Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile"

Transcription

1 Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP concentrateur Oxygénothérapie à long terme en poste fixe Oxygénothérapie à long terme intensive ou de déambulation, O2 liquide oxygène liquide gazeux Oxygénothérapie à haut débit pour traitement des algies vasculaires de la Face concentrateur, O2 gazeux Oxygénothérapie à court terme relaxateur de pression Forfait d'hyperinsufflation ou d'in-exsufflations Ventilation assistée, réhabilitation + oxygènothérapie long terme, poste fixe ou O2 gazeux Ventilation assistée, réhabilitation + oxygènothérapie long terme liquide Ventilation assistée, réhabilitation + oxygènothérapie court terme respirateur, trachéotomie Ventilation assistée pour trachéotomisés ou O2 gazeux Ventilation assistée trachéotomisés + oxygénothérapie long terme poste fixe Ventilation assistée trachéotomisés + oxygénothérapie long terme liquide Ventilation assistée trachéotomisés + oxygénothérapie court terme respirateur, prescription : durée d'utilisation Ventilation Assistée <12h Ventilation Assistée <12h + oxygénothérapie long terme, poste fixe Ventilation Assistée <12h + oxygénothérapie long terme liquide ou O2 gazeux Ventilation Assistée <12h + oxygénothérapie court terme

2 Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP respirateur, prescription : durée d'utilisation Ventilation Assistée 12h Ventilation Assistée 12h + oxygénothérapie long terme, poste fixe Ventilation Assistée 12h + oxygénothérapie long terme liquide ou O2 gazeux Ventilation Assistée 12h + oxygénothérapie court terme PPC, traitement des apnées du sommeil PPC + concentrateur PPC + 02 liquide Pression positive continue pour traitement de l'apnée du sommeil Pression positive continue + oxygénothérapie long terme, poste fixe Pression positive continue + oxygénothérapie long terme liquide PPC + concentrateur ou 02 gazeux Pression positive continue + oxygénothérapie court terme Aspirateur de mucosités Location d'un aspirateur trachéal (période < à 65 sem) Aspirateur de mucosités location d'un aspirateur trachéal (période > à 65 sem) Spiromètre Location d'un spiromètre électronique portable, Spirodoc Trachéotomie Trachéotomie sans Ventilation Trachéotomie + concentrateur Trachéotomie + 02 liquide Trachéotomie sans Ventilation + oxygénothérapie long terme, poste fixe Trachéotomie sans Ventilation + oxygénothérapie long terme liquide Trachéotomie + concentrateur ou 02 gazeux Trachéotomie sans Ventilation + oxygénothérapie court terme

3 Tableau des codes LPP pour la perfusion à domicile Intitulé LPP périodicité Set de pose : voie périphérique par semaine Set de pose : voie centrale par semaine Aiguille de Huber type l'unité Set de remplissage - diffuseur ou perfuseur l'unité Diffuseur < à 24 heures l'unité Diffuseur > à 24 heures l'unité Perfuseur de précision l'unité Perfuseur de gravité l'unité Tubulure accessoire pour pompe fixe l'unité Tubulure accessoire pour pompe portable l'unité Accessoire à usage unique pour pousse seringue l'unité Forfait de mise à disposition des diffuseurs pour 4 semaines forfait de mise à disposition perfusion système actif pour 4 semaines Location pied à sérum (période < 65 semaines) par semaine Location pied à sérum (période > 65 semaines) par semaine Forfait de livraison pied à sérum à la livraison Location de pompe fixe par jour Location de pompe portable par jour Location d'un pousse seringue à 1 voie par jour Location d'un pousse seringue à 2 voies par jour

4 Tableau des codes LPP pour l'insulinothérapie à domicile Intitulé LPP périodicité Achat d'une pompe (système actif ambulatoire) à l'unité Location d'une pompe (système actif ambulatoire) par jour Accessoires pour pompe programmable (catheter) l'unité Forfait mensuel par mois Forfait de formation technique initiale à l'initiation

5 Tableau des codes LPP pour la nutrition à domicile Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP Tubulures gravité Nutrition entérale par gravité Pompe de nutrition Nutrition entérale par pompe Pied à sérum Location Pied à sérum Forfait livraison Pied à sérum, à l'installation Bouton de gastrostomie Bouton de gastrostomie Prolongateur de bouton de gastrostomie Prolongateur de bouton de gastrostomie Sonde nasogastrique Sonde nasogastrique

6 Tableau des codes LPP pour les lits médicaux à domicile Intitulé LPP périodicité Location d'un lit médical (barrières comprises) par semaine Location d'un compresseur par semaine Location d'un soulève malade (période < à 32 sem) par semaine location d'un soulève malade (période > à 32 sem) par semaine Forfait de livraison du compresseur à la livraison Forfait de livraison du soulève malade à la livraison Achat des sangles pour soulève malade l'unité Achat du lit médical l'unité Forfait de livraison pour l'achat du lit à la livraison Achat d'une alèse l'unité Achat d'un matelas simple l'unité Achat d'un matelas classe I/A l'unité Achat d'un matelas classe I/B l'unité Achat d'un matelas classe II l'unité Achat du support de +5 cm pour matelas classe II l'unité

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil Principe Perfusion Il s agit d un traitement qui permet l administration à domicile de médicaments nécessitant une perfusion constante, précise et continue Modalités d administration Le perfuseur simple

Plus en détail

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée 118 ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée ANNEXE 8 -------- LPP : nouvelle répartition proposée ------- A - DISPOSITIFS MEDICAUX DE TRAITEMENT ou D AIDE AU TRAITEMENT ou DE PREVENTION

Plus en détail

ÉTAT DES PRODUITS POUR LESQUELS UN TAUX DE TVA NORMAL (20%) S'APPLIQUE

ÉTAT DES PRODUITS POUR LESQUELS UN TAUX DE TVA NORMAL (20%) S'APPLIQUE ÉTAT DES PRODUITS POUR LESQUELS UN TAUX DE TVA NORMAL (20%) S'APPLIQUE Les dispositifs médicaux à usage individuel listés dans la Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPr) disposent de taux

Plus en détail

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Type de révision d une position dans la LiMA actuelle : B: modification du montant de remboursement maximal C: modification

Plus en détail

la prescription une mission à responsabilité Vers une diversité de prescripteur

la prescription une mission à responsabilité Vers une diversité de prescripteur la prescription une mission à responsabilité Vers une diversité de prescripteur Objectifs pédagogiques La prescription médicale est «la rencontre d une conscience et d une volonté» Un droit de prescription

Plus en détail

Déroulement de l atelier

Déroulement de l atelier Déroulement de l atelier 2 1ere partie : Observation : Observation du cas préparé : Grille de debriefing individuel à compléter Debriefing collectif Restitution et mise en commun Correction 2ieme partie

Plus en détail

Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013. Nouvelles tendances et prévisions février 2013

Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013. Nouvelles tendances et prévisions février 2013 Marché de l Assistance Respiratoire à Domicile et en Milieu Hospitalier en France 2013 Nouvelles tendances et prévisions février 2013 En 2012, le marché français de l assistance respiratoire à domicile

Plus en détail

REINTEGRATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

REINTEGRATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Ministère du Travail, des Relations Sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative Direction de la Sécurité Sociale Direction Générale

Plus en détail

LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile.

LVL Médical. > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie. La référence de l assistance médicale à domicile. LVL Médical La référence de l assistance médicale à domicile > Expérience > Expertise > Qualité > Valeurs humaines > Assistance respiratoire > Perfusion > Nutrition > Insulinothérapie > ASSISTANCE RESPIRATOIRE

Plus en détail

SYNTHESE D INSPECTIONS

SYNTHESE D INSPECTIONS Direction de l Inspection Pôle Inspection en Surveillance du Marché Rédacteur : Régis ANDRE Tél : 01 55 87 39 62 Fax : 01 55 87 39 52 Ref : Synthèse Prestataires de services et distributeurs de matériels-v7

Plus en détail

Le savoir faire hospitalier au service du domicile

Le savoir faire hospitalier au service du domicile 5 Sets de soins HANDYSET Le savoir faire hospitalier au service du domicile Les plus HANDYSET : Protocole hospitalier : des sets pensés pour le domicile avec la rigueur de l hôpital Gants sans Latex, ni

Plus en détail

avril 2013 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com

avril 2013 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com A m é n a g e m e n t a u d o m i c i l e avril 2013 tarif général 2013 applicable au 01/04/13 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com Sommaire Tarif général 2013 de prestation et location

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile Nouvelle Législation 1 Refonte de la LPP avec individualisation des prestations relatives à la nutrition parentérale CE QUI

Plus en détail

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile La NP consiste à administrer, par perfusion intraveineuse, un mélange nutritif complet. Le plus souvent la prescription en ville se résume à un mélange

Plus en détail

L Hospitalisation à domicile

L Hospitalisation à domicile L Hospitalisation à domicile Centre Hospitalier B.P. 70348 22303 LANNION Cedex 02.96.05.70.15 S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

www.msa.fr Liste des Produits et Prestations remboursables en 2013

www.msa.fr Liste des Produits et Prestations remboursables en 2013 www.msa.fr Liste des Produits et Prestations remboursables en Tableau de bord LPP La liste des et prestations s par le régime agricole en DIRECTION DES ETUDES, DES REPERTOIRES ET DES STATISTIQUES Directeur

Plus en détail

Chapitre 1. - Dispositifs médicaux, matériels et produits pour le traitement de pathologies spécifiques.

Chapitre 1. - Dispositifs médicaux, matériels et produits pour le traitement de pathologies spécifiques. Maj Du 11.07.2010 LISTE DES PRODUITS ET PRESTATIONS REMBOURSABLES PRÉVUE À L ARTICLE L 165 1 DU CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Chapitre 1. - Dispositifs médicaux, matériels et produits pour le traitement

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur!

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! Plus de 20 années d expériences font des pompes à perfusion PEGA des produits de pointe dans le domaine de la technologie de perfusion tout à fait

Plus en détail

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX NUTRITION À DOMICILE V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX 1 Rappel anatomique 2 DÉNUTRITION Dénutrition: se définit par des apports ou des stocks énergétiques ou protéiniques

Plus en détail

LE GUIDE DE. la prescription

LE GUIDE DE. la prescription LE GUIDE DE la prescription Lettre aux prescripteurs Docteur, Votre patient a besoin, pour prétendre à une prise en charge par sa caisse d assurance maladie, de documents obligatoires. Si vous utilisez

Plus en détail

Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville. 28 mars 2015

Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville. 28 mars 2015 Coordination des parcours de santé personnalisés et fluides: lien ville-hôpital-ville 28 mars 2015 Comité de pilotage: CONDUITE DU PROJET Mme J.BORIE, présidente du conseil d administration, ISC Dr F.BLANC-LEGIER,

Plus en détail

Normes techniques pour les dispositifs médicaux

Normes techniques pour les dispositifs médicaux Ordonnance sur les dispositifs médicaux (ODim) Normes techniques pour les dispositifs médicaux En vertu de l art. 4, al. 3, de l ordonnance du 17 octobre 2001 1 sur les dispositifs médicaux (ODim), les

Plus en détail

De la prescription de matelas, surmatelas et coussins d'aide à la prévention des escarres par l infirmière.

De la prescription de matelas, surmatelas et coussins d'aide à la prévention des escarres par l infirmière. De la prescription de matelas, surmatelas et coussins d'aide à la prévention des escarres par l infirmière. Plan : 1 - Introduction 2 - Règles de prescription par l assurance maladie 3 - La conférence

Plus en détail

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015 2 1. Scenario 1 : 11. Matériels utilisés : Pousse Seringue Electrique PSE Poches et flacons semi-rigides Colorants Perfuseurs, Prolongateur PSE, Prolongateurs standards, Rampes, Robinets, Valves AR, Valves

Plus en détail

Qu est-ce que la VNI?

Qu est-ce que la VNI? Qu est-ce que la VNI? Docteur Sandrine Pontier Service de Pneumologie, Unité de Soins Intensifs Hôpital Larrey CHU de Toulouse La Ventilation Non Invasive (VNI) est devenu au cours de ces dernières années,

Plus en détail

L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme

L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide Dr S Baldassarre Hôpital Erasme Convention ou pas? Sont non conventionnés les patients qui ont besoin momentanément d O2 Oxygène gazeux

Plus en détail

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 DRAINAGE THORACIQUE Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 Anatomie du pneumothorax Plèvre viscérale: accolée aux poumons Plèvre pariétale tapisse l intérieur de la cage thoracique et le diaphragme cavité

Plus en détail

AEROSOLS NON MEDICAMENTEUX ET OXYGENOTHERAPIE MOD 3: LES SOINS PROMOTION VAN GOGH 2015-2016 Novembre 2015 S. L ENFANT Que savez-vous? IFAS ST QUENTIN 2 IFAS ST QUENTIN 3 SOMMAIRE Aérosols non médicamenteux

Plus en détail

Oxygène : à partir du 1er Juillet

Oxygène : à partir du 1er Juillet NEXTPHARM 2012 Oxygène : à partir du 1er Juillet A partir du 1er juillet 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué dans l oxygénothérapie

Plus en détail

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service

Organisation de la prise en charge de l insuffisance respiratoire à. Organisation de la prise en charge. domicile. Prestataires de service DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie Le chariot d urgences Qu est ce que le chariot d urgences Chariot mobile utilisé pour la prise en charge vitale

Plus en détail

Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre

Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre INNOV SA, 1 er fabricant Français spécialisé en fauteuils médicaux évolutifs, vous présente une gamme de sièges, de tailles, de revêtements,

Plus en détail

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée.

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée. Cher.. La nouvelle réglementation en matière d'oxygène qui a été reportée 2x prendra cours le 1er juillet! Aucune modification n'a été apportée à la réglementation d'origine que nous avons décrite dans

Plus en détail

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE,

ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, ATELIER 3 - DE L'INDICATION DU TRAITEMENT AU SUIVI THÉRAPEUTIQUE DU SAHOS ATELIER 2 LA PPC EN PRATIQUE: MISE EN PLACE, RÉGLAGES ET ADAPTATION Dr Bernard Fleury Anne Campana Critères de prise en charge

Plus en détail

8. Lits électriques, Matelas, Fauteuils releveurs, Mobilier de chambre & Tapis d alarme

8. Lits électriques, Matelas, Fauteuils releveurs, Mobilier de chambre & Tapis d alarme Rue A.-Bachelin 11 Ch. de la Thiolaz 6 Av. Pratifori 5 2074 Marin-Epagnier 1038 Bercher 1950 Sion Tel. 032 753 77 53 Tel. 021 887 02 10 Tel. 027 323 91 08 Fax. 032 753 77 54 Fax. 021 887 02 11 Fax. 027

Plus en détail

Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile. STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière

Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile. STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière Prise en Charge de l Antibiothérapie Intraveineuse à Domicile STUDIOSANTE Présenté par Cécile Collonge, Infirmière coordinatrice STUDIOSANTE INTRODUCTION Dans le contexte actuel de réduction des coûts

Plus en détail

Auto-diagnostic du système de climatisation

Auto-diagnostic du système de climatisation Auto-diagnostic du système de climatisation Eléments de commande du système de climatisation - 412-04 Procédure d interrogation du panneau de commande Le panneau de commande comporte une fonction auto-diagnostic

Plus en détail

Supports d aide à la Prévention des Escarres

Supports d aide à la Prévention des Escarres Supports d aide à la Prévention des Escarres Dr Ch. LAFONT et Dr A. CASTEX Unité de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle Pôle de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Un marché en expansion. L escarre est

Plus en détail

Organisation de l atelier

Organisation de l atelier Organisation de l atelier 2 Briefing initial 10 mn Préparation d un cas pratique par les apprenants (50 mn) Désignation de 2 personnes pour présenter le travail collectif Debriefing final 15 mn Cas pratique

Plus en détail

LES PRÉCAUTIONS D USAGE

LES PRÉCAUTIONS D USAGE LES PRÉCAUTIONS D USAGE Ce livret a été réalisé à l initiative de l URPS Pharmaciens PACA dans le cadre d un groupe de travail pluriprofessionnel constitué de pharmaciens, de médecins et d infirmiers en

Plus en détail

ALTEOS Ingénierie - Conseil

ALTEOS Ingénierie - Conseil EVOLUTIONS REGLEMENTAIRES Fm Global DS8-9 Dans sa dernière édition de Juin 2015, un nouveau 2.3.6.6 traite de la protection alternative en rack. Il est possible suivant cette application de mettre en place

Plus en détail

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles La Bipap Cpap Ventilation à 2 niveaux de pression. Peep / Pression inspiratoire Fréquence spontanée / backup + O2 si nécessaire

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif aux tarifs et aux prix limites de vente au public en euros TTC des forfaits d oxygénothérapie

Plus en détail

LITS MEDICAUX NORMES et REGLEMENTATIONS. Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ 25 04 13

LITS MEDICAUX NORMES et REGLEMENTATIONS. Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ 25 04 13 LITS MEDICAUX NORMES et REGLEMENTATIONS Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ 25 04 13 PLAN Evolutions réglementaires et normatives Norme CEI 60601-2-52:déc.2009 : Impacts Conclusion Annexe

Plus en détail

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 Le chariot d urgence AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 1 Certification HAS V2 juin 2004 Référence 33 : La continuité des soins est assurée.

Plus en détail

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate des médicaments et matériels nécessaires au traitement

Plus en détail

Collaboration avec pharmaciens

Collaboration avec pharmaciens Collaboration avec pharmaciens Oxygénothérapie à court terme ĂŶƐĐĞƩ ĞďƌŽĐŚƵƌĞ INSTALLATIONS / PROLONGATIONS / ENLÈVEMENTS Page 1 OXYGÈNE MÉDICAL GAZEUX &ĂĐƚƵƌĂƟŽŶ Page 2 /ŶĨŽƌŵĂƟŽŶƐƉƌĂƟƋƵĞƐďŽƵƚĞŝůůĞƐĚ

Plus en détail

Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel www.reseauarcenciel.org

Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel www.reseauarcenciel.org Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel www.reseauarcenciel.org nathalie.nisenbaum@reseauarcenciel.orgnisenbaum@reseauarcenciel sommaire 1. Définitions 2. Les besoins et les solutions 3. Le travail en

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES Date :... Fiche remplie par : Ce document de liaison accompagne la personne lors des différents séjours hospitaliers

Plus en détail

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE LISTE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) POUR LE TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE Code Désignation OXYGENOTHERAPIE A LONG TERME EN POSTE FIXE Date JO Entente préalable Surveillance

Plus en détail

LITS ET COUCHAGES. Lits médicaux Cahier des charges. Lits médicaux Condition de prise en charge

LITS ET COUCHAGES. Lits médicaux Cahier des charges. Lits médicaux Condition de prise en charge DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, N. Martinet Titre : Auteur : Lits et couchages

Plus en détail

INÉQUATION DU 1 er DEGRÉ

INÉQUATION DU 1 er DEGRÉ FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION OBJECTIF(S) Résoudre une inéquation du premier degré à une inconnue. EXPLICITATION Être capable à l'issue des travaux de calculer les valeurs

Plus en détail

Logistique de Santé et Soutien Sanitaire Médicalisation d événement Rapatriement Sanitaire

Logistique de Santé et Soutien Sanitaire Médicalisation d événement Rapatriement Sanitaire MAJ JANVIER 2013 Services : Soutien de Personnel Prestation d installation Nettoyage des tentes Gestion des DASRI Mise à disposition de téléphone et de moyen informatique Re-Complément en médicaments Possibilité

Plus en détail

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes.

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. 1 CONSTAT Problématiques d utilisation des perfuseurs au CHV Régulateur de débit de perfusion

Plus en détail

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02 Chambre SANS PVC 2 DOSSIER TECHNIQUE D'UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE FABRICANT : DORAN INTERNATIONAL / PMH SITE DE FABRICATION : UNITE DE PRODUCTION AU PORTUGAL

Plus en détail

L Hospitalisation domicile

L Hospitalisation domicile L Hospitalisation domicile à S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON SAVOIR SUR L HAD DE LANNION? p 5 QUI EST CONCERNé par l HAD? p 6

Plus en détail

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL NOUVEAUX ACCORDS JUIN 2006 NOUVEAUX ACCORDS POUR LE SERVICE AUX PATIENTS SOUS OXYGENE A PARTIR DE JUIN 2006. (Facturation fin juin) Concerne : rémunération complémentaire

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. VENTILATION CATHÉTER Edi

FICHE TECHNIQUE. VENTILATION CATHÉTER Edi FICHE TECHNIQUE VENTILATION Critical Care 3 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES GÉNÉRALITÉS Cathéter Edi L'assistance respiratoire sous contrôle nerveux (NAVA) est un mode de respiration contrôlé dans lequel

Plus en détail

LES SOINS DE SUPPORT ET LA NOMENCLATURE IDE

LES SOINS DE SUPPORT ET LA NOMENCLATURE IDE LES SOINS DE SUPPORT ET IDE Lucienne CLAUSTRES BONNET 1 Les soins de support Le rôle de l infirmière à domicile Rôle propre Rôle prescrit La nomenclature Généralités Les soins palliatifs Evaluation et

Plus en détail

Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac.

Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac. Le tube nasogastrique (TNG) ou Levin est une sonde souple que l on introduit par le nez ou la bouche pour nous permettre de rejoindre l estomac. On introduit le tube par le nez ou la bouche pour le faire

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Le ministre de la santé ;

Le ministre de la santé ; Arrêté du ministre de la santé n.. du. fixant la liste des appareils de prothèse et d orthèse médicales, des dispositifs médicaux et implants admis au remboursement ou à la prise en charge au titre de

Plus en détail

CARACTéRIsTIQUEs du PROdUIT Pompe Matelas de remplacement ALPHA REsPONsE système de soulagement de LA PREssION sur matelas Coussin d assise

CARACTéRIsTIQUEs du PROdUIT Pompe Matelas de remplacement ALPHA REsPONsE système de soulagement de LA PREssION sur matelas Coussin d assise ALPHA RESPONSE Système de soulagement de la pression with people in mind INTRODUCTION Depuis plus de 20 ans, la gamme de matelas de soulagement de la pression Alpha a fait ses preuves auprès des patients,

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

CABINET DENTAIRE MOBILE

CABINET DENTAIRE MOBILE 160 161 Cabinet Dentaire Mobile Fonctionnalités étendues Le module de soins dentaires Mobile Dentalone se déploie à partir d une position transport pour obtenir un poste de traitements dentaires ergonomique

Plus en détail

o Non o Non o Oui o Non

o Non o Non o Oui o Non Enquête générale (à remplir une fois) [ ] = plusieurs réponses possibles o = une seule réponse possible Date de votre réponse à ce questionnaire Nombre de lits dans l'unité Connaissez-vous l incidence

Plus en détail

Liberator. Low Loss L I B E R A T O R L O W L O S S M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T

Liberator. Low Loss L I B E R A T O R L O W L O S S M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T Liberator L I B E R A T O R M O D E D E M P L O I D U PAT I E N T Low Loss L O W L O S S Liberator/Low Loss Avertissements Lisez attentivement cette page avant d utiliser votre unité. L unité contient

Plus en détail

Salle de déchocage : la check-list du matériel

Salle de déchocage : la check-list du matériel SEBA CORINNE Cadre de Santé SAU CONCEPTION MARSEILLE Salle de déchocage : la check-list du matériel Les urgences vitales ne constituent qu une minorité des cas de prise en charge dans un service d urgence,

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 01 Page 1 sur 9 Indice de révision 03 GESTION DES CHAMBRES A CATHETER IMPLANTABLE Date d application : 25 MARS 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les recommandations d utilisation

Plus en détail

CHOIX ET POSE D UNE SONDE DE NUTRITION ENTERALE

CHOIX ET POSE D UNE SONDE DE NUTRITION ENTERALE CHOIX ET POSE D UNE SONDE DE NUTRITION ENTERALE QUELLE SONDE? QUEL MATERIAU? TECHNIQUE DE POSE 10, 11 et 12 octobre 2006 Philippe JACQUIN LES SONDES D ASPIRATION Les sondes simple courant type Levin :

Plus en détail

Conditions commerciales Pharmacie AIRMEDIC au 01/05/2014 Page 1 sur 16

Conditions commerciales Pharmacie AIRMEDIC au 01/05/2014 Page 1 sur 16 Conditions Commerciales Pharmacie Au 01/05/2014 Conditions commerciales Pharmacie AIRMEDIC au 01/05/2014 Page 1 sur 16 Nos Agences Conditions commerciales Pharmacie AIRMEDIC au 01/05/2014 Page 2 sur 16

Plus en détail

Septembre 2014 NUTRITION PEDIATRIQUE

Septembre 2014 NUTRITION PEDIATRIQUE Septembre 2014 NUTRITION PEDIATRIQUE 1 INTRODUCTION Quelle que soit la prise en charge nutritionnelle, il est impératif que celleci respecte l oralité résiduelle de l enfant. 2 Septembre 2014 L ENRICHISSEMENT

Plus en détail

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS 06 Octobre 2015 CHU Amiens Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS Muchembled Benjamin Commercial EHPAD Dessenne Jean Pharmacien SOS OXYGENE NORD JOLY MEDICAL LONGUEAU Sommaire Présentation SOS Oxygène

Plus en détail

Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique

Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique Séminaire «Dispositifs médicaux et matériovigilance» P. Coti Bertrand 29 septembre 2009 Dénutrition sévère Indications Apports oraux insuffisants état

Plus en détail

testo 316-3 Détecteur de fuites pour fluides frigorigènes Mode d'emploi

testo 316-3 Détecteur de fuites pour fluides frigorigènes Mode d'emploi testo 316-3 Détecteur de fuites pour fluides frigorigènes Mode d'emploi 2 1 Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire... 3 2 Sécurité et environnement... 4 2.1. Concernant ce document... 4 2.2. Assurer la sécurité...

Plus en détail

Scrubmaster B70, B90 et B120 Les autolaveuses pour les surfaces moyennes et grandes

Scrubmaster B70, B90 et B120 Les autolaveuses pour les surfaces moyennes et grandes Technique de nettoyage Scrubmaster B70, B90 et B120 Les autolaveuses pour les surfaces moyennes et grandes Pour le nettoyage parfait des surfaces moyennes et grandes Scrubmaster B70/B90/B120 Puissant,

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT EN NEONATOLOGIE

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT EN NEONATOLOGIE GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT EN NEONATOLOGIE SOINS AVANT LE STAGE A MI STAGE EN FIN DE STAGE SAVOIR FAIRE SOINS D'HYGIENE ET DE CONFORT Réaliser une toilette de: *nourrissons *d'un

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010

Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010 Notice d utilisation Capteur de débit magnéto-inductif SM8050 704625 / 00 04 / 2010 Contenu 1 Remarque préliminaire 3 1.1 Symboles utilisés 3 2 Consignes de sécurité 3 3 Fonctionnement et caractéristiques

Plus en détail

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail :

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail : Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE 2015 Vacances Familiales ou Individuelles, Cures, Voyages pour Insuffisants Respiratoires, Maladies rares, Neurologiques, Asthme Séjours

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

Notice d'utilisation Détecteur de fuite tout ou rien. LI224x 706128 / 00 06 / 2012

Notice d'utilisation Détecteur de fuite tout ou rien. LI224x 706128 / 00 06 / 2012 Notice d'utilisation Détecteur de fuite tout ou rien LI224x 706128 / 00 06 / 2012 Contenu 1 Remarque préliminaire 3 1.1 Symboles utilisés 3 2 Consignes de sécurité 3 3 Fonctionnement et caractéristiques

Plus en détail

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015 Item 184 Asthme Figure 1 : Physiopathologie de l asthme Figure 2 : Courbe debit-volume typique de TVO significativement réversible. Après broncho-dilatateurs (BD), le VEMS gagne 500 ml soit 14%. Tableau

Plus en détail

Cirex. ventilation spécifique > ventilation ATEX. ventilateur centrifuge pour atmosphère explosive zone 1 et 2 ATEX

Cirex. ventilation spécifique > ventilation ATEX. ventilateur centrifuge pour atmosphère explosive zone 1 et 2 ATEX Cirex ventilateur centrifuge pour atmosphère explosive zone 1 et 2 ATEX ÆÆTarifs p. 777 Tailles 321 à 56 Montage Sur chaise Matériau Acier galvanisé Type Centrifuge Version Zones 21, 22 ATEX Sonde pto

Plus en détail

Sonde à résistance avec tête de raccordement forme B

Sonde à résistance avec tête de raccordement forme B Fiche technique 90.2102 Page 1/5 Sonde à résistance avec tête de raccordement forme B Pour températures comprises entre -50 et +600 C Elément de mesure interchangeable Sonde à résistance simple ou double

Plus en détail

Etiquette DPE/GES. Commentaires

Etiquette DPE/GES. Commentaires Dossier n 1101-12 Réalisé le 19/04/2012 Etiquette DPE/GES Transaction Vente Location Localisation du bien Coordonnées du vendeur Type de bien Année construction Superfice totale 45200 Montargis Côté Particuliers

Plus en détail

Article 3 : Le présent arrêté est publié au Bulletin officiel. Rabat, le 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005). Mohamed Cheikh Biadillah.

Article 3 : Le présent arrêté est publié au Bulletin officiel. Rabat, le 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005). Mohamed Cheikh Biadillah. Arrêté du ministre de la santé n 2516-05 du 30 chaabane 1426 (5 septembre 2005) fixant la liste des appareils de prothèse et d'orthèse médicales, des dispositifs médicaux et implants admis au remboursement

Plus en détail

Daniel Bernoulli 1700 1782

Daniel Bernoulli 1700 1782 Capacités C1 mesurer la pression à l aide d un manomètre ; C2 calculer une pression et la convertir en bar ou en pascal ; C3 vérifier expérimentalement la loi de Boyle-Mariotte (pv = n RT ); C4 calculer

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA 1. INTRODUCTION. La PCA (patient controlled analgesia) est un système d'administration de morphine qui permet au patient de recevoir un débit continu

Plus en détail

C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE

C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE Université Joseph Fourier, Grenoble, MMXIV C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE Ce document ne doit pas quitter la salle de TP. Ne pas détériorer : il doit servir à tout le monde 1 2 Principe Les échanges

Plus en détail

Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires

Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires Version 1 1 Sommaire 1 Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires en Suisse (version 1.0 du 27.10.2014)...

Plus en détail

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012

Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 1 Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 La règlementation relative au remboursement de l oxygénothérapie sera modifiée en profondeur à partir du 1 er juillet 2012. Les nouvelles

Plus en détail

Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787)

Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787) Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787) Recherche sur climatisation à commande manuelle 1 Sachant que les caractéristiques

Plus en détail

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 8-11-14 kw Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 Conformité CE et ROHS Ce produit est conforme aux directives européennes : LVD n 73/23 modifiée 93/68 CEE relative à la basse tension EMC n 89/336 modifiée

Plus en détail

L alimentation par sonde à domicile Guide d information

L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information à l usage des patients et de leurs proches Ce guide d information a pour but d aider les

Plus en détail