TP DE SELECTION REGIONALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP DE SELECTION REGIONALE"

Transcription

1 Olympiades Nationales de Chimie 2010/2011 thème «la chimie de l'eau» TP DE SELECTION REGIONALE L'eau salée au quotidien Cette séance de TP comporte trois parties : une partie de chimie organique, où l'on fabrique un savon l'on étudie son pouvoir moussant une partie de chimie analytique, où l'on étudie les caractéristiques de l'eau salée une partie de chimie industrielle, où l'on découvre la fabrication de l'eau de Javel. Propriétés des réactifs utilisés Nom Données physicochimiques Pictogramme Phrases R et S 2,3-bis[[(Z)-octadec-9- enoyl]oxy]propyl (Z)- octadec-9-enoate dit : oléine C 57 H 104 O 6 (l) M = 885,43 g.mol -1 Tfus = -5.5 C Téb=235 C d =0,91 insoluble dans l eau R 11 S 25 Hydroxyde de sodium dit : soude NaOH(s) M = 46,07 g.mol -1 Tfus = 681 C d = 1,515 soluble dans l'eau R 36/ S /39-24/25-36/37/39 Ethanol C 2 H 6 O (l) M = 84,2 g.mol -1 Tfus = -114 C Téb=78 C d = 0,79 soluble dans l'eau R /37/38-39/23/24/25-23/24/25-68/20/21/22-20/21/22-52/53 S / /25 Eau de javel 2 Na + (aq)+cl - (aq) +ClO - (aq) d=1,2 soluble dans l'eau R S /37/ /9

2 Solution aqueuse de thiosulfate de sodium 0,10 mol.l -1 R 36/37/38 S 24/ Na + (aq)+s 2 O 3 2- (aq) Partie A - Fabrication et étude d'un savon Il s'agit de transformer une huile végétale, composée de triglycérides, en savon. L'opération nécessite deux étapes : 1. d'abord une hydrolyse basique de l'huile d'olive en ions : la saponification 2. Puis l'obtention du savon par précipitation de l'oléate de sodium formés dans de l'eau salée : le relargage. PROTOCOLE 1.1 La réaction de saponification : l'hydrolyse de l'oléine par l'eau Matériel : ballon (150mL), éprouvette graduée (10mL et 50mL), réfrigérant à eau, entonnoir à solide,chauffe-ballon, bécher de 200mL. Produits : huile d'olive, hydroxyde de sodium, éthanol, solution de chlorure de sodium saturée, pierre ponce. EXPÉRIENCE : Mesurer la masse de 10 ml d'huile d'olive. Introduire l'huile d'olive mesurée dans un ballon de 100 ml. Ajouter avec précaution environ : 30 ml d'eau et 10g d'hydroxyde de sodium. 2/9

3 Ajouter 20 ml d'éthanol, agiter doucement et observer Introduire quelques grains de pierre ponce. Surmonter le ballon d'un réfrigérant à eau. Chauffer le mélange pendant 45 minutes environ.pendant ce temps, on pourra envisager de commencer la partie B. Q1 : L'eau et l'huile sont-ils miscibles? Pour qu'une transfomration chimique soit efficace, il faut que les réactifs soient en contact. Q2 : Quel est l'intérêt de rajouter de l'éthanol dans le mélange réactionnel? Q3 : Déterminer, en vous aidant de la page 1, la quantité de matière n 0 en huiled'olive et n 1 en soude Q4 : Compléter le tableau d'avancement de la transformation étudiée et en déduire la quantité de matière maximale d'oléate de sodium que l'on peut obtenir. Q5 : En déduire la masse maximale de savon que l'on peut obtenir..2 Le relargage dans l'eau salée EXPÉRIENCE : Verser le mélange encore chaud dans 150 ml d'une solution saturée en chlorure de sodium. Agiter fortement à l'aide d'une baguette en verre. Refroidir le mélange dans un bain eau/glace. Filtrer le savon sur un filtre Büchner. Laver le savon avec de l'eau glacée afin d'éliminer l'excédent de sel. Sécher le savon à l'étuve. Après séchage, peser le savon obtenu. Q6 : Evaluer le rendement de la transformation chimique PROTOCOLE 2.3 La réaction de saponification : l'hydrolyse de l'oléine par l'eau Matériel : 2 béchers : 200 ml et 100mL, un e baguette en verre, une plaque chauffante Produits : huile d'olive, solution d'hydroxyde de sodium à 6,5 mol.l -1, éthanol, solution de chlorure de sodium saturée. Dans un bécher de 200 ml introduire : 20 ml d'huile d'olive 10 ml de solution de soude observer 20 ml d'éthanol agiter à l'aide de la baguette en verre et observer Agiter à l'aide d'un agitateur de verre constamment tout en chauffant le mélange en évitant de le porter à ébullition : Il faut faire apparaître une masse épaisse et consommer toute l'huile. Q1 : L'eau et l'huile sont-ils miscibles? Pour qu'une transfomration chimique soit efficace, il faut que les réactifs soient en contact. 3/9

4 Q2 : Quel est l'intérêt de rajouter de l'éthanol dans le mélange réactionnel? Q3 : Déterminer la quantité de matière n 0 en huiled'olive et n 1 en soude Q4 : Compléter le tableau d'avancement de la transformation étudiée et en déduire la quantité de matière maximale d'oléate de sodium que l'on peut obtenir. Q5 : En déduire la masse maximale de savon que l'on peut obtenir..4 Le relargage dansl'eau salée Lorsqu'une masse épaisse et blanche apparaît : Retirer le bécher de la plaque chauffaute Ajouter environ 40 ml d'eau bouillante et mélanger Refoirdir le mélange dans unbain d'eau glacée ajouter environ 50mL de solution saturée de chlorure de sodium Filtrer le savon sur un filtre Büchner. Laver le savon avec de l'eau glacée afin d'éliminer l'excédent de sel. Sécher le savon à l'étuve. Après séchage, peser le savon obtenu. Q6 : Evaluer le rendement de la transformation chimique.5 Tests d'indentification d'un savon Matériel : 2 tubes à essais munis de bouchon, 2 pipettes pasteur Produits : savon râpé, solutions de chlorure de fer(iii) à 0,1 mol.l -1 et de chlorure de cuivre (II) à 0,1 mol.l - 1 EXPÉRIENCE : A l'aide du tableau suivant, vérifier que le produit est bien du savon : Dans un tube à essais contenant un peu de savon, ajout de 2 ml d'une solution de : Observations après agitation Commentaires Chlorure de fer (III) à 0,1 mol.l -1 Précipité rouge Les ions oléates forment des Chlorure de cuivre (II) à 0,1 mol.l -1 Précipité bleu précipités avec de nombreux cations metalliques Eau distillée Présence de mousse La mousse est caractéristique de la présence d'un savon.6 Peut-on se laver dans l'eau de mer? La peau sécrète du sébum qui est un corps gras tout comme l'huile. Matériel : 2 tubes à essais munis de bouchon, 2 pipettes pasteur Produits : savon râpé, eau distillée, solution de chlorure de sodium saturée EXPÉRIENCE : Dans un tube à essais, introduire un peu de savon, 2mL d'eau distillée, quelques gouttes d'huile. Agiter. Q7 : Le mélange est-il homogène ou hétérogène? Expliquer alors l'action lavante du savon. 4/9

5 EXPÉRIENCE : Recommencer l'expérience en replaçant l'eau distillée par de l'eau salée. Q8 : Est-il possible de se laver dans l'eau de mer? Partie B Caractéristiques de l'eau salée.1 Salinité de l'eau de mer L eau de mer est de l'eau salée, elle contient des substances dissoutes, les sels, constitués d'ions principalement des ions halogénures comme l'ion chlorure et des ions alcalins comme l'ion sodium. La salinité est un des paramètres les plus importants de l'eau de mer, et désigne la teneur en sels dissous. La salinité moyenne des océans est de 35 g/l, et reste généralement comprise entre 30 g/l (Atlantique nord) et 40 g/l (mer Rouge). Les mers intérieures ou assimilées ont une salinité supérieure, parce que l'évaporation y concentre le sel, de ce fait, la salinité de la Mer Morte est de 330 g/l. Matériel : un bécher de 250 ml, entonnoir à solide, un papier filtre, agitateur magnétique et conductimètre. Produits : une pissette d'eau distillée, chlorure de sodium EXPÉRIENCE : On va déterminer la solubilité du sel dans l'eau, dans les conditions de température du laboratoire, par conductimétrie. Introduire environ 100 ml d'eau distillée et environ 50g de chlorure de sodium dans un bécher. Mettre le bécher sous agitation afin de faciliter la dissolution du sel Au bout de 5 d'agitation, on considère alors que la solution est saturée. Mesurer sa conductance. Q9 : Ecrire l'équation de dissolution du chlorure de sodium dans l'eau. Donner une relation entre la concentration en soluté (qui s'est dissout) apporté c et les concentrations effectives des espèces ioniques dissoutes. Q10 : Quel est la relation entre conductivité et les concentrations effectives des espèces ioniques dissoutes obtenues? Q11: D'après vos mesures, déterminer les concentrations effectives des espèces ioniques dissoutes. La solubilité d'un composé ionique ou moléculaire, appelé soluté, est la concentration maximale de ce composé que l'on peut dissoudre ou dissocier dans un solvant, à une température donnée. Q12 : En déduire la solubilité, en g.l -1, notée «s» du chlorure de sodium dans l'eau. Q13 : Comparer votre résultat à la salinité des océans et de la Mer Morte. 5/9

6 .2 Influence du sel sur quelques caractéristiques de l'eau.2.1. Densité Matériel : une fiole jaugée de 50,0mL, une balance électronique EXPÉRIENCE : A l'aide d'une balance électronique et d'une fiole jaugée de 50,0 ml, déterminer la densité de l'eau salée saturée précédente. Q14 : En comparant la flotabilité d'un oeuf dans l'eau et dans l'eau salée, donner un encadrement de la densité d'un oeuf frais Température de fusion Matériel : un thermomètre, un bécher de 100 ml produits : du sel de table (chlorure de sodium) EXPÉRIENCE : Dans un bécher, mélanger de la glace et de l'eau distillée. Q15 : Mesurer la température correspondant à cet équilibre de changement d'état, dans les conditions du laboatoire, et noter sa valeur. EXPÉRIENCE : Saupoudrer le mélange précédent avec un grosse cuilléréedu sel de table et mélanger. Q16 : La température a-t-elle évoluée? Quelle est l'effet du sel sur la température de fusion de l'eau? Q17 : Expliquer brièvement pourquoi l'on sale les routes l'hiver Température d'ébullition EXPÉRIENCE : Dans un bécher, porter à ébullition l'eau salée saturée. Q18 : Mesurer la température lorsque le mélange bout et expliquer l'effet du sel sur la température d'ébullition de l'eau. Partie C L'eau salée pour la synthèse de l'eau de javel L'observation par Berthollet, dans les années 1790, des propriétés décolorantes du dichlore gazeux le conduit à préconiser son emploi en solution pour le blanchiment des textuiles. Mais l'eau de chlore libère facilement du dichlore toxique et sa concentration est limitée par la solubilité réduite du dichlore dans l'eau. Pour remédier à ces inconvénients, le dichlore a été dissout dans une solution d'hydroxyde de potassium : Cl 2(g) +2 (Na + (aq)+ho - (aq) ) ( Na + (aq)+cl - (aq) )+(Na + (aq)+clo - (aq)) La solution obtenue, dénommée «d'eau de javel», est un mélange équimolaire en solution aqueuse de chlorure de sodium et d'hypochlorite de sodium..1 Fabrication d'une eau de javel à partir de l'eau salée Matériel : un voltamètre à électrodes de platine surmontée deux éprouvettes graduées de 25mL, une alimentation réglable, des fils de connection, un interrupteur. 6/9

7 Produits : une solution saturée de chlorure de sodium, du chlorure de sodium. Pour produire de l'eau de javel, il faut avant tout produire des ion hydroxyde et du dichlore par électrolyse d'une eau salée. Les équations aux électrodes sont : 2 Cl - (aq) Cl 2(g) + 2 e - 2 H 2 O (l) + 2 e - H 2(g) + 2 HO - (aq) On utilisera de la phénolphtaléine afin d'identifer l'anode, lieu où il sont produits les ions hydroxydes. EXPÉRIENCE : Mettre dans un voltamètre une solution saturée de chlorure de sodium, une spatule de chlorure de sodium et quelques gouttes de phénolphtaléine. Brancher une alimentation stabilisée au voltamètre via un interrupteur en position ouverte. Tégler l'alimentation sur 20V. Fermer l'interrupteur et lancer le chronomètre en même temps Arrếter l'expérience en ouvrant l'interrupteur au bout de 4 minutes. ATTENTION à arrêter l'électrolyse avant que les gaz ne s'échappent : le dichlore est toxique!! Q19 : Identifier la demi-équation correspondante à une oxydation et à une réduction. Q20 : Compléter le schéma en identifiant les produits obtenus, et en indiquant le sens de migration des ions présents en solution. Q21 : Ecrire l'équation correspondante à la transformation chimique globale. Q22 : Mesurer le volume de gaz formé à la cathode au bout de 4 minutes Q23 : En déduite la quantié de matière de dichlore produit, puis la quantité d'ions ClO - (aq) que l'on pourrait obtenir en mélangeant le contenu des deux éprouvettes..2 L'eau de javel redevient de l'eau salée au fil du temps.2.1. L'oxydation de l'eau L ion hypochlorite contenu dans l eau de Javel est fortement oxydant et, en particulier, il est susceptible d oxyder l eau en donnant un dégagement de dioxygène. Les couples d oxydoréduction mis en jeu, en milieu basique, sont les suivants : L équation globale est : 2 ClO (aq) 2 Cl (aq) + O 2 (g) ClO (aq) + H 2 O (l) + 2 e Cl (aq)+ 2 OH (aq) 4 OH (aq) 2 H 2 O (l) + O 2 (g) + 4 e Bien que dans ce bilan l eau n apparaisse pas, elle est indispensable à la réaction 7/9

8 Toutefois, la réduction de l ion hypochlorite par l eau est lente mais c est elle qui impose une limite de durée d utilisation à l eau de Javel : un an pour l eau de Javel diluée, trois mois pour les extraits Rôle de divers catalyseurs L oxydation de l eau par l ion hypochlorite peut être accélérée par divers catalyseurs : les ions métalliques (du fer, cuivre, cobalt, nickel, plomb...) et la lumière (surtout les rayonnements UV). Pour cette raison, l eau de Javel doit être conservée dans des récipients opaques et non métalliques, en polyéthylène ou PVC. Matériel : un tube à essais, deux béchers, deux pipettes pasteur Produits : une solution d'eau de javel commerciale, une solution de chlorure de fer (II) EXPÉRIENCE : La réaction d'oxydation de l'eau par les ion hypochlorites peut être mise en évidence en utilisant un catalyseur dont le rôle est d'accelerer la transformation chimique. Dans un tube à essais, introduire : 1 ml d'eau de javel quelques gouttes d'une solution de chlorure de fer (II) Q24 : Décrire le phénomène observé.expliquer pourquoi on peut affirmer que ce sont les ions fer (II) de la solution introduite qui sont responsables de la transformation chimique observée et pourquoi ils ne sont que le catalyseur de cette transformation (c'est à dire qu'ils ne sont pas consommés au cours de celle-ci) Dosage d'une eau de javel Principe du dosage : En solution aqueuse, les ions hypochlorites réagissent avec les ions iodures en présence d'acide acétique pour donner du diiode. Le diode à son tour réagit avec le thiosulfate de sodium aqueux. Les couples oxydo-reducteurs mis en jeu sont : ClO - (aq)/cl - (aq) I 2 (aq) /I - (aq) S 4 O 6 2- (aq) /S 2 O 3 2- (aq) Le diiode prenant une teinte jaune pale, de l'empois d'amidon est utilisé, formant un complexe bleu/noir avec le diiode et permettant ainsi de mieux repérer l'équivalence. Q25 : Écrire la réaction de réduction des ions hypochlorite par les ions iodure. Q26 : Cette réaction étant totale, écrire une relation entre la quantité de matière d'ions hypochlorite de la solution initiale et la quantité de matière de diiode formé. Matériel : pipettes jaugées 10,0 ml et 20,0mL, fiole jaugée de 100,0 ml, 2 bécher 50mL, erlemeyer 250mL, burette graduée 25mL, agitateur magnétique muni d'un barreau aimanté Produits : bouteille d'eau de javel à 9,6% de chlore actif, solution aqueuse d'iodure de potassium 0,10 mol.l -1, solution de thiosulfate de sodium 0,10 mol.l -1 EXPÉRIENCE : Diluer 10 fois l'eau de Javel commerciale Dans un erlenmeyer de 250mL, introduire un volume V 0 =20,0 ml de la solution diluée d'eau de javel 8/9

9 Ajouter ensuite environ 20mL d'une solution d'iodure de potassium à 0,10 mol.l -1 Agiter le mélange pendant 2 minutes sur agitateur magnétique Ajouter environ 15 gouttes d'acide acétique pur ou 10 ml acide chlorhydrique molaire préparer la burette avec une solution de thiosulfate de sodium à 0,10 mol.l -1 Titrer le diiode formé dans la solution. On ajoutera quelques gouttes d'empois d'amidon afin de mieux pour terminer le dosage. Repérer le volume versé à l'équivalence Q27 : compléter le tableau décrivant la réaction de titrage. Q28 : En déduire la quantité de diiode formé au cours de la première étape. Q29 : En déduire la concentration effective d'ions hypochlorite de la solution d'eau de javel commerciale. Sur l'étiquette, non peut lire le pourcentage de chlore actif de la solution. Il rend compte de la masse totale de dichlore utilisé lors dela fabrication d'une masse m de solution. Pour une solution à 9,6%, on peut en déduire la concentration effective initilae en ions hypochlorites par : [ ]. 9,6% ρ ClO( aq ) = i M ( Cl2 ) Q30 : Calculer la concentration effective en ions hypochlorites annoncée par l'étiquette de la bouteille et comparer au résultat du titrage. Conclure. 9/9

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières?

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières? T.P 17 : Synthèse d un savon Réaction de saponification Thème Santé Les objectifs de ce TP sont de : suivre un protocole de synthèse en respectant les consignes de sécurité. réaliser un montage de chauffage

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL 1 T.P-cours de Chimie n 1 : EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL Les clous de girofle sont les boutons floraux séchés du giroflier, un arbuste cultivé à Madagascar, en Indonésie et en Afrique. Le

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence?

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence? Chapitre n 4 3 Comment mettre des ions en évidence? >T.P. n 1: Tests de quelques ions. >Objectifs: Découvrir les tests d'ions courants. Respecter des consignes de sécurité dans le domaine de la chimie

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NN PRGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur L épreuve

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 2010 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE NOTES IMPORTANTES Les candidats sont totalement responsables de la gestion du

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

Produits domestiques Attention danger

Produits domestiques Attention danger TSTi2D TSTL Thème Habitat entretien et rénovation Activité documentaire Produits domestiques Attention danger Fiche ressource THÈME du programme : HABITAT Sous thème : entretien et rénovation. Type d activité

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :...

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP TS- SPE THÈME EAU / EAU ET RESSOURCE TITRAGE COLORIMÉTRIQUE DES IONS MAGNÉSIUM ET IONS CALCIUM D UNE EAU MINÉRALE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Eau d Hépar Document 1 : Eau

Plus en détail

Expérimentons sur les enzymes

Expérimentons sur les enzymes NOTICE Expérimentons sur les enzymes Réf. MT DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Objectifs : Proposer une banque d images présentant des manipulations et des expériences sur les enzymes.

Plus en détail

TP : Mesure de la dureté de l eau

TP : Mesure de la dureté de l eau TP : Mesure de la dureté de l eau Mots-clés : Production d eau potable / Traitement des eaux Document 1 : Les conséquences de la dureté de l eau Une eau alimentaire ne doit pas être trop douce car l Homme

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES Travaux Pratiques Séance 17 CONTEXTE DU SUJET : Thème : La santé Chapitre n 7 (Composition d un médicament) LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES La liqueur de Dakin (eau de Dakin et dénomination commune Dakin)

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE L3 BE Biotechnologie et TACB CHIMIE ORGAIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGAIQUE 2014-2015 Avertissement Avant toute manipulation, se renseigner sur les pictogrammes et conseils

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 7/0/06 Corrigé A.. Expression littérale de la constante d équilibre: (OH) 4 (aq) = (OH) 3(s) + HO (aq ) équation () HO ( aq) K = éq ( OH ) 4( aq ) éq A.. Expression

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé Expérience # 3 1. But Le but de l expérience consistera à extraire la caféine du thé. ous pourrons ainsi nous familiariser avec les techniques d extraction par solvant et d évaporation sous vide. 2. Théorie

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité Binôme 14 : Geoffroy Aubry, Moussa Dicko Leçon présentée par Moussa Dicko le lundi 17 décembre 2007 corrigée par Thérèse Zobiri

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

N problème 1 2 3 4 TOTAL Matière Titrage acidebase. Dosage / oxydoréduction

N problème 1 2 3 4 TOTAL Matière Titrage acidebase. Dosage / oxydoréduction LYMPIADE FRANCPHNE DE CHIMIE 2014 PRBLEMES - NIVEAU II (élèves de 6 ème ) R. CAHAY, R. FRANCIS, J. FURNEMNT, C. HUSSIER, R. HULS, M. HUSQUINET-PETIT, G. KAISIN, C. MALHERBE Les élèves devaient répondre

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE I) Rappels d oxydoréduction : 1) Réaction d oxydoréduction : Nous allons voir que certaines réactions d'oxydoréduction sont complètes

Plus en détail

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 Exercice I. (Physique) Réduire la consommation d'énergie est, de nos jours, au cœur des préoccupations afin de préserver l'environnement, épargner les ressources naturelles

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE?

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? TP 9 : SEPARATIN U CMMENT ISLER DES PRDUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? bjectif : Le but de ce TP est d appliquer les notions acquises sur les forces moléculaires aux phénomènes de solubilité et de miscibilité

Plus en détail

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et BAC S LA VANILLE La vanille est le fruit d'une orchidée grimpante, le vanillier, qui a besoin d'un climat tropical chaud et humide pour se développer. On la cultive à Madagascar, à Tahiti, à La Réunion,

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

TP Cuisine moléculaire

TP Cuisine moléculaire TP Cuisine moléculaire o ceb o a F ge k: e pa r t o itte rn r u e s u g nous Mar s i e u é S c Ly n i t ss 2013 / E 2 t 1 e 20 Proj 1 2 Introduction Quelle est la différence entre la cuisine classique

Plus en détail

Thème incertitude de mesure

Thème incertitude de mesure Thème incertitude de mesure Etude d'une démarche de métrologie en BTSA première année Production Aquacole (Dany Vert, LEGTA D'AHUN) Objectifs du référentiel et prérequis : Objectifs Objectif 4.2 : Réaliser

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions : 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses.

Plus en détail

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN)

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Année (une) : durée de la révolution de la Terre autour du Soleil. Une année est égalée 365,25 jours. Aqueux (adj.): se dit d'un mélange dont le constituant

Plus en détail

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires TP Chimie 1 Mesure de transfert thermique I Introduction 1 Présentation Sécurité 3 Données II Mesure de la valeur en eau du calorimètre 1 Principe Mesures 3 Incertitude de la mesure III Mesure d une enthalpie

Plus en détail

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 300 C 1.0 Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

Les ions dans les solutions

Les ions dans les solutions Les ions dans les solutions En classe de 5, on extrait les substances dissoutes des eaux minérales; on utilise le papier ph pour déterminer l'acidité d'une solution; En 3, nous avons appris que ces substances

Plus en détail