La SIAGI 1. La Garantie SIAGI 5. Les «plus» SIAGI 6. Contact SIAGI 9

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La SIAGI 1. La Garantie SIAGI 5. Les «plus» SIAGI 6. Contact SIAGI 9"

Transcription

1

2 La SIAGI 1 Sa mission Son Président : Bernard STALTER Sa Gouvernance Son fonctionnement Ses chiffres clés Sa place dans le processus de crédit La Garantie SIAGI 5 Qui peut en bénéficier? Comment? Pour quels types de projets? Combien? Les «plus» SIAGI 6 Facilitateur de l accès au crédit et protecteur du porteur de projet Un réseau d experts de proximité au service des porteurs de projets Le guide du repreneur Contact SIAGI 9

3 Sa Mission Créée en 1966 par les Chambres de métiers et de l artisanat, la SIAGI intervient dans les secteurs de l Artisanat et des activités de proximité. Elle garantit les crédits d investissements octroyés par l ensemble des établissements bancaires de la place. La SIAGI N 1 de la garantie de la transmission-reprise, la SIAGI aura ainsi garanti en 2011 près de opérations de transmission. Présente grâce à plus d une quarantaine de directions, antennes et permanences, elle offre - outre sa garantie financière - une palette de services destinés à améliorer le financement de l entreprise. Interprofessionnelle et pluribancaire, la SIAGI est LA société de caution mutuelle de l artisanat et des activités de proximité. Elle est administrée par un Conseil d Administration composé de 15 Présidents de Chambres de métiers et de l artisanat et de 6 représentants des partenaires bancaires. Le Président du Conseil d Administration est statutairement un Président de Chambre de métiers et de l artisanat. Depuis 2011, la SIAGI est présidée par Bernard STALTER, également Président de la Chambre de métiers d Alsace. Le Directeur de la direction en charge de l artisanat (DGCIS), siège au Conseil en qualité de Commissaire du Gouvernement. " L action du cautionnement mutuel facilite l obtention du crédit. Elle est fondée sur la confiance que nous nous accordons réciproquement, l entreprise, son dirigeant, la banque et nous. C est la clé de voute de notre modèle. La SIAGI, c est Notre engagement mutuel! " Bernard STALTER - Président de la SIAGI 1

4 La SIAGI Son Président : Bernard STALTER Né le 12 mars 1957 à Brumath en Alsace, Bernard STALTER a choisi de s orienter vers le métier de coiffeur à l âge de 14 ans. Il commence son apprentissage en 1971, obtient son Brevet de Compagnon Coiffeur Hommes en 1974 et Dames en 1976 puis le Brevet Professionnel Coiffure Mixte en En 1993, Bernard STALTER ouvre son premier salon dans sa ville natale à Brumath, puis deux autres à Strasbourg. Accompagné tout au long de son parcours professionnel, Bernard STALTER tient à son tour à défendre aujourd hui l artisanat et l entreprenariat. Président de la Chambre des Métiers d Alsace depuis 2004, Vice-Président de la Fédération de la Coiffure Française depuis 2008, Président du CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional) depuis 2007, et depuis 2011 Président de la SIAGI, Bernard STALTER souhaite véritablement remettre l artisan au coeur du monde économique, à la place qui lui revient. Le Président STALTER a la réelle volonté de faciliter l accès au crédit des entreprises de l artisanat et des métiers de proximité, tout en limitant leur caution personnelle. Il lui tient à coeur de développer les partenariats avec les Organisations Professionnelles pour permettre de répondre aux besoins spécifiques des filières de l artisanat. 2 Sa Gouvernance Président de la SIAGI : Bernard STALTER Présidents représentant l Artisanat : Alain GRISET (Président de la l APCMA) Serge ALMERAS (CMAD Gard) André BENDANO (CMAD Bouches-du Rhône) Alain BETHFORT (CMAD Somme) Lucette COLLET (CMAD Meuse) Serge CRABIE (CMAD Lot) Bernard DOHM (CMAD Haute-Saône) François GABRIELLI (CMAD Corse du Sud) Alain GRISET représenté par Gabriel Hollander VPdt (CMAR Nord -Pas-de-Calais) Jean-Louis MAITRE (CMAD Val de Marne) Pierre MARTIN (CMAR Bourgogne) Francis MATHIEU (CMAD Creuse) Jean-Denis MESLIN (CMAD Manche) Maurice MILCENT (CMAD Vendée) Gérard MORIN (CMAD Loiret) Dominique MOULARD (CMAD Seine-Maritime) Louis NOEL (CMAD Côtes d Armor) Francis PAILLARD (CMAR Champagne-Ardenne) Yves PETITJEAN (CMAR Aquitaine) Bernard PICARDO (CMAR Réunion) Jean-André PORTENEUVE (CMAD Loire) Alain TESTAUD (CMAD Charente) Serge VIDAL (CMAD Haute-Loire) Administrateurs bancaires et financiers : Norbert BARRE - Société Générale Thomas BLANCO - Crédit Agricole Stéphane CAMINATI - CEGC Groupe BPCE Arnaud CAUDOUX- Oséo Jérôme SICOT - LCL Censeurs bancaires : Elisabeth BLANCHET - La Banque Postale Albert ROUDAUT - Crédit Mutuel / CIC Philippe STOLTZ - BNP Paribas Personnes qualifiées : Joël FOURNY - APCMA et Président CMAD 44 François MOUTOT - APCMA Jean-Pierre BOISSON - APCA Chambre d agriculture Bernard GONTIER - CCI Chambre de Commerce & d Industrie Commissaire aux comptes : Cabinet Mazars & Guerard Commissaire du Gouvernement : Laurent MOQUIN

5 Son fonctionnement Depuis 2012 et suite à l augmentation de son capital, la SIAGI est détenue à hauteur de 61 % par l Assemblée Permanente des Chambres de métiers et de l artisanat et les Chambres de métiers et de l artisanat mais également à hauteur de 39% par les établissements bancaires partenaires et Oséo. 7,5 % 52,64 % 7,96 % 5 % 1966 Création de la SIAGI par les Chambres de métiers et de l artisanat La SIAGI 2,5 % 2,72 % 1,26 % À quel moment du crédit intervient-elle? nn Une banque qui accorde un financement à une entreprise cherche à partager le risque. oo Elle va donc vouloir sécuriser le remboursement. pp Il existe différents types de garantie: les sûretés réelles (gage du véhicule, nantissement du matériel ou du fonds de commerce, hypothèque immobilière), les cautions personnelles. qq Ces sûretés vont être demandées (voire exigées) par la banque en fonction de l emprunteur, de l objet du crédit, de sa nature. Elles ne se substituent pas mais se complètent. Répartition validée en AGE SIAGI le 26 janvier ,42 % 2,5 % 2,5 % 2005 Entrée des partenaires bancaires au capital de la SIAGI 2012 Augmentation de capital de la SIAGI - Apport de 10,9 millions d euros souscrit par les actionnaires de la SIAGI rr Toutes les garanties réelles ou cautions personnelles présentent des incertitudes (valeur à la défaillance de l entreprise, évolution du patrimoine des cautions notamment). La garantie de la SIAGI est une garantie professionnelle certaine, qui garantit le remboursement de la banque dans la limite des proportions fixées lors du financement. La SIAGI peut être sollicitée par la banque avant son propre accord : c est possible et même conseillé. Rido - Fotolia.com 3

6 La SIAGI Ses chiffres clés 2011 Crédits distribués à l économie 765 millions d euros Opérations garanties et mises en place Opérations de transmissions / reprises garanties Opérations de transmissions / reprises 74 % Activités garanties 250 Opérations création / 1ère installation 10 % Opérations croissance / développement 16 % Directions de région 7 Antennes et permanences locales + de 40 Collaborateurs 102 4

7 Qui peut en bénéficier? Toutes les Très Petites Entreprises (TPE) et Petites Entreprises (PE) dont le chiffre d affaires annuel ne dépasse pas 20 millions d euros et notamment les artisans mais aussi les commerçants, professions libérales, associations et exploitants agricoles. Comment? Une fois le projet présenté à la banque du choix de l emprunteur, celle-ci sollicite la SIAGI via ses experts de proximité présents sur l ensemble du territoire national. Ils étudient le projet, analysent sa pertinence, peuvent rencontrer le porteur de projet sur le terrain et rendent leur décision de garantie. Le porteur de projet peut également se rapprocher de sa Chambre de métiers et de l artisanat qui l accompagnera dans ses démarches et contactera la SIAGI pour l étude de son dossier. La Garantie SIAGI Pour quels types de projets? La SIAGI garantit la création/1ère installation, la croissance - interne comme externe -, et la transmission / reprise quel que soit le parcours du repreneur : achat d une entreprise existante dans le cadre d une première installation, reprise successive... par achat d un actif (fonds de commerce,...) ou achat de parts ou d actions en vue d exercer la direction effective de l entreprise. L enveloppe financée ne doit pas dépasser 2 millions d euros. La modularité de la garantie va de 15 à 50%, 60% en contre-garantie avec l Europe (CIP), jusqu à 70% voire 80% en co-garantie avec Oséo (EIRL) Son coût En contrepartie de son engagement, la SIAGI perçoit une participation financière. Elle est à la charge de l entreprise, exprimée en pourcentage du montant du crédit et payable en une seule fois au moment du déblocage des fonds par la banque. Elle est souvent intégrée au montant du crédit. La garantie est acquise dès le règlement de la participation financière à la SIAGI. 5

8 Les «plus» SIAGI Facilitateur de l accès au crédit et protecteur du porteur de projet En plus d une analyse des dossiers au cas par cas, la SIAGI est force de proposition et de conseils auprès des banques et des porteurs de projets. Elle préconise, lorque le contexte le permet, une garantie limitant l engagement personnel de l entrepreneur. ÎÎ La garantie SIAGI - sans caution personnelle - dans le cadre du programme CIP (Programme pour la Compétitivité et l Innovation) du Fonds Européen d Investissement (FEI) À noter : pour les projets de croissance, l entreprise bénéficiaire devra être installée depuis au moins trois ans et avoir publié 2 bilans complets. Quotité garantie : la quotité de garantie donnée à la banque est à 60%. Montant garanti : jusqu à euros pour la transmission-reprise d entreprise et jusqu à euros pour la croissance d entreprise. ÎÎ Programme de garantie SIAGI pour EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) 2 possibilités : Garantie SIAGI ou Co-garantie SIAGI/OSEO Quotités & Montants garantis : - Garantie SIAGI : jusqu à 50% de quotité garantie et jusqu à 2 millions d euros pour la création, la reprise et le développement. - Co-garantie SIAGI/Oséo : jusqu à 80% en création d entreprise / jusqu à euros, jusqu à 70% en reprise d entreprise par 1ère installation et jusqu à euros, jusqu à 70% en transmission et développement / jusqu à euros. Pour plus d informations, contactez la SIAGI ou rendezvous sur le site 6

9 Un réseau d experts de proximité au service des porteurs de projets Créée en 1966 par les Chambres de métiers et de l artisanat, la SIAGI détient dans son ADN et dans son réseau, une véritable expertise des métiers de l artisanat et des activités de proximité. Sept directions de région et plus d une quarantaine d antennes et de permanences locales sont à la disposition des porteurs de projets dans toute la France. Les «plus» SIAGI 7

10 Les «plus» SIAGI Le guide du repreneur 1 Réflexion et préparation Il faut que le projet de reprise d entreprise corresponde bien à ses aspirations. Pour cela, il faut faire une analyse en profondeur : ÎÎde ses motivations ÎÎdes compétences requises par le projet ÎÎde ses objectifs, à court et à moyen terme ÎÎdes moyens financiers dont on dispose ÎÎet enfin de son environnement proche, de sa famille : comment accueille t-elle le projet? Peutelle être un soutien ou un frein? 4 Formalisation du projet Aspects juridiques et fiscaux : ÎÎAchat du fonds de commerce ou des titres de la société d exploitation ÎÎÉvaluation des droits de mutation à acquitter ÎÎIncidence fiscale et patrimoniale sur l environnement familial Bâtir un plan prévisionnel ÎÎCompte de résultat sur trois ans afin de faire ressortir la rentabilité de l entreprise ÎÎPlan de trésorerie pour la première année 5 Le financement bancaire Présentation du business plan et décision ÎÎAccord de financement ÎÎIntervention d une société de caution mutuelle en garantie du crédit 6 Concrétisation du projet, formalités ÎÎSignature des actes ÎÎDéblocage des fonds ÎÎImmatriculation de l entreprise à un registre de publicité légale ÎÎDémarrage de l activité 2 Trouver une entreprise Critères de recherche à définir ÎÎSecteur d activité (familier ou nouveau) ÎÎZone géographique ÎÎType d entreprise (chiffre d affaires, salariés) ÎÎFourchette de prix 3 Diagnostic, évaluation et négociation 1. Collecter des informations propres à l entreprise ÎÎ3 derniers bilans ÎÎBail commercial ÎÎContrats de travail ÎÎContrats commerciaux ÎÎAttestations de conformité des matériels et des installations 2. Examiner les forces et les faiblesses de l entreprise, dans les domaines suivants : ÎÎL environnement commercial : emplacement, concurrence, type de clientèle, perspectives de développement ÎÎLes moyens d exploitation et la conformité aux normes d hygiène, de sécurité et d environnement ÎÎLe personnel : ancienneté, qualification, salaires ÎÎLes chiffres clés : chiffres d affaires, marge brute, valeur ajoutée, résultat (évolution sur trois ans). 3. Évaluer l entreprise ÎÎSelon le secteur d activité ÎÎEn fonction de son chiffre d affaires ÎÎEn fonction de sa rentabilité ÎÎEn fonction de sa capacité d endettement Dans la plupart des cas, le jeu de l offre et de la demande est déterminant dans l estimation du bien qui est à céder. 8

11 Contact SIAGI Contact SIAGI 2 rue Jean-Baptiste Pigalle PARIS Tél : Fax : Courriel : 9

12

Sommaire. SIAGI, Notre engagement mutuel. La SIAGI 4 Chiffres clés Valeurs Mission Organisation

Sommaire. SIAGI, Notre engagement mutuel. La SIAGI 4 Chiffres clés Valeurs Mission Organisation 2011 Rapport annuel SIAGI, Notre engagement mutuel " Artisanat, Mutualité et Proximité, telles sont les valeurs de la SIAGI depuis sa création en 1966. En 2012, la SIAGI souhaite rappeler que sans confiance,

Plus en détail

SOMMAIRE P. 2 LA SIAGI P. 8 FAITS MARQUANTS P. 15 PAROLES D ARTISANS P. 19 RAPPORT FINANCIER. Valeurs Chiffres clés Gouvernance Organigramme

SOMMAIRE P. 2 LA SIAGI P. 8 FAITS MARQUANTS P. 15 PAROLES D ARTISANS P. 19 RAPPORT FINANCIER. Valeurs Chiffres clés Gouvernance Organigramme 2012 Rapport annuel SOMMAIRE P. 2 LA SIAGI Valeurs Chiffres clés Gouvernance Organigramme P. 8 FAITS MARQUANTS Resserrer les liens avec les CMA en métropole et en Outre-Mer Une présence affirmée aux côtés

Plus en détail

INNOVATION DANS LA GARANTIE DES CRÉDITS LA SIAGI «ASSEMBLEUR DE FINANCEMENTS»

INNOVATION DANS LA GARANTIE DES CRÉDITS LA SIAGI «ASSEMBLEUR DE FINANCEMENTS» RAPPORT ANNUEL 2014 SOMMAIRE PAGE 2 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 14 PRESENTATION GENERALE INNOVATION DANS LA GARANTIE DES CRÉDITS LA SIAGI «ASSEMBLEUR DE FINANCEMENTS»... avec Bpifrance page 9... avec le Fonds Européen

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

SIAGI EU Access to Finance Day 23 mai 2014

SIAGI EU Access to Finance Day 23 mai 2014 EU Access to Finance Day 23 mai 2014 Garantie des financements bancaires aux petites entreprises «Pure player» depuis 48 ans Créée en 1966 par les Chambres de métiers et de l artisanat. Etablissement de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail

Qu est-ce que l EIRL?

Qu est-ce que l EIRL? DEPLIANTEIRL:Mise en page 1 05/01/2011 15:58 Page 1 Qu est-ce que l EIRL? Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales, ou artisans exerçant déjà une activité peuvent choisir le régime

Plus en détail

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL À RESPONSABILITÉ LIMITÉE BERCY > LE 27 JANVIER 2010 FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL Quel est l intérêt du dispositif? L EIRL permet la séparation du patrimoine de l entrepreneur,

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Date de

Plus en détail

L EIRL de A à Z. Le mot de l APCMA

L EIRL de A à Z. Le mot de l APCMA L EIRL de A à Z Le mot de l APCMA Le statut de l entreprise individuelle à responsabilité limitée, l EIRL, permet aux entrepreneurs individuels de développer leur activité dans des conditions nouvelles.

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

L expert-conseil en action

L expert-conseil en action L expert-conseil en action c est Un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes créé par Maurice Soued et Ketty Soued il y a plus de 20 ans. Une vingtaine de collaborateurs expérimentés

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CCIB 12.05.2015 Les services sur le territoire CREATION REPRISE TRANSMISSION D ENTREPRISE MAZERES 12/05/15 Sébastien CHENOT CREATION REPRISE accompagnement des

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Pratiques et besoins de financement des entreprises artisanales

Pratiques et besoins de financement des entreprises artisanales ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Pratiques et besoins de financement des entreprises artisanales FÉVRIER 2014 Présentation des résultats Pratiques et besoins de financement des

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités L EIRL Principes fonctionnement et opportunités EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 EXPERTISE COMPTABLE 16,

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

NOVEMBRE 2011. LE FINANCEMENT DES TPE ET PME Au cœur de l actualité

NOVEMBRE 2011. LE FINANCEMENT DES TPE ET PME Au cœur de l actualité NOVEMBRE 2011 LE FINANCEMENT DES TPE ET PME Au cœur de l actualité UN PARADOXE LE RESSENTI : Les banques ne prêtent pas aux TPE LES ETUDES : Les crédits aux PME vont en majorité aux TPE CONSTAT La confiance

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008 Conférence de presse 26 février 2009 Groupe Banque Populaire Résultats 2008 Avertissement Cette présentation peut inclure des prévisions basées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à

Plus en détail

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ VOUS AVEZ DES BESOINS PROS NOUS AVONS DES SOLUTIONS PROS Pour vos projets et vos investissements,

Plus en détail

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS CRÉATION REPRISE CESSION RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET ENTREPRENDRE EN ROANNAIS Futurs chefs d entreprise ou cédants, Le Réseau Entreprendre en Roannais se mobilise pour vous accompagner tout au long

Plus en détail

Financement des TPE- PME- ETI. Une mission de conseil de l expert-comptable pour développer les entreprises

Financement des TPE- PME- ETI. Une mission de conseil de l expert-comptable pour développer les entreprises Financement des TPE- PME- ETI Une mission de conseil de l expert-comptable pour développer les entreprises Financement des TPE-PME-ETI Michel Dubois d Enghien TOUR DES RÉGIONS FINANCEMENT LYON 26 SEPTEMBRE

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes»

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» FORMATION EN ALTERNANCE MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» PARCOURS : CHARGÉ D AFFAIRES PROFESSIONNELS RESPONSABLES DE LA FORMATION Responsables pédagogiques : Monsieur Alexandre

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques

LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT. son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques LA CRH EST LA CENTRALE FRANCAISE DE REFINANCEMENT DU LOGEMENT son unique activité est le refinancement des prêts acquéreurs au Logement des banques 1 PRÉSENTATION DE LA CRH La CRH est un établissement

Plus en détail

Annuaire. professionnels. transmission d entreprise. des. La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. de la CCI REIMS EPERNAY

Annuaire. professionnels. transmission d entreprise. des. La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. de la CCI REIMS EPERNAY Annuaire de la des professionnels transmission d entreprise une dynamique CCI REIMS EPERNAY La CCI, la maison des entreprises et des entrepreneurs. Sommaire Edito p.5 La présentation schématique des étapes

Plus en détail

Techniques bancaires 2015/2016. 6 e édition. > L environnement bancaire > Produits d épargne > Marchés financiers > Fiscalité > Crédits

Techniques bancaires 2015/2016. 6 e édition. > L environnement bancaire > Produits d épargne > Marchés financiers > Fiscalité > Crédits Philippe Monnier Sandrine Mahier-Lefrançois Techniques bancaires 2015/2016 > L environnement bancaire > Produits d épargne > Marchés financiers > Fiscalité > Crédits 6 e édition Compléments en ligne Comment

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC, FCBA 07/833 par Point

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE Loi du 15 juin 2010 Décret du NC 1 LL-29 12 2010 1 Slide 4 Pourquoi rompre avec le principe de l unicité du patrimoine? Slide 5 Qui peut être Entrepreneur

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop Le guide > Sommaire Les Scop, des atouts incontestables >>> 3 Un statut souple >>> 4

Plus en détail

FAVORISER L ACCES AU CREDIT DES PME FRANCILIENNES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE OSEO

FAVORISER L ACCES AU CREDIT DES PME FRANCILIENNES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE OSEO Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france FAVORISER L ACCES AU CREDIT DES PME FRANCILIENNES

Plus en détail

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Comment optimaliser vos montages financiers avec les produits de la SOCAMUT? 1. Introduction Le groupe SOWALFIN

Plus en détail

Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire!

Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire! CREATEURS REPRENEURS CHEFS D ENTREPRISE 0 Hejer, Esthéticienne à Mulhouse Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire! Sabine, Chapelière à Strasbourg Fabien,

Plus en détail

Montage et Financement d une acquisition

Montage et Financement d une acquisition Montage et Financement d une acquisition Philippe GALLEGO Chargé d affaire au centre d affaire du CIC de Meaux Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI Seine et Marne Conseiller en reprise et transmission

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-172 du 29 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Crédit Foncier et Communal d Alsace et de Lorraine Banque par la société Crédit Mutuel

Plus en détail

Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise

Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise Conseil général du Lot Tout savoir sur l aide Conditions d obtention? Cette mesure vise à accorder des aides sous forme de subvention

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

FABRICATION & SERVICES. congrès national. Rennes les 28 et 29 septembre 2014. Membre fondateur et adhérente de l

FABRICATION & SERVICES. congrès national. Rennes les 28 et 29 septembre 2014. Membre fondateur et adhérente de l FABRICATION & SERVICES 44 ème congrès national Rennes les 28 et 29 septembre 2014 Membre fondateur et adhérente de l 1 bis rue du Havre - 75008 Paris Tél. : 01 44 93 20 44 - Fax : 01 44 93 08 04 www.cnams.fr

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier 1 Financer la création/reprise de son entreprise Plan Introduction Les financements moyens longs termes classiques Le Prêt Bancaire aux Entreprises

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 16 au 23 novembre 2012 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 16 au 23 novembre 2012

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

ARIA : la MNRA revisite l épargne retraite pour les indépendants

ARIA : la MNRA revisite l épargne retraite pour les indépendants 4 ARIA : la MNRA revisite l épargne retraite pour les indépendants 2010 sera l année du rendez-vous des retraites. Si de son côté le gouvernement planche sur une réforme dont le but est de préserver les

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

Passeport logement étudiant. Jeudi 1 er septembre 2011

Passeport logement étudiant. Jeudi 1 er septembre 2011 Passeport logement étudiant Jeudi 1 er septembre 2011 PASSEPORT LOGEMENT ETUDIANT Laurent WAUQUIEZ, ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, initie le passeport logement étudiant, un nouveau

Plus en détail

Conseil Régional d Aquitaine. Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise

Conseil Régional d Aquitaine. Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise Conseil Régional d Aquitaine ~ Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise Création d entreprised Le contexte de l intervention du Conseil régional d Aquitaine : Avec 11 500 créations

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Natixis une

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES Entre : - L Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, Ministre de l économie, de l industrie et de l emploi, - La Médiation du crédit aux

Plus en détail

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines Chiffres clés 2008 Le Crédit Agricole Atlantique Vendée 1 ère Banque et Assurances de notre région 810 353 clients dont 40 319 personnes morales 1 157 779 comptes épargne 484 100 prêts gérés 428 954 cartes

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR DÉVELOPPER VOS PROJETS Salon des Entrepreneurs de Paris 5 février 2015 10h00-10h45 Intervenant Elsa Simoni o Directeur des missions d accompagnement et de

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte

Assemblée Générale Mixte Assemblée Générale Mixte 25 novembre 2014 Pierre Godé Assemblée Générale Mixte 25 novembre 2014 Jean-Jacques Guiony Contexte de la distribution exceptionnelle d actions Hermès Protocole transactionnel

Plus en détail

Les relations bancaires

Les relations bancaires Stage de Préparation à l Installation Les relations bancaires 10h00 12h00 Août 2014 Sommaire Introduction : la banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

La Médiation du crédit aux entreprises DOSSIER DE PRESSE. Juin 2014

La Médiation du crédit aux entreprises DOSSIER DE PRESSE. Juin 2014 La Médiation du crédit aux entreprises DOSSIER DE PRESSE Juin 2014 Sommaire 1. La mission de la Médiation du crédit aux entreprises 3 2. Comment saisir le Médiateur du crédit?.4 3. Les Tiers de confiance

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises Octobre 2009 Les outils de soutien au financement des entreprises Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD : Permettent d apporter des garanties

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail