmologie ; Médecine Préventive

7 ASSISTANTS J' M. Abdoulaye BA Mme Nafissatou Ndiaye BA Mme Maty Diagne CAMARA M. Boubacar Samba DANKOKO M. Abdoulaye Séga DIALLO Mme Fatou Diallo AGNE M. Dialo DIOP M. Babacar FAYE M. Assane NDIAYE ;'" M. Jean Louis Abdourahim NDIAYE M. Mor NDIAYE M. Mamadou Moustapha SARR *M. Ibrahima SECK M. Kamadore TOURE Physiologie Anatomie Pathologique Institut de Santé & Dével. Médecine Préventive Histologie-Embryologie Biochimie Médicale Bactériologie-Virologie Parasitologie Anatomie Parasitologie Médecine du Travail Physiologie Médecine Préventive Médecine Préventive CHEFS DE CLINIQUE-ASSISTANTS DES SERVICES UNIVERSITAIRES DES HOPITAUX M. Idrissa BA M. Mamadou Lamine CISSE Mme Marne Salimata DIENECOLy M. Mamadou COUME M. Abdoulaye DANFA M. Daouda DIA Mme Ndèye Ramatoulaye DIAGNE M. Oumar DIARRA M. Ansoumana DIATIA *M. B~~ar mao * M. Mamadou Moustapha DIENG M. Papa Adama DIENG M. Charles Bertin DIEME Mme Marie Edouard Faye DIEME M. Pape Saloum DIOP M. Rudolph DIOP M. Sylvie Audrey G. DIOP M. Amadou Lamine FALL M. Lamine FALL M. Pape Macoumba GAYE *M. Serigne Modou KANE GUEYE M. Ousmane KA Pédopsychiatrie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Médecine Interne Psychiatrie Médecine Interne 1 Pédiatrie Chirurgie Générale Pneumophtisiologie Urologie Cancérologie Chir. Thora & Cardio.Vasc. Orthopédie-traumatologie Gynécologie Obstétrique Chirurgie Générale Stomatologie Maladies infectieuses Pédiatrie Pédopschyatrie Cancéro-radiothérapie Gynécologie-Obstétrique Chirurgie Générale

8 M. Adama KANE Mme Yacine Dia KANE M. 1brahima KONATE Mme Fatimata LY M. Noël Magloire MANGA Mme Aminata DIACK MBAYE M. Magatte MBAYE M. Amadou Koura NDAO M. Malick NDIAYB Mme Marième NDIAYB M. Moustapha NDIAYB *M. Souhaibou NDONGO M. Lamine NIANG Mme Marguerite Edith D. QUENUM M. André Daniel SANE M. Jean Claude François SANE Mme Fatou Samba D. NDIAYB SENE M. Alioune Badara TIllAM Mme Nafissatou Oumar TOURE Cardiologie Pneumophtisiologie Chirurgie Générale Dennatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Gynécologie Obstétrique Neurologie O.R.L. Psychiatrie Neurologie Médecine Interne Urologie Ophtalmologie Orthopédie-Traumatologie Orthopédie-Traumatologie Médecine Interne Neurochirurgie Pneumologie ATTACHES-ASSISTANTS Mme Marie Joseph DIEME Anatomie Pathologique Mme Mme M. Roughyatou Fatou Bintou SAR Mohamed Naniboliot KA SARR SOUMAH Bactériologie - Virologie Physiologie Médecine légale + disponibilité * Associé Détachement

9 II. PHARMACIE PROFESSEURS TITULAIRES M. Emmanuel M. Cheikh Saad Bouh *M. Aynina Mme Aïssatou Gaye + M. Alioune M. Pape Amadou M. Amadou '" M.Babacar M. Issa * M. Souleymane * M. Omar BASSENE BOYE CISSE DIALLO DIEYE DIOP DIOUF FAYE LO MBOUP NDIR Pharmacognosie et Botanique Bactériologie-Virologie Biochimie Pharmaceutique Bactériologie-Virologie Immunologie Biochimie Pharmaceutique,f ~ Toxicologie Pharmaco. et Pharmacodynamie Pharmacie Galénique Bactériologie-Virologie Parasitologie MAITRES DE CONFERENCES AGREGES M. Mamadou M. Mounirou M. Balla Moussa Mme Aminata SALL M. Mounibé *M. Amadou Moctar M. y érim Mbagnick M. Bara Mme. Philomène LOPEZ M. Oumar BADIANE CI8S DAFFE DIALLO DIARRA DIEYE DIOP NDIAYE SALL THI0 UNE Chimie Thérapeutique Toxicologie Pharmacognosie Physiologie Pharmaceutique Physique Pharmaceutique Pharmaco. et Pharmacodynamie Chimie Analytique Chimie Analytique Biochimie Phannaceutique Pharmacie Galénique MAITRES-ASSISTANTS Mlle Issa Bella M. Tandakha Ndiaye M. Mamadou M. Modou M. Augustin Mme. Maguette D.SYLLA Mme RitaB. M. Matar M. Guata yoro BAH Parasitologie DIEYE Immunologie FALL Toxicologie LO Botanique NDIAYE Physique Pharmaceutique NIANG Biochimie P.harmaceutique NONGONIERMA Pharmacognosie SECK Pharmacie Chimique et Chimie Orga. SY Pharmaco. et Pharmacodynamie

10 ASSISTANTS Mme Rokhaya Ndiaye M. William Mlle Thérèse M. Ahmédou Bamba K. M Alioune Dior M. Djibril M. Modou Oumy M. Pape Madieye M. Gora Mme Aïssatou GUEYE M. Daouda *M. Mamadou M. Mamadou M. AwaNDIAYE M. Alassane DIALLO DIATIA D1ENG FALL FALL FALL KANE GUEYE MBAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE SARR SY WELE ATTACHES Biochimie Moléculaire Botanique Parasitologie Pharmacie Galénique Pharmacognosie Phannacie Chimique & Chimie Orga. Physiologie Pharmaceutique Biochimie Pharmaceutique Physique Pharmaceutique Bactériologie-Virologie Parasitologie Pharmaco.etPharmacodynamie Physiologie Phannaceutique Pharmacologie Chimie Physique M. Djibi Mme Oumou BARRY M. Idrissa M. Madiagne M. Serigne Omar FAYE KANE NDOYE SAIŒO SARR Phannacie Galénique Toxicologie Phannacie Chimique et Chimie Orga. Chimie Analytique Chimie Analytique & Bromatologie * Associé + Disponibilité

11 III. CHIRURGIE DENTAIRE PROFESSEUR TITULAIRE Mme Ndioro M. Papa Demba NDIAYE DIALLO Odontologie Préventive et Sociale Parodontologie MAITRES DE CONFERENCES AGREGES *M. Boubacar Mme Charlotte FATY M. Malick DIALLO NDIAYE SEMBENE Chirurgie Buccale Chirurgie Buccale Parodontologie MAITRES ASSISTANTS Mme Aïssatou TAMBA Mme Khady DIOP M Henri Michel M. Daouda *M. Falou Mme Adam Marie SECK Mme Fatou M. Malick Mlle Fatou M. Abdoul Wahab * M. Pape Ibrahima *M. Mohamed Talla Mme Soukèye M. Babacar M. Abdoul Aziz BA BA BENOIST CISSE DIAGNE DIALLO DIOP FAYE GAYE KANE NGOM SECK DIA TINE TOURE YAM ASSISTANTS Pédodontie-Prévention Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Odontologie Prév. et Sociale Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Pédodontie-Prévention Pédodontie Odontologie Cons. Endodontie Odontologie Cons. Endodontie Orthopédie Dento Faciale Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Odontologie Cons. Endodontie Pédodontie-Prévention M. M. *M. *M. M. M. Abdou Khaly Khalifa Lambane Abdoulaye Babacar BA BANE DIENG DIENG DIOUF FAYE Chirurgie Buccale O.C.E. Odontologie Légale Prothèse Dentaire Parodontologie Odontologie Cons. Endodontie

12 M. Daouda FAYE M. Cheikh Mouhamadou M.LO *M. Malick MBAYE M. El Hadj Babacar MBODJ M. Edmond NABHANE M. Cheikh NDIAYE M. Paul Débé NIANG Mme Farimata youga DIENG SARR M. Mouhamed SARR M. Saïd Nourou TOURE Odontologie Prév. et Sociale Odontologie Prév. Sociale Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Matières Fondamentales Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire ATTACHES Mme Bineta Cathérine GASSAMA Mme Mame Coumba M. Alpha M. Oumar Harouna Mlle Fatou BARRY GUEYE KOUNTA SALL LEYE Chirurgie Buccale Odontologie Pédiatrique Chirurgie Buccale Matières Fondamentales O.C.E. * Associé Détachement

13 JE DEDIE CETRAVAIL

14 A~~~ ~~ 'D'J/HJ"KJt&, rfi44atfut S;'/D'J(), ~ S,,4L.e 2eœ ta tejrm, ()(J«4 40ft eé<;èu et 9 'Ail~ LB 7tJU7 'P'tt'JSSrlJt7 ()(J«4 au«eiue dah4 ~~étbued

15 Manladou DIA(){INE Votre attachement envers nous a été sigr;mdau point que vous vous êtes toqjours sacnfiés pourne pas nous voir soufliù: Vous vous êtesbattusetavec l'a.jde du bondielj,jepeuxdire que vousavez triomphé aujourd'ljul: Pournotre éducation, notre instiuction, vous avez adopté la ngueurdans la confiance en SOl: Soyez rassuré que votre fils pns etpâera ADah pour qu'il vous accorde longévité afin que vous pulssiez savourerla récolte de votre semence. HadyLOPPY 51" brave etsiattentionnée quepeutêtre une mère, vous 111vez été. Le temps est venu pouf moide te rendre hommage, de te témoignerma profonde aflèction etma profonde gratitude. Je prie ALlAHle toutpulssant de te donner santé etlongévité. Vous êtes la meiueure, Maman Trouvez icile témoignage de Festimeet de Faflèction queje vous voue

16 Nouha, Moustapha, Alassane, HassoUln et ()usseynou, ()uslnalje Rouba, Fatou, Ndeye Astou et Trouvez icile témoignage le témoignage de l'estime etl'aflèclion queje vous voue. Puissions-nous restertoujours unis dans la tendresse, solidarité dans la vie etdans. > lislai.n. / Et fidèles à lëducation que nos chères parents ontsu nous inculquer Pape Ndiaye, ElHadji" SaIT, Ousmane SaI.nb, Ousmane Sa/I, AmyLo, Meny Thioune /1'D~ ()et4heme 'lai/, SaNt et à. ~ te «'DaMa 7~ ~»Sa4S~S~ /I~te~da~ de p~ et~~de 7»tPtJ /1 ~ te~de ta p~ 'DUvt4?HM~ /1 ~ te~ de fa p~ ~4?1t tjta«d 1t~ /1 ~ map~de ta?audté de~ /1 ~ te ~tj«jtd «SantS~ SafW.t de ~ ~~7:+'1tJU7t&» /1 ~ ~x ~ 04~à e'~ de u tuwaii

17 REMERCIEMENTS

18 A ~~ a '[)~ de tm4e te p~ &~ ~ASS8'Jt& A ~~a 'D~ de tm4e Vode«Jt~ LtJ A 'D~ 'HJéIiam V1A77A A V~~Vi<Pt ';ALL Au~deL~~,~, S~ Au~ de e'~ ~ 1it&P'7IA1Itadame eat4 Viette

19 A NOTRE MAÎTRE ET PRÉSIDENT DE JURY LE PROFESSEUR LAMINE GUEYE Vous avez accepté avec spontanéité departiciper à notrejury de thèse malgré vos nombreuses charges et cela est un grandhonneurpournous. Vo~modestie, votre ouverture d'esprit, vos hautes qualités scientifiques etpédagogiques sont des valeurs sures de cette faculté. Soyez assuré de notreprofondrespect A NOTRE MAÎTRE ET DIRECTEUR DETHESE LE PROFESSEUR EMMANUEL BASSENE Votre forte personnalité et votre esprit scientifique éclairé font de vous un monument respectable etrespecté de notre institution. Votre disponibilité et vos qualités d'éducateurs ne font robjet d'aucun doute. Pourles longues heurespassées ensemble, nous vous sommes très reconnaissant, veuillez recevoirrexpression de notreprofondrespect.

20 A NüTI~E lviaîr-f1i~e Err JlJ(jE l\lünsiel.jr LE lviaître DE CONFÉRENCES AGRÉC;]~ BARA l\tdiaye Mercipourla spontanéité avec laquelle vous avez accepté dejuger ce travail. L'illustrepersonnage que vous êtes, Fait la fierté de l'institution Votre simplicité, votre modestie et votre disponibilité ne sont qu'une infilnepartie de vos qualités humaines. Veuillez trouver ici J'expression de notre sincèregratitude. A NOTI~E l\laî'rre ET.Jl~(jE l\'ionsieljr LE l\taîr-~re DE CONFÉI~ENCESAGRlteiJ't OlJl\lAR ~"I-IIO(JNE Vous avez accepté avec spontanéité departiciper à notrejwy de thèse malgré vos nombreuses charges et cela est un grand honneurpour nous. Votre modestie, votre ouverture d'esprit, vos hautes qualités scientifiques sont des valeurs sûres de cette Faculté. Soyez assuré de notreprofondrespect.

21 «Par délibération, la faculté a arrêté que les opinions émises dans les dissertations quilui seront présentées, doivent être considérées comme propres à leurs auteurs et qu'elle n'entendleur donner aucune approbation niimprobation»

22 PLAN ~ INTRODUCTION 01 1 ère PARTIE: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE SUR LA TOUX DEFINITION PHYSIOPATHOLOGIE EPIDEMIOLOGIE ASPECTS CLINIQUES ET COMPLICATIONS li ème PARTIE: ENQUETES DE TERRAIN SUR LA TOUX CADRE D'ETUDE ET OBJECTIFS 18 II.2- MATERIELS ET METHODES II.2.1- Echantillonnage II Grossistes et répartiteurs 20 II Herboristes des marchés 20 II Tradithérapeutes Ménages Les instruments de collectes de données 21 II.2.3- Traitement des données 22 II.2.4- Les difficultés rencontrées 24 II.3- RESULTATS ET COMMENTAIRES II.3.1- Enquêtes en milieu grossistes et CHU* 25 II Médicaments de toux sèche 25 II Médicaments de toux grasse Enquête sur les plantes antitussives 29 II Inventaire chez les herboristes et tradithérapeutes 29 II Inventaire chez les ménage 32 II Aspects socio-économiques 33

23 IIl ème PARTIE: DISCUSSIONS PROBLEMATIQUE DES SPECIALITES ANTITUSSIVES Critère de fiabilité, fonctionnalité et activité Etude des effets secondaires, efficacité 5 l Etude du rapport qualité / prix Coût thérapeutique de la toux 57 III.1.5- Variations de la prescription et saisonnalité PROBLEMATIQUE DES PLANTES ANTITUSSIVES 62 1I1.2.1-Estimation du tonnage annuel et chiffre d'affaire Monographies de trois espèces réputées Ficus iteophyl/a Acacia albida Aphania senegalensis Perspectives de recherche 74 CONCLUSION GENERALE 76 BIBLIOGRAPHIE 80 ANNEXES 80

24 INDEXE TABLE DES ILL! lstratio~s Schéma 1 : Zones réflexogènes des voies aériennes,.., 5 Figure 1 : Récapitulation des zones de réflexe tussigènes et les effets relationnels..., Photo 1 : Ficus iteophylla Photo 2 : Acacia a/bida ", ~ Photo 3 : Aphania senegalensis '; Photo 4 : Elooko Sirop anti-tussif, 75 LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Méclicaments de la toux sèche et prix public au Sénégal..., 25 Tableau II : Médicaments de la toux grasse et prix public au Sénégal Tableau III : Inventaire chez les herboristes et tradithérapeutes 30 Tableau IV : Plantes utilisées contre la toux au niveau des ménages 32 Tableau V : Etude de la récolte et du séchage des drogues 35 Tableau VI : Etude de la disponibilité des plantes '" 36 Tableau VII : Etude du mode de vente, des prix pratiqués, de l'importance de la demande et des parties les plus utilisés 38 Tableau VIII: Etude du mode d'approvisionnement, des prix de revient, des variations et du tonnage 41 Tableau IX: Etude du mode de conservation et de la quantité de drogue utilisée pour le traitement 45 TabJeau X: Etude du type de personne traitée '".,, ' '" '".46 Tableau XI: Etude sur la posologie ' '.47 Tableau XII : Etude de la durée de traitement et des fonnes d'administration...48

25 Tableau XIII: Etude de la qualité du traitement et effets secondaires Tableau XIV: Les principes actifs antitussifs, mucolytiques et expectorants 50 Tableau XV : Evaluation du coût global de dix médicaments de la toux de janvier à décembre 2004,,, 52 USTE DES ANNEXES Annexe 1 : Répartition des herboristes selon: l'âge, le sexe et l'ethnie 87 Annexe 2 : Répartition des herboristes selon: le niveau d'alphabétisation en français et l'ancienneté dans le métier Annexe 3 : Répartition des herboristes selon: la spécialisation, le mode d'apprentissage professionnel, le mode de formation parentale et la personne formatrice " Annexe 4 : Etude du mode et des lieux d'approvisionnement. 89 Annexe 5 : Mode de conservation des drogues et difficultés diverses 90 Annexe 6 : Profil socioculturel des tradithérapeutes 91 Annexe 7 : Etude du mode et de la durée de conservation des préparations 92 Annexe 8 : Répartition des ménages selon le sexe Annexe 9 : Etude de l'offre, de la demande et les difficultés diverses 93 Annexe 10 : Plantes utilisées dans le traitement de la toux et dont le tonnage a d'"., f:ç,, eja ete e lectue, Annexe Il : Répertoire général des plantes utilisées contre la toux classées par ordre alphabétiques

26 USTE DES SIGLES ET ACRONYMES OMS: FMPO: SARS: RARS: CHU : GÈ: SP: LP: IMS: FWA: CL: UN: PP: PA: CFA: ocr: Organisation Mondiale de la Santé Faculté de Médecine Phannacie et d'odonto-stomatologie Slowly Adapting Receptors Rapidly Adapting Receptors Centre Hospitalier Universitaire Générique Spécialité Livre du Pharmacien International Medical Statistic French West Africa Classification Unité Prix Public Principes Actifs Communauté Financière Africaine Dénomination Commune Internationale

27 , '" INTRODUCTION La toux est, comme on le sait, un symptôme extrêmement fréquent, qui représente la cause la plus courante des consultations non urgentes dans les services de pneumologie. La toux est la manifestation symptomatique de près d'une vingtaine de maladies ou causes, dont les plus fréquentes sont d'ordre respiratoire (tabagisme, gaz d'échappement, poussière, etc..). La toux connaît une recrudescence en période de froid [5], mais également en période de forte chaleur [35]. Les populations des pays en développement, surtout celles qui sont à proximité du désert du Sahara, sont en permanence exposées à l'une ou l'autre des facteurs décienchants la toux (froid, chaleur excessive, poussière ) tout le long de l'année. La toux quand elle perdure devient gênante voire même épuisante; quand on y ajoute les nombreuses complications qu'elle peut entraîner (Complications dont la plupart sont traumatisantes), il devient impératif de traiter la toux et de cesser de la banaliser. La médecine moderne propose deux grands groupes de médicaments à savoir: - les médicaments destinés à traiter la toux sèche, d'où l'appellation propre d'antitussifs donnée à ces derniers. Cependant, la toux productive encore appelée toux d'expulsion ou toux grasse est un mécanisme de défense de l'organisme [26]. Cette forme de toux est nécessaire et le plus souvent salutaire, donc elle doit être respectée. Toutefois, elle contre-indique de manière absolue l'administration de tout antitussif, opiacé ou non, car ces antitussifs empêchent l'évacuation des mucosités infectées nichées dans les voies respiratoires. La toux d'expulsion conditionne l'évûcuation des sécrétions en particulier chez les patients bronchiques chroniques ou porteurs de bronchectasies où la toux à recrudescence matinale permet la toilette bronchique. Elles permettent ainsi de

28 pallier l'insuffisance du système d'épuration muco-ciliaire bronchique [8, 13, 16,19], ce qui amène la médecine moderne à prescrire en cas de toux grasse des médicaments modificateurs de sécrétions bronchiques à savoir: les expectorants; - les mucolytiques et fluidifiants Un très grand nombre de spécialités utilisées comme médicaments dans la toux existe dans le marché. Cependant, la remarque faite dans la plupart des pays en ;.. développement, comme le Sénégal, est un recours en grande partie à l'étranger en matière d'approvisionnement en produits pharmaceutiques. Ce qui nous amène à poser les questions suivantes: Que représente ce marché [mancier potentiel en tenne de chiffre d'affaire des phannacies au Sénégal? Ne serait-il pas plus avantageux d'avoir recours également à la pharmacopée traditionnelle pour atteindre l'objectifde l'oms pour ce qui est de l'accessibilité des populations démunies aux médicaments? [3]. La phannacopée traditionnelle est essentiellement fondée sur la phytothérapie. Cette dernière garde toute sa notoriété et toute son importance, surtout dans les pays du tiers monde ou plus de 70 % de la population s'y adonne presque exclusivement [3]. Elle constitue la première source thérapeutique chez l'africain dans sa majorité. Panni les recommandations de l'oms pour l'accessibilité des médicaments, figure la valorisation et l'utilisation des phytomédicaments de qualité. Notre contribution dans le cadre de ce travail est de faire l'inventaire des plantes utilisées comme médicaments de la toux de la phannacopée traditionnelle sénégalaise. 2

29 Dans le cadre des activités de recherche, le laboratoire de Pharmacognosie et Botanique de la Faculté de Médecine, Pharmacie (FMPO) nous a confié ces deux enquêtes de terrain sur les plantes et médicaments de la toux au Sénégal ainsi que les traitements alternatifs possibles. Ainsi dans la première partie, il sera question d'étude bibliographique sur la toux (définition, physiopathologie, épidémiologie, clinique et complications). Dans la deuxième partie; nous avons réalisé des enquêtes sur les médicaments modernes de la toux et sur les plantes antitussives de la phannacopée traditionnelle sénégalaise. Enfin dans la troisième partie; nous avons abordé une discussion générale portant sur la problématique des médicaments de la toux. 3

30 , " 1 ère PARTIE: ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE SUR LA TOUX 1.1- DEFINITIONS La toux est un symptôme parfaitement aspécifique. mécanisme de défense des voies respiratoires [10]. Elle correspond à un La toux n'est pas un éternuement qui est un brusque rejet d'air par le nez, ni un bâillement qui est une entrée lente d'un grand volume d'air dans le poumon [16]. Mais plutôt, la toux est une succession rapide d'inspiration plus ou moms profondes et d'expiration brusque explosive et bruyante [6]. Comme tout acte réflexe, la toux peut être déclenchée par la stimulation locale, mécanique ou chimique, des zones réflexogènes des voies aériennes qui sont: la trachée, le pharynx, les grosses bronches et même les bronchioles [5], les plèvres, le sinus carotidien, les amygdales et le nez (schéma 1). Au niveau du système nerveux central, le centre de la toux est situé près des centres respiratoires. La toux est parfois un symptôme d'alerte d'une maladie ou d'un effet nocif d'un gaz inhalé ou d'un médicament. En fonction de son association ou non avec une expectoration, la toux est dit productive ou non. C'est ainsi que pharmacologiquement la toux est décrite sous deux formes: la toux sèche non productive, nuisible lorsqu'elle est excessive. la toux grasse productive, utile et efficace. 4

31 nachfe'------i-" POlJiQffS -----al J--","E~ fs Tz-ITEftCOSTAUX ET lot18al~fs I1USet(S ABOOf-tlriAWC $Ctift1A ---_ LOtlE"S ~FLEXOGENES ~S ~ l~s AErotMtiE5 [ 'cij 5

32 1.2- PHYSIOPATHOLOGIE Mécanisme de la toux La toux est essentiellement un phénomène réflexe, mals elle peut être commandée ou partiellement contrôlée par la volonté. L'arc réflexe commence par l'irritation des récepteurs dont les influx sont transmis via des voies nerveuses afférentes qui commandent les trois phases caractéristiques de la toux :. - une inspiration profonde à glotte largement ouverte suivie par, - la fermeture de la glotte avec simultanément contraction des muscles expiratoires générant des pressions intrathoraciques élevées, - une expiration rapide à un débit instantané variant de 6 à 12 litres par seconde, d'une durée de 30 à 50 minutes, suit l'ouverture brusque de la glotte, au cours de laquelle la contraction musculaire se produit. Une quinte de toux fait passer la vitesse du courant aérien de 24 kmjh à plus de 1000 kmih (vitesse du son) [15]. Quel que soit le point de départ du réflexe, les phénomènes moteurs s'enchaînent selon la même séquence conférant à la toux un caractère indépendant du stimulus initial, à l'exception des stimuli laryngés où on note préalablement une inspiration profonde. Il est important de noter que le réflexe tussigène s'auto-entretient, car les récepteurs sont stimulés par la distension du poumon en d'autres termes chaque quinte de toux déclenche la suivante [15]. L'inefficacité de la toux résulte essentiellement d'une insuffisance des débits expiratoires, notamment en cas de maladie neuromusculaire affaiblissant: myopathie ou toute situation s'accompagnant d'une fatigue des muscles respiratoires, d'obstruction bronchique (bronchite chronique obstructive, 6

33 bronchectasies...), ou diminution de la pression de rétraction élastique du poumon (emphysème) Les défenses mécaniques: Les VOles aériennes supérieures constituent une première protection des structures bronchopulmonaires [14]. Les sécrétions qui recouvrent la muqueuse naso-pharyngée fixent et neutralisent de nombreux gaz toxiques solubles [12]. Au niveau des voies aériennes sus-glottiques, la muqueuse trachéale et bronchique protège physiquement les parois des voies aériennes, grâce au mucus bronchique et aux structures ciliées qui assurent l'élimination mécanique de particules. a) La sécrétion bronchique Elle est issue des glandes sous muqueuses et des cellules caliciformes. Le mucus est constitué de glycoprotéines de types acides, qui s'organisent en un réseau fibrillaire responsable de sa viscoélasticité. Certaines caractéristiques physicochimiques du mucus influencent l'efficacité de l'épuration bronchopulmonaire par la toux. l'épaisseur du mucus: une hypersécrétion bronchique importante ne pourra pas être éliminée par les seuls efforts de toux, La viscosité et l'élasticité des mucus: la clairance par la toux est plus efficace si les sécrétions sont peu visqueuses, La présence d'un agent tensioactif à la surface du film de mucus améliore la clairance pulmonaire par la toux [24]. 7

ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE

ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2005 N 16 ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE THESE

Plus en détail

La toux Kiné / Réa. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg

La toux Kiné / Réa. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg La toux Kiné / Réa Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg UDS_LOGO.jpg Définition o Mécanisme physiologique d épuration des voies aériennes. o Rare chez

Plus en détail

FORUM / AGENCES IMMOBILIERES

FORUM / AGENCES IMMOBILIERES CELLULE NATIONALE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES FORUM / AGENCES IMMOBILIERES Lundi 20 juillet 2009, Pullman Téranga / Dakar LISTE DES PARTICIPANTS ( C E N T I F ) PRENOMS NOMS 1- M. Ngouda

Plus en détail

HORAIRES LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI

HORAIRES LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI Division administrative Section : Administration générale Droit constitutionnel et science politique (36 h) T.D Administration territoriale Protection civile (18 h à compléter) Technique de rédaction administrative

Plus en détail

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION [ SALLE 03 ] PREMIERE ANNEE DE LICENCE ( L1 - SEG ) Informatique Générale (S1) Mathématiques Financières (S1) Histoire de la Pensée Économique (A) Comptabilité

Plus en détail

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION [ SALLE 02 ] EMPLOI DU TEMPS 2013 / 2014 PREMIERE ANNEE DE LICENCE ( L1 - SEG ) RDC Informatique Générale (S1) Mathématiques Financières (S1) Histoire de

Plus en détail

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE:

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: 1- La toux est un réflexe de défense de l organisme qu il convient généralement de respecter car elle permet d évacuer les sécrétions bronchiques quant le

Plus en détail

AMINE STTAR Né le 18 novembre 1983 à Agadir (MAROC)

AMINE STTAR Né le 18 novembre 1983 à Agadir (MAROC) UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE TEL : +221 33 865 23 41 / FAX : +221 33 825 29 52 /BP. 5005 E-mail: sg_facmed@hotmail.com Avenue Cheikh Anta

Plus en détail

La toux et les antitussifs

La toux et les antitussifs ANEPF Toux et Antitusifs 25/10/02 10:26 Page 160 Chapitre 4 La toux et les antitussifs 160 ANEPF Toux et Antitusifs 25/10/02 10:26 Page 161 Chapitre 4 : La toux et les antitussifs Quatrième Partie SOMMAIRE

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2007 N 13 ETUDE DE LA QUALITE DES PATES DENTIFRICES COMMERCIALISEES EN MAURITANIE : NORME DE PRESENTATION

Plus en détail

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT Docteur Isabelle Gibertini USP Hôpital Clocheville CHU TOURS FMC Pédiatrie Clocheville Tours Espace Malraux 25 octobre 2012 Définition p Pas consensuelle p Durée > 3 semaines

Plus en détail

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Toux Caractéristiques Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Se méfier Présence de sang dans les expectorations Altération marquée de l état général Apparition

Plus en détail

La toux. Dr Sophie Figon, Pr Dubois. Département de médecine générale UCBL1. Sémiologie. Pharmacie 2 année

La toux. Dr Sophie Figon, Pr Dubois. Département de médecine générale UCBL1. Sémiologie. Pharmacie 2 année La toux Dr Sophie Figon, Pr Dubois. Département de médecine générale UCBL1. Sémiologie. Pharmacie 2 année Plan - Définition, caractéristiques - ce que le pharmacien doit savoir et demander - ce que fera

Plus en détail

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé)

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CAMES) -------------------------------- COMITES CONSULTATIFS INTERAFRICAINS (CCI) ---------------- CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES

Plus en détail

MÉDICAMENTS DE LA TOUX

MÉDICAMENTS DE LA TOUX PHARMACOLOGIE PP Pr DAMASE-MICHEL Mercredi 9 décembre 2009-10h-11h MÉDICAMENTS DE LA TOUX L'héroïne fut le premier médicament utilisé pour lutter contre la toux. I. LA TOUX A. DÉFINITION Sébastien FAGET

Plus en détail

LA TOUX CHRONIQUE. Dr S. FREUDENBERGER Pneumologue FMC 12/03/2015 HAGUENAU

LA TOUX CHRONIQUE. Dr S. FREUDENBERGER Pneumologue FMC 12/03/2015 HAGUENAU LA TOUX CHRONIQUE Dr S. FREUDENBERGER Pneumologue FMC 12/03/2015 HAGUENAU POURQUOI TOUSSE-T-ON? Toux = phénomène réflexe à point de départ pulmonaire, qui vise à protéger les voies aériennes des particules

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Directeur Général, Directeur de publication

Directeur Général, Directeur de publication DECEMBRE 2010 Directeur Général, Directeur de publication Babakar FALL Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques

Plus en détail

/,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6

/,,4,& 1  # 5% (& ' &1',6 !" #$ %!& ' %( ) * ( +,),-.,/,01 + $ 2 + )3 /,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6 7 8 ( 9 D I R E C T I O N 5000 DIRECTEUR Méd. Colonel Boubacar WADE 5001 GESTIONNAIRE Colonel Philippe CHEMIN 5038 INFIRMIER PRINCIPAL

Plus en détail

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT)

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) ,. UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR*. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ~... ANNEE 200 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) Présentée et soutenue

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE DE L'HOPITAL ARISTIDE LE DANTEC

PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE DE L'HOPITAL ARISTIDE LE DANTEC UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR * FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2004 Na 29 PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE

Plus en détail

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA Mission Laïque Française Lycée Franco-Libanais Verdun Classe de 5 ème E GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: Pneumonie MME BEYDOUN

Plus en détail

Toux chronique de l enfant

Toux chronique de l enfant Toux chronique de l enfant «Les 10 questions indispensables» F.Amsallem Définition «Toux > 4 à 6 semaines ou Episodes de toux > 2 mois / an» En pratique toute toux > 3 semaines doit être explorée Principales

Plus en détail

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2001 APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE THE5E POUR OBTENIR

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les maladies invalidantes Repères sur l asthme généralités

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE D I O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE

6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE Fédération Africaine des Sociétés d Immunologie - FAIS Société Sénégalaise d Immunologie - SSI 6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE 20-24 mars 2006 Hôtel Méridien Président

Plus en détail

ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE MBOUR

ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE MBOUR UNIVERSITE CHEIKH ANlA DIOP DE DAKAR FACULTE DE M[;DECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO"STOMATOLOGIE ANNEE 1998 ~~,. N'45 ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE

INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2008 N 19 INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR

Plus en détail

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE ITEM 336 : TOUX CLINIQUE Terrain Toux Signe de Gravité Signes fonctionnels Signes physiques - ATCD perso : Atopie RGO AVC/Tb de déglutition Immunodépression - ATCD familiaux : Mucoviscidose Cas familiaux

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de la Sante et de la Prévention Direction DeS equipements et De la Maintenance

République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de la Sante et de la Prévention Direction DeS equipements et De la Maintenance République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de la Sante et de la Prévention Direction DeS equipements et De la Maintenance République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D10DONTO STOMATOLOGIE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D10DONTO STOMATOLOGIE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D10DONTO STOMATOLOGIE Année 1998 Pour obtenir le grade de Docteur en Médecine (DIPLÔME D'ETAT) Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Fonctions non ventilatoires

Fonctions non ventilatoires UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 11 : Fonctions non ventilatoires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU SENEGAL 2007

SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU SENEGAL 2007 REPUBLIQUE DU SENEGAL ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU SENEGAL 2007

Plus en détail

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick F A T REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

dédicaces Je d e d i e c e t r a v a i l... A ALLAH, LE TOUT-PUISSANT, LE MISERICORDIEUX! AU PROPHETE MOHAMED SALALAHOU ALEYHI WA SALIM. Jamais les mots ne seront suffisants pour te traduire toute mon

Plus en détail

Directeur Général, Directeur de publication

Directeur Général, Directeur de publication NOVEMBRE 2009 Directeur Général, Directeur de publication Babakar FALL Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques

Plus en détail

Situation Economique et Sociale du Sénégal Edition 2005

Situation Economique et Sociale du Sénégal Edition 2005 Directeur Général, Directeur de Publication : Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale : Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales : Directeur du Management du

Plus en détail

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population.

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population. Université de Batna Faculté de médecine de Batna Cours de 4 ème Année Module de Pneumologie www.aurespneumo.com Dr Djenfi - 2012 I. Définition : L asthme est un désordre inflammatoire chronique des voies

Plus en détail

RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL. Bonjour à tous les membres de la Tontine.

RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL. Bonjour à tous les membres de la Tontine. RAPPORT DE LA MUTUELLE LA TONTINE DE LOMPOUL Bonjour à tous les membres de la Tontine. La Mutuel a financé dans son fonds de roulement des projets individuels et a déposé le montant restant dans un compte

Plus en détail

CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE

CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE ,''-..~, UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP - DAKAR \ FACULTE DE MEDECINE let DE PHARMACIE ANNEE 1997 CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN

Plus en détail

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda K O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015

Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015 Xavier HUMBERT Journée inter-régionale de recherche G4 Rouen 24 janvier 2015 Néphropaties Hypertension artérielle IEC Insuffisance cardiaque Prescriptions 2010 128 millions Mahmoudpour et al., 2013 Poole

Plus en détail

Directeur des Statistiques Démographiques

Directeur des Statistiques Démographiques MAI 2015 Directeur Général, Directeur de publication Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales

Plus en détail

Asthme induit par l'exercice.

Asthme induit par l'exercice. Asthme induit par l'exercice. (1 ère partie) A. Introduction Le terme "asthme" présent dans le titre prête à confusion. Il introduit une ambiguïté dans le mécanisme d'installation de l'oppression respiratoire

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE THESE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE THESE \ UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR...'4. PJ"I ~, FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE. ANNEE 1998 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE ( DIPLOME D'ETAT) PRESENTEE

Plus en détail

2010 N INV AUTEUR TITRE COTE

2010 N INV AUTEUR TITRE COTE Mémoires de maîtrise 2010 N INV AUTEUR TITRE COTE 3258 ABALO, Kossivi L Afrique et le réchauffement climatique 3258/10 ABA 3259 Ali, El-hamine La crise du Darfour 3259/10 ALI 3260 Ali, Ali Fakhri Mouhamed

Plus en détail

LISTE DE NOTORIETE MEDICALE

LISTE DE NOTORIETE MEDICALE LISTE DE NOTORIETE MEDICALE Cette liste est communiquée à titre d information et n engage pas la responsabilité de l Administration tant sur la qualité des prestations fournies que sur le montant des honoraires

Plus en détail

Mal de gorge? Toux sèche?

Mal de gorge? Toux sèche? Mal de gorge? Toux sèche? Junior-angin agit et soulage 2 solutions naturelles et efficaces adaptées aux enfants à partir de 1 an L hiver, le temps froid et humide favorise l apparition d infections, de

Plus en détail

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Asthme du NRS Priam 05 mars 2003 Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Définition de l asthme : clinique Crises de dyspnée Sibilances Obstruction bronchique Réversibilité bétamimétique MAIS aussi *

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

SOMMAIRE. PREFACE Page 2. LISTE DES ABREVIATIONS Page 3. ORGANISATION DU SYSTEME DE SANTE Page 4. CIRCUIT DE DISTRIBUTION DU MEDICAMENT Page 5

SOMMAIRE. PREFACE Page 2. LISTE DES ABREVIATIONS Page 3. ORGANISATION DU SYSTEME DE SANTE Page 4. CIRCUIT DE DISTRIBUTION DU MEDICAMENT Page 5 SOMMAIRE PREFACE Page 2 LISTE DES ABREVIATIONS Page 3 ORGANISATION DU SYSTEME DE SANTE Page 4 CIRCUIT DE DISTRIBUTION DU MEDICAMENT Page 5 RAPPORT FINAL DE L ATELIER Page 6 ARRETE MINISTERIEL Page 6 LISTE

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Cours magistral TD/ Simulation TP VHG Anatomie 1 MD 1 28 15 9 52 Chimie et Biochimie

Plus en détail

GUIDE POUR LA PRISE EN CHARGE CLINIQUE ET THÉRAPEUTIQUE DE L INFECTION À VIH CHEZ L ADULTE

GUIDE POUR LA PRISE EN CHARGE CLINIQUE ET THÉRAPEUTIQUE DE L INFECTION À VIH CHEZ L ADULTE République du Séngal Ministère de la Santé et de la Prévention Programme Nationbal de Lutte contre le SIDA GUIDE POUR LA PRISE EN CHARGE CLINIQUE ET THÉRAPEUTIQUE DE L INFECTION À VIH CHEZ L ADULTE NIVEAU

Plus en détail

TOUX CHEZ L ENFANT ET L ADULTE

TOUX CHEZ L ENFANT ET L ADULTE Page 1 sur 12 TOUX CHEZ L ENFANT ET L ADULTE La toux est un mécanisme physiologique d épuration des voies aériennes. Elle s observe rarement chez un individu en bonne santé, l épuration physiologique des

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE I)La fréquence respiratoire A)Définition de la respiration B)Rappels anatomo physiologiques C)Mesure de

Plus en détail

EUPHON, sirop. Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.

EUPHON, sirop. Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien. EUPHON, sirop Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d'autres questions, si vous avez un

Plus en détail

NOTICE. EUPHON, sirop

NOTICE. EUPHON, sirop NOTICE ANSM Mis à jour le : 07/06/2006 Dénomination du médicament EUPHON, sirop Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements Sous l'égide du Comité orléanais de la Fondation pour la Recherche Médicale Avec : - Isabelle COUILLIN,

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Toux chez l enfant et chez l'adulte (avec le traitement)

Toux chez l enfant et chez l'adulte (avec le traitement) Toux chez l enfant et chez l'adulte (avec le traitement) Créé le 15/11/2005 Révisé le 05/09/2008 Auteur : B. Melloni pour le Collège des Enseignants de Pneumologie (Mis à jour le 05/09/2008) Q 336 : Orientation

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

La BPCO. L éducation thérapeutique du patient

La BPCO. L éducation thérapeutique du patient La BPCO L éducation thérapeutique du patient Expérience du service des Maladies Respiratoires CHU de Nancy Brabois Mmes Annick Louis et Evelyne Arias 1 Mise en place et organisation de l éducation thérapeutique

Plus en détail

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie L ASTHME BRONCHIQUE I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie A)L'inflammation bronchique B)Le bronchospasme C)L'hyperréactivité bronchique IV)Manifestations cliniques

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE *****

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ****** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE *****..,.-\'~ /. : r.,~.' r /, ~., -ft ANNEE 2006 EVOLUTION DES CONSTANTES BIOCHIMIQUES DELA FEMME

Plus en détail

17/11/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=60763961&typedoc=n&ref=n0175848.htm NOTICE

17/11/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=60763961&typedoc=n&ref=n0175848.htm NOTICE NOTICE ANSM Mis à jour le : 06/07/2010 Dénomination du médicament Encadré BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop Carbocistéine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE M A REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIe, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la Démographie

Plus en détail

Directeur Général, Directeur de publication COMITE DE LECTURE ET DE CORRECTION COMITE DE REDACTION

Directeur Général, Directeur de publication COMITE DE LECTURE ET DE CORRECTION COMITE DE REDACTION DECEMBRE 2011 Directeur Général, Directeur de publication Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales

Plus en détail

PHARMACOLOGIE EN PNEUMOLOGIE C. HALLER / IFSI CHU DE NICE 09 08

PHARMACOLOGIE EN PNEUMOLOGIE C. HALLER / IFSI CHU DE NICE 09 08 PHARMACOLOGIE EN PNEUMOLOGIE C. HALLER / IFSI CHU DE NICE 09 08 PLAN DE LA PRESENTATION LES ANTITUSSIFS LES ANTI-ASTHMATIQUES ASTHMATIQUES LES ANTITUSSIFS GENERALITES TRAITEMENT DES TOUX NON PRODUCTIVES

Plus en détail

Item 78 : Coqueluche

Item 78 : Coqueluche Item 78 : Coqueluche Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une coqueluche... 1 1. 1 Diagnostic positif... 1 1. 1. 1 Clinique...1 1. 1. 1. 1 Forme

Plus en détail

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 ZOOM ETUDE Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat avec des CHU (Centres

Plus en détail

NOTICE. CLARIX TOUX SECHE PENTOXYVERINE 0,15% ENFANTS, sirop Citrate de pentoxyvérine

NOTICE. CLARIX TOUX SECHE PENTOXYVERINE 0,15% ENFANTS, sirop Citrate de pentoxyvérine NOTICE Mis à jour : 06/11/2009 Dénomination du médicament CLARIX TOUX SECHE PENTOXYVERINE 0,15% ENFANTS, sirop Citrate de pentoxyvérine Encadré Ce médicament est une spécialité d'automedication destinée

Plus en détail

PROCESSUS D ANALYSE DE L ANCRAGE DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE TRANSPORT DANS LES STRATEGIES DE REDUCTION DE LA PAUVRETE RAPPORT DE L ATELIER 1

PROCESSUS D ANALYSE DE L ANCRAGE DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE TRANSPORT DANS LES STRATEGIES DE REDUCTION DE LA PAUVRETE RAPPORT DE L ATELIER 1 PROCESSUS D ANALYSE DE L ANCRAGE DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE TRANSPORT DANS LES STRATEGIES DE REDUCTION DE LA PAUVRETE RAPPORT DE L ATELIER 1 DESTINATAIRE/ DIRECTION DES TRVAUX PUBLICS 1 I. INTRODUCTION.

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

Cas clinique cancer du poumon

Cas clinique cancer du poumon 10 e Forum National de l Omnipraticien El Hamma, Alger 21 & 22 Mai 2014 Cas clinique cancer du poumon Dr F.Ait Daoud Pr.H.Mahfouf SOMUR.EPH ROUIBA Homme 59 ans, sans antécédents pathologiques particuliers,

Plus en détail

L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal

L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal Organisations Direction des Assurances s/c Ministère des Finances L atelier pour la création d une stratégie nationale de développement de la micro-assurance au Sénégal Domaines d intervention et priorités

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME L ALLERGIE POUR EN SAVOIR PLUS DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale

Plus en détail

Filles et Sciences: une équation lumineuse

Filles et Sciences: une équation lumineuse Filles et Sciences: une équation lumineuse Ø Descriptif et objectif du projet L enseignement supérieur sénégalais est caractérisé, entre autres, par une grande disproportion des effectifs d étudiants entre

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

RAPPORT GÉNÉRAL. Pour une bonne couverture médiatique, l ensemble de la presse représentée au niveau de la région était conviée.

RAPPORT GÉNÉRAL. Pour une bonne couverture médiatique, l ensemble de la presse représentée au niveau de la région était conviée. PAGE 1 RAPPORT GÉNÉRAL Introduction A la demande des Directeurs des Services Météorologiques d Afrique de l Ouest, le Gouvernement du Royaume d Espagne a bien voulu financer un projet dans le domaine de

Plus en détail

Bronchiolites du Nouveau-Né

Bronchiolites du Nouveau-Né Bronchiolites du Nouveau-Né 4A Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2015 3.0 Table des matières Objectifs 3 I - Bronchiolite : définition

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2005 * 100 LES HEMORAGIES DU TROISIEME TRIMESTRE DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL AU C.H.U

Plus en détail

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Prévenir l aggravation de la maladie 2. Éviter l apparition de nouvelles sensibilisations à d autres allergènes (allergie

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

Techniques de désencombrement respiratoire

Techniques de désencombrement respiratoire Techniques de désencombrement respiratoire Cours DES MPR Février 2011, Reims Professeur FC Boyer Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Reims Hôpital Sébastopol, France, fboyer@chu-reims.fr

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES ITEM 193

CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES ITEM 193 Collège des Enseignants de Pneumologie Référentiel pour la préparation de l ECN Pr Marquette (Nice); Pr Deslée (Reims) Pr Housset (Paris) Dernière mise à jour : Juin 2010 CORPS ETRANGER DES VOIES AERIENNES

Plus en détail

Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies

Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies Liste non exhaustive des professionnels de santé au Sénégal région Dakar et Thies MEDECINE URGENTISTE SUMA ASSISTANCE SALY MBOUR Adresse : Résidence des Tennis Tél : (221) 33 957 56 24 Ville ou rue : Saly

Plus en détail

Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques

Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Dr Jean Charles BONNEAU ANGERS pollinarium 1 Pollinose- Aspects Cliniques et Thérapeutiques Qu est que la pollinose, son impact sur la santé & la société?

Plus en détail

Médicaments de la toux

Médicaments de la toux Médicaments de la toux Françoise Van Bambeke FARM2133 1 La toux, un symptôme fréquent Pharmacien! Thorax 2006;61(Suppl I):i1 i24 2 Physiopathologie : réflexe de la toux Récepteurs * situés nez et pharynx

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE Introduction La toux faisant suite à des infections respiratoires virales est la cause la plus commune de toux aiguë. Il est admis que l adulte souffre de 2 à 5 infections des voies aériennes supérieures

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail