Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL"

Transcription

1 Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports

2 Pourquoi s intéresser à la «performance» des réseaux? Des objectifs ambitieux de report modal en ville Conformément à la LAURE En lien avec la réduction des émissions de CO2 Une fréquentation en hausse limitée Malgré un fort investissement dans les TCSP et des PDU volontaristes Des automobilistes difficiles à capter Un équilibre financier fragile Des coûts en progression constante Des recettes usagers stables Un déficit croissant à la charge des collectivités Agir sur les coûts et sur la fréquentation?

3 Comprendre la performance des réseaux Définir la notion de performance Efficience productive (opérateurs) : des inputs (travail, capital, énergie) pour des outputs (véhicule.km produits) Efficience commerciale : des inputs (véhicule.km, nombre de service, fréquence, amplitude horaire, temps de parcours) pour des outputs (voyages) Efficacité : degré d atteinte des objectifs de politique publique visés Une efficience liée à la structure des réseaux Une hiérarchisation de l offre : du TCSP lourd en centre-ville à la navette de quartier et au TàD de périphérie Une logique de connexion par rabattement, mais des correspondances à aménager Une approche à l échelle des réseaux insuffisante Une performance globale qui résulte de la performance des lignes

4 De la performance de réseau à celle des politiques publiques Quatre missions principales Le rôle social traditionnel (accessibilité à la ville) La décongestion des centres des villes (capter des automobilistes en heure de pointe dans le centre) De la revalorisation des espaces centraux (investissement) à la cohérence Transport / Urbanisme (contrats d axe, ) L amélioration de l environnement (diminuer les émissions en réduisant l usage de la voiture en ville) Qui nécessitent des «offres» différentes Des populations cibles : captifs, faible revenu, automobilistes, Des trajets domicile-travail, autres motifs Les longs déplacements en voiture, ceux du centre-ville

5 Comprendre la structure des réseaux Analyser le lien entre fonction et niveau de service Massification, connexion, diffusion (L. Clément, 1995) Vitesse et fréquence versus proximité (Berlin) Quel impact des niveaux de service sur l efficience commerciale? Prendre en compte les missions dans la typologie des lignes Les niveaux de service Les territoires desservis Les attentes des groupes cibles Mesurer la performance des lignes Pour mieux ajuster l offre Pour favoriser des processus d optimisation

6 Voyages/veh.km Relation entre l offre et l efficience commerciale en ,0 8,0 LYON 7,0 6,0 MONTPELLIER STRASBOURG MARSEILLE 5,0 GRENOBLE NANTES TOULOUSE 4,0 3,0 ROUEN NICE RENNES BORDEAUX LILLE 2,0 1,0 LENS 0, Véhicule.km annuels (milliers) Grandes Villes (> h.) Villes Moyennes ( h.) Données : UTP, 2009

7 Part des TCSP dans la fréquentation (voyages) Hiérarchisation technique de l offre et fréquentation (grands réseaux) 90% Hiérarchisation technique des réseaux en 2008 y = 1,2538x + 0,2946 R 2 = 0, % 70% 60% 50% 40% 30% Nice Marseille Mulhouse Bordeaux Nantes St Etienne Clermont-F Caen Orléans Rennes Nancy Rouen Valenciennes Lyon Le Mans Toulouse Paris Grenoble Montpellier Strasbourg Lille 20% 10% 0% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% Part des TCSP dans l'offre kilométrique Données : UTP, 2009

8 1 Efficience commerciale & hiérarchisation des lignes

9 Voyages par Véhicule.km Une efficience commerciale variable selon les lignes 10,0 Montpellier y = 0,0299x + 0,1342 R2 = 0,76 8,0 6,0 4,0 2,0 Toulouse y = 0,0193x + 0,3659 R2 = 0,61 Grenoble y = 0,0289x - 1,2846 R2 = 0,85 0, nombre de services par jour

10 Données explicatives sur l offre Ligne Voy/Véh*km Amplitude Nb de Coeff de Rapport Nb Longueur Inter-arrêt Vitesse comm Dist Corresp Coeff Corresp serv sinuosité HP/HC Arrêts 5 2,08 13,79 54,5 0,54 4,60 0,329 19,78 1, ,93 13,73 83,5 0,65 11,52 0,315 13,54 1, ,69 13,65 62,5 0,64 13,13 0,365 14,69 1, ,61 13,75 53,5 0,72 2,58 0,287 15,09 0, ,11 13, ,52 10,34 0,431 19,25 1, , ,54 13,83 55,5 0,53 18,03 0,410 17,84 1, ,58 14, ,75 5,22 0,307 13,68 1, ,09 13,96 97,5 0,77 6,26 0,368 19,94 1, ,26 19, ,71 10,86 0,324 15,61 1, , ,51 13,83 75,5 0,57 14,84 0,385 15,97 1, , ,76 12, ,52 18,81 0,597 23,10 1, , ,25 12,71 25,5 0,28 9,51 0,529 17,93 1, ,34 12,54 18,5 0,78 7,38 0,447 22,35 1, , ,57 12, ,49 12,56 0,412 23,47 1, , ,02 12,21 21,5 0,59 11,64 0,431 27,07 2, ,50 12,50 18,5 0,62 8,36 0,492 24,68 1, ,97 12, ,55 7,90 0,368 26,62 1, , ,72 13,33 29,5 0,80 10,72 0,670 23,02 1, ,25 12,50 18,5 0,80 12,05 0,670 26,19 1, , ,30 12, ,67 5,83 0,353 21,24 0, , ,86 7,63 5 0,91 8,61 1,077 28,45 0, ,06 11,96 15,5 0,45 14,53 0,745 34,86 1, , ,97 12, ,88 7,96 0,539 26,57 1, , ,94 11,38 7 0,64 18,17 0,727 30,78 1, ,49 12,98 16,5 0,53 6,21 0,319 20,99 0, , ,09 11,58 5 0,77 4,68 0,585 18,41 7,

11 Facteurs explicatifs de l efficience commerciale Variable des territoires traversés : La densité de population (zones IRIS / cercle de 300 m / bâti) corrigée par un coefficient de sinuosité Variable d offre «directe» : Le nombre de services par jour Facteur plus pertinent que la fréquence, l amplitude horaire,

12 Facteurs explicatifs de l efficience commerciale Variable d offre «indirecte» : Indicateur des correspondances : distance cumulée sur le réseau pour un budget temps donné ou pourcentage des arrêts accessibles en un temps donné Prend en compte les temps de parcours et les temps d attente (1/2 intervalle) sur les lignes en correspondance

13 Nbe Arrêts Indice de correspondance Pourcentage du nombre d arrêts du réseau accessibles pour un budget-temps donné Correspondances Journée 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Budget-temps

14 L efficience commerciale Régression linéaire variables centrées réduites Nb Voy/Veh.km = f(nb service, Densité, Sinuosité, Correspondance) Montpellier Toulouse Variable poids Coefficient Student poids Coefficient Student Nombre de services par jour 0,52 2,3 E-04 0,48 3,2 E-05 Racine carré de l indice de correspondance 0,29 0,0252 0,31 0,0056 Coefficient de sinuosité x Ln(population) 0,30 0, ,19 0,0068 R² 0,88 0,71 Limites : Attention aux interprétations excessives (faible échantillon) Reste des résultats inexpliqués : pôles générateurs? Transférabilité?

15 Typologie des lignes et efficience commerciale Hiérarchisation basée sur : La localisation de la ligne L équilibre des échanges aux arrêts Fonctions des lignes Localisation Type de ligne Fonction Massification Centre et Hyper centre TCSP Ecoulement des voyageurs Connexion Diffusion Majeure De maillage Majeure Secondaire Centre et Hyper centre Bus en radiale ou diamétrale Centre (hors hyper centre) Bus en rocade ou desserte de quartiers secondaires Ecoulement des voyageurs et accès à des lignes de massification Périphérie/ Périurbain jusqu'au Centre Périphérie/ Périurbain Tous types de lignes de bus Accès à des lignes de massification Equilibre des échanges aux arrêts Equilibre relatif Variable Fort déséquilibre

16 Efficience commerciale (voyages/veh.km) 9 Efficience commerciale des lignes Enquête Origine/Destination 2008 Lignes de transport public urbain

17 2 Mesure de la performance sociale

18 Méthodologie Mesurer l attractivité d une ligne sur une population cible Identifier des «populations cible», à partir des objectifs politiques et des segmentations de population disponibles (zones IRIS, enquêtes O/D, produits tarifaires) Calculer pour chaque ligne (zone IRIS, zone d attraction de chaque arrêt) le potentiel d une population cible Calculer (enquête O/D) le nombre de voyages réalisés par cette population cible sur la ligne en question (trajets directs et en correspondance) En déduire le nombre de voyages par personne de la population cible

19 Le rôle social des lignes Identifier les groupes cibles Jeunes /personnes âgées âge Faibles revenus statut, ressources Deux indicateurs Part des résidents desservis effectuant des voyages Part des usagers en correspondance sur la ligne Potentiel Résidents Correspondance

20 Montpellier 2008 Nombre de voyages par résident desservi et par an hors correspondance (le motif origine ou destination est le domicile) Voyages /hab./an = 195 Ligne Actifs Scolaires / Autres Chômeurs Retraités occupés Etudiants inactifs < nc nc nc nc nc > nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc nc

21 3 Mesure de la performance de décongestion

22 L efficacité en décongestion Objectif : mesurer la contribution d une ligne à la réduction de la congestion Combien de déplacements VP en heure de pointe sont-ils potentiellement évités? Les «non-captifs» : Déplacements domicile / travail en heures de pointe Ayant le permis de conduire Disposant d une voiture Travaillant dans l agglomération Distance de déplacement supérieure à 3,5 km

23 Efficacité en décongestion Déplacements de plus de 3,5 km évités en heures de pointe toutes choses égales par ailleurs Montpellier Toulouse Déplacements domicile-travail des non captifs Nombre de véhicules évités Véhicule.km évités en heure de pointe par jour km km

24 4 Mesure de la performance environnementale

25 Objectif L efficience environnementale Quelle est la contribution d une ligne pour éviter des déplacements VP source d émissions? Méthodologie : Mesurer les voyageurs.km sur le réseau à partir de l enquête O/D et des distances inter-arrêts Identifier les déplacements longs (qui seraient faits en voiture) et courts (alternative en deux roues ou marche) Calculer les voitures.km évités Mesurer l impact en termes d émissions

26 Distance moyenne par voyage Efficience et distance moyenne par voyage 12,0 11, ,0 9,0 8,0 7,0 6,0 5,0 4,0 3,0 2, ,0 0,0 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 Voyage par véhicule.km

27 Ratio des consommations totales estimées TC/VP Efficience environnementale des lignes 3 2,75 Rapports des consommations TC/VP 17,0 5,0 5,5 11,5 2,5 2,25 2 1,75 1,5 1,25 1 0,75 0,5 0, Lignes

28 5 Poursuite du travail

29 Les prochaines étapes Poursuivre l analyse Quelques chiffres surprenants, liés au mode de calcul et aux hypothèses retenues Proposer une synthèse Efficience Commerciale / Efficacité par ligne Confronter les résultats avec les AOT partenaires Intérêt de ce type de diagnostic sur le plan opérationnel Pertinence des résultats pour une optimisation des réseaux Validation externe Application de la méthodologie sur d autres réseaux : les résultats seront-ils cohérents?

30 Merci!

Typologie des lignes au sein d un réseau. Centre et Hyper centre. Centre (hors hyper centre)

Typologie des lignes au sein d un réseau. Centre et Hyper centre. Centre (hors hyper centre) MESURE DE LA PERFORMANCE DES LIGNES DE TRANSPORT PUBLIC URBAIN APEROL Amélioration de la Performance Economique des Réseaux par l Optimisation des Lignes Rapport PREDIT GO 6 Politiques de Transport Faivre

Plus en détail

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports PST Rhône-Alpes Février 2014 Les hypothèses de départ Optimisation

Plus en détail

Méthode d éd. évaluation de la performance du réseau r

Méthode d éd. évaluation de la performance du réseau r Méthode d éd évaluation de la performance du réseau r de transport en commun de l aggloml agglomération grenobloise Lucas Ippoliti 16ème journée e doctorale de l AFITL 28 juin 2011 1 Plan de l exposl exposé

Plus en détail

Evolution des Contrats de Délégation de Service Public

Evolution des Contrats de Délégation de Service Public Evolution des Contrats de Délégation de Service Public Commission Financement Tarification du GART Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports juin 2011 Le contrat entre l AO et l exploitant

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières

Plus en détail

Observatoire de la mobilité 2014

Observatoire de la mobilité 2014 Observatoire de la mobilité 2014 Sondage réalisé par l IFOP en septembre 2014. 2000 Français âgés de 18 ans contactés et 1000 utilisateurs interrogés Echantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

Le Pays d Aubagne et de l Etoile

Le Pays d Aubagne et de l Etoile Le Pays d Aubagne et de l Etoile Depuis le 1 er janvier 2009 : 12 communes et 101 253 habitants Les Bus de l agglo, c est : - un réseau exploité dans le cadre d une DSP confiée en août 2007 aux Autobus

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Décembre 2011 Par Florent GALLET (laboratoire ThéMA) Distances à vol d'oiseau à partir du centre-ville dijonnais Daix Plombière-lès-Dijon Fontaine-lès-Dijon

Plus en détail

MOBILITÉ. n 5. Les évolutions de la mobilité en France. Premiers enseignements

MOBILITÉ. n 5. Les évolutions de la mobilité en France. Premiers enseignements dequestions Avril 2010 MOBILITÉ n 5 Les évolutions de la mobilité en France Premiers enseignements LES ÉVOLUTIONS 1 de LA MOBILITÉ EN FrANCE Premiers enseignements L évolution de la mobilité en France

Plus en détail

De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité

De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité De l'usage de moyens de transport... À l'usage de services à la mobilité Une importante évolution de la société autour de la mobilité et des déplacements? Mobilité : nombre moyen de déplacements par personne

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL Constats et Éléments de réflexions Direction Cadre de Vie, Octobre 2009 L ENQUETE DEPLACEMENTS 2006 : ELEMENTS DE CADRAGE SUR LA MOBILITE Les «Enquêtes Ménages

Plus en détail

Pour mieux comprendre

Pour mieux comprendre Pour mieux comprendre 1. L enjeu du débat public pour le monde économique Enjeu majeur : Confirmer que le projet doit se faire et faire pencher pour le(s) scénario(s) qui desservent le mieux Orléans, capitale

Plus en détail

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement Glossaire - Lexique Vocabulaire du déplacement AOT : une Autorité Organisatrice de Transports est une collectivité publique à laquelle la loi d'orientation pour les transports intérieurs no 82-1153 du

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

un nouveau plan de transport pour le VAR

un nouveau plan de transport pour le VAR un nouveau plan de transport pour le VAR Présentation Schéma Départemental des Déplacements Procédures de consultation Mise en place du Réseau VAR LIB SCHEMA DEPARTEMENTAL DES DEPLACEMENTS Adopté par le

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

TransGironde 2012-2019 Présentation du réseau. Conseil de Mobilité du 28 Novembre 2012

TransGironde 2012-2019 Présentation du réseau. Conseil de Mobilité du 28 Novembre 2012 TransGironde 2012-2019 Présentation du réseau Conseil de Mobilité du 28 Novembre 2012 Les grandes orientations stratégiques Les valeurs les objectifs les enjeux 1 Droit au transport - l équité territoriale

Plus en détail

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Comment réaliser un plan piétons pour une ville? Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Colloque «Le Piéton au cœur de la ville» Strasbourg, le 17 octobre 2013 Pourquoi un Plan Piétons? Les chiffres-clés

Plus en détail

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Présentation des résultats définitifs Rencontres PREDIT Paris, le 27/03/2013 6T

Plus en détail

circulaire du 22 juin 2005

circulaire du 22 juin 2005 561 année service téléphone document 2005 drrh 01 55 44 27 46 RH 50 permanent circulaire du 22 juin 2005 Réévaluation des montants de remboursemement de frais de déplacement professionnel à la poste sur

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public La consommation d informations est incontrôlable 2 L enjeu sécurité dans le SI? Protéger la propriété

Plus en détail

Prospective pour un financement pérenne des Transports Publics Urbains

Prospective pour un financement pérenne des Transports Publics Urbains Prospective pour un financement pérenne des Transports Publics Urbains Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports (CNRS, Université de Lyon, ENTPE) PREDIT - Octobre 2008 Une situation

Plus en détail

La géomatique chez MTI Conseil

La géomatique chez MTI Conseil La géomatique chez MTI Conseil SIG Rail 2011 UIC Paris, le 9 juin 2011 Antoine MAGNIER Anaïs HYENNE MTI Conseil Filiale du groupe EFFIA (SNCF-Kéolis), créé en 1998 pour accompagner la SNCF et les Autorités

Plus en détail

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public

Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public Communiqué de presse Nantes, le 6 février 2010 Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public Choisie en avril 2007 dans le cadre d un appel

Plus en détail

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 DEMARCHE ET CONTEXTE DE L ETUDE p.2 La région Poitou-Charentes présente des dynamiques territoriales spécifiques et particulières

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

Infrastructures-Déplacements

Infrastructures-Déplacements Infrastructures-Déplacements Appareil productif Social Ménages-logements Démographie Morphologie Infrastructures, réseaux et axes de communication Une trame viaire en profonde mutation L aire urbaine de

Plus en détail

CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015. Classé C2 C2-Restreint

CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015. Classé C2 C2-Restreint CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015 Classé C2 C2-Restreint CONTEXTE ET ENJEUX Une organisation mise en place en 2006

Plus en détail

Quels aménagements pour mettre en place un BHNS?

Quels aménagements pour mettre en place un BHNS? Yann Dufour Jean-Gérald Crété Quels aménagements pour mettre en place un BHNS? NOS PARTENAIRES : Introduction Le 1 er septembre 2012, la ligne de BHNS de l agglomération de Saint Nazaire est inaugurée.

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Mercredi 17 octobre 2012 Dossier de presse Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Délibération D2012.10.17.1.1 : approbation de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la Grande Agglomération

Plus en détail

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Dossier de presse mercredi 17 novembre 2010 SOMMAIRE 1. Les déplacements des Francilien en transports collectifs 2 2. Part des transports collectifs

Plus en détail

Pré-projet de PDU Document de synthèse. décembre 2014

Pré-projet de PDU Document de synthèse. décembre 2014 Pré-projet de PDU Document de synthèse décembre 2014 Sommaire 1. Cadre légal du PDU 2015/2025 2. PDU 2015/2025 : Territoire et déplacements 3. Objectifs et actions du PDU 2015/2025 2 Plan de de Déplacements

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet :

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : parcourue (km) 50 80 120 150 Essence consommée (L) 4 6,4 9,6 12 a Calculer chacun des quotients suivants

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Financement durable des transports publics urbains De la prospective à l'aide à la décision

Financement durable des transports publics urbains De la prospective à l'aide à la décision COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 140 Août 2012 RECHERCHE ET INNOVATION TRANSPORT Financement durable des transports publics urbains De la prospective à l'aide à la décision Les villes françaises

Plus en détail

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens?

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? Les Girondins réalisent près de 4,7 millions de déplacements quotidiennement. La dernière vague d enquêtes déplacements (Enquêtes

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL syndicat mixte des transports pour le Rhône et l agglomération lyonnaise Rencontres AIRAL Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président

Plus en détail

L'évolution de la mobilité en France

L'évolution de la mobilité en France L'évolution de la mobilité en France Résultats de l Enquête Nationale Transports Déplacements "La mobilité des résidents français : résultats de l Enquête Nationale Transports et Déplacements de 2008"

Plus en détail

Notre implantation en Suisse et au Liechtenstein NOMBRE DE VOYAGEURS (en millions) NOMBRE DE VÉHICULES LONGUEUR DES LIGNES (en km) NOMBRE DE COLLABORATEURS moyenne ETP CHIFFRE D AFFAIRES (en millions d

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway. Transports en commun (TC) de l agglomération clermontoise

Observatoire des effets du tramway. Transports en commun (TC) de l agglomération clermontoise Observatoire des effets du tramway Transports en commun (TC) de l agglomération clermontoise Méthodologie : La logique territoriale des transports en commun urbains concerne le Périmètre des Transports

Plus en détail

Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités. Congrès de la FCM 30 mai 2008

Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités. Congrès de la FCM 30 mai 2008 Le défi de la mobilité urbaine dans les petites collectivités Congrès de la FCM 30 mai 2008 jeudi 3 juillet 1 2008 Sommaire Présentation de Sherbrooke et de la STS Les enjeux de la mobilité urbaine à Sherbrooke

Plus en détail

Thèse. Le processus de décision dans le choix modal : importance des déterminants individuels, symboliques et cognitifs.

Thèse. Le processus de décision dans le choix modal : importance des déterminants individuels, symboliques et cognitifs. Thèse pour l obtention du grade de docteur de l Université de Grenoble sous la direction de Rémi Kouabenan Spécialité ISCE/Sciences Cognitives, Psychologie et Neurocognition Le processus de décision dans

Plus en détail

agglomération grenobloise

agglomération grenobloise agglomération grenobloise agglomération grenobloise Sommaire Méthode... 5 Pourquoi s intéresser à la mobilité? 6 Une vision globale des pratiques de déplacements...6 Accompagner l élaboration des politiques

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du TGV Sud-Est à l horizon de 10 ans

L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du TGV Sud-Est à l horizon de 10 ans L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du Sud-Est à l horizon de 10 ans Marc Perez, Eric Hérouin, Fabien Guérin Transport Technologie-Consult Karlsruhe GmbH Les compagnies aériennes ont opté depuis

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Les transports à la demande en France

Les transports à la demande en France Les transports à la demande en France Le certu : missions Transports : en France mission confiée aux AOTU Chiffres-clés, enjeux du transport à la demande Un fonctionnement modulable Les spécificités de

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence

Plus en détail

Les cartes de Bruit. Recueil des données du trafic aérien. La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49. Service Technique de l Aviation Civile

Les cartes de Bruit. Recueil des données du trafic aérien. La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49. Service Technique de l Aviation Civile La a Mise en œuvre de la Directive 2002-49 Les cartes de Bruit Recueil des données du trafic aérien Service Technique de l Aviation Civile François WATRIN Recueil et mise en forme des données du trafic

Plus en détail

SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS

SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS SECTEUR CENTRE-VILLE Privilégier l offre à disposition de la clientèle des commerces et services du centre-ville (vitalité économique à préserver). Maintenir une offre adéquate pour les habitants du centre-ville.

Plus en détail

Communauté Urbaine de Strasbourg Un esprit pionnier pour des transports toujours en pointe

Communauté Urbaine de Strasbourg Un esprit pionnier pour des transports toujours en pointe Capitale européenne Communauté Urbaine de Strasbourg Un esprit pionnier pour des transports toujours en pointe Tramway Vélo Véhicules innovants Et demain? Située au cœur de l Europe, sur le Rhin, la capitale

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010 agora E T U D E S urbanisme environnement planification mobilité espace public Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement 26 rue Montagne aux Anges B 1081 Bruxelles

Plus en détail

La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

La  France en villes  : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation. Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 2 Aménager et développer le territoire français Question 2 La France en villes Cours 1 La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

Plus en détail

Réseaux de transport en commun et morphologie des territoires

Réseaux de transport en commun et morphologie des territoires Réseaux de transport en commun et morphologie des territoires Journées d échanges sur la mobilité urbaine 30 mars 2015 1 CONTENU DE L ÉTUDE! Rapport de recherche sur la typologie et la desservabilité des

Plus en détail

Plan marche de Plaine Commune

Plan marche de Plaine Commune 1 Plan marche de Plaine Commune 7 e séminaire DUEE / RSTT du CEREMA & du CNFPT Mobilité / Aménagement / Qualité de l air : Comment les articuler au service de la santé? 26 novembre 2015, Lyon Espascaf

Plus en détail

Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de

Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de constat tirés du diagnostic, des questions essentielles

Plus en détail

C. Montano et D. Marquois Prédiction de trafic à 1h et gestion de trafic urbain : quels usages possibles? NOS PARTENAIRES :

C. Montano et D. Marquois Prédiction de trafic à 1h et gestion de trafic urbain : quels usages possibles? NOS PARTENAIRES : C. Montano et D. Marquois Prédiction de trafic à 1h et gestion de trafic urbain : quels usages possibles? NOS PARTENAIRES : Pourquoi la régulation de trafic va devenir un outil majeur de la mobilité urbaine?

Plus en détail

Liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire Modélisation de trafic. COTITA du 22 janvier 2013

Liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire Modélisation de trafic. COTITA du 22 janvier 2013 Liaisons nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire Modélisation de trafic COTITA du 22 janvier 2013 1 Sommaire Eléments de contexte / présentation du projet Scénarios Contexte socio économique Projet de

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles»

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» Volet mobilité-déplacements Après-midi-Débats Grand-Quevilly - 3 novembre 2014 Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Ce document a été réalisé par l auat

Ce document a été réalisé par l auat Ce document a été réalisé par l auat SOMMAIRE 1 - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ET OBJECTIFS DU PDU 2 2 - DEMARCHE D ELABORATION RETENUE POUR OPTIMISER LA MAITRISE DES DEPLACEMENTS VP : ETUDE MULTIMODALE 4 2.1

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008 Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 28 mai 2008 ETHEL II - Energie Transports Habitat Environnement Localisations - Phase II. Jean-Louis ROUTHIER, Charles RAUX,, Laboratoire d'economie

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité Dossier de presse - Lundi 21 octobre 2013 1 La ligne nouvelle Provence Côte d Azur (carte en annexe) Le contexte de la

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE DIAGNOSTIC GAZ À EFFET DE SERRE VULNÉRABILITÉ TERRITOIRE PRÉCARITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE ÉNERGIE VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE VULNÉRABILITÉ GAZ À EFFET DE SERRE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGIE

Plus en détail

Etude générale de mobilité pour le développement des transports collectifs du Pays de Saint-Omer

Etude générale de mobilité pour le développement des transports collectifs du Pays de Saint-Omer Etude générale de mobilité pour le développement des transports collectifs du Pays de Saint-Omer Formalisation d une structuration des besoins en déplacements et de l offre à l échelle du Pays de Saint-Omer

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

Montpellier à 30 km/h

Montpellier à 30 km/h Montpellier à 30 km/h Un rêve passéiste ou une voie d avenir pour une ville à taille humaine? Marc le Tourneur Expert mobilité - Collectif Montpellier Ville 30 16 janvier 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Réflexions

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 CONCLUSIONS MOTIVEES DE L ENQUETE PUBLIQUE CONCLUSIONS MOTIVEES Enquête Publique sur le projet de Plan de

Plus en détail

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015 L hôtellerie en Alsace en 2014 Juin 2015 1 Principales données.. 3 Remarques.. 6 L offre dans l hôtellerie. 10 La fréquentation. 13 Les nuitées 14 La taux d occupation 27 Prix moyen, revenu par chambre,

Plus en détail