UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR *********

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR *********"

Transcription

1 UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ********* ANNEE 2006 L'HYSTEROCELE : EPIDEMIOLOGIE, CLINIQUE ET TRAITEMENT A LA CLINIQUE CHIRURGICALE DU CHU ARISTIDE LE DANTEC~ THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE (DIPLÔME D'ETAT) PRESENTEE ET SOUTENUE PUBUQUEMENT Le 24 Mai 2006 Par T MlleLebsida Déborah BELEMSAGHA Née le 02 Octobre 1978 à Ouagadougou (Burkina Faso) MEMBRES DU JURY PRESIDENT: MEMBRES: DIRECTEUR DE THESE: M. Cheikh Tidiane TOURE M. Abdarahmane DIA Mme. Elisabeth DIOUF M. Abdarahmane DIA Professeur Titulaire Professeur Titulaire Maître de Conférence Agrégé Professeur Titulaire co DIRECTEUR DE THESE: M. Ousmane KA Assistant

2 FACULTE DE :\IEDCINE DE PHARMACIE ET D'ODONTO - STOMATOLOGIE DECAi\AT & DIRECTION DOYEN PREMIER ASSESSEUR DEUXIEME ASSESSEUR CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS M. DOUDOU THIAM M. CHEIKH S. B. BOYE M. MALICK SEMBENE M. AMADOU TIDIANE LY Dakar, le 20 mars 2006

3 LISTE DU PERS01"l"EL E~SI::lG~A~T PAR GRAI>E ANNEE UNIVERSITAIRE MEDECINE PROFESSEURS TITULAIRES M. José Marie M. Mamadou M. Mamadou M. Serigne Abdou M. Seydou Boubakar M Fallou M. Moussa Fafa M. Abdarahmane M. Baye Assane M. Lamine M. Amadou Gallo M. Bernard Marcel *M EL Hadj Malick MmeThérèse MOREIRA M. Boucar M. Raymond M. Souvasin M. Babacar Mme Sylvie SECK M. Oumar M. Lamine M. Mornar *M. Serigne Maguèye M. Abdoul Almamy *M. Mamadou Mourtalla M. Abdoul M Victorino M. Jean Charles M. Bassirou M. Ibrahima Pierre *M. Madoune Robert M. Mouhamadou M. Mouhamadou Mansour Mme Mbayang NIANG M. Papa Amadou *M. Mamadou *M. y oussoupha Mme Bineta KA M. Mohamadou Guélaye M. Niama DIOP M. Abibou AFOUTOU BA BA BA BADIANE CISSE CISSE DIA DIAGNE DIAKHATE DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF DIOUF FALL GASSAMA GAYE GUEYE GUEYE GUEYE HANE KA KANE MENDES MOREAU NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE NDlAYE NDIAYE NDOYE SAKHO SALL SALL SALL SAMB Histologie-Embryologie Pédiatrie Urologie Cardiologie Neurochirurgie Physiologie Bactériologie-Virologie Anatomie-Chirurgie Générale Urologie Hématologie Neurologie Maladies Infectieuses O-R-L Médecine Interne Néphrologie O.R.L Orthopédie-Traumatologie Chirurgie Générale Biophysique Parasitologie Physiologie Psychiatrie Urologie Pneumophtisiologie Médecine Interne Cardiologie Anatomie Pathologique Gynécologie-Obstétrique Dermatologie Neurologie Ophtalmologie Chirurgie Thoracique&Cardio-vasculaire Neurologie Physiologie Ophtalmologie Chirurgie Infantile Neurochirurgie Anesthésie-Réanimation Pédiatrie Biochimie Médicale Bactériologie-virologie

4 M. MamaJ.lu Mme Awa ~1arJl. COLL M. Chcickna M. Seydina Issa Laye M. Abdourahmane M. Housseyn Dembel!\1. Mamadou lamine M. Moussa Lamine -M Pape Salir M. Doudou -M. Cheikh Tidiane M. Meissa M. Papa M. Alassane SARR SECK SYLLA SEYE SOW SOW SOW SOW SOW THIAM TOURE TOURE TOURE WADE Pédiatrie Maladies Infecticus~s Urologie Orthopédie-Traumatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Médecine Légale Anatomie-Chirurgie Générale Maladies Infectieuses Hématologie Chirurgie Générale Biochimie Médicale Cancérologie Ophtalmologie. MAITRES DE CONFERENCES AGREGES M. Moussa M. Mohamed Diawo M. Boubacar M. Cheikh Ahmed Tidiane M. Jean Marie Mme Anta TAL *M Ibrahima *M. Massar M. Djibril +M. Issakha *M. Marne Thierno M. Yémou M. El Hadj Ibrahima M. Ibrahima Bara M. Marnadou M. Saïd Norou M. Alassane Mme. Elisabeth M. Mamadou Lamine M. Saliou M. Ibrahima Mme. Mame Awa M. Ownar Mme Gisèle WOTO M. Assane *M. Mouhamadou M. Claude M. Abdoulaye M. Issa M. Ousmane M. Alain Khassim M. Abdou M. El Hadji M. Abdoulaye M. Moustapha M. EL Hassane M. Masserigne M. Ahmad Iyane BADIANE BAH CAMARA CISSE DANGOU DIA DIAGNE DIAGNE DIALLO DIALLO DIENG DIENG DIOP DIOP DIOP DIOP DIOUF DIOUF DIOUF DIOUF FALL FAYE FAYE GAYE KANE MBENGUE MOREIRA NDIAYE NDlAYE NDlAYE NDOYE NIANG NIANG SAMB SARR SIDIBE SOUMARE SOW Radiologie Gynécologie-Obstétrique Pédiatrie Gynécologie-Obstétrique Anatomie et Cytologie Patholog. Médecine Préventive Pédiatrie Neurologie Gynécologie-Obstétrique Santé Publique Dennatologie Parasitologie Orthopédie-Traumatologie Cardiologie Anatomie Médecine Interne Gynécologie-Obstétrique Anesthésiologie-Réanimation Hépatologie / Gastro-Entérologie Pédiatrie Chirurgie Pédiatrique Maladies Infectieuses Parasitologie Anatomie Pathologique Dennatologie Hépathologie / Gastro-Entérologie Pédiatrie Anatomie-Orthopédie-Traumato O.R.L Pédiatrie Urologie CM / Néphrologie Radiologie Physiologie Cardiologie Endocrinologie-Métabolisme Nutrition-Diabétologie Maladies Infectieuses Bactériologie-Virologie

5 ~ll1lc.haby SllJ\.-\ i L M. Mouhamadou Habib M. Omar M. Alé sr SY SYLLA THIAM PcJiauie OI1hopédie-Traumatologu: Psychiatrie Neurologie MAITRES-ASSISTANTS Mme Aïssata LY M. EL Hadj Amadou Mme Mariama GUEYE M. Momar Codé Mme Ndèye Méry DIA M. Mamadou Diarrah M. El Hadj Souleymane Mme. Mariama Safiétou KA M. André Vauvel1 M. Ahmadou M. BayKarim M. Saïdou M. Maboury M. Alassane M. Madieng M. Saliou Mme. Sokhna BA Mme Fatou SENE Mme Awa Oumar TOURE Mme Marne Coumba GAYE M. Pape Ahmed M. Oumar M. EL Hadj Fary M. Oumar- M. Abdoul Aziz M. Abdoulaye +M. Ism811a Mme Ndèye Maïrnouna NDOUR M. Mamadou + M. Philipe Marc M. Papa M. Cheikh Tidiane M. Jean Marc Ndiaga Mme Marie DIOP M. Ndaraw M. Oumar M Gabriel Mme Suzanne Oumou M. Abdoulaye Mme Paule Aida NDOYE Mme Anne Aurore Mme Anna M. Doudou M. Ndéné Gaston M. Amadou Makhtar M. Gora M Moussa Mme Hassanatou Mme Aida M. Abdouralunane TOURE BA BA BA BA BADIANE BEYE CAMARA CISSE DANSOKHO DEM DIALLO DIALLO DIAO DIATIA DIENG DIOP DIOP DIOUF FALL FALL FALL FAYE KA KANE KASSE LEYE MBAYE MBAYE MBODJ MOREIRA NDIAYE NDOUR NDOYE NDOYE NDOYE NDOYE NGOM NIANG POUYE ROTH SANKALE SARR SARR SARR SECK SECK SEYDI SOW SYLLA TALL Radiologie Ophtalmologie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Maladies Infectieuses Anesthésie-Réanimation Orthopédie-Traumatologie Médecine Inteme Ol1hopédie-Traumatologie Cancérologie O.R.L Rhumatologie Cardiologie Biochimie Médicale Chirurgie Générale Hématologie Radiologie Neurologie Hématologie Médecine Légale Urologie Histologie-Embryologie Clinique MédicaleINéphrologie Anesthésie-Réanimation Cancérologie Clinique Médicale / Médecine Interne Médecine du Travail Médecine Interne Biophysique Gynécologie Médecine Préventive Maladies Infectieuses Anatomie Anesthésie-Réanimation Neurochirurgie Biophysique Chirurgie Générale Dermatologie CM / Médecine Interne Ophtalmologie Chirurgie Générale Médecine Interne Psychiatrie Biochimie Médicale Psychiatrie Physiologie Maladies Infectieuses Biophysique Psychiatrie O.R.L

6 ~l. ~lalllaj~i... j i. hjll M. Silly Mme Aïssatou \1agallc M. Issa 1Hi.-\ \; TOLHl WA':\.f::. WONE ASSISTANTS Psychiatrie Stomatologie Ophtalmologic Médecine Pré\"cnti\'c M. Abdoulaye Mme Nafissatou Ndiaye Mme Maty Diagne M. Boubacar Samba M. Abdoulaye Séga Mme Fatou Diallo M. Dialo M. Babacar M. Assanc M. Jean Louis Abdourahim M. Mor M. Marnadou Moustapha "'M. Ibrahima M. Kamadore BA BA CAMARA DANKOKO DIALLO AGNE DIOP FAYE NDIA'fE NDIAYE NDIAYE SARR SECK TOURE Physiologie Anatomie Pathologique Institut de Santé & Développement Médecine Préventive Histologie-Embryologie Biochimie Médicale Bactériologie-Virologie Parasitologie Anatomie Parasitologie Médecine du Travail Physiologie Médecine Préventive Médecine Préventive CHEFS DE CLINIQUE-ASSISTANTS DES SERVICES UNIVERSITAIRES DES HOPITAUX M. Idrissa M. Marnadou Lamine Mme Marne Salimata DIENE M. Marnadou M. Abdoula-ye M. Daouda Mme Ndèye Rarnatoulaye M. Oumar M. Ansoumana '" M. Babacar '" M. Mamadou Moustapha M. Papa Adama M. Charles Bertin Mme Marie Edouard Faye M. Pape Saloum M. Rudolph M. Sylvie Audrey G. M. Amadou Lamine M. Lamine M. Pape Macoumba "'M. Serigne Modou KANE M. Ousmane M. Adama Mme Yacine Dia M. Ibrahima Mme Fatimata M. Noël Magloire Mme Aminata DIACK M. Magatte M. Amadou Koura BA CISSE COLY COUME DANFA DIA DIAGNE DIARRA DIATTA DIAO DIENG DIENG DIEME DIEME DIOP DIOP DIOP FALL FALL GAYE GUEYE KA KANE KANE KONATE LI' MANGA MBAYE MBAYE NDAO Pédopsychiatrie Gynécologie-Obstétrique Neurochirurgie Médecine Interne Psychiatrie Médecine Interne 1 Pédiatrie Chirurgie Générale Pneumophtisiologie Urologie Cancérologie Chirurgie Thoracique & Cardio. Vasc. Orthopédie-traumatologie Gynécologie Obstétrique Chirurgie Générale Stomatologie Maladies infectieuses Pédiatrie Pédopschyatrie Cancéno-radiothérapie Gynécologie-Obstétrique Chirurgie Générale Cardiologie Pneumophtisiologie Chirurgie Générale Dennatologie Maladies Infectieuses Pédiatrie Gynécologie Obstétrique Neurologie

7 \ 1.\lalu;k \1mc Marième M. Moustapha M. Souhaibou M. Lamine Mme Marguerite Edith D. M. André Daniel M. Jean Claude François Mme Fatou Samba D. NDIAYE M. Alioune Badara Mme Nafissatou Oumar.'iJiAYL ~DIAYE NDIAYE NDONGO NIANG QUENUM SANE SANE SENE THIAM TOURE O.R.L. Psychiatrie l'ieurologie Médecine Interne Urologie Ophtalmologie Orthopédie-Traumatologie Orthopédie-Traumatologie Médecine Interne Neurochirurgie Pneumologie ATTACHES-ASSISTANTS Mme Marie Joseph Mme Roughyatou Mme Fatou Bintou SAR M. Mohamed Naniboliot DIEME KA SARR SOUMAH Anatomie Pathologique Bactériologie - Virologie Physiologie Médecine légale + disponibilité * Associé Détachement

8 II. - PHARMACIE PROFESSEURS TITULAIRES M. Emmanuel M. Cheikh Saad Bouh *M. Aynina Mme Aïssatou Gaye... M. Alioune M. Pape Amadou M. Amadou... M. Babacar M. Issa... M. Souleymane... M. Omar BASSENE BOYE CISSE DIALLO OlEYE DIOP DIOUF FAYE LO MBOUP NDIR Pharmacognosie et Botanique Bactériologie-Virologie Biochimie Pharmaceutique Bactériologie-Virologie Immunologie Biochimie Phamlaccutique Toxicologie Pharmacologie et Pharmacodynamie Phannacie Galénique Bactériologie-Virologie Parasitologie NUUTRESDE CONFERENCES AGREGES M. Mamadou BADIANE M. Mounirou CISS M. Balla Moussa DAFFE Mme Aminata SALL DIALLO M. Mounibé DIARRA... M. Amadou Moctar DIEYE M. Yérim Mbagnick DIOP M. Bara NDIAYE Mme. Philomène LOPEZ SALL M. Oumar THIOUNE Chimie Thérapeutique Toxicologie Pharmacognosie Physiologie Pharmaceutique Physique Pharmaceutique Pharmacologie et Pharmacodynamie Chimie Analytique Chimie Analytique Biochimie Pharmaceutique Pharmacie Galénique MAITRES-ASSISTANTS Melle Issa Bella M. Tandakha Ndiaye M. Mamadou M. Modou M. Augustin Mme. Maguette D.SYLLA Mme RitaB. M. Matar M. Guata yoro BAH DIEYE FALL LO NDIAYE NIANG NONGONIERMA SECK SY Parasitologie Immunologie Toxicologie Botanique Physique Pharmaceutique Biochimie Pharmaceutique Pharmacognosie Pharmacie Chimique et Chimie Orga. Pharmacologie et Pharmacodynamie ASSISTANTS Mme Rokhaya Ndiaye DIALLO M. William DIATTA MelleThérèse DIENG M. Alunédou Bamba K. FALL M. Alioune Dior FALL M. Djibril FALL Biochimie Moléculaire Botanique Parasitologie Pharmacie Galénique Pharmacognosie Pharmacie Chimique & Chimie Orga.

9 ~l. ~hl~\iu U..;;.\ M. Papc ~lajli.."y~ M. Gora Mme Aïssatou M. Daouda *M. Mamadou M. Mamadou M. Awa ~DIAYE M. Alassane M.'\l GL;EYE MBAYE GUEYE NDIAYE NDIAYE NDIAYE SARR SY WELE Physiologlc Phanll.kI.."Ul1~lj~ Biochimie Pharrnaœutiqu\. Physique Phannaceutiquc Bactériologie-Virologie Parasitologie Phannacologie et Phannacodynamie Physiologie Phannaceutiqu~ Phannacologie Chimie Physique ATTACHES M. Djibi Mme Oumou M. Idrissa M. Madiagne M. Serigne Omar FAYE BARRY KANE NDOYE SAKHO SARR Phannacie Galénique Tl)xicologie Phannacie Chimique ct Chimie Organique Chimie Analytique Chimie Analytique & Bromatologie * Associé + disponibilité

10 III. CHIRURGIE DENTAIRE PROFESSEUR TITULAIRE Mme Ndioro M. Papa Demba NDIAYE DIALLO Odontologie Préventive et Sociale ParodontoJogie MAITRES DE CONFERENCES AGREGES *M. Boubacar Mme Charlotte FATY M. Malick DIALLü NDIAYE SEMBENE Chirurgie Buccale Chirurgie Buccale Parodontologie MAITRES ASSISTANTS Mme Aïssatou TAMBA Mme Khady DIOP M Henri Michel M. Daouda *M. Falou Mme Adam MarieSECK Mme Fatou M. Malick Melle Fatou M. Abdoul Wahab * M. Pape Ibrahima *M. Mohamed Talla Mme Soukèye DIA M. Babacar M. Abdoul Aziz BA BA BENOIST CISSE DIAGNE DIALLO DIOP FAYE GAYE KANE NGOM SECK TINE TOURE YAM Pédodontie-Prévention Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Odontologie Prév. et Sociale Orthopédie Dento-Faciale Parodontologie Pédodontie-Prévention Pédodontie Odontologie Cons. Endodontie Odontologie Cons. Endodontie Orthopédie Dento Faciale Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Odontologie Cons. Endodontie Pédodontie-Prévention ASSISTA1~S M. Abdou BA M. Khaly BANE *M. Khalifa DIENG *M. Lambane DIENG M. Abdoulaye DIOUF M. Babacar FAYE M. Daouda FAYE M. Cheikh Mouhamadou M. LO *M. Malick MBAYE M. El Hadj Babacar MBOD] M. Edmond NABHANE M. Cheikh NDIAYE M. Paul Débé NIANG Mme Farimata youga DIENG SARR M. Mouhamed SARR M. Saïd Nourou TOURE Chirurgie Buccale O.C.E. Odontologie Légale Prothèse Dentaire Parodontologie Odontologie Cons. Endodontie Odontologie Prév. et Sociale Odontologie Prév. Sociale Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Prothèse Dentaire Chirurgie Buccale Matières Fondamentales Odontologie Cons. Endodontie Prothèse Dentaire......

11 Mme Bineta Cathérine GASSAMA Mme Marne Coumba M. Alpha M. Oumar Harouna Melle Fatou ATTACHES BARR',," GüEYE KOUNTA SALL LEYE Chirurgie Buccale Odontologie Pédiatrique Chirurgie Buccale Matières Fondamentales O.C.E. * Associé Détachement

12

13 fjff r f }.~~(lf lf~r kf f~t~ ~ ::: 8: es ~ ~ ~ ~ ~ ~ i 0 ~ S ~ ~ t,;:!. a' a' 0> ~1 r r,- a' +t l.g ~,... lt t j f ~... t:9... ~ ~ f ~ ~ ~ 12 ~ j. T t a'1.fi."i$~ t l 11~.~p ~. ~~ ~~ F~~~ ~. r 1 $ ~.. ';: ~. a' ï r- l!. i. r r ~ r. ~ a' ~ ~ '1! P3~. g.. ~... ~l t<>1 a'e: bl i 1 îlit ~ ~. f t t ~ ~ J. 1 y!: ~r ~. ~ t t' ~ ~i i '.' ~ t t G:lt r; ~ '2 r 1 ~ ~1 S f i- f.~l!.l ~ t "'t ~r t [ f ~ ~ B' 1 t l f b ~- ~.f.f rf r L.. s ~ J i' ~ ~ t s r ~.- ~ '"',... ~ i ~ tif'" ~ r- lt t.l l f't' S ~. li. 1 f:.f r-l "1 '" f. ~ r- 11~ rf J~i1r ~r~~ 11~ I~ff i. B cg {' rf 1~ ~; 1f IIt1~ +~ frt a' ~ t 1î ~ t t 1. ~ l!. J. 1

14 Je dédie ce travail... A mes parents, Denise et Anatole BELEMSAGHA, En ce jour solennel, fruit de votre patience, de votre courage amsi que d'innombrables sacrifices, je viens vous renouveler mon indéfectible attachement. Votre amour, vos prières et votre attention ne m'ont jamais fait défaut car votre unique souci est le bonheur et la réussite de vos enfants. Merci d'avoir toujours su comprendre mes préoccupations, mes projets et n'avoir ménager aucun effort pour les rendre réalisables. Votre volonté de me voir réussir a été pour moi un puissant stimulant tout au long de mes études. Aucun mot et aucune parole ne sauront suffisamment traduire ma gratitude pour tous les efforts consentis. Recevez ce modeste travail comme récompense de vos années de persévérance dans la prière. Puisse Dieu me donner encore l'occasion de vous manifester ma gratitude et mon amour. Qu'il vous accorde santé et longue vie. A mes sœurs et à mon frère, Ghislaine, considères que ceci est le fruit de moments de joie et de peine passés ensemble. Marie-michèle, des contraintes de calendrier font que tu n'es pas là aujourd'hui, mais je sais que tu es de tout cœur avec moi. AbrQhQ~ étant le petit dernier, la lourde charge te revient de faire mieux que celles qui t'ont précédé. A tous les trois, je renouvelle mon amour fraternel. Puisse Dieu renforcer les liens de solidarité que nos parents ont cultivé en nous et que nous devons à tout prix préserver et perpétuer. A mes oncles et tantes, pour vos conseils et encouragements. A mes cousins et cousines, profonde affection. A Lucie, plus qu'une cousine, une véritable grande sœur. Merci pour ton soutien sans cesse renouvellé.

15 Au Père Paul Béré. A ma compagne de lutte, Mayéna et à son époux Isidore. A toute la promotion Feu Pr Salif Badiane - Pr Awa Marie Coll-Seck. A mes amis, à tous ceux qui me sont chers et que je ne peux citer de peur d'en oublier, ils savent toute l'estime que je leur porte. A tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ont contribué à mon éducation, à ma formation. A Mme Nicole Jeannerot en particulier. Aux patients qui m'accorderont leur confiance. In mémoriam, à tous les êtres chers qui m'ont été arrachés.

16 REMERCIEMENTS

17 Sincères remerciements: Au personnel de la clinique chirurgicale du CHU.A.Le.Dantec. Au Pr Mamadou Keith BADIANE. A Mr Mamadou BARRO. A Mr Paul Richard BELEMGOABGA et à l'abbé Michel BELEMGOABGA. A Mme Isabelle KERE OUEDRAOGO et à son époux Alassane. A Mr Cheick TRAORE. Aux familles BARO, SAWADOGO, DAMIBA. A Messieurs Gildas GUEBRE, Sylvère MABANZA, Aziz DIOUF, Aubin BIBOUSSI et à tous ceux qui ont pennis l'élaboration de ce travail.

18 " A NOS MAITRES ET JUGES

19 A notre Maître et juge, Le Professeur Cheikh Tidiane TOURE Votre disponibilité, votre humilité et votre sens du travail font de vous un modèle de vie. Nous n'oublierons pas l'enseignement de qualité que vous nous avez dispensé tout au long de notre formation. Vous nous avez fait l'honneur d'accepter de présider notre jury de thèse et de juger ce travail malgré votre emploi de temps chargé. Veuillez accepter, cher Maître, l'expression de toute notre gratitude et de notre profond respect.

20 A notre Maître et Directeur de thèse, Le Professeur Abdarahmane DIA Vous nous avez fait un grand honneur en nous confiant et en acceptant de diriger ce travail. Votre minutie dans le travail, votre sens du devoir et votre discrétion font de vous un enseignant éminent. Veuillez accepter, cher Maître, l'expression de notre plus profonde reconnaissance.

21 A notre Maître et juge, Le Professeur Elisabeth DIOUF Nous sommes très sensibles à l'honneur que vous nous faites en acceptant de juger ce travail. En dehors de vos qualités humaines et compétences professionnelles, votre courtoisie est reconnue de tous. Vous faites partie de ceux dont la discrétion et la modestie sont un exemple pour un médecin. Veuillez trouver ici, l'expression de nos sincères remerciements.

22 A notre co-directeur, le Docteur Ousmane KA A travers ce travail, vous nous avez donné les bases de l'art de la rédaction médicale. Nous avons apprécié votre rigueur scientifique et votre compétence qui forcent notre admiration. Soyez assuré de notre plus grande gratitude.

23 (( Par délibération, la Faculté a arrêté que les opinions émises dans les dissertations, qui lui seront présentées, doivent être considérées comme propres à leurs auteurs, et qu'elle n'entend pas leur donner aucune approbation ni improbation ))

24 LISTE DES ABREVIATIONS HTVV Hystérectomie totale par voie vaginale IRM Imagerie par résonnance magnétique TVT Tension-free vaginal tape TVM Tension-free vaginal mesh Lig Ligament fi Muscle v Veine a Artère n Nerf lue Incontinence urinaire d'effort

25 LISTE DES FIGURES Figure 1 : Coupe sagittale gauche du pelvis et du périnée 8 Figure 2 : Moyens de fixité de l'utérus 11 Figure 3 : Vue supérieure du diaphragme 14 Figure 4 : Coupe horizontale du pelvis de la femme 17 Figure 5 :Prolapsus de gradeiii avec epidcrmisation et ulcération du col utérin 97 Figure 6 : Prolapsus génital de grade III avec épidermisation du col utérin 97 Figure 7 : Prolapsus génital de grade III ulcéré 98 Figure 8 : prolapsus génital de grade III 98 Figure 9 : Patiente en post-opératoire avec sonde urinaire en place 99 Figure 10 : Correction post-opératoire après ablation de la sonde 99 Remarquer l'aspect normal de la vulve. LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Répartition des patientes selon l'âge.46 Tableau II : Gestité des patientes.47 Tableau lu : Parité des patientes 48 Tableau IV: Durée d'évolutiun de la maladie.49 Tableau V : Signes fonctionnels 50 Tableau VI : Gestes effectués 53 TableauVII : Durée d'hospitalisation 55

26 SOMMAIRE

27 INTRODUCTION 1 J - Définition 1 2- Intérêt 1 PREMIERE PARTIE: REVUE DE LA LITTERATURE 3 1- HISTORIQUE 4 II-ANATOMIE 6 II-I-Le vagin 6 II-1-1-Les rapports du vagin 6 II-I-2-Les moyens de fixité du vagin 7 II-I-3-La direction du vagin 7 II-2-L'utérus 9 II-2-1-Les rapports de l'utérus 9 II-2-2-Les moyens de fixité de l'utérus 9 II-3-Les éléments de soutien et de liaison 12 II-3-1-Le diaphragme pelvien et son fascia 12 1I-3-2-Le périnée 15 II-3-3-Les fascias viscéraux 15 II-3-4-Les surfaces d'accolement viscéral.~. ~ 15 II-3-5-Les ligaments viscéraux 16 ll-4-les modifications ménopausiques 18 II-4-1-Involution des fascias et ligaments 18 II-4-2-Involution des muscles striés pelviens 18 II-4-3-Involution du vagin 19 ill-physiopathologie ET ETIOLOGIES 19 ill-l- L'excès des forces de pression ~ 20 ill-2-l'altération des structures de soutien 20 m-2-1-le traumatisme obstétrical 20 m-2-2-la ménopause 21 m-2-3-la chirurgie 21 III-2-4-Les particularités génétiques 21

28 IV- CLINIQUE 22 IV-I-L'interrogatoire : 22 IV-l-l-Les facteurs de risque 22 IV-1-2-La symptomatologie fonctionnelle 22 IV-2-L' examen c(' IDlque. proprement d' It 23 IV-2-I-Conditions d'examen 23 IV-2-2-Inspection 23 IV-2-3-Examen au spéculum 24 IV-2-4-Toucher vaginal. 25 IV-2-5-Toucher rectal 26 IV-2-6-Toucher bidigital. 26 IV-3-La paraclinique 26 IV-3-I-Les examens standards 27 IV-3-1-I-Frottis cervico-vaginaux et endométriaux 27 IV Examen cytobactériologique des urines et prélèvement vaginal 27 IV-3-2-Imagerie médicale 27 IV-3-2-I-L'urographie intraveineuse '" 27 IV L'échographie 27 IV L'urétrographie rétrograde et mictionnelle 28 IV Le colpocystogramme 28 IV-3-3-Les explorations urodynamiques 29 IV-3-3-I-La débitmétrie 29 IV La cystomanométrie 29 IV La profùométrie statique ' 29 IV La profilométrie dynamique 29 IV-3-3-S-L'électromyographie 30 V-TRAITEMENT 30 V-l-Les buts 30 V-2-Les moyens et méthodes 31 V-2-1-Le traitement médical..31 V-2-2-Les moyens instrumentaux.31 V-2-3-La rééducation périnéale 32 V-2-4-Le traitement chirurgical..32 V La chirurgie par voie basse 32 V La triple opération périnéale.32 V La colpohystérectomie vaginale.33

29 V La cure de l'incontinence urinaire d'effort 33 V L'intervention de Marion-Kelly 33 V L'intervention de Mouche!. : 33 V La chirurgie par voie abdominale 34 V I-La promontofixation directe.34 V La promontofixation indirecte de Scali.34 V La cure de l'incontinence urinaire d'effort 34 V I-L'intervention de Burch 34 V La technique de la bandelette sous-urétrale 34 V La chirurgie par voie mixte 35 V I-La colpopexie selon Stamey 35 V L'opération de Bologna 35 V L'opération fronde de Goebell-Stockel-Michon.35 V-3-Les indications 35 V-3-l-Indications en fonction du prolapsus et de l'incontinence urinaire d'effort éventuelle associée : 36 V-3-2-Indications en fonction de la pathologie associée 36 V-3-3-Prolapsus chez la femme ménopausée.37 V-3-4-Prolapsus modéré associé à une gène fonctionnelle modérée.37 V-3-5-Patientes inopérables.37 V-3-6-Traitement médical 37 V-4-Prévention du prolapsus : 37 V-4-l-La prévention pendant la grossesse.38 V-4-2-La prévention pendant l'accouchement 38 V-4-3-Dans le post-partum 38 V-4-4-A la ménopause 38 V-4-5-En cas de chirurgie pelvienne 38 DEUXIEME PARTIE: ETUDE DE NOS OBSERVATIONS Cadre d'étude 40 ll-patientes et méthodes 40 II-l-Patientes 40 II-l-l-Inclusion et exclusion.40 II-l-l-l-Critères d'inclusion 40 II Critères d'exclusion.41

30 11-2- Méthodes 41 I1-2-1-Les tedmiques chirurgicales par voie vaginale.41 II La technique de l'hystérectomie totale trans' aginale 41 II La plicature sous-urétrale.41 II-2-2-Les techniques chirurgicales par voie abdominale La technique de la promonto-fixation.45 II-2-2-2L'intervention de Burch.45 III-Résultats 45 III-l-Epidémiologie 45 III-l-l-Age ; 45 III-I-2-Gestité et parité.46 III-2-Cliniqne 48 III-2-1-Antécédents 48 1II-2-2-Symptomatologie 49 III La durée d'évolution de la maladie.49 III Les manifestations cliniques Les pa thologies associées 51 III-2-3-Paraclinique 51 III L'urographie intraveineuse 51 III Les frottis cervico-vaginaux 52 III L'échographie pelvienne 52 m-3- Traitement " 52 III-3-1-Le type d'anesthésie 52 III-3-2-Les gestes effectués 52 III-3-3-Les complications 53 III Les complications per-opératoires 53 III Les complications post-opératoires 54 Ill-3-4-La reprise de l'alimentation 54 III-3-5-La durée d'hospitalisation 54 III-3-6-Le recul 55

31 IV-Discussion 56 IV-1-Epidémiologie 57 IV-l-l-t..ge 57 IV-1-2-La gestité et la parité 58 IV-2-Clinique 59 IV-2-1-Les antécédents 59 IV La ménopause 59 IV Le traumatisme obstétrical 60 IV-2-2- La durée d'évolution de la maladie 60 IV-2-3-La symptomatologie 60 IV-2-4-La paraclinique 63 IV-3- Traitement 64 IV-3-1- L'hystérectomie totale transvaginale '" 64 IV-3-2-La promontofixation directe 66 N -3-3-Les résultats 68 IV Les complications per-opératoires 68 IV Les complications post-opératoires 69 IV La durée d'hospitalisation 72 IV Le recul 72 CONCLUSION 76 REFERENCES ~ 81 ICONONOGRAPHIE 96

32 INTRODUCTION

33 Introduction INTRODUCTION 1) Définition Le prolapsus génital est une extériorisation plus ou moins complète et pennanente à travers le vagin des organes génito-urinaires féminins, secondaire à l'altération du soutien stato-dynamique des viscères pelviens, nonnalement assurés par les muscles et ligaments périnéaux. Les altérations de ces fonnations sont rarement congénitales mals habituellement consécutives à des accouchements difficiles ou nombreux. Soutoul (in 47) en résume fort bien le principe: " La jeune femme érigée; - mère du plus gros fœtus par rapport à son poids; - dont l'enfant va traverser le pelvis le plus coudé; - porte sur la paroi périnéale les séquelles de ses accouchements; - le prolapsus en sera la démonstration anatomique et fonctionnelle". L'hystérocèle constitue une entité clinique de prolapsus génital qui réalise une véritable "hernie" de l'utérus à travers les parois vaginales. 2) Intérêt L'hystérocèle est le plus souvent acquise. Elle est aggravée par la durée de la vie féminine et par les activités professionnelles. Elle requiert un examen clinique rigoureu~ afm de proposer la solution chirurgicale la plus appropriée sur les plans anatomique, fonctionnel et sexuel en fonction de l'âge.

34 Introdu('tion L'hystérocèle est rarement isolée. Elle est très fréquemment associée aux troubles des organes urinaires et parfois digestifs. En Afrique, elle reste l'apanage de la femme jeune encore désireuse de grossesses. Le but de notre travail était de détenniner à partir d'une étude rétrospective à la clinique chirurgicale de l'hôpital Aristide le Dantec de 1996 à 2004, le profil épidémiologique, la clinique et le traitement de l'hystérocèle dans le service. Pour ce faire, nous préconisons le plan suivant: o Dans la première partie, une revue de la littérature est faite; Q Q La deuxième partie est consacrée à l'étude de nos observations; Nous terminerons par les références bibliographiques après avoir dégagé les conclusions de ce travail. 2

35 Rr\ ue dt' la Littératurr Première partie : REVUE DE LA LITTERATURE 3

36 Revue de la Littérature 1- Historigue(in 29,59,76,87,90,112) C'est à l'époque de l'egypte ancienne que l'on retrouve les premières descriptions des prolapsus et les premiers traitements à base de tampons imbibés de résine moulant la cavité vaginale, ancêtres des pessaires. Ces derniers furent fabriqués de toutes les formes, de toutes les tailles et de tous les matériaux imaginables: bois, cuir, verre, métal, caoutchouc, plastique. En ce qui concerne la chirurgie des déplacements utérins, un grand nombre d'interventions a pu être dénombré au 19 ème siècle. En 1823, Gérardin de Metz avait eu l'idée du cloisonnement vaginal dans les gœ!1ds prdapsus ; En 1829, Recamier codifia la teclmique de l'hystérectomie transvaginale appelée «opération de Recamier». Neugebauer effectua en 1867 un avivement avec suture des parois vaginales antérieure et postérieure du vagin. Le Fort fit son premier colpocléïsis en Novembre 1876 et publia le cas quelques mois plus tard. Cette intervention fut abandonnée puis réactualisée par J.L Faure et conserva des partisans jusque vers le milieu du 20 ème siècle. Mackenrodt contribua à l'évolution des teclmiques par ses travaux sur l'intérêt des fascias et des ligaments cardinaux dans le soutien de l'appareil génital. Fothergill eu alors, vers la fin du 19 ème siècle, l'idée de les utiliser selon une technique connue sous le nom d'opération de Manchester (du nom de la ville où il exerçait). Les teclmiques d'interposition furent développée~ ~ la fin du 19 ème siècle. L'interposition recto-vaginale proposée par Freund en 1894 fut rapidement abandonnée; l'interposition vésico-vaginale fut réalisée pour la première fois par Watkins en Watkins, Wertheim et Shauta se disputèrent sa paternité; ainsi est-elle nommée intervention de Watkins aux Etats-Unis, de Shauta Wertheim en Europe et parfois intervention de Watkins-Shauta-Wertheim. 4

37 RC,'\'u~ d~ la Uttfrature En 1896, Bouilly proclamait que la colpopérinéorraphie était un acte essentiel dans le traitement des prolapsus. Il était par contre opposé aux traitements par voie haute. En 1896 également fut réalisée la première colpectomie totale sans hystérectomie, efficace mais ne pennettant plus le dépistage des cancers du col ou du corps utérin. En 1889, Freund, suivi de Heyneman puis de Ochlecker, aurait imaginé une technique de fixation utérine au promontoire par voie vaginale. Zweifel préférait une fixation au grand ligament sacro-sciatique. Le 20 ème siècle vit apparaître deux écoles: les vaginalistes et les partisans de la voie haute. En 1923, la triple opération périnéale fut présentée par Begouin et Savariaud, comprenant une colporraphie antérieure et postérieure, une amputation du col et une ligamentopexie. En 1947, Magendie proposa la triple opération périnéale pour les femmes jeunes: colpopexie, amputation du col et remise en place de l'utérus, et reconstitution du plancher périnéal. Rouhier décrivait la colpohystérectomie chez les femmes plus âgées. Puis vient l'époque des pexies des organes prolabés à des parties fixes. L'idée, de Zweifel fut modifiée par Arnreich qui décrivit en 1942 une fixation du dôme vaginal au grand ligament sacro-sciatique par les voies naturelles. Nichols affina cette technique en Richter, quant à lui, utilisera le ligament sacro-épineux. Le début du siècle vit fleurir les indications de cure de rétrodéviation utérine par plicature des ligaments ronds; ces techniques furent rapidement abandonnées. En 1954, Shirodkar décrivit une technique abdominale de fixation par des bandelettes de fascia lata. Toujours dans les années cinquante, l'école de Broca avec Alexis Bethoux initia le traitement des prolapsus par promonto.,;fixation. Mais c'est en 1957 que Arture et Savage ainsi que l'équipe française Ameline et Huguier décrivirent les hystéropexies au promontoire par des fils de soie. 5

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Prolapsus génital Qu est-ce que c est? Le prolapsus génital est une affection féminine. Il se définit par une saillie des organes pelviens (vessie, utérus, rectum) à travers

Plus en détail

ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE

ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2005 N 16 ORGANISATION ARCHITECTURALE ET AMENAGEMENT DU CABINET DENTAIRE : ETUDE ERGONOMIQUE THESE

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

HORAIRES LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI

HORAIRES LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI Division administrative Section : Administration générale Droit constitutionnel et science politique (36 h) T.D Administration territoriale Protection civile (18 h à compléter) Technique de rédaction administrative

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Muscles et fascias du petit bassin

Muscles et fascias du petit bassin Muscles et fascias du petit bassin Le petit bassin est ouvert au dessus et communique largement avec l'abdomen, dont il est séparé par la limite virtuelle de la ligne terminale, appelée en obstétrique

Plus en détail

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION [ SALLE 03 ] PREMIERE ANNEE DE LICENCE ( L1 - SEG ) Informatique Générale (S1) Mathématiques Financières (S1) Histoire de la Pensée Économique (A) Comptabilité

Plus en détail

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Cours du Premier Semestre (S1) Cours du Second Semestre (S2) Cours Annuels (A) Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION [ SALLE 02 ] EMPLOI DU TEMPS 2013 / 2014 PREMIERE ANNEE DE LICENCE ( L1 - SEG ) RDC Informatique Générale (S1) Mathématiques Financières (S1) Histoire de

Plus en détail

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications M Pouquet (1), M Mathonnet (1), H Caly (1), K Lacheheub (1), P Bouillet (1), JP Rouanet (2), A Maubon (1) (1)Limoges

Plus en détail

FORUM / AGENCES IMMOBILIERES

FORUM / AGENCES IMMOBILIERES CELLULE NATIONALE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES FORUM / AGENCES IMMOBILIERES Lundi 20 juillet 2009, Pullman Téranga / Dakar LISTE DES PARTICIPANTS ( C E N T I F ) PRENOMS NOMS 1- M. Ngouda

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation?

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation? Examen clinique L examen clinique ne peut être réalisé en une seule fois. La 1 ère séance est explicative : donner des infos (planches anatomiques, examen réalisés ) et cerner la patiente par rapport à

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme

Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme Les troubles de la statique pelvi-périnéale chez la femme Rappels anatomo-cliniques élémentaires* Dr Didier CORBERON Gynécologie médicale, Dijon Soirée café-réseau de l Association Réseau Rééducation Périnéale

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

AMINE STTAR Né le 18 novembre 1983 à Agadir (MAROC)

AMINE STTAR Né le 18 novembre 1983 à Agadir (MAROC) UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE TEL : +221 33 865 23 41 / FAX : +221 33 825 29 52 /BP. 5005 E-mail: sg_facmed@hotmail.com Avenue Cheikh Anta

Plus en détail

PROLAPSUS. Prolapsus génitaux COURS DES 05/05/06

PROLAPSUS. Prolapsus génitaux COURS DES 05/05/06 PROLAPSUS COURS DES 05/05/06 Prolapsus génitaux Toute saillie, permanente ou à l effort, dans la lumière vaginale, de tout ou partie des parois vaginales. 1. Partie interne et élévatrice de l'élévateur

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2007 N 13 ETUDE DE LA QUALITE DES PATES DENTIFRICES COMMERCIALISEES EN MAURITANIE : NORME DE PRESENTATION

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme.

Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme. 1 Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme. INDICATIONS OPERATOIRES Le POP-Q réalisé en pré- et post-opératoire peut être considéré comme le

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique S Novellas,F Dausse,, P Chevallier,, M Fournol,, T Piche,, JN Bruneton Service d imagerie médicale Hopital de l archet

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DANS LE SERVICE D UROLOGIE DU CHU GABRIEL TOURE

CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES DANS LE SERVICE D UROLOGIE DU CHU GABRIEL TOURE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi *************** UNIVERSITE DE BAMAKO FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE CYSTOCELE ASPECTS CLINIQUES

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon Introduction : Le TVT ou le TOT (Tension Free Vaginal Tape) sont des techniques récentes dans le traitement de l incontinence urinaire

Plus en détail

Echographie du périnée

Echographie du périnée GE Healthcare Echographie du périnée Apport des modes volumiques dans l évaluation pré-opératoire et post-opératoire de la chirurgie de l incontinence et du prolapsus génital. Jean-Marc LEVAILLANT, Hôpital

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Les principales options thérapeutiques sont la rééducation et la chirurgie. Cette dernière est proposée après échec de la rééducation

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Prolapsus génitaux. Introduction 290-A-10

Prolapsus génitaux. Introduction 290-A-10 290-A-10 Encyclopédie Médico-Chirurgicale 290-A-10 Prolapsus génitaux M Cosson F Narducci E Lambaudie B Occelli D Querleu G Crépin Résumé. Le prolapsus pelvigénital est une entité anatomoclinique correspondant

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire?

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Dr Yannick THIROUARD yannick.thirouard@ch-larochelle.fr Groupe hospitalier La rochelle Ré Aunis Introduction La prévalence du

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé)

CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES DIFFERENTES LISTES D APTITUDE (Sciences de la Santé) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CAMES) -------------------------------- COMITES CONSULTATIFS INTERAFRICAINS (CCI) ---------------- CRITERES EXIGES POUR L INSCRIPTION SUR LES

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme Mise au point sur l IRM l et les troubles de la statique pelvienne chez la femme V.FAUTH P.MESTDAGH M.COSSON J.P.LUCOT E.PONCELET Service d imagerie d médicalem Hôpital Jeanne de Flandres - CHRU Lille

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines relevant de la pathologie externe : g) les prestations

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

A.R. 11.2.2013 M.B. 14.2.2013 En vigueur 14.2.2013

A.R. 11.2.2013 M.B. 14.2.2013 En vigueur 14.2.2013 A.R. 11.2.2013 M.B. 14.2.2013 En vigueur 14.2.2013 Modifier Insérer Enlever Article 14g - GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE g) les prestations relevant de la spécialité en gynécologie-obstétrique (DG) : 432773 432784

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE DE L'HOPITAL ARISTIDE LE DANTEC

PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE DE L'HOPITAL ARISTIDE LE DANTEC UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR * FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2004 Na 29 PRISE EN CHARGE DE L'INFARCTUS AIGU DU MYOCARDE A PROPOS DE 17 CAS A LA CLINIQUE CARDIOLOGIQUE

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

IRM pelvienne dynamique

IRM pelvienne dynamique IRM pelvienne dynamique Valérie Laurent, Laurent Bresler Service de Radiologie Adultes Hôpital de Brabois CHU - NANCY Introduction Gde fréquence des troubles de la statique pelvienne Diagnostic et traitement

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT GÉNITO-URINAIRE. Jean-Pierre Dentz Cadre de Santé en Kinésithérapie Clinique de l Estrée Stains LE VIEILLISSEMENT

LE VIEILLISSEMENT GÉNITO-URINAIRE. Jean-Pierre Dentz Cadre de Santé en Kinésithérapie Clinique de l Estrée Stains LE VIEILLISSEMENT LE VIEILLISSEMENT GÉNITO-URINAIRE Jean-Pierre Dentz Cadre de Santé en Kinésithérapie Clinique de l Estrée Stains LE VIEILLISSEMENT C est le processus qui au long des années transforme un sujet adulte en

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Service gynécologique

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Dedicace Je Dédie ce Travail à : A mon père Ali Biougnach Ma réussite a été, et est toujours ton souci permanent, papa. Tes conseils et tes prières m

Dedicace Je Dédie ce Travail à : A mon père Ali Biougnach Ma réussite a été, et est toujours ton souci permanent, papa. Tes conseils et tes prières m Dedicace Je Dédie ce Travail à : A mon père Ali Biougnach Ma réussite a été, et est toujours ton souci permanent, papa. Tes conseils et tes prières m ont toujours accompagné. Je ne trouverai jamais assez

Plus en détail

/,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6

/,,4,& 1  # 5% (& ' &1',6 !" #$ %!& ' %( ) * ( +,),-.,/,01 + $ 2 + )3 /,,4,& 1 " # 5% (& ' &1',6 7 8 ( 9 D I R E C T I O N 5000 DIRECTEUR Méd. Colonel Boubacar WADE 5001 GESTIONNAIRE Colonel Philippe CHEMIN 5038 INFIRMIER PRINCIPAL

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT)

. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) ,. UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR*. FACULTE DEMEDECINE, DEPHARMACIEET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ~... ANNEE 200 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN PHARMACIE (DIPLOME D'ETAT) Présentée et soutenue

Plus en détail

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer?

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? COMITE MEDICO-SCIENTIFIQUE FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? Les fiches thématiques élaborées sous l égide du comité médico scientifique ont

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE

APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2001 APPORT DE L'ORTHODONTIE DANS LA REHABILITATION OCCLUSALE DE L'ADULTE THE5E POUR OBTENIR

Plus en détail

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET Prévalence prolapsus > 45 ans Classification POP-Q (pelvic organ prolapse quantification) Etude WHI POUR LA CHIRURGIE POUR LA CHIRURGIE Echec de la contention Âge

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE THESE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE THESE \ UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR...'4. PJ"I ~, FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO..STOMATOLOGIE. ANNEE 1998 THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE ( DIPLOME D'ETAT) PRESENTEE

Plus en détail

LES URGENCES CHIRURGICALES

LES URGENCES CHIRURGICALES LES URGENCES CHIRURGICALES INTRODUCTION Pathologies rares Essentiellement liées à des malformations congénitales Deux pics de fréquence pour la présentation clinique à la période néo-natale à la puberté

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE D I O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas cliniques : IUE CNGOF Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas Clinique n 1 Madame D. âgée de 36 ans vient vous voir pour une incontinence urinaire à l'effort typique apparue à

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE

INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2008 N 19 INTERET DE LA GREFFE OSSEUSE AUTOGENE PRE-IMPLANTAIRE THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR

Plus en détail

LES INTERVENTIONS EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE

LES INTERVENTIONS EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE LES INTERVENTIONS EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE Explications et conseils en prévision de votre chirurgie Ce document pourra répondre à plusieurs de vos interrogations et vous aidera en prévision de votre

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS VAL-DE-MARNE FACULTÉ DE MEDECINE DE CRETEIL THÈSE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

UNIVERSITÉ PARIS VAL-DE-MARNE FACULTÉ DE MEDECINE DE CRETEIL THÈSE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS VAL-DE-MARNE FACULTÉ DE MEDECINE DE CRETEIL ***************** Année 2005 N THÈSE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE Discipline : Gynécologie obstétrique ------------------ Présentée

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Marc Papillon ASRCC 2012 Différents troubles de la statique rectale : - Prolapsus extériorisé du rectum - Prolapsus rectal

Plus en détail

6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE

6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE Fédération Africaine des Sociétés d Immunologie - FAIS Société Sénégalaise d Immunologie - SSI 6 ème CONGRES DE LA FEDERATION AFRICAINE DES SOCIETES D'IMMUNOLOGIE 20-24 mars 2006 Hôtel Méridien Président

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR ***** FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ***** I;T D'ODONTO-STOMATOLOGIE ***** ANNEE 2005 * 100 LES HEMORAGIES DU TROISIEME TRIMESTRE DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL AU C.H.U

Plus en détail

ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE MBOUR

ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE MBOUR UNIVERSITE CHEIKH ANlA DIOP DE DAKAR FACULTE DE M[;DECINE, DE PHARMACIE ET D'ODONTO"STOMATOLOGIE ANNEE 1998 ~~,. N'45 ETUDE DE LA GESTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUE'S AU NIVEAU DU CENTRE DE SA,NTE DE

Plus en détail

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie Définitions II. Diagnostic d une hernie inguinale III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques AFU 2008 CUROPF Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques Jean Jacques LABAT et Jérôme RIGAUD Clinique Urologique CHU de Nantes 3 Analyser les différents types de

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE

CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE ,''-..~, UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP - DAKAR \ FACULTE DE MEDECINE let DE PHARMACIE ANNEE 1997 CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'AVORTEMENT THERAPEUTIQUE AU SENEGAL THESE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR EN

Plus en détail