Info CIUSSS. Mise en œuvre de la structure organisationnelle du CIUSSS de la Capitale-Nationale. de la Capitale-Nationale. L efficience recherchée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info CIUSSS. Mise en œuvre de la structure organisationnelle du CIUSSS de la Capitale-Nationale. de la Capitale-Nationale. L efficience recherchée"

Transcription

1 Bulletin d information Volume 1 Numéro 3 Mai 2015 Structure organisationnelle 1 Nominations 3 Programme d identification visuelle 4 Québec - Bavière 5 Journée d échange en déficiences physique et intellectuelle et spectre de l autisme 5 Mise en œuvre de la structure organisationnelle du de la Capitale-Nationale Cette semaine, nous franchissons une autre étape dans la mise en oeuvre du plan d organisation du. La structure des directions adjointes a été définie et le processus de dotation des postes est amorcé. Plusieurs paramètres ont été tenus en compte par les directeurs en poste afin d en arriver à cette structure. En cohérence avec la réforme en cours, l objectif visé est d améliorer l accès et la continuité des soins et services pour les personnes à qui nous les dispensons. Sous l angle des services, la façon la plus simple d atteindre cet objectif consiste à nous positionner au regard d une première demande de service et de déterminer, en fonction de la nouvelle réalité du, le parcours le plus adéquat pour la personne et ses proches. Il faut aussi se situer dans un contexte où la personne n a plus besoin d être référée d un établissement à l autre, des services généraux aux services spécialisés. La question est plutôt de savoir comment les personnes qui œuvrent dans les services spécialisés peuvent venir appuyer leurs collègues des services généraux, des guichets d accès, etc. L efficience recherchée L objectif est également d être le plus efficient possible. En s inspirant des méthodes Lean, chaque direction tente d inclure dans sa structure la chaîne de valeurs, c est-à-dire d identifier les actions les plus porteuses en lien avec les objectifs recherchés et à éliminer les étapes ou actions qui n ont aucune valeur ajoutée. La Direction a pris le temps d évaluer les succès d organisation de services dans ses modes de collaboration antérieurs et s en est également inspirée. Donc, le point de départ pour la mise en place des directions adjointes ne se situe pas au niveau des anciens établissements, mais plutôt ainsi : Un accès simplifié pour les clientèles; Une structure qui favorise le continuum de services ; La mise en commun des expertises complémentaires, au profit de la clientèle; 1 Une allocation de ressources qui permet à l entité la plus légère possible de répondre aux besoins des personnes;

2 L interdisciplinarité; La disponibilité des ressources spécialisées; La réponse aux clientèles qui ont des besoins spécifiques; Pour les gestionnaires, des défis de gestion opérationnels mais aussi des dossiers transversaux; Pour le personnel, un appui, de par l interdisciplinarité, mais aussi dans une façon différente de soutenir les pratiques cliniques; L arrimage avec la composante universitaire et la recherche; Une préoccupation pour des services de proximité; Le minimum de niveaux hiérarchiques. Les réalités et contraintes des anciens établissements, que ce soit pour le territoire desservi ou encore l environnement budgétaire, n existent plus. Tout en préservant les expériences qui vont dans le sens des objectifs recherchés et en nous assurant du maintien et du développement des compétences requises pour répondre aux besoins, la structure mise en place au niveau de l encadrement supérieur vise à favoriser les changements souhaités. Organigramme La structure dont vous prendrez connaissance dès validation du MSSS, intègre la cession des activités à venir du CHU de Québec et de l IUCPQ. Malgré que le ministère de la Santé et des Services sociaux nous ait autorisé l affichage d une soixantaine de postes d encadrement supérieur, nous avons choisi d en doter 56, ce qui laisse une marge de manœuvre en fonction d éventuels ajustements. Au cours de l été, l équipe de direction sollicitera la contribution de plusieurs d entre vous pour préciser l organisation des services dans un contexte de logiques cliniques et de recherche d efficience. Des postes d encadrement intermédiaire seront affichés et dotés dès l été. Nous vous remercions de votre engagement actuel dans le maintien de l offre de service et votre collaboration future dans la révision de notre offre de service. 2

3 Nouvelles nominations Info Ghislaine Duranceau Sylvie Laverdière Isabelle Simard Alain Couette Directrice du programme jeunesse Directrice du programme santé mentale et dépendance services multidisciplinaires Directeur des services techniques Céline Allard Andrée Deschênes Sylvie Bonneau Dominique Charland Directrice du programme soutien à l autonomie des personnes âgées programmes de déficience intellectuelle, trouble du spectre de l autisme et déficience physique soins infirmiers Commissaire aux plaintes et à la qualité des services Pierre Laliberté Directeur des services professionnels *Crédit photos : Simon Lecomte Nomination des trois techniciennes en administration de la haute direction du Mesdames Martine Desrochers, Sylvie Jacob et Linda Vien sont les trois personnes qui assureront le soutien administratif et de secrétariat à la haute direction. Plus précisément, elles sont attitrées à : Linda Vien, poste 1517 : soutien au président-directeur général, monsieur Michel Delamarre; Sylvie Jacob, poste 1525 : soutien au président-directeur général adjoint, monsieur Guy Thibodeau; Martine Desrochers, poste 1539 : soutien à l adjoint au président-directeur général, relations médias, monsieur René Bouchard, et coordination des réunions du conseil d administration. Leurs coordonnées sont : Siège social 2915, avenue du Bourg-Royal Québec (Québec) G1C 3S2 Tél. :

4 Évolution de la mise en œuvre de l identité visuelle Info À l instar des autres centres intégrés du Québec, le de la Capitale- Nationale poursuit la mise en place de son identité visuelle pour toutes ses communications en format papier et électronique. À cet effet, un guide des normes graphiques du de la Capitale- Nationale est actuellement en élaboration et sera disponible prochainement afin d assurer une uniformisation et une cohérence de notre identité visuelle. Outre les normes et les instructions relatives à l application, il inclura les différents gabarits adaptés au contexte de notre. Ce document évoluera en fonction des instructions émises par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ainsi que du Conseil du trésor. Le développement de cette nouvelle identification visuelle s appuie sur les deux références suivantes : l imagerie de la santé et des services sociaux ( et le Programme d identification visuelle du Gouvernement du Québec ( Le nom abrégé autorisé Le nom abrégé reconnu au permis du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux est de la Capitale- Nationale. Nous vous demandons de porter une attention particulière dans l utilisation de l acronyme car plusieurs utilisent la forme erronée suivante : -CN. Sursis de l application de l identité visuelle pour les centres de recherche En ce qui concerne nos quatre centres de recherche, nous avons pris la décision de surseoir à la demande d uniformisation de l identité visuelle. Nous avons convenu de faire des représentations particulières auprès du MSSS afin de mettre en lumière certains impacts, notamment en ce qui a trait à leur rayonnement et leur reconnaissance, mais aussi à leur visibilité, ainsi que celle du comme établissement universitaire. Par conséquent, les centres de recherche sont autorisés à appliquer leurs normes graphiques qui étaient en vigueur le 31 mars 2015, le temps d obtenir des précisions particulières. Entre-temps, vous êtes invités à communiquer avec vos responsables des communications si vous avez des questions. Nous vous remercions de votre collaboration dans la mise en œuvre de l identité visuelle de notre établissement. 4

5 Québec-Bavière À l occasion du 8 e colloque de la Commission parlementaire mixte Québec-Bavière qui s est déroulée du 12 au 15 mai 2015 dernier à Québec, des intervenants du programme Soutien à l autonomie des personnes âgées du de la Capitale-Nationale ont effectué une présentation sur les services de soutien à domicile sur le territoire de la Capitale-Nationale de même que sur les Habitations Vivre Chez Soi. La présentation a été faite en présence d une vingtaine de représentants du Landtag (Parlement) de la Bavière en Allemagne. Ceux-ci ont également visité le Centre d hébergement Le Boisé, qui a été reconnu lors de la dernière visite ministérielle de la qualité du milieu de vie pour son caractère exceptionnel. Il s agit d une belle visibilité pour le de la Capitale- Nationale et l équipe de soutien à l autonomie des personnes âgées qui était composée de Mmes Céline Allard, Caroline Dallaire, Julie Mignault et M. Marc De Koninck. Journée d échange en déficiences physique et intellectuelle et spectre de l autisme Un maillage prometteur pour les jeunes! Le 13 avril dernier s est tenue la première Journée d échange Transition, sous le thème de l école à la vie active pour les jeunes ayant des incapacités. Cette activité a rassemblé 128 participants dont des intervenants de la Direction des programmes de déficience intellectuelle, trouble du spectre de l autisme et déficience physique du ainsi que des chercheurs de différentes universités. Les participants ont partagé leurs connaissances et leurs expertises au sujet des meilleures pratiques pour accompagner les jeunes de 13 à 21 ans dans leur transition de l école à la vie active. Les conférences et les ateliers ont porté sur les défis vécus par ces jeunes, les stratégies éprouvées ainsi que sur les pratiques prometteuses pour les aider à s épanouir, à développer leur autonomie et à s engager dans leur communauté. Cet événement a été organisé par la Communauté axée sur la participation sociale des enfants et adolescents ayant des incapacités (CAPSEA), dont font partie des chercheurs du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale, des professeurs-chercheurs de quatre universités (Laval, Sherbrooke, Trois-Rivières et Rimouski) ainsi que des intervenants de la Direction des programmes 5 de déficience intellectuelle, trouble du spectre de l autisme et déficience physique du. Ce maillage DP-DI et autisme sera fort prometteur pour notre clientèle! Il servira certainement d assise et de tremplin à un meilleur soutien et accueil de ces jeunes au sein de la collectivité. Pour en savoir plus, accéder aux présentations téléchargeables.

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 21 AVRIL 2009 PAR APPEL CONFÉRENCE ORDRE DU JOUR PROPOSÉ 12h00 1. Ouverture, mot de bienvenue, tour de table 12h00 2. Adoption de l ordre du jour 12h05 3. Lecture

Plus en détail

Avec la collaboration de

Avec la collaboration de Avec la collaboration de Soqibs Colloque 2008 Colloque 2008 Les acteurs terrains face à l informatisation des suivis systématiques : finalité clinique, conditions d utilisations et accompagnement du changement

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Michel J. Tremblay Vice-doyen, recherche et études supérieures Faculté de médecine ESPÉRANCE DE VIE AU QUÉBEC

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS TENUE LE JEUDI 26 FÉVRIER 2009 À 18 HEURES PRÉSENCES : ABSENCES : PERSONNES-

Plus en détail

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS...

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS... Mémoire présenté par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) à la Commission de la santé et des services sociaux dans le cadre des consultations particulières sur

Plus en détail

Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux (AQESSS) L Intermédiaire, septembre 2013, vol. 22, no 3 En cette rentrée d automne, l AGESSS poursuit ses représentations dans les différents dossiers qu elle mène. Dans le dossier prioritaire de la modernisation

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille

Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille Du domicile au centre d hébergement «Un programme de recherche sur la trajectoire des proches aidants des personnes âgées vulnérables» Francine Ducharme, Ph.D. Centre de recherche Institut universitaire

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Le personnel Les médecins, dentistes et pharmaciens Les résidents, stagiaires et étudiants Les chercheurs Les bénévoles Les contractuels Les usagers et visiteurs

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. Direction générale

CONSEIL D ADMINISTRATION. Direction générale commissaire locale aux plaintes et à la qualité des services comité de vigilance et de la qualité comité des usagers comité de révision comité de direction CONSEIL D ADMINISTRATION Direction générale cmdp

Plus en détail

Info. CIUSSS de la Capitale-Nationale. Mot du président-directeur général

Info. CIUSSS de la Capitale-Nationale. Mot du président-directeur général Nouvelles nominations 2 Nouvelles 4 Annonce ministérielle pour la déficience physique au 4 L ancien CSSS de la Vieille-Capitale désigné institut universitaire de première ligne en santé et en services

Plus en détail

Inauguration officielle de l infrastructure multidisciplinaire de recherche sur l obésité

Inauguration officielle de l infrastructure multidisciplinaire de recherche sur l obésité 21 mars 2006 Volume 2, N o 4 Inauguration officielle de l infrastructure multidisciplinaire de recherche sur l obésité Le 17 mars avait lieu, à l auditorium du Pavillon Marguerite-d Youville, un point

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES LEVER LES BARRIÈRES POUR MIEUX TRAVAILLER EN RÉSEAU La lutte aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) est une priorité

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Mme La Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Mr le secrétaire d état à l enseignement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014 COMMUNIQUÉ L OOAQ décerne près de 45 000 $ en prix et subventions de recherche en soutien aux orthophonistes et aux audiologistes pour des soins de qualité à la population. MONTRÉAL, le 16 juin 2015 Dans

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET Direction générale Avril 2010 Préparé par : Daniel Paré Directeur général Adopté par le conseil d administration du CSSSML le 15 avril 2010 i Sommaire PLAN

Plus en détail

TÉLÉONCOLOGIE : Activités de discussion de cas par visioconférence

TÉLÉONCOLOGIE : Activités de discussion de cas par visioconférence Proposition de trousse informative À l intention des professionnels TÉLÉONCOLOGIE : Activités de discussion de cas par visioconférence Télédiscussion de cas entre le CHUS et ses partenaires du RUIS de

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Bourses de recherche Desjardins 2011-2012 (3 e Concours)

Bourses de recherche Desjardins 2011-2012 (3 e Concours) 1 Bourses de recherche Desjardins 2011-2012 (3 e Concours) Dans le cadre de son mandat de centre affilié universitaire (CAU), le Centre de santé et de services sociaux Institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014 Innovant, dynamique et humain Colloque réadapation Le 8 mai 2014 La collaboration entre le Service d aides techniques et le Programme de conduite automobile et adaptation des véhicules pour Faciliter le

Plus en détail

ATTENDU l affichage d un poste de professeur régulier dans le domaine du «design numérique/interactif»;

ATTENDU l affichage d un poste de professeur régulier dans le domaine du «design numérique/interactif»; RÉSOLUTION 371S-CA-5628 concernant l embauche d un professeur régulier à l École multidisciplinaire de l image du «design numérique/interactif»; ATTENDU la recommandation du comité de sélection en date

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

procédure AU CENTRE JEUNESSE DE QUÉBEC INSTITUT UNIVERSITAIRE

procédure AU CENTRE JEUNESSE DE QUÉBEC INSTITUT UNIVERSITAIRE procédure pour la réalisation d'activités de recherche AU CENTRE JEUNESSE DE QUÉBEC INSTITUT UNIVERSITAIRE Ont contribué à la réalisation et la révision du présent document : Lucette Beaumont, responsable,

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE»

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE» IMPLANTATION D UN MODÈLE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE : UN PROJET INTÉGRÉ D ORGANISATION DU TRAVAIL 27 e colloque Jean-Yves Rivard Climat de travail : gage de qualité et de performance Esther Leclerc, inf.,

Plus en détail

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire Comités du conseil d administration Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens Conseil des infirmières Conseil multidisciplinaire Comité des usagers 2 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Directeur des

Plus en détail

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs favorisant la collaboration Pascale Navert Courtière de connaissances Direction de la planification, de la performance

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine Guide sur les VALEURS Angélike et Delphine Ce guide sur les valeurs s adresse autant à notre clientèle qu au personnel du Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP) et constitue le code d éthique

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

Présentation de l équipe de travail de votre bureau coordonnateur de la garde en milieu familial

Présentation de l équipe de travail de votre bureau coordonnateur de la garde en milieu familial Présentation de l équipe de travail de votre bureau coordonnateur de la garde en milieu familial Organigramme du CPE-BC Québec-Centre Assemblée générale Conseil d administration (9 membres) 6 parents utilisateurs,

Plus en détail

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins POLITIQUE Code : DSP-029 Instance responsable : Direction des services professionnels Approuvée par : Dr Michel Piraux Approuvée (ou adoptée) au comité de direction le : 5 juin 2013 Adoptée par le conseil

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

LE PRIVÉ N EST PAS LA PANACÉE

LE PRIVÉ N EST PAS LA PANACÉE Texte pour Le point en administration de la santé et des services sociaux Par Lise Denis, directrice générale Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux Le vendredi 5 septembre

Plus en détail

M. Martin Vachon, DSJF

M. Martin Vachon, DSJF 1643 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 205 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 9 octobre 2013, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel UNE ÉQUIPE D EXPERTS- CONSEILS UNIQUE L ÉQUIPE CIM L équipe multidisciplinaire CIM se compose

Plus en détail

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants Isabelle Forget, ergothérapeute au CIUSSS Centre Sud de l Île

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

1. PRÉAMBULE 2. BUT 3. PRINCIPES DIRECTEURS CHUS MANUEL DES NORMES ET PRATIQUES DE GESTION SUJET : RECHERCHE NPG N 0 : 4221

1. PRÉAMBULE 2. BUT 3. PRINCIPES DIRECTEURS CHUS MANUEL DES NORMES ET PRATIQUES DE GESTION SUJET : RECHERCHE NPG N 0 : 4221 CHUS MANUEL DES NORMES ET PRATIQUES DE GESTION SUJET : RECHERCHE NPG N 0 : 4221 OBJET : Politique d attribution des espaces au CRCELB APPROUVÉE PAR : COMITÉ DE DIRECTION ÉMISE LE : 6 novembre 1997 RÉVISÉE

Plus en détail

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ...

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... 4 5. LES DIFFÉRENTS COMITÉS... 5 6. LES POLITIQUES ADOPTÉES

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY,

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, 130, rue Landreville, Repentigny (Qc) J6A 8C2 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes)

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Gala des Prix Desjardins Entrepreneurs. Complexe Desjardins à Montréal 16 octobre 2012

Gala des Prix Desjardins Entrepreneurs. Complexe Desjardins à Montréal 16 octobre 2012 Gala des Prix Desjardins Entrepreneurs Complexe Desjardins à Montréal 16 octobre 2012 Récipiendaire du prix Hommage Grand Bâtisseur : Pierre Claprood Me Marc Novello, associé chez Fasken Martineau partenaire

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

STRUCTURE DES COMITÉS

STRUCTURE DES COMITÉS STRUCTURE DES COMITÉS Afin d assurer une opérationalisation efficiente du programme de soins et services pour les personnes traumatisées, le CHRR s est doté d une structure de comités chargés de la coordination

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Albert Beaudry M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin Mme Sylvie Parent

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Albert Beaudry M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin Mme Sylvie Parent Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil, siégeant pour exercer des fonctions qui lui ont été déléguées par le conseil d'agglomération, tenue le 17 juin 2014 à compter

Plus en détail

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008 TABLEAU DE BORD pour le conseil d administration INTRODUCTION L augmentation de la population âgée vulnérable, l augmentation incontournable des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL Votre référence téléphonique INDISPENSABLE! Photo : Comité 50+ Bouger+ ABUS / VIOLENCE Centre d aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS Laurentides)

Plus en détail

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 1 Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : CENTRE DE DROIT DES AFFAIRES sous tutelle des établissements et organismes : Université de Toulouse 1 Juillet 2010 Section des Unités de

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION

BULLETIN D INFORMATION LEG9 N U M É R O 4 O C TO B R E 2 011 BULLETIN D INFORMATION Ce quatrième bulletin G9 vous présente le projet C.A.D.R.E. du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ). Projet C.A.D.R.E. du CHUQ

Plus en détail

rc(2 Ville de 1 Direction generale L4 I3 Comité exécutif FICHE DE PRISE DE DÉCISION

rc(2 Ville de 1 Direction generale L4 I3 Comité exécutif FICHE DE PRISE DE DÉCISION rc(2 Ville de 1 Direction generale L4 I3 Comité exécutif FICHE DE PRISE DE DÉCISION Fiche de prise de décision n : RHAC-2015-004-R-1 Date: 04-02-2015 Direction: des ressources humaines et de l amélioration

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Mme Françoise Charbonneau, commissaire, est absente.

Mme Françoise Charbonneau, commissaire, est absente. Page 106 PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du comité exécutif de la Commission scolaire de Laval, tenue le 17 juin 2009, à 17 h 30, au 955, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval, à

Plus en détail

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine Base de données QP3 Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine 7 août 2013 Michel Lemay, directeur adjoint, DQSR et Coordonnateur Planetree Contexte

Plus en détail

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard PROCÈS-VERBAL de la dix-septième séance ordinaire du conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins tenue le mardi 11 décembre 2012, à 19 h 30 au 707 Rue Principale,

Plus en détail

L évolution des services-conseils conseils agricoles : crise ou progression?

L évolution des services-conseils conseils agricoles : crise ou progression? Services Conseils L évolution des services-conseils conseils agricoles au Québec : crise ou progression? Présenté au Colloque «stratégies» sur les services-conseils du CRAAQ, le 24 septembre 2008 par Marie-Ève

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

Il est proposé par : Mme GINETTE CHARLAND, commissaire,

Il est proposé par : Mme GINETTE CHARLAND, commissaire, PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Laval, tenue le 16 février 2005 à 19 h 30, à l école Curé-Antoine-Labelle, 216, boulevard

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité.

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité. Code d éthique Transparence Initiative Respect et humanité Initiative Reconnaissance Respect et hum Professionnalisme Transparence Professionnalisme Reconnaissance Cohére Professionnalisme Respect et humanit

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Développement d un modèle d appréciation de la maturité

Développement d un modèle d appréciation de la maturité Développement d un modèle d appréciation de la maturité La démarche entreprise Marie-Hélène Jobin Directrice du Pôle santé HEC Montréal Denis Lagacé Chaire IRISS UQTR Remerciements Cette recherche est

Plus en détail

Le 11 mars 2015 MESSAGE AUX ABONNÉS

Le 11 mars 2015 MESSAGE AUX ABONNÉS NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Le 11 mars 2015 MESSAGE AUX ABONNÉS Relativement à la circulaire 2012-016 (02.01.22.01) portant sur les conditions de travail des hors-cadre et des cadres

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

Information, réseautage et concertation. Services administratifs

Information, réseautage et concertation. Services administratifs @ OFFRE DE SERVICES SPÉCIALISÉS NOTRE MISSION LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES EN MILIEU SCOLAIRE (FQCMS) A POUR MISSION D ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT DE SES MEMBRES NOS SERVICES

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche

Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche TITRE : Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-150421-13 Date : 21 avril 2015 Révisions : Résolution : Date : TABLE

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques

Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques Formulaire d information et de consentement Responsable : Coresponsables : Kieron O Connor, Ph. D., Ms. Phil., chercheur, Centre de recherche

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés PROJET ASSOCIATIF 2015-2020 Le présent projet associatif a été élaboré par le comité de pilotage composé des personnes ci-dessous : -

Plus en détail

Guide des compétences et des responsabilités. des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD

Guide des compétences et des responsabilités. des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD Guide des compétences et des responsabilités des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD Guide des compétences et des responsabilités des gestionnaires clinico-administratifs œuvrant en CRD

Plus en détail

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115

Liège, le 3 août 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015-115 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 3 août 2015

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

L AQESSS ET SES SERVICES

L AQESSS ET SES SERVICES L AQESSS ET SES SERVICES Ce nom d usager et ce mot de passe vous donnent accès à la section réservée aux membres du site Web de l Association. Distribution Association québécoise d établissements de santé

Plus en détail

GALA CGA. Gala 2011. en photos

GALA CGA. Gala 2011. en photos Gala 2011 en photos GALA CGA C est dans le magnifique décor du Hilton Lac-Leamy qu a eu lieu l édition 2011 du Gala de l Ordre des CGA. Danse, musique et délicieux repas ont fait de cette soirée un moment

Plus en détail