Centre de Formation d apprentis Formation Adaptée Z.A la Baume SALERNES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre de Formation d apprentis Formation Adaptée Z.A la Baume 83690 SALERNES 04.94.70.37.91-04.94.70.32.88 contact@sessad-salernes."

Transcription

1 Centre de Formation d apprentis Formation Adaptée Z.A la Baume SALERNES

2 Présentation I PRESENTATION GENERALE Le Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) Centre de Formation d Apprentis - Formation Adaptée de Salernes est situé en zone rurale, à l entrée du village de Salernes dans le Haut Var. Ce service, ouvert 211 jours par an, est rattaché à l Institut Médico Educatif de Salernes : établissement public ; Le SESSAD CFA-FA de Salernes est agréé pour 10 places. Le SESSAD CFA-FA assure un accompagnement pédagogique, thérapeutique et éducatif à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, présentant des difficultés de l apprentissage (échec scolaire), des déficiences intellectuelles légères et moyennes, des troubles de l adaptation et/ou de la personnalité. Il leur donne la possibilité : - de s insérer en milieu ordinaire de travail par la voie d un apprentissage adapté et accompagné (niveau V / CAP) - d accéder à une formation professionnelle ; - de bénéficier d un accompagnement à la vie sociale. Ces jeunes doivent obligatoirement bénéficier d une décision de la CDAPH (Commission des droits à l autonomie des personnes handicapées) notifiée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). II MISSIONS DU SESSAD CFA FA Ce service répond aux lois d orientation en faveur des personnes handicapées : Loi du 10 juillet 1987 qui suggère aux entreprises d au moins 20 salariés, l emploi de travailleurs handicapés ; Loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et Médico sociale ; Loi du 11 février 2005 pour «l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées». 2

3 III ADMISSION AU SESSAD CFA FA 1 Procédure d admission : documents obligatoires - Notification d orientation vers le SESSAD CFA FA Salernes ; Pour les établissements scolaires : UPI, SEGPA : - Convention de coopération entre les établissements scolaires et le Sessad. - document individuel de prise en charge (DIPC). Pour les établissements Médico sociaux : - Convention de coopération entre les établissements Médico sociaux et le Sessad. - Convention individuelle de prise en charge (signée par les établissements et le responsable légal). 2 Accueil du jeune au sein du SESSAD CFA FA Pour formaliser son admission le jeune et sa famille seront reçus dans les locaux du SESSAD CFA FA. A cette occasion, le responsable du SESSAD leur remettra les documents obligatoires : - livret d accueil ; - DIPC ; - Règlement intérieur ; - Charte des droits et libertés de la personne accueillie (voir annexe 1). Le DIPC sera modifié après une période d évaluation. A ce moment là, un référent éducatif sera désigné pour accompagner le jeune durant son parcours. 3

4 LES LOCAUX 4

5 Organisation du SESSAD CFA-FA L accompagnement des jeunes par le SESSAD CFA FA se déroule en plusieurs phases suivant les publics accueillis : I PUBLIC PRESENTANT DES DIFFICULTES DE L APPRENTISSAGE, DEFICIENCE INTELLECTUELLE LEGERE ET MOYENNE : Public accueilli en IME, Etablissements scolaires : ULIS (Collège, Lycée), SEGPA, autres. 1) Le Service d Accompagnement au Projet d Apprentissage. (S.A.P.A) (6 mois) : Ce service a pour objectif l accompagnement des jeunes dans la réflexion de leur futur projet socio professionnel. C est un groupe de jeunes, encadré par divers professionnels (professeur des écoles spécialisé, psychologue, conseillère E.S.F. et chargé d Insertion Socio-professionnelle) qui se réunit tous les mercredis matins de novembre à fin mars pour réfléchir sur leur avenir et leur insertion socioprofessionnelle. Le premier objectif est la construction et/ou la formalisation d un projet de vie socio professionnel réalisable aux vues des capacités et désirs de chaque jeune. Le second objectif est la réalisation d un bilan de la situation de chaque élève qui permettra de valider ou d invalider sa candidature au CFA-FA. Pendant cette période, un travail en collaboration étroite jeune/famille/équipe pluridisciplinaire est indispensable. 2) La formation en alternance au SESSAD CFA FA (2 à 3 ans) : Les jeunes sont admis en classe d apprentissage soit : - après leur passage par le S.A.P.A. et suite à l obtention de la signature d un contrat d apprentissage, après validation de la Direction ; - ou arrivant avec une notification d orientation délivrée par la MDPH, un contrat d apprentissage signé et suite à un entretien avec la Direction qui valide leur admission. Une préparation à des CAP Métiers Divers (Employé de Commerce Multi-Spécialités ou option A, Assistant(e) Technique en Milieu Collectif et Familial, Services Hôteliers, Fleuriste, Maintenance et Hygiène des locaux, Agent polyvalent de Restauration ) leur est alors assurée. (Voir annexe n 2) 5

6 A cet égard, une pédagogie adaptée avec un accompagnement individualisé est mise en place. L enseignement général est dispensé par un professeur des écoles spécialisé mis à disposition par l Education Nationale. Des suivis réguliers en entreprise sont assurés par le chargé d insertion. L apprenti(e) a signé son contrat d apprentissage et alterne travail en entreprise, cours au CFA-FA et cours aux CFA partenaires (suivant les cas). Durant cette phase de formation générale, technologique et pratique, le jeune bénéficie d un parcours individualisé mettant l accent sur l accompagnement social, éducatif et professionnel. Organisation spécifique de l alternance au SESSAD CFA-FA : L apprenti(e) est accueilli(e) un jour par semaine en classe pour suivre les enseignements généraux. Les cours de première année ont lieu les mardis, les cours de deuxième année ont lieu les jeudis. Des cours d enseignement technologiques sont assurés sur place par des intervenants extérieurs les mercredis ou par d autres CFA partenaires suivant un calendrier défini par convention en fonction des référentiels métiers. Ce mode de fonctionnement nous permet un suivi régulier et personnalisé de chaque apprenti(e). Au terme de la formation (2 ou 3 ans) l apprenti(e) se présente aux épreuves de l examen du CAP (niveau V) conformément au calendrier de l Education Nationale. La reconnaissance du handicap permet l aménagement des épreuves : majoration du temps des épreuves (tiers temps supplémentaire), assistance d un secrétaire Organisation mensuelle de la formation au CFA-FA : - 1 journée par semaine : formation enseignements généraux au CFA-FA. - 2 jours par mois : formation technologique au CFA-FA ou dans un CFA partenaire. - le reste du temps l apprenti est en entreprise pour l acquisition de savoir-faire et savoir-être nécessaires à la maîtrise de son futur métier. Projets pédagogiques pour la 1 ère année de formation : - préparation et présentation du C.F.G. (Certificat de Formation Générale), - rencontre-formation avec des intervenants extérieurs, - participation à des forums de l emploi, salons des métiers. Projets pédagogiques pour la 2 ème année de formation : - formation de secourisme pour l obtention du PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1), - mise en place des CAP blancs pour la préparation aux examens, - accompagnement pour les épreuves finales du CAP. (voir annexe 3) 6

7 II - LE SUIVI APRES LA FORMATION : tout public (durée : 6 mois, renouvelable une fois) : Une fois le cycle d'apprentissage terminé, il sera proposé au jeune de contractualiser un accompagnement personnalisé d une période de 6 mois renouvelable (après autorisation de la MDPH). Il s'agira d'accompagner et de consolider le jeune dans son insertion professionnelle (soit dans l'entreprise actuelle, soit à la recherche d'un nouvel emploi) et de l'accompagner dans ses démarches d'insertion sociale (recherche de logement, liaison avec des services administratifs et sociaux compétents ). Afin de préparer au mieux cette transition, l'équipe éducative : - élabore avec les apprenti(e)s leur CV et lettre de motivation, - accompagne le jeune dans leurs démarches pour se présenter dans des entreprises susceptibles de l'embaucher, - ayant appris à connaître le jeune tout au long de sa formation, l équipe peut ainsi l'orienter vers un employeur susceptible de l'embaucher avec ses compétences et difficultés. - accompagne les apprenti(e)s vers les professionnels de l emploi (Assedic, Pôle Emploi, Cap Emploi ) Dans certains cas, il sera nécessaire de réorienter le jeune vers des Etablissements Médico-sociaux pour adultes. Ce travail d accompagnement se fera avec l équipe du SESSAD CFA FA. (Voir annexe 4) 7

8 Organisation Générale 1 Transports Le SESSAD peut prendre à sa charge le coût des transports en commun du domicile au CFA FA lors des périodes de regroupement (les modalités de transport seront précisées sur le Document Individuel de Prise en Charge). Suivant les disponibilités, les jeunes pourront utiliser les navettes quotidiennes des IME. Il est important de rappeler que l autonomie des jeunes, 2 roues, voiture, transport en commun, est une priorité pour faciliter leur autonomie. 2 Repas Le repas peut se prendre à l extérieur en autonomie pour les jeunes majeurs et mineurs après autorisation de la famille. Les locaux du CFA sont également mis à disposition des apprentis. 3 Financement du SESSAD CFA FA Le financement est à la charge de L Assurance Maladie qui verse une dotation globale au SESSAD CFA FA. Cette dotation globale couvre toutes les prestations dans le cadre d un accompagnement avec les Etablissements scolaires. Seuls les Etablissement Médico sociaux participent financièrement sur la base d une facturation journalière (tarif hospitalier journalier). 4 Responsabilité Le SESSAD CFA FA assure l entière responsabilité des mineurs et des majeurs confiés. Dans ce cadre, le SESSAD assurera la couverture du risque (responsabilité civile). Le règlement de fonctionnement précise les modalités de responsabilité. Les jeunes accueillis au SESSAD doivent respecter ce règlement remis à l accueil. Il convient également de rappeler que l établissement est ouvert 204 jours par an conformément au calendrier délivré en début d année. Pour les autres périodes, le jeune reste sous la responsabilité de son représentant légal. 8

9 Formations professionnelles Formation aux 1 er secours 9

10 Les objectifs de l accompagnement du SESSAD CFA-FA L accompagnement à la vie sociale : - Evaluer, mettre en évidence des compétences, des potentialités pour l élaboration d un projet d autonomie sociale ; - Accompagner dans les différents domaines de la vie quotidienne (logement, alimentation, santé et hygiène, budget, loisirs ), à travers des temps de formation collective et de suivis individuels (conseils personnalisés, suivi appartement) ; - Favoriser un équilibre entre vie sociale et professionnelle, - Encourager la motivation du jeune en développant ses capacités et compétences d autonomie sociale, - Permettre au jeune de s approprier son projet de vie en le confrontant en adulte autonome et responsable, - Associer la famille au projet. L accompagnement professionnel : - Accompagner à la construction et à l élaboration d un projet professionnel, - Favoriser la médiation entre le jeune et l entreprise par des contacts téléphoniques fréquents, des rencontres régulières et par un livret de formation renseigné par tous les acteurs impliqués (jeune, entreprise, formateurs, famille), - Aider les jeunes à s adapter aux contraintes du monde du travail et aux réalités de son entreprise, - L accompagner vers une insertion professionnelle à l issue de la formation, - Associer l entreprise, le jeune et la famille dans le projet. L accompagnement psychologique : - Bilan avec les jeunes sur leur parcours et la construction de leur nouveau projet de vie : parcours scolaire, choix d un métier, vie au quotidien, relation avec les autres - Evaluation psychologique et bilan sur les capacités d autonomisation et d adaptation au projet de vie ; - Suivi psychologique individuel des jeunes pour les aider à établir un équilibre général entre vie sociale, vie professionnelle et vie familiale ; - Groupes de discussion sur des thèmes en lien avec le développement personnel (connaissance de soi, capacités à parler de soi, à s accepter ) et le développement des relations aux autres (vivre dans un groupe, dans une équipe de travail, s insérer socialement dans un nouveau cadre de vie) ; - Soutien psychologique à la demande en cas de besoin, suite, par exemple, à un traumatisme, une décision à prendre, un évènement perturbant l équilibre du projet. 10

11 Une formation pédagogique adaptée : Enseignement général : Français, mathématiques, sciences physique, histoire géographie, vie sociale et professionnelle. - Une progression pédagogique adaptée au référentiel de chaque métier pour aller vers la qualification professionnelle, - Rapprocher les objectifs de la formation en alternance des capacités du jeune et de la réalité de l entreprise, - Accompagner le jeune dans la maîtrise de sa formation, - Développer des acquis scolaires transférables dans la vie quotidienne. Enseignement technologique et professionnel : Suivant les métiers, il est apporté par des intervenants extérieurs ou par des CFA partenaires. 11

12 Quelques formations Cuisine, Service, Assistant technique en milieu familial et collectif, Agent polyvalent de Restauration, Maintenance et Hygiène des Locaux.. Et autres. 12

13 Le personnel du SESSAD CFA-FA du Haut Var DIRECTEUR Henri BADELL DIRECTRICE ADJOINTE Vanessa BOUBEE IME Du Haut Var Administratif Conseillère E.S.F. Josiane BADELL Mathilde BENSO Psychologue Delphine LEPICOUCHE Psychiatre I.D.E Chargé d insertion Professionnelle Joëlle FENET Intervenants : Technologie et Pratique : Cuisine Espaces verts Entretien des Locaux/linge Éducateur sportif Alain ROCH Thomas PELISSIER Mathilde BENSO Patrick VAUMOUSSE Libéral Orthophonie Rééducation = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = DIRECTEUR PEDAGOGIQUE : Jean Jacques MARTEL Enseignante spécialisée Nathalie MICHELLE Suivant les besoins, il peut être fait appel aux professionnels de l IME du Haut Var (Infirmière ) ou du secteur libéral. 01/09/

14 Situation géographique du SESSAD CFA-FA SESSAD CFA-FA Salernes Nos coordonnées :. SESSAD CFA Formation Adaptée du Haut Var Z.A La Baume SALERNES

15 ANNEXE 1 CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE Article 1er Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et d'accompagnement, prévues par la loi, nul ne peut faire l'objet d'une discrimination à raison de son origine, notamment ethnique ou sociale, de son apparence physique, de ses caractéristiques génétiques, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions, notamment politiques ou religieuses, lors d'une prise en charge ou d'un accompagnement, social ou médico-social. Article 2 Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté La personne doit se voir proposer une prise en charge ou un accompagnement, individualisé et le plus adapté possible à ses besoins, dans la continuité des interventions. Article 3 Droit à l'information La personne bénéficiaire de prestations ou de services a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur la prise en charge et l'accompagnement demandés ou dont elle bénéficie ainsi que sur ses droits et sur l'organisation et le fonctionnement de l'établissement, du service ou de la forme de prise en charge ou d'accompagnement. La personne doit également être informée sur les associations d'usagers oeuvrant dans le même domaine. La personne a accès aux informations la concernant dans les conditions prévues par la loi ou la réglementation. La communication de ces informations ou documents par les personnes habilitées à les communiquer en vertu de la loi s'effectue avec un accompagnement adapté de nature psychologique, médicale, thérapeutique ou socio-éducative. Article 4 Principe du libre choix, du consentement éclairé et de la participation de la personne Dans le respect des dispositions légales, des décisions de justice ou des mesures de protection judiciaire ainsi que des décisions d'orientation : 1 La personne dispose du libre choix entre les prestations adaptées qui lui sont offertes soit dans le cadre d'un service à son domicile, soit dans le cadre de son admission dans un établissement ou service, soit dans le cadre de tout mode d'accompagnement ou de prise en charge ; 2 Le consentement éclairé de la personne doit être recherché en l'informant, par tous les moyens adaptés à sa 15

16 situation, des conditions et conséquences de la prise en charge et de l'accompagnement et en veillant à sa compréhension. 3 Le droit à la participation directe, ou avec l'aide de son représentant légal, à la conception et à la mise en oeuvre du projet d'accueil et d'accompagnement qui la concerne lui est garanti. Lorsque l'expression par la personne d'un choix ou d'un consentement éclairé n'est pas possible en raison de son jeune âge, ce choix ou ce consentement est exercé par la famille ou le représentant légal auprès de l'établissement, du service ou dans le cadre des autres formes de prise en charge et d'accompagnement. Ce choix ou ce consentement est également effectué par le représentant légal lorsque l'état de la personne ne lui permet pas de l'exercer directement. Pour ce qui concerne les prestations de soins délivrées par les établissements ou services médico-sociaux, la personne bénéficie des conditions d'expression et de représentation qui figurent au code de la santé publique. La personne peut être accompagnée de la personne de son choix lors des démarches nécessitées par la prise en charge ou l'accompagnement. Article 5 Droit à la renonciation La personne peut à tout moment renoncer par écrit aux prestations dont elle bénéficie ou en demander le changement dans les conditions de capacités, d'écoute et d'expression ainsi que de communication prévues par la présente charte, dans le respect des décisions de justice ou mesures de protection judiciaire, des décisions d'orientation et des procédures de révision existantes en ces domaines. Article 6 Droit au respect des liens familiaux La prise en charge ou l'accompagnement doit favoriser le maintien des liens familiaux et tendre à éviter la séparation des familles ou des fratries prises en charge, dans le respect des souhaits de la personne, de la nature de la prestation dont elle bénéficie et des décisions de justice. En particulier, les établissements et les services assurant l'accueil et la prise en charge ou l'accompagnement des mineurs, des jeunes majeurs ou des personnes et familles en difficultés ou en situation de détresse prennent, en relation avec les autorités publiques compétentes et les autres intervenants, toute mesure utile à cette fin. Dans le respect du projet d'accueil et d'accompagnement individualisé et du souhait de la personne, la participation de la famille aux activités de la vie quotidienne est favorisée. Article 7 Droit à la protection Il est garanti à la personne comme à ses représentants légaux et à sa famille, par l'ensemble des personnels ou personnes réalisant une prise en charge ou un accompagnement, le respect de la confidentialité des informations la concernant dans le cadre des lois existantes. Il lui est également garanti le droit à la protection, le droit à la sécurité, y compris sanitaire et alimentaire, le droit à la santé et aux soins, le droit à un suivi médical adapté. 16

17 Article 8 Droit à l'autonomie Dans les limites définies dans le cadre de la réalisation de sa prise en charge ou de son accompagnement et sous réserve des décisions de justice, des obligations contractuelles ou liées à la prestation dont elle bénéficie et des mesures de tutelle ou de curatelle renforcée, il est garanti à la personne la possibilité de circuler librement. A cet égard, les relations avec la société, les visites dans l'institution, à l'extérieur de celle-ci, sont favorisées. Dans les mêmes limites et sous les mêmes réserves, la personne résidente peut, pendant la durée de son séjour, conserver des biens, effets et objets personnels et, lorsqu'elle est majeure, disposer de son patrimoine et de ses revenus. Article 9 Principe de prévention et de soutien Les conséquences affectives et sociales qui peuvent résulter de la prise en charge ou de l'accompagnement doivent être prises en considération. Il doit en être tenu compte dans les objectifs individuels de prise en charge et d'accompagnement. Le rôle des familles, des représentants légaux ou des proches qui entourent de leurs soins la personne accueillie doit être facilité avec son accord par l'institution, dans le respect du projet d'accueil et d'accompagnement individualisé et des décisions de justice. Les moments de fin de vie doivent faire l'objet de soins, d'assistance et de soutien adaptés dans le respect des pratiques religieuses ou confessionnelles et convictions tant de la personne que de ses proches ou représentants. Article 10 Droit à l'exercice des droits civiques attribués à la personne accueillie L'exercice effectif de la totalité des droits civiques attribués aux personnes accueillies et des libertés individuelles est facilité par l'institution, qui prend à cet effet toutes mesures utiles dans le respect, si nécessaire, des décisions de justice. Article 11 Droit à la pratique religieuse Les conditions de la pratique religieuse, y compris la visite de représentants des différentes confessions, doivent être facilitées, sans que celles-ci puissent faire obstacle aux missions des établissements ou services. Les personnels et les bénéficiaires s'obligent à un respect mutuel des croyances, convictions et opinions. Ce droit à la pratique religieuse s'exerce dans le respect de la liberté d'autrui et sous réserve que son exercice ne trouble pas le fonctionnement normal des établissements et services. 17

18 Article 12 Respect de la dignité de la personne et de son intimité Le respect de la dignité et de l'intégrité de la personne est garanti. Hors la nécessité exclusive et objective de la réalisation de la prise en charge ou de l'accompagnement, le droit à l'intimité doit être préservé. 18

19 Au 01/09/2014 (37 Apprenties dont 2 ayant effectué 2 contrats d apprentissage différents) Service collectivité 15 Vente 6 Hôtellerie 2 Fleuriste 2 Restaurant 2 APR 2 Cuisine 3 Espace vert 2 Couture 1 MHL 2 Coiffure 1 Boucherie 1 Annexe 2 19

20 RESULTATS EXAMENS DU CAP 2002/ Apprenties présentées Admis partiel 4% Refusés 29% Admis 67% ADMIS REFUSE ADMIS PARTIEL ADMIS : 17 REFUSE : 7 ADMIS PRATIQUE : 1 Au 30/07/ apprenties présentées 2 fois (2 contrats d apprentissage différents) 20

21 Situation des apprentis de 2002 à Apprentis Autre (inconnu) 24% Reprise formation 3% attente orientation 10% CDI 20% ESAT 10% En apprentissage 35% rupture de contrat 25% en attente orientation CDI ESAT ruptures de contrat En apprentissage autre (inconnu) Reprise de formation CDi 5 En apprentissage 8 ESAT 5 Autre (non connu) 9 Rupture de contrat 7 Attente (suivi Sessad) 2 Reprise formation 1 Annexe 3 Livret mis à jour 01/09/

VOS DROITS ET VOS DEVOIRS

VOS DROITS ET VOS DEVOIRS VOS DROITS ET VOS DEVOIRS LA CHARTE DES DROITS ET DES LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE. Arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, mentionnée à l'article

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne accueillie

Charte des droits et libertés de la personne accueillie Charte des droits et libertés de la personne accueillie Arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, mentionnée à l'article L. 311-4 du code de l'action

Plus en détail

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES 28, rue St Honorat 83510 LORGUES www.ehpad-saint-francois.fr Tèl : 04.94.60.33.50 Fax : 04.94.60.33.59 LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 Pourquoi le Centre d Adaptation au Travail existe? Le Centre d Adaptation au Travail existe

Plus en détail

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie Charte des droits et des libertés de la personne accueillie (Arrêté du 8 septembre 2003) Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et

Plus en détail

SAMSAH SERVICE D ACCOMPAGNEMENT MÉDICO- SOCIAL POUR ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE. Ardevie. DomiCLés 16. >>>>>> Livret d accueil

SAMSAH SERVICE D ACCOMPAGNEMENT MÉDICO- SOCIAL POUR ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE. Ardevie. DomiCLés 16. >>>>>> Livret d accueil Ardevie DomiCLés 16 SAMSAH SERVICE D ACCOMPAGNEMENT MÉDICO- SOCIAL POUR ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE A c c o m p a g n e r à c h a q u e i n s t a n t >>>>>> Livret d accueil Sommaire PRÉSENTATION

Plus en détail

Résidence «Les Charmilles» LIVRET D ACCUEIL Les Charmilles 10, rue Ty Losquet 56880 PLOEREN Tél. : 02.97.40.07.00 Fax : 02.97.40.11.

Résidence «Les Charmilles» LIVRET D ACCUEIL Les Charmilles 10, rue Ty Losquet 56880 PLOEREN Tél. : 02.97.40.07.00 Fax : 02.97.40.11. Résidence «Les Charmilles» LIVRET D ACCUEIL La résidence des charmilles est située dans le bourg de Ploeren, une commune de plus 6000 habitants. Elle bénéficie d un cadre agréable, à proximité de tous

Plus en détail

Etablissement S.A.S. / ARPADE. Services d Accueil et de Soins. - Livret d accueil -

Etablissement S.A.S. / ARPADE. Services d Accueil et de Soins. - Livret d accueil - Etablissement S.A.S. / ARPADE Services d Accueil et de Soins - Livret d accueil - Association Régionale de Prévention et d Aide face aux Dépendances et aux Exclusions Valeurs fondamentales de l Association

Plus en détail

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14 PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14.1 RÔLE DE L ASSISTANT FAMILIAL L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession d accueil permanent à son

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

Le Complexe Médico Social Bayot-Sarrazi est régi par les Annexes XXIV du 27 octobre 1989, fixant les conditions techniques d autorisation et par la loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

«Dites c est quoi l ITEP «Gérard-Forgues»? Ce livret d accueil pour vous raconter. l Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique «Gérard-Forgues»

«Dites c est quoi l ITEP «Gérard-Forgues»? Ce livret d accueil pour vous raconter. l Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique «Gérard-Forgues» «Dites c est quoi l ITEP «Gérard-Forgues»? Ce livret d accueil pour vous raconter l Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique «Gérard-Forgues» 4, Avenue du Pic du Midi 64800 IGON Tél. : 05.59.61.10.01

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C ARIMC CENTRE DE MEYZIEU 112 rue de la République 69330 MEYZIEU Foyer d accueil médicalisé CONTRAT DE SEJOUR Dispositions législatives : loi 2002-2 rénovant l action sociale et médico-sociale et les décrets

Plus en détail

livret CAMSP impression:livret pédiatrie2.qxd 14/06/2010 15:55 Page 1

livret CAMSP impression:livret pédiatrie2.qxd 14/06/2010 15:55 Page 1 livret CAMSP impression:livret pédiatrie2.qxd 14/06/2010 15:55 Page 1 L Centre d Action Médico-Sociale Précoce Centre Hospitalier Henri Mondor d Aurillac Boulevevard Louis Dauzier 15000 AURILLAC Tel. :

Plus en détail

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Comité de la Jeunesse au plein air des Landes Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Notre objectif : informer et sensibiliser les élus et les professionnels pour l'accueil d'un enfant

Plus en détail

Une passerelle pour votre avenir

Une passerelle pour votre avenir Une passerelle pour votre avenir Livret d accueil Jeunes de 14 à 20 ans Plusieurs structures pour des parcours individualisés Des équipes pluridisciplinaires pour un service de qualité Enfance et Adolescence

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE 0 Page2 Sommaire Le droit au respect de la vie privée des personnes hospitalisées et des personnes prises en charge dans des structures médico-sociales... 3 Qu

Plus en détail

Rue de la Blancherie. Tél : 05 56 50 00 57 - Fax : 05 56 50 04 65 Mail : contact@afadgironde.fr. Aide Familiale A Domicile de Gironde

Rue de la Blancherie. Tél : 05 56 50 00 57 - Fax : 05 56 50 04 65 Mail : contact@afadgironde.fr. Aide Familiale A Domicile de Gironde Aide Familiale A Domicile de Gironde Parc AQUILAE Immeuble Bistre Rue de la Blancherie 33370 ARTIGUES PRES BORDEAUX 05 56 50 00 57 05 56 50 04 65 Aide Familiale A Domicile de Gironde Parc AQUILAE Immeuble

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Février 2012 INSERER DANS 5-1 NOTE JURIDIQUE - Hébergement - OBJET : L accueil temporaire Base juridique Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Article L. 314-8 du code de l'action

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Service d Aide et d Accompagnement à Domicile

LIVRET D ACCUEIL. Service d Aide et d Accompagnement à Domicile LIVRET D ACCUEIL Service d Aide et d Accompagnement à Domicile Le service est ouvert au public du lundi au vendredi de 09 heures 00 à 17 heures 30. Contact au 02.97.40.11.52 Ou par le standard du C.C.A.S.

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Proposition APF -Association des paralysés de France- (Groupe de travail Mars 2009) Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Article 1 Fondement Le Conseil

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION Centre de formation aux métiers de la santé : Allée Jacques Monod BP 609 62321 BOULOGNE SUR MER CEDEX Tél : 03.21.99.30.61 Fax : 03.21.99.38.92 Mail : sec_ifsi@ch-boulogne.fr

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

Foyer de Jeunes Travailleurs. Résidence sociale «La Garrigue» Maison Familiale Rurale Rhône-Alpilles LIVRET D ACCUEIL

Foyer de Jeunes Travailleurs. Résidence sociale «La Garrigue» Maison Familiale Rurale Rhône-Alpilles LIVRET D ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL Le Foyer de Jeunes Travailleurs «La Garrigue» est une association à but non lucratif qui propose un ensemble d installations matérielles pour l hébergement de personnes âgées de 18 à 30

Plus en détail

Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie.

Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie. Article I - Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie. Elle doit pouvoir profiter de l autonomie permise par ses capacités physiques et mentales, même au prix

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART :

CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART : CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART : L Établissement : Résidence BACCARA Situé(e) à l adresse suivante : 6, Rue de Mirvaux 77970 PECY Représenté(e) par M. TASSONI STEPHANE

Plus en détail

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF Association Tutélaire des Majeurs Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF L ATMP intervient depuis bientôt 40 ans au service des personnes socialement fragilisées qui ne peuvent plus pourvoir seules à

Plus en détail

Bienvenue sur le Service d'education Spécialisée et de Soins À Domicile LES TAMARIS

Bienvenue sur le Service d'education Spécialisée et de Soins À Domicile LES TAMARIS Bienvenue sur le Service d'education Spécialisée et de Soins À Domicile LES TAMARIS L'ensemble de l'équipe du service vous souhaite la bienvenue et vous propose, dès à présent, un accompagnement adapté.

Plus en détail

Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics

Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics reco Comité technique national des industries du Bâtiment et des travaux publics Fonction d accueil et d accompagnement des nouveaux en entreprise Pour améliorer l'accueil des nouveaux (embauches, stages,

Plus en détail

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL IME Antoine Fauvet 17, avenue de la République 28400 Nogent le Rotrou Tél. : 02 37 53 62 80 / Fax : 02 37 52 89 19 e-mail : imenogent.pep28@wanadoo.fr

Plus en détail

Définition du métier. Conditions d accès au diplôme (arrêté du 25 janvier 2005 et du 22 octobre 2005)

Définition du métier. Conditions d accès au diplôme (arrêté du 25 janvier 2005 et du 22 octobre 2005) Définition du métier L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmière, dans le cadre du rôle propre qui lui est dévolu, conformément aux articles R.4311-5 du code de la santé

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Quelques mots sur la résidence

Quelques mots sur la résidence Quelques mots sur la résidence La résidence Marguerite a ouvert ses portes en 1991 sur le Boulevard Romain Rolland puis les locaux ont été transférés en 1996 au 242 Boulevard de Saint Loup, 13010 Marseille.

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

ANNEXE 3 : CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ELEVES DE PLUS DE 14 ANS

ANNEXE 3 : CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ELEVES DE PLUS DE 14 ANS Le dispositif ««B.R.A.V.O» «Bloquer les Ruptures, Accompagner Vers l Orientation» est une action collective financée par le FSE, menée par la commission insertion du district de Saverne dans le cadre de

Plus en détail

Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle

Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle Jeudi 26 juin 2014 Montpellier Gérard Mamou Responsable du service Insertion/Emploi ESAT "Palanca" hors les murs

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés Comprendre Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés En quelques mots Depuis la loi du 11/02/2005, chaque enfant ou jeune en situation de handicap a droit à un parcours

Plus en détail

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire Mardi 4 octobre 2011 dossier de presse Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire par Gilles ARTIGUES, vice-président chargé de l Education

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT

LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT Ce livret d accueil appartient à : NOM... Prénom... PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION L association Thierry Albouy a été créée le 17 octobre 1972. Elle a pour objectif

Plus en détail

S O M M A I R E. Le métier 4. Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6

S O M M A I R E. Le métier 4. Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6 S O M M A I R E Le métier 4 Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6 Les conditions requises pour être agréé(e) 6-7 La décision 8 Le suivi 8 La formation 9 L'aspect juridique 9

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Préambule Conformément à l article R 441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d administration d IMMOBILIERE PODELIHA définit

Plus en détail

DES PASSERELLES Pour favoriser l accès direct à l emploi ou la poursuite d une formation professionnelle

DES PASSERELLES Pour favoriser l accès direct à l emploi ou la poursuite d une formation professionnelle DES PASSERELLES Pour favoriser l accès direct à l emploi ou la poursuite d une formation professionnelle après un parcours en établissement scolaire ou médico-social Passerelle Agent polyvalent de restauration

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes

Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes Charte des droits et des libertés des personnes âgées dépendantes = Fondation Nationale de Gérontologie 1997 = " La vieillesse est une étape pendant laquelle chacun doit pouvoir poursuivre son épanouissement.

Plus en détail

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance Chapitre 2 Insertion Scolaire et Protection de l'enfance L'obligation éducative s'imposant à tous, les enfants handicapés doivent recevoir soit une éducation ordinaire, soit une éducation spéciale. Quelles

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

Convention de partenariat. Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et L Académie de Lille

Convention de partenariat. Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et L Académie de Lille Convention de partenariat Entre La Société VALLOUREC UNIVERSITY FRANCE Et Entre les soussignés : 20, rue Saint Jacques 59033 Lille Cedex Représentée par Jean Jacques POLLET Recteur de l'académie de Lille,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 Le présent règlement a pour but de définir le fonctionnement ainsi que les modalités de fréquentation des accueils

Plus en détail

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Janvier 2011 2 PLAN DU DOCUMENT 1. Références réglementaires 2. L accès à la formation a. Conditions

Plus en détail

Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport. Animation Sociale

Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport. Animation Sociale BPJEPS Brevet Professionnel de la jeunesse, de l education Populaire et du sport Animation Sociale UCC : Direction d un accueil collectif de mineurs LA FORMATION UN DROIT POUR TOUS La Ligue de l Enseignement,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Depuis le Loi du 17 janvier 2002, le Répertoire national

Plus en détail

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY Édition / décembre 2015 www.ville-gentilly.fr RÉUNIONS D INFORMATION sur les modes d accueil Petite enfance le DEUXIÈME JEUDI de chaque mois à 17 h 45 Si le

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

15 ans d accompagnement en apprentissage. Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011

15 ans d accompagnement en apprentissage. Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011 15 ans d accompagnement en apprentissage Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011 I. Intervention introductive de M. MAZEREEL Jean-Pierre (éducateur de service de suite de l IME) Pourquoi

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication Les stages représentent un enjeu majeur pour les étudiants, en même temps qu ils témoignent de l engagement des entreprises

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP Congrès de la SMSTO Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP 1 Qu est-ce que l Agefiph Instituée par la Loi du 10 juillet 1987, l Agefiph désigne l association qui

Plus en détail

Synthèse Internat Relais

Synthèse Internat Relais 5, rue du Vieux Château 39 100 DOLE Mail : classe.relais-39@wanadoo.fr Tél/Fax : 03.84.70.96.12 Dispositif Relais Jura Nord Synthèse Internat Relais 2013-2014 Collège de l Arc 23 ter rue du collège 39100

Plus en détail

Livret d accueil Résidence Les Marronniers

Livret d accueil Résidence Les Marronniers Photos: Jean-Philippe RAINAUT-Nicole DEVILLERS / Agirc-Arrco Livret d accueil Résidence Les Marronniers 45, avenue de la Marne 59700 Marcq en Baroeul Madame, Monsieur, Bienvenue à la résidence «Les Marronniers».

Plus en détail

E.S.A.T (ÉTABLISSEMENT ET SERVICE D AIDE PAR LE TRAVAIL)

E.S.A.T (ÉTABLISSEMENT ET SERVICE D AIDE PAR LE TRAVAIL) E.S.A.T (ÉTABLISSEMENT ET SERVICE D AIDE PAR LE TRAVAIL) 1 SOMMAIRE I. L ADAPT II. III. IV. Le secteur du travail protégé Les Entreprises Adaptées Les ESAT V. L admission en ESAT VI. Que produisent les

Plus en détail

CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE

CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE Certificat de Formation Générale CFG IEN ET 11/05/2011 CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE Le cahier des charges académique du CFG a été réalisé pour accompagner les équipes pédagogiques et harmoniser les

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart APPEL A CANDIDATURE Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart Sélection du prestataire pour la préparation orale des entrepreneurs dans le cadre

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES

CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES Cette Charte a pour objectif de définir les principes selon lesquels les voyages et sorties sont élaborés et soumis à l approbation du conseil d administration, elle veut

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Appel à candidatures pour un référencement de prestataires en ingénierie de formation dans le cadre du projet expérimental

Plus en détail

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Le métier : Descriptif de la formation Promotion 2016-2018 (Sous réserve d agrément par la DRJSCS) Les missions Permettre à

Plus en détail

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC TERRITOIRE Maison relais Personnes en situation de précarité

Plus en détail

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des formations sanitaires et sociales, renouvelle le financement de places supplémentaires

Plus en détail

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés Dossier de presse Paris, le 30 août 2010 Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés La loi du 11 février 2005 pour l

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION CONNAITRE LES DISPOSITIFS BRANCHE PROFESSIONNELLE DU TOURISME GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION 2012 POURQUOI? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre

Plus en détail

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par :

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par : PROTOCOLE RELATIF A LA PROTECTION ET A L'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET A LA PREVENTION DE LA RECIDIVE PAR LE TRAITEMENT PENAL ET SOCIAL DES MIS EN CAUSE Entre : L'État représenté

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Contrat d Apprentissage 1

Contrat d Apprentissage 1 Contrat d Apprentissage 1 L apprentissage a pour but de donner à des jeunes travailleurs une formation générale, théorique et pratique, en vue de l obtention d une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

Règlement des stages. Règlement Voté en CA le 12 juillet 2013

Règlement des stages. Règlement Voté en CA le 12 juillet 2013 Règlement des stages TEXTES DE REFERENCE (DISPONIBLES SUR LE SITE WEB BORDEAUX 3, RUBRIQUE ENTREPRISES/STAGES OU SUR L ESPACE ETUDIANT RUBRIQUE ORIENTATION INSERTION / FAIRE UN STAGE - TROUVER UN EMPLOI

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail