Le cadre social et fiscal pour les épargnants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cadre social et fiscal pour les épargnants"

Transcription

1 Amundi Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité Le cadre social et fiscal Avril 2013

2 1- Les versements Vos versements volontaires (dont l intéressement et les jours de congés non pris en l absence de CET dans votre entreprise) sont plafonnés à 25 % de votre rémunération annuelle. Ce plafond est commun pour vos versements dans vos dispositifs d épargne salariale et/ou retraite. Informations Nature du versement dans vos dispositifs d'épargne salariale Votre prime de participation Votre prime d'intéressement L'abondement de votre entreprise Cotisations de Sécurité Sociale Exonération Exonération Prélèvements sociaux CSG/CRDS CSG/CRDS Impôt sur le revenu Non imposable si versée au(x) plan(s) d'épargne salariale Non imposable si versée au(x) plan(s) d'épargne salariale Exonération CSG/CRDS Non imposable Plafond annuel d'exonération par bénéficiaire A déduire dans l'enveloppe fiscale de l'épargne retraite 75 % du PASS / 50 % du PASS / PEE : 8 % du PASS PERCO : 16 % du PASS / Oui PASS : Plafond Annuel de la Sécurité Sociale PASS 2013 = % du PASS = % du PASS = % du PASS = % du PASS = Prélèvements sociaux sur les versements (régime fiscal des revenus d activité et de remplacement) : CSG : 7,5 % CRDS : 0,5 % Les sommes transferées dans le PERCO et correspondant : aux jours de congés non pris (en l'absence de CET dans l'entreprise) aux jours de CET non issus d'un abondement (en temps ou en argent) aux jours de CET issus d'un abondement (en temps ou en argent) Exonération : maladie invalidité vieillesse décès maternité allocations familiales CSG/CRDS Non imposable 5 jours Oui CSG/CRDS Non imposable 10 jours Oui Exonération CSG/CRDS Non imposable Plafond commun avec l'abondement PERCO, soit 16 % du PASS Oui A noter : Si le bénéficiaire relève du régime social des salariés, la CSG/CRDS est précomptée par l entreprise et le versement investi pour un montant net de CSG/CRDS. Si, en revanche, le bénéficiaire relève du régime social des travailleurs non salariés (TNS), le versement est investi pour un montant brut de CSG/CRDS, à charge pour le bénéficiaire de la reverser à son organisme de recouvrement. 2

3 2- L épargne détenue et les remboursements (épargne disponible ou cas de déblocage anticipé) Votre EPARGNE Salariale Votre EPARGNE Retraite Prélèvement sociaux Impôt sur le revenu Impôt sur la fortune A la sortie, votre épargne est soumise aux prélèvements sociaux sur les produits de placement Non imposable Sortie en capital : non imposable Sortie en rente viagère : imposée après abattement (1) (1) : de 30 % à 70 %, en fonction de l'âge du bénéficiaire lors de l'entrée en jouissance de la rente Votre épargne, disponible et/ou indisponible, est imposable à l'isf (sauf exonération partielle de certains titres financiers) Informations Prélèvements sociaux sur les produits de placement de 15,5% depuis le 01/01/2013 : CSG : 8,2 % CRDS : 0,5 % Prélèvement social : 4,5 % Taxe additionnelle de solidaritéautonomie : 0,3 % Prélèvement de solidarité : 2 % 3- Nouveautés Loi de Finance 2013 : imposition des dividendes et des intérêts de CCB Le prélèvement forfaitaire optionnel libératoire (PFL) est supprimé à compter des revenus perçus en Les PFL opérés en 2012 demeurent quant à eux libératoires. A compter de l imposition des revenus de 2013, les dividendes et produits de placement à revenu fixe seront soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu (IR). Cette imposition fera l objet du paiement d un acompte dès 2013 (prélèvement à la source non libératoire imputable sur l'impôt dû l'année suivante), sauf demande de dispense. La CSG sur les revenus du capital sera déductible du revenu imposable à l IR à hauteur de 5,1 %, contre 5,8 % précédemment. Dividendes (dont parts D des fonds d actionnariat) Produits de placement à revenu fixe (dont intérêts de CCB non capitalisés) Imposition à l IR des revenus de 2013 Imposables au barème progressif de l IR, après abattement de 40 % Imposables au barème progressif de l IR (1) Acompte sur l IR prélevé à la source dès janvier % des dividendes 24 % des intérêts Revenus fiscaux de référence pour demande de dispense du paiement de l acompte Inférieurs à pour les célibataires, veufs et divorcés Inférieurs à pour les contribuables soumis à une imposition commune Inférieurs à pour les célibataires, veufs et divorcés Inférieurs à pour les contribuables soumis à une imposition commune Zoom Demande de dispense de versement de l acompte : L acompte sur l IR pourra faire l objet d une dispense de versement, dans certaines conditions et sur demande. Cette demande, matérialisée par une attestation sur l honneur, devra être formulée avant le 30 novembre de l année précédant celle du paiement (modèle en annexe). Par exemple, pour des dividendes qui seront versés en 2014, la demande de dispense devra être formulée au plus tard le 30 novembre 2013 (1) : les foyers fiscaux ayant perçus au plus d intérêts dans l année pourront opter pour leur assujettissement à l IR à un taux forfaitaire de 24 % 3

4 4- Le plafond de déduction fiscale pour l épargne retraite Les épargnants ayant souscrits à certains dispositifs d épargne retraite individuelle peuvent bénéficier d un avantage fiscal. Dispositifs d épargne retraite individuelle concernés PERP PERE PREFON, CRH, COREM Avantage fiscal Les versements personnels des épargnants dans les dispositifs d épargne retraite individuelle précités sont déductibles du revenu global, dans la limite d un plafond. Montant du plafond de déduction fiscale : Le plafond de déduction fiscale se détermine en 2 phases : 1 ère phase : détermination du plafond initial 2 ème phase : validation du plafond de déductions Définitions PERP Plan d Epargne Retraite Populaire PERE Plan d Epargne Retraite Entreprise PREFON Complémentaire Retraite des Fonctionnaires Plafond pour les salariés (le plus élevé des montants suivants) 10 % des revenus N - 1 (traitements et salaires après déduction des cotisations sociales et des frais professionnels, plafonnés à 8 PASS N - 1) OU 10 % du PASS N - 1 Plafond pour les non salariés (le plus élevé des montants suivants) 10 % des revenus professionnels N - 1 (BIC, BA ou BNC après déduction des cotisations sociales et des frais professionnels, plafonnés à 8 PASS N - 1) OU 10 % du PASS N - 1 Le plafond de déduction correspond au montant du plafond initial, diminué des sommes suivantes Abondement de l'employeur versé au titre du PERCO en N - 1 (dont les jours de CET issus d'un abondement en temps ou en euros) Sommes correspondant à des jours de repos non pris (en l'absence de CET) ou jours de CET (non issus d'un abondement en temps ou en euros) transférés dans le PERCO en N - 1 Pour les salariés, cotisations versées en N - 1 aux régimes supplémentaires obligatoires de retraite d'entreprise (régimes dits de "l'article 83" ou "PERE") Pour les non salariés, cotisations versées en N - 1 aux régimes facultatifs de retraite "Madelin" et "Madelin agricole" (pour la fraction qui excède 15 % de la quote part du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 PASS N - 1) CRH Complémentaire Retraite des Hospitaliers COREM Complément Retraite Mutualiste PASS N - 1 PASS de l'année précédente (PASS 2012 : ) 4

5 5- Les actions gratuites versées sur votre PEE La loi du 30 décembre 2006 permet, sous réserve du respect de certaines conditions (article 217 quinquies du CGI), aux bénéficiaires d actions gratuites de les verser sur leur PEE à l issue de la période d acquisition (période de 2 ans minimum à partir de la date d attribution des actions). Nature de la plus-value Prélèvements sociaux Impôt sur le revenu Plus-value d'acquisition Valeur des actions au terme de leur période d acquisition de 2 ans minimum (= valeur de l action au jour du versement dans le PEE). Soumise aux prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine et à une cotisation sociale spécifique de 2,5 % ou 10 % selon que la cession dépasse ou non 50 % du PASS Elle devrait être exonérée d IR du fait de l inscription des titres dans le PEE (1), Définitions Actions gratuites : Titres de la société attribués à titre gratuit à un salarié ou mandataire social. Plus-value de cession Différence entre la valeur des actions à leur date de cession sur les marchés financiers par le bénéficiaire et la valeur à la date d acquisition définitive / date du versement dans le PEE. Soumise aux prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine Elle devrait être exonérée d IR du fait de l inscription des titres dans le PEE (1), sous réserve du respect des conditions d application indiquées ci-dessous (1) Le régime fiscal des actions gratuites versées sur le PEE fait l objet d incertitudes à ce jour et doit être précisé lors de la refonte de la Circulaire Interministérielle (date non encore déterminée) Conditions d application : Les actions gratuites doivent avoir été attribuées par l entreprise à l ensemble des salariés en fonction de critères d uniformité et/ou de proportionnalité (au temps de travail ou au salaire), suivant un accord d entreprise. A défaut d accord, la répartition est décidée, suivant le cas, par le conseil d administration, le directoire, ou le chef d entreprise. Le bénéficiaire ne peut verser ses actions gratuites dans le cadre du PEE qu à la fin de la période d acquisition et dans la limite de 7,5 % du PASS. Les actions versées dans le PEE doivent respecter la durée légale minimale de blocage de 5 ans. Elles ne bénéficient d aucun cas de déblocage anticipé prévus au dispositif, sauf en cas d invalidité ou de décès du bénéficiaire. Informations Prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine de 15,5% depuis le 01/01/2012 : CSG : 8,2 % CRDS : 0,5 % Prélèvement social : 4,5 % Taxe additionnelle de solidaritéautonomie : 0,3 % Prélèvement de solidarité : 2 % 5

6 6- La levée de stock options dans le cadre de votre PEE L article L du Code du Travail permet au bénéficiaire d un PEE d utiliser son épargne indisponible pour financer une levée de stock options (exercice de droit d achat d actions de l entreprise). Nature de la plus-value Prélèvements sociaux Impôt sur le revenu Plus-value de cession réalisée sur les avoirs indisponibles du PEE (ayant permis le financement de la levée des stoks options). Plus-value de cession des actions versées dans le PEE (et issues de la levée des stoks options). Différence entre le prix de vente effectif et le prix de levée des options, éventuellement majorée du rabais supérieur à 5 % octroyé au moment du consentement de l option. Soumise aux prélèvements sociaux sur les produits de placement (détail page 3) Soumise aux prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine (détail page 5) Elles sont exonérées, du fait du versement des actions dans votre PEE Conditions d application : Les actions acquises doivent être inscrites au nominatif, au nom du bénéficiaire du plan, dans le PEE (apport dans un compte spécifique ou sous-compte individualisé ouvert au sein du PEE). Les actions sont indisponibles et totalement incessibles pendant une durée de 5 ans (sauf décès du bénéficiaire). Absence de possibilité d abondement de l entreprise lors de l apport des actions au PEE. L apport des actions au PEE ne s impute pas sur le plafond de versement volontaire (intéressement éventuel compris) de 25% de la rémunération annuelle brute (le cas échéant du revenu professionnel de l année précédente). 7- Nouveautés Loi de Finance 2013 : imposition à l IR des gains d attribution d actions gratuites (hors PEE) et des gains de levée d'options (hors PEE) Les gains d'attribution d'actions gratuites et de levée d options sont désormais imposés au barème progressif de l impôt sur le revenu. Ce nouveau mode d imposition s applique aux actions gratuites et aux options attribuées à compter du 28 septembre Définitions Stock options : Les stock options sont des droits attribués à titre gratuit au bénéficiaire, salarié ou mandataire social, lui permettant d acheter des actions de son entreprise pendant une période donnée, à un prix de souscription déterminé à l avance et à des conditions privilégiées (décote/rabais). Informations CSG et CRDS dues sur les revenus d'activité : CSG : 7,5 % CRDS : 0,5 % Remarque : La CSG sera déductible du revenu imposable à l'ir à hauteur de 5,1 %. 6

7 Annexe Dividendes à percevoir en Attestation sur l honneur Modèle d'attestation sur l honneur en vue de l obtention de la dispense de prélèvement non libératoire à titre d acompte sur certains revenus mobiliers (Article 242 quater du Code général des impôts) Votre identifiant épargne salariale : (numéro de compte épargne salariale) Je soussigné (e) : * Melle *Mme *M. Nom : Prénom : Né le : à : De nationalité : Domicilié au : Résident fiscal de France au sens de l article 4 du Code Général des Impôts. Atteste sur l honneur que le revenu fiscal de référence de mon foyer fiscal figurant sur l avis d imposition établi au titre des revenus de l année N-2, n excède pas : En cas de demande de dispense du prélèvement d un acompte sur les intérêts * La somme de vingt-cinq mille euros ( ) - Si vous êtes célibataire, divorcé ou veuf. * La somme de cinquante mille euros ( ) - Si vous êtes soumis à une imposition commune au sens de la législation fiscale. En cas de demande de dispense du prélèvement d un acompte sur les dividendes * La somme de cinquante mille euros ( ) - Si vous êtes célibataire, divorcé ou veuf. * La somme de soixante-quinze mille euros ( ) - Si vous êtes soumis à une imposition commune au sens de la législation fiscale. Je reconnais que cette attestation est établie et signée sous mon entière responsabilité. Je reconnais être informé qu en vertu de l article B du Code général des impôts, la présentation d une attestation sur l honneur par une personne physique dont le revenu fiscal de référence ne respecte pas les limites indiquées ci-dessus permettant de bénéficier d une dispense des prélèvements visés aux articles 117 quater, I et 125A, I du Code général des impôts, entraîne l application d une amende égale à 10% du montant de ces prélèvements ayant fait l objet d une demande de dispense à tort. Fait à Signature : le 1 Ce formulaire doit être renvoyé avant le 30 novembre 2013 pour les revenus Le revenu fiscal de référence correspond au revenu inscrit sur l avis d imposition de l avant dernière année précédant celle du paiement des revenus dont la dispense de prélèvement est demandée. 3 La dispense concerne les obligations et autres titres d'emprunt négociables (emprunts d'etat notamment), créances, dépôts, cautionnements et comptes courants, bons du Trésor et assimilés, bons de caisse, bons de capitalisation. 4 La dispense concerne les revenus distribués encaissés mentionnés aux articles 108 à 117 bis et 120 à 123 bis du Code général des impôts relatifs, notamment, aux distributions de dividendes.

8 Les informations contenues dans ce document sont le reflet de l opinion de la société de gestion et sont fondées, à la date d édition du document, sur des sources réputées fiables. Du fait de leur simplification, les informations données dans ce document sont inévitablement partielles ou incomplètes et ne peuvent dès lors avoir une valeur contractuelle. Cette publication ne peut être reproduite, en totalité ou en partie, sans notre autorisation. Amundi décline toute responsabilité en cas de pertes directes ou indirectes causées par l utilisation des informations fournies dans ce document. Édité par Amundi, Société de Gestion de Portefeuille agréée par l'amf sous le n GP Société Anonyme au capital de euros. Siège social : 90 boulevard Pasteur, Paris RCS Paris.

Le cadre social et fiscal pour les épargnants

Le cadre social et fiscal pour les épargnants Épargne Salariale Dossier spécial Juridique et Fiscalité Le cadre social et fiscal Février 2014 1- Les versements Nature du versement dans vos dispositifs d'épargne salariale Cotisations de Sécurité Sociale

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE Crédit Photo : FANCY/Jupiterimages Septembre 2007 TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE 1. En un coup d œil... À l entrée, sur les versements de l entreprise À LA CHARGE DU BÉNÉFICIAIRE

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Août 2012 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP)

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) SOMMAIRE Approche générale de la capitalisation Différents systèmes disponibles : L Assurance-Vie La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83 Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) L Epargne Salariale

Plus en détail

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG NOTA : Sauf mention contraire, l exclusion de l assiette de la CSG entraîne exclusion de l assiette de la CRDS. I Revenus d activité A - L assiette de

Plus en détail

CONVOCATIONS ALES GROUPE

CONVOCATIONS ALES GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ALES GROUPE Société Anonyme au capital de 29 044 208 Euros. Siège social : 99, rue du Faubourg Saint Honoré Paris (75008) 399 636 323 R.C.S.

Plus en détail

1) Loi du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail (adoptée)

1) Loi du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail (adoptée) Diane Patrimoine L actualité de l Epargne d Entreprise et de l Actionnariat Salarié L année 2008 a été très riche en modifications réglementaires relatives à l Epargne d Entreprise et à l Actionnariat

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise Dossier spécial Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Février 2014 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement Après chaque versement, un état récapitulatif mensuel est adressé. Il informe sur les opérations d Epargne Salariale réalisées au

Plus en détail

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Plan d Epargne Retraite Populaire Ce mode d épargne n est pas soumis au plafonnement global des niches fiscales! Il permet aux contribuables qui le souhaitent, de réduire leur Impôt sur le Revenu

Plus en détail

Synthèse. 13 mai 2011 N 2011-4451. Mesures concernant les cotisations de Sécurité sociale Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011

Synthèse. 13 mai 2011 N 2011-4451. Mesures concernant les cotisations de Sécurité sociale Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 13 mai 2011 N 2011-4451 Mesures concernant les cotisations de Sécurité sociale Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 Synthèse RETRAITE SUPPLÉMENTAIRE À PRESTATIONS DÉFINIES (RETRAITE CHAPEAU)

Plus en détail

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts.

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts. Paris - Marseille - Toulon Dirigeant du Cabinet LEFEVRE & Associés Jean-Yves LEFEVRE Chargé de cours à l université Paris Dauphine Les impôts augmentent! L insécurité fiscale aussi avec 7 lois de finances

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de l entreprise

Plus en détail

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation France Souscripteur d un contrat d assurance vie ou de capitalisation auprès de notre Compagnie d assurance au Luxembourg, vous vous interrogez

Plus en détail

Exonération partielle d ISF

Exonération partielle d ISF Dossier spécial Juridique et Fiscalité Exonération partielle d ISF Janvier 06 - Contexte réglementaire L article 6 de la loi de fi nances pour 006, codifi é à l article 885 I quater du Code Général des

Plus en détail

ANNEXE A LA DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES

ANNEXE A LA DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES Modèle ADC0F-15E D.R., DIP ou D.P des impôts de :... Subdivision de :.... IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES Article 79 du Code Général des Impôts «CGI» ANNEE / / / / / D IDENTIFICATION

Plus en détail

Edition 2009 n 3 -Janvier 2009. Pour comprendre. PERE, Article 83, Article 39,...

Edition 2009 n 3 -Janvier 2009. Pour comprendre. PERE, Article 83, Article 39,... Edition 2009 n 3 -Janvier 2009 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le Sixième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission du Conseil d

Plus en détail

BTP IMMOBILIER. ACTUALISATION DE LA NOTE D'INFORMATION au 1 er Juillet 2013

BTP IMMOBILIER. ACTUALISATION DE LA NOTE D'INFORMATION au 1 er Juillet 2013 BTP IMMOBILIER Société Civile de Placement Immobilier à Capital Variable Régie par la partie législative et règlementaire du Code monétaire et financier, les textes subséquents et les articles 1832 et

Plus en détail

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés Fiche mise à jour le 15 juin 2013 SOMMAIRE 1 - Cas de déblocage 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés 3 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour un TNS / Madataire

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-131/1

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-131/1 PARIS, le 13/10/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-131/1 OBJET : Dispositif exceptionnel de déblocage ou de versement direct des droits et

Plus en détail

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 La loi de finances pour 2013 et la loi de finances rectificative pour 2012 ont été définitivement

Plus en détail

FCPI Xerys Innovation 1

FCPI Xerys Innovation 1 FCPI Xerys Innovation 1 Bulletin de souscription ISF IR MODE D EMPLOI 1 Récépissé de démarchage bancaire et financier Dans le cadre d une recommandation personnalisée de mon conseiller financier : dater,

Plus en détail

La rémunération des dirigeants Mode d emploi

La rémunération des dirigeants Mode d emploi La rémunération des dirigeants Mode d emploi «Tous droits réservés SVP 2015» Version actualisée le 29/09/2015 1 Pourquoi vous proposer un livre blanc sur la rémunération des dirigeants? Comment rémunérer

Plus en détail

Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Extrait de «Les retraités et les retraites en 2008»

Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Extrait de «Les retraités et les retraites en 2008» CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Extrait de «Les retraités

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PERCOI PEI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale GROUPE LOURMEL C est à vous d en profiter Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 N 2041 GB N 50143#19 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 Ce document n a qu une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l administration. DISPOSITIFS

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 Les principales mesures de la loi de finances adoptée pour 2013 modifient la fiscalité personnelle et patrimoniale des personnes

Plus en détail

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015 1 Introduction 1. Généralités Le particulier est confronté à titre principal à trois impositions : - l imposition de sa consommation (TVA, taxes sur les carburants, tabacs, alcools,...) : c est l imposition

Plus en détail

Comment ne pas perdre ses jours de repos? Offrir de la souplesse à vos salariés avec les passerelles temps

Comment ne pas perdre ses jours de repos? Offrir de la souplesse à vos salariés avec les passerelles temps Comment ne pas perdre ses jours de repos? Offrir de la souplesse à vos salariés avec les passerelles temps Les passerelles Temps - PERCO Vos salariés peuvent monétiser dans leur PERCO des jours de congés

Plus en détail

Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux. sur le capital investi en actions et obligations

Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux. sur le capital investi en actions et obligations Dossier sur les prélèvements fiscaux et sociaux sur le capital investi en actions et obligations Avril 2014 Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux sur sur sur le le le capital

Plus en détail

NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES

NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES 1. Plus-values professionnelles Transmission d'entreprise - Exonération 2. Plus-values professionnelles

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PEI PERCOI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous pouvez utiliser pour améliorer la participation

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de Reximmo patrimoine 3 scpi de type malraux Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

DOSSIER SUR LES PRELEVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS ET OBLIGATIONS

DOSSIER SUR LES PRELEVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS ET OBLIGATIONS DOSSIER SUR LES PRELEVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS ET OBLIGATIONS Ce dossier présente la situation au 1 er janvier 2015 et l évolution depuis 25 ans des prélèvements obligatoires

Plus en détail

PARTICULIERS FISCALITÉ

PARTICULIERS FISCALITÉ PARTICULIERS FISCALITÉ 2016 SOMMAIRE CE QUI CHANGE EN 2016... p.4 1 - IMPÔT SUR LE REVENU... p.6 2 - IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE... p.8 3 - REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS... p.9 4 - PLUS-VALUES DE

Plus en détail

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire ETUDE PERSONNALISÉE Durée de financement : 2 ans Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 3,% Vos revenus nets imposables sont de 7

Plus en détail

Loi de finances pour 2015. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Loi de finances rectificative pour 2014

Loi de finances pour 2015. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de finances pour 2015 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 Loi de finances rectificative pour 2014 Les lois de finances de fin 2014 n ont pas mis en place de réformes majeures. La mesure

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail

CASDEN BANQUE POPULAIRE

CASDEN BANQUE POPULAIRE CASDEN BANQUE POPULAIRE Société anonyme coopérative de Banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du Code monétaire et financier l'ensemble des textes relatifs aux Banques populaires ainsi

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM)

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM) 2041 GN N 50154#11 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation

Plus en détail

Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise?

Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise? Quelle forme juridique choisir pour sa création d entreprise? Caroline DESCHASEAUX, Avocat au Barreau de Paris Guillaume PROUST, Expert-comptable et commissaire aux comptes associé (Compagnie Fiduciaire)

Plus en détail

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable Partie 2 - Déclaration du revenu imposable 1 - Professions salariées, pensions et rentes A Traitements, salaires, indemnités, etc. de source sénégalaise Veuillez compléter les annexes A et A.1 afin d identifier

Plus en détail

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 N 2013-1278 du 29 décembre 2013 Les annonces du 29 avril 2013 Annonces des Assises de l Entrepreneuriat 29 avril 2013 Simplification du régime des plus

Plus en détail

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on?

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Qu est-ce que le rachat d années? Tout affilié a la possibilité de racheter toutes les années pendant lesquelles il n a pas cotisé à Préfon-Retraite entre

Plus en détail

LE GUIDE DE LA FISCALITÉ

LE GUIDE DE LA FISCALITÉ LE GUIDE DE LA FISCALITÉ u L IMPOSITION DES REVENUS u L IMPOSITION DES PLUSVALUES u L IMPOSITION DU PATRIMOINE u ZOOM SUR LES NICHES FISCALES La plus belle invention pour votre argent cortalconsors.fr

Plus en détail

GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE

GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE LES NOUVELLES RÈGLES D IMPOSITION À CONNAÎTRE POUR ÉTABLIR VOTRE DÉCLARATION DE REVENUS Ce guide présente les règles fiscales

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR Le Mandant : Monsieur Madame Monsieur et/ou Madame Mademoiselle Nom : Nom de jeune fille :... Prénoms :....

Plus en détail

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration Notice explicative Le prélèvement forfaitaire obligatoire sur les produits de placements à revenu fixe, prévu au I de l article 125 D du code général des impôts (CGI), et le prélèvement forfaitaire libératoire,

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 Sommaire Page 3 Introduction Page 6 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 8 Page 13 Page

Plus en détail

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile entreprises ÉPARGNE SALARIALE Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE ET CULTURELLE IRP AUTO, LE GROUPE DE PROTECTION SOCIALE DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12 DROIT A RESTITUTION DES IMPOSITIONS DIRECTES EN FONCTION DU REVENU («BOUCLIER FISCAL»). ABROGATION DU DROIT A RESTITUTION.

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Protection sociale des salariés et non salariés. www.creassur.org

Protection sociale des salariés et non salariés. www.creassur.org Protection sociale des salariés et non salariés www.creassur.org La Retraite dans l Entreprise Robert Jeanneret Responsable Prévoyance Gras Savoye S.A. L environnement de la retraite Constat L évolution

Plus en détail

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SOCIÉTÉ BIC Société Anonyme au capital de 183 108 384,24 euros Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières CLICHY (Hauts-de-Seine) 552 008 443

Plus en détail

FIP ixo Développement N 9

FIP ixo Développement N 9 FIP ixo Développement N 9 NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers (article L. 214-31 du Code Monétaire et Financier) Fonds d Investissement

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

Jacques GUÉNOT Avocat Associé Spécialiste en Droit Fiscal et en Droit des Sociétés Maître de conférence à la Faculté de Droit Nancy 2

Jacques GUÉNOT Avocat Associé Spécialiste en Droit Fiscal et en Droit des Sociétés Maître de conférence à la Faculté de Droit Nancy 2 Jacques GUÉNOT Avocat Associé Spécialiste en Droit Fiscal et en Droit des Sociétés Maître de conférence à la Faculté de Droit Nancy 2 1 LOI DE FINANCES POUR 2012 & LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR

Plus en détail

le mémo impôts pratiques Les réponses à vos questions en matière d imposition groupama.fr

le mémo impôts pratiques Les réponses à vos questions en matière d imposition groupama.fr édition février 2016 le mémo impôts pratiques Les réponses à vos questions en matière d imposition Les clés pour comprendre Les impôts et votre famille Les impôts et votre cadre de vie Les impôts et vos

Plus en détail

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012)

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Déclarée Déclarée conforme conforme àla la Constitution Constitution (décision (décision n 2012-654 n 2012-654

Plus en détail

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com S o l u t i o n Epargne Handicap Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées La clé de votre avenir financier Contrat épargne handicap sélectionné par : www.handipargne.com Solutions financi

Plus en détail

Le Plan d Épargne Groupe. accessible. à tous

Le Plan d Épargne Groupe. accessible. à tous Le Plan d Épargne Groupe accessible à tous Le PEG : une épargne accompagnée Le Plan d Épargne Groupe (PEG) de La Poste a été lancé en 2007, avec la signature de l accord social du 8 décembre 2006 avec

Plus en détail

Cas pratique de synthèse FER

Cas pratique de synthèse FER Cas pratique de synthèse FER I. L impôt sur le revenu Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Mariée à Monsieur

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 17 DU 8 FEVRIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 F-6-10 INSTRUCTION DU 28 JANVIER 2010 IMPOT SUR LE REVENU. TRAITEMENTS ET SALAIRES. DEPENSES PROFESSIONNELLES.

Plus en détail

Etude de la forme juridique du dirigeant

Etude de la forme juridique du dirigeant Au bonheur des dames 25 rue des fleurs 75010 Paris Etude de la forme juridique du dirigeant SOCIC et Associés 25 Place Albert 1er 04 94 89 05 18 jljavelaud@socic.fr 1 1. Introduction L'objectif de cette

Plus en détail

Rivoli Avenir Patrimoine

Rivoli Avenir Patrimoine Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine 34/36 rue du Louvre - Paris (75) Durée d investissement

Plus en détail

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480. ALTAREA Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.877 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 IMPÔT SUR LE REVENU GÉNÉRALITÉS Barème CGI. art. 197 Revalorisation annuelle par rapport au barème 2014 + 0,1 % Montant

Plus en détail

Construisez votre avenir et celui de vos proches

Construisez votre avenir et celui de vos proches PARTICULIERS Generali Protection Vie Construisez votre avenir et celui de vos proches Generali Protection Vie Un contrat d assurance vie adapté à vos objectifs d épargne et de protection familiale Qu il

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants

Plus en détail

Livret d epargne SaLariaLe

Livret d epargne SaLariaLe Livret d Epargne Salariale Cher Collaborateur, Chère Collaboratrice, En tant que salarié(e) de PAGE PERSONNEL, vous bénéficie de l accord de participation en vigueur dans l entreprise. En complément de

Plus en détail

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES ÉPARGNE Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES OPTIMISER LES MÉCANISMES D ÉPARGNE SALARIALE SAVEZ-VOUS COMBIEN UN SALARIÉ, UN CHEF D ENTREPRISE, PEUT RECEVOIR EN ÉPARGNE SALARIALE EN 2016?

Plus en détail

Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004

Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004 Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004 Les règles d arrondissement Le montant du revenu imposable et de l impôt brut est arrondi à l euro le plus proche, les fractions d euro

Plus en détail

SOLUTION PERP DDITIONNER LES FORCES IPLIER LES CHANCES

SOLUTION PERP DDITIONNER LES FORCES IPLIER LES CHANCES SOLUTION PERP Une solution pour compléter vos revenus lors de votre retraite, dans un cadre fiscal attrayant * * Selon les conditions légales, fiscales et contractuelles en vigueur. Document à caractère

Plus en détail

Contrat de capitalisation

Contrat de capitalisation Contrat de capitalisation Résumé : Le contrat de capitalisation permet de se constituer un capital ou de l'accroître, tout en profitant d'avantages fiscaux importants. Anonyme, proche de l Assurance Vie,

Plus en détail

EN BREF. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal avantageux.

EN BREF. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal avantageux. (2) L abon dement sup porte la CSG et la C RDS. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal avantageux. EN BREF Spécifiquement

Plus en détail

SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013)

SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013) SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013) 1. Définition Solution Libre Revenu est une offre présentée sous forme d un contrat unique et structurée autour d un compte d épargne

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 La fiscalité des particuliers 2015-2016 Cas pratique CAS PRATIQUE Énoncé Comme chaque année, M. et Mme FERIER vous sollicitent pour un rendez-vous. Ils souhaitent en effet procéder

Plus en détail

CODES : CLIENT. Le règlement, par chèque à l ordre de GENERALI Assurances Vie, doit être obligatoirement joint à la proposition.

CODES : CLIENT. Le règlement, par chèque à l ordre de GENERALI Assurances Vie, doit être obligatoirement joint à la proposition. autres (à préciser) 1 ER : EXEMPLAIRE GENERALI AUTORISATION DE PRÉLÈVEMENT N National d Emetteur J autorise l établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier, si sa situation le permet, tous

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Études & Économie N 17 octobre 2007 Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Jean-Pierre Thomas, associé gérant à la Banque Lazard, ancien député et auteur de la première loi

Plus en détail

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2013 Rapport du Conseil d'administration sur les résolutions présentées à l'assemblée

Plus en détail

GUIDE CONSEIL DU DIRIGEANT OPTIMISEZ VOTRE POLITIQUE SOCIALE ET FISCALE

GUIDE CONSEIL DU DIRIGEANT OPTIMISEZ VOTRE POLITIQUE SOCIALE ET FISCALE GUIDE CONSEIL DU DIRIGEANT OPTIMISEZ VOTRE POLITIQUE SOCIALE ET FISCALE Édition 2016 Document à caractère publicitaire BANQUE & ASSURANCE DDITIONNER LES FORCES IPLIER LES CHANCE S DES SOLUTIONS POUR CHAQUE

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FCPI IDINVEST PATRIMOINE 2 (2012)

NOTE FISCALE DU FCPI IDINVEST PATRIMOINE 2 (2012) NOTE FISCALE DU FCPI IDINVEST PATRIMOINE 2 (2012) La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation ("FCPI") dénommé "FCPI IDINVEST

Plus en détail

Entrepreneurs et professionnels libéraux. amplissim. Guide d information de l épargnant

Entrepreneurs et professionnels libéraux. amplissim. Guide d information de l épargnant Entrepreneurs et professionnels libéraux amplissim PeRCOI Guide d information de l épargnant 1 Un dispositif idéal pour préparer votre retraite En complément d AMPLISSIM PEE, profitez à 200% des avantages

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 6 Réduction ISF 2016 - Note fiscale

FCPI Idinvest Patrimoine N 6 Réduction ISF 2016 - Note fiscale FCPI Idinvest Patrimoine N 6 Réduction ISF 2016 - Note fiscale La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

Épargnez avec l aide de votre entreprise

Épargnez avec l aide de votre entreprise L essentiel sur L ÉPARGNE SALARIALE Épargnez avec l aide de votre entreprise En partenariat avec À la découverte de l épargne salariale Qu est-ce que c est? C est une épargne que les salariés peuvent se

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise

Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise Monsieur et Madame Etude réalisée le 27/09/2010, par Bernard DESCHAMPS FORCE DE VENTE INFORMATIQUE Tour Polygone 285 Avenue des Etats du Languedoc 34000

Plus en détail