Le système d assurance chômage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système d assurance chômage"

Transcription

1 D A N E M A R K L A P O L I T I Q U E D E M A R C H É D U T R A V A I L Le système d assurance chômage Janvier 2001

2 DANSK ARBEJDSMARKEDSPOLITIK Cette publication est éditée par le Ministère du Travail Holmens Kanal 20 DK-1060 Copenhague K, Danemark Téléphone: Télécopieur: La gestion du régime de l assurance chômage est assurée par la Direction Générale de l Assurance chômage Finsensvej 78 DK-000 Frederiksberg, Danemark Téléphone: Télécopieur: ISBN Impression: Grafiske løsninger Design: Bysted Hovedkvarteret A/S

3 Avant-propos La possibilité de pouvoir s assurer contre le chômage est une tradition qui existe depuis longtemps au Danemark. Le système d assurance-chômage a naturellement subi des modifications plus ou moins importantes au fil des ans afin de s adapter au développement du marché du travail. Le système d assurance-chômage repose sur l idée que nous pouvons tous être touchés par le chômage et que nous devons donc tous être solidaires dans l effort pour assurer à ceux qui perdent leur travail sans l avoir mérité une base de subsistance convenable jusqu à ce qu ils puissent réintégrer le marché du travail. En même temps, les salariés, les employeurs et la communauté en général ont un intérêt commun à s assurer que ceux qui perdent leur emploi ont la possibilité de maintenir et/ou d améliorer leur qualifications pendant leur chômage et ainsi éviter de perdre le contact avec le marché du travail. C est donc tout à fait naturel que les frais liés au système soient pris en charge par les contributions à la fois des salariés, des employeurs et de l État. Le but est d intégrer les chômeurs à une vie active de travail et de formation. Cette publication décrit le système d assurance-chômage danois tel qu il se présente aujourd hui. 1

4 L assurance-chômage La première loi sur l assurance-chômage a été adoptée en La loi se fondait sur un principe d assurance avec des subventions publiques. Quelques-uns des principes fondamentaux de l époque sont toujours valables, notamment ceux des caisses d assurance chômage sous forme d associations privées, la division par branches professionnelles et des règles standardisées sur l administration des caisses d assurance-chômage. Depuis les années 70, les personnes qui se sont assurées contre le chômage et qui ont acquis le droit aux indemnités de chômage ont, si elles se sont trouvées au chômage, eu la possibilité, ainsi que le droit et l obligation, de participer à différentes offres en vue de trouver un travail. Cette action est aujourd hui réglementée dans la loi sur une politique active du marché du travail.1 En 1996, une action particulière pour les jeunes a été mise en oeuvre afin d assurer que les jeunes chômeurs sans formation de moins de 25 ans reçoivent rapidement une offre de formation, améliorant ainsi leurs possibilités de trouver un emploi. Le régime de la préretraite qui a été introduit en 1979 permet aux salariés et aux indépendants d un certain âge de quitter le marché du travail avant l âge de la retraite proprement dit. Le régime de préretraite a été considérablement modifié en 1999, mais reste toujours une possibilité pour les membres de la caisse d assurance-chômage ayant 60 ans révolus. En 1998, la période totale d indemnisation a été réduite à 4 ans, répartis sur une période d indemnisation d un an et une période active de 3 ans. En même temps, l action vis-à-vis des jeunes a été modifiée de sorte qu elle comprenne tous les jeunes de moins de 25 ans. 1 Voir la publication thématique "Offres pour les chômeurs". 2

5 L organisation de l assurance-chômage Le système de l assurance-chômage est un régime volontaire géré par les caisses d assurance-chômage. Celles-ci sont des associations privées regroupant des salariés ou des indépendants, et leur objectif unique est d assurer une assistance économique à leurs membres en cas de chômage. Les caisses d assurance-chômage organisent les membres d une ou de plusieurs professions ou de catégories professionnelles et doivent avoir au moins membres pour être agréées par l État. L autorisation est une condition pour que les caisses d assurances puissent bénéficier des avances et des remboursement de l État pour les versements d indemnités journalières et de préretraite etc. Le Ministre du Travail autorise les nouvelles caisses d assurance-chômage et peut refuser de donner son autorisation à une nouvelle caisse si la catégorie professionnelle en question est déjà couverte par une caisse d assurance-chômage existante. Il y a 35 caisses d assurance chômage agréées par l État (33 caisses pour les salariés et 2 caisses pour les indépendants) regroupant environ 2,4 millions de membres. La population active au Danemark compte environ 2,8 millions de personnes. Compte tenu du fait que les préretraités ne sont pas inclus dans la population active mais sont comptés par l assurance-chômage, environ 79% de la population active au Danemark sont assurés contre le chômage. Les caisses d assurance-chômage sont étroitement liées aux syndicats de travailleurs et à d autres organisations professionnelles, mais une caisse d assurance-chômage ne peut exiger des salariés qu ils soient membres d une organisation professionnelle pour s affilier à la caisse d assurancechômage. 3

6 Le financement Les allocations servies par l assurance-chômage sont financées par un fonds, le Fonds des allocations journalières, dont les revenus proviennent a) des cotisations du marché du travail payées par les salariés et les indépendants et (à partir de 1997) des employeurs b) des cotisations payées par les membres des caisses d assurance-chômage c) des cotisations des employeurs contenues dans une taxe à la valeur ajoutée spéciale de 3% et d) des versements de l État. La cotisation du marché du travail qui est recouvrée en même temps que les impôts sur le revenu, comprend les cotisations à 3 différents fonds du marché du travail dont le Fonds des allocations journalières. En 2000, l ensemble de la cotisation du marché du travail aux trois fonds représentait 8% des revenus salariaux et du bénéfice des indépendants. Les cotisations obligatoires des membres des caisses d assurance-chômage, assurés à temps plein, au système d assurance-chômage représenteront pour l année 2000 : Salariés et indépendants DKK Membres ayant 60 ans avant le 1er juillet 1999 et n étant pas passés à la préretraite Bénéficiaires des prestations transitoires Bénéficiaires des prestations senior DKK DKK DKK 4

7 Jeunes de moins de 25 ans, compris par l article 32 a de la loi sur la politique active du marché du travail DKK Les cotisations facultatives au régime de la préretraite pour les assurés à temps plein représenteront pour l année 2000 : An DKK* *Ce qui correspond à 6 fois le montant de l indemnité journalière. Les cotisations de 2001 et suivants correspondront à 7 fois le montant de l indemnité journalière. Les cotisations obligatoires au système d assurance-chômage des bénéficiaires de préretraite, assurés à temps plein : Bénéficiaires ayant 60 ans le 1er juillet 1999 ou plus tard DKK (2000*) Bénéficiaires ayant 60 ans avant le 1er juillet 1999 Anciens bénéficiaires de prestations transitoires passés à la préretraite DKK DKK *Ce qui correspond à 5 fois le montant de l indemnité journalière. Les cotisations de 2001 et suivants correspondront à 6 fois le montant de l indemnité journalière des assurés à temps plein. Les frais relatifs à l administration des caisses d assurance-chômage sont financés uniquement par les membres. 5

8 L affiliation à une caisse d assurance-chômage Pour s affilier à une caisse d assurance-chômage il faut avoir entre 18 et 63 ans, toutefois 65 ans pour les personnes nées avant le 1er juillet 1939, et être domicilié et séjourner au Danemark. En outre, il faut remplir une des conditions ci-après: a) être salarié dans la profession couverte par la caisse d assurance-chômage b) avoir accompli une formation professionnelle d une durée minimale de 18 mois. c) exercer des activités professionnelles à son compte d) participer à l exploitation de l entreprise indépendante du conjoint e) faire son service militaire f ) avoir exercé une charge au niveau municipal comme par exemple la fonction de maire, de conseiller municipal ou de président d une commission, ou être membre du Parlement danois, du gouvernement danois ou du Parlement européen. Les membres peuvent s affilier comme assurés à temps plein ou à temps partiel. 6

9 Le droit aux indemnités de chômage Le droit aux indemnités de chômage suppose qu un certain nombre de conditions soient remplies. Les plus importantes sont les suivantes: a) l affiliation pendant un an à une caisse d assurance-chômage agréée par l État. Cependant, les membres ayant accompli une formation professionnelle d une durée supérieure à 18 mois ont droit à des allocations 1 mois après l accomplissement de leur formation. b) le travail par le membre, avant tout versement d allocations, comme salarié pendant une période correspondant globalement à la durée d un travail à temps plein normal pour la profession (en général 37 heures par semaines) pendant au moins 52 semaines au cours des trois dernières années ou pour son propre compte pendant une période pareille et dans une mesure importante. Pour les salariés à temps partiel la période requise est de 34 semaines. c) l inscription du chômeur à l Agence nationale pour l emploi comme demandeur d emploi et sa disponibilité pour le marché du travail. 7

10 La durée de l indemnisation Un chômeur peut être indemnisé pendant maximum 4 ans. Cette période est divisée en une période d indemnisation de 1 ans et une période active de 3 ans 2. Pour les jeunes de moins de 25 ans la période d indemnisation est de 6 mois et la période active de 42 mois. Un membre ayant 55 ans révolus et qui, en maintenant son état de membre et en payant ses cotisations à la préretraite, remplira les conditions en matière d ancienneté lui permettant de bénéficier du régime de la préretraite à l âge de 60 ans conserve son droit aux allocations de chômage jusqu à sa soixantième année. Un membre ayant 60 ans révolus n a droit aux allocations de chômage que pendant 30 mois. La récupération du droit à l indemnisation exige que la personne ait travaillé 26 semaines au cours des trois dernières années. Pour les salariés à temps partiel cette durée est de 17 semaines Il existe en outre des règles spéciales pour les membres qui exercent une activité professionnelle secondaire à leur propre compte, et pour les membres qui reçoivent ou ont fait une demande de pension sociale. 2 Toute formation accompagnée d un droit aux allocations de chômage, d indemnités de congé de formation (selon la loi sur les régimes de congé), d indemnité de formation (d après la loi sur la politique active du marché du travail) ou d indemnisation relative à une formation professionnelle continue (d après la loi sur les formations professionnelles continues), est comprise dans la période globale d indemnisation. Les périodes de congé parental rémunéré ne sont pas comptés dans la période globale d indemnisation. 8

11 Le montant de l allocation de chômage Le montant de l allocation de chômage représente 90% du revenu réalisé jusqu au chômage, cependant pas plus que le taux maximum de l allocation de chômage de 570 DKK par jour ou de DKK par semaine (au 3 janvier 2000). Pour les chômeurs assurés à temps partiel, le montant maximum représente 2/3 de l allocation d un chômeur assuré à plein temps, c.-à-d. 380 DKK par jour ou DKK par semaine. L allocation de chômage est versée pour 5 jours par semaine. Une période de chômage de moins de 7,4 heures par semaine ne donne pas droit aux allocations. Un taux réduit de 82% du taux maximum de l allocation de chômage par jour (467 DKK par jour) s applique aux personnes admises sur base de l accomplissement d une formation professionnelle de 18 mois au moins et qui n ont pas travaillé dans une mesure importante pendant une période de 12 semaines après la fin de la formation. Le même taux s applique aux personnes admises sur base d avoir effectué leur service militaire. Un membre qui occupe un emploi à temps partiel peut se voir servir une allocation supplémentaire si l employeur, en délivrant un certificat de libération, renonce à son droit d avoir un délai de préavis. L allocation supplémentaire est calculée sur base du taux d allocation de chômage habituel applicable pour le membre en question. En cas d emploi à temps partiel à titre permanent, le membre n a droit à l allocation supplémentaire pendant une période de 52 semaines sur une période totale de 70 semaines. Le versement de l allocation supplémentaire peut également avoir lieu en cas d arrêts d activité pour intempéries ou manque de matériaux, à moins que l employeur ne soit tenu d indemniser de tels arrêts (voir ci-dessous). 9

12 Le calcul du taux individuel de l allocation de chômage Le taux individuel de l allocation de chômage est calculé sur la base du salaire de référence des 12 dernières semaines. Chaque période de travail d au moins 12 semaines consécutives donne lieu à un nouveau calcul. Il faut cependant que la nouvelle période de travail se termine au moins 1 an après l achèvement de la période de travail antérieure ayant constitué la base du calcul. Un membre assuré à temps plein qui a été affilié à une caisse d assurancechômage les 3 dernières années précédant immédiatement son chômage et qui a travaillé comme salarié à temps plein (au-delà de 30 heures par semaine en moyenne), a droit à un taux minimum qui représente 82% du taux maximum de l allocation de chômage par jour (467 DKK par jour). Le calcul du taux individuel de l allocation de chômage des indépendants Le taux individuel de l allocation de chômage des indépendants est calculé sur la base de la moyenne des bénéfices réalisés par le membre en question au cours des deux meilleurs exercices clôturés dans les 5 années précédant le chômage. La personne doit avoir exploité l entreprise en tant qu occupation principale pendant un minimum de 3 années consécutives. Si les bénéfices réalisés par l entreprise permettent le calcul d un taux d allocation plus élevé que le taux minimum, le membre a droit au montant plus important. En cas de chômage, les indépendants ont droit à un taux minimum de 82% du taux maximum de l allocation de chômage par jour (467 DKK par jour). Ceci est applicable si la personne a exercé comme occupation principale exploitation de son entreprise pendant une période d au 10

13 moins 3 exercices consécutifs et si la personne a été affilié à une caisse d assurance-chômage pour indépendants pendant la même période. L assurance à temps partiel Les personnes qui, soit par désir, soit à cause de leur contrat de travail, n effectuent pas l horaire à temps plein normal pour la profession, peuvent s affilier à une caisse d assurance-chômage comme membres assurés à temps partiel. Les assurés à temps partiel reçoivent maximum 2/3 du taux d allocation le plus élevé pour les assurés à temps plein. L assurance à temps partiel n est pas possible dans tous les domaines professionnels. Les indépendants ne peuvent pas s assurer à temps partiel. Une indemnité à la charge de l employeur En cas de licenciement, d arrêt d activités, de fin d un travail payé à l heure ou aux pièces, etc., les chômeurs assurés ont droit (au lieu de l allocation de chômage) à une indemnité payée par l employeur pour les premier et deuxième jours chômés. L employeur n est obligé de payer des indemnités que si le membre a été employé par lui pour une durée correspondant à la pleine durée de travail conventionnelle de 2 semaines au cours des 4 dernières semaines. Les indemnités ne peuvent être versées à la même personne que 16 fois par an. Les revenus et le travail Si un membre effectue un travail rémunéré ou non rémunéré, le montant des allocations sera, en règle générale, réduit en conséquence. Les versements de pensions dans le cadre d un emploi antérieur sont également compensés. Les revenus qui ne proviennent pas d un travail effectué n ont en général pas d influence sur le montant des allocations. 11

14 Les indemnités compensatrices de congés payés Les indemnités compensatrices de congés payés peuvent être versées à un membre sur la base des périodes où le membre a été pris en charge par la caisse d assurance-chômage ou par une municipalité en cas de maladie ou de maternité. Le versement d indemnités dans le cadre du régime de la préretraite ne donne pas droit au versement d indemnités compensatrices de congés payés. Un membre qui est au chômage depuis 12 mois a droit à 25 jours d indemnités compensatrices de congés payés. Si la période de chômage est de moins de 12 mois, les indemnités compensatrices de congés payés seront calculées proportionnellement. Les membres inscrits après avoir accompli une formation professionnelle, jouissent d un droit spécial aux indemnités compensatrices de congés payés, en général de 3 semaines au cours d une année. Pour se faire verser les indemnités compensatrices de congés payés, le membre en question doit avoir droit aux allocations de chômage s il était au chômage ces jours-là. 12

15 La préretraite Les salariés et les indépendants ayant 60 ans révolus mais pas encore 65 ans, et qui sont membres d une caisse d assurance-chômage, peuvent bénéficier du régime de la préretraite. Pour avoir droit à la préretraite il faut être employé, chômeur ou bénéficiaire de la prestation transitoire ou de la préretraite partielle. Le membre doit être domicilié au Danemark ou dans un autre pays EEE et avoir été affilié à une caisse d assurance-chômage pendant au moins 25 ans au cours des derniers 30 ans et avoir cotisé à la préretraite pendant la même période. Des règles transitoires s appliquent aux membres qui ne remplissent pas les conditions d ancienneté mentionnées. Au moment du passage au régime de la préretraite, le membre doit en plus remplir les conditions qui donnent droit aux allocations de chômage. Enfin, le membre doit déclarer le capital de son épargne-retraite. Les membres qui remplissent ces conditions ont droit à se faire délivrer un certificat de préretraite. Le certificat assure au membre le droit à la préretraite après l âge de 60 ans même s il n est pas disponible sur le marché du travail à ce moment en conséquence d une maladie ou d une peine privative de sa liberté. Il assure également le droit de, par la suite, faire calculer la préretraite au moins sur la base de l assiette de préretraite établie au moment de la délivrance du certificat. Un nombre de droits particuliers sont également organisés autour de ce certificat comme décrit ci-dessous. Le bénéficiaire du régime de préretraite peut être salarié sans aucune limite ou avoir des revenus provenant des activités d indépendant moyennant une déduction dans la préretraite. 13

16 La préretraite ne peut être versée aux personnes qui séjournent plus de trois mois par an à l étranger, sauf si le séjour a lieu dans un autre pays EEE. Les personnes percevant une pension sociale ne peuvent en même temps bénéficier du régime de la préretraite. Le montant de la préretraite Le montant de la préretraite correspond au taux d allocation de chômage auquel le membre aurait droit en cas de chômage mais est toutefois plafonné à 91% du montant maximum de l allocation de chômage, soit un maximum de DKK par semaine pour les assurés à temps plein et de DKK par semaine pour les assurés à temps partiel (niveau de 2000). La préretraite est ajustée moyennant une déduction en fonction de l épargne-retraite du membre et de son revenu salarial. 14

17 Les droits particuliers Les membres qui reportent le passage à la préretraite d au moins 2 ans après l entrée en vigueur de leur certificat de préretraite, et qui ont été salariés pendant au moins heures, pour le membre assuré à temps partiel toutefois pendant au moins heures, ou qui ont exercé des activités d indépendant dans une mesure considérable ont droit à: la préretraite correspondant au taux maximum des allocations de chômage (DKK par semaine) pendant toute la période de préretraite, une déduction moindre de leur épargne-retraite, ainsi que le droit à la constitution d une prime allant jusqu à environ DKK (niveau de 2000). Le membre peut constituer cette prime en continuant à travailler pendant jusqu à 12 x 481 heures (correspondant à un emploi à temps plein pendant 3 ans). 15

18 16

19

20 Cette publication décrit le système danois d assurance chômage. Elle fait partie d une série comportant une publication générale introduisant le système danois de la politique de marché du travail et six publications thématiques décrivant les différents régimes et domaines d action sous la compétence du Ministère du Travail. Les publications s adressent à tous les acteurs du public politique, danois et international, s intéressant au système danois du marché du travail et aux offres proposées par le système public au Danemark. La publication générale et les six publications thématiques existent en danois, en anglais, en français et en allemand. LES SIX PUBLICATIONS THÉMATIQUES SONT: Le système des conventions collectives Offres pour les chômeurs Le système d assurance chômage L Agence nationale pour l emploi La formation professionelle continue La réglementation du milieu de travail

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL Journal officiel du 16 juin 2011 Arrêté du 15 juin 2011 portant agrément des accords relatifs aux annexes I à XII au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

DANEMARK. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes danoises (DKK).

DANEMARK. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes danoises (DKK). DANEMARK Nomenclature AMU ATP Arbejdsmarkedsuddannelserne (Formations pour le marché du travail) Arbejdsmarkedets Tillægspension (Régime de retraite complémentaire du marché du travail) Unité monétaire

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse COMPLEMENTS ET MODIFICATIONS POUR LE CANTON DE GENEVE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Informations multilingues sur la vie quotidienne

Informations multilingues sur la vie quotidienne Systèmes de retraite publique au Japon Tous le monde y adhèrent 1 Retraite pour les non-salariés (retraite de base) Personne ayant plus de 20 ans et moins de 60 ans et n ayant pas accès à l assurance de

Plus en détail

LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE

LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE TITRE VIII PRERETRAITE Tableau de correspondance Chapitre Premier - Préretraite-solidarité Art. L. 581-1. Le bénéfice de la préretraite-solidarité est réservé aux salariés des

Plus en détail

Outil R4 - Les différents contrats de travail

Outil R4 - Les différents contrats de travail Outil R4 - Les différents contrats de travail Janvier 2015 Le CDI, Contrat de travail à Durée Indéterminée... 2 1. Dans quels cas un CDI doit il être conclu?... 2 2. Quelle forme doit revêtir le CDI?...

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Convention chômage 2014

Convention chômage 2014 Convention chômage 2014 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 2 juillet 2014 Mise à jour le 13 août 2015

Plus en détail

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Hongrie Hongrie : le système de retraite en 212 Le système de retraite hongrois est un système par répartition obligatoire, uniforme, à prestations définies, composé d une pension publique liée aux revenus

Plus en détail

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX 13.4.2012 Journal officiel de l Union européenne L 103/51 ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX DÉCISION N o 1/2012 DU COMITÉ MIXTE INSTITUÉ PAR L ACCORD ENTRE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION Un acquis pour les salariés couverts par une convention collective Obligation d information des salariés Selon l'article 12 de la loi Evin du 31 décembre 1989,

Plus en détail

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents SNUCLIAS-FSU : 173, Rue de CHARENTON 75012 PARIS / Tél. : 01. 43. 47. 53. 95 / Fax : 01.49.88.06.17 / Mail : snuclias-fsu@orange.fr les cahiers de syndicalement vôtre n 4 décembre 2010 Union nationale

Plus en détail

Le «Elterngeld» (allocation de congé parental) et le «Elternzeit» (congé parental) en Allemagne

Le «Elterngeld» (allocation de congé parental) et le «Elternzeit» (congé parental) en Allemagne Le «Elterngeld» (allocation de congé parental) et le «Elternzeit» (congé parental) en Allemagne 2012 1 Important : Reproduction et adaptation interdites sauf autorisation de l INFOBEST Kehl/Strasbourg

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

N 94-09 DU 26/5/94 PORTANT PRESERVATION DE L'EMPLOI ET PROTECTION DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE LEUR EMPLOI

N 94-09 DU 26/5/94 PORTANT PRESERVATION DE L'EMPLOI ET PROTECTION DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE LEUR EMPLOI Page 1 sur 7 DÉCRET LÉGISLATIF L N 94-09 DU 26/5/94 PORTANT PRESERVATION DE L'EMPLOI ET PROTECTION DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE LEUR EMPLOI CHAPITRE I OBJET ET CHAMP D'APPLICATION

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

Système d information mutuelle sur la protection sociale MISSOC. Le Guide des Correspondants. Tableaux I à XII. Situation au 1er juillet 2015

Système d information mutuelle sur la protection sociale MISSOC. Le Guide des Correspondants. Tableaux I à XII. Situation au 1er juillet 2015 Système d information mutuelle sur la protection sociale MISSOC Le Guide des Correspondants Tableaux I à XII Situation au 1er juillet 2015 Secrétariat MISSOC Table des matières TABLEAU I FINANCEMENT...

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 Financement de la Sécurité Sociale pour 2009 Adoption définitive de la loi (validation du Conseil Constitutionnel) I Cotisations et contributions A Forfait

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Affaires internationales Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013 Caisse de pensions PANVICA (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013 Première partie: plan de prévoyance BBF1 Le présent règlement de prévoyance entre en vigueur

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation)

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS

Plus en détail

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois.

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois. SIÈGE SOCIAL TORONTO, CANADA TITULAIRE SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR NUMÉRO DU CONTRAT 12500-G DATE D EFFET Le 30 avril 1997 ANNIVERSAIRES DU

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 76 30 juillet 2002. S o m m a i r e INCAPACITÉ DE TRAVAIL ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 76 30 juillet 2002. S o m m a i r e INCAPACITÉ DE TRAVAIL ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1667 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 76 30 juillet 2002 S o m m a i r e INCAPACITÉ DE TRAVAIL ET RÉINSERTION

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE Les partenaires sociaux ont abouti dans la nuit du 21 au 22 mars à un accord national interprofessionnel relatif

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration.

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Fiscalité des Etats-Unis Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Généralités Les Etats-Unis étant un Etat fédéral, les

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

Impôts APPLICATION DE LA LOI

Impôts APPLICATION DE LA LOI BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 348-1 Frais de déménagement Publication : 28 septembre 2007 Renvoi(s) : Loi sur les impôts (L.R.Q.,

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE COMPTE FO a réalisé un tableau récapitulatif et comparatif de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU CHOMAGE INTEMPERIES

GUIDE PRATIQUE DU CHOMAGE INTEMPERIES GUIDE PRATIQUE DU CHOMAGE INTEMPERIES Le régime du chômage-intempéries, figurant aux articles L. 731 1 à L. 731 13, L. 793 1, R 731-1 à R 731-21 du Code du Travail, a pour seul but d'indemniser les salariés

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE (9 e édition. Décembre

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE POUR LES SALARIÉS NON CADRES (DRÔME) ACCORD DU

Plus en détail

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire II le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Le guide de la retraite du salarié 2007

Le guide de la retraite du salarié 2007 A V E X P E R T E I N S I E R E T R A I T E Le guide de la retraite du salarié 2007 EDITO Madame, Monsieur, Avec votre bilan retraite, nous vous remettons ce guide qui contribuera à éclaircir le monde

Plus en détail

Objet : les régimes complémentaires de pension (loi du 8 juin 1999)

Objet : les régimes complémentaires de pension (loi du 8 juin 1999) DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. -n A 03 / 1 du 13 août 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R. -n A 03 / 1 Objet : les régimes complémentaires de pension (loi du 8 juin 1999)

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi :

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi : Emploi 117 EMPLOI L emploi est un secteur très réglementé au Canada, soumis à la fois à des lois fédérales et provinciales. La majorité des employeurs sont assujettis aux lois provinciales, à l exception

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD Les organisations professionnelles et syndicales ci-après : - La Fédération

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

R.T. MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE INSTITUT DE LA SECURITE SOCIALE

R.T. MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE INSTITUT DE LA SECURITE SOCIALE R.T. MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE INSTITUT DE LA SECURITE SOCIALE 16 RAPORT NATIONAL DE CODE EUROPÉEN DE SÉCURITÉ SOCIALE SOUMIS PAR LA RÉPUBLIQUE DE TURQUIE EN VERTU DE L ARTICLE 76 POUR

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb)

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Office fédéral des assurances sociales Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Valables dès le 1 er janvier 2003 Avant-propos L ordonnance sur le remboursement

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Document en vigueur le 1 er janvier 22 Table des matières Introduction... 3 A. Contenu...

Plus en détail

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG NOTA : Sauf mention contraire, l exclusion de l assiette de la CSG entraîne exclusion de l assiette de la CRDS. I Revenus d activité A - L assiette de

Plus en détail

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective Règlement cadre GEMINI Fondation collective En vigueur à compter du 1 er janvier 2016 La version originale en langue allemande fait foi dans tous les cas. Table des matières A Fondements et structure 5

Plus en détail

05.5 Assurance travail par équipes. Assurance travail par équipes

05.5 Assurance travail par équipes. Assurance travail par équipes 05.5 Assurance travail par équipes Assurance travail par équipes Caisse de pensions Novartis Règlement Assurance travail par équipes Règlement entrant en vigueur au 1 er janvier 2005 Pour toute difficulté

Plus en détail

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Etat au 0.0.05 Règlement du septembre 0 sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Vu la loi du mai 0

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc!

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Plan de prévoyance MV Prévoyance professionnelle compétence éprouvée conditions attrayantes stratégie de placement avisée administration efficace www.musikundbildung.ch

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr Le contrat de travail temporaire schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission,

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2016 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION RELOCALISATION DES SIÈGES LES MESURES D ACCOMPAGNEMENT EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ "Si vous êtes dans le doute face à une action à entreprendre demandezvous si elle rendra service aux plus petits et

Plus en détail

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE Attention, ces critères peuvent être modifiés en cours d année. Fiche critères de prise en charge 2010 Pour toutes les actions débutant à partir du 01/01/2010 CONTRAT DE PERIODE DE TUTORAT DIF PLAN DE

Plus en détail

Calcul et paiement de l indemnité journalière

Calcul et paiement de l indemnité journalière Calcul et paiement de l indemnité journalière 1. Bases 1.1. Le salaire maximum assuré est de Fr. 126 000. par an. 1.2. L indemnité journalière est calculée sur la base du dernier salaire touché avant l

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale. en Islande

Vos droits en matière de sécurité sociale. en Islande Vos droits en matière de sécurité sociale en Islande Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration avec les correspondants nationaux du MISSOC, le système d'information

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

Définition des notions

Définition des notions Définition des notions Accident de travail Les accidents de travail sont des accidents dont le lieu, l heure et la cause sont directement liés à l activité entraînant l assurance obligatoire Accord bilatéral

Plus en détail

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance salariés Régime de prévoyance et de santé Convention collective des entreprises de travaux agricoles et ruraux de la région de Basse-Normandie Notice d Information agri prévoyance 2 AGRI PRÉVOYANCE Régime

Plus en détail

LA LISTE DES PRESTATIONS ESPECES PAYEES A LEURS SALARIES»

LA LISTE DES PRESTATIONS ESPECES PAYEES A LEURS SALARIES» DELIBERATION N 2012-50 DU 2 AVRIL 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA CAISSE DE COMPENSATION DES SERVICES SOCIAUX (CCSS)

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Le projet de loi article par article

Le projet de loi article par article Le projet de loi article par article L article 1er prévoit la mise en place d un Comité de pilotage des organismes de retraite. Sa mission est de s assurer de la pérennité financière des régimes, de l

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2014 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p

Plus en détail

CHARGES SOCIALES. (situation au 1er octobre 2011, indice 737,83) Taux de cotisation

CHARGES SOCIALES. (situation au 1er octobre 2011, indice 737,83) Taux de cotisation CHARGES SOCIALES (situation au 1er octobre 2011, indice 737,83) Taux de cotisation Salarié Indépendants 1. Branche d'assurance Taux Part du patron Part du salarié Taux (1) Assurance pension 16% 8% 8% 16%

Plus en détail

PRÉPARATION À LA RETRAITE

PRÉPARATION À LA RETRAITE PRÉPARATION À LA RETRAITE Présenté par Claudine Morin-Massicotte Bureau de la retraite 17 novembre 2015 Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE OBJECTIFS

Plus en détail

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Suède Merci de citer ce chapitre comme suit :

Plus en détail

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions (OCFP 2) du 25 avril 2001 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 20 de la loi du 23 juin 2000 régissant la

Plus en détail

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte com Plan Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte Valable à partir du 1 er janvier 2015 Ce règlement est également disponible en allemand, italien et anglais. Sommaire 4 Nom et objet

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées?

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? pratiques [comité d entreprise] Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? Les activités sociales et culturelles du comité d entreprise sont principalement financées par une contribution

Plus en détail

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais Règlement valable dès le 1 er janvier 2016 ACCUEIL PRESCOLAIRE, PARASCOLAIRE & ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR validé par le Conseil intercommunal de l Association régionale d action sociale pour le district

Plus en détail

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT La paie C a l c u l d e s é l é m e n t s d e l a r é m u n é r a t i o n p r i n c i p a l e 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT Il est fixé en fonction du grade de l agent et de l échelon auquel il

Plus en détail

mode d emploi Le temps de travail

mode d emploi Le temps de travail mode d emploi Le temps de travail Dans son volet consacré au temps de travail, LA LOI DU 20 AOUT 2008 poursuit 4 objectifs principaux : p élargir l espace de la négociation collective, plus particulièrement

Plus en détail

Départ et mise à la retraite : les règles en 2010

Départ et mise à la retraite : les règles en 2010 Départ et mise à la retraite : les règles en 2010 L'âge légal Les changements n'ont pas impacté l'âge légal de départ à la retraite, qui reste toujours fixé à 60 ans. Toutefois, une remise en cause de

Plus en détail

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du DECRET N 60-051 du 9 mars 1960 relatif au régime particulier de certaines positions des fonctionnaires des cadres de l Etat et à certaines modalités de cessation définitive de fonctions. Article premier.

Plus en détail

"Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!"

Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite! "Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!" Tout savoir sur LA PENSION DE VIEILLESSE, D'INVALIDITE ET DE DECES Pour prétendre au bénéfice d'une

Plus en détail

Actualité de la retraite 19/03/2015

Actualité de la retraite 19/03/2015 Actualité de la retraite 19/03/2015 Nos caractéristiques Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue par : sa vocation professionnelle sa taille humaine son centre

Plus en détail