1. Définition Typologie des intervenants Principales données économiques de l'activité... 12

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12"

Transcription

1 Pharmacie Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk.

2 Sommaire Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 a. Activité... 8 b. Accès à la profession et ouverture d une officine... 8 c. La création d une officine obéit à des règles très précises Typologie des intervenants Analyse économique Principales données économiques de l'activité a. Vue d ensemble b. Le nombre de pharmacies d officine et de pharmaciens c. Les grandes évolutions de ces dernières années d. Les différents segments du marché du médicament e. La rémunération de la dispensation de médicaments f. L'évolution de l'activité des officines g. La structure juridique des pharmacies h. Les groupements dans le secteur Perspectives du marché a. Vue d ensemble b. Le développement des activités annexes c. Les nouveaux services d. L'évolution du mode de rémunération e. Le développement d'internet f. La nouvelle convention nationale des pharmaciens Structure financière Chiffres clés des entreprises individuelles du secteur (données FCGA) a. Activité des entreprises individuelles du secteur b. Performances des entreprises individuelles du secteur en Chiffres clés des sociétés du secteur (données greffes des tribunaux de commerce) a. Activité des sociétés du secteur b. Performances des sociétés du secteur Ordre des Experts-Comptables Analyses sectorielles TPE septembre 2013

3 3. Points de repères a. Prix et facturation b. Principaux postes de coûts et évaluation du prix de revient c. Les moyens de production d. L équipement et le matériel e. L adhésion à un groupe Financements et aides a. Aides générales b. Aides spécifiques du secteur en matière d environnement Environnement juridique Réglementation propre à l activité Obligations en cours d activité a. Obligations professionnelles b. Obligations d informations vis-à-vis du client Réglementation en matière d environnement a. Réglementation relative aux ICPE b. Réglementation relative aux déchets c. Réglementation relative à l eau d. Réglementation relative à l air e. Réglementation relative à l énergie f. Réglementation relative au bruit g. Réglementation relative aux substances Normes françaises et européennes a. Pharmacopée b. Pharmacovigilance c. Charte de bonnes pratiques commerciales Principales spécificités comptables, fiscales et sociales Spécificités comptables a. Plan comptable professionnel b. Approvisionnement c. Rétrocessions de marchandises d. Pratique du tiers payant e. Durée d amortissement des matériels Spécificités fiscales a. Taux de TVA b. Exigibilité et tiers payant c. Taxe annuelle sur les médicaments Ordre des experts-comptables Analyses sectorielles TPE septembre

4 3. Spécificités sociales a. Convention collective b. Principales obligations en matière de santé / sécurité spécifiques au secteur Evaluation sectorielle a. Critères de performance du secteur (forces et faiblesses) b. Autres méthodes d évaluation et ratios Principales zones de risques à analyser Risques liés au démarrage de l activité a. Transfert d une officine b. Acquisition d une officine c. Elaboration du plan de financement Risques liés à l activité et à l organisation de la mission a. Inventaire physique b. Dépréciation du stock c. Assurances d. Exhaustivité des recettes e. Créances clients f. Dépréciation du fonds de commerce Ratios d alerte relatifs à la prévention des difficultés a. Ratios de rentabilité b. Ratios de gestion c. Ratios de structure Adresses utiles Organisations professionnelles clés Organismes de formations spécifiques Bibliographie Etudes de marché Mémoires d expertise comptable Revues spécifiques Ouvrages Lexique 61 4 Ordre des experts-comptables Analyses sectorielles TPE septembre 2013

5 Annexes Manifestations importantes Logiciels et outils de gestion Pensez-y : Retrouvez tous les trimestres l actualité de ce secteur accessible sur que vous pouvez adresser à vos clients Ordre des experts-comptables Analyses sectorielles TPE septembre

6 Synthèse Le secteur de la pharmacie en bref Que recouvre cette profession? Le Code de la santé publique reconnaît au pharmacien d officine le monopole de la vente de médicaments. La distribution au détail des médicaments et autres articles conformes à la pharmacopée est ainsi réservée aux pharmaciens. Le pharmacien est également autorisé à développer une activité parapharmaceutique au sein de son officine. Quelles sont les conditions d accès à la profession? Le Code de la santé publique stipule que seuls les titulaires d un diplôme d Etat de docteur en pharmacie ou de pharmacien, de nationalité française ou ressortissants de la communauté européenne ou d'un pays dans lequel les Français peuvent exercer la pharmacie lorsqu'ils sont titulaires du diplôme qui en ouvre l'exercice aux nationaux de ce pays, ou d Andorre, peuvent ouvrir une officine. Combien d officines recense-t-on en France? Au 1 er janvier 2013, l'ordre National des Pharmaciens recensait pharmacies libérales dans la métropole. La France compte ainsi une officine pour habitants, contre une pour au début des années Quels sont les grands traits de l évolution de ce métier au cours des dernières années? La France est historiquement un grand consommateur de soins et de biens médicaux. Le montant global de cette consommation de soins et de biens médicaux s élevait à 180 Mds en 2011, soit 9 % du PIB. La Direction de la Recherche, des Etudes, de l Evaluation et des Statistiques (DREES) évaluait la consommation française de médicaments à 34,7 Mds en 2012, soit près de 20 % de la consommation globale de soins et de biens médicaux. Entre 2007 et 2012, la progression de la consommation de médicaments en valeur s est poursuivie, mais moins rapidement d année en année. La consommation de soins et de biens médicaux dans son ensemble a en revanche continué de progresser à un rythme plus soutenu (+2,7 % en 2011, après +2,5 % en 2010). En 2012, les ventes de l industrie pharmaceutique dans l Hexagone se sont élevées à 27 Mds (prix fabricants HT), soit une baisse historique de 1,8 %1. Ces ventes se répartissaient de la façon suivante : 1 Source : Les Entreprises du Médicament (LEEM). Notons que les ventes réalisées à l étranger ont représenté pour leur part un montant de plus de 22 Mds (-8,7 %). 6 Ordre des experts-comptables Analyses sectorielles TPE septembre 2013

7 21,1 Mds de chiffre d'affaires réalisés auprès des officines : -2,3 %. Les ventes de médicaments remboursables s'élevaient à 19,076 Mds (-3,1 %) et les ventes de médicaments non remboursables à 2,025 Mds (+5,5 %). Des évolutions opposées qui illustrent la tendance au déremboursement de certains médicaments ; 5,9 Mds réalisés auprès des hôpitaux, soit le même montant qu en 2010 et qu en Quels sont les principaux éléments de leur performance financière? Selon les dernières données de la FCGA, les entreprises individuelles du secteur ont vu leur chiffre d affaires progresser seulement de 0,2 % en Notons que les sociétés affichent quant à elles une légère baisse de leur chiffre d affaires (source : Diane Bvdinfo.com). Toujours selon la FCGA, l excédent brut d exploitation des entreprises individuelles oscillait entre 9,5 % et 11,0 % du chiffre d affaires en Et, contrairement à ce que l on observe dans de nombreux secteurs d activité, il croît avec la taille des entreprises. Ordre des experts-comptables Analyses sectorielles TPE septembre

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9 Bâtiment 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 Coiffure 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 a. Les artisans traditionnels indépendants... 8 b.

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Café Tabac Presse 2013-2014

Café Tabac Presse 2013-2014 Café Tabac Presse 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8 ² Prêt-à-porter 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Présentation de

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9 Restaurant 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Agence de voyages Tour-opérateur

Agence de voyages Tour-opérateur Agence de voyages Tour-opérateur 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 Antiquités Brocante 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 a. Les commerces d antiquité brocante

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8 Coiffure 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Maison de retraite 2012-2013

Maison de retraite 2012-2013 Maison de retraite 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 a. Conditions de qualification professionnelle... 7 b. Personnel médical

Plus en détail

Pharmacie

Pharmacie Pharmacie 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2

Plus en détail

Comptabilité appliquée à l officine

Comptabilité appliquée à l officine Comptabilité appliquée à l officine I. Le compte de résultat spécifique Rappel ; qu est ce qu un compte de résultat? Il sert à analyser le résultat de l activité : PRODUIT 7. CHARGES 6. = résultat Il sert

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

Association des Coopératives Scolaires de Touraine ACST-occe 37 2, rue Pic Paris 37 000 TOURS N SIRET 320 588 411 000 35

Association des Coopératives Scolaires de Touraine ACST-occe 37 2, rue Pic Paris 37 000 TOURS N SIRET 320 588 411 000 35 ACST-occe 37 BILAN, COMPTE de RESULTAT et ANNEXE arrêté au 31/08/2011 (exercice du 01/09/2010 au 31/08/2011) Seuils de l association 31/08/2010 31/08/2011 (12 mois) (12 mois) - Chiffres d affaires 15 852,41

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

NOTAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 20/11/2015 1

NOTAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 20/11/2015 1 NOTAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU NOTAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU NOTAIRE... 4 L'ACTIVITÉ DU NOTAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU NOTAIRE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE MARCHÉ DU NOTAIRE

Plus en détail

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN!

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! RATIOS DE GESTION VOTRE MPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! Après avoir mis en exergue les caractéristiques intrinsèques du camping diagnostic économique, il y a lieu de quantifier objectivement les potentialités

Plus en détail

COMMERCE BIO SOMMAIRE

COMMERCE BIO SOMMAIRE COMMERCE BIO SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE BIO... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE BIO... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE BIO... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE BIO... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Marchand de biens Avec la collaboration de :

Marchand de biens Avec la collaboration de : Marchand de biens 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

IMPACT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES ACTEURS FRANÇAIS DU CAPITAL-INVESTISSEMENT EN 2014. Le 09 décembre 2015

IMPACT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES ACTEURS FRANÇAIS DU CAPITAL-INVESTISSEMENT EN 2014. Le 09 décembre 2015 IMPACT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES ACTEURS FRANÇAIS DU CAPITAL-INVESTISSEMENT EN 2014 Le AFIC Etudes 2015 www.afic.asso.fr www.ey.com/fr MÉTHODOLOGIE Principes de collecte Les statistiques ont été établies

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Librairie - Papeterie

Librairie - Papeterie Librairie - Papeterie 2014-2015 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISES DANS LES PAYS DE L AMA : ASPECTS COMPTABLES, FISCAUX, JURIDIQUES ET RÔLE DES PROFESSIONNELS

CRÉATION D ENTREPRISES DANS LES PAYS DE L AMA : ASPECTS COMPTABLES, FISCAUX, JURIDIQUES ET RÔLE DES PROFESSIONNELS CRÉATION D ENTREPRISES DANS LES PAYS DE L AMA : ASPECTS COMPTABLES, FISCAUX, JURIDIQUES ET RÔLE DES PROFESSIONNELS LE CAS D UNE ENTREPRISE FRANÇAISE QUI S INSTALLE EN ITALIE TOULOUSE 23 OCTOBRE 2015 Simona

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes.

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS Objectif(s) : o o Pré-requis : o o Modalités : o o o o Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. Classification des comptes (plan de comptes),

Plus en détail

Comptes annuels Au 31 décembre 2010

Comptes annuels Au 31 décembre 2010 AB Expertise Conseil Société d expertise comptable Comptes annuels Au 31 décembre 2010 ASS CRECHE ADAGE 13 rue des Vétérans 59650 VILLENEUVE D'ASCQ Exercice clos le : 31 décembre 2010 SIRET : 32861977000022

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

EXEMPLE DE LA CAMEG BURKINA FASO. Microsoft Office Excel 2007 (2).lnk

EXEMPLE DE LA CAMEG BURKINA FASO. Microsoft Office Excel 2007 (2).lnk EXEMPLE DE LA CAMEG BURKINA FASO Microsoft Office Excel 2007 (2).lnk AEDES - 1 Présentation de la CAMEG Conclusions de l étude de faisabilité (année 2000) sur l approvisionnement en MEG des pharmacies

Plus en détail

Présentation du service compta en ligne

Présentation du service compta en ligne Présentation du service compta en ligne Vos besoins changent,nos missions aussi... Internet : pour collaborer Objectifs de ce diaporama Vous présenter l offre de service en ligne Réfléchir à son utilité

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr A la lecture du blog www.a6pro.eu de Geneviève Texier, j ai découvert cet article écrit par Jean Paul Debeuret, Organisateur de la Caravane des Entrepreneurs et créateur de la Tv des entrepreneurs. Il

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

L ACQUISITION D UNE OFFICINE DE PHARMACIE. L Expert-comptable : un partenaire Å privilçgier

L ACQUISITION D UNE OFFICINE DE PHARMACIE. L Expert-comptable : un partenaire Å privilçgier MEMOIRE PRESENTÄ EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLÇME D EXPERTISE-COMPTABLE L ACQUISITION D UNE OFFICINE DE PHARMACIE Session novembre 2007 Sabrina DELASALLE Epouse DELAUNAY SOMMAIRE Page LEXIQUE des abräviations

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

Prêt-à-porter Avec la collaboration de :

Prêt-à-porter Avec la collaboration de : ² Prêt-à-porter 2015-2016 Avec la collaboration de : Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk.

Plus en détail

Fleuriste Avec la collaboration de :

Fleuriste Avec la collaboration de : Fleuriste 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises.

Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises. Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises DDFiP MAYENNE Septembre 2015 Le crédit d'impôt pour la compétitivité

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Librairie - Papeterie

Librairie - Papeterie Librairie - Papeterie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

www.export.midipyrenees.fr

www.export.midipyrenees.fr Note de presse www.export.midipyrenees.fr La plateforme numérique d accompagnement des entreprises de Midi-Pyrénées à l international Lancement officiel vendredi 22 février 2013 Toulouse Service de presse

Plus en détail

SOMMAIRE. L entreprise. Présentation de notre activité. Zoom sur Pharminfo.fr. Nos missions. Nos compétences. Répondre à vos objectifs

SOMMAIRE. L entreprise. Présentation de notre activité. Zoom sur Pharminfo.fr. Nos missions. Nos compétences. Répondre à vos objectifs group SOMMAIRE L entreprise Présentation de notre activité Zoom sur Pharminfo.fr Nos missions Nos compétences Répondre à vos objectifs Quelques références Nos partenariats Contact 04 06 16 18 19 20 21

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 LE QUOTIDIEN DE PARIS EDITIONS ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 1 - ACTIVITE DE LA SOCIETE La société, qui dispose du statut d'entreprise de presse, a pour activités : - l édition - d un

Plus en détail

1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT

1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT 1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT OBJECTIF : Permettre aux stagiaires d optimiser le suivi et la gestion de son entreprise PRE REQUIS: Avoir au minimum 1 an d'exercice Analyse du compte de

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

Evaluation du projet Innovant

Evaluation du projet Innovant Evaluation du projet Innovant Etat d avancement Evaluation de la technologie Evaluation du marché Analyse maturation Régis Ferron, Responsable Marketing, Maturation, Développement d affaires Institut de

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Economie et reprise officine. Bienvenue 28 février 2015

Economie et reprise officine. Bienvenue 28 février 2015 Economie et reprise officine Bienvenue 28 février 2015 1 Valérie CHENOT Account Manager Professions libérales Banque J. Van Breda & C Jean-Yves LEGROS Expert-comptable Fidulife-CFG 2 1. Est-il encore possible

Plus en détail

Introduction à la fiscalité française

Introduction à la fiscalité française Introduction à la fiscalité française Chapitre 1 1 Généralités L impôt est un prélèvement pécuniaire : Requis et Subi par l État ; par les collectivités territoriales (région, département, commune) ; par

Plus en détail

L outil statistique des experts-comptables

L outil statistique des experts-comptables 29 juin 2015 Bibliothèque Nationale de France L outil statistique des experts-comptables Qu est-ce que Statexpert? Les volumes de données traitées dans Statexpert Les données reçues sont filtrées, anonymisées,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 TITRE I - SITUATION JUSQU AU DECRET DU 30 MARS 2012... 4 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1.1.

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

Eco-Santé 2006. Dossier de presse

Eco-Santé 2006. Dossier de presse Eco-Santé 2006 Produit par l'irdes Dossier de presse Depuis 1986, l IRDES (ex CREDES) produit et diffuse Eco-Santé. Cet outil unique d interrogation permet un accès instantané aux principales séries statistiques

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE

COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AMBULANT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AMBULANT... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AMBULANT... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AMBULANT... 11 EN SAVOIR

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

CABINET COMPTABLE N...

CABINET COMPTABLE N... OG 2015 à nous retourner avec la liasse fiscale, la balance, les bordereaux CA3 ou CA12, et le rapprochement de TVA ADHERENT N. CABINET COMPTABLE N.... Les O.G.A. ont la nécessité de collecter un certain

Plus en détail

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain Si les usages des consommateurs ont évolué avec le développement d Internet, ceux des créateurs et dirigeants d entreprise également.

Plus en détail

Rivoli Avenir Patrimoine

Rivoli Avenir Patrimoine Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine 34/36 rue du Louvre - Paris (75) Durée d investissement

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

SAINT LOUIS NEUWEG FOOTBALL

SAINT LOUIS NEUWEG FOOTBALL SAINT LOUIS NEUWEG FOOTBALL Numéro SIRET : 38947121000010 Code APE : 8551Z 54 RUE DE MULHOUSE 68300 SAINT-LOUIS COMPTES ANNUELS ARRÊTÉ AU 30/06/2014 Sommaire Rapport de Présentation 2 Bilan 4 Compte de

Plus en détail

Coiffure Avec la collaboration de :

Coiffure Avec la collaboration de : Coiffure 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise MICRO ENTREPRISE 06/01/2011 La micro-entreprise n'est pas une structure juridique en soi mais un simple régime fiscal applicable, dans certaines conditions, aux entreprises individuelles. Les bénéfices

Plus en détail

Marketing du prix : valorisez vos prestations!

Marketing du prix : valorisez vos prestations! Le Cabinet du Futur Marketing du prix : valorisez vos prestations! 15/10/2010 Intervenants France Dosne Moisy Consultante en communication auprès des cabinets d expertise comptable Valérie Beyaert Diplômée

Plus en détail

RESTAURATION TRADITIONNELLE

RESTAURATION TRADITIONNELLE RESTAURATION TRADITIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 7 LES POINTS

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT...

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail