REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE"

Transcription

1 REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE SOMMAIRE 1 / PRESENTATION 2 / CONTEXTE 3 / SYNTHESE DES DIFFERENTS CALCULS 4 / REPERCUTION DES MODIFICATIONS SUR LE PRIX DE LA CONSTRUCTION 5 / CONCLUSIONS Propos liminaires : Toutes les simulations et les calculs qui vont suivre ont été réalisés dans une approche théorique n engageant pas les différents bureaux d étude. Chaque dossier a ses propres caractéristiques et contraintes, il faudra donc analyser avant de faire des choix. Remerciements à la société CS2N et plus particulièrement à monsieur Stéphane Niggli que nous avons sollicité pour nous chiffrer les plus-values liées au changement sur le bâti.

2 1 / PRESENTATION Pour faire suite à une demande de L OPHIS ayant pour thématique la RT 2012 Tout électrique, le bureau UnICTAL a entrepris de réaliser un comparatif sur 4 types de projet en cours d étude, de réalisation ou achever. Des projets différents: PROJET A : 6 Logements individuels Clerdome/Ophis à Puy Guillaume (AUVERFLUID) o 2 logements individuels Clerdome : 2 T4 o 4 logements individuels Ophis : 4 T4 PROJET B : 20 logements collectifs OPHIS à Opme (AGICCES) o 2 bâtiments collectifs de 6 logements : 4 T2 ; 8 T3 o 1 bâtiment collectif de 4 logements : 1 T2 ; 1 T3 ; 1 T4 ; 1 T5 o 4 logements individuels : 2 T4 ; 2 T5 PROJET C : 20 logements collectifs OPHIS à Cébazat (BETALM) o 1 bâtiment de 20 logements : 2 T1 ; 3 T2 ; 12 T3 ; 3 T4 PROJET D : 30 logements collectifs et intermédiaires OPHIS Quartier de Champratel ( ALGOTHERM) o 1 bâtiment collectif de 9 logements : 3 T2 ; 6 T3 o 1 bâtiment collectif de 15 logements : 5 T2 ; 5 T3 ; 5 T4 o 1 bâtiment intermédiaire de 6 logements : 3 T3 ; 3 T4 L objectif de ce travail étant de vérifier la faisabilité technique et financière de cette demande.

3 2 / CONTEXTE Les projets A/B/C ont pour objectif d être conformes à la RT Le projet D avait pour objectif d être conforme à la RT 2005 BBC Afin de pouvoir comparer les différentes études et les évolutions sur les systèmes et le bâti, chaque bureau d étude a repris ces calculs afin d être conforme à la RT 2012, mais avec comme solution commune le choix du chauffage électrique par panneaux rayonnants électriques avec thermostats électroniques 5 ordres programmables. Les actions sur le bâti et les autres systèmes étant laissé au libre choix de chaque bureau d étude afin de couvrir un plus large éventail de solutions. Il a été établi une fiche de synthèse par opération définissant les caractéristiques de chaque projet avant et après reprise du calcul thermique: Pour exemple : o Descriptif des parois et coefficient thermique o Descriptif des ouvrants et coefficient thermique o Descriptif des ponts thermique et traitement o Descriptif des systèmes : Chauffage Régulation Eau chaude sanitaire Ventilation mécanique Contrôlée PRE ETUDE RT 2012 Projet de construction de 20 logements Ophis / Commune de Romagnat OPME Le 11/04/2014 Objet : Etude RT Référence : 1764 Département : PUY-de-DOME 2 bâtiments collectifs de 6 logements : 4 T2 ; 8 T3 1 bâtiment collectif de 4 logements : 1 T2 ; 1 T3 ; 1 T4 ; 1 T5 4 logements individuels : 2 T4 et 2 T5 Perméabilité : 0,60 m³/h.m² Altitude : 680 m

4 Descriptif des parois 1 : Mur sur extérieur courant Brique Bio'bric BGV 4G 20 cm R=1,40 m². C/W Doublage polystyrène Th29,5 10 cm R=3,40 m². C/W 2 : Mur sur extérieur béton Voile béton Doublage polystyrène Th29,5 10 cm 3 : Mur enterré Voile béton Doublage polystyrène Th29,5 10 cm R=3,40 m². C/W R=3,40 m². C/W 4 : Mur sur garage Brique Bio'bric BGV 4G 20 cm R=1,40 m². C/W Doublage polystyrène Th29,5 10 cm R=3,40 m². C/W 5 : Mur sur vide sanitaire et SAS Voile béton Doublage polystyrène Th29,5 10 cm R=3,40 m². C/W 6 : Plancher sur vide sanitaire Hourdi Rector Up 0,19 + BOX R=4,92 m². C/W 7 : Plancher sur garage Hourdi Rector Up 0,19 R=4,92 m². C/W 8 : Plancher sur extérieur débord Hourdi Rector Up 0,19 R=4,92 m². C/W 9 : Toiture terrasse Etanchéité Efisol Efigreen duo 8 cm Dalle béton Plaque de platre BA 1,3 cm R=3,45 m². C/W 10 : Plafond sous combles Laine de roche Rockprime 40 cm R=9,00 m². C/W Plaque de platre BA 1.3 cm Descriptif des ouvrants Menuiseries : Menuiseries bois très basse émissivité avec argon et intercalaire résine Performances thermiques aux dimensions conventionnelles (RT Règles Th-U - Fascicule 3 : Parois vitrées) : Fenêtres bois Uw = 1,50 W/m². C Sw = 42 % Tlw = 52 % Porte-fenêtres bois Uw = 1,50 W/m². C Sw = 47 % Tlw = 58 % Porte d'entrée isolée avec avis technique Ud = 1,50 W/m². C

5 Fermetures : Volets roulants PVC motorisés (PF séjour) Coffres de volets roulants monoblocs Bubendorff BC20et PVC manuels (reste) Ponts thermiques Rupteurs d'about de dalle et de refend en VS associés au plancher (sauf sur garage) Traitement de l'about de dalle intermédiaire par rupteurs partiels associés au plancher Traitement de l'acrotère terrasse par planelle brique Descriptif des systèmes Chauffage gaz Chaudières individuelles gaz à condensation Groupes de chauffage Production en volume chauffé Radiateurs deltat <=40 C sur l ensemble des locaux habitables Régulation Thermostat d'ambiance programmable Robinets thermostatiques certifiés Eau chaude sanitaire thermodynamique Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait en volume chauffé VMC hygroréglable type B Bouches d'extraction et entrées d'air hygroréglables avec caisson associé au chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Résultats Projet Max Gain en % Bbio 82,2 84,0 2,1% C 74,7 82,9 9,9% Tic 26,3 30,3 13,2% Le bâtiment est conforme à la RT2012 au sens des règles Th BCE 2012

6 PRE ETUDE RT EFFET JOULE & CET Projet de construction de 20 logements Ophis / Commune de Romagnat OPME Descriptif des parois 1 : Mur sur extérieur courant Agglo pierre ponce Alkern bloc climat R=2,50 m². C/W Doublage Efisol SIS Reve R=5,24 m². C/W 2 : Mur sur extérieur béton Voile béton Doublage Efisol SIS Reve : Mur enterré Voile béton Doublage Efisol SIS Reve R=6,14 m². C/W R=5,24m². C/W 4 : Mur sur garage Agglo pierre ponce Alkern bloc climat R=2,50 m². C/W Doublage Efisol SIS Reve R=6,14 m². C/W 5 : Mur sur vide sanitaire et SAS Voile béton Doublage Efisol SIS Reve R=5,24 m². C/W 6 : Plancher sur vide sanitaire Hourdi Rector Up 0,15 + BOX R=6,33 m². C/W Dalle isolante Efisol TMS MF SI 48 mm R=2,20 m². C/W Chape flottante 7 : Plancher sur garage Hourdi Rector Up 0,19 R=4,92 m². C/W Dalle isolante Efisol TMS MF SI 48 mm R=2,20 m². C/W Chape flottante 8 : Plancher sur extérieur débord Hourdi Rector Up 0,19 R=4,92 m². C/W Laine de verre IBR 20 cm R=5,00 m². C/W Lambris PVC 9 : Toiture terrasse Etanchéité Efisol Efigreen duo 16 cm Hourdi Rector Up 0,27 Plaque de platre BA 1,3 cm R=6,60 m². C/W R=3,36 m². C/W

7 10 : Plafond sous combles Laine de roche Rockprime 46 cm R=10,00 m². C/W Plaque de platre BA 1.3 cm Descriptif des ouvrants Menuiseries : Menuiseries mixte alu/bois triple vitrage très basse émissivité avec argon et intercalaire résine Performances thermiques aux dimensions conventionnelles (RT Règles Th-U - Fascicule 3 : Parois vitrées) : Fenêtres Uw = 0,90 W/m². C Sw = 40 % Tlw = 50 % Porte-fenêtres Uw = 0,90 W/m². C Sw = 45 % Tlw = 55 % Porte d'entrée isolée avec avis technique Ud = 1,10 W/m². C Fermetures : Volets roulants PVC motorisés et automatisés Coffres de volets roulants intégrés Bubendorff Titan Ponts thermiques Rupteurs d'about de dalle et de refend en VS associés au plancher (sauf sur garage) Traitement de l'about de dalle intermédiaire par rupteurs totaux Thermomax Descriptif des systèmes Chauffage électrique Groupes de chauffage Electrique Panneaux rayonnants électriques sur l ensemble des locaux habitables Régulation Gestionnaire d'énergie avec programmation du chauffage et gestion des occultants Thermostats électroniques 6 ordres sur les émetteurs Eau chaude sanitaire thermodynamique Production thermodynamique au CO2 avec ballon 150 l. sur les logements individuels Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait avec ballon 200 l. sur les logements collectifs

8 VMC hygroréglable type B Bouches d'extraction et entrées d'air hygroréglables avec caisson basse consommation sous avis technique sur les logements individuels Bouches d'extraction et entrées d'air hygroréglables avec caisson associé au chauffe-eau thermodynamique sur air extrait sur les logements collectifs Résultats moyens Projet Max Gain en % Bbio 52,3 87,5 40,2% C 68,2 73,5 7,2% Tic 26,1 31,7 17,7% Le bâtiment est conforme à la RT2012 au sens des règles Th BCE / SYNTHESE DES DIFFERENTS CALCULS Les différents calculs ont permis de démontrer qu il faut réaliser un travail important dans le choix des matériaux. Des résistances thermiques élevées permettant de minimiser les déperditions de l enveloppe afin de compenser le coefficient de 2.58 pris par le moteur de calcul pour l énergie Joule. Les différents projets montrent qu il est possible d être conforme à la RT 2012 en envisageant des solutions allant du triple vitrage pour les d ouvrants en passant par des terrasses pouvant aller jusqu à un coefficient de résistance thermique avoisinant un r = 7m² C/W, ou bien des plafonds sous comble avec un r =12m² C/W. Le traitement des ponts thermiques et la perméabilité à l air devront être renforcés dans tous les cas de figure.

9 Tableau récapitulatif des résultats : ETUDE DE BASE ETUDE EFFET JOULE Projet Max Gain en % Projet Max Gain en % Projet A Bbio C TIC Projet B Bbio C TIC Projet C Bbio C TIC Projet D Bbio ubat C TIC En conclusion, il faut faire un gain sur le Bbio d allant de 36 à 46% pour les bâtiments collectifs et de 42 % sur l individuel afin d obtenir un CEP conforme à la RT 2012.

10 4 / REPERCUTION DES MODIFICATIONS SUR LE PRIX DE LA CONSTRUCTION Pour chaque projet nous avons réalisés un calcul des plus ou moins-value qu engendrer les différentes modifications nécessaires à l obtention d un calcul RT 2012 dans une solution tout électrique. Nous avons demandé à un économiste de la construction de nous chiffrer les plus-values liées aux différentes actions sur le bâti et nous avons de notre côté chiffré les moins-values liées aux installations techniques, afin de pouvoir comparer et ressortir des ratios : a/ Estimation travaux / Shon RT. ETUDE DE BASE ETUDE EFFET JOULE Estimation travaux K H.T SHON RT m² Ratio Estim / m² Estimation travaux K H.T SHON RT m² Ratio Estim / m² Projet A Projet B Projet C Projet D b/ Estimation travaux / Shab. ETUDE DE BASE ETUDE EFFET JOULE Estimation travaux K H.T SHAB m² Ratio Estim / m² Estimation travaux K H.T SHAB m² Ratio Estim / m² Projet A Projet B Projet C Projet D / CONCLUSIONS La construction de logements collectifs ou individuels dans une solution tout électrique est technique possible, cependant le surcout de construction doit être anticipé en prenant un ratio allant de à du m² pour le collectif et de du m² pour de l individuel. Le ratio actuel du cout de la construction est de aujourd hui ce qui représente une augmentation du cout de la construction de l ordre de 11,7 % en moyenne.

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

VICAT SIMULATION RT 2012

VICAT SIMULATION RT 2012 VICAT SIMULATION RT 2012 DESCRIPTIF Général DESCRIPTIF COMMUN Menuiseries avec double vitrage peu émissif, 4/16(argon)/4 + Warm Edge avec Uw 1,50 Volets battants // Volets roulants à commande manuelle

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 INTRODUCTION Pour la RT2012 comme pour la RT2005 : La méthode de calcul Th-B-C-E 2012 a pour objet le calcul réglementaire des coefficients Bbio,Cep et Tic. Elle n a

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Immeuble collectif Ne dispense pas d une étude thermique réglementaire

Immeuble collectif Ne dispense pas d une étude thermique réglementaire 6/24 639 m² ITE R+2 SHAB OUEST Compacité=0,61 DESCRIPTION GENERALE BATI + SYSTEME Système constructif H2c Architecture : R+2 N Lgts : 12 Système de chauffage : Effet Joule Situation : H2c SHON RT : 869

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012

RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012 RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012 Référence Dossier : BY 134 389 Nom : DOMAINE DU NOUVEAU MONDE Lieu : 59930 LA CHAPELLE D ARMENTIERES Etude effectuée en date du

Plus en détail

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB SNEP 11 bis, rue de Milan 75009 PARIS A l'attention de M. Eric CHATELAIN Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b

Plus en détail

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 Projet de maison individuelle de Monsieur et Madame LORRAIN située à MONTLAUR 31450 Descriptif général L étude suivante a pour objet de présenter les calculs

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

DESCRIPTIF THERMIQUE

DESCRIPTIF THERMIQUE DESCRIPTIF THERMIQUE Réglementation Thermique RT2012 Lotissement Les Coteaux de la Vire 50180 AGNEAUX 6 logements Date d édition : 12/05/2016 Référence : 8368 Typologie : 6 T4, Niveaux : R+Combles Numéro

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT C DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT SOMMAIRE I. DESCRIPTIF SOMMAIRE DE LA MAISON... 3 II. COUT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON BBC... 5 III. AVANTAGE FISCAL POUR LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Etude Thermique. SCI LES JARDINS DE PEYROLLES (VILLA C) Lieu dit Saint Roch 13860 PEYROLLES

Etude Thermique. SCI LES JARDINS DE PEYROLLES (VILLA C) Lieu dit Saint Roch 13860 PEYROLLES 11/5556 Etude Thermique Calculs réglementaires RT 2005 Construction de maisons individuelles propriété de SCI LES JARDINS DE PEYROLLES (VILLA C) Lieu dit Saint Roch 13860 PEYROLLES Nombre de logements

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

[Etude Poêles bois bûches RT 2012]

[Etude Poêles bois bûches RT 2012] [Etude Poêles bûches RT 2012] [Etude RT] BET Thermique et Fluide CARDONNEL INGENIERIE Le Cube 5 Rue de la Mare à Tissier 91280 SAINT PIERRE DU PERRAY Tél : 01.64.98.19.22 Fax : 01.64.98.25.09 Destinataire

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Olivier Servant Directeur des marchés Saint-Gobain Habitat Etude de cas : maison individuelle

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Projet de Fin d Études

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Etude RT2012 IRL France Simulations thermiques RT2012 en résidentiel individuel en chauffage STEP WARMFLOOR

Etude RT2012 IRL France Simulations thermiques RT2012 en résidentiel individuel en chauffage STEP WARMFLOOR Affaire n : A130101 1 1 : mise à jour du 18/01/2013 Annule et remplace la A130101 Centre d affaires Anabela Bâtiment Le Muguet 37, rue Prosper Cabirol 54940 BELLEVILLE tél. : 03 83 24 39 40 nancy@synergisud.fr

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

RT2012 études de cas

RT2012 études de cas RT2012 études de cas 14/02/2011 Salon BlueBat Lyon Contact: Nathalie TCHANG Directrice adjointe 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr

Plus en détail

Etude Thermique RT 2012 Notice Thermique. Mr Jacky & Mme Garguilo Chemin de la Poussaraque 13720 Belcodène

Etude Thermique RT 2012 Notice Thermique. Mr Jacky & Mme Garguilo Chemin de la Poussaraque 13720 Belcodène Etude Thermique RT 2012 Notice Thermique Mr Jacky & Mme Garguilo Chemin de la Poussaraque 13720 Belcodène ARCHITECTE : Armand REBUFFAT 10, avenue de la Libération 13720 La Bouilladisse BUREAU D'ETUDES:

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti. Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo 034 Crédit Photos : J.J. Bernier Juin 00 Imprimé sur du papier 60% recyclé BGV Primo BGV Costo 6 avenue Jules Verne BP 3337 4430 SaintSébastiensurLoire Tél. 0 40 807 807 Fax 0 40 807 808 www.bouyerleroux.com

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE

ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE en complément de l attestation Bbio Projet Maison individuelle 3 Faces Commune de Saleille (66520) Numéro du cadastre : A56 Maître d'ouvrage Mr et Mme Dupond 2 Rue des plantes

Plus en détail

Eco Bric Thermo Bric G7

Eco Bric Thermo Bric G7 Eco Bric Briques traditionnelles Les briques à perforations horizontales peuvent être utilisées pour un grand nombre d usages comme les maisons individuelles, villages, maisons de retraite, écoles, établissements

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Retour d expérience BBC. Édition 2014. Bâtiments Basse Consommation RT 2005 - RT 2012 LOGEMENTS COLLECTIFS MAISONS INDIVIDUELLES

Retour d expérience BBC. Édition 2014. Bâtiments Basse Consommation RT 2005 - RT 2012 LOGEMENTS COLLECTIFS MAISONS INDIVIDUELLES Retour d expérience BBC Édition 2014 Bâtiments Basse Consommation RT 2005 - RT 2012 LOGEMENTS COLLECTIFS MAISONS INDIVIDUELLES Sommaire 1. Promotelec Services, acteur incontournable de la certification,

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Audit énergétique maison individuelle

Audit énergétique maison individuelle Exemple d'audit réalisé Maison individuelle NANTES Etude structurelle puis détaillée du bâti. Examen des équipements. Contexte Logement de 1971 nécessite une rénovation globale Shab : 245 m2 / 2 niveaux

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

Thermique du bâtiment RT 2012 : Etude d un bâtiment collectif

Thermique du bâtiment RT 2012 : Etude d un bâtiment collectif Thermique du bâtiment RT 2012 : Etude d un bâtiment collectif Table des matières I. Aspects généraux A. Organisation de l étude En premier lieu, il est impératif de prendre connaissance des plans du bâtiment

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Energéticien Consultant Formateur

Energéticien Consultant Formateur 1 Energéticien Consultant Formateur 2 Cas 1 : maison contemporaine Maison individuelle 1972 Façade avant entrée Pignon jardin Façade arrière jardin 3 Description Présentation générale état initial 2 niveaux

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

EVOLIA 2/90 Classique

EVOLIA 2/90 Classique Maison individuelle en ossature bois EVOLIA 2/90 Classique «Descriptif sommaire des prestations» Maison de type «RT 2012 Sup» Surface habitable : 88,6m2 Surface utile : 98,73 m2 * Document non contractuel

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Rencontre de l habitat l

Rencontre de l habitat l Rencontre de l habitat l durable Les aides financières pour l habitat ancien Réunion du 27 Mai 2010 Arehn Daniel LEHUE ANAH Alain DEBADIER Notaire Romain DANTEL Catherine OTRAL-VOLLMER Espace Info Energie

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique SOLUTIONS TERRE CU BÂTIMENTS D HABITATION COLLECTIVE Isolation Thermique par l Intérieur () Etude comparative avec l * La solution la plus performante au plan énergétique et économique * : Isolation Thermique

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept :

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept : CQFD : Logements optimisés Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais 5 Evolutions techniques et conceptuelles du procédé constructif 5.0 - PRÉAMBULE Depuis que la proposition LOGIPASS Un passeport pour l habitat

Plus en détail

Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables. Portfolio

Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables. Portfolio Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables Portfolio Présentation du Bureau d Etudes Pic Energie Raison sociale : Pic Energie (branche de la SCOP Ekidina) Forme juridique : SCOP SARL

Plus en détail

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina 1 I. Objet de l étude L étude consiste en la réalisation

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

Avec ACTIS, optez pour la maison économe.

Avec ACTIS, optez pour la maison économe. Avec ACTIS, optez pour la maison économe. solutions ACTIS : ATTEINDRE LA CLASSE B DU DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DEVIENT POSSIBLE. Isolants minces multicouches réflecteurs Isolants en fibres

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015 L ECO PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO et C.I.T.E 2015 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général des

Plus en détail

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf 2014 LA RT 2012 ET LEs solutions énergie knauf Les dossiers Knauf La RT 2012 et les solutions énergie Knauf Les solutions énergie pour le neuf

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100)

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) Coopérative HLM : Rhône Saône Habitat (24 logements en accession sociale sécurisée) Coopérative d'habitants

Plus en détail

Etude thermique RT2005 Bâtiment de l Eco-Centre de Riscle / Association Pierre et Terre

Etude thermique RT2005 Bâtiment de l Eco-Centre de Riscle / Association Pierre et Terre Etude thermique RT2005 Bâtiment de l Eco-Centre de Riscle / Association Pierre et Terre 22/11/2011 Etude thermique réglementaire RT2005 suite à la construction du bâtiment de l éco-centre de Riscle Ce

Plus en détail

Campagne de Mesures ADEME Rhône Alpes. Analyse des surinvestissements de 11 bâtiments basse consommation

Campagne de Mesures ADEME Rhône Alpes. Analyse des surinvestissements de 11 bâtiments basse consommation LYON 10 mai 2011 Campagne de Mesures ADEME Rhône Alpes Analyse des surinvestissements de 11 bâtiments basse consommation Thierry RIESER Préambule Préambule 1 - Contexte de l étude Étude réalisée pour l

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE)

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE) Conférence débat sur la rénovation énergétique des bâtiments publics Saint-Pourçain/Sioule 13 octobre 2009 La réglementation thermique en vigueur L expérience de la Direction Départementale de l Équipement

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

un point sur la rt 2012

un point sur la rt 2012 un point sur la rt 2012 www.sepalumic.com LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À TRAVERS LE TEMPS La performance énergétique des bâtiments est une question essentielle qui n a cessé d évoluer depuis 1974! En effet,

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Label Bâtiment Basse Consommation

Label Bâtiment Basse Consommation JUMELAGE Eco-Construction Label Bâtiment Basse Consommation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du label Bâtiment Basse Consommation 2 Maitrise

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions PHPP et RT 2005/2012. Pourquoi les résultats sont-ils si différents? Sommaire 1. Introduction 2. Comparatif sur plusieurs projets 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012 5. Conclusions

Plus en détail

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6 Tél. : 09 81 06 36 97 Fax : 09 81 70 75 67 L «e-home» 5 rue de l ile aux plaisirs 89000 AUXERRE Mail : info@abamo.fr Site : www.abamo.fr Pour votre projet durable. Table des matières PARTIE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

Rénovation énergétique d un pavillon

Rénovation énergétique d un pavillon Rénovation énergétique d un pavillon Centre d intérêt visé: Réduction des consommations énergétiques Objectif pédagogique : Identifier des solutions permettant de réduire la consommation énergétique d

Plus en détail

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire Castel Clara L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité Notice Descriptive Sommaire 1.Caractéristiques générales des maisons Murs de façade composés de l extérieur vers l intérieur d un mur en

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Etude Thermique 11/5504. Calculs réglementaires RT 2005. SCI SAIN JEAN "Le Clos des Albizias" LOT 18 (354 + 355) 83300 DRAGUIGNAN

Etude Thermique 11/5504. Calculs réglementaires RT 2005. SCI SAIN JEAN Le Clos des Albizias LOT 18 (354 + 355) 83300 DRAGUIGNAN 11/5504 Etude Thermique Calculs réglementaires RT 2005 Construction de maisons individuelles propriété de SCI SAIN JEAN "Le Clos des Albizias" LOT 18 (354 + 355) 83300 DRAGUIGNAN Nombre de logements Nombre

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail