Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs"

Transcription

1 Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs 1

2 Sommaire Préambule p. 3 Démarche pour la création d un jardin d éveil p. 4 Réglementation Procédure de création d un jardin d éveil Fonctionnement Conditions de sécurité p. 4 p. 4 p. 6 p. 7 Modalités de financement p. 9 De la caisse d allocations familiales De la mutuelle sociale agricole Franche-Comté Du Conseil général du Doubs Autres financements p. 9 p. 9 p. 10 p. 10 Vos contacts p. 11 2

3 Préambule Le présent guide élaboré conjointement par le Conseil général, la Caisse d Allocations Familiales du Doubs et la Mutualité Sociale Agricole de Franche-Comté a pour ambition d accompagner les éventuels promoteurs dans l élaboration de leur projet. Le porteur de projet et/ou le gestionnaire du jardin d éveil devront se rapprocher, en amont de la création, de l un de ces partenaires. Les 3 institutions, outre l apport d expertises et de financements, procéderont à une validation concertée du projet, puis au suivi et à l évaluation du jardin d éveil, dans le cadre d une instance technique départementale. Responsables politiques, responsables associatifs, professionnels et parents y trouveront : les démarches à effectuer pour la création d un jardin d éveil (réglementation, conditions de sécurité ), les financements qui peuvent être sollicités auprès de la Caisse d Allocations Familiales du Doubs, de la Mutualité Sociale Agricole Franche-Comté et du Conseil général du Doubs. La définition du jardin d éveil Le jardin d éveil est une réponse complémentaire à l accueil effectué par les établissements d accueil du jeune enfant. Il doit faciliter l éveil progressif de l enfant et son développement dans tous ses aspects (socialisation, langage, intellectuel). Le jardin d éveil est dédié aux enfants âgés de 2 à 3 ans révolus et pour un accueil de 9 à 18 mois maximum. C est un accueil organisé sur la base minimale de 2 unités de 12 places. Toutefois, en milieu rural, la capacité peut-être limitée à 1 unité. Le porteur de projet peut être : > une commune, > une administration, > un établissement public, > une association à but non lucratif, > un organisme mutualiste, > une entreprise. Il est souhaitable d adosser les locaux du jardin d éveil à un établissement d accueil jeunes enfants ou à une école maternelle permettant d envisager la mutualisation des moyens tant financier qu en personnel. 3

4 Démarche pour la création d un jardin d éveil Réglementation Source : guide méthodologique lettre circulaire n CNAF Art. R Code de la santé publique Circulaire n Direction des politiques familiales et sociales Décret du 7 juin 2010 relatifs aux établissements et services d accueil des enfants de moins de six ans qui est venu préciser le cadre réglementaire des jardins d éveil. Il fixe la qualification et le niveau d expérience du personnel chargé de la direction et de l encadrement. Il impose un taux d encadrement d un professionnel pour douze enfants. Procédure de création d un jardin d éveil Diagnostic et étude de besoins Au préalable à toute demande de création d un jardin d éveil, le porteur de projet doit se rapprocher des institutions (CAF, MSA, CG) qui l accompagneront dans l étude de besoins et dans l élaboration du diagnostic local. Constitution du dossier d agrément Les projets devront être adressés à la Caisse d Allocations Familiales du Doubs ou la Mutualité Sociale Agricole dont vous dépendez. Après instruction du dossier par la CNAF, la sélection sera effectuée par un jury national sous l égide du Ministère en charge de la famille. L expérimentation ( ) ne portant que sur places, tous les dossiers ayant reçu un avis favorable ne seront pas nécessairement retenus par ledit jury, compte tenu du caractère limitatif des financements afférents. Les dossiers seront évalués selon la pertinence du projet, au regard du besoin des familles et des collectivités, de la qualité de l accueil proposé et du caractère innovant en termes de coopération et mutualisation. 4

5 Le dossier doit comporter : Un projet d établissement précisant le lieu d installation, la surface, la configuration des locaux et deux volets: > > Un projet éducatif pour l accueil, le soin, le développement, l éveil et le bien être des enfants. Un projet social «précisant notamment les modalités prévues pour faciliter ou garantir l accès aux enfants de familles connaissant des difficultés particulières». Un règlement de fonctionnement : > L amplitude horaire et annuelle y sera précisée, ainsi que le personnel envisagé et le nombre de places. Il comprendra également un projet de planning quotidien. > Les coopérations entre les différents acteurs concernés par l accueil du jeune enfant, ainsi que les mutualisations possibles tant en termes de local que de personnel devront y figurer. Le nombre de jours et d heures d ouverture doit être supérieur aux horaires d accueil de l école maternelle. Une ouverture sur le temps des vacances scolaires est nécessaire ainsi que les mercredis. Commission de sécurité Dans la mesure où un jardin d éveil est considéré comme un établissement recevant du public (ERP), il convient de solliciter l avis du service départemental d incendie et de secours (SDIS). Celui-ci indiquera aux postulants si les locaux choisis relèvent d une classification de type 4 ou 5. Les exigences de sécurité étant plus élevées pour un établissement de classe 4 qu un établissement de classe 5, ceci influera directement sur le coût des travaux à prévoir. Autorisation d ouverture ou agrément Si le projet est validé par le jury national, le porteur de projet devra solliciter auprès du Président du Conseil général son autorisation, s il est de droit privé, ou son avis, s il est de droit public. Une convention sera alors signée entre les différents partenaires du projet (Président du Conseil général, la commune d implantation, la Caisse d Allocations Familiales du Doubs, la Mutualité Sociale Agricole Franche-Comté et le porteur du projet). Elle précisera les objectifs du projet, la contribution et le rôle de chacun, la durée de l expérimentation. Après 1 an de fonctionnement, une évaluation sera effectuée. 5

6 Fonctionnement Gestionnaire Il pourra être : une collectivité publique une personne de droit privé, à but lucratif ou non Encadrement L encadrement des enfants devra être assuré par la présence de deux professionnels pour un effectif de 4 à 12 enfants maximum. Chaque jardin d éveil de 24 places devra recruter un Éducateur Jeunes Enfants qui pourra, par ailleurs, assurer la direction de la structure s il dispose de 3 ans d expérience. Pour les structures accueillant moins de 12 enfants, un éducateur jeunes enfants pourra être employé à temps partiel et en coopération avec une autre structure petite enfance. Au moment des repas, le personnel sera renforcé grâce à l organisation des plannings. Le directeur assurera la responsabilité de la structure à raison d un quart temps par tranche de 24 places (soit en moyenne 8,5 heures par semaine). Les fonctions de direction peuvent être assurées par un éducateur jeunes enfants, une puéricultrice ou un professeur des écoles justifiant de 3 ans d expérience auprès des jeunes enfants. Par dérogation, la gestion seule, sans la garde d enfant pourra être attribuée à une infirmière, un personnel administratif, un titulaire d un brevet d aptitude aux fonctions de direction. Personnel Les professionnels recrutés devront être pour moitié titulaires d une des qualifications suivantes : Éducateur jeunes enfants Puéricultrice Infirmière Psychomotricienne Auxiliaire de puériculture Professeur des écoles 6

7 Les autres professionnels pourront être: Titulaire d un CAP petite enfance Assistant maternel ayant au moins 5 ans d expérience Titulaire du BEP sanitaire et social Titulaire d un BAFA à option petite enfance Auxiliaire de vie sociale Conditions de sécurité Sécurité extérieure Espaces de jeux extérieurs sécurisés et fermés (clôture solide, non dangereuse, pas de barreaux horizontaux). Sécurité intérieure Garde-corps : dans un bâtiment d habitation, aux étages autres que le rez-de-chaussée, le garde-corps des balcons, terrasses, galeries ou loggias et mezzanines doit avoir une hauteur d au moins 1 m. Les fenêtres situées aux étages n ouvrant pas sur un balcon, une terrasse ou une galerie, et dont la partie basse est à une hauteur inférieure à 90 cm, doivent être équipées d une barre d appui située à 1 m du plancher et munies d un élément de protection. Escaliers : Protection des escaliers au-delà de 3 marches. Pas d escalier sans contremarche. Portes : sécurisées si elles ouvrent sur un espace dangereux (clef ou fermeture inversée), poignées en hauteur. Chauffage : cheminée protégée (pare-feu) : protection fixe ou protection de l accès à la cheminée, fourneau, poêle Four : à paroi froide ou paroi protégée. Eau : la température de l eau ne doit pas dépasser 45 degrés. Électricité : prises normalisées ou protégées (cache-prise). Appareillage électrique : hors de portée des enfants. Produits dangereux y compris cosmétiques et médicaments (voir pictogramme) : dans armoire en hauteur ou fermée à clef et clef enlevée. Ustensiles dangereux : hors de portée des enfants. Matériel de puériculture et jouets : aux normes en fonction de l âge. CE NF. 7

8 Plantes toxiques (dieffenbachias, cactées, pommier d amour, lierre, troène, gui, chèvrefeuille) : hors de portée des enfants. Salle de bains WC : non accessibles aux enfants de moins de 2 ans. Cuisine : produits toxiques, ménagers, ustensiles tranchants, dangereux, hors de portée des enfants. Dans tous les cas, le médecin de PMI de secteur peut être consulté. Il apportera toutes les précisions nécessaires sur les normes applicables. Il pourra aussi, dès la phase de conception donner son avis sur les aménagements envisagés et donner des conseils utiles dans l élaboration du projet. 8

9 Modalité de financement De la Caisse d Allocations Familiales À l investissement Il est de par place. Les fonds sont prévus pour des locaux déjà existants dans le cadre d une rénovation ou d un aménagement. Au fonctionnement Il est recommandé que le prix de revient annuel soit d environ la place. Le financement assuré principalement par La branche famille de la CAF est estimé à en moyenne par place, uniquement pour les enfants âgés de 2 à 3 ans révolus, sous conditions de la participation des familles en fonction de leurs ressources (barème PSU). De la Mutualité Sociale Agricole de Franche-Comté La participation financière de la MSA, à concurrence d un maximum de , serait dédiée aux investissements nécessaires au fonctionnement du jardin d éveil sous réserve du respect de deux conditions cumulatives : Le projet de jardin d éveil a été retenu par le comité national qui préside l expérimentation des jardins d éveil, ce qui implique son adéquation avec le cahier des charges. Le jardin d éveil doit être implanté sur un territoire où la présence de familles agricoles avec enfants à charge est significative (supérieur à 50 % du taux départemental). 9

10 Du Conseil général du Doubs À l investissement Dans le cadre des dotations aux projets territoriaux, le conseil général du Doubs peut aider les projets des collectivités lors de la construction ou la rénovation de structures pour la petite enfance. Pour tout renseignement s adresser à la Direction du Développement et de l Appui aux Territoires (DDAT) au numéro suivant : Au fonctionnement Une aide dégressive à la création de places dans les structures Petite Enfance est attribuée sur 3 ans, en fonction du nombre d habitants de la commune et de son taux de subvention. Elle est au maximum de par place la première année, de 800 la deuxième année et de 500 la troisième année. Une aide à l accueil d un enfant porteur de handicap est également possible. Un dossier de subvention est à demander au service de Protection Maternelle et Infantile au numéro suivant : Autres financements possibles > Conseil Régional > Agence de la cohésion sociale et de l égalité > Fonds européens > Entreprise 10

11 Vos contacts Caisse d Allocations Familiales du Doubs 3 rue Léon Blum MONTBELIARD Cedex Téléphone (secrétariat pôle développement) : Conseil général du Doubs Pôle solidarités et cohésion sociale Direction enfance famille Service de protection maternelle et infantile 18 rue de la Préfecture BESANÇON Téléphone : Direction du développement et de l appui aux territoires Service habitat et logement 15 rue de la Préfecture BESANÇON Téléphone : Site internet : Mutualité Sociale Agricole Franche-Comté Service Territoires Solidarités et Vie Institutionnelle 13, avenue Elisée Cusenier BESANÇON CEDEX 9 Téléphone : Les Relais Assistantes Maternelles (RAM) du département (voir plaquette jointe) 11

12 12 Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs

Guide pour la création d une micro-crèche

Guide pour la création d une micro-crèche Guide pour la création d une micro-crèche Guide du porteur de projet www.doubs.fr 1 Sommaire Préambule p. 2 Introduction p. 2 Démarche pour la création d une micro-crèche p. 3 Réglementation Procédure

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

tout savoir sur les MICRO-CRECHES

tout savoir sur les MICRO-CRECHES A tout savoir sur les JUIN 2013 Les micro-crèches constituent un mode d accueil collectif du jeune enfant en pleine expansion. Le Service de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Conseil Général

Plus en détail

Missions Conditions d accueil Fonctionnement

Missions Conditions d accueil Fonctionnement Crèche collective : accueil régulier collectif : Accueille à temps complet ou à temps partiel et de façon régulière les enfants de moins de 4 ans. La crèche peut aussi répondre à un besoin ponctuel particulier

Plus en détail

Appel à projets Création de places de crèches sur la commune de Marseille

Appel à projets Création de places de crèches sur la commune de Marseille Appel à projets Création de places de crèches sur la commune de Marseille 1 - Le Contexte Le Gouvernement a décidé la mise en œuvre d un pacte de sécurité et de cohésion sociale pour Marseille mobilisant

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

CRÉATION d une MICRO CRÈCHE

CRÉATION d une MICRO CRÈCHE Guide pour la CRÉATION d une MICRO CRÈCHE en Savoie Guide de procédure - Septembre 2012 0 Sommaire Informations générales Qu est ce qu une micro-crèche? p. 2 Qui peut gérer une micro-crèche? p. 2 Qui peut

Plus en détail

Guide référentiel. Relais assistants maternels

Guide référentiel. Relais assistants maternels informer accompagner animer Guide référentiel Relais assistants maternels Préambule 4 Les missions du Ram 6 Les acteurs du projet du Ram 8 L inscription du Ram dans la politique petite enfance 10 Le projet

Plus en détail

Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant. La prestation de service unique Mode d emploi

Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant. La prestation de service unique Mode d emploi Financement du fonctionnement des équipements d accueil du jeune enfant La prestation de service unique Mode d emploi Action sociale - Aides aux partenaires Juin 2011 Mise à jour octobre 2011 2 Sommaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

REFERENTIEL DEPARTEMENTAL DE CREATION DE MICRO-CRECHES

REFERENTIEL DEPARTEMENTAL DE CREATION DE MICRO-CRECHES REFERENTIEL DEPARTEMENTAL DE CREATION DE MICRO-CRECHES Edition 2015 Commission Départementale de l Accueil des Jeunes Enfants CDAJE 38 1 MICRO-CRECHES Ce sont des micro structures dont le personnel est

Plus en détail

Gestion Agglomération d Agen. Gestion UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) ÉDITO SOMMAIRE. 75 Assistantes Maternelles.

Gestion Agglomération d Agen. Gestion UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) ÉDITO SOMMAIRE. 75 Assistantes Maternelles. LIVRET D ACCUEIL L Agglomération d Agen vous présente ses structures Petite Enfance-Enfance- Jeunesse. ÉDITO SOMMAIRE Petite Enfance page 3 Multi-accueil page 4 RAM page 5 Enfance page 6 ALSH page 7 Contacts

Plus en détail

FAIRE GARDER SES ENFANTS

FAIRE GARDER SES ENFANTS ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2 rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél : 03.20.12.87.30 Fax : 03.20.12.87.31 http:// www.crij-npdc.fr FAIRE GARDER SES

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN

PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN PROJET D ETABLISSEMENT DES MICRO-CRECHES DU PAYS DE BLAIN 1. DESCRIPTION DES ETABLISSEMENTS 1) Gestionnaire Communauté de Communes du Pays de Blain 1, avenue de la Gare BP29 44130 Blain Tel : 02 40 79

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissement expérimental Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissements expérimentaux, généralités Article R2324-47 du code de la santé publique (Décret nº 2007-230 du 20 février 2007

Plus en détail

CADRE REFERENTIEL DEPARTEMENTAL

CADRE REFERENTIEL DEPARTEMENTAL CADRE REFERENTIEL DEPARTEMENTAL relatif aux établissements et services d accueil des enfants de moins de six ans en Dordogne A l usage des porteurs de projets Conseil départementel de la Dordogne Délibération

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

le guide des 0-5 ans

le guide des 0-5 ans orvault le guide des 0-5 ans édito Sur la ville d Orvault, l ensemble de l accueil de la petite enfance représente 181 places d accueil collectif et 350 places d accueil chez les assistantes maternelles

Plus en détail

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY Édition / décembre 2015 www.ville-gentilly.fr RÉUNIONS D INFORMATION sur les modes d accueil Petite enfance le DEUXIÈME JEUDI de chaque mois à 17 h 45 Si le

Plus en détail

Le Plan Petite Enfance présenté par le Gouvernement en novembre 2006 a initié une nouvelle formule d'accueil expérimentale "micro-crèches".

Le Plan Petite Enfance présenté par le Gouvernement en novembre 2006 a initié une nouvelle formule d'accueil expérimentale micro-crèches. Dossier pour la création à titre expérimental d une mini structure d accueil de jeunes enfants en Lot-et-Garonne Le cadre de référence Article R.2324-47 du Code de la Santé Publique Décret n 2010-613 du

Plus en détail

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 1 2 SOMMAIRE L ACCUEIL COLLECTIF L ACCUEIL INDIVIDUEL POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR POUR LES ACCUEILS MUNICIPAUX LES LIENS

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Réunions d'information Gestionnaires ALSH. 17 et 19 juin 2015 à Toulouse. Bienvenue

Réunions d'information Gestionnaires ALSH. 17 et 19 juin 2015 à Toulouse. Bienvenue Réunions d'information Gestionnaires ALSH 17 et 19 juin 2015 à Toulouse Bienvenue INTRODUCTION Depuis plus de 30 ans, la branche Famille soutient les temps libre et les loisirs des enfants dans l objectif

Plus en détail

La petite enfance dans le Puy-de-Dôme. Données statistiques

La petite enfance dans le Puy-de-Dôme. Données statistiques La petite enfance dans le Puy-de-Dôme > L accueil du jeune enfant dans le Puy-de-Dôme en 2011 Données statistiques SOMMAIRE > LES ENFANTS DE MOINS DE 4 ANS ET LEURS FAMILLES p 4 Une fécondité française

Plus en détail

ANNEXES. Annexe 1 textes réglementaires. Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement

ANNEXES. Annexe 1 textes réglementaires. Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement ANNEXES Annexe 1 textes réglementaires Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement Annexe 3 où trouver des informations? Contacts Annexe 4 Convention départementale

Plus en détail

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES LA SCOP E2S Acteur de l économie sociale et solidaire, E2S Développement s inscrit dans une recherche d innovation sociale pour répondre à des

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

GUIDE DES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS (M.A.M.) à l usage des porteurs de projet

GUIDE DES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS (M.A.M.) à l usage des porteurs de projet GUIDE DES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS (M.A.M.) à l usage des porteurs de projet 1 2 Sommaire : I. Définition d une M.A.M. (P. 4) 1) Les textes (Page 4) 2) Une expérience d accueil souhaitée pour la

Plus en détail

pour la création de structures d accueil petite enfance dans le département de la Vienne «du concept à la réalité» - 1 -

pour la création de structures d accueil petite enfance dans le département de la Vienne «du concept à la réalité» - 1 - pour la création de structures d accueil petite enfance dans le département de la Vienne «du concept à la réalité» - 1 - Préambule Ce document est un guide destiné aux porteurs de projets pour les aider

Plus en détail

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels Guide d élaboration d un projet Créer une Maison d Assistants Maternels 2 Créer une Maison d Assistants Maternels - Guide d élaboration d un projet Sommaire Les principales dispositions de la loi......................................

Plus en détail

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM)

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) Avis Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) 1- Objet de l appel à projet : APPEL A PROJET CRÉATION DE 15 PLACES (3X5

Plus en détail

Règlement intérieur de l Accueil de Loisirs sans Hébergement

Règlement intérieur de l Accueil de Loisirs sans Hébergement soit : - 1 animateur pour 8 enfants de 3 à 6 ans - 1 animateur pour 12 enfants de 6 à 12 ans Règlement intérieur de l Accueil de Loisirs sans Hébergement Comme indiqué dans ses statuts, la Communauté de

Plus en détail

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED.

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED. Cahier des charges relatif à la création par extension de 7 places de SESSAD ou d IME (semi-internat) à destination de jeunes enfants de 3 à 6 ans avec autisme et autres TED et accompagnés au sein d une

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY

RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES MONTMORENCY 7 rue de Bouvines 14200 Hérouville Saint Clair Tel : 02.31.95.24.10 1 SOMMAIRE CHAPITRE I... 3 PRESENTATION ET MISSIONS... 3 DU RELAIS ASSISTANTES

Plus en détail

Règlement intérieur de la halte - garderie

Règlement intérieur de la halte - garderie Règlement intérieur de la halte - garderie Préambule : Ce règlement intérieur s inscrit dans l esprit du projet éducatif des élus La Halte-garderie «Les Petits Pas Tapons» est une structure intercommunale

Plus en détail

enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu

enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu AIDES EN CAS D ACCIDENT DU TRAVAIL MARITIME, DE MALADIE PROFESSIONNELLE, DE MALADIE OU DE GROSSESSE

Plus en détail

Profil de poste et dictionnaire de compétences. Animateur d un relais assistants maternels

Profil de poste et dictionnaire de compétences. Animateur d un relais assistants maternels informer animer accompagner Profil de poste et dictionnaire de compétences Animateur d un relais assistants maternels PRESENTATION DU PROFIL DE POSTE LE CONTEXTE Les Relais assistants maternels (Ram) ont

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES Gestionnaire de l activité et contacts Le Centre de loisirs et l espace jeunes est géré par l Association Départementale des Francas

Plus en détail

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide d accueil petite enfance Pôle sanitaire social SOMMAIRE 2 Mode d accueil p.3 La crèche collective ou «accueil collectif régulier»

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO»

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO» REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO» Chaque enfant est unique. Bien qu il soit accueilli au sein d une collectivité, le souci de l équipe éducative demeure celui de

Plus en détail

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr PETITE ENFANCE L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux www.montigny78.fr Edito Afin d aider les ignymontains, parents ou futurs parents à concilier leur vie professionnelle, familiale et sociale,

Plus en détail

Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR

Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR Contexte : Les élus communautaires ont souhaité que les attributions des places en crèches se fassent dans la plus

Plus en détail

L autorisation de création, de transformation et d extension

L autorisation de création, de transformation et d extension Mois AAAA Mois mars AAAA 2011 Etablissements et services sociaux et médico-sociaux et lieux de vie et d accueil de création, de transformation et d extension En bref Depuis la loi du 30 juin 1975 relative

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Les enfants se retrouvent dans un lieu qu'ils découvrent puis connaissent pour passer ensemble un temps d éveil.

Les enfants se retrouvent dans un lieu qu'ils découvrent puis connaissent pour passer ensemble un temps d éveil. Définition de l accueil La Communauté de Communes Rurales du Beauvaisis, par les actions de son centre d'animation agréé "centre social", cherche à développer et à promouvoir les différents modes d'accueil

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES

LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES LIVRET D ACCUEIL DES STAGIAIRES Tout d abord bienvenue au «pré-câlin». Vous allez être accueillis en stage pour une durée plus ou moins longue. Ce stage va être l occasion pour certains de découvrir le

Plus en détail

Accès aux places d accueil régulier

Accès aux places d accueil régulier Le Multi-accueil «La garenne» est un établissement d accueil de jeunes enfants de 3 mois à 4 ans. L accueil des enfants de 4 à 6 ans est possible uniquement pour les enfants qui auraient fréquenté la structure

Plus en détail

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le)

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) N 13394*02 Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) Notice Vous allez faire une demande d agrément ou de renouvellement d agrément pour exercer la profession d assistant(e) maternel(le); ce métier

Plus en détail

MULTIACCUEIL. A conserver par la famille SOMMAIRE

MULTIACCUEIL. A conserver par la famille SOMMAIRE MULTIACCUEIL A conserver par la famille SOMMAIRE INTRODUCTION P. 2 Article 1 : Conditions générales de pré-inscription et d admission p. 3 1.1 Pré-inscription p. 3 1.2 Admission en accueil régulier p.

Plus en détail

Office Public de l Habitat 11 rue du Clon - B.P. 70146 49001 - ANGERS Cedex Tél. : 02.41.81.68.00. Estimations :

Office Public de l Habitat 11 rue du Clon - B.P. 70146 49001 - ANGERS Cedex Tél. : 02.41.81.68.00. Estimations : Office Public de l Habitat 11 rue du Clon - B.P. 70146 49001 - ANGERS Cedex Tél. : 02.41.81.68.00 Avis d appel public à la concurrence pour le marché suivant, passé en application des articles 60, 61,

Plus en détail

Ce livret est destiné à :

Ce livret est destiné à : 2 PRÉAMBULE Ces dernières années, l offre de garde des jeunes enfants s est considérablement développée. Maillant l ensemble du territoire de l Allier, 2 400 assistant(e)s maternel(le)s et 900 places d

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE L ASSISTANT MATERNEL NOUVELLEMENT AGREE ET LA CAF

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE L ASSISTANT MATERNEL NOUVELLEMENT AGREE ET LA CAF CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE L ASSISTANT MATERNEL NOUVELLEMENT AGREE ET LA CAF Entre : l assistant maternel nouvellement agréé ci-dessous désigné : Civilité :... Prénom :... Nom :... né(e) le

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe PETITE ENFANCE STRUCTURES D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Multiaccueil Blé en Herbe à ChâteauneufsurSarthe Structure collective de 36 places Fonctionnement : 1/ Accueil Régulier : «Crèche» Accueil d enfants âgés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES Ville de Gagnac sur Garonne 1 1 - Définition Le Relais est un service municipal gratuit. C est un lieu d information, d aide pour les parents employeurs

Plus en détail

Pôle Éducation Formation Loisirs

Pôle Éducation Formation Loisirs UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES Pôle Éducation Formation Loisirs EDU-SM-BJ-CM Paris, lundi 30 mars 2010 Note sur lles changements récents en matiière de petiite enfance Point sur : - l expérimentation

Plus en détail

I. PRESENTATION DU MULTI ACCUEIL PETITE ENFANCE

I. PRESENTATION DU MULTI ACCUEIL PETITE ENFANCE Règlement de fonctionnement - Multi Accueil Petite Enfance Date d application : au 1 er septembre 2014 Le propose sur la commune de Chalamont et à l attention de l ensemble des familles de la Communauté

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES entre l assistant(e) maternel(le) nouvellement agréé(e) et la Caisse d allocations familiales des Bouches du Rhône

CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES entre l assistant(e) maternel(le) nouvellement agréé(e) et la Caisse d allocations familiales des Bouches du Rhône CHARTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES entre l assistant(e) maternel(le) nouvellement agréé(e) et la Caisse d allocations familiales des Bouches du Rhône Service courrier 13348 MARSEILLE cedex 20 Tél. 0 810

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

Sommaire. Accueil régulier... 14. Accueil occasionnel... 4 Laigné St Gervais en Belin... 4 Ecommoy... 4 Moncé en Belin... 4

Sommaire. Accueil régulier... 14. Accueil occasionnel... 4 Laigné St Gervais en Belin... 4 Ecommoy... 4 Moncé en Belin... 4 Règlement de fonctionnement Structures Petite Enfance De septembre 2014 à août 2015 Au Pays des Lutins Multi accueil Ecommoy La Compagnie des Doudous Multi Accueil Laigné St Gervais en Belin Les Bouts

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE A L ATTENTION DES PARENTS GESTIONNAIRES :

GUIDE PRATIQUE A L ATTENTION DES PARENTS GESTIONNAIRES : GUIDE PRATIQUE A L ATTENTION DES PARENTS GESTIONNAIRES : INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION DE LA STRUTURE : LES STATUTS LE FONCTIONNEMENT LES PARTENAIRES LES OBLIGATIONS LE CALENDRIER Ce document n est

Plus en détail

La résidence Arpage Les Primevères d Ermont

La résidence Arpage Les Primevères d Ermont La résidence Arpage Les Primevères d Ermont EHPAD Etablissement d Hébergement des Personnes Agées Dépendantes Association de Résidences pour Personnes Agées Dépendantes 110 rue du Professeur Calmette 95120

Plus en détail

Partenaires. «mon-enfant.fr» N 1 juillet 2010. La lettre aux EAJE

Partenaires. «mon-enfant.fr» N 1 juillet 2010. La lettre aux EAJE Partenaires La lettre aux EAJE N 1 juillet 2010 La CAF TOURAINE, en dehors des réunions annuelles «prestations de service» ou de réunions spécifiques souhaite faire circuler des informations portant sur

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 En gras les questions, En normal, les réponses, En italiques, les

Plus en détail

Il propose notamment : D un accompagnement dans la recherche du mode de garde adapté à votre situation,

Il propose notamment : D un accompagnement dans la recherche du mode de garde adapté à votre situation, Guide j ÉDITO «Lorsque l enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris», écrivait Victor Hugo. De nos jours, c est aussi une course contre la montre qui s engage pour les parents, qui souhaitent

Plus en détail

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES. 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES. 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DES HAUTES-ALPES 10, boulevard Georges Pompidou 05008 GAP CEDEX REGLEMENT INTERIEUR D'ACTION SOCIALE 2015 2 SOMMAIRE Titre 1 : Les Aides individuelles aux familles 3 1.

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I février 2015 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS Délibération du 18 février 2013 Service Petite Enfance Année 2013 1 SOMMAIRE 1 LES CONDITIONS D ACCUEIL 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

- Support technique -

- Support technique - QUEL ACCOMPAGNEMENT PAR LA CAF DE LA REFORME DES RYTHMES ÉDUCATIFS? - Support technique - Dans le cadre de la convention d objectif et de gestion (Cog) pour la période 2013-2017, la Cnaf s est engagée

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE GUIDE DE LA PETITE ENFANCE Ville d Ablon-sur-Seine SOMMAIRE Présentation du pôle petite enfance Les différents modes de garde Les modalités d inscription Les structures d accueil 4 4 5 6 ÉDITO Chers parents,

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04

REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04 REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04 La structure accueille des enfants de dix semaines jusque quatre ans. La capacité d accueil est

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

Créer une > maison de santé pluridisciplinaire

Créer une > maison de santé pluridisciplinaire GUIDE PRATIQUE POUR LES PORTEURS DE PROJETS Créer une > maison de santé pluridisciplinaire Quelles priorités et quelles aides en Midi-Pyrénées URCAM Midi-Pyrénées > 03/2009 Mise à jour 01/03/2009 p.1 Édition

Plus en détail

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC TERRITOIRE Maison relais Personnes en situation de précarité

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR ET TARIFS

RÉGLEMENT INTÉRIEUR ET TARIFS RÉGLEMENT INTÉRIEUR ET TARIFS Restauration Scolaire Accueil de Loisirs - Accueils périscolaires REGLEMENT --------------------------------------------------------------------------------- ADRESSE : Restauration

Plus en détail

LA MAISON DES SERVICES La Maison des Services regroupe différents services socio-culturels.

LA MAISON DES SERVICES La Maison des Services regroupe différents services socio-culturels. VILLE DE VALDAHON Pôle social LA MAISON DES SERVICES La Maison des Services regroupe différents services socio-culturels. 5 place du Général de Gaulle 25800 VALDAHON Tél. 03 81 26 04 10 mds@valdahon.com

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME SITES DE VISITES ET DE LOISIRS REGLEMENT D INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission européenne du 15 décembre 2006 concernant l application des articles

Plus en détail

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 9 ème APPEL A PROJETS Les soutiens financiers de l État en faveur des projets de R&D

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

Sergiy Timashov Fotolia.com

Sergiy Timashov Fotolia.com Sergiy Timashov Fotolia.com Règlement d Action Sociale 2010 2 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-12 Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement : prestation

Plus en détail

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône Rapport annuel situation 2011 partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité familles parentalité observatoire innovation

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE Diagnostic d accessibilité des commerces, cafés-hôtels restaurants, artisans double-inscrits dans la circonscription de la Chambre de Commerce et d Industrie de Reims et Epernay (E.R.P

Plus en détail

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS -

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre

Plus en détail