Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales"

Transcription

1 L arthrose digitale est extrêmement fréquente et souvent bien tolérée. Les crises sont de périodicité et d intensité variables. Le facteur héréditaire est net et les associations avec les atteintes des grosses articulations ne sont pas obligatoires. La rhizarthrose est souvent associée. Dans un même doigt, il peut y avoir plusieurs atteintes articulaires. À côté de ces arthroses idiopathiques, il existe des atteintes articulaires digitales dues aux maladies de précipitations avec lésions articulaires, capsulo-ligamentaires et péri-articulaires. Ces lésions sont souvent confondues avec l arthrose idiopathique, bien qu elles exigent souvent un traitement médical différent. Les atteintes sont mono-, pauci-, ou pluridigitales, et le traitement chirurgical s adresse plutôt aux formes uni- et paucidigitales. D O S S I E R Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales P o i n t s f o r t s " Évolution souvent indolore, sans rapport avec les déformations. " Traitement médical le plus souvent suffisant. " Bons résultats des interventions quand l indication est bonne. " Avenir incertain des prothèses. Mots-clés : Arthrose - Articulation métacarpophalangienne - Articulation interphalangienne proximale - Articulation interphalangienne distale. * Institut français de chirurgie de la main, Paris.! Ph. Saffar* ARTHROSE MÉTACARPO-PHALANGIENNE (MP) La raideur douloureuse de l articulation MP est très invalidante, surtout pour la prise des objets. L atteinte d une seule articulation MP entraîne une difficulté de flexion des doigts voisins, et l enroulement global de la main est atteint (figure 1). Figure 1. Arthrose métacarpo-phalangienne. La Lettre du Rhumatologue - n novembre

2 L aspect de l articulation est modifié, avec saillie et augmentation de volume surtout visibles quand le poing est fermé. La limitation de la mobilité atteint la flexion et l extension, et la force globale de la prise est diminuée. Il repose surtout sur la mise en place d attelles nocturnes en position de repos et sur les antalgiques et les anti-inflammatoires lors des crises. La kinésithérapie n est pas recommandée au cours des crises, mais peut être prescrite et réalisée avec douceur après la disparition des douleurs. Les infiltrations ne doivent pas être répétées plus de deux ou trois fois en tout, et elles doivent être vraiment intra-articulaires, sous peine d affaiblir les tendons. L articulation MP est entourée de tendons et de ligaments, ce qui rend son abord chirurgical difficile. Plusieurs modalités de passage à travers les tendons extenseurs ont été décrites pour les abords dorsaux, qui sont les plus fréquents. Les possibilités de traitement sont l arthrolyse simple, différentes arthroplasties sans prothèse et les remplacements prothétiques. # L arthrolyse simple peut s adresser aux arthroses débutantes. L abord sera postérieur, et parfois antérieur. Les ligaments latéraux sont partiellement sectionnés, les ostéophytes et les corps étrangers réséqués, de même que toutes les parties molles altérées : synoviale et petits kystes. # Différentes arthroplasties sans prothèse ont été proposées : ce sont des résections articulaires avec interposition de fascia lata, de fascia et de périoste, de tendons extenseurs ou de feuilles de silastic. L interposition de la plaque palmaire (figure 2), partie de la capsule articulaire qui ferme l articulation en avant et qui est recouverte de cartilage, est une technique qui donne d assez bons résultats lorsque l on utilise du matériel autogène (1). L interposition de périchondre, qui aurait la faculté de reformer du cartilage, a été proposée, mais les résultats sont inconstants. Les greffes de chondrocytes et la méthode consistant à tapisser les surfaces endommagées par un tissu de glissement n ont pas encore été essayées à la main chez l homme mais suscitent un grand intérêt. D autres auteurs ont proposé la résection articulaire, suivie de la mise en place d un fixateur externe en distraction pour une durée d un mois en attendant que l espace se comble de tissu fibreux. Pour toutes ces techniques, l articulation est remplacée par un tissu qui jouera le rôle d un amortisseur entre les pièces osseuses. Le tassement de ce tissu avec le temps peut aboutir à une diminution progressive de la mobilité obtenue en postopératoire, mais la douleur est le plus souvent calmée. # L arthroplastie avec prothèse est employée assez souvent, et elle peut donner un résultat satisfaisant, du moins au début. La plus utilisée est la prothèse en silastic de Swanson (2) :il 28 Figure 2. Arthroplastie par interposition de la plaque palmaire (II e métacarpophalangienne). ne s agit pas d une vraie prothèse, mais d un spacer, c està-dire d une structure qui maintient l espace entre les deux os. De grands débats ont eu lieu sur la nocivité du silastic, mais le calme semble être revenu, et il n existe plus d obstacle scientifique à son utilisation pour les prothèses digitales. Figure 3. Prothèse de la V e métacarpophalangienne. La Lettre du Rhumatologue - n novembre 1999

3 D autres types de prothèse sont proposés : ils tentent de reproduire l anatomie normale, mais les modèles se succèdent et disparaissent régulièrement. En effet, le résultat initial est bon, mais ne dure pas du fait de la diminution progressive de la mobilité et de nombreuses complications de ruptures et de descellements. Cependant, c est en général pour les articulations MP que ces arthroplasties sont le mieux tolérées (figure 3). Elles ne peuvent être envisagées que chez des sujets ayant une activité limitée et souffrant beaucoup. L atteinte pluridigitale peut être un argument, en associant les prothèses sur certains doigts et les arthrodèses sur d autres. # L arthrodèse est rarement envisagée au niveau des articulations MP, en cas d arthrose digitale, car elle est trop enraidissante pour l ensemble de la main. Schéma des indications chirurgicales dans l arthrose des doigts.! Articulations métacarpo-phalangiennes # échec traitement conservateur, surface articulaire conservée, blocage par ostéophytose latérale $ toilettage # échec traitement conservateur, surface articulaire altérée, raideur $ arthroplastie (soit tissulaire, soit prothétique)! Articulations interphalangiennes proximales # échec traitement conservateur, mobilité articulaire conservée (> 60 ), pas de désaxation $ dénervation # échec traitement conservateur, raideur travailleur de force : force et stabilité dominent sur mobilité $ arthrodèse travailleur léger, doigt de verrouillage (cubital) $ arthroplastie! Articulations interphalangiennes distales # échec traitement conservateur, mobilité articulaire conservée, nodules d Heberden et kystes mucoïdes $ toilettage # échec traitement conservateur, raideur articulaire/désaxation $ arthrodèse ARTHROSE INTERPHALANGIENNE PROXIMALE (IPP) L arthrose idiopathique de l IPP est moins fréquente que l arthrose de l interphalangienne distale. La clinique est marquée par la douleur et par la diminution de la mobilité et de la force. Le III e doigt est souvent atteint. L aspect du doigt est marqué par un renflement inesthétique réalisant les nodules de Bouchard, et parfois des aspects kystiques dorso-latéraux. La radiologie montre un interligne pincé, irrégulier, une ostéophytose, et parfois une clinodactylie (figure 4). Il existe aussi une altération de la trame osseuse et parfois des calcifications péri-articulaires. Figure 4. Arthrose IPP. Souvent suffisant, il est basé sur le port d attelles nocturnes limitées à l IPP et peu encombrantes. Les anti-inflammatoires et les antalgiques peuvent soulager la douleur. La physiothérapie peut aider, et les infiltrations sont parfois nécessaires. Pour essayer de conserver une mobilité indolore à cette articulation essentielle pour le doigt, un traitement chirurgical est parfois envisagé. La difficulté pour cette articulation est de conserver la mobilité sans supprimer la stabilité, surtout pour le II e et le IV e doigt. En effet, des contraintes latérales, parfois en torsion, s exercent sur les IPP, surtout lors de la prise d objets, mais aussi lors de traumatismes, et la clinodactylie est invalidante, entraînant le chevauchement des doigts ou la clinodactylie des doigts voisins. La Lettre du Rhumatologue - n novembre

4 30 Figure 5. Implant de Swanson sur une IPP. Pour cette articulation, il peut s agir d une arthrodèse, d une arthroplastie par interposition ou d une prothèse. # L arthrodèse est plus souvent pratiquée pour l IPP que pour la MP en raison des impératifs de stabilité. Elle est relativement acceptable pour le IV e et le V e doigt, et doit être pratiquée à de flexion pour permettre aux doigts de toucher la paume de la main. On peut aussi la pratiquer pour le II e et le III e doigt, mais en ne dépassant pas une position à de flexion. La technique de l arthrodèse consiste, par un abord antérolatéral, en une fixation par broches ou vis. La consolidation se fait en 45 à 60 jours. # Des arthroplasties modelantes, d interposition, biologiques ou prothétiques sont possibles. La voie d abord postérieure doit respecter la bandelette médiane de l extenseur sous peine d une perte partielle de l extension. C est pourquoi nous utilisons le plus souvent une voie d abord antéro-latérale dérivée de la ténoarthrolyse totale antérieure (TATA). Le décollement sous-périosté antérieur sur la première et la deuxième phalange soulève en bloc le périoste et la plaque palmaire sans interrompre aucun élément tendineux. Cet abord permet de pratiquer une arthroplastie avec interposition de fascia lata (Payr, 1914), de fascia et de périoste (Hesse, 1922), de périchondre (3, 4) ou de feuilles de silastic. Cette voie d abord permet de mettre en place une prothèse de Swanson (2) (figure 5) en silastic ou une autre prothèse. Le résultat obtenu par ces différentes techniques est une indolence et une mobilité de 30 à 40. Les résultats se détériorent malheureusement avec le temps et sont moins bons que pour les MP. De nombreux types de prothèses sont actuellement sur le marché, mais aucune n a donné satisfaction avec un recul de cinq ans. La mobilité est satisfaisante au début, puis les queues s enfoncent dans les diaphyses et la mobilité disparaît. Il y a de nombreuses complications. On peut, là aussi, pratiquer des arthroplasties modelantes sans interposition, avec ou sans distraction postopératoire, mais avec des résultats inconstants. # À noter : nous utilisons de plus en plus une technique de Tupper modifiée qui interpose la plaque palmaire de l articulation IPP, matériel autogène et qui donne des résultats comparables à ceux des prothèses sans détérioration secondaire. De meilleurs résultats sont obtenus dans les cas d arthrose idiopathique que dans les lésions post-traumatiques, car les tendons fléchisseurs et extenseurs sont intacts. ARTHROSE INTERPHALANGIENNE DISTALE (IPD) Les motifs de consultation pour l arthrose IPD sont la douleur à l utilisation des doigts lors de la prise pollici-digitale ou permanente, la perte de la force de prise à cause de la douleur et de l instabilité distale du doigt et le retentissement esthétique (doigts augmentés de volume et tordus, qui laissent apparaître l âge). Là aussi, le facteur familial est très fréquent, et les associations avec d autres arthroses sont inconstantes, sauf pour la rhizarthrose. Cette demande esthétique est de plus en plus fréquente, même quand la douleur est absente. Figure 6. Nodules d Heberden. L évolution est soit indolore de bout en bout, soit douloureuse lors de l apparition de la déformation puis indolore, soit douloureuse en permanence et plus ou moins instable. En clinique, l atteinte prédomine sur les II e et III e doigts. Il existe une clinodactylie avec instabilité ou une raideur. On peut noter des ostéophytes recouverts de kystes synoviaux latéraux. Il y a une perte de l extension et une déformation en massue de l extrémité digitale réalisant les nodules d Heberden (figure 6). La Lettre du Rhumatologue - n novembre 1999

5 La radiologie montre un interligne pincé, une ostéophytose latérale et sous-tendineuse, une clinodactylie plus ou moins marquée et une altération de la trame osseuse. Il repose sur les mêmes principes que pour les autres arthroses digitales, avec peut-être moins de traitements médicamenteux, qui ne sont pas très actifs à ce niveau. Il repose sur les seules arthrodèse et arthroplastie, sans résection ou débridement. # L arthrodèse est indiquée surtout pour les II e et III e doigts, et dans tous les cas d instabilité distale et de clinodactylie. La technique en est difficile et doit être très bien réglée, car les non-consolidations sont fréquentes en raison de la sclérose osseuse et de la petite taille des surfaces de contact entre les deux os. # Le principe du débridement est de supprimer les kystes dorso-latéraux, les ostéophytes latéraux et les ostéophytes sous l insertion du tendon extenseur, de stabiliser l articulation et de supprimer l excès cutané. # Il existe des spacer de Swanson pour les articulations IPD, mais ils sont difficiles à stabiliser car il faut conserver les ligaments latéraux. Leurs résultats nous semblent très aléatoires et plutôt mauvais, et nous ne les utilisons plus. AUTOQUESTIONNAIRE FMC 1. Technique, périodicité et indications des infiltrations pour arthrose digitale? 2. Quels types d arthrose digitale faut-il envoyer pour avis au chirurgien? 3. Indications des prothèses digitales? RÉPONSES : Il faut savoir que les suites opératoires des interventions sur les IPD sont pendant un mois dans l ensemble, sauf pour les arthrodèses, et il faut en avertir les patients, surtout dans les indications esthétiques, pour lesquelles la douleur était modérée ou n existait pas auparavant. Des attelles de repos et parfois une rééducation postopératoire sont utiles. L arthrose digitale et son traitement se présentent différemment suivant le niveau de l atteinte. Une atteinte combinée, par exemple de l IPP et de l IPD sur le même doigt, peut nécessiter une arthroplastie de l IPP et une arthrodèse de l IPD, ou un traitement médical pour l IPP et un débridement de l IPD. Quand toutes les articulations sont atteintes, le traitement médical est le seul indiqué, sauf lorsqu une articulation entraîne une douleur ou une déformation intolérable. " R É F É R E N C E S B I B L I O G R A P H I Q U E S 1. Tupper J.W. The metacarpophalangeal arthroplasty J Hand Surg 1989 ; 14A (2) : Swanson A.B. Flexible implant arthroplasty for arthritic finger joints : rationale, technique and results of treatment. J Bone Joint Surg 1972 ; 53A : Engvist O., Johansson S.H., Skoog T. Reconstruction of articular cartilage using autologous perichondrial grafts. A preliminary report. Scand J Plast Reconstr Surg 1975 ; 9 : Skoog T., Johansson S.H. The formation of cartilage from free perichondrial grafts. Plast Reconstr Surg 1976 ; 57 : Il faut pratiquer deux à trois infiltrations intra-articulaires au maximum par articulation dans l année avec une périodicité de trois semaines. 2. Les arthroses unidigitales. Les arthroses pluridigitales avec un doigt particulièrement douloureux. Les nodules d Heberden douloureux depuis plus de six mois et les IPD instables avec clinodactylie. 3. Les prothèses sont indiquées pour les articulations MP et IPP chez les sujets ayant peu d activités manuelles et quand la destruction articulaire est totale. La Lettre du Rhumatologue - n novembre

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied 366 Reconstruction de l avant-pied Fig. 45c2. Principe III. Obtenir une longueur relative correcte des différents métatarsiens (parabole métatarsienne). b) Sur l incidence de trois quart. 1. Incidence

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville L articulation de la cheville met en relation le péroné en externe, le tibia en interne et l astragale (talus). On retrouve également des ligaments qui

Plus en détail

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux 243 Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Nous étudierons d abord les principales causes de ces luxations

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

HOSPITAL UNIVERSITARIO GRAL. CALIXTO GARCÍA

HOSPITAL UNIVERSITARIO GRAL. CALIXTO GARCÍA HOSPITAL UNIVERSITARIO GRAL. CALIXTO GARCÍA Dr. Juan Miguel Díaz Quesada Especialist de 2me Degré Profeseur Auxiliar. Dr. Horacio Tabares Neyra Especialist de 2me Degré Profeseur Auxiliar. LA MALADIE DE

Plus en détail

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2 DOSSIER FMC ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS 1 PRÉSERVER LA MOBILITÉ SOMMAIRE!Les atteintes proximales de la chaîne digitale P.!IPP UNE ARTICULATION TRÈS EXPOSÉE. Traumatismes fermés et récents des

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. Rémission. traitements médicamenteux

Polyarthrite Rhumatoïde. Rémission. traitements médicamenteux Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission traitements médicamenteux Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des

Plus en détail

Traitement chirurgical des arthroses des doigts

Traitement chirurgical des arthroses des doigts Traitement chirurgical des arthroses des doigts Une alternative au simple «vivre avec» Renato Fricker Département de chirurgie de la main et des nerfs périphériques de la clinique d orthopédie et de traumatologie

Plus en détail

La rééducation. Quel est le rôle de la rééducation?

La rééducation. Quel est le rôle de la rééducation? La rééducation Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Quel est le rôle de la rééducation? Quand, comment et où faire une rééducation avant une chirurgie conservatrice?

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE

À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE DOCTEUR PHILIPPE PELISSIER BORDEAUX FRANCE En présence d une perte de substance, digitale en particulier, tous les moyens de

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS M.Boussad, A.Dahdouh, A.Boulahouache, N.Baouane, A.Ikhlef,ML Kanoun (Béjaia, Algérie) INTRODUCTION L opération

Plus en détail

et arthroscopie du LCA

et arthroscopie du LCA Plasties Fractures ligamentaires articulaires itératives et arthroscopie du LCA Régis Pailhé Pr D. Saragaglia Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Sud, CHU Grenoble DIU Arthroscopie Grenoble le 04/02/2016

Plus en détail

La chirurgie du pied et la cheville

La chirurgie du pied et la cheville La chirurgie du pied et la cheville Informations pour les patients de Dr. med Alex Pellegrino www.etzelclinic.ch/fr/informations à l attention des patients/pied & Cheville etzelclinic ag Churerstrasse

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature!

La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature! La chirurgie esthétique du nez Ou comment garder le caractère en effaçant la caricature! Dr Frédéric BRACCINI 25 avenue Jean Médecin 06000 Nice www.braccini.net «Opération reine», la rhinoplastie est sans

Plus en détail

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale Les tendinopathies trochantériennes L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE le traitement chirurgical A. Wajsfisz ; P. Djian Clinique Nollet - Cabinet Goethe - Paris ANATOMIE Vue antérieure Le trochanter

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez

Plus en détail

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE et traumatologie du sport Cabinet du Docteur Guy Mylle VOUS AVEZ UN HALLUX VALGUS VOUS

Plus en détail

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée L opération du kératocône Technique du cross linking pour traiter la cornée Introduction Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération du kératocône par

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1 TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1- DESCRIPTION Le terme de «montée de lait» est souvent interprété par les mères comme le moment à partir duquel elles commencent à avoir du lait dans

Plus en détail

Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes

Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes Imagerie pré-opératoire : IRM Confirmation de la rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA). Recherche de lésions associées

Plus en détail

"BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005

BANDELETTES POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005 "BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE Rapport d enquête Décembre 2005 Afssaps, décembre 2005 SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE 4 MÉTHODOLOGIE 5 Information des établissements 5 Recueil de données

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur CherPatient, Vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir d une destruction progressive de vos articulations qui diminue plus ou moins votre mobilité et altère votre qualité de vie. Grâce aux progrès

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA Dr Alexandre Köstli Médecin chef de service Dr Stephan Styger Médecin chef Dr Luc Baillod Médecin chef Concept de formation post graduée pour les médecins assistants

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES Le législateur exige de l employeur qu il évalue les risques auxquels sont soumis les salariés, alors même qu aucun accident du travail ne s est produit et qu

Plus en détail

CONGRES SASPAS LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE. Le mardi 26 mars 2013. Caroline Terris

CONGRES SASPAS LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE. Le mardi 26 mars 2013. Caroline Terris CONGRES SASPAS Le mardi 26 mars 2013 Caroline Terris LA PRISE EN CHARGE DE L ONGLE INCARNE EN CABINET DE MEDECINE GENERALE I/ ANATOMIE DE L APPAREIL UNGUEAL L'appareil unguéal comprend le tissu péri- unguéal

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

LESIONS des MENISQUES

LESIONS des MENISQUES LESIONS des MENISQUES Chaque genou comporte * des formations osseuses fémur, tibia et rotule, revêtues de cartilage, * des formations ligamentaires, ligaments latéraux et ligaments croisés, * des ménisques,

Plus en détail

RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE

RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIQUE INTRODUCTION Les tendinopathies englobent toutes les souffrances du tendon: atteinte de l enveloppe du tendon (ténosynovite), souffrance du tendon luimeme (tendinite),pathologie d insertion (enthésopathies)

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur

La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur Fédération française de la montagne et de l escalade Commission Médicale La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur F. Moutet, S. Gnecchi Pour permettre l enroulement complet et puissant

Plus en détail

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé Estimation du travail forcé dans le monde Résumé DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 1er JUIN 2012 A 8:30 GMT RESULTATS S appuyant sur une nouvelle méthodologie statistique plus performante, le BIT estime à

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. auto-évaluation

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. auto-évaluation Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission auto-évaluation Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux

Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE OU POLYARTHRITE CHRONIQUE EVOLUTIVE Chirurgie de la Main Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux Introduction Incidence

Plus en détail

Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Emmanuel MASMEJEAN

Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Emmanuel MASMEJEAN La main dans la polyarthrite rhumatoïde débutant à l âge adulte Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Christian FONTAINE, Dominique LE NEN, Emmanuel MASMEJEAN Polyarthrite rhumatoïde

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique J. ALLAIN Institut Du Rachis CHU Henri Mondor Créteil - UPEC Série de l Institut Du Rachis

Plus en détail

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique Traitement de la douleur d épaule chronique Experts: Dr. J. L. Ziltener, méd du sport, M. Monnin physio, Dr. A. Lädermann, orthopédiste Animatrices: T. Sacroug et M.C. Kramer Colloque MPR 28 octobre 2009

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS RHIZARTHROSE L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS France 2010 HOMMES FEMMES TOTAL POPULATION +80 ANS 1 163 569 2 241 460 3 405 029 ARTHROSE 80% 930 855 1 793 168 2 724 023 POPULATION

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR SOO 2016 ANNE-SOPHIE LE SANT (BREST) DOMINIQUE LE NEN (BREST) FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR Les auteurs ne déclarent aucun conflit d intérêt en rapport avec cette présentation.

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy TENDINITES DU GENOU François PRIGENT Clinique Saint Louis Poissy Tendinites La cause la plus fréquente de douleur du genou Tendon : 60 à 70 % d eau. Peut s allonger de 5%. Ne croit plus à l âge adulte.

Plus en détail

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Qu est-ce qu une greffe osseuse? Existe-t-il différents types de greffe osseuse?

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Vitiligo et psoriasis

Vitiligo et psoriasis Vitiligo et psoriasis Le vitiligo et le psoriasis sont deux maladies relativement fréquentes et partageant de nombreux points communs. Elles ont toutes deux longtemps été considérées à tord comme des pathologies

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique

PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique FRANÇAIS LORSQU IL EST QUESTION DE RECONSTRUIRE...... seul le meilleur nous convient. C est la raison pour laquelle nous avons décidé de travailler avec Udo

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Qu est-ce que le VPH? Qu est-ce que le VPH? Quels sont les signes et les symptômes d une infection à VPH? Le VPH cause-t-il

Plus en détail

Chirurgie percutanée de l avant-pied mécanique Percutaneous forefoot surgery

Chirurgie percutanée de l avant-pied mécanique Percutaneous forefoot surgery Chirurgie percutanée de l avant-pied mécanique Percutaneous forefoot surgery T. auer*, P. Hardy* * Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, hôpital mbroise- Paré ; université Paris-Île-de-France

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert Pourquoi? L OPO est déjà prévue par les textes (article 61 bis du Règlement Général de la Bourse des Valeurs Mobilières

Plus en détail

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Marc-Karim BENDIANE 1,2 & Laura SPICA 1, Patrick PERETTI-WATEL 1,2. (1) INSERM UMR 912 Sciences Economiques & Sociales,

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s)

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) 1. Qu est-ce que l Hydrocéphalie? Au centre du cerveau se trouvent des cavités remplies de

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Enquête sur les récidives de. Lombo-sciatiques opérées.

Enquête sur les récidives de. Lombo-sciatiques opérées. Enquête sur les récidives de Lombo-sciatiques opérées. ( Kinésithérapie Actualité Avril 1998 ) J. Curraladas Les lombalgies touchent 80% de la population dans notre pays.elles représentent 5% des accidents

Plus en détail

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN Jean-Luc Royer Etudier le tennis en terme d exigences C est évoquer : vitesse - puissance - force - endurance Préparation - technique - mental

Plus en détail

CANCER DE L OESOPHAGE

CANCER DE L OESOPHAGE - 1/6- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset CANCER DE L OESOPHAGE I/ EPIDEMIOLOGIE : L incidence dans le monde varie de 1 à 160 pour 100 000. En

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail