La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP"

Transcription

1 La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs de la Loi - La démarche d établissement pour prévenir la pénibilité Et le rôle des représentants du personnel dans tout ça?

2 Prévention de la pénibilité Un renforcement de la prévention L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent ( ) des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail (Article L du CT) Le CHSCT, ou à défaut le DP, procède à l analyse : - des risques professionnels - des conditions de travail - de l exposition des salariés à des facteurs de pénibilité (Article L du CT) 3 Définition Qu est ce que la pénibilité? Une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé. Les facteurs de risque : Contraintes physiques marquées Environnement agressif Certains rythmes de travail à chaque entreprise d établir ses critères de pénibilité en fonction du contexte Le CHSCT est l interlocuteur privilégié pour cette étape 4

3 Définition Les contraintes physiques marquées Manutentions manuelles de charges définies à l'article R du CT Postures pénibles définies comme positions forcées des articulations Vibrations mécaniques mentionnées à l'article R Les manutentions manuelles de charges R du CT : Toute opération de transport ou de soutien d'une charge, dont le levage, la pose, la poussée, la traction, le port ou le déplacement, qui exige l'effort physique d'un ou de plusieurs travailleurs Par exemple NF X : Les critères

4 Les critères Les postures pénibles Toute position forcée des articulations maintenue pendant au moins 4 secondes bras au dessus de la ligne des épaules, position accroupie, bras sans appui telles que décrites par exemple dans les tableaux de MP (57 pour le régime général, et 39 pour le régime agricole). Les critères Les vibrations mécaniques Valeurs d exposition réglementaires (vibromètres ou dosimètres) Main-bras Corps entier 5m/s 2 2,5 m/s 2 15 m/s 2 0,5 m/s 2 Valeurs déclarées par les fabricants en tenant compte de variables de corrections normalisées ou à des bases de données obtenues par des mesures en situation réelle

5 Les critères L environnement physique agressif Les agents chimiques dangereux mentionnés aux articles R et R , y compris les poussières et les fumées Les activités exercées en milieu hyperbare définies à l'article R Le bruit mentionné à l'article R Les températures extrêmes 9 Les critères Les agents chimiques dangereux toute substance classée au niveau européen (pictogramme) certains composés chimiques ou substances non classées (fumées de soudage, poussières de bois ) Identifier les substances, évaluer la quantité, les conditions d utilisation, la durée/fréquence d exposition, les prélèvements éventuels (VLEP)

6 Les critères Les activités exercées en milieu hyperbare R s CT, créés par le décret n du 11/01/2011 déterminer le niveau, le type et la durée d exposition (+ autres risques liés aux interventions et leurs interactions avec le risque hyperbare) Les tâches à réaliser et conditions d exercice peuvent majorer les effets de l hyperbarie : température de l eau, stabilité pendant le travail, temps de travail, palier de décompression à évaluer selon les méthodes préconisées dans l article du CT. Le bruit Les critères Les critères peuvent se baser sur la législation en vigueur : Lpc: Niveau de Pression acoustique de crête db(c) LEX,8h: Valeur d Exposition quotidienne db(a) ou sur d autres critères tels que si 2 salariés à moins d 1m de distance sont obligés d élever la voix pour se comprendre

7 Les critères Les températures extrêmes T hautes = celles rencontrées dans les fonderies, aciéries, hauts-fourneaux, les travaux du BTP en été, les buanderies, les cuisines de restaurants et les conserveries par exemple T basses = celles des frigos (0 à 10 C) et chambres froides (<0 C) mais aussi parfois en fonction de l activité une T <15 C. Les critères Certains rythmes de travail Le travail de nuit dans les conditions fixées aux articles L à L Le travail en équipes successives alternantes Le travail répétitif 14

8 Les critères Le travail de nuit (entre 21h et 6h) Tout salarié qui: - effectue habituellement au moins 3 heures de travail de nuit / 24h, au moins 2 fois par semaine, ou - accomplit un nombre minimal d heures de travail de nuit pendant une période de référence fixée par une convention ou un accord collectif de travail étendu (L CT). En l absence de convention ou d accord, période de 270 heures sur 2 mois consécutifs (R CT). Le travail en équipes successives alternantes ou «travail posté» Travail en équipe selon lequel des travailleurs sont occupés successivement: - sur les mêmes postes de travail, - selon un certain rythme (continu ou discontinu), - entraînant pour les travailleurs la nécessité d'accomplir un travail à des heures différentes Ex: 3 x 8, 2 x 8, etc. Les critères art. 2 de la directive 2003/88/CE du 4/11/2003

9 Les critères Le travail répétitif Répétition d'un même geste, à une cadence contrainte, imposée ou non par le déplacement automatique d'une pièce ou par la rémunération à la pièce, avec un temps de cycle défini D CT L évaluation est déterminée par : la nature, la durée, les conditions de l exposition des travailleurs aux gestes répétitifs. Exemple de caractérisations possibles : - la durée du cycle (<30s), - le nombre d actions techniques par minute (>40), - la durée d exposition (>50% du temps). Prévention de la pénibilité Une définition de la pénibilité pour trois dispositifs Permettre un départ à la retraite à 60 ans, sous réserve (L CSS) Assurer la traçabilité des expositions (L CT) Prévenir la pénibilité (L et s., D CSS) 18

10 Prévention de la pénibilité Permettre un départ à la retraite à 60 ans, sous réserve de justifier d un taux d'incapacité permanente au moins égal à 10% lié à MP ou AT listé dans arrêté du 30/3/2011 avoir été exposé, pendant 17 ans au moins, à un ou plusieurs des facteurs de risques précités établir le lien entre l'incapacité permanente et l'exposition à ces facteurs de risques professionnels (dans le cas d un AT) OU justifier d un taux d'incapacité permanente au moins égal à 20% lié à MP ou AT listé dans arrêté du 30/3/2011 Pour plus d info: Pas de rôle particulier du CHSCT 19 Prévention de la pénibilité Assurer la traçabilité des expositions L'employeur doit consigner dans une fiche : - les conditions de pénibilité auxquelles le travailleur est exposé, - la période au cours de laquelle cette exposition est survenue, - les mesures de prévention mises en œuvre par l'employeur pour faire disparaître ou réduire ces facteurs durant cette période. CHSCT: veille à l application de la réglementation (L4612-1), donc à la mise en place des fiches. 20

11 Prévention de la pénibilité Assurer la traçabilité des expositions - Fiche communiquée au service de santé au travail qui la transmet au médecin du travail. - Une copie est remise au travailleur à son départ de l établissement, ou en cas d AT prolongé ou de MP - Les modalités d établissement de cette fiche seront définies par un décret à paraître 21 Prévention de la pénibilité Prévenir la pénibilité Dispositif à visée préventive: suppression ou de réduction de la pénibilité pour TOUTES les entreprises. Les entreprises d au moins 50 salariés (ou appartenant à un groupe d au moins 50), dont 50% de l effectif est exposé àun facteur de pénibilité doivent: - être couvertes par 1 accord ou plan * d une durée maximale de 3 ans - déposer cet accord ou plan auprès de l administration (sinon risque de pénalité financière) * Voir diapo suivante Le CHSCT doit être associé 22

12 Prévention de la pénibilité Obligations selon l appartenance à un groupe L entreprise n appartient pas à un groupe L entreprise appartient à un groupe de 50 à 299 salariés L entreprise appartient à un groupe de 300 salariés ou plus L entreprise a moins de 50 salariés ( proportion de 50 % atteinte) Pas d obligation de négocier ou d élaborer un plan d action Obligation d accord ou plan d action d entreprise ou de groupe sauf en présence d un accord de branche étendu. Obligation d accord ou plan d action d entreprise ou de groupe même en présence d un accord de branche étendu. L entreprise emploie entre 50 et 299 salariés (proportion de 50 % atteinte ) Obligation d accord ou plan d action sauf en présence d un accord de branche étendu. Obligation d accord ou plan d action d entreprise ou de groupe sauf en présence d un accord de branche étendu. Obligation d accord ou plan d action d entreprise ou de groupe même en présence d un accord de branche étendu. L entreprise emploie 300 salariés et plus (proportion de 50 % atteinte) Obligation d accord ou plan d action même en présence d un accord de branche étendu. Sans objet Obligation d accord ou plan d action établi au niveau de l entreprise ou du groupe même en présence d un accord de branche étendu. 23 Source : Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action La démarche d établissement de +50 salariés ou dans groupe de +50 salariés A) Prendre en compte l éventuel accord, plan de groupe ou accord de branche étendu B) Identifier les postes concernés par les facteurs de pénibilité C) Définir la proportion de salariés exposés D) Rédiger/mettre en application l accord ou plan 24

13 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action A)Prendre en compte l éventuel accord, plan de groupe ou accord de branche étendu En fonction de l effectif et du statut, se rapprocher de sa branche ou branche comparable pour connaître sa démarche s en inspirer la reprendre à son compte Attention: le plan groupe s impose à l entreprise 25 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action B) Identifier les postes concernés Pour repérer les postes, il faut s appuyer sur: -le DUER: inventorie les risques par unités de travail ; -la fiche d entreprise : identifie les risques et les effectifs de salariés qui y sont exposés ; -Les fiches d exposition pour les travailleurs exposés à certains facteurs de risque chimique CHSCT: La détermination des postes à retenir résultera d un accord entre l employeur et les représentants du personnel 26

14 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action B) Identifier les postes concernés Variétés des situations implique un travail d analyse des modalités d exposition dans l entreprise. A partir de critères objectifs: seuils, limites, intensités, durées quotidiennes et/ou hebdomadaires ou fréquences d exposition, moyens de protection existants. Exemple: Températures extrêmes : Froid/chaud >30 C ou <10 C 6h/ jour Bruit: 75 dba 6 heures pas jour Charges lourdes: 10 kg 10 fois par jour 6 heures/jour Posture: accroupie, bras au dessus des épaules, Risque chimique: poste équipé ou non d un captage à la source vérifié CHSCT: critères objectifs, fixés par l employeur après consultation des IRP 27 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action B) Identifier les postes concernés Un poste concerné par les facteurs de pénibilité mais équipé de moyen de protection existant est-il effectivement un poste «pénibilité»? NON : en cas de protection collective Ex: postes équipés d un captage des poussières à la source, dont l efficacité est régulièrement vérifiée OUI: en cas de protection individuelle seule (EPI) Ex: travailleurs exposés à des poussières à leur poste de travail, équipés d un seul masque de protection respiratoire 28

15 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action C) Définir la proportion de salariés exposés Comptabiliser les travailleurs dont l exposition est significative: Quelles taches ou situations particulières du poste sont exposantes? Ex: fondeur, technicien de maintenance?... Quels salariés exposés, pendant combien de temps? Ex: salariés mobiles exposés ponctuellement CHSCT: La concertation doit aboutir à des réponses partagées, à partir de la connaissance que chacun a du terrain. Proportion actualisée chaque fois que nécessaire, notamment lors de la mise à jour du DUER (R CSS) 29 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action La démarche d établissement de +50 salariés A) En fonction de l effectif et du statut: Voir si existence d un accord/plan de groupe ou accord de branche étendu B) Identifier les postes concernés par les facteurs de pénibilité C) Définir la proportion de salariés exposés Si +50% des salariés exposés D) Rédiger/mettre en application l accord ou plan 30

16 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action D) Rédiger/mettre en application l accord ou plan L accord ou plan d action repose sur un diagnostic préalable. CHSCT: doit être consulté sur le diagnostic préalable et projet de plan d action, au titre de ses compétences générales en matière de prévention des risques professionnels (L CT). L accord ou le plan est assorti d objectifs chiffrés dont la réalisation est mesurée au moyen d indicateurs. CHSCT: Ces indicateurs sont communiqués, au moins annuellement, aux membres du CHSCT, ou à défaut, aux DP (D CSS) 31 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? L accord ou le plan d action doit traiter au moins 3 thèmes parmi 6 prévus (D CSS) Au moins 1 thème parmi : - la réduction des poly-expositions aux facteurs de pénibilité -l adaptation et l aménagement de postes de travail Au moins 2 thèmes parmi : - l amélioration des conditions de travail, notamment sur le plan organisationnel - le développement des compétences et des qualifications - l aménagement des fins de carrière - le maintien en activité 32

17 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? La réduction des poly-expositions aux facteurs de pénibilité Ex d action: Remplacement d un produit, suppression d une tâche, Captage à la source, aide mécanique à la manutention, Ex d indicateurs: nombre ou pourcentage: - de travailleurs soustraits à plusieurs facteurs de pénibilité, - de postes pénibles supprimés, - de postes équipés d un dispositif de captage des poussières, - d agent chimique dangereux substitués, - de machines dont le niveau sonore a été atténué, 33 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? L adaptation et l aménagement de postes de travail Programmes d actions correctives sur des postes ciblés, en vue de favoriser le maintien dans l emploi ou le reclassement de personnes éprouvant des difficultés. Ex indicateurs: nombre ou pourcentage: - de postes ayant fait l objet d un aménagement ou d une adaptation - de salariés ayant bénéficié d une mesure d allègement de poste, - de salariés faisant l objet d une restriction d aptitude, 34

18 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? L amélioration des conditions de travail, notamment sur le plan organisationnel Ex d action: aménagement d horaire, articulation des temps privés et professionnels, répartition de la charge de travail au sein des équipes, Ex indicateurs: nombre de salariés ayant bénéficié: - d un aménagement horaire à leur demande, - d un dispositif de retour temporaire en horaire de jour ou de sortie du travail de nuit, 35 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? Le développement des compétences et des qualifications Ex d action: formations/reconversion de salariés pour favoriser la polyvalence Ex indicateurs: nombre de salariés ayant bénéficié: - d un dispositif particulier de formation (VAE, CIF, formation de reconversion ), - d une formation à la sécurité, d un entretien de seconde partie de carrière, 36

19 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? L aménagement des fins de carrière Ex d action: entretiens de 2 ème partie de carrière avec DRH, médecin du travail, congés supplémentaires, Ex indicateurs: - nombre de salariés dotés (ou ayant bénéficié) d une fonction de tutorat, etc. 37 Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action Quels sont les thèmes obligatoires? Le maintien en activité Ex d action: anticipation et aide au retour de personnes inaptes, victimes d un handicap ou d une absence de longue durée Ex indicateurs: -réduction du taux de l absentéisme, - réduction du turn-over, - réduction des déclarations d inaptitudes, etc. - nombre de cas où les inaptitudes ont donné lieu à des reclassements 38

20 Le CHSCT, ou à défaut DP, doit être consulté au titre de ses compétences générales en matière de prévention des risques professionnels et d analyse des conditions de travail Évaluation des Risques Professionnels Facteur de pénibilités DUER* (R4121-1) + ses annexes : dont la proportion de salariés exposés à des facteurs de pénibilité (R CSS) Planifier la prévention Programme annuel (L CT) *DUER: document unique d évaluation des risques alimente alimente Diagnostic préalable (D CSS) Accord ou plan d action (L et 31 et D CSS) Prévenir la pénibilité par un accord ou un plan d action En cas de défaut d accord ou plan d action? L inspection du travail peut contrôler l existence du plan ou accord quand il est requis Lorsqu un accord a été conclu ou un plan d action a été élaboré, il doit être déposé à la DIRECCTE. L inspection du travail peut alors contrôler La présence des thèmes obligatoires L existence d objectifs chiffrés et d indicateurs pour chacun des thèmes. Le non respect de ces obligations est soumis à une pénalité (1% des rémunérations des salariés exposés).

21 Prévention de la pénibilité Quelles sources d information? Les textes: - Loi du 9/11/2010 portant sur la réforme des retraites - Décret du 30/3/2011 sur les facteurs pénibilité - Décrets et du 30/3/2011 sur la retraite anticipée - Arrêté du 30/3/2011 sur les lésions AT pouvant donner droit à la retraite à raison de la pénibilité - Circulaire Sécurité sociale du 18/4/2011 sur la retraite à la raison de pénibilité - Décrets et du 7/7/2011 sur l accord ou plan d action Rubrique «prévention de la pénibilité» du site «Travailler-mieux.gouv.fr» 41 Prévention de la pénibilité Merci de votre attention Temps d échange Pour obtenir le ppt: 42

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT (DP en leur absence)

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT (DP en leur absence) La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT (DP en leur absence) Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes 1 Sommaire I La pénibilité au sens réglementaire.....diapo 3 II Les

Plus en détail

PENIBILITÉ AU TRAVAIL

PENIBILITÉ AU TRAVAIL PENIBILITÉ AU TRAVAIL La Loi La négociation collective La retraite anticipée Mise à jour 10.2012 Service de santé au travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 PENIBILITÉ AU TRAVAIL La loi Mise à jour 10.2012

Plus en détail

Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010. Anita OLIVER

Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010. Anita OLIVER Prévention de la pénibilité au travail Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010 Anita OLIVER Contexte Réforme des retraites : Loi n 2010-1330 du 9/ 11/ 10 rallongement de la période de cotisations Allongement

Plus en détail

PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL

PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL N 126 - SOCIAL n 41 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 septembre 2011 ISSN 1769-4000 PREVENTION CONDITIONS DE TRAVAIL SECURITE PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL L essentiel L'article

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

Réunion d information Pénibilité

Réunion d information Pénibilité Santé au Travail Réglementation Réforme Réunion d information Pénibilité Document Unique Sensibilisation Mardi 18 Juin 2013 BTP CFA à Agnetz PLAN - Intervenants- Dr FAUQUEMBERGUE/M. LEFEBVRE Mathieu Médecin

Plus en détail

Modifications réglementaires

Modifications réglementaires Modifications Décret 2015-514 et arrêté du 7 mai 2015 Relatif à la détention et au port du gilet de haute visibilité Désormais, la présence d un gilet haute visibilité est aussi obligatoire pour les conducteurs

Plus en détail

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites)

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) Prévention de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) 1 Enjeux et esprit de la loi La loi porte sur la réforme des retraites et dans ce cadre inclue

Plus en détail

PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 La Lettre du Cabinet BREST LE 05 MARS 2015 PREVENTION DE LA PENIBILITE A PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Mesdames, Messieurs, Nous revenons vers vous au sujet de la pénibilité au travail. Nous tenons à vous

Plus en détail

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015.

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Les décrets sur la pénibilité, ont été publiés au Journal officiel vendredi 10 octobre 2014. Ils y a 10 facteurs de pénibilité,

Plus en détail

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?»

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?» BANDEAU DE SVB A l occasion de la parution au Journal Officiel le 10 octobre 2014 de six décrets d application de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION Diagnostiquer «et prévenir les risques : les agents chimiques dangereux» Préventica 2013 INTERVENANTS : Claude Routard

Plus en détail

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint Titre de la présentation La gestion du compte prévension pénibilité Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint 2 février 2015 Institut du Travail Partie 1 Le compte prévention pénibilité

Plus en détail

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013 Bases en prévention Sandra Dulieu DIRECCTE RA Les enjeux de la Prévention ENJEU HUMAIN et SOCIAL de préserver la santé et d

Plus en détail

PENIBILITE : OU EN EST-ON?

PENIBILITE : OU EN EST-ON? PENIBILITE : OU EN EST-ON? I. QU EST-CE QUE LA PENIBILITE? Définition de la pénibilité : la pénibilité est le fait pour un salarié d être exposé à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles

Plus en détail

Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité

Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité Direction générale du travail / Direction de la Sécurité Sociale Présentation du compte personnel de prévention de la pénibilité Sommaire 1. La logique générale du dispositif 2. Les facteurs de risques

Plus en détail

DIAGNOSTIC PENIBILITE AU TRAVAIL. expérience en Grande Distribution. Retour d expd. Salon PREVENTICA - 30 Mai 2012

DIAGNOSTIC PENIBILITE AU TRAVAIL. expérience en Grande Distribution. Retour d expd. Salon PREVENTICA - 30 Mai 2012 DIAGNOSTIC PENIBILITE AU TRAVAIL Retour d expd expérience en Grande Distribution Salon PREVENTICA - 30 Mai 2012 votre partenaire en maîtrise des risques SOMMAIRE 1. Définition de la pénibilité 2. Les enjeux

Plus en détail

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Propos introductifs (1) La santé au travail est devenue une question de société La valeur travail est importante

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE Contexte de la prévention des risques Crée le 5 novembre 2001 le Document Unique d Évaluation des Risques (DU) constitue le socle de la démarche de

Plus en détail

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13 Christophe Ferré Carsat RA Programme de la journée 8h45 12h : Prévention de la pénibilité en logistique Enjeux, démarche, outils, retours d

Plus en détail

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité Réseau DRH > Pôle: Prévention des Risques Professionnels > Date : le 20 mai 2015 SOMMAIRE 1. Usure professionnelle

Plus en détail

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain 8 octobre 2013 Julia STOLL Ergonome - Contrôleur de sécurité Carsat Alsace Moselle Julia STOLL -Quels sont les enjeux? -De quoi parle t-on? -Que

Plus en détail

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1 Prévention de la Retraite Pénibilité pour cause de Pénibilité &Prévention & Retraite de la Pénibilité pour cause de Pénibilité 1 Organisation de l intervention : Contexte Retraite Prévention Entreprise

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 Loi sur le dialogue social et l emploi 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Principales mesures sociales 4 Sur le contrat de travail 4 Sur la santé

Plus en détail

SANTÉ S 6 LA PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ MAJ 01/2015

SANTÉ S 6 LA PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ MAJ 01/2015 SANTÉ S 6 LA PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ MAJ 01/2015 La loi sur la réforme des retraites de 2010 a introduit au Code du travail un certain nombre de mesures concernant la pénibilité au travail, que sont

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

Mesures relatives à la santé au travail

Mesures relatives à la santé au travail Mesures relatives à la santé au travail 1- Pénibilité a) Fiche pénibilité (article L 4161-1 du Code du travail) La fiche individuelle de prévention des risques professionnels est remplacée par une déclaration

Plus en détail

Diagnostic de pénibilité au travail

Diagnostic de pénibilité au travail Diagnostic de pénibilité au travail Application des Décrets n 2011-823 et 2011-824 du 7 juillet 2011 Ce document a été réalisé à titre indicatif dans le but d aider le chef d entreprise à rédiger le diagnostic

Plus en détail

FICHES DITES «DE PENIBILITE»

FICHES DITES «DE PENIBILITE» «La faute inexcusable de l employeur est retenue compte tenue de la pénibilité avérée des conditions de travail auquel le salarié a été exposé» Cour d appel de Versailles 15 mai 2012 CONTEXTE La loi n

Plus en détail

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM L OBLIGATION GENERALE DE SECURITE DE L EMPLOYEUR Article L.4121-1 Code du Travail «L'employeur prend les

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE

LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE Textes applicables Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 D. n 2014-1155, n 2014-1156, n 2014-1157, n 2014-1158, n 2014-1159 et n 2014-1160 du 9 octobre 2014, JO du 10 octobre

Plus en détail

Nature de l obligation Ces entreprises doivent conclure un accord sur l emploi des seniors ou à défaut établir un plan d action ;

Nature de l obligation Ces entreprises doivent conclure un accord sur l emploi des seniors ou à défaut établir un plan d action ; 1. LES NÉGOCIATIONS SUR L EMPLOI DES SENIORS Négociation au niveau de la branche Désormais, la négociation triennale de branche relative à la GPEC doit porter également sur l emploi des salariés âgés et

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES Le législateur exige de l employeur qu il évalue les risques auxquels sont soumis les salariés, alors même qu aucun accident du travail ne s est produit et qu

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

Institut du travail de Strasbourg

Institut du travail de Strasbourg Institut du travail de Strasbourg Colloque du 22 septembre 2011 : Journée e d'information et d'échanges : Prévenir et compenser la pénibilitp nibilité au travail Accords d'entreprises et accords de branche

Plus en détail

Pénibilité : Simplifions par une approche globale

Pénibilité : Simplifions par une approche globale Pénibilité : Simplifions par une approche globale 1 Sommaire 1. Les obligations 1. La pénibilité 2. Le document unique (DU) 3. Le référent Santé et Sécurité 2. L articulation entre obligations 3. Pénibilité

Plus en détail

Prévention de la pénibilité

Prévention de la pénibilité Prévention de la pénibilité La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites pose une double exigence : Tracer l exposition des travailleurs aux facteurs de risques caractérisant la pénibilité afin

Plus en détail

NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL

NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL La pénibilité au travail se caractérise par une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de laisser des traces durables, identifiables

Plus en détail

INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Novembre 2014

INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Novembre 2014 INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Dès le 1er janvier 2015, les salariés travaillant dans des conditions difficiles pourront, grâce au compte personnel de prévention de la pénibilité,

Plus en détail

Flash d info : Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites.

Flash d info : Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites. Flash d info : Evolution du dispositif «Pénibilité au travail» Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites. Modifié par la loi

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Gêne, mal chronique des réponses existent

Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Gêne, mal chronique des réponses existent Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Le travail, au cœur de la vie quotidienne est vecteur de multiples représentations. Source d épanouissement

Plus en détail

Pénibilité : que disent les décrets d application?

Pénibilité : que disent les décrets d application? Pénibilité : que disent les décrets d application? La loi du 24 janvier 2014 garantit l avenir et la justice du système de retraite et a acté une mesure relative à la prise en compte de la pénibilité au

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne Prévenir les risques professionnels pour les salariés de l activité aide à la personne OBJECTIFS Connaître la situation Accidents du Travail et Maladies Professionnelles de l activité dans le département

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels ANNEXE I c LEXIQUE 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à améliorer la sûreté de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM D O C U M E N T U N I Q U E G U I D E D A I D E D É V A L U A T I O N D E S R I S Q U E S AIPALS 2015 Conception/Mise à jour : AIPALS Santé au Travail / Novembre 2015 Crédits photo : Fotolia, Eric Audras/PhotoAlto

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Présentation du logiciel des éditions législatives.

Présentation du logiciel des éditions législatives. Présentation du logiciel des éditions législatives. Le logiciel des éditions législatives a été retenu par l ensemble des sites TCF afin d évaluer les risques professionnels. Les sites de Colombes et Cholet

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ Contexte et application pratique Définition La pénibilité au travail se caractérise par : une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de

Plus en détail

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E)

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Dr Didier PROD HOMME, Médecin en Santé au Travail Hélène GUILLUY, Infirmière en Santé au Travail Rouen-Dieppe

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession Permettre à des demandeurs d emploi éloignés du marché du travail rencontrant des difficultés d insertion ou de réinsertion, du fait de leur âge, d un handicap, de leur situation professionnelle, sociale

Plus en détail

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié?

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié? Que sont les conventions de forfait? Il existe plusieurs types de conventions de forfait : le forfait hebdomadaire ou mensuel en heures de travail ; le forfait annuel en heures de travail ; le forfait

Plus en détail

Revendications de congrès CFDT

Revendications de congrès CFDT PARIS - UPSM Jeudi 17 Octobre 2013 Revendications de congrès CFDT «Refondation de la répartition» congrès de Lille, «Réforme globale des retraites» congrès de Nantes, ou «Harmonisation et consolidation

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Ces dispositions sont codifiées dans le Code du travail et le Code de la sécurité sociale.

Ces dispositions sont codifiées dans le Code du travail et le Code de la sécurité sociale. DOSSIER COMPTE PENIBILITE AU TRAVAIL A EFFETAU 1 er JANVIER 2015 Voici un document de synthèse destinés aux employeurs de main d œuvre qui, nous l espérons, vous aidera à avoir une vision plus claire de

Plus en détail

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels LEXIQUE Amélioration : ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion destinées à améliorer la sûreté de fonctionnement d un bien sans changer sa fonction requise (FD X 60-000 : mai 2002).

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

DÉCLARER LA PÉNIBILITÉ AU TITRE DE 2015 :

DÉCLARER LA PÉNIBILITÉ AU TITRE DE 2015 : DÉCLARER LA PÉNIBILITÉ AU TITRE DE 2015 : VADEMECUM SIMPLIFIÉ Le dispositif pénibilité se présente comme un ensemble de textes d une complexité inégalée avec un nombre important d incertitudes. Au moment

Plus en détail

RESTRICTIONS D APTITUDE MODE D EMPLOI. François GUILLON

RESTRICTIONS D APTITUDE MODE D EMPLOI. François GUILLON RESTRICTIONS D APTITUDE MODE D EMPLOI François GUILLON MOTIVATIONS Qu en est-il de cet outils essentiel à la prévention des risques professionnels? Que modifie le loi du 20 juillet 2011 sur la santé au

Plus en détail

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement Formations en Alternance BACHELOR TOURISME Spécialisation Hébergement Guide pratique sur les Contrats de Professionnalisation GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE Le Contrat de Professionnalisation Les employeurs

Plus en détail

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015 Sommaire Le CHSCT c est quoi : Le fonctionnement du CHSCT Les Missions du CHSCT Le champs d intervention Les missions

Plus en détail

Dispositif de prévention de la pénibilité

Dispositif de prévention de la pénibilité LA PREVENTION DE LA PÉNIBILITÉ sans difficulté! 9 rue Patrice Lumumba - ZA Ravine à Marquet - 97419 La Possession Tel : 0262 59 01 16 - Fax : 0262 24 27 17 E-mail : contact@ssa974.com Site web : www.ssa974.com

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE

LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE LIMOUSIN LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE QUELS DISPOSITIFS DE FORMATION, POUR QUELLE SITUATION PROFESSIONNELLE? «LES AGENTS BÉNÉFICIENT CHAQUE ANNÉE D UN ENTRETIEN DE FORMATION AVEC LEUR SUPÉRIEUR

Plus en détail

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES :

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : Quels impacts pour l entreprise? Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit Social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr

Plus en détail

risques professionnels

risques professionnels 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

Présentation du Compte prévention pénibilité

Présentation du Compte prévention pénibilité Présentation du Compte prévention pénibilité 1 Sommaire Le Compte prévention pénibilité Le contexte réglementaire Les facteurs de risque Le dispositif Les mesures particulières L offre de services associée

Plus en détail

Travailler. Le travail en interim FICHE 13

Travailler. Le travail en interim FICHE 13 FICHE 13 Travailler Le travail en interim Le contrat de travail temporaire, quel que soit le motif, ne peut permettre de pourvoir durablement à un emploi lié à l activité normale et permanente de l entreprise

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

Le congé individuel de formation (CIF-CDI)

Le congé individuel de formation (CIF-CDI) 07 Le congé individuel de formation (CIF-CDI) PAGE 1/5 Le CIF est un dispositif de formation mobilisable à l initiative du salarié en CDI ou en CDD qui remplit certaines conditions (ancienneté, délai entre

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

7/06/2016 P.Carton / C. De Laage Le CPP, une raison de plus pour faire de la prévention LE CPP, UNE RAISON DE PLUS POUR FAIRE DE LA PRÉVENTION

7/06/2016 P.Carton / C. De Laage Le CPP, une raison de plus pour faire de la prévention LE CPP, UNE RAISON DE PLUS POUR FAIRE DE LA PRÉVENTION LE CPP, UNE RAISON DE PLUS POUR FAIRE DE LA PRÉVENTION 1 >PLAN DE PRESENTATION 7/06/2016 P.Carton / C. De Laage Le CPP, une raison de plus pour faire de la prévention Le dispositif pénibilité (E. Harlé,

Plus en détail

Les textes référant sont le

Les textes référant sont le entreprises...toujours à vos côtés! Prév.293 mars 2011 AUTORISATION DE CONDUITE ET C.A.C.E.S. Autorisation de Conduite - Contexte Réglementaire Les textes référant sont le décret 98 1084 du 2 décembre

Plus en détail

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs Dossier Thématique Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des leurs Chacun a un rôle à jouer pour préserver la santé et la sécurité des

Plus en détail

une nouvelle obligation pour l'employeur

une nouvelle obligation pour l'employeur Fiches individuelles de prévention des expositions à la pénibilité : une nouvelle obligation pour l'employeur Tous les employeurs doivent désormais remplir des fiches individuelles deprévention des expositions

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles.

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles. ICE Interim / septembre 2011 L Etat, la Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) composée

Plus en détail

Le Bilan de Compétences

Le Bilan de Compétences Le Bilan de Compétences Le bilan de compétences est un dispositif permettant d analyser ses compétences professionnelles et personnelles, aptitudes et motivations pour définir un projet professionnel ou

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R 1 2 LA CARSAT AU SEIN DE LA SECURITE SOCIALE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE MALADIE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE VIEILLESSE

Plus en détail

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions Petit avant- propos Quelles différences y a-t-il entre la formation gestes et postures (G.P.) et la formation à la Prévention des Risques

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET A TERME IMPRECIS

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET A TERME IMPRECIS CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET A TERME IMPRECIS Sur papier à en-tête de l entreprise. Entre les soussignés : Entreprise (dénomination sociale ou nom et prénoms de l employeur), immatriculée

Plus en détail

Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles

Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles Items 108 et 109 : Accidents du travail et maladies professionnelles Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Accidents du travail et maladies professionnelles : définitions...1 1. 1

Plus en détail

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap relative à l emploi des personnes en situation de handicap Historique : Créée par : relative à l emploi des personnes en situation de handicap JONC du 13 janvier 2009 page 249 Textes d application : Délibération

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.) Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 05/2016 Cl.

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail